+ vous?



 

Partagez | .
 

 [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
Nombre de chapitres écrits : 219
Date d'inscription : 15/11/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?   Mer 22 Sep - 22:27
    Madison _ OU EST-IL ?!

    Une Madison en furie débarqua dans la salle commune des Serpentards, en cette belle matinée de Vendredi. Et pour cause : un magnifique collier de perles, son collier préféré, avait disparu. Evidemment, elle ne pensait à rien d’autre qu’à un vol. Selon elle, une personne jalouse de sa richesse aurait tout à fait pu faire cela. Elle vînt se plaindre à sa meilleure amie, Alyssa, mais ses cris étaient audibles pour tous. Elle en accusa deux trois au passage, en leur lançant des regards plus que noir, puis décida finalement d’aller se plaindre à une personne hautement placée.
    Elle se rendit donc dans la salle de classe de Rogue et lui expliqua la situation assez brièvement. Rogue se fichait pas mal qu’elle ait perdu son collier, elle n’avait qu’à mieux ranger ses affaires et le problème serait réglé. Mais une phrase de la jeune femme le laissa perplexe :

    Madison _ Quand mes parents vont savoir ça, ça va faire du bruit …

    Il ne pouvait pas laisser une telle chose se produire ! Il voyait déjà le tableau, dans la gazette : « Les Serpentards sont des voleurs ! » . Sa maison avait déjà assez de problèmes à cause de ce stupide intérêt que portait ses élèves pour la magie noire, alors pas question de l’enfoncer d’avantages. C’était lui qui devait réparer les pots cassés après, et qui en prenait pour son grade ! Alors, il pensa tout de suite à une solution efficace et rapide !

    Le lendemain matin, en cet agréable Samedi, un message attendait les élèves féminines de Serpentard, sur le tableau d’affichage de la salle commune. Un message très clair :
    Toutes les élèves de Serpentard ont pour obligation de se présenter en ce samedi à 14H, dans la salle de Défense Contre les Forces du Mal. Elles sont individuellement interrogées sur le récent vol d’un bijoux d’une des élèves de la maison Toute élève ne se présentant pas à ce rendez-vous sera interrogée ultérieurement dans la soirée et finira cette dernière en travaux d’intérêt général en compagnie du garde chasse Hagrid. Severus Rogue.

    Voilà qui était annoncé.



    [ Vous serez informées par MP lorsque ce sera à votre tour de poster ;) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus Rogue
Nombre de chapitres écrits : 250
© avatar, icon, signature : La fondatrice du forum, la classe 8)
Date d'inscription : 26/02/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?   Mer 22 Sep - 22:28
    Rogue observait son sablier, de son siège. IL n’avait qu’une hâte, c’est que cette histoire se règle et au plus vite. Il ne voulait pas perdre plus de temps qu’il n’en fallait. Il préfèrerait très largement vagabonder dans les couloirs à la recherche d’un élève en infraction pour lui retirer des points et lui donner des colles. Mais la Lockweder était capricieuse, et ça tout le monde le sait. Afin d’éviter le scandale en public, il lui avait assuré qu’il règlerait cette affaire. Ainsi, elle ne dirait rien à ses parents. C’était un bon marché, plutôt fiable. Les Serpentards avaient beau être trop ambitieux, quand il s’agissait de marchander avec Rogue ils tenaient leur parole. Et Dieu seul sait le nombre de marchandages qu’il a fait depuis qu’il est le directeur de sa maison. Tout est bon pour étouffer les problèmes. Du moment que ces petits complots restaient secret, ils étaient parfaitement adéquates !

    14H. Enfin. IL se leva de sa chaise et balaya la pièce du regard. Son bureau était tout à fait prêt. Une chaise en face de la sienne, un pichet d’eau sur la table, et un verre d’eau préalablement rempli. IL avait déjà tout réglé dans sa tête. IL ne voulait pas y passer la journée alors il avait préparer son veritaserum, déjà versé dans le pichet. Mais l’eau du verre n’en contenait pas pour la simple et bonne raison qu’il allait commencer par sa préfète en chef. Dans le cas présent, avec elle, c’était un simple entretien car il savait très bien qu’elle n’aurait jamais fait cela. C’était l’élève la plus droite de sa maison, il savait qu’elle n’aurait pas fait une telle chose. C’était la seule dont il en avait la certitude. Une chance pour elle, bien qu’elle ne saura probablement jamais qu’elle allait avoir ce traitement de faveur.

    Il combla les quelques mètres qui le séparait de la porte avec deux enjambées et il l’ouvrit. Il s’avança lentement sur son balcon qui surplombait sa salle de cours, où ses élèves attendaient. Il avait viré les tables et n’avaient placé que des bancs le long des deux murs en longueur de la pièce. IL y avait beaucoup d’élèves, il savait déjà qu’elles étaient quasiment toute là. En même temps, aucune d’entre elles ne voulaient se promener la nuit avec Hagrid dans le parc, surtout avec la créature qui se balladait, et ses multiples petits rejetons. Oui c’était dangereux, mais très efficace. La preuve, la salle était bondée. IL les regarda chacune de façon très rapide. Une autre façon de mettre un peu la pression, afin que la vérité éclate. Elle allait éclater, il avait tout mis en œuvre pour cela. IL appela donc la première :

    Carter, montez.


    Il attendait qu’elle se déplace et retourna dans son bureau. Il ferma la porte derrière elle et pris place dans son fauteuil. D’un coup de baguette magique il fit avancer le verre sur la table jusque devant la chaise qu’il désigna d’un geste de main à Alyssa. IL attendit qu’elle s’y installe, sans détacher son regard. C’était sa façon d’être avec les gens, toujours les fixer, afin de les intimider. Très bon moyen de parvenir à ses fins. Puis il demanda, d‘une voix toujours froide dans laquelle les syllabes se détachait audiblement.

    Avez-vous volé ce collier miss Carter ?

    Question dont il connaissait déjà la réponse, qui n’était là que pour rester dans la forme de son interrogatoire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Carter
Nombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?   Sam 25 Sep - 13:50


    Alyssa était tranquillement dans la salle commune en train de lire la Gazette qui rabaissait une nouvelle fois Potter. Un pur délice. Rien que pour ça elle adorait la Gazette. Mais voilà, apparemment, aujourd'hui, elle ne pouvait pas lire tranquille. Voilà que l'autre furie débarquait pour se plaindre. Pas la peine de préciser que si ça aurait été quelqu'un d'autre, elle l'aurait renvoyé chier avec pour prétexte : "j'ai pas fini de lire mon article, tu attends que j'ai terminé.". Mais bon, c'était Madison, elle valait bien l'interruption de sa lecture. On lui avait apparemment volé un collier, un de ses précieux collier (c'est sûr qu'ils sont vrais, les siens, pas comme certaine..). Elle n'était pas vraiment pour prévenir Rogue, surtout si elle lui mettait la pression. On ne mettait pas la pression à SON Rogue.

    La voilà maintenant dans la salle de cours de DCFM avec d'autres filles. Elle se demandait si l'une d'elle avait pu voler le collier. Elle les connaissait toutes, ou presque, et elle ne les pensait pas capable de ça. Certes, le collier de Madi était beau, et cher, mais quand même. Pas mal de Serpentard avait les moyens de s'en payer au moins un. Vu qu'il n'y avait pas cours, elle pouvait s'habiller comme elle le souhaitait. Et il fallait quelque chose de classe qui la mettait en valeur. Elle avait eu beaucoup de mal à choisir, il fallait que ça plaise à Rogue après tout. Du coup, elle avait demandé un coup de main à Madison pour choisir. Elle connaissait très bien Alyssa et devait bien se douter qu'elle voulait être parfaite pour ce tête à tête avec l'homme de sa vie. Elle avait opté pour une robe noire mettant bien en valeur ses formes mais qui était super classe. Tout ça juste pour lui. Fallait dire qu'Alyssa était une sang-pur et vu la famille de noble qu'elle avait, elle avait pas trop le choix. Pas de jean ni autre pantalon de ce genre, c'était pour les gens du peuple. Enfin bref. Rogue sortit de son bureau et se retrouva à son balcon, un peu comme Roméo et Juliette. Oh, Roméo. Pourquoi es-tu si beau ? Pourquoi ne veux-tu pas me sauter ? Elle aurait aimé lui dire mais il valait mieux se retenir. Ce fut elle qu'il appela en première. Un honneur, mais pas une surprise. C'était tout à fait normal qu'il la fasse passer avant les autres. Mais elle aurait préféré être la dernière. Ben oui quoi, si ça dérapait, qu'ils en venaient à se toucher, à s'embrasser et à réaliser le fantasme de la jeune femme, les autres attendraient longtemps, même très longtemps. Alors qu'à la fin... Il pouvait l'emmener directement dans ses quartiers pour finir, ou recommencer. Enfin bref, elle se dépêcha de monter, elle avait hâte de se retrouver seule avec lui dans une salle. Comme un tête à tête. Bien sûr et malheureusement, ils ne seraient pas aussi proche que lorsqu'ils avaient dansés au bal mais c'était toujours mieux que rien. Son regard était légèrement intimidant mais beaucoup moins qu'avant parce que son regard faisait parti d'une des choses qu'elle adorait chez lui. C'était impossible de deviner ce qu'il pouvait ressentir.

    Première chose à noter : il refermait la porte derrière elle. Elle était persuadée que c'était juste pour mâter ses fesses. Ce tout petit moment avec lui allait partir en fantasmes. Elle était sur le point de tout détourner. Rien qu'à voir là pour le coup de la porte. Il ne faisait que la refermer mais elle elle s'imaginait déjà tout un tas de trucs. Elle s'installa en face de lui. Il ne la lâchait pas des yeux. Et voilà, il l'aimait, c'était sûr. S'il ne l'aimait pas, pourquoi il la regarderait comme ça ? Lorsqu'Alyssa n'appréciait pas quelqu'un, elle ne le regardait pas. Alors qu'avec Rogue par exemple, elle ne le lâchait jamais du regard.

