+ vous?



 

Partagez | .
 

 [Mini-intrigue] Bataille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
avatarNombre de chapitres écrits : 219
Date d'inscription : 15/11/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: [Mini-intrigue] Bataille   Ven 28 Oct - 15:05
Le sujet se déroule en début d'après-midi. Il fait froid et aucun Carrow ou membre de sa Brigade n'est à l'horizon, du moins pour le moment.
Un groupe d'élèves est en train de jouer.
Plusieurs choix s'offrent à vous :
- Vous les rejoignez par envie.
- L'un d'eux vous lance une boule de neige alors vous ripostez et vous vous laissez prendre au jeu.
- Vous avez envie de tout gâcher par pur sadisme Sadique 1

Le sujet est réservé à ceux qui se sont inscrits. Si vous souhaitez vous joindre à nous, allez consulter la partie "Mini-intrigue".
Il n'y a pas d'ordre de passage afin de ne bloquer personne et encore moins le sujet, ce qui serait agaçant pour les autres. Chacun poste donc quand il le souhaite ;)

Amusez-vous bien :719:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héroïne J. Cox-Cohen
avatarNombre de chapitres écrits : 527
Sang : Née-moldue et fière de l'être et si t'es pas content, je te *****
Supporter de : Aiden
© avatar, icon, signature : je sais pluuuuuuuss
Date d'inscription : 08/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [Mini-intrigue] Bataille   Ven 28 Oct - 22:09
    Vous savez avec quoi rime hiver ? NOWEEEELLL ! Et puis NEIIIIGEEE ! Et puis ça rime aussi avec CADEAUXX ! Et puis avec BATAILLES DE BOULES DE NEIGES ! Et puis ya aussi les sapins de Noël, les buches dans la cheminée, le pudding de mamie gâteau et puis la magie dans mes yeux ! Ouais, vous savez, on m’a dit que le père Noël n’existait pas, mais moi je ne les crois pas ses menteurs. Le père Noël existe ! Ok, il a été très radin pendant un long moment chez moi (ma mère ne roule pas sur l’or…. L’or c’est plutôt ses paquets de cigarettes et son chanteur), mais je l’aime quand même ! Et puis on aurait dit un gros nounours avec son gros ventre et sa barbe blanche et ses habits rouges. Nan mais rigolez pas c’est vrai ! Je suis une grande fan du père Noël ! C’est toute ma vie le père Noël ! Combien de Noël j’ai attendu pour qu’on m’offre une nouvelle maman, plus belle, moins conne, qui fume pas, qui est pas amoureuse de son chanteur de mes deux ? Et Combien de fois maman a attendu que le père Noël lui offre son chanteur en string léopard ? Alala, vous savez, moi j’attends toujours Noël avec impatience, parce que j’ai toujours des surprises avec les cadeaux. La dernière fois ma grand-mère m’a envoyé un paquet de clopes (elle a Alzheimer la pauvre) elle m’a confondu avec ma mère je crois. Bon, j’ai refilé le paquet à Darcy qui fume mais c’est toujours drôle de découvrir les cadeaux. J’ai l’impression d’être une petite enfant. Ouais, moi j’adore Noël et tout ça.

    J’adore Noël, surtout parce qu’il y a Aiden avec moi. Vous savez pas ? On est ensemble ? Ouais, je suis avec ce cassos, je sais ça craint, mais que voulez-vous, c’est ça l’amour. Ouais, donc, je suis amoureuse d’Aiden, je suis en couple avec Aiden et tout le monde est au courant. Yen a qui se moque de nous, moi je les emmerde. Ils sont cons. Ils savent pas ce que c’est d’être amoureux. Passer Noël avec Aiden malgré tout ce qui se passe à Poudlard, malgré le nouveau règlement qui nous traite comme des animaux, c’est le plus beau des Noël. D’ailleurs on est en ce moment dans le parc assis sur un banc. Je suis plutôt de bonne humeur aujourd’hui. C’est normal, c’est bientôt Noël.

    Il fait un peu froid il faut l’avouer, mais mon écharpe me tient bien chaud et puis je suis heureuse alors je m’en fou. Le père Noël va bientôt passer. AHAH ! Moi je vais avoir les plus beaux cadeaux du monde ! Mais mon plus beau cadeau en fait, c’est Aiden. Ouais c’est ça. D’ailleurs il arrête pas de parler à côté de moi. Ouais il parle, il parle et il parle, encore et encore. Il s’arrête pas. C’est chiant c’est saoulant, mais j’aime bien quand il parle… Quoique nan, là ça devient gonflant.

      HEROINEAiden ? La ferme et vient on va se promener un peu!


    Je n’attends même pas sa réponse. Encore moins son boudage. Je le prends par la main et le tire pour qu’il se lève. Nous marchons tous les deux et moi j’observe un peu tout. C’est beau la neige. A Manchester ya jamais de neige. La première fois que j’ai vu de la neige c’était ici, à Poudlard. D’abord, j’ai pas trop compris ce qui se passait et j’ai d’abord cru que j’étais devenue daltonienne. Puis quand j’ai touché, j’ai trouvé ça très froid et puis après j’ai trouvé ça très beau. C’est beau la neige. C’est beau le blanc. Je jette un coup d’œil à Aiden qui regarde ailleurs. J’ai un sourire en coin et une idée qui me vient. Une idée machiavélique. Une idée enfantine. Une idée folle. Je le laisse alors avancer et une fois derrière-lui, je me penche et je ramasse de la neige. Je fais une boule et puis j’appelle Aiden :

      HEROINEAiden ?


    Il se retourne alors et je lui lance en pleine face ma boule de neige. J’explose alors de rire en voyant sa tête. C’EST NOËL ET LE PAPA NOËL IL VA BIENTOT PASSER !


