+ vous?



 

Partagez | .
 

 [ Intrigue ] Au secours ! [ PV ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: [ Intrigue ] Au secours ! [ PV ]   Sam 28 Aoû - 16:51
    Sarah était en heure d’études. Il devait être 15H20. Elle avait décidé de passer l’heure dans la grande salle, comme un certains nombres d’autres élèves. Le reste était à la bibliothèque sûrement. IL devait y avoir une trentaine d’élèves dans la salle, répartis sur les quatre tables selon leur maison. Elle avait le nez dans un bouquin. Elle faisait un exercice de botanique, qu’elle avait à faire pour le cours du lendemain. IL n’était pas très compliqué mais elle était du genre très concentrée. Cependant, lorsqu’un vacarme plutôt inquiétant se fit entendre dans le grand hall, elle releva rapidement la tête pour voir ce qui s’y passait. Elle resta choquée devant la scène. Des dizaines de créatures noirs commençaient à envahir le château. Sans qu’elle n’ait eut le temps d’analyser plus la scène, une vingtaine d’entre elles se ruèrent dans la grande salle. Sarah se leva et commença à courir vers le fond. Tous les élèves avaient eut le réflexe de se coller au mur, comme si ça allait les aider. Elle fit la même chose, elle se réfugia dans l’angle du fond, l’angle droit. Certains élèves n’avaient pas eut le temps de rejoindre les bords de la salle, ils étaient à terre, inconscients … En quelques secondes, la salle fût entièrement saccagée. Les tables volèrent, se brisèrent. Sarah resta collée au mur, complètement pétrifiée. C’était quoi ces trucs ??? Elle ne pouvait pas bouger, bien trop apeurée par la scène qui se déroulait devant ses yeux. Les élèves les plus proches de la porte profitèrent de l’absence de créature devant celle-ci pour sortir. Ils furent rapidement suivis par la moitié des bestioles. L’autre moitié resta dans la salle, elles mangeait le bois, et faisaient des choses dont Sarah de comprenait pas la signification.

    Elle profita d’un manque d’inattention des créatures pour se réfugier derrière une table, qui avait été renversée. Elle tenait sa baguette entre ses doigts et était aux aguets, elle allait sûrement être attaquée d’ici peu et ça la terrifiait. Elle était jeune et bien trop inexpérimentée, elle n’allait jamais parvenir à combattre ces monstres. Surtout qu’à présent, il ne restait plus beaucoup d’élèves, tous bloqués au fond de la salle. Difficile de la traverser avec ces créatures noires en plein milieu. Elle sortaient du lac, tout le monde était au courant de cette histoire, mais en principe il n’y en avait qu’une énorme. Là, elles étaient nombreuses et plutôt petites. Enfin petites … Elles restaient effrayantes.

    Les bruits étaient diverses. On entendait les cris des élèves, apeurés, qui devaient sûrement être trop faibles face aux bêtes. Les autres bruits étaient ceux des dégâts que causaient ces dernières. Le château devait être dans un sale état, elles saccageait tout sur leur passage et semblait avide de chair. Pourtant, elles ne mangeait pas les corps inertes sur le sol, elles ne faisaient que passer dessus laissant une traînée de liquide gluant et puant de couleur noire. Peut être était-ce dangereux pour la peau, tel de l’acide. Elle ne savait pas. Il faudrait sauver les pauvres élèves au sol mais toute seule elle ne pouvait pas faire grand-chose. Surtout qu’elle était apeurée et plutôt jeune, donc il lui manquait certainement les capacités de défense nécessaires pour s’attaquer aux créatures noires de l’eau.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [ Intrigue ] Au secours ! [ PV ]   Dim 29 Aoû - 23:59
Alan était dans la Grande Salle en heure d'étude, il bossait sur une dissertation de Potions, le sujet étant "La solution de force: ses ingrédients, ses effets". Le jeune Carter faisait glisser sa plume sur le parchemin, il devait écrire 150 lignes, il commença par évoquer les ingrédients tout en précisant le lieu dans lesquels ont pouvait les trouver. Le Serpentard adorait les Potions mais aussi la Botanique autant dire que ce devoir n'était pas une plaie en soi, mais un exercice présentant certaines facilité pour quelqu'un de passionné comme Alan. Les connaissances et l'entrain de Alan se déverser sur le parchemin à travers la plume empreinte d'encre bleue.