    Sa question, et surtout le ton qu'il employa la vexa un peu. Oh, on est entre nous chéri ! Tu pourrais te montrer un tout petit peu plus aimable ! Puis comment est-ce qu'il pouvait lui poser cette question ? D'une, il était très très très intelligent alors il devrait savoir qu'Alyssa ne ferait pas ça à sa meilleure amie. A une ennemie oui, juste pour la faire chier et le balancer dans les chiottes, mais à Madison, jamais. De deux, lui qu'il l'aimait si passionnément, il ne devait pas douter d'elle. Oh mais ! Il lui proposait à boire ! Il s'inquiétait pour sa santé. C'était mignon... Encore une preuve qui montrait qu'il l'aimait vraiment. Il savait qu'elle était, comme lui, une fan de chocolat - merci Madison - alors il aurait quand même pu lui proposer un petit chocolat chaud à la place.

    Elle avait une énorme envie de passer de l'autre côté du bureau, de s'asseoir sur lui et de l'embrasser. Elle voulait se le faire maintenant sur son bureau. C'était horrible de vouloir autant une personne qu'on aura jamais, même si Alyssa restait persuadée du contraire. Se rendant compte qu'il était peut-être temps de répondre au lieu de recommencer de nouveaux fantasmes, elle répondit enfin :

    - Non monsieur.

    Elle dû détourner le regard. Il l'intimidait un peu trop à force. Surtout qu'après elle allait finir par rougir et elle serait super gênée. Et si elle tentait le coup du "oh, il fait chaud ici .." et qu'elle retirait sa robe ? Hum non, ça ne fonctionnerait peut-être pas. Oh quoique si, vu qu'il l'aimait. Mais il lui dirait que c'était pas le moment, que d'autres attendaient et qu'il devait faire son boulot de Directeur des Serpentard. Ou mieux : elle boit et en fait tomber sur elle. Elle serait donc mouillée et devrait retirer ses fringues. Ouais mais non, en un coup de baguette et tout est séché. Nan mais merde ! Elle faisait chier la magie parfois. Elle but un peu d'eau, elle n'avait pas soif mais c'était juste parce que c'était SON Severus qui lui offrait. Bien heureusement, il n'y avait pas veritaserum dedans. Imaginez un peu la galère après, si, avec une simple question, elle lui avouait tout ce qu'elle pensait de lui. Elle perdrait directement sa place de chouchoute et il aurait de quoi être choqué. Il devait bien se douter qu'elle en était fan mais il devait penser que ça s'arrêtait là. Il était loin de se douter qu'elle fantasmait sur lui, faisait des rêves plutôt érotiques, que lorsqu'elle était en cours avec lui, il lui arrivait de partir dans ses pensées et de l'imaginer nu... Enfin bref, elle reposa à nouveau son regard sur lui. Par Merlin, qu'il était beau.



[ Oh purée, c'est qu'il m'inspire Rogue XD ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus Rogue
Nombre de chapitres écrits : 250
© avatar, icon, signature : La fondatrice du forum, la classe 8)
Date d'inscription : 26/02/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?   Lun 27 Sep - 18:41
    Rogue n’avait en effet absolument aucune idée de l’effet qu’il faisait sur la jeune Carter. S’il le savait, cela ne changerait en rien son comportement. Bien qu’elle était une très bonne élève extrêmement droite, il pouvait comprendre qu’à son jeune âge les neurones en ébullition lui fasse penser toutes sortes de choses. De toute façon, nous n’approfondirons pas ce sujet qui concerne Rogue et la sexualité. C’est un sujet inexplorable.

    Il fixait tout le monde, avec son regard perçant. Encore une fois, il s’agissait d’une excellente tactique pour maintenir le respect entre ses interlocuteurs et lui. Il détestait par-dessus qu’on soit provocant envers lui. IL était une des autorités les plus importantes de Poudlard. D’une, il était le directeur de la meilleure des maisons, bien que certains actes de ses élèves le désespéraient totalement. De deux, il avait beau être peu aimé par la plupart de ses collègues, chacun d’eux le respectait pour ses talents en magie et ce n’était pas peur dire. ET de trois, son passé en tant que mangemort connu, ce dont il n’était pas spécialement fière, inspirait la crainte à tous les jeunes disciples du château. En résumé, il n’avait que peu de chance d’être attaqué par un de ses stupides, bien que dans le cas de Carter la stupidité n’était pas de mise. Heureusement d’ailleurs, sinon elle serait rapidement destituée de son rôle de préfète en chef. Pas question d’avoir des imbéciles pour représenter sa fière et noble maison des verts et argent.

    Ce fut donc sans attendre, et sans grande surprise que la jeune Alyssa lui répondit qu’elle n’avait pas volé le fichu collier de Lockweder. Il avait quand même tenu à l’interroger pour ne pas faire du favoritisme au sein de sa propre maison, ce que de nombreux élèves ne comprendraient pas. Le seul favoritisme qu’il faisait concernait le sérum, et comme personne ne le saura jamais il n’avait sans doute aucun soucis à se faire là-dessus. Une fois la réponse de l’élève donnée, il se leva un trèèèès léger sourire en coin afin de lui dire que c’était terminé. Pas besoin de plus de temps, il était persuadé de son innocence dans l’affaire. IL lui laissa le temps de se lever à son tour afin de quitter la pièce, et une fois qu’elle en fût sortie il referma la porte derrière elle. IL glissa sa main dans sa poche et en tira une petite fiole qu’il posa sur son bureau. IL attrapa ensuite sa baguette et nettoya d’un simple sort le verre. Il mit à nouveau de l’eau dedans et reprit la fiole qu’il ouvrit délicatement. Il la pencha au-dessus du verre et en versa deux goûtes, ce qui était suffisant. Il referma la fiole et la remit dans sa poche avant de s’approcher de la porte à nouveau et de l’ouvrir pour s’installer sur le balcon surplombant la pièce. IL balaya la salle du regard et s’arrêta sur Anaconda Lewis. S’en suivit un :

    Miss Lewis venez.

    IL attendit qu’elle se déplace, qu’elle monte les petits escaliers et qu’elle entre dans le bureau pour la suivre et refermer la porte derrière elle. IL ne lui indiqua pas le siège réservé aux élèves, ça tombait tellement sous le sens qu’il était pour elle que c’était inutile. IL regagna son propre siège et s’y installa tout en fixant la nouvelle élève. IL poussa le verre du bout du doigt pour le reprocher de son élève et il dit, lentement.

    Un verre.

    Cela n’était pas une question, elle devait voir un point c’est tout. De toute façon, on pouvait lire dans son regard que ce n’était pas facultatif, que c’était un ordre. IL attendit quelques instants qu’elle s’exécute puis il demanda, de sa voix détachée et toujours aussi froide :

    Avez-vous volé le collier de Madison Lockweder ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaconda Lewis
Nombre de chapitres écrits : 479
Sang : Pleine d'espoir.
Supporter de : Griffith
© avatar, icon, signature : © psychotic mind © tumblr © johnny hallyday
Date d'inscription : 06/01/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?   Lun 27 Sep - 19:52
Anaconda avait peur. Enfin, disons que son anxiété était clairement perceptible, malgré l'air impassible qu'elle s'efforçait d'afficher. Évidemment, elle n'avait rien à se reprocher - ce n'était pas une voleuse - mais elle n'était pas totalement rassurée. Après tout... après tout, qui n'avait pas peur de Rogue? La perspective d'un entretient en tête à tête avec lui ne réjouissait pas vraiment la Serpentard; de plus, elle avait dû renoncer à voir Griffith.
Et là, dans la salle de DCFM, la jeune fille brune n'avait rien d'autre à faire que de prendre son mal en patience, en pensant au temps qu'elle perdait à attendre bêtement au lieu d'être en compagnie de son âme-soeur. Par ailleurs, l'ambiance était glaciale, un truc de malade. Aucune des filles présentes ne parlaient, et elles se jetaient toutes des regards mi-nerveux mi-suspicieux. Ainsi, il y avait une voleuse parmi elles? Anaconda n'y croyait pas trop: cette histoire de vol était très insolite, et même si Madison avait eu l'air très convaincante en piquant sa petite crise la veille dans la Salle Commune, la Vert & Argent restait intérieurement persuadée que la blonde avait simplement mal rangé son collier. Mais les faits étaient les faits, et toutes les Serpentard s'étaient retrouvées coincées ce Samedi, à quatorze heures, attendant d'être interrogées. Toutes s'étaient présentées à pile; la menace d'une retenue et de la colère de Rogue étant bien trop importantes pour qu'aucune d'entre elles puisse se permettre le moindre retard. Anaconda ne faisait pas exception à la règle.
Dès son arrivée, elle s'était adossée à un mur, ne recherchant pas la compagnie, pas aujourd'hui. Elle avait l'air d'une poupée dans son jean et son t-shirt sombre, qui faisaient ressortir sa peau blanche et ses yeux si bleus. Ainsi isolée, elle pouvait commencer à se concentrer sur ses prochaines réponses. Avait elle volé le collier de Lockweder? — Non. Savait-elle quelque chose à ce sujet? — Non, si ce n'est qu'elle avait failli claquer d'un infarctus quand l'autre hystérique avait débarqué dans la Salle Commune en hurlant. Donc elle était innocente? — Oui, merci, au revoir.
Anaconda esquissa un petit sourire en coin; sachant pertinemment que l'entrevue ne se déroulerait pas comme cela. Elle ne savait même pas ce que Rogue pensait d'elle, pas en tant qu'élève, mais en tant que fille. Enfin, c'était son Directeur de Maison, il la connaissait forcément un peu, quoi. Elle était plutôt bonne élève, sa moyenne en Défense Contre les Forces du Mal était tout à fait correcte, comme celle de Potions, donc sur ce point, elle ne voyait pas d'élément négatif. Par contre, ses antécédents familiaux et sa réputation joueraient peut-être contre elle.
Fille reniée et détesté d'un partisan du Lord, très anti-Seigneur des Ténèbres, amie de nés-moldus, très bonne amie de plusieurs Gryffondor et petite amie d'un Poufsouffle: ça faisait beaucoup d'éléments mal vus par la plupart des membres de sa Maison. Si on devait faire la comparaison avec le monde moldu, on aurait pu dire que son casier judiciaire était chargé. Mais qu'importe; elle avait depuis longtemps appris à faire face, à résister aux moqueries et à riposter. Et elle n'était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds.