Counting Stars

lately i 've been, i 've been losing sleep dreaming about the things that we could be but baby, i 've been, i 've been praying hard said no more counting dollars we'll be counting stars yeah, we'll be counting stars i see this life like a swinging vine swing my heart across the line in my face is flashing signs seek it out and ye shall find
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden J. Foster
avatarNombre de chapitres écrits : 1968
Supporter de : Harold Camping & Héroïne
© avatar, icon, signature : Shiya & fanpop & Tumblr
Date d'inscription : 08/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [Mini-intrigue] Bataille   Dim 30 Oct - 21:37
[ J'vais essayer pour la première fois un poste à la première personne, histoire de pouvoir moi aussi rabaisser Héroïne ]

    La neige, j'aime pas. Enfin si, j'aime, mais quand j'en suis loin. Genre quand je suis dans la salle commune au chaud et que je regarde par la fenêtre. Là j'aime la neige, c'est beau. Par contre, me la prendre en pleine face (ce qui était la nouvelle passion d'H) c'était vraiment, mais alors vraiment, pas mon truc. C'est froid et ça mouille. J'ai déjà fait quelques batailles de boules de neige mais j'en ai été jamais été fan. D'habitude, je vise un peu comme une bouse de dragon, même un scroutt à pétard. Mais depuis que j'ai commencé le Quidditch, je me suis vachement amélioré ! Oups, pardon, j'aurais pas dû dire vachement, c'est vulgaire. Je voulais dire : je me suis vraiment amélioré !

    Là, j'suis dehors. Avec Héroïne. On traine beaucoup ensemble en ce moment. Il faut dire qu'on est en couple. C'est bizarre d'être en couple. Il faut que je l'embrasse et tout, j'ai pas l'habitude. Et puis maintenant il faut que je fasse attention à ce que je dis, parce que si je dis que je la considère comme ma sœur ou qu'elle a un cul aussi énorme qu'un troll, elle va me tuer et me bouder encore plus. Juste parce qu'on est un couple. Je sais pas trop quoi faire de plus que d'habitude à part passer un peu plus de temps. J'ose pas trop l'embrasser ou lui tenir la main, je trouve ça gênant, surtout devant les autres. Là, je suis en train de parler de Quidditch mais j'ai l'impression qu'elle ne m'écoute pas trop. Le Quidditch ça doit pas trop être son truc. Ben oui mais je ne peux pas parler tout le temps de choses qui ne l’intéressent qu'elle ! Moi aussi je compte nan mais ! En plus je suis gentil, MOI.

    Aiden ? La ferme et vient on va se promener un peu!
    Alors là ! Nan mais pour qui elle se prend elle ? C'est pas parce qu'on est un couple qu'elle doit réagir comme ça ! Bon d'accord, j'avoue, couple ou pas, elle a toujours été comme ça. À chaque fois, ça me vexe. Je le prends mal. Moi je fais tout pour m'intéresser à elle mais dès que je parle, elle me dit de me taire. Je mis mes mains dans mes poches après qu'elle m'ait tiré par la main. J'étais pas content. J'avais plus envie de lui parler. En fait, je voulais rentrer au château et aller me mettre au chaud dans mon lit pour me reposer.

    Aiden ?
    J'm'en fou, cause toujours. Finalement, je me retourna avec un air toujours vexé. J'pensais qu'elle allait s'excuser, dire qu'elle était désolée, que je pouvais parler. Bah non. À la place, elle me lança une boule de neige en pleine face. Elle rigole. Je commence à m'énerver, à devenir un peu rouge. Nan mais .. mais .. mais .. Mais voilà quoi ! D'abord elle me dit de me taire alors qu'elle m'a pas écouté et maintenant elle m’envoie une boule de neige en pleine face alors que j'aime pas ça.

      - Alors là stop ! J'en ai marre ! D'abord tu m'écoutes pas, ensuite tu me dis de me taire et maintenant tu me lance une boule en plein visage !


    Tout en disant ça, il s'était baissé, avait fait une boule de neige puis s'était relevé. À la fin de sa phrase, il lui lança la boule de neige. Je n'avais pas regardé autour de moi pour voir si d'autres allaient prendre ça comme une bataille pour s'amuser.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: [Mini-intrigue] Bataille   Lun 31 Oct - 12:07
Le froid et la neige avait envahi Poudlard. Normalement, Holly aimait bien cette période. C'était festif, enjoué, tout le monde rigolait, s'éclater, malgré les nuits qui s'allongeait et le froid qui les obligeait à se déplacer avec dix-milles couches sur le dos. Mais cette année, il y avait quelque chose qui ne passait pas. Les rires sonnaient froids, faux. Tout semblait plus glacial que d'habitude. Les sourires semblaient figés. Holly n'aimait pas ça. Poudlard était certes une école, mais c'était le lieu de vie de centaines d'élèves, et ça se devait d'être joyeux! Elle avait l'impression d'être dans une prison. Voilà, Poudlard était aussi triste qu'une prison.

Holly venait de quitter la salle commune des Gryffondor et avançait dans les couloirs à pas feutrés. Non pas qu'elle n'ait pas le droit de trainer dans les corridors à cette heure là, mais elle n'avait pas vraiment la patate pour répondre à un Serpentard ou pire! A un Carrow. D'après sa soeur Caimie, Holly se prenait trop la tête. Il fallait qu'elle se détende! Qu'elle montre à ses "professeurs" que ce n'était pas leurs méthodes barbares qui allaient la détruire. Il fallait que, malgré tout, Holly s'amuse. Pfff! C'était bien facile à dire... Mais il ne fallait pas se voiler, en ce moment, Holly déprimait. Et les nuits à rallongent et le froid n'arrangeait rien. Elle avait l'impression d'être une petite fille qui veut absolument rentrer chez elle. Merde quoi! Qu'est-ce qui lui arrivait! Elle s'en faisait pour Maya, son autre soeur en deuxième année qui avait perdu tout sourire depuis la rentrée, mais elle n'était pas beaucoup mieux!