Le jeune Serpentard releva la tête pour observer les alentours, il n y avait pas énormément d'élèves et ceux-ci étaient disséminés sur les tables des Quatre Maisons. On entendait quelques chuchotement mais à part ça, l'ambiance était calme et silencieuse, Alan était venu tout seul de toute manière car s'il y avait eu des amis avec lui, il aurait certainement été dans l'incapacité de bien travailler et de se concentrer convenablement. En relevant la tête, il vit une fille de Serdaigle qui avait posé un regard sur lui et qui semblait le fixer, Alan fronça les sourcils et se reporta ses yeux sur sa copie. Il retrempa sa plume dans son encrier en argent avec une tête de serpent incrustée puis reposa la plume sur le parchemin. Il perdit cependant l'inspiration et se mit à penser à Phoebe, sa meilleure amie, du moins plus vraiment, depuis qu'ils étaient sortis de l'infirmerie le jeune Alan éprouvait plus que de l'amitié pour Phoebe et il se demandait si après 5 ans d'une amitié très solide, une relation amoureuse allait marcher. Il en était persuadé, au fond de lui il en était sûr.

Alors qu'il allait se remettre à écrire un bruit sourd et très sonore se fit retentir, des morceaux de bois furent pulvérisés, la grande porte venait d'être éclatée en mille morceaux. Qui avait fait ça? Un élève distrait ou énervé? Pas du tout, plus d'une dizaine de monstres apparurent dans l'encadrement de la Grande Salle et il fallut pas longtemps à Alan pour reconnaître ces créatures. C'étaient celles qu'il avait combattu dans la forêt interdite avec Phoebe, cela lui avait justement valut son séjour à l'infirmerie. Il n'était pas passé loin de la mort, mais il devait avouer que son idée de faire une excursion dans la forêt à 00h00 était stupide et trop impétueuse. En tout cas cette fois c'était ces bêtes qui étaient venues à lui. Elles étaient sortis de la forêt et une dizaine d'entre elles avaient investi Poudlard. La panique ne se fit pas attendre tout les élèves se levèrent pour se mettre vers le fond de la salle, certains réussirent à se faufiler entre les créatures pour s'enfuir de la Grande Salle. La moitié des montres se lança à leur poursuite, d'autres élèves gisaient sur le sol inconscients et sérieusement blessés voir mort. Alan semblait plus rassuré que les autres élèves, les ayant déjà combattu une fois, seulement la magie allait elle fonctionner? Les bêtes étaient plus nombreuses et la panique générale rendait bien difficile les choses, les cris étaient stridents et apeurés. Des tables volèrent en éclat d'autres furent renversées. Du liquide émanant des créatures maculait le sol, un liquide noir et gluant déversé sur les élèves inconscients. Ces monstres étaient effrayant, dire que ce n'était seulement que les serviteurs de la créature suprême. Alan n'allait cependant pas renoncer à sa dignité et à son courage, il combattrait ces bêtes de nouveau s'il le fallait même si Alyssa l'aurait giflé rien que s'il lui avait dit ça.

Alan avait sortit sa baguette la plupart des élèves étaient dans le fond de la salle et les bêtes ne s'étaient pas encore ruées sur eux, d'autres étaient sous des morceaux de tables cachés ou derrière des tables renversées. C'était le cas de la jeune Serdaigle qui le regardait tout à l'heure. Alan sans réfléchir se rua vers elle, voyant qu'une créature s'approchait dangereusement de l'endroit ou elle était. Une fois à sa hauteur il la poussa sur le côté, la fraction d'après la table était broyée en deux par la créature. Alan était assis et reculait rapidement avant que la créature ne lui assène un coup à lui et à la jeune fille. Seulement, elle les avait vu et porta toute son attention vers eux.


Alan: INCARCEREM!!!!

Une large corde vint s'enrouler autour de la créature. Alan prit la main de la fille, la tira pour qu'elle se relève et courut avec elle vers un autre endroit de la Grande Salle où une moitié de table les protègerait. Des sortilèges fusaient, certains sans effets, d'autre ricochaient ça devenait vraiment dangereux et ce que redoutait Alan s'était produit: la magie était instable.

Une fois qu'il fut à l'abri (pour un petit moment) avec la jeune Serdaigle, il lui lâcha la main.

Alan: J'ai déjà combattu ces créatures, la magie est altérée, les sortilèges peuvent aussi devenir dangereux pour nous et fusent n'importe comment. En tout cas elles sont coriaces, elle m'ont expédié trois jours à l'infirmerie, mon dos était brisé. Ça te donne une idée. Sors ta baguette, je sais que tu n'es qu'une intello de Serdaigle mais quand même vous savez vous battre dans votre maison quoique... En tout cas si tu veux survivre tu vas devoir rester avec moi, je sais comment agir... tu jetteras les sortilèges quand je te le dirais pas avant, j'ai pas envie que ça déconne sur moi. On bouge, on bouge!!!

Alan traîna la fille par le bras, deux secondes plus tard la table vola en éclat. Alan se recula accompagné par la jeune fille, il lui fit signe de se mettre derrière lui.

Alan: STUPEFIX!... Merde.

Le sort fusa vers le faux plafond et se perdit dans les hauteur de la salle. Alan fit signe à la Serdaigle de se planquer derrière un amas de bancs et il vint la rejoindre...

