+ vous?



 

Partagez | .
 

 [Intrigue] Foutues bestioles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aiden J. Foster
Nombre de chapitres écrits : 1968
Supporter de : Harold Camping & Héroïne
© avatar, icon, signature : Shiya & fanpop & Tumblr
Date d'inscription : 08/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: [Intrigue] Foutues bestioles   Lun 30 Aoû - 19:53

    Jesse trainait des pieds. Il avait une pause de cinq minutes avant de devoir aller dans un autre cours. Il en avait déjà marre et commençait à avoir la migraine. Oh, super. Se passant une main dans les cheveux, il poussa un groupe d'élèves qui avait jugé bon de rester planté en plein milieu du couloir. Il détestait lorsque les gens s'appropriaient la place comme ça. A croire qu'ils étaient les seuls au monde ou que le couloir leur appartenait. Ne faisant pas attention à ceux qui râlaient, il continua son chemin. Pourquoi Poudlard était rempli d'incapables et d'ados immatures en manque ? Voir des gens qui rient pour pipi caca à longueur de journée c'est gavant. Pas étonnant qu'il se coltine des migraines et qu'il soit de mauvaise humeur la plus part du temps. Enfin bref.

    Après être passé par la case commission, il reprit le chemin des cours, plus lasse que jamais. Il était tranquile mais bien sûr, il fallait que ça ne dure pas... :

    - Eh ! Jesse ! Attends moi !

    Soupirant et levant les yeux au ciel, il fit comme s'il ne l'avait pas entendu, mais ça ne fonctionnait pas. L'élève qu'il considérait plus comme une connaissance qu'autre chose le rattrapa pour marcher à côté de lui.

    - Ça va toi ? Si tu savais comme j'ai pas envie d'aller en cours. En plus, hier, je me suis disputé avec Julie, j'suis pas trop d'humeur. Oh et tu sais pas quoi ? J'ai obtenu un Optimal en potions ! C'est la première fois que ça m'arrive, je suis trop content ! Il parait qu'il y a eu une dispute hier entre Lockweder et Carter, bien fait pour ces connasses, tu trouves pas ?

    Depuis le début, Jesse se retenait de lui dire ce qu'il pensait. Il ne tint pas plus longtemps :

    - Ta gueule.

    Il ne supportait pas qu'on vienne l'aborder comme ça juste pour déballer sa vie. Paye toi un psy sérieux. Surtout que la rumeur était complètement fausse, comment est-ce qu'il pouvait y croire ? Cassos va. Jesse s'attendait à un reproche venant de l'autre dont il ne se souvenait même plus du nom mais ce n'est pas ça qu'il entendit, c'était plutôt des cris. Oui oui, des gens criaient. Quelqu'un avait dû foutre le feu sans faire exprès, ou faire pousser des furoncles. Oh ça il faudrait pas qu'il le loupe ! Il adorerait voir Granger, Potter ou encore Weasley avec un tas de furoncles sur la face. Remarque, pour Granger, on verrait même pas la différence. Ni même pour Weasley. Jesse était persuadée que s'il était à Poudlard, c'était uniquement pour pouvoir se laver. C'est que sa famille était tellement pauvre que les douches devaient se faire rares. Il n'y avait qu'à passer à côté de sa mère à la gare pour le remarquer. Les deux garçons se retournèrent donc afin de savoir d'où venait le bruit et ce que Jesse vit lui glaça le sang. Des créatures ! Le pire, c'était qu'il ne rêvait pas. Bon, pas question de rester ici plus longtemps, il fallait qu'il se cache. Il n'aiderait personne. Hors de question de risquer sa vie pour des incapables. Sortant sa baguette au cas où, il se mit à courir. Oui, il fuyait, il était lâche. Mais voilà, la chance n'était pas avec lui aujourd'hui puisqu'au moment où il se retournait pour vérifier qu'une créature ne lui courrait pas après, il se prit quelqu'un de plein fouet, entrainant sa propre chute et celle de la personne en question. Par chance, l'inconnue avait amortie sa chute puisqu'elle se retrouvait en dessous de lui. Ça va, elle était sympa, il ne lui en voulait pas de ne pas avoir regardé devant elle.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: [Intrigue] Foutues bestioles   Lun 30 Aoû - 21:34
    Les cours allaient bientôt reprendre. D'ici un quart d'heure, elle se retrouverait en cours de métamorphose. Elle espérait que cette fois-ci le cours ne serait pas perturbé par des incapables qui, au lieu de transformer leur animal de compagnie, lançait leur tour sur l'élève assit en face. S'il y a bien un cours dont elle ne désirait pas qu'on la dérange, c'est bien celui-ci. Mais il faut croire qu'elle était tombée dans la génération des imbéciles. Et évidement, il y avait l'équipe Potter et compagnie qui se trouvait dans la même année qu'elle. Heureusement, il y avait quelques personnes pour rattraper le coup et la plupart se retrouvent à la maison des verts et argents - mais ce n'est pas pour autant qu'ils sont tous intelligents. Ces personnes ne faisaient pas partis de son monde, ils étaient étrangers à elle et la jeune femme n'hésitait pas à envoyer balader ces intrus qui osaient lui adresser la parole. Effy avait de grandes ambitions et ce n'étaient pas eux qui pourraient l'aider à les accomplir. Comme elle le disait souvent, on n'était jamais mieux servie que par soi-même.