Elle arriva devant les portes d'entrée du château et resserra ses épaisseurs autour d'elle avant de sortir dans le parc. Elle s'arrêta une seconde sous la neige et leva le visage vers le ciel. Heureusement qu'elle était là elle. Douce, rafraichissante... Holly adorait la neige. Ce blanc pur, c'était beau. Elle adorait voir les branches des arbres ployer sous le poids de la poudreuse. Le bruit de ses pas dans la neige la faisait frissonner à chaque fois. Elle eut un léger sourire et reprit sa marche. Elle s'arrêta à un banc, voisin de celui d'un couple. D'une main gantée, elle ramassa la neige qui s'était accumulé dessus, s'assit sur la place déblayée et commença à modeler la neige. Le garçon parlait. Beaucoup.Quidditch apparemment, et Holly tendit l'oreille malgré elle. Elle tourna la tête et reconnu Aiden, un de ses homologue batteur à Serdaigle. Holly était batteuse dans l'équipe de Gryffondor depuis cette année uniquement. Elle aurait voulu passer les test pour entrer dans l'équipe l'année passée, lorsque Potter était aux commandes. Malheureusement, elle s'était broyé (c'était le mot du docteur) le poignet trois jours avant les sélections. Du coup, Gryffondor s'était retrouvé avec des branquignoles... Bref, elle s'y était présentée cette année, et avait été prise quasi immédiatement. Certes, elle n'atteignait pas le niveau des jumeaux Weasley, mais elle se défendait bien. Et surtout, elle aimait ça...

Bref... La fille à qui il parlait lui dit de se taire et l'emmena faire un tour. Holly sourit en reconnaissant Machin... euh.. Héroïne. Cette fille, pour le coup, c'était difficile de lui faire perdre sa motivation. Elle en devenait limite stressante parfois. Holly détourna le visage, ramassant encore de la neige autour d'elle pour l'ajouter à son modelage. Elle reporta son attention sur le couple lorsqu'elle entendit la douce voix d'Aiden sermonner Machin. Le garçon lança sa boule de neige et la seconde suivante, Holly se demanda s'il était vraiment batteur pour viser aussi mal. Effectivement, la boule évita la poufsouffle (pas de beaucoup hein, mais elle l'évita quand même), et Holly la reçu en pleine face. Sous le choc, Holly poussa un cri en se redressant. Elle enleva les restes de neige qui commençait à fondre dans son cou, et se tourna vers le couple, un sourire sur les lèvres.

Elle leva la boule qu'elle formait depuis tout à l'heure et l'envoya vers son agresseur involontaire. Non mais oh! Eh! Elle s'en foutait bien elle qu'il n'ait pas fait exprès, fallait apprendre à visé, point barre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [Mini-intrigue] Bataille   Sam 19 Nov - 7:19
Une épaisse couche de neige avait recouvert le sol et les toits du grand Poudlard. Période à la fois détestable et adorable. La neige, ce blanc si pur, cette fraîcheur et tous ces paysages fabuleux. Les fêtes qui approchaient ! C'était la période où les élèves s'efforçait de faire ressortir un peu de leur joie, même Harmony essayait d'afficher un sourire de temps en temps. Une petite Serpentarde venait de lui foncer dedans en courrant, elle lui avait adressé un regard méprisant et l'avait traitée de Sang-de-Bourbe. Elle semblait si jeune et pourtant, elle avait déjà des propos aussi méprisants à l'égard des Nés-Moldus. La Gryffondor soupira et continua son chemin. Le parc semblait un endroit plaisant pour se reposer un peu avant de s'enfermer au chaud et faire ses devoirs dans la Salle Commune des Gryffondors. Elle s'avança donc d'un pas rassuré.

Malheureusement, le parc semblait bien peuplé et ces quelques personnes semblait plutôt agitée. Elle pourrait s'asseoir sur un banc et ignorer tout ce chahut. Elle n'allait pas lire, n'avait pas besoin de calme. Elle traversa donc le Parc et, voyant des boules de neige fuser, elle préféra s'arrêter avant de se prendre une boule gelée dans la tête ou dans le cou. Adorable vision que ce couple qui se chamaillait. Malheureusement, un projectile gelé mal envoyé et la boule de neige avait touché la mauvaise personne. Et cette personne n'était autre que ... Holly ! Peu surprise de sa réaction -elle venait de balancer une autre boule de neige en direction du mauvais viseur- elle gloussa discrètement. Cependant, lorsqu'elle regarda les élèves visés, elle se dit alors qu'elle ne les connaissait pas vraiment ... L'un d'eux semblait être un élève partageant un de ses cours ... De divination ? La fille lui semblait inconnue, bien qu'elle la voyait souvent bouger dans tous les sens comme une pile électrique, elle ne se rappelait pas avoir eu affaire à elle. Elle se rappelait juste qu'elle était connue pour son nom extravagant. Mais qu'était ce nom ?