Alyssa Carter fut appelée en premier, habillée de façon très (trop?) élégante, un air jubilatoire sur le visage. Elle n'avait pas l'air inquiète, c'était même tout le contraire. Carter ne resta que quelques minutes dans le bureau de Rogue, et Anaconda imaginait sans peine que son interrogatoire n'avait pas dû être très pénible. Le Maître des Potions (du moins ex-maître) apparut quelques secondes après elle, surplombant la salle comme un lion sur son rocher. La comparaison n'était certes pas du meilleur goût, mais ce fut l'image qui s'imposa immédiatement à elle. Ou peut-être celle d'un vautour à la recherche d'une proie... oui, c'était clairement ça.
Et dès l'instant où le regard perçant et cynique du Professeur se posa sur elle, Anaconda sut que c'était son tour. Un pressentiment qui se vérifia la seconde suivante lorsque Rogue l'appela:
    — Miss Lewis, venez.
Cette dernière prit une profonde inspiration, se contraignit à ne laisser aucune émotion transparaître sur son visage et suivit le Professeur Rogue dans son bureau. Elle s'assit sur le siège qui lui était destiné et attendit qu'il prit place.
    — Un verre.
Anaconda regardait avec méfiance le petit objet rempli d'un liquide incolore. De l'eau, probablement. Elle leva les yeux un bref instant, croisa celui, glacial et vide de son Directeur et comprit qu'elle n'avait pas le choix. Lui obéir n'était visiblement pas présenté en option.

L'adolescente aux yeux azur s'obtempéra; moins elle tergiversait, plus vite ce serait fini. Elle but en regardant Rogue dans les yeux, comme un air de défi. Eh oui, Anaconda Lewis avait un certain dédain pour les ordres, et était clairement décidée à ne pas se laisser impressionner, même si au fond, la peur lui broyait les entrailles. Qui sait ce que Rogue allait faire d'elle?
De sa voix lente et froide, il lui posa l'inévitable question du vol. La Vert & Argent fit mine de réfléchir un instant, puis répondit spontanément:
    — Non monsieur.

Mentir n'était pas envisageable. Elle avait hésité l'espace d'un instant à se montrer sarcastique, genre « Mais bien sur, Monsieur, j'ai tellement pas de chance dans ma vie que je suis prête à dérober le collier d'une des filles les plus tordues de Poudlard rien que pour le fun d'être interrogée par vous », mais quelque chose la contraignait à répondre simplement la vérité.
Et rien que la vérité.



« So I smiled and tried to mean it, to let myself let go
Cause it's all in the hands of a bitter, bitter man
Say goodbye to the world you thought you lived in »


présence aléatoire •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://weins-academie.forumgratuit.org/forum
Severus Rogue
Nombre de chapitres écrits : 250
© avatar, icon, signature : La fondatrice du forum, la classe 8)
Date d'inscription : 26/02/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?   Mer 29 Sep - 20:20
    Lewis Lewis Lewis … Hm Oui, Lewis c’était un nom particulièrement connu pour les professeurs de Poudlard, car il n’y en avait trois et du même âge. Ce genre de « particularité », si rare, était rapidement relevée par les professeurs qui avaient tendance à ajouter un « Oh vous êtes triplées ? ». Rogue ne l’avait évidemment pas fait, mais avait retenu cette caractéristique pour ne pas qu’elle n’en abusent avec lui. Ce qu’il savait de sa famille, c’était que son père était partisan, et d’après quelques rumeurs qui circulent dans ce cercle très fermé, il serait en froid avec sa fille. Evidemment, ce détail il n’était pas censé le savoir, tout ce qui touchait à Voldemort restait dans un coin de son esprit et ne sortait jamais de sa bouche, sauf en présence de Dumbledore, lors de rencontres très confidentielles. La réalité c’était que chaque information pouvait être exploitée et que par conséquent, il ne fallait en négliger aucune, même l’anodine histoire de famille. Mais d’un côté, il était rassuré Si cette jeune fille avait su tenir tête à son père pour refuser d’adhérer à son tour à une cause, ou plutôt un maître, qu’elle ne désire pas, c’était que d’autres jeunes de famille partisane pouvait également le faire. Et ça c’était une excellent nouvelle, à ses yeux en tout cas. Ce ne devait pas être évident comme situation pour elle. Fort heureusement, si jamais le Seigneur des Ténèbres était au courant de cette histoire, il n’y prêtait sûrement pas attention. IL était trop occupé à tenter de recruter d’autres individus, comme des experts en potions, en métamorphoses, des géants, des vampires … IL voulait absolument toutes les créatures, toutes les compétences magiques et au-delà, pour lui seul, pour assujettir ce monde. Si jamais un jour il avait la chance de lui dire ce qu’il en pensait, il ne mâcherait pas ses morts. C’était tellement stupide de penser qu’on pouvait tout avoir, même le plus puissant des sorciers ne le peut pas, même Dumbledore ne le peut pas. Mais bon, ne nous éloignons pas sujet principal, ce stupide vol de collier.

    L’élève bu le verre, elle était donc soumise au sérum de vérité. Elle n’avait en aucun cas pu dupé Rogue sur ce coup, il était plus puissant en magie, et surtout très habitué à tous les petits tours que développaient les élèves pour échapper à de quelconques interrogatoires sur toute activité illicite. IL en avait vu, mine de rien il avait du métier et avait appris à réfléchir comme ces imbéciles afin de déjouer toutes leurs âneries. En tout cas, Lewis n’avait pas commis celle de voler le collier. Bizarrement il s’y attendait, car il ne voyait aucun intérêt pour elle de voler ce collier.

    Mais il voulait quand même vérifier quelque chose. De nombreuses rumeurs courent, tout se sait finalement dans la petite communauté des Serpentards. Et si quelqu’un avait volé ce collier, il était fort probable qu’il en est parlé avec fierté à d’autres élèves. C’était une hypothèse très plausible qu’il prenait en compte dans son jugement. Toute personne censée ne l’aurait pas dit à Alyssa Carter, amie proche de Madison Lockweder [ ce qui était repérable par leur attitude en cours ], d’où la seule et unique question de l’entretien précédent. Mais avec Lewis, il en ajouta une, d’un ton toujours aussi glacial :

    Et que savez-vous sur le sujet ?

    IL ne serait pas étonné qu’elle accuse Madison de complot et même qu’elle l’insulte dans sa réponse. Le sérum de vérité était très puissant, et pouvait faire dire des choses qu’on était censé gardé pour soir devant son professeur. Mais il n’en tiendrait pas rigueur, il voulait résoudre l’affaire le plus rapidement possible et en plus, il n’avait que faire des petites querelles entre les élèves du moment que ça n’entachait pas sa maison.


[ Désolée pour le temps de réponse, j'suis la première à dire qu'il faut être rapide et j'mets deux jours >< ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaconda Lewis
Nombre de chapitres écrits : 479
Sang : Pleine d'espoir.
Supporter de : Griffith
© avatar, icon, signature : © psychotic mind © tumblr © johnny hallyday
Date d'inscription : 06/01/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?   Sam 2 Oct - 11:42
Severus Rogue était le professeur le plus énigmatique de Poudlard. On savait qu'il était - avait été? - Mangemort, et qu'il s'était plus ou moins racheté auprès de Dumbledore qui l'avait accepté comme Professeur à Poudlard. Selon certains, c'était un agent double, mais personne ne savait pour qui il travaillait. Anaconda entendait pas mal de rumeurs (elle était à Serpentard après tout), mais aucune ne paraissait être solide. Pour une partie de la population (les Gryffondor surtout), Rogue était toujours au service de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom et trahissait les partisans de Dumbledore. Pour d'autres, c'était l'inverse. Il est vrai que son comportement plus que glacial, ses remarques sarcastiques et ses tendances au favoritisme ne jouaient pas en sa faveur, mais Anaconda ne pouvait s'empêcher d'être partagée. Elle avait appris à faire la part des choses depuis longtemps, à se méfier des apparences: personne n'était ou tout noir ou tout blanc. Elle-même avait tendance à pencher du « bon côté » de la balance, mais elle était parfaitement consciente de la part d'obscurité en elle qui, bien que très profondément enfouie, pouvait surgir n'importe quand. Un coup très cynique et hautaine avec des inconnus, la seconde d'après chaleureuse et extravertie avec ses proches, Anaconda jouait avec ses parts d'ombre et de lumière. D'ailleurs, il était injustifié de séparer ces deux « côtés »: pour elle, ils ne formaient qu'une bouillie étrange, qui était peut-être grise et dont elle retirait son comportement. De même qu'elle ne croyait pas vraiment au Bien ou au Mal, mais plutôt à la volonté des gens à faire souffrir pour une cause ou à épargner pour une autre. Se battre ou fuir, se soumettre ou se révolter.
Ç'avait été son long combat pendant ces seize dernières années: accepter d'être traitée comme une bête, tais-toi et apprends, tais-toi et applique, tais-toi et obéis. Se taire, la jeune fille aux yeux saphir n'avait jamais pu le supporter. Ne pas pouvoir faire partager ses opinions, devoir baisser la tête et le regard devant une injonction. Qui sait, peut-être que si on l'avait laisser exprimer ses doutes, peut-être aurait-elle volontairement adhéré à la cause du Seigneur des Ténèbres? On lui aurait expliqué avec douceur pourquoi on haïssait les nés-moldus, pourquoi les Gryffondor ne valaient pas mieux que ces derniers, pourquoi il était important de conserver la pureté du sang, pourquoi sa mère était une tare dans la généalogie des Lewis... Tout ce pourquoi elle s'était révoltée. « Mais Potter alors? Il a bien botté le cul de ton Maître au faciès atrophié, non? » avait-elle un jour osé dire à son père. Père qui s'était lentement approché d'elle, dégainant lentement sa baguette. Il l'avait acculée à un mur, le visage tordu en un rictus de haine.
La seule chose dont Anaconda se souvient, et dont elle se souviendrait probablement toujours, est le contact du parquet glacial sur sa joue, le sang qui lui coulait dans les yeux et le nez et un sentiment de rage et d'injustice qui égalait presque la douleur indescriptible qu'elle éprouvait alors.

