+ vous?



 

Partagez | .
 

 Intrigue - Mangemorts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
Nombre de chapitres écrits : 219
Date d'inscription : 15/11/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Intrigue - Mangemorts   Dim 25 Avr - 16:29
    Votre mission est d'approcher la bête et d'essayer de la ramener de votre côté. Si vous n'y arrivez pas, vous devrez la manipuler à l'aide d'un sortilège d'interdit pour qu'elle puisse faire le plus de mal possible aux élèves. Cependant, n'oubliez pas que la magie est instable et que vos sorts peuvent louper ou bien provoquer autre chose.

    La personne qui sera à la tête de cette mission sera Narcissa Malefoy. Les ordres de votre Maître sont bien clairs et vous vous devez d'obéir.

    La bête sera joué par le Maitre du Jeu et il est fort possible que je ne vous facilite pas la tâche Sadique 1

    Bon RP ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Intrigue - Mangemorts   Dim 25 Avr - 19:56

« Quand on cède à la peur du mal, on ressent déjà le mal de la peur. »

Beaumarchais





Une ombre noire,parmi les premiers arbres de la Forêt Interdite.Serait-ce un fantôme,une âme perdue dont le cadavre pourrissait au pied d'un pin ? Ou bien cette étrange créature dont la simple évocation parvenait désormais à troubler les esprits à Poudlard ? Oh,nullement.Bien que l'atmosphère et le contexte prettaient admirablement bien aux déchaînements furieux de l'imagination,Narcissa n'avait rien encore de particulièrement légendaire.
Tout avait commencé par un rêve un peu étrange,au beau milieu d'une nuit comme celle-ci.On parle beaucoup du lien étrange,presque paranormal unissant deux jumeaux,mais trop peu de celui reliant le coeur d'une mère à celui de son enfant.Un songe ne s'apparentant pas totalement à un cauchemar... L'impression de courir à travers bois... De perdre le souffle... Une fatigue intense... Son moi inconscient s'allongeant dans l'herbe froid,en chien de fusil... Et deux yeux s'allumant dans le noir.Inquiétant,pas vrai ? Le lendemain matin,un hibou arrivait au manoir,un parchemin soigneusement attaché à sa patte.Enfin des nouvelles de Drago ! Comme à l'ordinaire,le jeune homme n'avait été que trop bref : en une poignée de lignes,il apprenait à sa mère qu'une bête -ou plutôt la rumeur de la présence dans la Forêt Interdite d'un être semant le trouble au sein de la vénérable école- rodait entre les arbres,sans doute à l'affut d'élèves un peu trop imprudents.Cissy imagina sans mal l'expression de son garçon lors de la rédaction de la brève missive : sans doute avait-il sourit,de ce sourire si malicieux qu'il avait parfois,en imaginant tous les tours que lui et les Serpentards pourraient jouer aux autres étudiants,deumeurant fidèles aux préceptes de Salazar Slytherin.Brave petit ! Après tout,comment lui en vouloir,alors qu'il ne désirait que montrer au monde ses talents,sa perfection.Néanmoins,malgré le ton neutre de la lettre,la mangemorte ne put que ressentir une pointe d'angoisse maternelle à l'idée que le fruit vénéré de ses non moins nobles entrailles courût le moindre risque,si loin de sa protection.Certes,d'un point de vue extérieur,ce soudain courage pouvait sembler un peu dérisoire : Narcissa était loin d'être une combattante chevronnée,et face à un fauve sans doute plus grand et fort physiquement qu'elle,elle n'aurait eu aucune chance.Que voulez-vous,si son coeur avait su lui insuffler une pseudo-prémonition,pourquoi pas la force,en cas de danger,de défier jusqu'à l'Enfer tout entier ? Ne jamais sous-estimer l'eau qui dort,même si à sa surface s'est avec le temps formé une fine couche de glace.
Dix heures venaient de sonner à l'horloge du vaste corridor du manoir Malefoy.La maîtresse de maison lisait et relisait le slignes tracées par la main de son fils,tâchant d'y déceler une information supplémentaire,ou peut-être tout bêtement le besoin tu de sa progéniture de recevoir une réponse rassurante de la part de sa mère aimante.Oui,bon,je sais,Cissy avait envie de déceler cela parmi les lettres dessinées à la va-vite,comme si correspondre avec ses parents avait coûté au jeune homme.Pourtant,la journée allait réserver à la sang pur encore bien des surprises.En effet,la porte s'ouvrit soudain sur Lucius.Au fond,rien de vraiment spectaculaire : nous vous rappelons que le membre du Ministère résidait là.Cela dit,dans ses yeux... Malgré son flegme froid habituel que son mari affichait en permanence,son épouse remarqua quelque chose.En son esprit,une angoisse naissante : ciel,faîtes qu'il ne soit rien arrivé à Drago.Le mangemort pourtant ne fut pas porteur d'une nouvelle aussi dramatique que cela.Plutôt... Déroutante.Très tôt ce matin-là,un conciliabule s'était tenu entre le Maître des Ténèbres et ses fidèles;l'aristocrate aurait dû par la suite gagner le Ministère,pour ne revenir chez lui que tard dans la soirée.Seulement un ordre de la part de Voldemort l'avait contraint à gagner son domaine dans les plus brefs délais.Ce fut ainsi que Cissy apprit la nouvelle.