+ vous?



 

Partagez | .
 

 Rêverie [PV Nelson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Rêverie [PV Nelson]   Dim 26 Sep - 17:50
    Heaven se sentait mal, là, sur son lit, enfermée dans son dortoir, le nez dans les bouquins. Elle soupira.

    - L'Opaloeil des antipodes est originaire d'Australie et de Nouvelle-Zélande, ce dragon vit dans les vallées plutôt que dans les montagnes. De taille moyenne, il est couvert d’écailles iridescentes et nacrées et ses yeux sans pupilles sont étincelants de reflets multicolores. Ses œufs sont d’une couleur grise et les flammes qu'il crache d'un rouge très vif. Il se nourrit de moutons... p'tain.

    Oui, elle aimait les créatures magiques, mais là, l'Opaloeil qui serait passé n'aurait même pas eu le temps de montrer ses canines soigneusement affûtée qu'il aurait déjà fini en charpie.

    Soupirant, elle referma son énorme libre d'un claquement sec, roula ses morceaux de parchemins et fourra sa tête sous son lit.
    Sous son... lit ?

    Heureusement pour la jeune fille, aucune de ses camarades de chambre ne pénétra dans le dortoir et n'assista au magnifique déhanchement de ses superbes... et bien... bref.
    Heaven était visiblement à la recherche de quelque chose. Chose qu'elle sembla trouver lorsqu'elle surgit de sous le lit avec une mine victorieuse en brandissant son éclair de feu - acheté au début de l'année avec toutes ses économies.
    Tout sourire, elle se changea pour une tenue plus décontractée et adaptée à un petit vol sur balais. A cette heure-ci, et ce jour-ci, aucun risque qu'une des équipes ne s'entraîne. Heaven serra les dents à cette pensée. Elle aurait tellement voulu appartenir à l'équipe... elle était convaincue d'avoir le niveau en plus !
    Secouant la tête comme pour chasser ses idées noires, elle enfila une paire de basket et sortit, balais sous le coude.

    Atteindre le terrain de Quidditch lui sembla long et fastidieux, comme à chaque fois, tant elle était pressée d'y arriver. Le ciel était un peu couvert et une légère brise soufflait. Un temps presque idéal pour voler: ni aveuglement par le soleil, ni dangereuse pluie pour freiner.

    Tout sourire, elle parvint au terrain presque en sautillant.

    Il existait deux Heaven. La Heaven de tous les jours, celle que tout le monde connaissait. Et la Heaven sur un balai. Toujours aussi fière, mais avec le mérite d'être plus accessible et presque... gentille. Heaven était parfois gentille, certes, mais là, elle agissait avec une gentillesse dépourvue de toute trace d'égoïsme.

    Incroyable, n'est ce pas ?

    Elle arriva enfin au terrain et y pénétra avec dans les yeux cette lueur de respect qu'elle avait toujours dans ce lieu. Le cœur gonflé, elle enfourcha son balai et décolla sans plus de cérémonie.
    Le vent battait contre ses joues, aveuglait ses yeux, ses cheveux s'écartaient de son visage avec violence, mais Heaven se sentait... libre.
    Incroyablement libre.

    Et bon dieu, qu'elle aimait ça !


Dernière édition par Heaven E. Bridge le Lun 4 Oct - 8:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Rêverie [PV Nelson]   Jeu 30 Sep - 15:47
    Nelson referma violement le bouquin de Jasper, son petit frère cadet de Serpentard. IL était impossible. Nelson avait tout essayé pour lui faire comprendre que non, certains ingrédients ne se mélangeait pas en potion. Mais Jasper ne l’entendait pas de cette oreille et voulait faire lui-même ces expériences pour en être sûr. Alors le capitaine de l’équipe de Qiudditch de Serpentard renonça à aider son petit frère dans cette matière. La mère l’engueulerait sûrement si elle l’apprenait, mais qu’elle essaie elle ! Au bout d’un moment on perdait forcement patiente. Pourtant, il avait cette qualité, peut être pas autant que les Poufsouffles mais il l’avait. Cependant, dans le cas présent, il l’avait épuisée.

    IL se leva alors que son frère grognait et quitta la grande salle, ses affaires sous le bras. Il n’était pas en froid avec Jasper, non, il voulait juste arrêter de tenter de lui expliquer avant que cela ne dégénère sérieusement. IL rejoignit les cachots pour aller dans les appartements des Serpentards, et il regagna sa chambre. IL y rangea ses affaires et se changea rapidement. Il mit un jean et un p’tit pull noir col V. En ce mois de mars, il ne prit aucun risque et enroula une écharpe blanche assez vieillie autour de son cou. Son balais dans une mains, ses parchemins de tactiques et une plume dans l’autre, il sortit de la pièce et direction, le terrain.

    IL avait pris l’habitude de s’y rendre pour vérifier ses techniques, et voir s’il y avait moyen d’en élaborer d’autres. IL ne volait pas forcement, juste pour se rappeler de la longueur d’un endroit, ou pour essayer une gestuelle précise. Bien qu’il soit ambitieux avec son équipe, il préférait largement gagner de manière loyale. La ruse pouvait aussi aboutir à des techniques qui ne nécessitaient pas que l’on triche. C’était de cette façon qu’il guidait l’équipe, gagner en tout honneur, et la satisfaction était plus grande. Les quelques réticences du début au niveau des joueurs avaient été rapidement dissipées face aux victoires qu’ils avaient connues. Maintenant, chacun proposait de nouvelles démarches afin de se perfectionner. Le renouvellement des tactiques était de mise, et cela demandait du travail de la part de tous les joueurs, car seul le gardien de but connaît très bien les spécificités de son poste. Après, avec toutes les informations et toutes les idées collectées, Nelson essayait de monter une stratégie qu’il essayait ensuite en entraînement, avec l’équipe.