    Rêveuse, ses pensées se perdirent. Elle pensa à l'Armée de Voldemort. Madison s'occupait du recensement, fallait-il aussi qu'ils soient doués en magie et compétant. Elle faisait confiance en son amie et espérait qu'elle retrouve quelques fortes têtes à ces réunions comme Carter ou Malefoy. Par contre, elle aurait beaucoup de mal à voir un Gryffondor dans les rangs du Lord. Ils étaient bien trop niais. Ils se feraient manger tous crus. Des Serpentards ou encore des Serdaigles feraient l'affaire.

    La cloche du château venait de retentir. Les élèves sortaient des cours. Il lui restait environ cinq minutes avant de rejoindre la salle. Les couloirs allaient bientôt se remplir, il fallait qu'elle active le pas. La jolie blonde venait d'entendre un son qui retient son attention. Un cri. Ce n'était peut-être pas le moment d'aller voir ce qu'il se passait et arriver en retard. Tant pis, de toute, ça ne semblait pas important, sans doute une première année qui avait un crapaud coincé dans ses cheveux. C'est ce qu'elle pensa jusqu'à voir plusieurs élèves courir, parlant d'une créature. Finalement, cela avait sans doute son importance. Effy accéléra le pas, tournant dans un couloir et se percutant un individu. Elle tomba directement au sol, faisant tomber ses bouquins et sa baguette.

      « Aïe ... »


    Elle se frotta le front, avant de voir la personne qui lui était tombé dessus.
    Son visage lui disait quelque chose. Il était de sa maison, elle en était certaine. Un si beau visage ne s'oubliait pas facilement. Effy avait du faire un exercice pratique avec lui. Mais surtout, il était l'homme sur qui elle avait rêvé bien des choses pendant un certain temps. Elle esquissa un sourire, jusqu'à ce qu'elle retrouve ses idées.

      « La situation est plutôt embarrassante. »


    C'était une façon comme une autre de lui demander qu'il se redresse pour qu'elle fasse de même. Comme d'un autre côté, elle aurait préféré qu'il reste ici. La position n'était pas si déplaisante, c'était même tout le contraire. Il se redressa. La blonde attrapa ses affaires à côté d'elle et passa sa main dans ses cheveux pour les recoiffer, quand un nouveau bruit lui attira son attention. Au bout du couloir, une ombre impressionnante s'approchait, jusqu'à l'apparition de ce qui semblait être une très grosse patte.

      « Il ne faut pas rester là. »


    D'un geste de la tête, elle indiqua la direction où devait se trouver la créature ; celle dont des élèves parlaient tout à l'heure, en s'enfuyant. Il serait préférable que les deux Serpentards se mettent aussi à l'abri. Le coin le plus sûr était la salle commune, mais elle ne se trouvait pas non plus à cet étage. Effy laissa ses livres au sol, attrapant juste sa baguette et tirant la manche du jeune homme. Un signe qui signifiait qu'il était temps de courir s'il ne désirait pas se faire manger par la bête.