À savoir que Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom désirait que ce soit elle qui guidât les mangemorts au sein de la Forêt Interdite afin de mettre la main sur cette chose,et de la lui ramener,parfaitement asservie.Vous imaginez un peu la surprise de la belle blonde ! D'ordinaire,on l'avait toujours laissée sur le banc de touche,jugeant sans doute ses capacités trop faible,ou son attachement à la Cause dérisoirement modique.Une telle mission n'aurait jamais dû lui revenir.Bellatrix,Lucius,tant d'autres encore auraient constitué de bien meilleurs candidats,d'un point de vue tactique,simplement logique.Et pourtant,non.Le choix de leur Maître se trouvait porté sur elle.Pourquoi maintenant ? Qu'adviendrait-elle si la sorcière échouait ? La mort,peut-être.D'affreuses douleurs.Mieux ne valait pas voir la chose sous cet angle : au moins serait-elle proche de Drago,prête à héradiquer la menace plânant sur sa jolie tête blonde,ainsi que sur tout le château.Qui a dit qu'en chacune de nous ne someillait pas une héroïne !
Minuit sonna,quelque part.Narcissa n'entendit le son d'aucune cloche,mais ce fut comme si les coups portés à un bourdon imaginaire avait résonné dans sa cage thoracique.Doucement,elle resserra les pans de sa longue cape noire,dont la capuche rabattue ne laissait voir que le bas de son visage,ses lèvres pâles tracées avec grâce sur un visage fort pâle,tel un éclat de lune.Aucun sourire.Juste la sensation d'accomplir une sorte de destinée,une tâche la dépassant,et dont les ordonnateurs célestes allaient la manoeuvrer comme un bateau perdu au milieu de tumultueux courants.À elle de manoeuvrer correctement sa barque.Les mangemorts participant à l'opération avaient été prévenus,il ne restait plus qu'à les attendre.Pour ne point être apercue depuis les bords du Lac,la visiteuse nocturne avait osé franchir le seuil interdit à chaque résidant de Poudlard dès son premier jour de classe,sans doute en aurait-elle éprouvé une fierté grisante si l'heure n'avait point été aussi grave.C'était qu'il lui fallait un plan ! À la fois pour capturer le monstre,et pour éviter tout professeur,auror ou élève un peu trop curieux.Un petit sort imperdonnable,et le tour serait joué,remarquez... On verrait bien,si jamais les circonstances devenaient défavorables.
Partout,le silence,l'obscurité.Aurait-elle peur,au cours de cette nuit sans sommeil ? Rien en semblait avoir d'importance,en cet instant d'attente quasi fébrile.Du nerf ! L'autorité venait de lui être remise,et cette nouvelle importance comblait l'égo de la magicienne,bien décidée à briller,comme à l'ordinaire.Non mais.Nous parlions tout de même Narcissa Malefoy,née Black,femme d'un des plus fidèles mangemorts,soeur d'une non moins dévouée servante des Ténèbres,et mère de l'Elu du Mal ! Quitte à savoir si ses collègues allaient la suivre sans rechigner,après...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Intrigue - Mangemorts   Mer 5 Mai - 0:59
    Andrew aimait ces moments là, avant l‘action, où il était encore seul devant sa glace .Il avait reçu le message lors de sa dernière livraison de la journée par son informateur officiel peu après avoir quitter la boutique de Barjow, comme habituellement. C’était un mode de communication assez risqué, mais qui a fait ses preuves et qui n’a jamais connu de défaillances. A sa position dans l’organisation, il n’avait pas l’honneur d’être prévenu par le maitre en personne. Au mieux, c’était par un de ses proche serviteurs. De toute manière, il ne vit pas le visage de ceux qui le prévenait, il ne saurait dire de qui il s’agissait, seulement qu’il avait reconnu sa voix. Le jeune repassait encore et encore son peigne dans ses cheveux, les plaquant le plus possible contre son crane, considérant cette préparation comme un échauffement à la rigueur. Lorsqu’il en était satisfait, il laissa tomber son peigne et enfila sa robe où était dissimilé son masque et quelques objets magiques susceptible de l’aider dans la mission qui l’attendait.

    Il se surprit à apprécier la balade. Le bruit du vent sifflait à ses oreilles, l'odeur de terre humide et l'étrange clarté due à la lune installait une ambiance théâtrale. Il allait se passer quelque chose. Oui, quelque chose allait arriver, c'était certain.