Harmony regarda la scène, et eut soudain envie de tout oublier, de prendre la neige, faire une jolie boule et lancer celle-ci sur Holly. Mais, c'était ce qu'elle venait de faire ?! Comment avait-elle pu faire une chose pareille ? Elle s'était perdue dans ses pensées et avait agit sans réfléchir... Comme il lui arrivait souvent de faire des choses pareilles en ce moment elle décida de ne pas s'en faire. Elle ouvrit la bouche d'étonnement et se protègea, on ne sait jamais. Souvent, les gens de Gryffondors avaient pitié. Elle préfèrerait qu'on lui envoie une boule de neige dans la tête, qu'elle soit surprise par le froid et qu'elle puisse rire un peu. Autant les élèves qui la méprisaient était déprimants mais ceux qui la prenaient en pitié ne lui donnaient pas plus envie de sortir de la Salle Commune.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [Mini-intrigue] Bataille   Sam 19 Nov - 9:31
J'aime bien les fêtes mais j'ai horreur de l'hiver. Quand je pense que je pourrai être tranquille à la maison près du feu ... Mais non, je suis dans cette école avec tous ces gens et tous ces cours ... Je dois penser à mon avenir comme disent "les grands" et je dois faire gaffe à ce que je fais. C'est trop chiant tout ça, j'ai envie de tout envoyer valser des fois. Et puis aujourd'hui, je m'ennuie, il fait froid, mon écharpe me gratte. J'ai bien envie de me cacher dans la Salle Commune mais, je préfère encore aller m'asseoir dans le parc et jouer avec ma baguette. Vous savez, des flammes, des pics de glaces, des trucs comme ça. J'ai envie de jouer avec les éléments. Je m'avance donc d'un pas décidé vers le Parc, baguette en main.

Et c'est là que ... Je me fige complètement, déprimée, déconcertée, dégoutée, découragée ! Les trois personnes que j'aime le moins au monde se trouvent même endroit, au même moment, en train de faire des singeries. Harmony, Holly, Héroïne. Les 3 H. Les 3 emmerdeuses, les 3 filles qui m'aime pas et que j'aime pas. Le pire dans tout ça c'est qu'au milieu y'a Aiden, une connaissance,un Serdy, un mec simpas pas trop prise de tête et tout. Mais je sais très bien que lui et Héroïne, c'est pire que de l'amitié. Bref, je préfère ne pas m'attarder la dessus, j'en ai la preuve sous les yeux. Quel beau couple ! Bref. Harmony à l'air d'une petite chose appeurée mais elle ose quand même se faire une bouboule de neige et puis ... Ah ! Elle essaye de viser Holly là ? Mais non, j'aime pas Holly, mais j'aime pas Harmony non plus, je vais lui faire rater son tir. Un petit Incendio bien placé, histoire de faire fondre cette misérable boule de neige pour qu'elle s'arrête juste devant le visage de Holly.

"Incendio", je chuchote en pointant ma baguette sur la boule de neige alors qu'elle allait s'écraser sur la tête de Holly.

Voilà qu'il fait plus chaud tout à coup, je viens de faire rater son coup à Harmony. Mais, malheureusement, je viens aussi de faire éviter une bonne boule de neige à Holly. Je me baisse donc et fabrique à mon tour une boule de neige digne de ce nom. Quelques minutes de préparation et voilà que je la jette de toutes mes forces sur Holly. J'ai jamais été bonne viseuse mais, qui sais ? Avec de la chance, elle évitera Holly et touchera Héroïne... Ou Aiden. Dans les trois cas, ça pourra être marrant et je suis sûre de m'en prendre une en retour.
Revenir en haut Aller en bas
Trevor Riley-Schmidt
avatarNombre de chapitres écrits : 232
Sang : né-moldu
Supporter de : Aiden+Aca+Poufsouffle
© avatar, icon, signature : charney & tumblr
Date d'inscription : 01/06/2011
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [Mini-intrigue] Bataille   Dim 20 Nov - 1:01
Le bout de mes doigts était glacé. Cherchant des munitions sur le sol givré de décembre, mes mains fatiguaient, capitulaient devant une telle force de frappe maléfique. Je n’aurais pas pu dire depuis combien de temps mes compagnons et moi-même étions là, résistant, survivant à ces coups-bas et ces attaques en continu. Des heures, des jours; nul ne le savait vraiment. Mon regard passait rapidement de droite à gauche, scrutant chacun de mes alliés. Dans leurs yeux, je ne trouvais rien de bon : peur, fatigue, démotivation et faim. Il faut dire que je n’avais pas mangé depuis le matin et déjà, on ne mangeait que des restes, nous, les p*tains de nés-moldus comme on nous appelait. Imaginer Aiden en gros jambon tout mou, ça faisait partie des risques du métier. Mon estomac criait famine; il faudrait tôt ou tard succomber au cannibalisme pour survivre. Que Dieu nous pardonne!

Sa silhouette élancée s’approchait de nos remparts alors que je lui lançai une boule de neige de la taille de mon poing. Ils ne nous auraient pas vivants, oh ça non. Nous allions nous battre jusqu’à la mort. Un jour, quand nous serions vieux et gâteux, nous pourrions dire à nos petits-enfants que ce jour-là, l’escadron des rejetons magiques l’avait emporté et que nous étions devenus bien plus que de simples sorciers sans ancêtre magique, nous étions devenus des Dieux.


La journée avait commencé de manière banale, ennuyante même. La routine des restes des soi-disant purs m’avait levé le cœur, comme d’habitude. Pourtant, cette journée-là allait changer ma vie à jamais. J’étais sorti du château sans plan dans ma petite tête. Je me disais que l’air frais de décembre me remonterait le moral. Déjà que je n’avais plus le droit de parler à ma famille de vermine comme on disait et que je devais cacher leurs photos sous mon matelas, je me disais qu’on ne pouvait pas m’empêcher de profiter du soleil et de l’air. Erreur, grossière erreur. La boule de neige que je m’étais prise en pleine face m’avait ramené à la dure réalité : j’allais mourir. Les faibles rations pour nés-moldus me gardaient toujours en appétit, elles ne me remplissaient jamais complètement. J’avais perdu le goût de tout, même de ça, le plaisir le plus élémentaire de l’hiver : la bataille de boules de neige. Au moment où j’allais fondre en larmes chaudes et salées, une autre boule glacée vint se loger sur ma joue puis une autre sur ma poitrine. Oh la la! On me cherchait.