Revenir en haut Aller en bas
Aiden J. Foster
Nombre de chapitres écrits : 1968
Supporter de : Harold Camping & Héroïne
© avatar, icon, signature : Shiya & fanpop & Tumblr
Date d'inscription : 08/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [Intrigue] Foutues bestioles   Lun 30 Aoû - 23:55
    Posant son regard sur l'idiote qui n'avait jugé bon de regarder devant elle, Jesse eut un sourire. Cette fille, il la connaissait de vue et il avait bien remarqué de quelle manière elle le regardait. Ça ne lui avait fait ni chaud ni froid. Enfin si, ça lui avait fait plaisir de savoir qu'il plaisait à la gente féminine. Si elle jugeait la situation embarrassante, ce n'était pas son point de vue. Il était juste en train d'oublier que des bêtes étaient pas loin et voulaient les bouffer mais à part ça, tout allait pour le mieux. Il était tombé et Summers l'avait amorti. Dans d'autres circonstances, il aurait pu apprécier la position mais ce n'était pas l'heure pour une partie de jambes en l'air. En effet, en plus d'être casée, la jeune fille lui rappela qu'ils étaient un peu, beaucoup, en danger. C'était peut-être étrange mais depuis l'arrivée de Potter, Poudlard ne connaissait pas une seule année de tranquillité. Depuis que le balafré était arrivé, il avait apporté sa merde avec lui. Comme s'il croyait que tout Poudlard voulait la partager, voulait souffrir avec lui. C'était beau les rêves. Jesse était beaucoup mieux à faire sa petite vie de son côté. Les emmerdes, il aimait les provoquer mais pas vivre celles des autres.

    - C'est sûr qu'en étant avec Bishop tu ne dois pas savoir ce que c'est d'avoir un homme au dessus de toi.

    Pas très gentil mais bon, les hommes, entre eux, n'étaient pas toujours très tendre. En ce qui concernait la possession d'une fille, la solidarité masculine n'avait pas lieu d'être. Enfin bref. Il se releva, récupérant au passage sa baguette qu'il avait lâché dans sa chute. Il ne se souciait pas vraiment de la blonde. C'est pas comme s'ils étaient amis. Sa vie avait peu d'importance pour le Serpentard. Son regard se posa au tournant du couloir. Les bêtes arrivaient et apparemment, il y en avait une qui devait avoir quelques jours de plus vu sa taille. Il était bloqué. Complètement surpris, paumé. Les aurors ils étaient là pour décorer ? Ils n'étaient pas censés les protéger d'un éventuel danger ? C'était bien des fonctionnaires ! Ce fut Effy qui le tira de ses pensées en prenant à nouveau la parole et en lui tirant la manche. Il la trouvait plutôt sympa sur le coup parce qu'à sa place, il serait parti en courant sans même lui dire de partir. Il l'aurait laissé se démerder, se faire bouffer. Il tourna la tête vers elle pour croiser son regard et faire un signe de tête pour dire que oui, il était temps de courir et qu'il serait derrière elle, ou devant s'il courait plus vite. Les deux Serpentard entamèrent leur course. Un jeune garçon, surement de deuxième année courait derrière eux mais ne fit pas long feu, une bête le rattrapa et lui sauta dessus afin d'en faire son repas. Charmant. En tout cas, il ne voulait pas être le prochain. Il ne réalisait pas encore qu'il venait tout juste de voir quelqu'un se faire bouffer, bien trop préoccupé par sa propre survie.

    - A gauche !!

    En effet, il venait tout juste de voir une sale ouverte. Il ne la connaissait pas mais si ça pouvait les foutre hors de danger il ne disait pas non. Il ne voulait pas lui sauver la vie, il avait juste peur d'être seul dans une telle situation. Sans parler du fait qu'au moins, si les bêtes débarquaient alors qu'ils étaient dedans, il la pousserait vers elles pour qu'elle se fasse bouffer et qu'il puisse avoir l'espoir qu'elles aient assez mangé et qu'elles le laissent en paix.

    Ils se retrouvèrent dans la salle de bain des préfets. Il en avait entendu parler mais n'y avait jamais mis les pieds. Eh bé... Pas mal, ça changeait des vieilles douches auxquels les simples élèves avaient le droit. Enfin bref, c'était pas le moment de parler déco. Il se retourna presque immédiatement pour refermer la porte mais une bête n'était apparemment pas du même avis. Salope.

    - Aide moi !