Maintenant, face à Rogue, elle ne savait pas quoi penser. Son esprit s'enlisait peu à peu dans un espèce de confort brumeux, qui lui soufflait qu'elle était en sécurité: elle n'avait pas besoin de se dissimuler. La vérité, rien que la vérité. Tu es en sécurité, tu ne crains rien. Réponds à chaque question spontanément, ne caches rien et tout ira bien. Mais surtout, ne résiste pas... laisse-toi bercer par la vérité.
    — Et que savez vous sur le sujet?

    — Je pense que Madison ne l'a pas correctement cherché. Sérieusement, qui prendrait le risque d'attirer les foudres d'une hystérique pareille? Je ne crois sincèrement pas en la culpabilité d'aucune des filles de Serpentard. La majorité a bien les moyens de se payer des colliers de perles... l'intérêt d'un vol m'échappe. À moins que ce soit pour la faire enrager. À force de se prendre pour une reine, elle n'a que ce qu'elle mérite, non? Mais même moi, je n'aurais pas été tentée de commettre une chose pareille: il faudrait être fou pour ne pas imaginer les conséquences de cet acte. Ou alors, Madison l'aura simplement égaré. Et bien sûr, comme elle ne se remet pas en question...
Anaconda sourit distraitement. Si la coupable était assez inconsciente pour dérober un objet à Lockweder, Ana se demandait si elle avait réfléchi aux sanctions qui lui retomberait dessus si on la retrouvait.


Spoiler:
 



« So I smiled and tried to mean it, to let myself let go
Cause it's all in the hands of a bitter, bitter man
Say goodbye to the world you thought you lived in »


présence aléatoire •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://weins-academie.forumgratuit.org/forum
Severus Rogue
Nombre de chapitres écrits : 250
© avatar, icon, signature : La fondatrice du forum, la classe 8)
Date d'inscription : 26/02/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?   Sam 2 Oct - 14:53
    La réponse de la jeune Lewis ne se fit pas tellement attendre. Sincère, il n’en doutait pas grâce au sérum, et plutôt amusante, bien que son visage ne changea pas d’expression. Evidemment, il savait que certaines, et certains de ses élèves avaient tendance à en agacer fortement d’autres. Et nous allons prendre un exemple tout simple, adéquate à la situation : Madison Lockweder. Jeune fille sang pure, d’une famille noble extrêmement bien éduquée, et de parents influents au Ministère. Elle était narcissique, il suffisait de la regarder pour s’en rendre compte, et se prenait très clairement pour une reine. Heureusement pour lui, il avait assez d’expérience dans la vie et en avait assez vu pour ignorer cela, et se concentrer uniquement pour la progression de ses élèves, que ce soit en Potions ou en Défense Contre les Forces du Mal. Mais pour les autres élèves, c’était une affaire bien différente. Comment supporter les scandales et les caprices de ce type de personnes ? Compliqué, surtout quand on a un fort caractère. C’était ce genre de conflit et de personnages aussi opposés qui caractérisaient sa maison et qui la rendait si riche en matière d’humanité. Surtout que le cas Lockweder était loin d’être isolé, et que des petites bourgeoises il y en avait, il y en avait eut, et il y en aurait aussi sûrement d’autres par la suite. Il les regardait passer, et souriait de temps en temps, en tout discrétion, quand il découvrait que l’une s’était rangée dans un métier social, ou que l’autre avait perdu toute sa fortune … Ces histoires bien différentes l’amusait.

    Et c’est de cette manière qu’on arrivait à ce genre de réponse. Anaconda, jeune élève au passé certainement douloureux et à l’avenir incertain en ces temps si durs, n’appréciait guère Madison qui lui tapait sur les nerfs. Avis très certainement partagés par un tas d’autres élèves à Poudlard. Alors il ne fit qu’acquiescer, d’un très léger signe de tête, et se leva. IL ouvrit la porte pour permettre à la Serpentard de sortir et la referma derrière elle. D’une gestuelle tout aussi simple que quelques minutes auparavant, il nettoya le verre, le re-remplie d’eau et glissa deux goûtes de veritasérum dedans. ET oui, elles aillaient toutes y passer.

    Il ressortit ensuite sur son petit balcon qui, comme la bien cité Alyssa, donnait une image un peu lugubre de Roméo et Juliette, surtout vis-à-vis du contexte. Il se reposta contre la rambarde, le regard balayant à nouveau la salle. Qui allait-il interroger ensuite ? IL y avait du choix, et après les deux premières interventions il décida de continuer sur les dernières années d’étude. IL s’arrêta sur une élève russe également bien connue du personnel et dit :

    Miss Wolkoff, montez.

    Il lui laissa le temps de gagner le petit balcon puis il la fit entrer dans le bureau, fermant la porte derrière elle. Il s’installa sur sa chaise, et la laissa s’installer sur celle qui était destinée aux élèves. Un petit silence s’ensuivit. Puis, il avança le verre vers elle, d’un geste lent.

    De l’eau.


    Ce n’était même pas une question, il n’avait pas besoin de le lui demander son regard indiquait très clairement qu’elle avait pour ordre de boire le contenu de son verre, que ce soit de l’eau, du whisky pur feu ou encore une potion extrêmement douteuse réalisée par un imbécile comme Weasley. Alors il attendit patiemment qu’elle s’exécute. Le sérum était rapide, seules quelques secondes lui suffisaient pour agir. Alors sa question ne tarda pas :

    Avez-vous volé le bijoux de votre préfète ?


    [ Mdrrr j'avais pas vu >< Et pas grave pour le temps de réponse, du moment que ça prend pas plus de 5 jours ça va ;) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?   Mar 5 Oct - 20:09
Angela était rentrée de Russie la veille et déjà, les paysages russes lui manquaient. Elle avait eu tellement plaisir à retrouver sa famille, à retrouver les habitudes russes et toutes ces joies lui avait remonté le moral. Elle avait dû partir en Russie en urgence pour raisons familiales, Dumbledore avait accepté son départ et lui avait proposé de partir le soir même en souriant. La jeune fille avait accepté et finalement elle était arrivée en Russie plus vite que prévu.

La semaine passée dans son pays natale lui avait fait grand bien. S'éloigner de tout les problèmes de Poudlard et de toutes les tensions l'avait arrangé. Elle n'aimait pas vraiment se battre et l'éloignement lui avait permis de remettre ses idées en place. En Russie, elle avait réglé ses problèmes et évité une séparation parentale. Elle savait bien évidemment que lorsqu'elle rentrerait à Poudlard, certaines personnes ne pourraient pas s'empêcher de lui demander pourquoi elle était partie en Russie en plein milieu de l'année. Elle refusait de répondre : Bah j'suis rentrée chez moi pour régler des problèmes familiaux et gouvernementaux. Hein ? Bah ouais j'suis une princesse !

Non. Angela Lena Wolkoff avait décidé de ne dire à personne, ou du moins à peu de personne, son secret. Elle voulait éviter au maximum les "faux-amis". C'est à dire ceux qui se prétendent amis juste parce que ça le fait bien d'être amie d'une princesse...
Non mais franchement, Angela n'avait vraiment aucune envie de devoir supporter la proximité des cloportes de ce genre...

Enfin bref, Angela était donc revenue de Russie, le coeur remplie de joie et de choses à raconter à ses amies. Elle avait hâte de revoir Tim, son petit-ami, et ne s'imaginait pas du tout qu'une terrible catastrophe allait survenir lors de son retour. Madison, une de ses amies proches, s'était fait voler un de ses nombreux colliers. Elle avait hurlé tellement fort que Angela s'était demandé si la Bête n'allait pas venir se joindre joyeusement à ces hurlements. Heureusement Madison avait fini par étouffer sa rage en lançant des regards noirs à quiconque lui paraissait suspect. Elle avait ensuite filé prévenir Rogue du vol et, puisqu'aujourd'hui toutes les Serpentardes étaient devant le bureau de Rogue, elle avait dû user de la position de sa famille. Résultat ? Toutes les Serpentardes étaient suspectées de vol...

Enfin pas toute... Angela était presque sûre qu'Alyssa ne serait pas suspectée. Etant donné que c'était la meilleure amie de Madison, que c'était aussi la chouchoute de Rogue et, en plus, la plus grande fan de ce dernier, il aurait donc été étonnant que la préfète soit suspectée. Mais comme tout le monde ne connaissait pas toutes les raisons, surtout celle qui disait que Alyssa était en extase totale devant son prof, il était donc normal qu'elle soit interrogée. En plus si ça n'avait pas été le cas, il y aurait eu des rumeurs infernales et Rogue aurait été blâmé pour "préférence"...

Elles poireautaient depuis quelques minutes lorsque Rogue apparut sur son espèce de balcon pour appeler la préfète qui se précipita, qui vola même jusqu'au bureau de son Dieu. Angela était prête à parier qu'Alyssa s'imaginait des tonnes de choses sur ce qui allait se passer dans ce fameux bureau. Pourquoi ? Parce qu'elle s'était mise sur son 31 tout simplement... Alyssa était habillée comme si elle allait à une soirée alors qu'elle était censée aller à un "interrogatoire" pour un vol... Mais bon...

Passa ensuite Anaconda Lewis, une brune à l'air passablement blasée. Si les souvenirs d'Angela était bon, la brune ne portait pas Madison dans son coeur. Mais d'après la russe, Anaconda n'avait pas pu voler le bijoux de Madison. Elle avait bien trop de fierté pour ça...