    Lorsqu’il arriva au terrain, il y vit quelqu’un s’y entraîner. La personne était trop haute pour qu’il puisse la reconnaître. Il l’observa quand même, tout en avançant vers le gradins. Il lui fallut quelques minutes pour les atteindre et grimper tous les escaliers, mais une fois dedans il reconnu la personne qui volait. C’était Heaven, une Serpentard qui, d’après les rumeurs, souhaitait intégrer l’équipe. Elle était plutôt douée, mais certains de ses mouvements étaient maladroits et à travailler. C’était le but des entraînements, les joueurs entrants n’étaient pas tout de suite excellents, normal. IL la connaissait plutôt bien, et l’appréciait.

    IL s’installa donc, s’assoyant, posant tout son barda à côté de lui et continua de la regarder s’exercer.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Rêverie [PV Nelson]   Jeu 30 Sep - 19:05
    Heaven continuait à voler. Elle ne cherchait pas à exécuter une quelconque technique, le but étant seulement de sentir l'air frais sur son visage. Il n'y avait rien de plus relaxant qu'une virée en balais à cinquante mètres du sol par un après-midi franchement frisquet.

    Elle grimpa encore de quelques mètres, puis décida de commencer les choses sérieuses. Quitte à s'amuser, autant le faire à fond, d'autant que depuis le temps, elle s'était familiarisée avec ce balai exceptionnel... à côté de lui touts ses anciens faisaient pâle figure, tant le balai obéissait à ses geste avec une rapidité innommable. Si elle avait été de ceux qui vénèrent les balais au point de les doter d'une conscience, elle aurait pu croire qu'il lisait dans ses pensées et les anticipait.

    Elle s'amusa à passer entre les cerceaux en riant de sa gaminerie, puis remonta un peu.
    Elle vira de bord rapidement, se déporta sur le côté gauche, avant effectua une vrille simplette. Elle sentit ses oreilles brusquement se refroidir. Elle frissonna un instant, et jeta un œil sur le terrain, hésitant entre prendre le risque d'une pneumonie et renoncer à son plaisir de la journée. Elle n'aurait pas aperçu la silhouette en contrebas, elle aurait continué, mais la curiosité la poussait à découvrir l'identité de l'observateur.

    Elle descendit doucement et reconnut rapidement Nelson. Chose qui ne la surprit pas : après tout, c'était bien le terrain de Quidditch, et le capitaine de l'une des équipes n'y était jamais de trop.

    Elle songea qu'il ne l'avait finalement peut-être jamais vraiment vue voler ainsi... elle s'était toujours cachée, dégoûtée de ses multiples échecs. Les Gryffondor étaient persistants, les Serpentard fuyant. Et Heaven ne supportait pas l'échec.

    Elle ne s'inquiéta donc pas vraiment de ce qu'il avait pensé de sa futile prestation... qui n'en était pas une d'ailleurs et se posta, toujours sur son balai, face à lui.

    - Salut. On joue les espions ? Tu devrais plutôt te cacher là pour percer à jours les Gryffondor. Potter ne vaut sûrement pas Dubois côté stratégie, mais il n'est pas non plus mauvais dans le genre...

    Elle lui adressa un sourire sympathique. Heaven était comme ça. Sympa avec qui il fallait, quand il le fallait... et quand elle en avait besoin. Si son entente avec Nelson n'était au départ voulue que pour se rapprocher du Quidditch et de l'équipe, elle avait découvert en lui un véritable ami. Ou presque. Heaven n'avait pas tant d'amis que ça.

    - Plus sérieusement, tu ne venais pas m'observer je suppose... pourquoi tu restes assis ?

    Elle désigna son balai d'un signe du menton, les lèvres étirées dans une expression amusée. Jouer de son sourire était devenu complètement naturel, et elle n'y faisait même plus attention. C'était sûrement la chose la plus trompeuse de l'apparence d'Heaven : son délicieux sourire. Ce délicieux sourire qui cachait un cœur capable d'être aussi grand qu'il pouvait être d'une perversité sans bornes. Quoiqu'Heaven était plus perverse qu'aimable, soyons honnête.

    - Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Rêverie [PV Nelson]   Jeu 30 Sep - 20:25
    Une fois installé sur le banc du gradin, Nelson continua d’observer Heaven. IL oublia un peu ce qu’il était venu faire ici, observant la jeune femme s’exercer sur son balais, à vu d’œil c’était un bon car l’alchimie passait plutôt bien entre elle et lui, ce qui était difficilement possible avec un mauvais balais. Un mauvais balais ne suivait, avait des gestes grossiers et peu précis, c’était une vraie pour un joueur de Quidditch car c’est dans le détail qu’on devient un bon joueur. Nelson le sait, il est un bon joueur, il le sait parce qu’il est capitaine et que son équipe a accepté cette décision. Jamais une équipe n’aurait mis un mauvais joueur capitaine, c’était totalement logique. Alors il ne se faisait pas trop de soucis de ce côté-là. Maintenant, il fallait être à la hauteur de son poste, et bien gérer l’équipe et ses éventuels débordements.

    Mais là il préférait regarder Heaven. IL pouvait pas tout le temps être sérieux, enfin en sport parce qu’en cours il ne faisait que le stricte pour avoir la moyenne, et ne se donnait pas à fond. Bah les cours c’était pas trop son truc, il y pouvait rien. IL allait pas s’improviser intello si ce n’était pas dans sa nature. IL laissait ça à sa cousine. Les Carter étaient généralement doués, sangs purs, très nobles. Nelson était pas trop comme ça, il était sang mêlé et n’en avait pas honte, il était assez fière mais pas non plus l’incarnation de Narcisse, et il était pas très attentif en cours.