    Il arriva à la limite transplanable connue de Poudlard. La suite du chemin devait se faire à la dure. Il filait à travers les arbres, baguette aux poings pour passer les quelques barrières qu’il pensait préalablement fragilisés par ses confrères. Il fut surpris de constater qu’il entra sans grande peine dans la foret interdite. Il eu lors de sa « balade » jusqu’au point de rendez-vous une certaine nostalgie. Il ne pensait pas avoir un jour à remettre les pieds dans l’endroit, ni même dans le cadre d’une mission officielle. Il n’était pas assez « important » dans l’organisation. Il faisait parti de ces recrues qui l’ont rejoins peu avant sa réapparition. Ce n’était pas un de ses fidèle. Il devait donc effectuer des besognes plus basses que certains favoris n’avait pas à entreprendre. Une de ces besogne était donc de maitriser une bête. Il se doutait peut-etre que Voldemort la soupçonnait responsable de ce qu’il constata à l’entrée, c’est-à-dire désinhiber la magie. S’il n’avait pas à se faire discret, il tenterai d’exécuter un sortilège, histoire d’estimer l’impact perturbateur de la bête sur sa magie. Il se laissa étonner par la masse dense que formait les arbres de la forêt dans cette partie reculée. Au cours de ses années passées, il n’a jamais eu l’occasion d’y pénétrer aussi profondément. Il savait que cette partie là de la forêt était aussi hostile pour les sorciers de Poudlard que pour lui-même. Cette partie de la forêt n’appartenait à personne. Il l’avait compris lors de ses études à quelques kilomètres de là où il était maintenant. En plus d’éventuels Aurors en patrouille, il faudra compter sur la faune locale.

    Il entrevis à travers les arbres un rayon lunaire reflété. En s’approchant, il reconnu l’uniforme - en quelque sorte - de tout mangemort. Andrew s’approcha encore et salua la personne dont tout faisait penser qu’elle dirigerait les opérations cette nuit. Il se questionna sur l’identité de cette personne, enfin il se demandait s’ils s’étaient jamais entretenus. Cependant il ne dis rien. C’était finalement secondaire, et puis une fois certain d’être seuls, ils se découvriraient peut-être et là le mystère sera résolu. En attendant, il restait là, à observer les alentours, guettant l’arrivée d’autres compagnons derrière son masque d’étain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Intrigue - Mangemorts   Lun 31 Mai - 23:55
James n'avait pas été pour ce plan. Attaquer Poudlard en ce moment n'était pas une bonne chose pour lui. Albus était toujours là et bien que la vieillesse l'ai affaiblit cela ne voulait pas dire que ce vieux crouton était à l'article de la mort. Il avait encore de la ressource et des alliés dans les aurors et le ministère. Les mages noirs bien que plus puissants depuis le retour du seigneur des ténèbres, ils ne pouvaient pas encore vivre au grand jour comme durant ce que le commun des sorciers appelait "les jours sombres". Une période bénite pour tout les adorateurs de la magie noire comme James.

Ce soir, comme tout les soirs il rentrait au manoir Rokles. Fatigué après une journée de travail au ministère, il déposa son chapeau et son manteau, avant d'aller dans le salon rejoindre sa femme. Elle était déjà en tenue de mage noire, prêt à partir pour la mission de ce soir. Il ne restait plus que l'espace du visage encore visible. Tout le reste était recouvert de l'uniforme si caractéristique des serviteurs de Voldemort. Son mari empoigna sa propre baguette et revêtit son propre costume avant de mettre son masque de laiton. Puis après un bref regard, à travers ce "visage" sans expression, à sa femme. Ils transplanèrent tout deux vers le point le plus proche du collège de magie.

Avec ce bouclier, placé par les aurors, s'approcher de l'école n'était pas une chose simple. Mais bien que les journaux soit muet sur les problèmes de Poudlard, les mages noirs avaient eux vent de se qui se tramait, derrière ce bouclier. La bête qui faisait régner la terreur dans l'enceinte de l'école, pouvait peut-être leur servir à quelques choses. Bien que James en doutait personnellement, ce soir il n'avait pas reçut la direction de la mission. C'était la femme de Lucius qui avait eut cet honneur. Il arriva alors dans le groupe de mages. Ils étaient déjà quelques-uns à être présents...Le couple Rokles fit un salut général à l'assemblée avant de rejoindre Narcissa.

Jamilla lui fit la révérence, quant à James il lui fit un baise-main réglementaire dans l'aristocratie de la sorcellerie. Il posa alors son regard sur le bouclier en face de lui. Pointant sa baguette dessus, il tira un sortilège de magie très noire. Il fut bientôt rejoint par tout les mages présents et une petite brèche s'ouvrit alors dans le bouclier. Brèche où tout les serviteurs du mal s'engouffrèrent...Se tournant alors vers Narcissa il prit la parole. Non sans arrogance et une certaine jalousie.