- « Miss Wolkoff, montez. »

Ah... C'était son tour... Angela se leva de sa chaise et se dirigea vers le bureau du professeur de DCFM. Elle portait un slim noir et un pull vert foncé et à son cou pendait une émeraude entourée d'argent. Ses boucles d'oreilles étaient en argent elles-aussi et sa bague avait une émeraude aussi. Il était évident à la regarder qu'Angela n'avait pas eu l'idée de voler le collier de Madison...

Rogue lui fit comprendre qu'elle devait s'asseoir, chose qu'elle fit sans trop hésiter puisqu'elle était encore fatiguée par son retour mouvementé. Après lui avoir proposé de l'eau, qu'elle but sous peine de se faire décapiter sur place, Rogue lui posa une question :

- « Avez-vous volé le bijoux de votre préfète ? »

Angela sentit le rire lui venir à la gorge mais elle se contint à temps pour se contenter de tousser.

- « Non. J'ai déjà assez de bijoux pour ne pas, en plus, ajouter ceux d'une de mes amies. En plus je suis rentrée hier soir et je ne pense pas être assez stupide pour me jeter sur le collier d'une amie dès mon arrivée. »

Oups... Angela aurait bien voulu s'arrêter au "non" mais quelque chose l'avait poussé à en dire plus. Veritasserum ? Hum... Angela espérait s'être trompée. Elle aurait pas l'air stupide si Rogue lui demandait ce qu'elle avait fait en Russie... Remarque, les professeurs devaient sans doute être au courant de son "statut social à l'étranger" ? Non... Euh...


[HJ : Désolée de la taille et du temps de réponse T.T]
Revenir en haut Aller en bas
Severus Rogue
Nombre de chapitres écrits : 250
© avatar, icon, signature : La fondatrice du forum, la classe 8)
Date d'inscription : 26/02/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?   Mer 6 Oct - 20:03
    [ Aucun soucis, j’mets du temps aussi et j’ai un peu de mal à faire long … =/ ]

    Angela Wolkoff. Une jeune fille au sang tout à fait particulier, et d’un statu peu commun. Certes, elle n’avait pas la pureté du sang, mais tout cela était bien rattrapa aux yeux des autres élèves par son attitude plus que digne. IL ne savait pas si les autres élèves savaient pour son statut de princesse de Russie, lui n tout cas était au courant. Tout comme au moins la moitié du personnel enseignant de Poudlard. D’abord elle était son élève, par conséquent il avait un petit dossier sur elle avec toutes les informations concernant sa vie. ET ensuite, c’était le genre de chose qui avait rapidement circulé entre les adultes de Poudlard, pas si mature que ça concernant les ragots. Pas mieux que des élèves, toujours à vouloir connaître ce qu’il s’était passé récemment lors d’un cours. Vraiment, parfois ils se demandaient comment c’était possible que des professeurs soient autant puérils. Par contre Dumbledore n’y prêtait pas attention, tout comme Rogue. IL la jugeait comme les autres élèves, aux parents qui peuvent être influent. C'est-à-dire qu’il la surveillait de près. ON était jamais trop prudent en ce qui concernait les scandales. La preuve, il avait frôlé le pire avec Lockweder. Et encore, l’histoire n’était pas du tout réglé, loin de là. IL en était à tris élèves et toujours aucun réponse, aucun coupable et même aucune piste. IL était sûr de n’être pas passé à côté d’une, veritarserum à l’appui !

    Elle avait déjà assez de bijoux, tout à fait probable. Elle ne volerait pas une de ses amies, ça c’était certain on parlait des Serpentards quand même. Elle venait d’arriver de son voyage en Russie, humm ouais … Ca c’était un mauvais argument mais étant donné les autres, elle était rapidement balayé de tous soupçons. Bon, et bien ça ça avait été plutôt expedéditif. Alors il se leva et indiqua à l’élève de faire de même. IL la raccompagna jusqu’à la porte, la referma et opéra à nouveau. Vider le verre, le laver, le remplir et ajouter les goûtes du sérum. Ensuite, il se dirigea sur la porte, se hissa sur le balcon et regarda les élèves. Et qui maintenant ?

    Vesper MacRowan ... venez.

    Il attendit qu’elle se déplace et qu’elle le rejoigne pour la faire entrer dans le bureau. Lui indiquant la chaise, il s’assit en face et poussa le verre devant elle avec toujours ce même regard qui en disait long sur ce qu’elle pourrait faire si jamais elle refusait de boire ce verre. Il attendit dont qu’elle s’exécute puis il le lança, telle une habitude désormais, dans la traditionnelle question de ce samedi après-midi.

    Avez-vous dérobé ce collier ?

    Notez qu’il tentait tout de même de varier les expressions afin de ne pas se lasser lui-même de ces petits entretiens qui l’agaçait. Il était vraiment prêt à mettre ses nerfs à rudes épreuves pour épargner un énième scandale à sa chère et tendre maison.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héroïne J. Cox-Cohen
Nombre de chapitres écrits : 527
Sang : Née-moldue et fière de l'être et si t'es pas content, je te *****
Supporter de : Aiden
© avatar, icon, signature : je sais pluuuuuuuss
Date d'inscription : 08/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?   Ven 8 Oct - 19:30
Qui avait volé ce fameux collier ? C’était LA question de ce matin. Et tout le monde se la posait. Parce qu’en effet, le fait que le collier de Madison est disparu avait déjà fait tout Poudlard. Certains en étaient scandalisés. D’autres s’en fichaient. C’était exactement l’état de penser de Luxeria. A vrai dire, elle n’avait strictement rien à se reprocher alors bon. Et puis, ça n’était qu’un collier. Des colliers, on en rachète. A part si bien sûr ce collier avait une signification particulière pour la propriétaire. Et puis il fallait l’avouer, si on avait volé un collier aillant appartenu à Lux, elle aurait fait un scandale elle aussi. Mais voilà, maintenant, tout le dortoir des filles était convoqué chez le directeur de maison de Serpentard, le professeur Rogue. Et ça embêtait bien Lux étant donné qu’elle devait absolument aller courir avec des amis. Son sourcil se fronça. Voilà qu’elle était là depuis près de dix minutes à attendre son tour. Elle croisa les bras. Son regard se posa sur l’heure et elle laissa échapper un sourire. Vraiment, ça ne rimait à rien. Une élève sortit alors du bureau. C’était à son tour. Le professeur Rogue lui demanda de venir avec lui. Elle le regarda un petit moment puis se décida à le suivre, une expression neutre sur le visage. Elle s’assit alors et croisa de nouveau les bras attendant qu’il lui pose la question. Il lui présenta un verre. Elle le regarda un petit moment tout en écoutant la question de son professeur de Potions. Non elle n’avait pas pris ce collier. Elle s’en fichait de ce collier. Et puis qui serrait assez fou pour voler quelque chose à Madison ? Je vous le demande. En tout cas, elle, elle ne l’était pas. C’était suicidaire et Lux était toujours très réfléchi durant ses actes. Son regard brun continuait de fixer le verre. Ca ne serait pas sage de boire ce verre. Parce qu’elle était toujours à jeun avant de partir courir. Et puis, elle n’était pas née de la dernière pluie : elle savait très bien les méthodes de ce cher professeur. Même-si parfois c’était totalement imprévisible de savoir ce qu’il pensait. Non, en fait tout le temps. Pourtant, en levant son regard vers le professeur Rogue, elle comprit alors : Il n’y avait pas d’autres solutions, tu bois. Elle se renfrogna quelque peu. Les ordres. Toujours les ordres. Elle avait horreur des ordres. Elle ne supportait pas ça. Pas du tout même. Et pourtant cette fois-ci, elle devait s’y plier. Comme à celle de sa famille. Alors elle décida de s’imaginer que le professeur était quelqu’un de sa famille. Elle prit le verre et l’approcha de ses lèvres. Elle but tout le contenue. Puis, elle posa le verre et attendit. Sincèrement, elle allait faire regretter à la personne qui avait volé ce collier pour l’avoir obligé à boire ça. Elle se sentit alors subitement bien. Elle regarda de nouveau le professeur Rogue et lui dit alors droit dans les yeux, d’une voix mielleuse :

« Je n’ai pas volé ce collier Monsieur. Je ne suis pas aussi inconsciente que cette personne et puis, ça ne m’apporte rien du tout. Je n’y gagnerais rien à part une sanction de votre part. »

Elle n’avait pas sillé du regard une seule fois. Elle était sincère de toute façon. Avec le sérum, elle n’avait pas le choix. Elle était parfaitement détendue et savait très bien qu’il la croirait. C’était une évidence et il pourrait enfin la laisser partir. Elle pourrait ensuite retourner à ses affaires et laisser ce collier de côtés pour ne plus jamais entendre parler. Si elle savait qui avait volé ce collier ? Non. Mais elle ferait tout pour le savoir croyez-moi ! Et cette personne regrettera son geste !