    La Serpentard cessa son entraînement tout en descendant vers lui à petite vitesse. Il l’observa se poser sur le gradin et s’avancer vers luis. Il avait le droit à son sourire, alors il sourit à son sourire. IL n’était pas aussi large parce que Nelson avait un petit sourire. Il rigola légèrement. Espionner … Non, pas question. IL ne voulait pas qu’on le lui fasse alors pas question qu’il le fasse, et puis ce serait vraiment tricher, le match serait comme truqué et ça il en avait pas envie. C’était l’une des choses qu’il avait changé depuis qu’il était à la tête de l’équipe alors pas question de modifier tout ça. Mais elle n’était pas sérieuse, donc ça allait.

    J’revois les stratégies de l’équipe.

    Il regarda un parchemin, l’indiquant de son regard, sur lequel il y avait quelques dessins, des flèches, des ronds, quelques notes. Il était assez brouillon quand il établissait de nouvelles stratégies. Mais une fois qu’il l’avait bien établie, il la mettait au propre pour la présenter à l’équipe afin qu’ils puissent la comprendre sans trop de difficulté.

    Et toi, qu’est c’que tu fais là ?


    Question un peu idiote, ça se voyait. Elle s’entraînait mais comme elle n’était pas dans l’équipe, c’était plutôt étrange. IL ne savait pas à quel poste elle aspirait, car peut être qu’il y avait moyen mais il allait falloir relever un peu son niveau. Sinon, d’une elle allait de faire railler par les autres joueurs. Et de deux elle allait ralentir l’équipe. Mais avec un peu d’entraînement, elle pouvait y arriver.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Rêverie [PV Nelson]   Jeu 30 Sep - 21:32
    Elle jeta un œil discret à son parchemin et en profita pour mémoriser le schéma, même si à cette distance et dans ce contexte elle n'y pigeait pas grand chose. Elle n'était pas non plus le petit génie qui descend du ciel, sur son balai en or. Elle n'était qu'une fille comme les autres, qui avait bossé comme une forcenée pour arriver à son niveau, sans aide, en totale autodidacte, mais Heaven était trop fière et se mentait trop à elle-même pour le reconnaître. Elle préférait se leurrer d'illusions et penser qu'elle avait un talent inouï, même si chacun s'accordait à l'avouer: Heaven laissait derrière elle la moitié de ses défauts et de son insupportable caractère lorsqu'elle montait sur un balai.

    - Ça m'a l'air compliqué, avoua-t-elle en riant.

    Il n'y avait pas à dire. Il y avait un monde entre la Heaven en l'air, et celle deux pieds sur terre.
    Toutefois, n'épiloguons pas sur cet aspect de sa personnalité, il était trop rare qu'elle le présente aux autres pour être vraiment - suffisamment - connu.

    Lorsqu'il lui demanda ce qu'elle faisait, elle leva les yeux au ciel, un rictus moqueur pendu à ses lèvres :

    - Je sortais mon balai, ça se voit pas ?

    Heaven, voyant que le septième année ne se décidait pas à bouger, descendit de l'engin et posa les pieds dans les gradins.
    Elle s'installa à côté de lui et fixa sans vergogne son plan mal dessiné.

    - La vache. Qu'est-ce qu'il y a comme flèches. T'arrive à te repérer là dedans ?

    Elle passa sa main dans ses cheveux, séductrice, comme toujours. On ne se refait pas.

    - Je me suis toujours demandé, ça fait quoi d'être capitaine ?

    Ça devait apporter nombre d'avantages... non ? Le respect d'une école entière, des regards à tous les coin de terrain, des filles prêtes à se damner pour un baiser...
    Une vie de rêve en somme... non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Rêverie [PV Nelson]   Sam 2 Oct - 15:19
    Compliqué ? Ca l’était pour toute personne qui n’avait pas la même logique que Nelson. Mais après tout, ce ne sont que des notes, et les notes étant personnelles et destinées à soi même, ce n’était pas si grave si elles étaient illisibles pour autrui. Lorsqu’il mettait les nouvelles stratégies au propre, c’était beaucoup plus ordonné, beaucoup plus clair et surtout accompagnées d’explications orales qui aidaient s’il y avait encore quelques points d’incompréhension. Mais il pouvait comprendre qu’en voyant cela, les autres pouvaient penser qu’il était un capitaine désordonné, avec des idées très mal mises en place et ainsi de suite. Mais heureusement pour lui, grâce aux résultats des matchs il réussissait à prouver le contraire et ne perdait pas la légitimité de sa place de capitaine. Et elle fit une remarque sur les flèches. Il était vrai quand dans ses schémas, on pouvait déceler une certaine passion pour les flèches. Il y en avait partout, qui s’entremêlaient et c’était difficile d’y comprendre quelque chose. Mais il avait son propre système de repérage, et fort heureusement pour lui, dans sa tête tout était clair lorsqu’il regardait son parchemin. IL rigola donc légèrement et répondit :

    T’inquiètes pas, j’arrive à m’y retrouver.

    Il attendit qu’elle descende tranquillement de son balais et laissa ses parchemins et ses stratégies de côté pour discuter. IL pouvait bien se le permettre, il passait assez de temps à réfléchir aux techniques de Quidditch comme ça, surtout depuis qu’il avait rompu avec Sybille. Ils étaient resté amis certes, mais du coup il passait moins de temps avec elle, et ce temps il l’occupait à son sport favoris.
    Un sourire se dessina sur ses lèvres alors qu’elle lui parlait de son statut. Il avait déjà entendu cette question, surtout les premiers jours. C’est vrai que ça paraissait intriguant comme ça, mais elle allait sûrement être déçue par la réponse.