-"Que fait-on Narcissa?...C'est vous que le Seigneur des Ténèbres a placé à la tête de cette mission."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Intrigue - Mangemorts   Ven 4 Juin - 1:53
Essoufflé, fatigué, mutilé, Vyvianna Barns rentra dans sa demeure pour la première fois depuis des semaines. De longues et interminables semaines. Elle avait traversé l’Europe entier pour trouver se que le maitre cherchait. Levant les yeux doucement, elle marcha doucement vers les escaliers. Se balançant doucement de gauche à droite comme si elle était un bateau se laissant bercer doucement par les vagues d’une marée douce et non changeante. Elle arriva enfin au deuxième étage non sans difficulté. Soupirant bruyamment, la belle jeune femme se dirigea vers la sale d’eau. Laissant tomber ses lourds vêtements sur le sol, elle regarda son visage mutilé par les nombreux combats, touchant les différentes plaies non cicatrisées. Avançant son doux visage vers le miroir, se contemplant, la jeune femme prit avec délicatesse une éponge et la trempa dans l’eau tiède. Fermant les yeux elle glissa l’éponge imbibée d’eau sur son dos et ses épaules. Cela ne se fit pas sans douleur bien sur, mais Vyvi n’était pas celle qui se plaignait le plus dans sa famille de dingue. Puis un petit être entra dans la sale d’eau en tenant une lettre

-Que fais-tu ici ? Petit crapaud visqueux ! T’ai-je donné la permission de rentrer ?

Cria-t-elle de toutes ses forces dans la pièce. On pouvait lire la souffrance sur le visage de la jeune femme.

-Mais….mais…


Dit le petit être en beuglant, tremblotant.


-À mais arrête de pleurer à la fin. Donne !

La jeune sorcière arracha des mains la lettre et l’ouvrit comme une vrai furie. Fermant les yeux, elle laissa tomber la lettre. À peine revenu, elle devait déjà repartir. Tournant les tallons elle se dirigea en vitesse vers sa chambre. Prête, elle mit la cerise sur le gâteau. Son masque. Le masque que sa chère tante avait porté avant elle et qui avait fait d’elle une des préférés du maître. La jeune femme ferma les yeux et prit une grande respiration et transplana. Arrivant dans une sombre forêt, la jeune femme atterrie entre Jamilla et James. Regardant James, tous savait qu’elle affichait un large sourire sous son masque d’argent. Leva les yeux vers Narcissa, elle mit genoux à terre et fit une courte révérence.

-Je suis fière d’être de retour parmi vous !

Tournant les talons, la jeune femme reconnue la corpulence, les masques et les façons d’agir de toute les personnes présentes sauf une. Vyvianna le regarda de la tête au pied et lâcha un petit gloussement. Puis alla se refugié au coter de James et croisa les bras. Attendant la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Intrigue - Mangemorts   Jeu 10 Juin - 19:39
Du noir.Du noir partout,entre les troncs,autour d'elle,emplissant le ciel où les étoiles se cachaient derrière de sombres nuées.Au sein de cette atmosphère aussi lugubre que sombre,Narcissa ne remarqua pas la cape couleur d'encre qui s'était avancée vers elle.Tournant lestement sa fine carrure vers le nouveau venu,elle ne songea pas une seule seconde qu'il puisse s'agir d'un étudiant insomniaque ou d'un auror assez fou pour s'aventurer seul en pleine nuit à la lisière du terrain de chasse d'un être capable sans doute du pire.Non,il ne pouvait y avoir qu'un serviteur de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom pour prendre le risque d'ainsi choisir un pareil lieu pour une balade à l'heure où toutes les personnes avec un minimum d'instinct de survie dormaient paisiblement.Pour être aussi invisible,il ne pouvait être un admirateur fervent du Seigneur du Ténèbres : invisible comme la mort... Cissy n'eut point le temps de lui adresser la parole : déjà d'autres sorciers apparaissaient,recrachés par la nuit,ou ayant tout simplement décidé d'accorder aux néophytes l'honneur de les percevoir.Le silence avec lequel tous avaient approchés fut admiré autant que pouvait le permettre la venue imminente du début de l'aventure par la Malefoy.Un jour peut-être se mouverait-elle ainsi.Non pas que sa démarche actuelle manquât de grâce -nous pourrions vous citer une liste relativement longue de vieux notables au Ministère dont le regard s'allumaient sur son passage-,mais de chatte,elle serait devenue louve.Une différence qui pour certains peut paraître infime,mais pourtant bien réelle.Et au combien estimable pour qui savait y pretter attention.
En moins de temps qu'il n'en faut pour réaliser que l'on est pris au piège,la belle blonde se trouva entourée de personnes portant toutes au poignet le même tatouage : un crâne par la bouche duquel s'échappait un serpent.Contrairement à la grande majorité des sorciers de ce monde,l'aristocrate n'eut point peur : le fait de ne point porter la Marque ne pouvait jouer en sa défaveur,pour la simple et bonne raison que tout refus d'obtempérer à sa volonté se trouvait impossible.On n'outrepassait jamais les ordres du Lord,sous peine de subir d'atroces souffrances -dans le meilleur des cas.Alors oui,elle éprouva une certaine vanité à ainsi diriger un groupe qui théoriquement aurait dû la prendre de haut,elle qui n'avait encore effectué aucune mission de grande envergure de la trempe de celle-ci,à part donner naissance à Drago.Un pouvoir qui,comme le carosse et la belle robe de Cendrillon,disparaîtraient avec les premiers rayons de l'aube... Soit cinq ou six heures de plus que pour la future princesse,supériorité intellectuelle oblige.