Counting Stars

lately i 've been, i 've been losing sleep dreaming about the things that we could be but baby, i 've been, i 've been praying hard said no more counting dollars we'll be counting stars yeah, we'll be counting stars i see this life like a swinging vine swing my heart across the line in my face is flashing signs seek it out and ye shall find
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus Rogue
Nombre de chapitres écrits : 250
© avatar, icon, signature : La fondatrice du forum, la classe 8)
Date d'inscription : 26/02/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?   Sam 9 Oct - 15:57
    IL n’aimait pas le second prénom de cette élève. Luxeria … Quelle idée d’appeler sa fille ainsi, ça la rendait précieuse et sûrement arrogante dès le moment où elle connaissait le sens du mot Luxe et qu’elle pouvait dès lors faire un lien entre elle-même et ce terme. C’était complètement anti-éducatif et irresponsable de lui donner ce prénom, voilà tout. Vesper, c’était très bien, pourquoi ne pas simplement l’appeler comme ça ? IL n’appréciait pas du tout que l’une de ses élèves porte son prénom. Bien que ce ne soit pas de sa faute. Cela faisait un moment qu’elle était là et il pouvait déjà vous dire qu’elle était prétentieuse. En fait, la plupart de ses élèves avaient ce trait de caractère, ce qui avait tendance à l’agacer. Ils étaient un peu trop jeunes pour se considérer au-dessus de leurs pairs. Après tout, ils n’avaient rien accompli de grandiose dans leur vie. Potter lui, l’avait fait, mais ce n’était que de la chance et il n’était même pas capable de le reproduire, alors ça ne comptait pas. Peut être qu’il aurait pensé différemment s’il avait été à Serpentard, peut être qu’il en aurait été fier, mais ce n’était pas le cas. Le choixpeau en avait décidé autrement. Mais il était la clé et avait une grande importance dans l’avenir de ce monde. Alors oui, il était prêt à donner sa vie pour sauver la sienne. Mais ça, jamais il ne le lui dirait, surtout vu sa position actuelle dans le plan de Dumbledore.

    Pour en revenir à l’élève qui s’était assise en face de lui, elle lui obéit, bonne chose. Elle bu le verre sans broncher, comme les élèves précédentes qui n’avaient pas non plus eut le choix, et répondit à sa question. Encore une fois, il ré-entendu l’expression « je n’y gagnerai rien ». Ca revenait beaucoup depuis le début des entretiens. Ils avaient tous raison, d’une la plupart avaient les moyens de s’en payer, de deux se mettre Madison à dos c’était provoquer un conflit inutile au sein de la maison qui devait à tout pris rester soudée dans la course aux points, et de trois la sanction était évidemment inévitable si jamais on commettait un tel acte. Elle avait donc tout bon, et encore une fois ça le rassurait de voir que ses élèves n’étaient pas inconscients, qu’il leur arrivait de réfléchir sur les conséquences de leurs actes.

    Il n’en avait cependant pas terminé avec cette élève. Le dortoir des filles étant une lieu de commérage et de temps à autre, il s’en doutait bien, d’espionnage, elle pouvait tout à faire avoir vu ou entendu quelque chose. Le sérum de vérité faisait tout avouer en ce qui concernait la question posée, et il ne faisait pas déborder la réponse sous de quelconques sous entendu. Alors il fallait préciser avec de nouvelles questions. IL enchaîna donc, en toute logique.

    Et que savez-vous sur le sujet ?

    IL aurait bien aimé qu’elle lui réponde « C’est hum qui a volé le collier ». Ainsi, il arrêterait de perdre son temps et les élèves également. Mais il avait le pré-sentiment qu’elle non plus ne savait rien sur cette affaire. Celui qui avait volé le collier avait été rusé, car les traces qu’il avait laissé étaient quasiment inexistantes. Mais le château était un lieu clos, alors le bijoux était forcement quelque part, et il allait le retrouver. Pas question de subir un nouveau scandale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héroïne J. Cox-Cohen
Nombre de chapitres écrits : 527
Sang : Née-moldue et fière de l'être et si t'es pas content, je te *****
Supporter de : Aiden
© avatar, icon, signature : je sais pluuuuuuuss
Date d'inscription : 08/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?   Lun 11 Oct - 20:42
Prétencieuse ? Certainement. Et je peux vous dire qu’elle était fière de l’être. Vesper avait la fierté mal placée. Et je peux vous passer aussi beaucoup d’autres défauts. Mais que voulez-vous, quand on vous élève avec toujours cette doctrine : « Je suis la plus parfaite et je suis fière de ce que je suis ». Alors oui, on pouvait dire qu’elle était prétentieuse et son éducation n’aidait pas. On dit aussi que les prénoms influençaient sur la personne. C’était le cas de Luxeria. Il n’est pas sans rapport qu’elle aime son deuxième prénom et qu’elle est très… libertine dirons-nous. Bref, là n’était pas le débat. Pour l’instant, elle était coincé dans le bureau du directeur de sa maison et elle devait répondre à des séries de questions pour un bijou qu’elle n’avait jamais volé voir même jamais vu. Il faut dire que Madison avait tellement de bijoux qu’il était difficile de savoir quel collier c’était. Alors en plus, Luxeria ne prenait pas beaucoup de temps à la regarder le matin parce que juste comme ça, elle avait autre chose à faire, et puis parce qu’elle ne passait pas son temps à regarder ce que portait la Serpentard. Pourtant, elle était observatrice, mais quand il sagissait de tout petit détail, insignifiants, elle ne mémorisait pas. Et puis, elle n’était pas non plus Super Woman…. Quoique parfois ça serait pas mal. Regarder à travers les vêtements des garçons *sbaf* Et puis écouter au portes et faire ciruler des ragots *sbaf* Ah lalala, le bonheur totale. Bref, j’arrête de divaguer. Le professeur Rogue lui demanda si elle savait qui l’avait prit. Bien qu’elle ne sache pas, elle décida tout de même de faire un effort pour réfléchir. Elle essaya de repasser sa soirée dans le dortoir. Elle n’avait aps fait grand-chose étant donné qu’elle s’était endormie comme une masse sur son lit. Non, vraiment, rien ne l’avait marqué. Pour elle, ça avait été une soirée comme une autre. Luxeria reposa son regard chocolat sur le professeur Rogue et lui répondit clairement :

« Non Monsieur. Mais vous devirez demander à des gens que Madison n’apprécie pas et qui se trouve dans le dortoir bien que je ne sache pas avec qui elle est en mauvais terme. Ca peut très bien être une blague de mauvais goût. »

Oui, elle savait que Madison avait des ennemis (qui n’en avait pas ?), mais à vrai dire, elle se fichait un peu (beaucoup) de savoir avec qui celle-ci était en mauvais terme. Elle avait déjà assez à faire avec ses propres ennemis. Et puis qui sait ? Peut-être que c’était le cas, peut-être qu’une des filles que Madison n’appréciait pas avait fait le coup. Dans tous les cas, cette fille serait stupide. Parce qu’il était évident que Miss Madison fasse un scandale à tout le monde. Et puis, cette fille en question aurait alors une réputation de voleuse. Pauvre petite ! Son sort était à en pleurer ! Oh bien sûr, Lux ne s’appitoierait pas pour son sort, ça serait bien fait pour elle. Elle l’aurait mérité étant donné qu’elle perdait son temps de ce bureau. Et Luxeria n’aurait aucune pitié. Parce que de toute façon, pour protéger sa propre réputation à elle, elle ne prendrait pas pitié de cette fille. Voyons ! Luxeria McRowan trainer avec une voleuse ! Pitoresque ! Et puis sa famille n’aimerait pas ! Quelle idée ! Et puis Luxeria n’était pas du genre à prendre en pitié les gens. Chacun sa merde et elle préférait s’occuper d’elle plutôt que les autres. Egoïste ? Oui. Mais peut-être aussi que c’était seulement Madison qui avait égaré son bijou. Allez savoir…


Counting Stars

lately i 've been, i 've been losing sleep dreaming about the things that we could be but baby, i 've been, i 've been praying hard said no more counting dollars we'll be counting stars yeah, we'll be counting stars i see this life like a swinging vine swing my heart across the line in my face is flashing signs seek it out and ye shall find
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus Rogue
Nombre de chapitres écrits : 250
© avatar, icon, signature : La fondatrice du forum, la classe 8)
Date d'inscription : 26/02/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?   Mer 13 Oct - 16:07
    De mauvais goût, en effet. Si c’était une blague, l’auteur de cette « amusante » plaisanterie allait rapidement regretter de l’avoir créée. Car, il n’était pas le seul à perdre son temps dans ces entretiens. Certes, lui en perdait plus car il devait être là, du début à la fin, à questionner les élèves. Mais les élèves en question préfèreraient aussi faire autre chose que d’être ici, être interrogée pour un vol que la plupart n’ont pas commis. Le vol avait en tout cas nuit à tout le monde. Enfin, à toutes les élèves de Serpentard, et à lui. La mauvaise ambiance allait peut être régner, et tout ça pour un collier … Ne pouvait-elle pas s’en racheter un au lieu de faire un scandale ? Mais bon, il préférait songer à la bonne image préservée de sa maison au lieu de s’énerver contre ce fichu bijoux.

    Elle ne savait donc rien sur l’affaire. Dommage, ça aurait pu une nouvelle fois accélérer les choses. Oui oui, interroger les gens que Lockweder n’aimait pas … Mais ce genre de personne n’était pas vraiment apprécié, alors finalement ça revenait presque à interroger toutes les filles du dortoir. Si elle croyait qu’il n’y avait pas pensé, elle se trompait. Mais bon, le sérum faisait dire ce que l’on pensait alors il préférait croire qu’elle ne lui aurait pas dit ça étant « sobre ». Elle n’avait donc plus rien à faire dans ce bureau, ayant dit tout ce qu’elle savait. C’était peu, voir rien. Mais il fallait qu’il s’y prépare, la plupart des élèves allait être dans ce cas. Un vol ça ne se commet pas à 30, peut être 3 maximum et encore … Alors il se leva, lui montra la porte afin qu’elle quitte la pièce. Une fois de plus il nettoya le verre d’un sort, le remplir d’eau et de quelques goûtes de veritaserum. Heureusement qu’il avait bien préparé son coup et qu’il avait plusieurs fioles en réserve. Car si le voleur n’était pas dans les premiers, il allait en utiliser des goûtes …

    Une fois la pièce prête de nouveau, il se dirigea vers la porte, l’ouvrit et se posa sur son petit balcon. IL aurait aimé voir une pièce bien moi remplie que la première fois où il l’avait vu en ce début d’après-midi. Mais combien d’élèves avait-il interrogé. Quatre ? Ca ne vidait pas vraiment la salle. Et d’ailleurs, rien qu’en observant les élèves qui étaient encore présentes, il pouvait voir sur le visage d’un certain nombre d’entre elles l’ennuie ou l’agacement. IL aurait bien dit que c’était partagé, mais pas question. Alors une posa son regard sur une blonde des dernières années.