    Elle n'avait surement pas besoin qu'il lui demande pour que ça lui vienne à l'esprit mais dans le feu de l'action il ne cherchait pas à réfléchir. Il poussait la porte avec toutes ses forces mais ce n'était pas suffisant. En même temps, c'était pas la force d'une fille qui allait les aider non plus...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: [Intrigue] Foutues bestioles   Mar 31 Aoû - 0:31
      « Et ça ne sera sans doute pas avec ton amabilité que tu arriveras à faire écarter les jambes d'une femme. A ce prix là, tu ne peux te payer qu'une pute. »


    Fuck. S'attaquer à SON homme, c'était devenir l'ennemi de Summers. Autant verbalement que physiquement. Et puis, que connaissait-il des prouesses de Carl au lit ? Elle était sans doute mieux placée, et ça dans tous les sens du terme, pour le juger. Elle fronça les sourcils et lui lança un regard noir avant de penser aux choses plus importantes : la survie. Une créature, si elles n'étaient pas plusieurs, se baladaient dans les couloirs de l'école et elle semblait avoir faim. Rien que cette idée lui glaça le sang. Les évènements semblaient se dérouler à une vitesse folle. Elle courait. Il la suivait. Il y avait des cris ; un élève venait de se faire attraper. Elle jeta son regard derrière eux pour voir l'enfant se faire déchiqueter. Elle retient son souffle. Cette scène lui provoqua presque un haut le cœur. Un enfant ne devrait pas mourir, il semblait à peine avoir douze ans. Il avait toute sa vie devant lui. Mais déjà, sans s'en rendre compte, elle reprenait sa route, affolée. Elle ne savait pas où se rendre, elle ne savait pas si elle devrait affronter cette bête maintenant.

      « A gauche !! »


    La jeune femme ne réfléchissait plus. On aurait dit un automate qui exécutait un ordre. Elle pouvait voir une porte entrouverte dans laquelle elle s'engouffra avec cet homme. On pouvait la voir paniquer. Jesse essaya de refermer la porte, mais quelque chose semblait la coincer et effectivement, la créature se trouvait juste derrière. Elle restait spectatrice, ayant du mal à réagir, revoyant la scène du meurtre à nouveau dans sa tête. C'est lui qui la fit sortir de ses songes et se reprendre. Il avait besoin d'aide, leur vie en dépendait. Effy se jeta contre la porte, essayant de la refermer de toutes ses forces, mais ses pieds glissaient en arrière. La créature avait une force incroyable. Trop tard ! La porte céda et les deux Serpentards furent plus ou moins expulsés en arrière.

    Ce n'était que maintenant qu'elle pouvait se rendre compte de l'horreur de la bête qui se dressait face à eux. Elle ne savait même pas si elle pouvait compter sur la personne présente avec elle. Et ce n'est pas cette présence qui la rassurait plus que ça. Effy avait plus d'un tour dans son sac, après tout, elle avait appris la magie avec Rockles. Et ce n'était pas n'importe quel mage noir. Elle tendit sa baguette vers la bête qui lui dévoilait toutes ses dents et sa longue langue.

      « Impedimenta ! »


    Un sort d'entrave. Avec de la chance, la bête serait au ralentie. Effy jeta un coup d'œil vers son compagnon, elle voulait savoir s'il était le genre de mec à détaler devant le danger. Une aide de sa part ne serait pas de refus.
    Elle fit plusieurs pas en arrière, de façon à s'éloigner de la bestiole, jusqu'à se rendre compte dans quelle pièce elle se trouvait. La salle de bain des préfets. Ce n'était sans doute pas le lieu-dit pour se cacher ou pour que l'on leur vienne en aide. Mais tous les deux avaient des connaissances et ils pourraient se débarrasser de la bête avec plus ou moins d'effort. La bête c'était crispée. Elle ne lâchait pas du regard les deux élèves qu'elle avait en face d'elle. Se demandant sans doute par lequel elle allait commencer.

      « Comment est-ce qu'on s'en débarrasse ? »