-James,Vyviana... fit Narcissa en un souffle,adressant aux deux nouveaux arrivés un regard poli,bien que sa voix soit emprunte d'une réelle gravité.

La présence de miss Barnes constituait un réel bonus.D'une part,la jeune femme s'avérait très douée,à la hauteur de sa parente,sinon plus,cette dernière se trouvant à présent bien amoindrie par son grand âge.D'ailleurs,mrs Barnes ne s'était même pas donnée la peine de se déplacer,malgré son assurance,lors de la dernière réunion avec Voldemort,de servir encore avec diligence et efficacité son Maître.Qu'importât : la bande qui servirait sans la moindre hésitation de groupe leader s'avérait parfaitement homogène,à raison de deux hommes et de deux femmes.Se connaître à ses côtés une présence féminine rafermissait la volonté de la sang pur.En effet,avoir à faire face à une équipe uniquement composée de sujets masculins n'avait rien de particulièrement rassurant.Rien ne disait que la miss allait suivre sans faillir les directives de sa collègue;mais au moins en donnait-elle l'illusion.
Cissy s'adressa par la suite au premier mangemort arrivé aux abords des bois,sa bonne éducation ne pouvant laisser passer un manquement aussi cruel à la politesse que la non réponse à un salut,même silencieux.Même s'il ne faisait pas partie de ses connaissances,à l'instar de Sylviana ou du couple Rokles,il aurait éventuellement à combattre à ses côtés contre la Chose.


-Monsieur Leroy,je présume ? reprit-elle de sa voix coulante,presque liquide,ce ton nullement doucereux mais suffisant à prouver son appartenance aux classes les plus aisées.Narcissa Malefoy.Bienvenue.Bienvenue à tous.

Comme s'il pouvait exister d'autres Narcissa aux longs cheveux couleur de blé mûr appartenant à l'opulente élite magique,et de surcroît oeuvrant pour le Mal... Pas de main tendue pourtant,pas même de sourire aimable.Aller droit au but.Il ne s'agissait pas d'un rendez-vous mondain,mais d'une partie de chasse.
Comme l'avait si bien dit James,l’assemblée à présent réunie avait du pain sur la planche.Même la légère rébellion de l'égo de son collègue ne pourrait gommer ce fait,si bien que Cissy ne releva pas la manière équivalant presque à un défi avec laquelle le mangemort l'avait questionnée.Sans doute car elle connaissait par coeur la réponse à son interrogation,pour l'avoir tournée et retournée mille fois en son esprit.
La jeune femme s'écarta d'un pas,et les bords de sa cape laissèrent apparaître un sac aussi noire qu'elle,qu'auparavant le vêtement cachait de par ses amples plis.


-Bien qu'un bon nombre d'entre nous aient été informés de notre nouvelle tâche,certains ne nous ont pas rejoints.Nous commencerons sans eux.

Citer des noms aurait été fastidieux.Inutile de dresser la liste des absents : Voldemort adorerait cet ouvrage,et tremblerait sans doute du plaisir de punir ceux n'ayant pas montré le bout de leur nez.Cependant,rendons à César ce qui appartiens à César : le chant de la créature,porté par quelque vent,avait très bien pu dérouter les hiboux porteurs des invitations rédigées en language codé par la noble -discrétion oblige,Cissy ne pouvant invoquer ses comparses par le biais d'un tatouage qu'elle ne portait pas-,envoyant les animaux se perdre Dieu savait où.Heureusement,comme nous l'avons dit,la Malefoy avait eu la présence d'esprit de tourner son texte de manière à ce qu'un prophane ne puisse lire entre les lignes -et oui messieurs et mesdames les aurors,vous êtes en certaines proportions des benêts !-.Cela dit,ce serait à ses hôtes de déduire tout ceci : Rokles semblait déjà assez à fleur de peau comme ça pour qu'on lui mâche chaque idée au préalable.
Du menton,et en baissant les yeux,elle désigna le contenant de toile :


-Ce sac contient de quoi nous éclairer et nous protéger en cas de rencontre impromptue.

L'un des mangemorts se pencha,ouvrit la pièce de tissu et découvrit... Des lanternes.Visiblement,la supriss ne lui plut en aucune façon.Paisiblement,sa supérieure continua.

-Vous y trouverez également des couteaux de chasse.Je vous accorde que ces instruments sont des plus insultants pour des sorciers avec vos facilités,mais la magie est altérée ici,vous l'aurez sans doute senti.Même les sorts les plus élémentaires peuvent se retourner contre nous.Alors nous allons jouer cette partie dans les règles de l'art.En tâchant autant que possible de ne pas oublier que nos baguettes peuvent être des armes redoutables,a fortiori pour leurs propres propriétaires.