Mes genoux flanchaient sous mon poids. Je me laissai tomber, attrapant du même coup une belle grosse munition glacée. On ne m’attraperait pas sans que je me batte un peu pour ma survie et pour l’honneur.

Il n’y a pas assez de place pour nous deux dans cette école. Les mains en l’air!

À mi-chemin entre Clint Eastwood et Woody, le cowboy de Toy Story, ma tentative, bien que surprenante, n’avait certainement pas réussi à éloigner de moi mon ennemi qui, à coup de balles de neige, rabattait de plus en plus mon joli minois. Ni d’une ni de deux, je lançai ma munition avec une précision quasi-parfaite. Mes doigts tels des fusils de sherrif de l'Ouest fumaient encore d'un si beau tir. Je relevai donc ma main droite jusqu'à ma bouche, soufflant sur mon arme en fixant la pauvre créature qui avait décidé de s'en prendre à moi, l'idiote.

À L'ATTAQUE!

Une autre boule de neige lancée, puis encore une autre. J’y prenais goût, je riais. À ce moment-là, rien d’autre n’importait en ce bas monde. Pas même la terreur qui s’abattait jour après jour sur nous, ni même les Carottes qui veillaient au grain, dans les couloirs. Même la menace grandissante que créait l’interdit ne pouvait m’arrêter. Je savais que ce genre de bataille pourrait me coûter très cher, mais mon dieu que c’était bon de vivre. Je jouais comme un gosse dans la neige, je respirais l’air pur, j’existais.

Moi je vivais et eux, tous, ils mourraient sous le coup de mes boules de neige. MOUHAHAHAHA, j’aime trop ça l’hiver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: [Mini-intrigue] Bataille   Sam 10 Déc - 3:02
Ouais, c'est cool la neige. C'est tout blanc, c'est bien froid, et les gens se cassent la gueule dedans car ça masque les trous et, une fois bien tassée, elle devient glissante. Quand j'étais petite, parfois je me rendais dans le grenier avec Helen et on s'allongeait toutes deux sous le velux. On regardait les flocons s'accumuler sur la vitre et les plaques de neige glisser lorsque ça devenait trop lourd. Alors, toutes deux inventaient des projets faramineux comme construire un château en neige et inviter le Père Noël à venir manger une dinde congeler le 24 décembre. On aimait dérober quelques instants de magie à nos parents, qui ronflaient tranquillement sous leur couette. Une fois, ils nous avaient surprises la main dans le sac ; enfin là, nos corps et âmes dans le grenier. On venait de s'inventer une vie imaginaire en Laponie où on ferait un élevage de caribous rose bonbon et où on fera des bonhommes de neige aussi gigantesques que la Tour Eiffel. On avait tellement ri, à s'en faire mal aux côtes, que nos voix entrecoupés de joie avaient réveillées nos parents. Ils étaient venus nous voir, leurs yeux bouffis de sommeil, nous avaient tendrement regardé avant de s'en retourner au pays des bisounours. Et nous, on se couchait, la tête pleine de rêves. Au petit matin, un épais tapis blanc avait pris possession de notre immense jardin. A notre plus grande joie.
Lorsque j'avais vu le dortoir des Serpentard illuminé d'une lueur très blanche, j'étais restée dans mon lit, un immense sourire aux lèvres. J'allais adorer cette journée, peu importe ce qui s'y passerait. Je me revoyais enfant, lorsque j'étais sous le velux, à observer le monde tourner, la nature faire son chemin. En tournant la tête, je voyais Helen emmitouflée dans sa couette, un ronflement sonore qui s'échappait d'entre ses lèvres. Ah pour ça, elle tenait de Papa. Si le concours de ronflements existait, ils auraient gagné haut la main. Je ne la réveillais cependant pas. Elle est comme tout le monde au réveil, enfin surtout comme moi. Si jamais on a l'audace de me brusquer dans mes rêves, j'envoie chier tout le monde et ma journée sera alors vraiment gâchée. Même si on venait m'annoncer la mort de mon pire ennemi, même si on venait m'annoncer que j'étais élue Miss Univers. Après m'être habillée et avoir pris un solide petit déjeuner où j'avais avalé tout ce qui me tombait sous la main, j'avais enfoncé mon bonnet sur la tête, mis mes gants et mon manteau et j'avais bravé le Parc de Poudlard.
Je n'étais pas étonnée de trouver Gros Cul et son bouffon de Serdaigle. C'était étonnant que, sous son poids, la neige ne craque pas autant. M'enfin, à un moment donné, elle finira bien par se casser la gueule. Je reste persuadée qu'il y a un trou qui se cache quelque part. Ça ne me gênerait pas du tout qu'elle tombe dedans. Du moment qu'on ne la voit plus, ça serait vraiment hyper bien. Je scrutais les autres imbéciles qui allaient puérilement se balancer des boules dans la figure en espérant que l'autre riposte. Je dis, de vrais gamins. Selon moi, ce n'est plus la neige qui doit aller à la tête des gens, mais la tête des gens qui doit aller à la rencontre de la neige. C'est bien plus marrant. J'entendis une personne hurler. Ah elle, elle venait de se ramasser de la neige en pleine tronche. Ahahahah ! Durant quelques instants, je restais plantée à une distance raisonnable afin de ne rien prendre dans la poire. Je voyais deux autres filles. Et un mec. Ce blond qui était venu me taper la discut' dans la bibliothèque une fois. Pour savoir si j'allais bien et si les devoirs n'étaient pas trop exténuant. J'aurais bien aimé ce jour-là où j'étais venue lui faire une pseudo-excuse sur mon emportement. Ça ne me ressemblait guère. Et puis, m'asseoir à la même table que lui relevait déjà de l'impossible. L'abruti paysan... Il hurlait en lançant une boule de neige comme si on était au cœur d'un jeu vidéo et qu'il tenait entre ses mains une grenade. Mes jambes se mirent en mouvement et j'allais vers lui. Une fois à ses côtés, je lui dis quelques mots.
« T'as l'air vraiment con à gueuler comme un babouin, Riley. Si tu vises Gros Cul et Bouffon n°1, tu vas te rater. Laisse-les donc batifoler en paix que je n'entende plus la voix de merde de l'autre idiote de Pouffy. »
Revenir en haut Aller en bas
Héroïne J. Cox-Cohen
avatarNombre de chapitres écrits : 527
Sang : Née-moldue et fière de l'être et si t'es pas content, je te *****
Supporter de : Aiden
© avatar, icon, signature : je sais pluuuuuuuss
Date d'inscription : 08/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [Mini-intrigue] Bataille   Sam 10 Déc - 21:37
MOUWAHAHAHAHAH ! C’est NOEL ! Ya la neige, ya la neige ! Et puis c’est drôle les batailles de boules de neige ! Surtout quand Aiden est pas content. Oh, je me souviens quand j’étais petite ! On était partit au ski avec ses parents. Je devais avoir quoi, 5 ans ? Et puis on était avec nos grosses combinaisons de ski. Je me souviens qu’il ressemblait à un gros chamalow (c’est bon les chamalow). Je lui avais balancé un énorme boule de neige dans la tête, il avait chialé, mais bon dieu qu’est ce que c’était drôle ! J’ai jamais autant rigolé de ma vie ! Et puis, après pour se venger il a essayé de m’en envoyer et ça a fini en bataille. Alalala. C’était drôle ! Et ça l’est encore aujourd’hui. D’ailleurs il a essayé de m’avoir mais j’ai esquivé sa boule de neige. Je jette un regard derrière moi et m’aperçois qu’elle atterrit sur Sauterelle. Et j’explose de rire. Je lui fais signe pour qu’elle vienne nous rejoindre et me prends une boule de neige dans la tête. J’en renvoie alors à Aiden et le nargue.