Revenir en haut Aller en bas
Aiden J. Foster
Nombre de chapitres écrits : 1968
Supporter de : Harold Camping & Héroïne
© avatar, icon, signature : Shiya & fanpop & Tumblr
Date d'inscription : 08/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [Intrigue] Foutues bestioles   Mar 31 Aoû - 14:38
    Effy venait de réussir à faire sourire le jeune Jesse. C'était plutôt bien répondu. Il aimait bien qu'on lui réponde au tac au tac et se lancer dans un duel verbal. Oui mais voilà, c'était pas le bon moment pour ça. Sauf si, bien sûr, ils voulaient se faire bouffer en même temps et faire le concours de celui qui crèvera en premier. Ils étaient donc en train de courir, fuyant les créatures afin de sauver leur vie. Si on lui avait dit qu'aujourd'hui il se retrouverait dans le château à courir avec une blonde parce qu'une créature les poursuivait, il n'y aurait pas cru. Les aurors devaient vraiment mal faire leur boulot si elles avaient pu entrer dans l'enceinte du château, c'était la honte pour eux. Enfin sur le coup il avait autre chose à faire que de penser à des aurors incapables. Il avait aperçu une porte ouverte et lui avait dit de tourner. Il ne savait pas si elle avait de l'endurance et ni même si les créatures ne courraient pas plus vite qu'eux. Il fallait qu'ils se cachent, c'était l'unique moyen pour ne pas y passer. Il aurait bien pensé à la salle commune, à son dortoir même mais elle était hors d'atteinte. Ils ne pourraient pas courir assez vite pour y parvenir. Puis rien ne leur disait qu'il n'y en aurait pas d'autres à cet endroit.

    Il essayait de refermer la porte mais une putain de créature le bloquait et, malgré les quelques muscles qu'il possédait, ce n'était pas assez. Aucun sort ne lui venait et il ne pensait pas avoir la force de maintenir la bête à distance et sortir sa baguette en même temps. Oh mais, attendez, il n'était pas seul. Elle attendait quoi l'autre blonde ? Il lui fallait peut-être un peu de temps pour analyser la situation et se rendre compte qu'ils étaient dans la merde ? Qu'il avait besoin de son aide ? Bah... On lui en veut pas, c'est un cerveau de blonde. Il lui demanda donc de l'aide et ce fut là qu'elle se décida enfin à l'aider. Bah il était temps ! Malheureusement, même avec leur force combinée ça ne suffisait pas. La porte succomba et les deux tombèrent en arrière. Jesse grimaça, il venait de se faire aux fesses et à la tête. C'est que tomber sur du carrelage ça fait pas du bien, il aurait préféré tomber sur des coussins, ou dans l'eau. Enfin bref. Il se releva bien rapidement, brandissant à nouveau sa baguette. La créature était horrible. Pourquoi est-ce qu'ils tombaient sur celle-là et pas les autres petits mômes ? Effy lui lança un sort. C'était pas le meilleur mais bon, c'était mieux que rien. Par contre, sa question était vachement conne, pour Jesse. Elle croyait quoi ? Qu'il était professeur de soins aux créatures magiques ? Jusqu'à aujourd'hui, il n'avait même pas été au courant de l'existence de cette créature. Il haussa les épaules pour lui faire comprendre qu'il ne savait pas. En même temps, il réfléchissait. D'après les rumeurs, la mère de cette créature était sortie de l'eau. Donc on savait déjà que l'eau ne lui ferait rien. Mais par contre, le feu, peut-être que si.

    - Je sais ! A trois, tu lui lances un Incendio. 1... 2 ... 3 ! Incendio !

    Au moins, avec deux incendio en pleine gueule, elle pourrait surement crever. Du moins il l'espérait. Voyant la créature prendre feu et crier, Jesse se dit que son coup venait de réussir, qu'il était vraiment trop intelligent et qu'Effy devrait être heureuse qu'il lui soit tombé dessus aujourd'hui. Il ne relâchait pas sa baguette pour autant, on ne savait jamais. Il s'était attendu à tout sauf à ça. La créature fonçait droit vers eux. A peine le temps d'écarquiller les yeux que la bestiole venait de foncer dans le bain remplis d'eau et de mousse, entrainant les deux Serpentard avec elle...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: [Intrigue] Foutues bestioles   Mar 31 Aoû - 16:28
    La créature continuait à se crisper sous le sort de la jeune femme. Elle cherchait juste à gagner du temps, espérant sans doute qu'un professeur arrive à temps pour les sortir de ce pétrin. Sa baguette restait droite en direction de la bête, préparant un éventuel sort. Si elle ne se trouvait pas à Poudlard, ça aurait fait un moment qu'elle aurait utilisé un endoloris ou un autre sort issu de la magie noire. Devant Jesse, ce n'était encore moins possible. Son regard suivait chaque mouvement de la créature, ne voulant pas se faire avoir par surprise. Jusqu'ici tout allait plus ou moins bien. Sauf que le Serpentard lui lança une idée : l'incendio. Les deux sorts combinés contre la bête la tueraient sans doute. La blondinette ne réfléchissait plus, elle attendit le signal pour crier à son tour le sort. Elle prit feu sur le coup. Un faible sourire se dessina lentement sur son visage, jusqu'au cri d'horreur qu'elle poussa. La chose fonça tête baissée dans le bain géant se trouvant derrière les deux élèves, les emportant dans sa chute.