Se débrouiller comme de vulgaires et pathétiques moldus.Narcissa se rendait bien compte à quel point cette attitude allait coûter à certains,à commencer par elle-même,si prompte à cracher son venin sur ceux dénués de pouvoirs.Mais vous imaginez un peu,vouloir stupéfixier la créature,et se retrouver immobilisé(e) au sol,totalement impuissant(e) ? Bonjour le côté pratique.N'étant pas une combattante chevronnée,n'ayant même jamais prononcé un Sort Interdit,elle ne recevait cette contrainte qu'avec une demi-mauvaise volonté;il était clair que pour une poignée,la pilule serait plus dure à avaler.Petite consolation : leur chef avait débuté par le plus pénible...!
La voix de cette dernière,toujours neutre,retentit à nouveau dans la nuit.Ce rôle lui allait bien.Vraiment bien.Alors oui,peut-être qu'au fond,Cissy se trouvait née pour accomplir le dessein des ténèbres.Jusqu'alors sa vie avait balancé entre ombre et lumière,sans vraiment trancher pour l'un et l'autre des partis.Après tout,il n'est jamais trop tard pour se fixer.Et une pantoufle de verre,même noire,pouvait mettre en valeur le plus fin pied qui soit.Lucius aurait été fière d'elle.


-Nous progresserons en adoptant une formation en pointe de flèche.Deux mètres entre chacun;je formerai la tête de l'ensemble,avec monsieur Rokles et miss Barnes.Et pas d'héroïsme mal venu,je vous prie : nous avons certes un travail accomplir,et capturer ce qui nous a fait nous déplacer ce soir constitue notre but premier,mais je compte également tous vous retrouver en vie demain matin.Si vous trouvez quoi que ce soit qui puisse notre être utile,signalez-le au reste du groupe.Quitte à devoir s'arrêter à chaque brin d'herbe suspect.

Pour sa première mission,la bien née souhaitait un sans faute,et personne n'aurait pu le lui reprocher,franchement ! Quant à savoir pourquoi elle n'avait pas opté plutôt pour une battue traditionnelle,en ligne,la raison était simple : la blonde n'avait aucune envie que lorsque le voisin de l'homme -ou de la femme- situé(e) en bout de chaîne tournerait le regard,ce(tte) dernier(nière) ne se fasse "volatiliser" par cette fichue bestiole.Et ainsi,progressivement,voir le groupe rogner aux deux bouts,telle une mèche de bougie allumée à ses deux extrémitées... Tous avaient beau avoir sans doute une bonne vue,en une forêt ne se trouvant pas être leur domaine,chacun pouvait servir de proie.Rien en devait être laissé au hasard : le succès de leur sortie... Ou bien leurs chances de survie.Manque de chance,Cissy s'était d'elle-même mise en première... Première tomber sur le jackpot... Ou les ennuis...

-Des questions ?

Conclusion bien classique,sans pourtant de raison d'être : s'ils savaient se montrer assez malins,ils auraient tout compris,tout enregistré et se trouveraient prêts à respecter à la lettre ces directives des plus simples -pas de nigaud ne sachant pas quelle forme a une flèche,j'imagine ?-,si bien que nul ne prendrait la parole.N'est-ce pas...?



HJ: À tous les mangemorts n'ayant pas encore posté,il n'est pas trop tard ! ;) Tâchez cependant d'être un peu imaginatifs pour mieux vous intégrer au groupe =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Intrigue - Mangemorts   Mar 20 Juil - 18:52
Des ombres noirs passent et repassent furtivement, aussi glacial et rapide que le vent du nord. Des jets de lumière, le hurlement d’un animal sauvage, et le cri strident d’une pauvre femme qui hurle à la mort. Cette nuit là, une nouvelle victime est tuée. Nora Wilson a tout vu, tout entendu de cet effroyable meurtre. Vous vous demandez comment cela est possible ? Tout simplement parce qu’elle en est l’auteur. Le chemin de Traverse était horriblement calme, plus personne n’ose sortir le soir, car tout le monde sait que depuis le retour de celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcé-le-nom les mangemorts rôdent et n’ont aucune pitié … Assise à la fenêtre de sa bibliothèque Miss Wilson fixait l’horizon attendant un ordre, ou un signe qui lui serait envoyé. Mais rien. Les minutes passaient, et le tic-tac de la vieille horloge résonnait. Le calme plat avant la tempête : quelque chose se préparait depuis une heure, elle le sentait au plus profond d’elle-même. Depuis une heure elle attendait et ne prévoyait plus rien. Soudain un battement d’ailes gronda dans la cheminé, Nora se tourna pour voir ce qui pouvait faire se bruit. Elle s’approcha du feu éteint et vit une lettre tomber dans les cendres, elle passa sa tête et fixa le ciel. Un hululement se fit entendre, Nora sourit s’apercevant que c’était sa chouette qui lui envoyait cette missive.