    HEROINE Alors c’est ça un batteur ? Et bah dis-moi Aiden! T’es pas très fort! Je suis déçue!


Je lui tire la langue et je vois Holly lui en envoyé dans la tête. Je lui fais un clin d’œil et en jette aussi sur Aiden. AHAHAH ! VIVE LES FILLES ! Ouais, nous on est trop forte vous pouvez pas comprendre ! Mon rire s’élève dans les airs. J’ai envie de hurler ma joie. A TERRE LES CARROW ! Brûlez en enfer ! Mwahahah, vous vaincrez jamais la vie ! Et vous pouvez pas comprendre parce que vous êtes tellement cons que vous comprenez rien ! Je regarde autour de moi. Il faut plus de monde. Il faut que ça parte dans les sens, qu’on entende des cris, des rires. Il le faut pour se détendre un peu. Et puis c’est chiant quelqu’un qui fait la gueule ou pleure.

Je vois alors une fille de Gryffondor aux cheveux blonds un peu plus loin. J’ai trouvé ma cible. Elle semble regarder la scène avec envie. Bah qu’est ce qu’elle attend pour se bouger le cul ? Je la regarde encore et essaie de me souvenir de son prénom. Hum… Ambroise…. Nan c’est pas ça…. Charlotte ? Ginette ? Cerise ? Oh et puis merde ! Je me baisse, ramasse de la neige, la roule en boule et m’apprête à la lancer dans la tête ma coupine blondinette bouclée (parce que oui, toutes les blondes ou blonds bouclés sont mes copains… Si ça se trouve c’est même mes cousins et cousines…. HAN CA SERAIT TROP COOL ! Faudra que je lui demande un jour !) quand soudain, je la vois jeter une boule de neige sur Holly. Mais la boule de neige s’arrête juste avant Holly et prit feu. Je regarde d’où vient le sortilège et constate que c’est …. OH MAIS C’EST CETTE POUFIASSE DE SERPENTARD QUE J’AIME PAS LA ! Caddyjevaisausupermarchépoufairemescourses ! Elle lance une boule de neige à vers nous. Je lui lance alors droit dans sa face une boule de neige.

    HEROINE DANS TA FACE SERPENTIN!


AH AH AH QUE JE SUIS DROOOLLE! Et puis je continue à jeter des boules de neiges à Aiden, à Holly et à l’autre fille de Gryffondor. Et aussi à Caddy parce qu’elle le mérite ! Ca lui apprendra ! Mais c’est tellement drôle vous savez. Ca fait du bien de rire à gorge déployée ! Et puis je m’en fou de pas aimé Caddy, je m’amuse et c’est le principale. Et puis je vois Trevor. Je hurle son nom et au passage bouffe une boule de neige. ARGH c’est froid ! Mais je rigole et je rigole et en tire trois sur Trevor qui se retourne et vient nous rejoindre pour nous assommer à coup de boule de neige. Ainsi la bataille de neige se déroule et ça part dans tous les sens, et je suis trop contente parce que c’est trop bien !

Mais soudainement, j’entends une voix qui interpelle Trevor. Je ne la connais que trop bien, c’est Barbiej’aidesairbags. Mais qu’est ce qu’elle a à critiquer mon copain ET MON CUL ! Nan mais elle s’est vue avec ses airbargs cette pétasse ? Vas-y là ! Tu me cherches connasse ?