    Et bien, pas grand-chose en fait … C’est moi qui prend les décisions finales pour l’équipe et qui gèrent les entraînements et les stratégies mais, je reste un joueur et de toute façon, entre nous y a plus une relation d’écoute, ch’ui pas un dictateur …

    Heureusement pour lui d’ailleurs car il aurait sûrement viré rapidement. Chez les Serdaigles un dictateur aurait pu mener son petit régime tranquillement vu qu’ils sont plutôt du genre à se laisser marcher sur les pieds, mais il ne fallait pas oublier que les Serpentards avaient de l’ambition, alors la seule façon de leur faire accepter leur capitaine c’était que ce dernier soit à l’écoute et ne mène pas les autres à la baguette. IL n’avait bien compris et de toute manière, c’était beaucoup plus enrichissant d’entendre les idées de chacun et d’ensuite travailler avec l’ensemble de ses idées plutôt que de réfléchir seul. ET pour ce qui était des filles, Nelson n’étant pas un grand coureur de jupons il n’avait pas tellement de conquêtes que ça sur son tableau. Son truc c’était plus des relations de quelques mois, qu’il aimait surtout pour l’affection que ça apportait, mais qui se terminaient souvent au moment où il fallait passer un certain cap et qu’il ne se sentait pas aller plus loin. IL avait plusieurs exs, mais il n’était pas en froid avec elles parce qu’il les avait toujours respecté, et ne les avait jamais jeter comme des merdes. Il n’était pas du tout de ce genre, sans pour autant sombrer dans un romantisme pathétique.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Rêverie [PV Nelson]   Sam 2 Oct - 17:54
    Heaven lui adressa un sourire amusé. Encore. Décidément, c'était une bonne journée.
    Il était bien rare qu'Heaven sourie autant en aussi peu de minutes à la même personne sans chercher à la manipuler. Elle n'était pas du genre à gratuitement distribuer bonheur et amour sur ceux qu'elle croisait, qu'elle les apprécie ou pas. Plutôt à faire l'étalage de sa beauté, et, bien entendu, jouer le jeu de l'amie parfaite qui s'esclaffe lorsqu'il le faut ou sort la petite remarque amusante pendant ce qui aurait du être un blanc gêné. Heaven était ce genre là. Le genre sociable, qui s'amuse de la société, et joue des ficelles de l'humain. Il est si simple de saisir l'hypocrisie dans un groupe, si simple de voir qui s'aime, qui se hait, qui est plein de culpabilité, qui est admiratif, qui est soumis, qui est là pour une raison que chacun ignore, qui mène la danse, qui la suit... Si simple. Si simple qu'elle en aurait presque rit chaque fois qu'elle croisait les Gryffondors si faciles à décrypter, les Pouffsouffle aussi loyaux que les Serpentard sont gentils, ou alors les Serdaigles, si arrogant et fier de leur intelligence, faisant semblant d'être heureux, alors qu'ils ne rêvaient que d'être libre et s'amuser plutôt que d'entretenir la réputation de leur maison. Elle en aurait rit, mais elle ne riait pas. Parce qu'elle avait conscience d'être comme eux même si elle aurait voulu que ça ne soit pas le cas.
    On rêve tous d'être différents. Mais on ne l'est jamais vraiment.

    - Ça, c'est parce que t'es un mec bien. Flint, c'était pas le même genre de Capitaine, non ? J'ai du mal à le voir... "à l'écoute. Quoique...

    C'est vrai. Après tout, pourquoi pas ? Ce n'était pas parce qu'il était une brute basique qu'il était pour autant un mauvais joueur... quoique si. Mais il était resté capitaine, et il ne semblait pas à Heaven qu'il y ait eu un scandale contant comment Marcus Flint exerçait une dictature musclée sur ses joueurs pour conserver le pouvoir...

    - En fait, à part diriger les sélections, il n'y a pas de réels avantages... à part bosser plus. Quoiqu'on retient toujours un bon capitaine... et puis ça aide pour après. Qui sait, les Canons de Chudley viendront peut-être t'engager !

    On y était. Elle abordait le sujet qui l'intéressait. Les sélections. Et la carrière dans le Quidditch. Elle avait deux perspectives d'avenir et elle n'en démordrait pas : soit elle finirait poursuiveuse, soit dans les runes. Et elle avait une nette préférence pour le Quidditch malgré son affection profonde pour les Runes.

    - D'ailleurs... tu voudrais faire quoi, après tes ASPICS ? Tu voudrais continuer dans le Quidditch ?

    Cela pouvait sembler étonnant, mais la réponse intéressait Heaven.
    Un souffle de vent balaya ses cheveux et frôla ses joues. Elle frissonna.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Rêverie [PV Nelson]   Sam 2 Oct - 22:36
    Il est vrai que Nelson est complètement différent de Flint. Flint était … brutal, et franchement pas très loyal. Les Serpentard sont réputés pour leur fourberie, c’est d’ailleurs une des caractéristiques de la maison, mais il ne fallait pas oublier les deux autres. L’ambition, et surtout la ruse. Cette dernière est particulière, car tout le monde a tendance à la confondre avec la fourberie. Mais pas Nelson, on peut être rusé sans pour autant tricher, non ? Toutes les équipes utilisent la ruse pour mener de nouvelles stratégies, si les Serpentards sont plus rusés, ils sont censés avoir une longueur d’avance sans avoir besoin d’être fourbes. IL avait utilisé ce raisonnement pour radicalement changé les directives de l’équipe, et argumenté de la même manière pour convaincre les joueurs. Globalement, tout le monde était content de ce débarrasser de Flint, alors ça avait été mieux accueilli qu’il ne le pensait. ET maintenant, grâce aux résultats, toute l’équipe était enthousiaste de travailler d’avantage les tactiques plutôt que les complots pour le prochain match.

    Disons que nos méthodes sont … différentes.