    Effy ne voyait plus rien, même les yeux ouverts sous l'eau. Elle sortit rapidement la tête de l'eau, totalement paniquée. Elle ne voyait plus personne ; ni Jesse, ni la créature. Le pire dans cette histoire, ce n'était pas de se retrouver en face de la créature, mais plutôt de ne pas savoir où est-ce qu'elle se cache. Le bain était recouvert de mousse. Elle avait même du mal à percevoir une ombre. Elle se rapprocha du bord du bain pour sortir, jusqu'à ce qu'elle remarque que sa baguette s'était fait la malle. Elle souffla une injure, plongeant la tête la première au fond du bassin, tombant directement sur sa baguette magique. Elle resta quelques secondes de plus dans l'eau, espérant voir Jesse ou même la bête. Ils n'avaient pas pu disparaitre comme ça. Cette idée lui glaça le sang. A court d'air, elle émergea de l'eau. La seconde d'après, de faibles mouvements se faisait voir à travers la mousse. Des bulles remontaient à la surface, puis un visage, celui du vert et argent. Il semblait inquiet, regardant tout autour de lui, cherchant la créature.

      « Ça va aller ? »


    Effy ne se souvient plus s'il lui avait répondu, qu'autre chose lui tracassa l'esprit. Derrière Jesse, d'autres bulles remontaient doucement à la surface. Elle voyait d'avance la scène d'horreur qui allait se présenter à elle. Il fallait sortir et tout de suite. « Atten ... !! » Trop tard.

    La créature avait agrippé le Serpentard qui retourna au fond de l'eau. Effy pouvait très bien partir maintenant. Si ça se trouve, la bête n’en avait fait qu'une bouchée de lui. Mais sans doute le fait d'avoir vu déjà une personne mourir par la bête, c'était trop pour elle. Effy se prenait sans doute pour un héros à vouloir rester là, et essayer de garder vivant le vert et argent. Il était temps de plonger à nouveau. Une ombre passa à plusieurs mètres d'elle. Elle utilisa un sortilège informulé, le sectumsempra qui fléchit en direction de l'ombre.

    Elle ne se rapprochait pas. Elle n'était pas folle non plus, elle tenait à sa vie et se trouvait proche du rebord pour sortir le plus rapidement possible. Un liquide étrange colora l'eau du bain. Son sort avait atteint sa cible et à présent, au dessus de la mousse, flotter ce qui semblait être une des pattes de la bête en plus de morceaux d'écailles ou de carapaces. Elle ne saurait le dire. Peut-être qu'elle devrait, après cette expérience, écouter un peu plus le professeur de soins aux créatures magiques.
Revenir en haut Aller en bas
Aiden J. Foster
Nombre de chapitres écrits : 1968
Supporter de : Harold Camping & Héroïne
© avatar, icon, signature : Shiya & fanpop & Tumblr
Date d'inscription : 08/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [Intrigue] Foutues bestioles   Jeu 2 Sep - 17:07
    Jesse avait été super fier de son idée. Il se voyait déjà être un héros aux yeux d'Effy. Il serait celui qui avait sauvé la demoiselle en danger grâce à son talent. Même si, à la base, il faisait surtout sa pour sa propre survie et non pas celle d'Effy. Elle était mignonne mais voilà quoi, il n'allait pas non plus risquer sa vie pour elle ou faire quelque chose pour la sauver. Son plan venait de tomber à l'eau, et eux aussi. Bien sûr, il avait fallu que la dernière personne ayant utilisé cette fichue baignoire ne sache pas vider le bain. Quelle dégueulasse. Ça devait être une fille ça, c'était sûr. La créature fonça droit vers eux afin de plonger dans l'eau. C'est qu'elle était pas si bête que ça finalement. Par contre, elle aurait peut-être pu éviter de les emmener avec elle. Se retrouvant dans l'eau, Jesse, tout comme Effy, lâcha sa baguette. C'était pour ça qu'il mit un certain temps à remonter, il fallait qu'il la trouve et, n'aimant pas ouvrir les yeux sous l'eau, il avait dû le faire en tâtonnant le fond avec les yeux fermés.