*Je t’attendais Ares*

Elle attrapa la lettre et alla ouvrir la fenêtre. La chouette entra en planant et alla se poser sur le dossier de la chaise du bureau Wilson. La jeune femme referma les deux battants puis les rideaux de la pièce qui fut plongée dans le noir complet. Elle tenait à être tranquille …


- Lumos Maxima

Ares fit un léger battement d’aile quand la lumière jaillit de la baguette, et Nora alla s’asseoir sur la chaise. Après avoir allumé une bougie, elle prit soin d’ouvrir l’enveloppe sans l’arracher. Elle lut la lettre avec un air satisfait, elle allait enfin pouvoir s’amuser un peu ! Direction Poudlard !!! La jeune femme souffla sur une boite poussiéreuse, et en sortit une souris qu’elle offrit à sa chouette qui hulula avant de déguster la friandise que sa maîtresse lui offrait. Celle-ci transplana au alentour de l’école de magie, dans un bois non loin de la forêt interdite. Elle resta cachée un moment histoire de s’assurer que personne ne la verrait. Ce fut une sage décision, car une jeune femme se posta sur son chemin, elle semblait surveiller les alentours.

*Je sens que je vais avoir du retard …*

Nora prit la forme de son animagus, une louve noire, et sortit de l’ombre. Elle avança lentement sur la droite de son ennemi … Une aurore bien évidement.

*Il manquait plus que je ne tombe sur une aurore, la soirée va être mouvementée …*

Comme elle l’avait souhaité, elle sentit le regard de la femme se poser sur elle. La louve s’arrêta net, et tourna la tête vers elle. La jeune femme pointa sa baguette vers l’animal vers lequel elle avança lentement. Voyant que rien ne se passait elle baissa sa garde arrivé à deux pas de la louve.

*Echec et mat !*

Nora –sous sa forme d’animagus ne l’oublions pas- se jeta sur son ennemie qui tenta de riposter en vain. Des jets de lumière, le hurlement d’un animal sauvage, et le cri strident d’une pauvre femme qui hurle à la mort. Cette nuit là, une nouvelle victime est tuée. Le canidé attrapa la jambe de sa proie pour la tirer dans la forêt interdite pour la cacher loin des regards. On ne trouverait pas l’aurore avant longtemps et on ne s’attendra pas à une attaque de mangemort. Une enquête serait menée et on ne découvrirait que bien plus tard qu’il s’agissait d’un meurtre effroyable mené par la main d’un mangemort. Ainsi tous les plans pouvaient se dérouler sans problèmes … Craignant que d’autres Aurores ne se « baladent » dans le coin, Nora alla jusqu’au lieu de rendez-vous sous la forme de son animagus, elle ne voulait pas prendre de risques inutiles. La louve se mit à courir entre les arbres de cette dangereuse forêt aux créatures étranges. Rien ne vint interrompre sa course et elle arriva sans autres embûches au lieu de rendez-vous. En retard d’ailleurs … Narcissa était déjà en train de décrire la mission qui les attendait. Nora resta dans l’ombre pour ne pas déranger l’intervention de sa meilleure amie. Elle s’allongea sur la mousse humide et but chaque parole de Cissy. A la conclusion assez classique mais autoritaire de la belle Malefoy, Nora sortit enfin de l’ombre et reprit forme humaine avant qu’on ne s’attaque accidentellement à elle.


- Je pense qu’on ne pouvait pas être plus claire Narcissa.


La jeune femme fit un signe de tête à celle qui commandait les opérations, en signe de respect sincère. Puis enchaina avec une révérence souple devant toute l’assemblée. Sous son masque de mangemort elle se sentait indestructible et aussi forte qu’une lionne enragée. Au passage elle observa chaque mangemort présent un à un. Son regard s’attarda sur cet homme que Narcissa avait interpellé sous le nom de Mr Leroy … Sous son masque, Nora eu un petit sourire joueur. Elle se redressa prête à prendre la parole :

- Veuillez pardonner mon retard, j’ai eu une petite affaire à régler en route … Mais rien de bien important, rassurez-vous…


La belle blonde jeta un œil au sac de toile, un peu dubitative.

*C’est de la folie pure … S’en réduire à devoir se battre comme les moldus … Pitoyable !*

Elle chercha plongea son regard sur Narcissa, elle avait l’air vraiment sûre d’elle, et Nora lui portait une confiance aveugle, alors inutile de se poser des questions. Suivre les ordres un point c’est tout ! Tout en restant sur ses gardes bien évidemment… Miss Wilson se plaça à côté de Mr Leroy attendant la suite des évènements, à savoir le début de la mission, ou peut-être une nouvelle arrivée …

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Intrigue - Mangemorts   Mer 1 Sep - 18:41
La présence de Nora fut un nouveau petit coup de pouce apporté à l’entreprise de la Malefoy.Une alliée de plus,alors qu’elle sentait déjà des tensions naître au sein du groupe à son encontre,des failles dans leur unité qui pourraient être exploitées par leurs opposants,et donc mettre en péril leur délicate mission.Mais il n’existait pas d’autre moyen de mettre de leur côté les rares chances de remporter la victoire.Par chance,la belle blonde ne comptait pas dans l’immédiat faire carrière parmi les mangemorts,si bien que l’idée d’avoir irrité un certain pourcentage de ses camarades ne la préoccupa pas plus que cela.Du moment que leurs sorts impardonnables pouvaient demeurer au fin fond de leur gorge,et ainsi prévenir tout accident fâcheux.Au moins quelques uns saisiraient le message,et tâcheraient au possible de brider la prononciation de sortilèges aptes à décimer leurs rangs : quelques amis,de jeunes gens pour qui le patronyme de Narcissa représentait quelque chose de respectable ainsi que d’estimable,et enfin ceux ayant bien trop peur de se mettre à dos la représentante de Voldemort choisie par les soins de ce dernier.Ah,s’ils savaient… Enfin,n’allons pas led détromper.Moins il y aurait de franc tireurs et mieux ce serait.Alors si pour cela il fallait faire croire à son soudain intérêt pour une éventuelle promotion,et bien en avant la musique,mes amis.