    Steinweg, ici.

    Ca devenait de plus en plus autoritaire. IL fallait le comprendre, il en avait marre d’être là. Il attendait qu’elle le rejoigne, la fit rentrer et désigna la chaise qui lui était attribuée d’un petit geste de la main tandis que lui-même regagnait sa place. Il s’installa, approcha le verre de vérité de la jeune femme et lui ordonna de le boire d’un seul regard. Une fois la tâche exécutée, la traditionnellement question résonna dans la pièce :

    Avez-vous volé le bijoux de Lockweder ?

    Il espérait qu’elle dise oui, bien qu’une fois de plus, il n’imaginait pas ce soit elle qui l’eut fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?   Ven 15 Oct - 21:42
« Ma petite Calypso,
Ton père et moi-même espérons que tout va bien pour toi.
Nous avons beaucoup parlé avec ton psychologue moldu et il nous a dit que tu n'étais pas venu depuis très longtemps. Cela nous inquiète beaucoup et nous espérons de tout notre coeur que tu y retournera rapidement.
Sinon... Tout le monde va bien à la maison, tu reçois encore et toujours des lettres de personnes désirant te voir en concert. Il faut croire qu'en huit ans ils ne t'ont toujours pas oublié... Je trouverai d'ailleurs ça très bien que tu rejoues du piano lorsque tu en auras l'occasion.
Donne-nous de tes nouvelles et n'oublie pas tes rendez-vous !

Je t'embrasse, Maman.
»

Calypso regarda la lettre pendant quelques secondes encore avant de la froisser en la mettant dans sa poche. C'était presque la septième lettre de ses parents qu'elle recevait en moins d'un mois. Il fallait avouer aussi que son anniversaire était proche et à chaque fois que la date fatidique approchait, ses parents avaient peur qu'elle ne refasse une crise. Cependant, la dernière "crise" qu'elle avait faite c'était quelques jours après l'incident alors bon... Oui, la femme de ménage avait failli réussir à se pendre tant la mélodie lui avait fait remonter tout ce qu'elle aurait préféré oublier mais bon...

La psychologue ? Une idiote parmi tant d'autres qui se pensait capable de comprendre les pensées de Calypso. Mais personne ne pouvait les comprendre, pas même elle-même. La blonde à la taille de guêpe et au passé d'anorexique encore récent, haïssait les moldus même si elle n'était que sang-mêlé. Elle haïssait sa soeur et sa mère... Elle haïssait tout ces moldus stupides qui avaient réussis à la dégoûter de la vie. Sa soeur l'avait tuée, les moldus l'avaient achevée...

Calypso ruminait sa colère lorsqu'elle entendit dire que toutes les filles de Serpentard étaient attendues dans le bureau de Rogue. Pourquoi ? Parce qu'un certaine Lockweder s'était fait voler un collier. Et alors ? Pas la peine de faire chier tout le monde juste parce que Madame avait perdu son collier dans les toilettes mais qu'elle ne voulait pas l'avouer !
Si Calypso prenait très mal cette perte de temps ? Assurément...

Ce fut donc dans le bureau que les Serpentardes se retrouvèrent. Chacune regardait l'autre avec suspicion et stress. S'il y avait des voleuses dans ce groupe, elles cachaient bien leur jeu. Passa d'abord la préfète en chef, une certaine Alyssa Carter qui s'était d'ailleurs habillée comme si elle passait un casting pour un rôle dans une émission quelconque. Suivit une autre brune a l'air passablement énervée, plus une grande brune à l'air russe et qui, vu ses bijoux, ne risquait pas d'avoir eu besoin de voler quoi que ce soit. Puis encore une brune, décidément il n'y avait que des brunes à Serpentard ? Puis Calypso...

- « Steinweg, ici. »

Il aurait pu parler à un chien, ça aurait donné le même ton... Calypso hésita longuement à ne pas se lever, juste pour lui faire comprendre qu'elle n'était pas son petit toutou mais elle fini par se lever par ennui et surtout parce que Rogue était le genre à ne rien comprendre des petits manèges des élèves...
Elle le suivit donc, l'air véritablement indifférente, comme ça chaque fois qu'on la voyait. Il lui fit comprendre à force de regards noirs qu'elle devait boire l'eau. Elle hésita puisqu'elle n'avait pas du tout envie et que ce verre ne lui inspirait pas le moins du monde confiance. Y avait quoi dedans ? Enfin bref, Calypso but le verre d'eau de mauvaise grâce et manqua de le vomir sur le champ. Ça ne lui faisait pas du tout envie ce putain de verre d'eau ! Et encore, Rogue ne lui avait pas demandé de manger un biscuit, sinon aucun doute qu'elle le lui aurait vomit à la figure...

- « Avez-vous volé les bijoux de Lockweder ? »

Il voulait vraiment qu'elle recrache son eau sur lui ou quoi ? Elle ? Une voleuse ? Non mais oh !
Calypso fronça les sourcils et son regard bleu se fit glacial.

- « J'ai une tête de voleuse ? »

Et oui... Calypso était de mauvaise humeur... pas d'chance... Elle se serait bien arrêtée là mais quelque chose la poussait à dire ce qu'elle pensait vraiment. Veritasserum ? Et merde !

- « Je n'approcherai ce pot de peinture de Lockweder pour rien au monde. J'aurai bien trop peur de heurter une de ses soixante couches de peinture. »

D'humeur massacrante même... Calypso n'utilisait aucun maquillage et gardait quand même une belle peau blanche. Elle avait de beaux cheveux blonds, des yeux bleus perturbants tant la couleur changeait sans arrêt, des mains longues et squelettiques ainsi qu'une taille de guêpe et un corps tellement maigre qu'elle aurait sans aucun doute pu s'envoler au moindre coup de vent. Ancien résidus de l'anorexie : la nourriture la dégoûtait et le simple vision d'un gâteau lui donnait envie de se pendre.
Elle portait une écharpe autour du cou afin de cacher la marque que sa soeur avait eu la joie de lui imposer lorsqu'elle avait essayé de l'étrangler. Personne n'était au courant de cet incident, seuls ses parents et sûrement pas ses professeurs...

- « Et puis de toute façon, je ne vois pas l'intérêt de voler quelque chose à la meilleure amie de la préfète. C'est un coup à se retrouver avec tout Serpentard sur le dos et plus qu'une seule solution : la fenêtre. Alors bon, voler des colliers à Lockweder, ce n'est absolument pas un de mes passes-temps favoris. »

Calypso n'avait pas bougé d'un centimètre depuis le début de l'entrevue. Elle avait parlé d'une voix glaciale, à l'image de son humeur et de ses yeux, et son visage n'avait affiché qu'une profonde lassitude de cet interrogatoire inutile et ennuyeux.
Revenir en haut Aller en bas
Severus Rogue
Nombre de chapitres écrits : 250
© avatar, icon, signature : La fondatrice du forum, la classe 8)
Date d'inscription : 26/02/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?   Dim 17 Oct - 19:32
    Rogue n’était pas particulièrement connu pour sa tolérance. Lui se considérait tolérant, la preuve il accueillait même les minables dans son cours. Mais dès qu’on commençait à le provoquer ou à montrer un quelconque signe d’insolence, il sortait les dents. Façon de parler évidemment, vous l’avez déjà vu grogner ou mordre ? Non. Réagir, mais en toute classe. C’était un peu le principe d’action : réaction. IL n’attendait pas que les problèmes s’accumulent pour les résoudre. Dès qu’il y en avait un qui pointait le nez, il le résolvait. Enfin, en ce qui concernait les élèves, parce que pour les problèmes beaucoup plus sérieux, du genre Voldemort, ça se compliquait. IL aurait bien aimé avoir la même démarche, réagir plus que rapidement et stopper le problème dès sa naissance. Mais dans la situation actuelle, ça la tuait de l’admettre mais, il n’avait pas la force nécessaire. Il y avait un plan en marche, mais il avait peur, oui peur, que ça ne fonctionne pas. Pourtant il était prêt à tout mettre dedans, jusqu’à sa vie.

    Tout ça pour dire que non, Rogue n’était pas tolérant, ce loin de là. Cependant, il ne laissa aucun signe apparaître sur son visage, comme à son habitude. Elle se croyait si grande, si belle, si puissante. Elle n’était rien dans ce bureau, à part une élève qui devait et allait obéir. Alors pas de réponse insolente. Il se fichait de sa tête, qu’il trouvait bien disproportionnée. Il avait posé une question simple, à laquelle une réponse simple suffisait. Le véritaserum ne faisait pas ce genre de réaction, l’individu avait encore le « pouvoir » de dire seulement quelques mots, mais toujours en rapport avec le sujet. Elle n’avait pas volé ce collier, bien. Alors maintenant, juste une seule phrase :

    Cessez votre insolence ou c’est avec Hagrid que vous passerez la soirée.

    Ca, c’était la bonne menace avec les Serpentards. Ils avaient tellement horreur du garde chasse que le projet de passer un moment avec lui les refroidissait très rapidement. Il n’était pas satisfait malgré tout. IL n’avait pas du tout apprécié le ton qu’elle avait employé et contait bien se venger. Pas question de laisser passer une telle attitude. Profiter du veritaserum, voilà ce qu’il allait faire.

    Quel a été le moment de pire honte de votre vie ?