Alan: On devrait être à l'abri quelques temps, un septième année à neutraliser une créature, elle ne sont plus que trois apparemment, d'autres sont parties vers les étages... La prochaine fois lance un Diffindo, tu dois être intelligente, tu dois connaître ce sort. Vises la patte!

En tout cas Alan pouvait définitivement faire une croix sur son devoir de Potion. Fait chier! Il allait devoir tout recommencer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [ Intrigue ] Au secours ! [ PV ]   Lun 30 Aoû - 16:52
    Sarah ignorait qu’une bestiole s’approchait d’elle. ET elle pensait préférer ne pas le savoir parce qu’elle ne saurait sûrement pas réagir face à cette nouvelle de dernière minute. IL lui aurait fallu dégainer un sort au dernier moment et elle aurait sûrement un sort qui ne convenait pas du tout. En plus, d’après ce qu’elle avait entendu depuis la dernière attaque, la magie devenait parfois instable par un phénomène inexplicable. C’était d’une dangereux pour sa propre défense, mais si ces créatures tombaient entre de mauvaise mains qui voulaient réellement perturber le monde de la magie. C’était comme enlever les ondes du pays des moldus, ça ne tournait plus rond. UN monde magique sans magie c’était un bazar pas possible, elle ne voulait sincèrement jamais connaître ça. Pour le moment, ce n’était qu’à Poudlard, et ça ne se propageait heureusement pas. Elle espérait quand même que les professeurs allaient prendre les choses en mains et virer ces créatures, parce que sinon elle avait un peu la sensation que sa vie allait bientôt se terminer. Coincée derrière une misérable table que la bête pouvait briser en une seconde, elle n’allait pas tenir longtemps. Tôt ou tard, elle allait devoir prendre son courage entre ses deux mains et lancer des sorts utiles.

    Mais alors qu’elle était en train de chercher le bon sort qui allait peut être la sauver, elle se retrouva pousser. Elle glissa sur le côté, dans un brouhaha qu’elle ne comprenait pas. Lorsqu’elle ouvrit les yeux, elle tomba sur le Serpentard. LE Serpentard qu’elle ne pouvait s’empêcher de regarder, à chaque fois qu’il se trouvait dans la même pièce. Elle savait juste qu’il était en quatrième année, qu’il s’appelait Alan Carter et qu’il ne s’intéressait pas du tout à elle. Elle devenait tellement timide chaque fois qu’il passait à côté d’elle, elle se faisait toujours des films. Elle s’imaginait qu’il allait s’arrêter pour lui parler, lui adresser quelques mots, comme « TU es magnifique » mais évidemment il n’allait jamais dire ça puisqu’elle n’était qu’une petite Serdaigle insignifiante à ses yeux. IL ne devait même pas connaître son prénom. En plus c’était un Carter, y en avait plusieurs dans l’école donc la méchante préfète en chef des verts et argents.

    Mais pas le temps de s’attarder sur ses yeux qui la faisaient sentir vraiment étrange. IL venait de lancer un sort sur la créature qui venait de briser la table qui lui servait anciennement de cachette. ET ensuite il lui prit la main, alors là son cœur manqua largement un battement, si ce n’est pas deux. Elle était en pleine situation dangereuse et il se passait quelque chose d’incroyable, elle se retrouvait avec le garçon qui la faisait tellement rougir qu’elle ressemblait au blason de Gryffondor. IL lui parla, il la rabaissa même mais elle avait tellement du mal à réaliser qu’elle n’y fit même pas attention. Il lui expliqua juste la situation et lui demanda de se bouger, et de pouvoir se battre. Elle acquiessa d’un signe de tête avant qu’il ne l’emmène à nouveau plus loin. C’était de la folie, des sorts fusaient d’un peu partout. Elle se mit ensuite derrière lui alors qui lançait un sort qui rata. Olalala, elle allait pas survivre.

    ET encore un autre endroit pour se cacher, derrière des bancs cette fois. Bah oui, un Diffindo, c’était pas stupide. Mais elle n’appréciait pas non plus qu’il lui parle comme ça, surtout dans la situation présente. C’était assez stressant, pas la peine d’en rajouter en lui mettant la pression. Elle commença à s’énerver. IL la prenait pour une incapable, elle serra sa baguette dans sa main et elle lui dit énervée :

    Je suis pas débile.

    Elle se leva rapidement et fit deux pas en avant, pris d’un courage soudain qui faisait parti d’elle mais qu’elle n’avait pas encore développé, vu qu’elle n’avait pas vraiment jamais eut à faire à ce genre de situation. Elle brandit sa baguette en direction d’une des créatures, la plus près évidemment, et elle dit avec un ton élevé comme pour donner de la force à son sort.

    DIFFINDO !