    Une fois à la surface, la blonde était déjà sortie. Par contre, il y avait un énorme problème. La bête était dans l'eau, avec eux, et elle avait un avantage : la mousse. A cause de ça, ils ne pouvaient pas la voir et elle pouvait attaquer qui elle voulait. Il fallait vite qu'ils sortent.

    - Ouais.

    Bien sûr, con comme il pouvait être, il ne lui demandait pas si elle allait bien. D'une, ça ne l'intéressait pas. Deux, elle n'avait pas l'air d'aller si mal que ça. Il ne voyait rien et il commençait à avoir peur. C'était limite s'il était pas en train de prier pour que la bête choisisse Effy plutôt que lui. Mais non, il avait fallu qu'elle commence par lui. Pourtant, ne dit-on pas qu'on garde le meilleur pour la fin ? ...

    La bestiole l'entraina au fond du bassin, enfonçant ses crocs dans l'épaule de Jesse et passant ses pattes autour de son torse. Il tentait de se débattre mais c'était pas facile, elle l'emprisonnait bien et la douleur à l'épaule était difficilement supportable. Il allait mourir, il en était sûr. Il ne comptait même pas sur la blonde car, à sa place, il en aurait profité pour partir. Il était un Serpentard, il était lâche, elle devait l'être aussi. En se levant ce matin, il n'aurait jamais cru ça. Se faire tuer par l'une de ces bêtes c'était vraiment la honte. Il tentait toujours de se débattre, mal d'épaule ou pas, sa vie était plus importante. La bestiole ne voulait pas le lâcher, elle devait vraiment l'aimer. C'était normal, il avait u parfum qui sentait super bon et disons qu'il vidait presque le flacon à chaque fois qu'il s'en mettait. Il voulait sentir bon et qu'on le sente à dix kilomètres à la ronde.

    Alors qu'il n'y croyait plus, voilà que la bestiole le lâchait. Bah, il était temps ! Il lui donna un coup de coude, comme pour se dire à lui-même que c'était seulement grâce à lui. 'Fin il se retrouvait entouré de sang vert, à part ça, oui, c'était son simple coup de coude qui l'avait mise KO. Immédiatement, il poussa le sol avec ses pieds pour remonter plus rapidement à la surface. Ça faisait du bien de respirer à nouveau. Son regard se posa sur Effy. Il savait que c'était grâce à elle. Elle lui avait sauvé la vie. Il était là grâce à elle. Le fait qu'elle soit une fille était un peu dérangeant mais il n'était pas si con.

    - Merci.

    Et c'était dit sincèrement. Il n'était ni ironique, ni méchant. Juste sincère. Il le lui revaudrait même s'il ne savait pas encore comment. Se rappelant qu'il avait quand même mal à l'épaule, il grimaça puis se rapprocha du bord. Il voulait sortir, être soigné. Il ne savait même pas s'il pouvait, les créatures avaient dû envahir Poudlard et sortir était peut-être encore plus dangereux que rester ici. Il devrait surement attendre pour avoir le droit d'être soigné. Sortant de l'eau, il s'assit au bord mais pas de dos à la porte, il s'était fait avoir une fois mais ça ne lui arriverait pas une deuxième fois.

    - Elle m'a pas loupé cette salope. Tu peux m'aider ?

    Il voulait voir l'état des dégâts. Mais pour ça, il devait se débarrasser de cet uniforme soit son pull et sa chemise. Elle pouvait bien l'aider à faire non ? Enfin, elle lui avait sauvé la vie, il pouvait peut-être être un peu plus agréable. C'est pourquoi il rajouta un :

    - ... S'il-te-plaît.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: [Intrigue] Foutues bestioles   Sam 11 Sep - 21:59
    Avec l'aide de ses bras, Effy se hissa jusqu'à être en dehors de la grande baignoire. Le temps était passait à une allure folle. Beaucoup d’événements s’étaient produit en si peu de temps qu’elle avait du mal à se rendre compte à présent que ce danger-ci était écarté. Rien qu'une de ces bêtes avaient fait assez de dégâts comme ça, il ne fallait pas non plus qu'une autre se balade dans les couloirs. Si une créature était rentrée, il pourrait très bien y en avoir d'autres qui se faufilent dans le château ; tout comme d’autres élèves qui pourraient se retrouver en danger. C'est instinctivement qu'elle aurait bien bouclée la porte, mais celle-ci était totalement brisée en deux. Sans doute lorsque la chose avait essayé de pénétrer dans la salle de bain des préfets. Il fallait qu'elle garde un œil sur cette porte d'entrée qui faisait aussi office de porte de sortie, ne sait-on jamais ce qui pourrait se produire.