    Juste une question anodine, qu’elle ne pouvait malheureusement pas éviter. Elle avait été de se croire supérieure, voilà le résultat. Rogue était le professeur et le directeur de maison, alors on lui montrait du respect. Surtout qu’avec les Serpentards, on ne pouvait pas vraiment l’accuser de méchanceté, il essayait toujours de régler les problèmes de manière interne. Jamais il ne leur retirait de points, et jamais il ne leur donnait de sanction publique. La bonne image de sa maison était l’une de ses plus grandes préoccupations. Il y veillait avec passion.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?   Mar 19 Oct - 19:12
- « Cessez votre insolence ou c’est avec Hagrid que vous passerez la soirée. »

S'il la prenait par les sentiments, aussi...
Elle n'était pas insolente ! Enfin si mais bon... Lockweder avait dû être cent fois pire lorsqu'elle était aller le voir dans son bureau pour lui raconter toutes ces conneries sur ce fichu collier qui devait être hideux en plus ! Oui mais voilà, Lockweder venait d'une famille de bourges et apparemment même Serpentard favorisait les gosses de riches comme cette Lockweder... Oui, Calypso venait d'une famille riche aussi, ne l'oublions pas. Qui ne connaissait pas les pianos Steinway ? Et bien qui en était à l'origine ? Oh ? Bah Steinweg ! Tss... Mais contrairement aux autres bourges, Calypso taisait son statut et n'en jouait pas pour des futilités telles que la perte d'un bijoux quelconque.

La blonde fronça les sourcils mais ne dit rien. L'idée de passer la soirée avec l'espèce de géant ennuyeux ne la motivait pas trop... Pas que Hagrid soit sans conversation mais savoir pourquoi le scrout à pétard avait un dard n'intéressait pas trop la Serpentard. En plus ce géant était apparemment le meilleur ami de Potter et il était hors de question que Calypso, en plus du géant, se retrouve entourée de tous les petits crétins qui entourait Monsieur Harry Potter l'élu.

- « Quel a été le moment de pire honte de votre vie ? »

Alors là c'était... ah ! Fourbe !
La pire honte de sa vie c'était... Ah non ! Pas question de la faire remonter à la surface ! Elle avait mit tant d'années à l'oublier, elle avait eu tant de mal à ne plus y penser...
Fichu veritaserum, maintenant c'était évident qu'il y en avait eu dans son verre. Calypso devait se mordre les lèvres pour retenir le flot de paroles qui voulait sortir. La pire honte de sa vie ? Non ! Hors de question de la dire ! Surtout que Rogue paraissait apparemment assez avide de la réponse. Il devait s'imaginer des trucs pas possibles ! Ou pas d'ailleurs... Il devait surtout en avoir marre d'interroger toute la journée des élèves qui passaient leurs temps à grogner.

- « Ça a été quand... »

Ah non ! Pourquoi devait-elle parler de ces choses là juste parce qu'une stupide bourge avait perdu un fichu collier ?! Pourquoi devait-elle repenser à toutes ces choses juste parce que Madame Lockweder avait perdu un de ses cinquante colliers ?!
Quoi que... à quoi bon se battre pour une cause perdue ? Le veritaserum la ferait de toute façon parler alors bon. Elle perdait son temps à essayer de se débattre et elle faisait perdre celui de Rogue par la même occasion, quoi que là par contre elle s'en fichait royalement...

- « Ma pire honte ? Ça a été lorsque je me suis rendue compte que ma soeur me haïssait au point d'essayer de me tuer le jour de mes huit ans. »

On ne pouvait pas vraiment appeler ça une honte mais pour Calypso s'en était une. Elle avait toujours cru qu'elle comptait aux yeux de sa soeur, toujours cru que Iris l'aimait, qu'elles seraient toujours ensemble. Et qu'elle honte cuisante elle avait pris lorsqu'elle s'était rendu compte que tout n'était qu'illusion. Toutes ces idées de confiance, d'amitié, de lien, tout s’effondrait. Si Calypso avait eu honte le jour où sa soeur avait essayé de la tuer ? Oui. Honte de ne pas avoir compris qu'elle faisait souffrir sa soeur sans le vouloir, honte lorsqu'elle s'était rendue compte que sa soeur ne l'avait jamais aimée et qu'elle l'avait toujours considérée comme une rivale.
Qu'y-a-t-il de plus honteux que le fait de se rendre compte qu'on a fait une énorme erreur, qu'on a crut à des illusions, qu'on a faillit perdre la vie en faisant confiance à ses propres sentiments ?

La question pourtant simple de Rogue venait de réveiller tout un tas d'idées négatives, de souvenirs que Calypso aurait préféré oublié. Il pouvait être fier de lui : elle ne dormirait plus pendant plus de trois mois et son caractère n'en serait que plus exécrable...


[HJ : C'est nul désolée xD]
Revenir en haut Aller en bas
Severus Rogue
Nombre de chapitres écrits : 250
© avatar, icon, signature : La fondatrice du forum, la classe 8)
Date d'inscription : 26/02/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?   Mer 20 Oct - 20:47
    Rogue pensait pourtant que ses élèves étaient l’élite de Poudlard. Souvent, les jeunes gens issues de riches familles avaient une certaine culture qui les plaçait au-dessus des autres élèves. On pouvait le constater par leur connaissance, par leur lecture, par leur manière de s’exprimer. IL était assez fière de certaines pièces rares qu’il n’hésitait pas à exhiber pour mettre en avant cet atout. Mais là, pour le coup, il fût très très TRES blasé. Cette jeune fille était tout simplement inculte. Non, il n’allait pas accuser la couleur de ses cheveux, un blond éclatant. Mais quand même, ne pas savoir ce que signifiait le mot honte relevait presque de l’analphabétisme. Il resta impassible, mais dans sa tête, une fois encore, il avait envie de jeter cette élèves à la poubelle. Il lui demandait une honte, la pire honte de sa vie. Non pas une déception, ou une colère, une HONTE. Mais le veritaserum ne trompait pas, elle ne connaissait pas le sens de ce terme. Ca le laissait tout simplement sans voix. IL aurait bien tenté de lui demander à nouveau, ou alors de lui expliquer par lui-même ce que signifiait le mot. Mais il n’en avait aucune envie, car vraiment, ça le désespérait.

    IL finit par se décider. IL allait la congédier, en lui glissant un petit conseil qui sonnait d’avantage comme un ordre. Il se levait, et tout en s’approchant de la porte, il dit :

    Consultez un dictionnaire pour chercher une définition au terme de honte.


    Il lui ouvrit la porte et lui laissa le temps de sortir et de digérer cette petite phrase. Pas question que les connaissances limitées de la jeune fille ne se propagent. IL fallait garder ça secret, bien qu’il ne comprenait pas comment elle avait pu passer autant d’année à Poudlard dans de telles conditions. IL chassa cette idée de son esprit alors qu’il s’attaquait à l’installation de tout son petit bureau pour la prochaine élève. Nettoyer le verre, y verser de l’eau et ensuite quelques goutes du produit tant convoité et si efficace. Il sortit ensuite sur son petit balcon et s’arrêta sur une élève.

    Miss Wan Long.


    IL attendait quelques instants qu’elle bouge jusqu’à lui et referma la porte derrière la demoiselle, loin d’être enchanté de l’accueillir. Peu de gens ignoraient le comportement étrange de cette élève. IL avait de nombreuses remarques d’inquiétude de la part des autres professeurs la concernant. Lui-même la trouvait bizarre. Il était d’ailleurs extrêmement encombré de l’avoir dans sa maison, mais c’est le choixpeau qui décide, pas lui. Il reprit donc sa place, face à elle, puis il lui montra le verre, lui indiquant de le boire d’un geste de main toujours avec un même comportement autoritaire. Puis il lui demanda d’une voix clairement blasée, bien qu’elle restait froide et glaciale.

    Avez-vous voler le collier ?

    Il s’attendait à tout, tout ce qu’il y avait de plus étrange de la part de la jeune fille. Il l’aurait bien envoyé dans un centre adapté, mais les autres enseignants n’accepteraient jamais de telles mesures draconiennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Nombre de chapitres écrits : 219
Date d'inscription : 15/11/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?   Lun 1 Nov - 18:07
    Lacey ne fût pas plus utile que les précédentes élèves. Aucune n’avait volé le collier, et aucune n’avait d’information concernant cette affaire. Ainsi, toutes les élèves eurent l’occasion d’être interrogée par Rogue, mais aucune avancée ne fût faite. Il n’y avait qu’une conclusion : le collier n’avait pas été volé. Une vague de mauvaise humeur se propagea, tout le monde avait été dérangé pour que finalement cela n’aboutisse à rien. Lockweder ne pu faire un nouveau scandale, c’était ainsi, elle avait du se tromper. Mais après avoir cherché le collier pour la énième fois dans toutes ses affaires, toujours rien.

    L’affaire ne se poursuivit pas. Mais ça trottait dans la tête de Rogue. Après tout, c’était inquiétant. Un objet avait disparu et personne ne savait ce qui s’était passé. Au-delà d’un simple bijoux dont il n’avait que faire, il y avait un véritable problème d’insécurité. IL fallait retrouver ce collier pour trouver la faille. Pas question de déranger Dumbledore pour cela, il était trop occupé et Rogue s’auto désigna pour s’en charger.

    Il chercha toutes les solutions possibles et inimaginables. Ce ne fût seulement qu’un soir, alors qu’il faisait sa ronde dans les couloirs, qu’il trouva la solution. Il passait devant l’entrée de la salle commune des Poufsouffles et vit un chat se faufiler entre les jambes de deux élèves qui étaient en train d’entrer. Un animal aurait très bien pu se faufiler chez les verts et argents, prendre le collier pour un jouet et le trimballer avec lui.

    Pas plus tard que le lendemain, il se posta devant chacune des portes des maisons alors qu’un élève voulait entrer ou sortir. Il lui ordonna de laisser la porte ouverte un moment, puis d’un accio il vérifia la présence du collier Il le retrouva chez les Gryffondors Satisfait d’avoir étouffé le scandale, il le ramena à Lockweder et l’affaire fût close

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?   Aujourd'hui à 5:23
Revenir en haut Aller en bas
 

[ Mini Intrigue ] Vol chez les Serpentards ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ? MINI-INTRIGUE N°1 - des vivres pour la survie (inscriptions closes)
» Mini intrigue ♕ Le Colin Maillard
» Mini Intrigue :: Lie To Me
» Mini Intrigue :: The Calling Dead
» MINI-INTRIGUE N°3 ? journée randonnée. (complet)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-