    Elle visa la tête au lieu des bêtes. Bah elle trouvait ça plus logique et certainement plus efficace. IL coupa la tête de la bestiole qui tomba au sol dans un bruit sourd, ainsi que le corps gluant. Du sang noir coula du corps inerte et coupé. C’était dégoutant, elle eut une certaine envie de vomir mais c’était pas le moment, il restait des créatures. Alors tant qu’elle était sur sa lancée. Elle visa une autre créature, au niveau de la tête encore, et lança à nouveau le sort :

    DIFFINDO !

    Mais le sort dévia à cause de l‘instabilité de la magie et … il fonça sur une de ses camarades de classe, une Serdaigle de son âge. Le sort lui coupa l’index de la main gauche. Sarah resta bouche bée, la bouche ouverte, complètement choquée par ce qu’elle venait de faire. Elle venait de couper un doigt, à une de ses amies, elle venait de faire quelque chose d’affreux, elle ne pourrait jamais se pardonner. Tandis que sa camarade avait du mal à se rendre compte qu’elle venait de perdre un doigt, Sarah courut vers elle comme pour la secourir après le mal qu’elle venait de lui faire. Une fois à sa hauteur, elle balbutia :

    Oh je, je suis dé-désolée ! Dana, par-pardon !

    Mais alors qu’elle était bien trop occupée à s’excuser et à tenir la main de son amie tandis que le doigt gisait sur le sol, une créature venait vers elle, déterminée à faire bien plus de dégât qu’un pauvre doigt.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [ Intrigue ] Au secours ! [ PV ]   Mar 31 Aoû - 1:05
Alan n'avait pas perdu une occasion de rabaisser la jeune Serdaigle qui sur la fin se montra agacée lui rétorquant sèchement qu'elle n'était pas débile au point de ne pas lancer un Diffindo. Il n'empêchait que lancer un Diffindo en classe n'était pas la même chose que lorsqu'on devait le lancer en plein combat qui plus est face à des créature si... effrayantes. Toujours derrière leur amas de banc, Alan avait la tête baissé et jeta un rapide coup d'oeil sur sa droite pour voir les élèves blessés et ceux qui continuaient à lancer des sortilèges parfois inutilement. D'un coup la jeune fille se releva criant la formule du sortilège énoncé précédemment. A la grande surprise de Alan, la tête de la créature se retrouva coupée et vola dans les airs avant de retomber sur le sol et de rouler. Un petit filet de sang noir coulait du cou du monstre. Alan n'en croyait pas ses yeux, une gamine avait réussit à décapité un monstre aussi imposant, c'était simplement hors norme.

Alan: Eh bien si hier on m'avait dit qu'une Serdaigle aurait décapité une créature de la forêt, je n y aurai pas cru, j'aurais même explosé de rire. Impressionnant vraiment, c'était bien joué. Mais ne te méprends pas je ne changerais pas d'avis sur votre maison...

Avant que Alan ne puisse surenchérir, la jeune fille cria de nouveau Diffindo comme si elle voulait faire une démonstration, ou un spectacle de ses capacités pour impressionner Alan mais ça ne marcherait pas. D'ailleurs le sortilège tout court ne fonctionna pas, enfin si mais pas sur la bonne cible. C'était d'ailleurs à prévoir, lancer deux sortilèges de suite en pensant que les deux allaient réussir face à une magie aussi instable, c'était totalement inconscient. Alan lui avait bien précisé "UN" Diffindo pas cinquante... Ah ces jeunes ils ne savaient plus écouter franchement.

D'ailleurs la jeune fille se retrouva comme une sotte, puisqu'elle venait de couper le doigt de son amie. Allaient-elles encore rester amie après ça? C'était une autre histoire. En tout cas Alan dû se concentrer sur la deuxième bêtises de la Serdaigle qui était de rejoindre sa camarade blessée, en désertant la planque. La salle était jonchée de corps, des créatures étaient encore vivantes, d'autres allaient arriver, mais la jeune fille ne trouva rien de mieux que de se mettre à découvert et de courir pour s'excuser. Parfois Alan pensait sérieusement que la légendaire intelligence des Serdaigle n'était qu'une légende et rien d'autre. Il essaya de lui agripper le bras mais n y parvint pas, la jeune fille ayant été plus rapide.

Alan: T'es folle?!! Reviens ici!

Après tout devait-il vraiment la poursuivre pour la protéger? Il pourrait la laisser mourir ou se faire tuer après tout la mort d'une Serdaigle, il serait loin de l'avoir sur la conscience par la suite. Enfin parfois Alan avait ses jours de bonté et jouer les preux chevalier auprès des demoiselles du château était un passe-temps comme un autre. En plus là il ne s'agissait pas de faire le cake mais de protéger vraiment une fille dans une situation dangereuse... Si cela pouvait le faire bien voir par la gente féminine du château par la suite alors pourquoi pas? Alan inspira profondément pour prendre une large dose de courage et sortit de sa planque en courant vers la jeune fille qui s'excusait pitoyablement d'avoir couper le doigt de son amie. D'ailleurs une créature se dirigeait vers les deux jeunes Serdaigle et là ce ne serait pas seulement un doigt qu'elle leur couperait, Alan devait faire vite et devait aussi compter sur sa chance inouïe. Là il ne s'agissait pas de se tromper.