    La jeune femme n'avait pas fait attention quand il la remercia. Non pas qu'elle savait qu'il était un pur salopard, sinon elle serait restée étonner, mais pour elle c'était presque naturelle ce geste de bravoure quand il s’agissait d’un de ses camarades. Peut-être que si ça aurait été quelqu'un d'autre dans ce bain avec elle, Effy l'aurait laissé là. Il y avait déjà beaucoup de blessés et morts, il fallait diminuer ce genre d’incident. Les professeurs n’étaient pas là pour leur venir en aide, ni même un membre du ministère. Personne n’était donc en sécurité à Poudlard ? Le monde magique n’est plus ce qu’il était, à son grand désespoir.

    Elle retira sa robe de sorcière qui, mouillée, pesait trois tonnes. Elle respirait à nouveau et se sentait plus légère. Elle portait toujours son chemisier et son bermuda noir ; ne pensait pas qu'elle se retrouve en petite tenue pour le plaisir des yeux de Jesse. Elle était tout simplement plus libre de ses mouvements et beaucoup plus à l’aise.

    Elle avait détaché son regard de la porte, pour le porter vers le vert et argent. Elle voulait voir l'étendu des dégâts que la créature lui avait causé. Ça ne semblait pas beau à voir. Une chose était certaine, ces vêtements allaient terminer dans la poubelle. Un liquide bordeaux était étendu le long de l'épaule du jeune homme. Il avait quelques égratignures plus superficielles, mais il fallait qu'ils se rendent à l'infirmerie pour soigner sa plaie tout de suite. Jesse lui demandait de l'aide, se montrant aimable sans doute pour la première fois depuis qu'ils étaient ensembles. Elle ne pouvait pas refuser et le laisser ici dans cette misère, se vider de son sang.

    Effy s'approcha et s'accroupit à côté de lui. Il fallait lui retirer sa chemise qui lui collait à la peau, ainsi que sa cravate dont elle se débarrassa en premier, avant de la jeter un peu plus loin. Elle déboutonna le haut du Serpentard, et commença à retirer une manche, en faisant attention pour éviter de lui faire mal – tout comme elle faisait tout pour éviter de regarder son corps. Mais il ne pouvait pas s'empêcher de faire quelques grimaces et sans doute, de serrer les dents. Elle avait une mine désolée, mais elle ne pouvait pas faire autrement. Et effectivement, comme elle l'avait deviné, cette vue n'était pas plaisante. Ça l’écœura même. C’était à son tour de tirer une grimace.

      « Il faudrait que tu ailles à l'infirmerie. Je ne peux pas te soigner ça. »


    Toutefois, il y avait une chose dont elle pouvait faire. Elle agrippa la cravate qu'elle avait retiré plus tôt et compter s'en servir pour stopper plus ou moins l'écoulement du sang. Ça n'allait pas être agréable, vu qu'elle allait devoir serrer le plus possible. Mais il valait mieux ça, plutôt de laisser sa blessure dans cet état avant de recevoir des soins plus intensifs.

      « Je vais arrêter l'hémorragie comme je peux. Alors serre les dents et laisse moi faire. »


    Elle n'allait pas attendre d'avoir son autorisation pour agir. En réalité, jamais elle n'avait demandé l'autorisation pour quoi que ce soit. Elle imposait ses choix, parfois accompagné d'un grand sourire. Elle passa la cravate autour de son épaule et commença à serrer le tissu par dessus la plaie. Effy n'osait pas regarder sa réaction, préférant terminer ça le plus vite possible, et surtout, se mettre dans un lieu plus sûr avant de prévenir un professeur qu'il y a une bête qui se trouve au fond de la salle de bain. Elle était bien contente de ne pas être préfète finalement.

      « Ça va aller ? Je pense que ça ira comme ça, durant un temps. Tu peux te lever tout seul ? »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Intrigue] Foutues bestioles   Aujourd'hui à 12:03
Revenir en haut Aller en bas
 

[Intrigue] Foutues bestioles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» INTRIGUE #1 ? halloween party
» ? intrigue oo5.
» "Une femme d'esprit est un diable en intrigue." [Eléonore - Emmanuelle]
» Intrigue 3 - Carnaval de Broadway [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-