    HEROINE HEY PETASSE BLONDASSE J’AI DES AIRBAGS, REGARDE!


Quand elle pose son regard sur mon, je lui montre mes fesses et lui hurle :


    HEROINE Tu sais ce qu’il te dit mon gros cul?


Et vlan dans sa tête une boule de neige. Et je continue à lui en envoyer dans la tête. Et elle cri parce que c’est froid. Pauvre choute je la plains ! Mais en chemin, une de mes boules de neige dévie et va s’écraser sur une autre Serpentard qui sursaute et pousse un léger cris.

    HEROINE Désolée !


Counting Stars

lately i 've been, i 've been losing sleep dreaming about the things that we could be but baby, i 've been, i 've been praying hard said no more counting dollars we'll be counting stars yeah, we'll be counting stars i see this life like a swinging vine swing my heart across the line in my face is flashing signs seek it out and ye shall find
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B. Rose Hampton
avatarNombre de chapitres écrits : 336
Sang : Sang-Pur bien évidemment!
Supporter de : Cox's Family, Alyssa, MSSSSS
© avatar, icon, signature : icons: kat signature: belzébuth
Date d'inscription : 02/08/2011
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [Mini-intrigue] Bataille   Dim 11 Déc - 19:31
L’hiver est bien là. L’hiver représente tout ce qu’elle déteste. Le froid. Les fêtes de Noël. Et surtout, les vacances de Noël où elle devrait retourner chez elle. London détestait retourner chez elle. London détestait revoir l’endroit où elle a grandit, revoir sa chère mère qui l’a laissée s’écraser sur les rochers, revoir son père qui se fout de leur réputation. Mais pourtant, elle savait qu’elle devait y retourner. Tôt ou tard.

Elle avait reçu une lettre d’ailleurs. Sa chère et tendre mère lui écrivait de bien vouloir venir pendant les vacances. London avait rit, d’un rire amer, d’un rire plein de dégouts, de reproche. Et elle avait montré la lettre à son frère. Elle ne voulait pas y aller, et lui non plus. Mais ils devaient le faire. « pour la famille ». Ce terme la faisait doucement rire. Elle n’avait pas de famille. Ils n’étaient rien pour elle. Surtout sa mère. Elle n’était qu’une étrangère, une femme qui l’avait lâchement abandonné ce jour-là dans l’eau.

Elle regardait Jared de son regard vert émeraude. Il leva le regard vers elle. Elle savait ce qu’il pensait. Elle savait qu’elle n’avait pas le choix. Elle se leva. Elle voulait hurler. Hurler. Parce qu’elle ne voulait pas y aller. Parce qu’elle ne voulait plus redevenir la petite fille de ses parents. Elle ne voulait plus. Elle tourna les talons sans un mot. Il avait comprit. Elle monta dans son dortoir. Elle avait besoin d’air. Il fallait qu’elle respire. Elle fouilla alors dans ses affaires, en sortie une écharpe rouge et un manteau rouge. Elle mit des bottes noires à talons et sortir de la pièce. Quand elle retourna dans la salle commune des verts et argents elle croisa de nouveau le regard de son frère. Elle s’arrête. Il se lève, s’approche d’elle, passe une main dans son cou. Elle ferme les yeux. Elle aime cette sensation, elle aime la chaleur de sa main. Et puis, elle continue son chemin. Elle traverse les cachots. Son pas résonne. Elle arrive enfin à la lumière. Ses yeux verts mettent un petit moment avant de se faire à la luminosité du soleil et un léger pli se montre sur son front délicat.

Finalement, elle sortit du château. Tout semblait calme et un instant elle s’arrêta pour contempler la neige. Tout était parfaitement blanc. Mais cela n’évoqua strictement rien en elle. Elle ne trouva pas ça beau, ni moche. Ca n’était que de la neige pour elle. C’est tout. Elle continua finalement de marcher et arriva dans le parc. Elle s’enfonçait dans la neige. Ses joues avaient prient une délicate teinte de rouge à cause de froid. Elle détestait ce froid. Elle détestait ce que cela symbolisait. Elle détestait les fêtes, cette lettre, son père, sa mère.

Elle entendit du bruit et ses pas la menèrent naturellement vers l’origine du bruit. C’est alors qu’elle se rendit compte qu’une bataille de boule de neige se déroulait dans le parc. La jeune femme s’arrêta un instant, regardant les gens présents. Il y avait Aiden, ainsi qu’une jeune fille de Gryffondor, sans oublier Harmony et Caddy. Elle remarqua aussi la présence de Trevor. Elle le regarda longuement. Il était particulièrement pathétique à crier comme ça. Ils étaient tous pathétiques. Mais London s’en fichait pas mal de voir ça. Tant qu’ils ne la touchaient pas avec une boule de neige, tout lui allait bien. Elle voit alors Acantha, sa chère amie. Elle s’approche alors d’elle quand une boule de neige lui arrive dans les cheveux, dégouline le long de son cou. Un frisson la parcourt. Elle sursaute et pousse un léger cris. Elle se tourne alors vers la petite blonde bouclée qui vient de lui envoyer la boule de neige. Elle s’excuse. Mais London n’apprécie absolument pas. Son regard s’assombrit. Elle allait mettre un terme à cette ridicule bataille de boule de neige et maintenant. Ils n’avaient pas le droit de rire. Ils n’avaient pas le droit de s’amuser. Elle détestait les fêtes et elle voulait qu’ils détestent eux aussi ça.

Elle se tourna vers Acantha et lui dit alors :

    LONDONIl est temps que ça s’arrête maintenant.


Elle sort sa baguette. Ils allaient voir. Ils allaient détester Noël comme elle, elle le détestait.