    Voilà qui résumait plutôt bien. Concernant son avenir, Nelson était plutôt incertain. Il était en septième année et allait devoir se trouver quelque chose pour l’année prochaine. Les études, c’était pas son truc, il lui fallait un petit boulot. Et le sport, le Quidditch, semblait être le domaine où il était le plus doué, ça paraissait donc logique qu’il se dirige par là. Le problème c’est la concurrence, beaucoup de jeunes veulent intégrer les équipes, devenir de célèbres joueurs. Et puis, Nelson avait peur de perdre ce côté justement stratégique. IL fallait le dire, il adorait ça. IL adorait se creuser la tête pour développer de nouvelles tactiques, puis les tester en entraînement et voir le résultat final lors des matchs. Quand on essayait de devenir joueur, il fallait se taire, et exécuter. Sincèrement ? Ca ne l’intéressait pas.

    Hmm … Je sais juste que j’veux être là-dedans. Après, être joueur et ne faire que suivre des directives, ça m’intéresse pas. J’aime essayer de trouver des nouvelles tactiques … Y a d’autres métiers autour des matchs : entraîneur, arbitre …

    C’était plutôt dans ce coin là qu’il préférait chercher. L’arbitre devait avoir l’œil, et anticiper les mouvements des équipes. Pour ça, il fallait entrer dans leur tête, détailler leur manière de bouger et tenter de percer leur stratégie. Ouais, ça ça le tentait beaucoup plus ! Mais assez parler de lui :

    Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Rêverie [PV Nelson]   Sam 2 Oct - 23:09
    Heaven ne s'étonna pas de la réponse de Nelson. Leurs techniques étaient différentes, soit, pas besoin d''être une lumière pour le remarquer, il suffisait de voir le déroulement et le résultat des match.

    Entraîneur ? Arbitre ? Intéressant. En général, appartenir à l'équipe, c'était se destiner à une carrière de joueur, alors voir que Nelson envisageait cela sous un angle légèrement différent était particulièrement fascinant.

    Quand à elle ? Devait-elle vraiment dire ce qu'elle souhaitait faire sans paraître... arrogante et prétentieuse ?
    Heaven se morigéna : depuis quand s'inquiétait-elle d'être prétentieuse ou arrogante ? Elle l'avait toujours été et en était parfaitement consciente, en plus. Elle ne comprenait pas ce qu'il lui arrivait, parfois. Elle ne comprenait pas pourquoi elle était trop fière, trop arrogante, pourquoi elle n'en était pas heureuse, et pourquoi elle en tirait une fierté encore plus grande... elle ne se comprenait pas.
    Tout ce dont elle avait conscience, c'était qu'elle était promise à un grand avenir.

    - Je veux devenir Poursuiveuse professionnelle. Ou alors me lancer plus sérieusement dans l'étude des runes, fit-elle avec sérieux et honnêteté - pour une fois.


    Elle le fixait. Droit dans les yeux.

    - Mais pour l'un comme pour l'autre, c'est pas gagné, termina-t-elle pour détendre l'atmosphère.

    Toutefois Heaven espérait qu'il avait compris le message.

    Il était rare qu'elle soit si peu subtile, mais elle était fatiguée et n'avait pour une fois pas envie de s'encombrer de faux semblant. A quoi bon se leurrer et cacher des aspirations évidentes comme un souaffle, même si les chances qu'on avait d'y parvenir étaient aussi ridicules d'un vif d'or ?

    - Tu veux toujours pas monter faire un petit tour sur ton balai ?

    A force d'en parler, la voilà qui voulait repartir s'envoler...


Dernière édition par Heaven E. Bridge le Dim 3 Oct - 16:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Rêverie [PV Nelson]   Dim 3 Oct - 16:34
    [ C’est 20 lignes complètes minimum ;) ]

    Poursuiveuse professionnelle ? Et bien elle avait de l’ambition ! Ce poste très prisé ne recrutait que de très privilégiés joueurs dès lors sortie de Poudlard, ou de d’autres écoles de magie à travers l’Europe et le monde. Peut être avait-elle une chance d’en faire partie, mais ce serait sûrement plus évident si elle faisait partie d’une équipe car c’est par ce biais que les sélectionneurs repéraient les joueurs qui pouvaient potentiellement les intéresser. Au moins, il savait quel poste elle désirait, poursuiveuse. IL n’y avait plus de places titulaires dans l’équipe. IL en était lui-même un, et les deux autres n’étaient autre que son ex, Sybille, et son meilleur ami, Teddy. Deux très bons joueurs qui ne comptaient pas quitter l’équipe. IL rigola à sa seconde remarques :

    Toi au moins t’as un plan B, pas moi !

    Déjà que c’était pas évident de se trouver un plan A alors trouver une alternative en cas d’échec relevait du miracle ! Surtout que dans quelques mois, il était censé quitter Poudlard et entrer dans la vie active rapidement. Malgré le fait qu’il était un Carter, il ne roulait pas sur l’or. Certes, sa famille était plutôt confortable, mais de là à entretenir les trois enfants non. Et puis il ne voulait pas être un poids, l’indépendance il la voulait.

    Elle lui proposait de faire un petit tour. En fait, il avait une proposition à lui faire, mais de là à ce qu’elle accepte pas sûr. Il se leva, attrapa son balais et se retourna vers elle.

    Ecoute, y a plus de place en tant que titulaire mais … IL reste une place de remplaçant pour les poursuiveurs. L’avantage c’est que t’as le droit de participer aux entraînements et que ça peut te permettre de t’améliorer. Mais avant j’dois faire un bilan de tes compétences pour savoir sur quoi je dois te faire bosser. Ca te dit de me montrer ?