Alan: Reducto!

Le monstre rétrécit d'un coup et n'arrivait plus qu'à la taille de la jeune Serdaigle, mais ce n'était pas pour autant que la bestiole ne resterait pas dangereuse. Alan courut encore plus rapidement et plongea sur la créature en lançant un cri d'entrain pour se donner de la force. Il plaqua la créature à présent miniature au sol et l'assena de coup de poings violent, le monstre se débattait encore très bien et déchira la robe de Alan, lui laissant une large entaille à l'épaule. Le tissu noir de sa robe commençait à être humidifier par le sang. Sa blessure le brûlait, il ne cria pas pour autant et se releva pour mettre un coup de pied à la créature qui fut éjectée dans le couloir. Il n y avait plus que deux créatures dans la salle, mais d'autres allaient venir, c'était certains. Alan venait de se faire blesser et aurait pu mourir pour une gamine qu'il ne connaissait même pas, sa connerie atteignait parfois des sommets au jeune Carter.

Alan: Qu'est-ce que tu as foutus je t'avais dit UN Diffindo, voilà le résultat maintenant, tu pleureras plus tard... Tu as risqué ta vie et celle de ton amie et par la même occasion la mienne... Vous êtes plus attardé qu'autre chose les Serdaigle. C'est pas le moment de lambiner, d'autres créatures vont se pointer et les autres élèves ont fort à faire avec les deux restantes ici alors on va les aider! Viens!

Alan rangea sa baguette et prit un gros morceau de bois de son bras valide, il fit signe à la jeune Serdaigle de s'écarter puis il lança avec un maximum de force le pied de table brisé sur une créature, celle-ci se retourna puis fixa férocement Alan qui déglutit et marcha lentement à reculons pour se plaquer contre le mur. La créature fonça a vive allure, tête baissée vers Alan qui au dernier moment plongea sur le côté. La créature se prit le mur en pierre de la Grande Salle en pleine face et fut assommé sur le coup. Tout tremblait, on aurait dit les prémices d'un tremblement de terre, de la poussière fut éjectée du mur. Alan se releva en poussant un soupir de soulagement.

Alan: Plus qu'une, celle-ci va dormir pendant un moment... Ah c'est pas vrai en voilà deux autres... Fais gaffe à tes sorts, concentres toi bien, vises bien et surtout espace bien tes incantations pour pas couper une jambe à quelqu'un cette fois-ci. On a pas besoin d'unijambistes à Poudlard!

Les deux élèves ne pourraient plus se cacher éternellement... Ils allaient devoir combattre les trois créatures restantes, heureusement une dizaine d'autres élèves notamment des sixième et septième années combattaient habilement les autres monstres. Cependant beaucoup de corps de deuxième, troisième, quatrième années gisaient sur le sol pierreux. Étaient-ils morts?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [ Intrigue ] Au secours ! [ PV ]   Mar 31 Aoû - 23:51
    Ce fut un peu comme si elle se sentit pousser des ailes. Elle n’en revenait pas, Alan Carter lui avait fait un compliment ! Elle se rappellera de ce moment sûrement toute sa petite vie, elle rougit même, au beau milieu de la bataille sous les mots du jeune Serpentard pour qui elle craquait. Tout le monde trouvait ça débile, une fille de 13 amoureuse d’un garçon de 14 ans, tout le monde pensait que c’était juste une illusion. Enfin, c’est ce qu’elle se disait, alors elle n’en parlait pas, seulement à ses amies très proches. C’était limite légendaire, une Serdaigle avec un Serpentard, c’était uniquement dans ses rêves que ça se réalisait. De toute façon, ici les histoires improbables était hyper rares. Y avait une certaine Anaconda, avec Griffith, et il y avait son frère, avec Effy. Elle aimerait tellement que ça lui arrive à elle aussi, et comme n’importe quelle fille de son âge elle se faisait pleins de rêves. Elle ne le voyait pas avec une autre fille en plus, ça attisait d’avantage ses espoirs, mais si elle savait que bientôt, il allait avoir une copine. Elle allait sûrement en pleurer pendant des heures, mais c’était la vie. Peut être que si elle essayait de faire un peu plus femme, il la regarderait enfin comme une fille, et pas comme une Serdaigle. Si elle se maquillait, mettait des talons, des jupes un peu courtes et des hauts un peu décolletés … Mais elle avait 13 ans, et par conséquent ses formes étaient encore petites. Et en plus, qu’est c’que dirait son frère s’il la voyait comme ça …