Avec un bref hochement de tête à l’adresse de miss Wilson,accompagné d’un sourire presque indiscernable sous sa cape mais bel et bien sincère,Cissy remercia la nouvelle venue l’ayant soutenue dans la difficile tâche étant la sienne.Au fond,les amies,cela servait à cela.De plus,tout comme l’aristocrate,Nora était mère,il y avait de très grandes chances pour que son enfant,à l’instar du jeune Drago,soit scolarisé à Poudlard,et donc potentiellement mis en danger la prolifération des créatures.Une motivation de plus pour deux femmes au service des Ténèbres.Quant à la raison ayant provoqué le malheureux retard de la brunette,l’exposer ne s’avérait pas nécessaire,ni même utile.L’important résidait dans le fait qu’elle soit arrivée avant le début des « festivités ».Expliquer le pourquoi du comment ne servirait qu’à gaspiller un temps précieux avant l’aube,ou encore à se faire repérer par les habitants des sous bois ou les aurors en patrouille.D’ailleurs,en parlant de ces irritants trouble-fêtes,mieux valait lever le camp et se mettre en route sans plus attendre.


-Bien,puisque nous sommes tous bien d’accord –son regard bleuté,pour l’occasion devenu intransigeant,balaya l’assemblée-,mettons-nous en marche.En cas d’incident majeur,rendez-vous à la Cabane Hurlante.

Pourquoi un tel lieu,si proche de Poudlard,et non par exemple l’Allée des Embumes,ou même le Quartier Général des mangemorts ? Et bien tout simplement parce que Narcissa,dépourvue de Marque,s’avérait incapable de se volatiliser en une volute de fumée noire avant de se téléporter.Coupant la poire en deux si je puis dire,elle avait donc jeté son dévolu sur un lieu assez sinistre pour éloigner les curieux,assez près de l’école pour pouvoir s’y rendre à pied ou en balai –selon ce que la mère de famille aurait le loisir de choisir si la fuite se révélait la seule et unique manière de survivre-,et surtout assez grand pour accueillir tout son auditoire à présent dispersé en petits groupes se relayant auprès du sac contenant leurs nouveaux outils.Si certains maugréaient assez bas pour ne point être entendus,au moins la cohésion du groupe semblait redevenir au goût du jour.Après,quitte à savoir si des orgueilleux tels James Rockles n’en viendraient pas à un moment ou à un autre à semer l’air de rien la zizanie,et à tâcher de discréditer leur meneuse… Par Merlin,si un oracle lit ces lignes,qu’il ne donne sans plus attendre la réponse !

Adoptant un professionnalisme à toute épreuve que son maître ainsi que n’importe quel autre partisan du Mal aurait arboré en pareille occasion,la noble prit la tête des opérations,première mangemort à s’avancer vers l’obscurité angoissante de la Forêt Interdite.À sa suite,certains se mouvaient avec une telle agilité que leurs pas ne provoquaient aucun bruit.Une capacité si stupéfiante que Cissy,quant à elle fort occupée à ne point briser de brindilles,ne put qu’envier ce talent qu’elle ne pourrait approcher qu’avec des années et des années de pratique sur le terrain.Autrement dit,jamais.Autre point plutôt peu agréable : l’absence,pour le moment,de sa sœur aînée.Connaissant Bellatrix comme la Malefoy la connaissait,une chasse à la bête n’aurait pu la laisser indifférente,et encore moins en sachant qu’avec un nouveau jouet à sa botte,le Lord aurait été fort satisfait.Sans doute un problème de dernière minute,à l’instar de cette chère Nora… Cissy serait seule.Tout de même épaulée par une troupe de mangemorts et une poignée de bonnes connsaissances,mais sans sa parente,le froid semblait plus froid,et la nuit plus opaque.Chez les Black,la hardiesse à aller au combat avait dû se voir concentrée dans le sang de la première née.

Du courage,que Diable… ! Portant bien haut sa lanterne sourde,qui diffusait une flaque dorée sur le sol devant elle,la sorcière carra des épaules,bien décidée à affermir son caractère jusqu’à égaler en sang-froid et méthode les plus aguerris de ses confrères.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Intrigue - Mangemorts   Aujourd'hui à 23:52
Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue - Mangemorts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» Attaque des Mangemorts
» INTRIGUE #1 ? halloween party
» ? intrigue oo5.
» "Une femme d'esprit est un diable en intrigue." [Eléonore - Emmanuelle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-