    Il allait voir comment elle faisait pour éviter l’adversaire le souafle dans les mains. Et comment elle pistait le joueur adversaire qui lui était attribué avec et sans la balle principale de jeu manuel. IL lui fallait aller chercher la balle en question si elle acceptait. IL n’était pas trop en tenue mais bon, c’était juste un petit test, pas un vrai match où il fallait se donner vraiment à fond. Elle elle devait bien sûr, mais bon lui il avait déjà un entraînement régulier. Alors il attendit sa réponse tout en la regardant, n’espérant pas trop la décevoir vu qu’elle ne pouvait pas avoir un poste de titulaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Rêverie [PV Nelson]   Dim 3 Oct - 17:49
[ooops mais voilà qui est arrangé =)]


    La prétention. L'ambition. L'arrogance. On associait ces trois traits de caractères, à tort. L'un dans l'autre, certes, ils s'accordaient bien, mais chacun d'entre eux était bien spécifique, bien particulier, et en posséder un n'impliquait pas de tous les posséder, ce que beaucoup oubliaient en vous classant d'office. L'on disait des gens ambitieux qu'ils sont arrogant et prétentieux. De ceux qui sont prétentieux qu'ils sont forcément arrogants, et ont par conséquent souvent de l'ambition. Quand au gens arrogants, on les classait comme abusivement prétentieux et ambitieux. Les gens arrogant étaient mal vus, de toute manière. On leur attribuait tous les maux du monde.

    Heaven était ambitieuse, ça oui. Arrogante, évidemment. Quand à la prétention, elle en avait à revendre.
    Alors pourquoi disais-je que ces traits de caractères étaient associés les uns aux autres à tort ? Parce qu'on a tendance à les confondre, de ce fait. Arrogance et prétention, par exemple, étaient souvent mis dans le même sac, pourtant, il y avait une grande différence entre se présenter comme supérieur et se penser supérieur.
    Il arrivait que certains soient prétentieux, se mettent sans cesse en avant, tentent d'attirer les regards sur eux alors qu'ils se prenaient pour la basse cour de la société !

    Néanmoins, la distinction n'a ici pas grande importance, puisque pour Heaven qui regroupait l'ensemble des défauts ayant rapport à l'apparence et aux faux semblants, prétention, arrogance et ambition étaient réunis. N'oublions pas rusé, qualité essentielle chez les Serpentard. Et la fierté évidemment, fédératrice de toute la personnalité complexe et insaisissable de la belle et royale Heaven, Cendrillon sortie tout droit d'un mauvais conte de fée.
    Car dans les contes de fée, les héros finissent heureux, et Heaven n'en avait aucune garantie. D'autant que Cendrillon n'avait rien fait qui puisse lui refuser le paradis. Quoiqu'avec son nom, Heaven n'avait pas vraiment peur d'y être refusée. Et puis l'enfer lui irait tout aussi bien.
    Enfin, elle n'y croyait même pas alors de toute façon... chez les sorciers, il y avait Avalon, et le néant. Il y avait les tableaux et les fantômes pour survivre à la mort, alors à quoi bon en craindre l'arrivée... on était jamais effrayé de mourir, on était effrayé d'abandonner les autres, d'abandonner ses rêves, et de l'oubli. Or chez les Sorciers, il y avait moins de chance que cela arrive par rapport au monde moldu : si l'on souhaitait vraiment que l'on se souvienne de vous, c'était toujours possible.

    - T'inquiètes, tu vas te le trouver ton plan B. Et puis je vois pas pourquoi tu réussirais pas ! Tes tactiques sont excellentes, le félicita-t-elle avec un clin d'œil.

    La proposition que lui fit alors Nelson surprit Heaven. Plus que tout autre surprise. Elle sentit son cœur s'emballer, son estomac tressauter, ses poumons hurler de joie.
    Était-ce un rêve ou enfin un accomplissement ? Était-ce l'entrevue d'une possibilité ?
    Elle le fixa un instant, comme pour vérifier son sérieux, puis décida qu'il disait la vérité et lui faisait réellement une offre en or. Alors, enthousiaste, complètement différente de la Heaven réservée et froide, haute et fière, elle se leva comme une gamine enjouée et grimpa sur son balai, suivant Nelson.

    Il l'ignorait sûrement, mais c'était le plus beau cadeau qu'on lui ait jamais fait.

    - Tout ce que tu veux !


    Nelson pourrait graver cet évènement dans sa mémoire : il venait de se faire d'Heaven une amie pour la vie. Ou, à défaut d'une amie, il venait d'obtenir le profond respect d'une fille dont il était presque impossible d'obtenir autre chose que de l'indifférence.
    Quand à son sourire de petite fille gâtée, il avait disparu, remplacé par la lumineuse expression du bonheur. Heaven était incroyablement belle. Mais pour une fois, cela semblait juste être une évidence, tellement naturel que cela sautait au yeux comme une vérité inaltérable.

    Cette vision là, il n'était pas prêt de la revoir de sitôt...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Rêverie [PV Nelson]   Dim 3 Oct - 23:44
    Oui, ces tactiques étaient bonnes, il en avait la preuve lors des match mais, cela suffisait-il pour avoir un poste en tant qu’arbitre ou entraîneur ? Généralement il fallait une précédente carrière en tant que joueur professionnelle, et il ne voulait pas tellement passer par là. IL n’avait pas tellement le choix si c’était réellement ce qu’il voulait faire. IL savait qu’il allait avoir le soutien de ses parents, peu importe sera son choix, étude ou travail, du moment qu’il ne fasse pas rien. Dans sa famille, on voulait être sûr que chacun des trois enfants allaient avoir un avenir, alors un an sans rien faire ça le faisait pas trop sur le CV.

    Elle accepta donc le petit test qu’il souhaitait lui faire passer, et par conséquent elle acceptait la place de remplaçante avec une énorme sourire collé sur le visage. IL ne pensait pas que ça la réjouirait autant, et c’était une bonne chose car c’était un gage d’investissement à ses yeux. Elle voulait s’améliorer afin d’avoir une chance de carrière professionnelle dans le Quidditch. IL savait déjà qu’il fallait la faire bosser par ce qu’il avait vu. Elle avait du potentiel mais il devait cibler ce qu’il fallait travailler. Il la regarda et dit :

    On s’rejoint dans 5 minutes sur le terrain, j’vais chercher la balle.