The Monster

i’m friends with the monster that’s under my bed get along with the voices inside of my head you’re trying to save me stop holding your breath and you think i’m crazy yeah, you think i’m crazy well, that’s not fair wo oh wo oh… well, that’s not fair wo oh wo oh… no, i ain’t much of a poet but i know somebody once told me to seize the moment and don’t squander it cause you never know when it all could be over tomorrow © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warren D. Smith
avatarNombre de chapitres écrits : 101
© avatar, icon, signature : Philias
Date d'inscription : 20/09/2011
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [Mini-intrigue] Bataille   Mer 18 Jan - 1:39
« Les sols s’effondrent, les glaciers fondent, même les rochers tombent. »
L'Âge de Glace 2


La neige, j'aime bien, sans plus. Quand j'étais petite, je jouais dedans avec mes cousins et cousines, et bien entendu, les garçons essayaient de fourrer de la neige dans les bouches des filles ou d'en mettre dans nos vêtements. De vrais monstres. A chaque fois, je rentrais en courant dans la maison, et en pleurant aussi. Ils nous traumatisaient toutes, sans aucune exception. Hormis ces moments où ils se croyaient sincèrement supérieurs, on avait de franches parties de rigolade, surtout lorsqu'on se faisait des batailles de boules de neige ou que l'on construisait des igloos ou des bonhommes de neige qui s'effondraient dans les instants suivants. Les souvenirs ne pouvaient pas être oubliés. C'était impossible. Chaque année, lorsque la neige tombe, je perpétue cette « tradition » que je m'étais imposée, celle qui était d'aller dehors, de m'asseoir quelque part et d'observer la neige qui dégringolait tout en repensant au bon vieux temps. Ce bon vieux temps qui, même en gardant fraîchement des souvenirs, s'efface un peu plus chaque jour pour laisser la place à de nouveaux souvenirs. L'espace de quelques instants, je m'asseyais donc sur un banc, sur le sol, sur une branche d'arbre, je fermais les yeux et je me laissais retourner dans mon enfance.
Je me laissais porter par les vagues douces d'autrefois mais quelque chose – ou quelqu'un, je n'arrivais pas encore à déterminer, me ramena soudainement à la réalité. C'est comme si je m'étais envolée vers les hautes sphères de la nostalgie et que je venais brusquement d'atterrir alors que je ne l'avais pas souhaité. Le choc était dur. Je clignais plusieurs fois des yeux, croyant à une blague qu'on venait de me faire. En constatant la neige qui tombait encore, en constatant l'environnement autour de moi, je remarquais qu'on ne me faisait pas de blagues et que j'étais bel et bien revenue sur terre. Je soupirais, tant de déception et de nostalgie que par l'envie de « revenir entre les vivants ». Je notais toutefois la neige qui s'était accumulée sur moi. J'esquissais un petit sourire avant de me lever. Je me dirigeais lentement vers le château, l'épais tapis blanc au sol ralentissant ma progression. Je dépassais les quelques arbres qui m'enfermaient dans une sorte de prison naturel et je vis un peu plus loin des gens se lancer des boules de neige. Je me mis à sourire, en réponse à ce bon vieux temps qui semblait vraiment revenir à la charge, ces jours-ci. Noël n'était pas encore passé, le bal n'avait pas encore eu lieu et je me sentais déjà fatiguée par toute cette effervescence. Vivement que ça prenne fin !
Je m'approchais d'eux, les mains profondément enfouies dans les poches de mon manteau. Arrivée près d'eux, je leur dis, un grand sourire sincère plaqué sur mon visage :
« Vous êtes de vrais gamins... De grands gamins. Mais vous êtes aussi idiots de vous servir que de vos mains. Avec les baguettes, tout devient tout à coup plus drôle, vous ne trouvez pas ? Tenez, regardez ! »
Je sortis ma baguette et, d'un mouvement ample de la main, un tas de neige se formait à quelques mètres devant moi. Je fis un autre mouvement et le tas de neige prit la forme d'un minuscule volcan. Satisfaite, je rangeais ma baguette dans ma poche et j'attendis patiemment en déclarant calmement que le plus drôle allait arriver. Quand ?, je ne savais pas, mais ça allait arriver. Des fois, le temps d'attente était de quelques secondes. Parfois, on pouvait rester plusieurs minutes, plantés comme des cons, devant une sorte de volcan de neige. Les passants pouvaient nous prendre pour des débiles, mais c'était rigolo. L'année dernière, une grand-mère s'était offusquée car on bouchait le trottoir avec notre volcan et nous autour. Elle avait du nous contourner en descendant du trottoir. Malheureusement, elle avait glissé et était partie direction l'hôpital. Et quelques secondes après ça, le volcan de neige avait explosé, en silence bien entendu, renvoyant en l'air une multitude de petites étoiles blanches. Histoire que l'on ne se fasse pas découvrir, je m'étais baissée, prétextant ramasser les restes d'un pétard suffisamment puissant et qui permettrait ce genre de fantaisie. Il n'y avait rien eu, mais c'était une simple précaution. Et les quelques enfants qui passaient à ce moment-là avec leurs parents avaient adoré. J'avais alors levé les yeux vers les guirlandes qui allaient d'un côté à l'autre de la rue et je m'étais sentie bien, à ma place, dans cette magie féérique de Noël.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Mini-intrigue] Bataille   
Revenir en haut Aller en bas
 

[Mini-intrigue] Bataille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ? MINI-INTRIGUE N°1 - des vivres pour la survie (inscriptions closes)
» Mini intrigue ♕ Le Colin Maillard
» Mini Intrigue :: Lie To Me
» Mini Intrigue :: The Calling Dead
» MINI-INTRIGUE N°3 ? journée randonnée. (complet)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-