    En tout cas, le sujet n’était pas du tout là ! Elle venait de lancer deux sort, un réussi et l’autre pas du tout. Après avoir rejoint l’ami qu’elle avait blessé, toute l’estime que venait d’avoir Alan pour elle retomba. Elle avait fait une bêtise et maintenant une des créatures étaient sur le point de faire on ne sait quoi. Mais le Serpentard lui lança un sort puis sauta dessus pour la mettre complètement KO. IL était blessé à l’épaule, elle culpabilisa largement. Mais il venait de se blesser pour elle. Il venait, encore une fois, de lui sauver la mise et ce en se mettant en dangers. … Comment elle pouvait arrêter de rêver après ça ? S’il jouait au prince charmant ? Peut être qu’il était intéressé … Olalala, fallait arrêter de penser à tout ça c’était pas le moment, surtout que vu comment elle se faisait engueuler il ne pouvait pas la porter dans son cœur. Il la rabaissait, c’était pas possible, il devait arrêter de lui parler comme ça, elle était pas du tout une pauvre gamine comme il le croyait. Elle n’eut même pas le temps de réagir qu’il mettait une nouvelle créature hors jeu. Il lui dit ensuite de se remettre à l’attaque et de continuer à se battre contre les créatures.

    Elle le rejoint, comme si à deux ils étaient plus puissants. C’était très certainement le cas, l’un pouvait couvrir l’autre et vice-versa. Avec une magie aussi instable, l’union faisait la force. Elle réfléchit à un sort qui, s’il était dévier, ne risquait pas de prendre des ampleurs catastrophiques. Facile et rapide. Elle pointa sa baguette en direction d’un énorme morceau de table. C’était un bois lourd, elle ne savait pas lequel, sûrement du chêne, le poids était donc très conséquent.

    Accio morceau de table !

    Le morceau de table suivi la trajectoire qu’indiquait sa baguette. A un instant, elle commença à dériver, elle faisait attention de ne pas la passer au-dessus d’élèves, mais là la trajectoire qu’elle voulait n’était pas suivi. L’espace de quelques secondes, elle partit à l’autre bout de la salle, mais ensuite elle retomba sous l’emprise de la baguette de Sarah. Elle la ré-attira donc vers une l’une des créature, et une fois qu’elle fut au-dessus, elle stoppa le sort. La table tomba avec force sur la bestiole, qui en fût assommée. Elle était également coincée sous le poids de la table. Sarah perdit légèrement l’équilibre lorsqu’elle lâcha le sort. Après quelques pas en rond non contrôlés, elle reprit le contrôle de ses jambes et se remit bien. Elle pointa sa baguette sur … Il y avait deux créatures qui s’approchaient en même temps d’eux. Elle avait peur, mais c’était pas le moment de laisser tomber. Elle pensait que si on changeait toujours de sorts, l’instabilité de la magie était moins intense. Elle ne savait pas pourquoi elle résonnait, mais en tout cas elle changea de sort et en lança un nouveau en direction d’une des bêtes :

    Stupéfix !

    Elle ne sut pas si c’était elle ou la magie qui bugua, mais le sort ne fonctionna que sur l’arrière, qui finissait en pointe, de la créature. Ca ne semblait pas lui poser un problème puisqu’elle pouvait glisser avec le reste de son corps. Elle perdit soudain confiance en elle. Ca merdait, quoiqu’elle faisait ça ne marchait pas. Elles avançaient toujours, et à chaque fois qu’il y en avait une d’HS, plusieurs autres arrivaient. Ca n’en finirait jamais. Elle gardait sa baguette pointer vers la créature, mais sans grande conviction désormais.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [ Intrigue ] Au secours ! [ PV ]   Mer 1 Sep - 18:28
La magie ne fonctionnait qu'une fois sur deux voir qu'une fois sur trois par moment. Cela était très problématique puisqu'elle poussait les élèves a essayer de se battre à la manière des moldus chose que Alan dénigrait complètement. Cependant il n'était pas malhabile et sa ruse lui permettait de réussir quelques beaux exploits comme tout à l'heure où il fit en sorte que la créature fonce dans le mur pour être hors d'état de nuire.

Au départ il pensait que la jeune fille serait plus un poids qu'autre chose et qu'essayer de faire le chevalier valeureux en essayant de la protéger ne servirait à rien à part lui coûté un bras ou la vie simplement. Cependant il devait avouer que pour son jeune âge, elle faisait preuve de certaines capacités impressionnantes bien qu'elle manquait indubitablement d'expérience, en témoignait ses deux erreurs antécédentes.