    Il se dépêcha de descendre, avec ses affaires sous le bras. IL avait les clés des vestiaires et donc entra sans problème. IL y déposa ce qui était inutile, tous ses parchemins encombrants de tactiques et de recherches fléchées, et il ouvrit le coffre des balles de jeu. IL prit le souafe sous le bras et ressortit des vestiaires, les refermant au passage. IL en fourcha son balais et décolla pour rejoindre la Serpentard sur le terrain. IL lui lança la balle et expliqua le principe.

    Tu vas partir d’ici, et essayer d’atteindre les anneaux derrière moi. Moi j’vais essayer de t’en empêcher, de te barrer la route, et de t’encombrer, et sur la fin de passer la balle dedans.


    Il se plaça bien face à elle, pour un départ plutôt juste. C’était quand elle voulait. Pas besoin de stresser, il n’y avait pas de note et on partait du principe qu’elle avait besoin d’entraînement et non pas qu’elle touchait la perfection. Nelson n’avait pas la prétention de se montrer en tant que bon prof de Quidditch, mais disons qu’il savait où il fallait appuyer les compétences pour être un bon poursuiveur au sein de son équipe. IL connaissait ses joueurs, leurs capacités et leur points faibles. Il en prenait compte quand il essayait de revoir les stratégies, afin d’éviter de donner à un joueur une fonction qu’il aura du mal à tenir car il n’a pas les compétences pour. C’est ce qui faisait aussi la force de l’équipe, une répartition minutieuse des fonctions, par rapport aux capacités de chacun. Et oui, Nelson ne laissait rien au hasard pour avoir le maximum de chance de gagner les match.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Rêverie [PV Nelson]   Lun 4 Oct - 21:17
    Heaven cru mourir de joie lorsqu'il la quitta pour aller chercher la balle. Sur son balai, elle se sentait entière, heureuse, et tout simplement tellement forte qu'elle était convaincue que rien ne pouvait lui arriver. Si elle avait pu affronter le monde ainsi, Madison n'aurait jamais eu la possibilité de lui faire une seconde de concurrence, et Nott lui serait tombé dans les bras.
    Cette réflexion la tira de sa joie prématurée, et elle se rappela d'où elle se trouvait et d'en quelle compagnie. Une peut honteuse, comme une enfant prise en faute, elle freina, pesa un pour et un contre qui n'existait que dans son esprit et décida que ça n'avait aucune importance.
    Fou ce que prendre une décision dans les airs pouvait sembler simple, alors qu'en prendre une sur le sol était si compliqué.
    Heaven avait une théorie pour expliquer cela : selon elle, on leur apprenait toujours que les airs étaient le mieux que vous puissiez trouver. Que le ciel était la plus belle chose à regarder, que s'envoler, c'était devenir une oiseau, être libre, être un ange. Son nom avait peut-être à y voir, elle s'en fichait royalement, mais le ciel, c'était son élément. Peu importait le Quidditch, même si elle adorait ça, le simple fait de voler était la plus belle des récompenses en soi. Même faire des runes n'était pas aussi grisant. Pour dire.

    Lorsque Nelson revint, elle s'était calmée, du moins en apparence, et c'était juste une Heaven enjouée qui lui faisait face. Pas une fille qui aurait mérité sa place à Gryffondor - sans insulter Ellyïott, sa maison n'était pas son idéal : les abrutis courageux, du genre à foncer dans le tas, elle les trouvait juste stupide, voilà tout, même si d'un certain côté Harry Potter avait su gagner un petit peu de son respect. Il avait quand même vaincu l'Avada Kedavra. Même si elle était sensée le détester, ce haut fait méritait qu'on s'y attarde. Mais enfin, elle aurait préféré mourir plutôt que l'avouer. D'ailleurs, elle aurait préféré mourir plutôt que d'avouer beaucoup de choses. Sa tête, c'était son coffre à trésors. Alors pourquoi n'avait-elle su pas cacher sa joie ?
    Eurk. Elle n'arrivait pas à croire qu'elle avait montré cette face d'elle à Nelson.

    Elle écouta ses instruction avec soin. Simple Elle devait marquer quoi. Simulation d'un match où elle n'aurait qu'un adversaire. Bien meilleur qu'elle.
    Mais elle allait lui prouver qu'elle pouvait tenir le change.
    Son balai était son meilleur ami, après tout.
    Le petit sourire qui précédait les jeux ornait les lèvres de Heaven.
    Nelson allait découvrir à quel point elle aimait gagner... et ce quoi qu'il arrive. Sur un balai... ou pas.

    - C'est partit.

    Elle plongea. Pas suicidaire à la manière de Potter - son aptitude au Quidditch forçait le respect. Et en fait, tout bien réfléchi, c'était plus ça qu'elle appréciait chez lui plutôt qu'avoir résisté au mage noir qui fédérait la plupart des petits Serpentard.
    Bon maintenant était la question d'atteindre les anneaux. Plonger et tenter de surprendre Nelson ne suffirait pas. Hésiter n'irait pas non plus. Elle tourna brusquement à droite, feinta à gauche, tourna à droite encore, tentait de l'éviter, feinta à droite, tourna à gauche, elle se rapprochait du centre, de l'axe du plus grand des trois anneaux. Et se rapprochait de l'anneau...