Les sortilèges puissants devenaient dangereux pour les sorciers, outre se battre avec ses poings, il fallait essayer d'utiliser des sortilèges mineurs pour ne pas blesser un ou une camarade comme l'avait fait la Serdaigle précédemment. Pour l'instant tout deux ne s'en sortait pas trop mal, Alan avait mis K.O, deux créatures et la jeune fille une. Le Serpentard sentait tout de même que la bleue et argent essayait de se reprendre, d'oublier son erreur pour aller de l'avant et combattre vaillamment, c'était une bonne chose. Cela prouvait qu'elle avait une certaine détermination mais aussi une force intérieure valeureuse. De toute façon, elle n'avait pas le choix, il fallait rester lucide et combattre. La petite réprimande de Alan avait l'air de porter ses fruits, puisque la jeune Serdaigle était redescendu sur terre pour se remettre au combat avec une certaine réussite. En effet, elle venait de faire léviter une table, celle-ci prit des trajectoires hasardeuses par moment mais au final, elle atteignit sa cible et frappa une créature qui s'affaissa sous le coup du choc.

Cela faisait deux partout pour Alan et la jeune fille qui se débrouillait admirablement bien pour son âge, elle avait de très bonne capacité en magie ce qui étonnait Alan qui pensait que les Serdaigle n'étaient bon qu'à se gaver de théorie pour délaisser la pratique. Apparemment il se trompait, du moins sur elle, mais son jugement était irréversible et Serdaigle à l'instar de Gryffondor était une maison de nul(le)s. Les autres élèves dans la salle lançaient des sortilèges mineurs plus ou moins sans effet.

Le jeune Carter se trouvait au côté de la jeune bleue & argent qui n'en resta pas là puisqu'elle lança un Stupéfix, le vert et argent pensa que l'on courrait à la catastrophe mais finalement le sortilège toucha sa cible mais avec beaucoup d'imprécision ce qui faisait que le monstre n'avait presque rien senti.


Alan: Pas mal le Stupéfix pour une fille de ton âge! A moi de jouer!

Alan commença à cibler la créature que la Serdaigle avait essayé de mettre hors de combat, il prit son temps...

Alan: Incarcerem!

Deux grosses cordes vinrent s'enrouler non pas autour de la créature mais autour d'un élève de Poufsouffle, Alan fut déçu mais ce n'était pas pour ça qu'il avait des scrupules à avoir ligoter un Poufsouffle, il ne s'en préoccupa pas et reprit sa concentration sur la créature qui assena un coup de griffe violent à un autre Serpentard, elle s'apprêtait à lui mettre un coup fatal.

Alan: Confundo!

Le monstre stoppa son geste, ne tua pas l'élève en question, puis se mis à tourner en rond comme s'il était à la recherche d'une activité ou de ce qu'il devait accomplir, il n'était plus hostile pour le moment. Le sort avait réussit. Les incantations et la façon d'Alan de combattre étaient peut-être moins impressionnantes que celles la jeune fille bleue et argent mais elles étaient tout aussi efficace. Il devait avouer qu'il était un peu jaloux qu'elle sache aussi bien combattre pour son âge.

Le nombre de créatures diminuait mais ce n'était pas pour autant qu'il n y en avait plus, d'autres prenaient simplement diverses direction dans le château. Il en restait à présent deux ici dans la Grande Salle et aucun professeur n'avait bouger ses fesses pour venir aider les élèves, ils avaient dû tout accomplir par eux même, cela mériterait bien une décoration du Ministère de la Magie.

D'un seul coup, un Serdaigle fut projeter avec violence contre un mur par une des bêtes, c'est quasiment ce qui était arrivé à Alan dans la forêt... Le Serpentard se rua vers la garçon sans laisser à la Serdaigle le temps de réagir. Il était temps de mettre la compétition des Quatre Maisons de côté. Alan s'agenouilla près de l'élève.


Alan: Hé comment tu sens?
PNJ: Protège... Sarah
Alan: Qui?

Le jeune garçon pointa du doigt la fille en question et il s'agissait en fait de la fille qu'il avait sauver à deux reprises depuis tout à l'heure. Le garçon mourut dans un dernier soupir, puis Alan reporta son regard vers Sarah donc puis il vit un monstre arrivé derrière elle.

Alan: SARAH! Derrière toi!!!

Il ne pouvait rien faire maintenant il était trop loin, à elle de se débrouiller, il comptait sur la lucidité de la jeune fille, elle avait les ressources nécessaires il en était persuadé!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [ Intrigue ] Au secours ! [ PV ]   Jeu 2 Sep - 17:14
    Sarah n’était pas du tout du genre à jurer, elle trouvait ça parfaitement grossier et désespérément inadapté au langage humain. Elle serait capable de tenir un débat pour prouver que les injures n’avaient été inventées que pour les personnes illettrées. Mais il fallait bien l’avoir, ce qui se passait dans la grande salle était un pure merdier de saloperies. Comment voulez-vous que de simples élèves, n’ayant pas dans leur savoir tous les sorts de défense nécessaire à leur survie puissent combattre ces bestioles, qui ne faisaient qu’affluer dans la grande salle ? Elle n’avait que 13 ans et à cette heure-ci elle devrait être en train de terminer son exercice de botanique qu’elle avait bien commencé ! Elle ne voulait plus voir ces bestioles qui n’étaient que d’immondes créatures tout droit sorties des abysses ! Et puis pourquoi personne ne venait ? Le ministère ne réagissait pas face à cette situation ? C’était intolérable ! Aucun professeurs, aucun adulte, seuls quelques sixièmes et septièmes années tentaient de protéger les premiers et deuxièmes, le reste devait se débrouiller seul. C’était incorrect !