[comme c'est compliqué de faire un exercice de Quidditch en parlant pendant dix plombes, j'ai fait des actions sans préciser celles de Nelson qui lui laisse de la marge, si tu veux que j'en enlève, pas de souci. Et puis, de là où elle est, il peut la faire reculer... bref, dis-moi =)]


Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Rêverie [PV Nelson]   Mar 5 Oct - 19:36
    A peine arrivée qu’elle était déjà prête à partir à la conquête du terrain. Ca c’était ce qu’il appelait de la motivation, elle n’avait pas peur d’être en sortes de qualifications, elle fonçait sans se poser de questions. Elle avait compris l’exercice, en même temps il n’était pas très dur à assimiler. Après à exécuter, peut être un peu plus, mais elle avait un entraînement personnel derrière. Tout n’était pas à faire, loin de là. Mais il fallait encore qu’elle se perfectionne dans certains domaines, et le plus important il le savait sans même l’avoir vu jouer. Le plus important allait être de lui apprendre à jouer en collectif, car ça demandait de nombreuses connaissances. IL fallait d’abord connaître la stratégie de l’équipe par cœur, pour savoir qui avec quel rôle et quel espace lui appartenait pour le match. Ensuite il fallait connaître les autres joueurs, leurs points faibles et leurs points forts, pour les sélectionner en fonction de la suite et surtout ne pas les mettre dans une situation qu’ils ne sauront pas gérer. Mais ça, il n’y avait pas de miracle. Ca s’apprenait par les entraînements collectifs.

    Le test commença et elle plongea directement. Ca c’était un mouvement d’attaque qu’elle maîtrisait plutôt bien, bien qu’elle ne prenait pas encore tous les risques. Mais elle maîtrisait la technique. Ensuite, la feinte et le revirement. Elle était plutôt habile et avait le sens de la maîtrise, pour ce qui était de la vitesse et de la direction anticipée du balais. Mais problème. Elle visait l’anneau par le centre, ce qui était la trajectoire la plus défendue par toutes les équipes. Alors il anticipa largement ce mouvement et l’interrompit brusquement en la surprenant par le bas. Grâce au moment de surprise, il pu lui piquer la balle. IL se dirigea vers l’anneau et mima le lancé du souafle dans ce dernier. Pas besoin de le faire vraiment, après sinon il allait devoir aller le chercher.

    IL fit demi tour et retourna calmement vers Heaven. IL en avait assez vu pour connaître ses points forts et ses points faibles. Elle était douée, elle avait plus que des bases et un large potentiel. Il s’arrêta près d’elle et lui sourit.

    J’t’attends dès la semaine prochaine aux entraînements, sois pas en retard.


    IL lui fit un petit clin et redescendit vers les vestiaires. Il rangea la balle, et reprit ses affaires. IL était plutôt content d’avoir trouver la personne pour prendre la dernière place de remplaçant en tant que poursuiveur. IL regagna le château avec toutes ses petites affaires, se doutant qu’Heaven devait être vraiment contente de faire parti de l’équipe de Quidditch des vers et argent désormais.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Rêverie [PV Nelson]   Mer 6 Oct - 16:10
    Heaven ne fut pas surprise de sentir la souaffle lui échapper des mains. A vrai dire, même si là encore elle n'en avait pas vraiment conscience, toute prétentieuse et imbue d'elle-même qu'elle était, elle en fut même contente : si on l'avait refusée tant d'année pour que finalement, les titulaires du poste soient moins bon qu'elle, elle aurait trouvé cela incroyablement injuste et pervers.

    Elle l'observa sans bouger, consciente de l'inutilité d'un acharnement voué à l'échec, et l'observa mimer un tir avec angoisse.
    Cela suffirait-il ? Cela lui suffirait-il ?

    Il revint vers lui, doucement, comme pour ménager son effet et faire monter le stress.
    Stress qu'Heaven n'était même pas honteuse de ressentir tant elle avait oublié qu'il lui fallait préserver son image d'insensible et froide beauté ravageuse. Elle n'était qu'une adolescente blessée et tourmentée face à un instant qui allait se révéler le plus crucial de toute sa vie

    - J’t’attends dès la semaine prochaine aux entraînements, sois pas en retard.


    Une phrase. Une phrase toute bête. Ce genre de phrase qu'on balance comme on badine sur le goût des pommes de terre et le relâchement des elfes de maison.
    Ce genre de phrase complètement normale, sujet, verbe, complément, avertissement d'usage, dite le sourire au lèvres. Ce genre de banalité affligeante qu'on échange juste par politesse.
    Ce n'était qu'une phrase.
    Mais quelle phrase...

    Heaven adressa à Nelson le plus beau sourire qu'elle n'ait jamais adressé à personne.
    Elle exultait. Enfin. Enfin sa valeur était reconnue.
    Un peu tout du moins. Et puis peu importait, finalement, ce qui comptait, c'est qu'on l'ait acceptée. Qu'elle ait réussi l'épreuve, l'évaluation de ses capacités.

    Tandis qu'elle expliquait à Nelson qu'elle allait rester là encore un peu, à voleter, celui-ci quittait le terrain, direction les vestiaire, le souaffle sous le bras.

    Lorsqu'il disparut pour de bon, retournant au château, elle s'autorisa a faire deux looping pour exprimer sa joie, puis estima qu'elle s'était suffisamment dévoilée humaine pour aujourd'hui et qu'elle ne devait pas risquer qu'un autre témoin la surprenne.

    Elle resta là, dans les airs, immobile, le vent battant ses joues avec hargne.
    Elle resta là, les yeux dans le vague. Rêveuse.
    Elle resta là, et sut qu'elle pouvait dire qu'elle était heureuse.
    Elle resta là, parce qu'elle savait que ça ne durerait pas.

    Pour l'instant, ne comptait que le présent et cette promesse qui flottait encore dans l'air, délicieuse.


Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rêverie [PV Nelson]   Aujourd'hui à 23:38
Revenir en haut Aller en bas
 

Rêverie [PV Nelson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rêverie solitaire
» Roro Nelson condamné aux Etats-Unis ne peut pas retourner en Haïti
» Emma Nelson
» The Destiny [PV Rêverie (Muzyk')]
» The Haitian People Need a Lobbyist

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-