    Son stupéfix venait de rater, que pouvait-elle faire si la magie ne fonctionnait pas ? Se battre avec ses petits poings ? Elle se sentait totalement désemparée face à une situation qu’elle n’avait pas demandé. Certes, personne ne l’avait demandée mais, là, c’était comment elle, et ce garçon qu’elle regardait tout le temps de Serpentard, qui se retrouvaient face aux créatures ! Heureusement que le Serpentard en question ne se laissait pas abattre et qu’il continuait de lancer des sorts et d’assurer. Certes, sa magie ne marchait pas toujours, mais il trouvait des alternatives qui fonctionnaient et qui les sauvaient. Une des créatures venaient de subir un sort qui l’handicapait à tel point qu’elle semblait avoir perdu ses points de repère.

    Mais, comme si la situation n’était pas assez dramatique comme ça, un élève se retrouva à terre, blessé. Il s’agissait d’un de ses camarades de maison, Arthur. Un deuxième année avec qui elle avait sympathisé, un ami … Elle resta totalement pétrifiée, tout en le regardant. Le choc avait été d’une telle violence qu’elle pensait qu’il était dans le pommes, voir pire … Alan courut vers lui. Elle le regarda, mais elle était incapable de le suivre. Elle observa la scène de loin, et le vit fermer les yeux. Elle ne comprit pas qu’il venait de mourir, elle pensait qu’il venait juste de perdre connaissance.

    Mais Alan la sortie de sa pétrification dans un cri d’alerte. Elle se retourna brutalement pour se retrouver face à une créature un peu plus grande que les autres, sûrement plus âgée mais ce n’était pas la mère, d’après les dires des élèves qui l’avaient vu elle était immense ! Peu importait, pour le moment, elle ne fit que reculer d’un pas, puis un autre. Elle tenta d’accélérer cette marche à reculons, tout en fixant la bête qui s’approchait dangereusement d’elle et qui, elle aussi, accélérait. Mais un bout de quelques pas, Sarah trébucha sur un débris de bois et tomba. Elle tenta de se rattraper sur ses poignets mais elle sentit un craquement d’os sur le gauche. Une douleur la fit grimacer mais ce n’était rien. La bête avançait, droit sur elle.

    Dans sa chute, Sarah avait fait tomber sa baguette au sol, à quelques dizaines de centimètres de sa main Elle paniquait, la peur sur son visage se lisait très clairement. La créature venait d’engoutir ses pieds sous la masse de son poids. Sarah tendit le bras autant qu’elle le put, pour attraper sa baguette. IL lui manquait, un, voir deux centimètres. Elle paniquait à chaque seconde, la bestiole remontait le long de ses jambes, son poids bloquant le flux sanguin de la jeune fille. Sa tête ne cessait de tourner, en direction de la créature qui progressait, puis en direction de sa baguette qu’elle tentait d’atteindre, puis la créature, puis sa baguette …
    Ce ne fut que lorsque la créature termina de recouvrir ses jambes que Sarah attrapa sa baguette. Elle la rapprocha de son corps mais la créature l’ensevelie, jusqu’au ventre. Elle ne pouvait quasiment plus respirer, et sa baguette était bloquer. Elle avait l’impression qu’elle allait mourir, qu’elle ne s’en sortirait jamais. Alors que la créature était presque au niveau de on cou, elle rassemblait les dernières forces qu’il lui restait pour lever au maximum le bout de sa baguette et le pointer dans la chair de l’animal et murmurer :

    Diffindo …

    La bestiole fut partiellement trancher au niveau de la moitié de son corps. Sarah ne réussit pas à tenir le sort jusqu’au bout, il lui manquait des forces, mais plus de la moitié de la largueur de la créature avait été coupée, ce qui suffit pour la tuer. Sarah laissa retomber toutes ses forces, elle tentait de s’extirper de sous ce poids mais impossible, elle n’y arrivait pas. Elle avait du mal à respirer mais à ce moment précis, elle avait vraiment l’impression d’avoir échappé un pire. Elle sentit du liquide couler sur elle au niveau de ses cuisses. Sûrement le sang noir et épais de l’immonde créature. C’était répugnant, et l’odeur, n’en parlons même pas …

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [ Intrigue ] Au secours ! [ PV ]   Aujourd'hui à 23:38
Revenir en haut Aller en bas
 

[ Intrigue ] Au secours ! [ PV ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» CHATBOX DE SECOURS.
» IMPORTANT : Intrigue parallèle
» Au secours, un monstre !
» INTRIGUE #1 ? halloween party

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-