+ vous?



 

Partagez | .
 

 Besoin d'aide. [PV Ophélie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Griffith Harftly
Nombre de chapitres écrits : 2696
Sang : Joyeuse
Supporter de : Anaconda 8D
© avatar, icon, signature : Avatar par Eden Memories; Signature Rom's
Date d'inscription : 28/12/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Besoin d'aide. [PV Ophélie]   Mar 16 Mar - 15:40
Ce matin là, il faisait beau. Griffith se réveilla après une nuit mouvementée, complètement décoiffé. Après être sorti de son lit plus tard que les autres, comme à son habitude, le garçon fonça dans les douches pour en prendre une bien froide comme il les aimait. Il enfila ensuite un t-shirt banal, puis un jean, puis une veste en cuir par-dessus le tout. Nous étions un dimanche, et il comptait bien aller prendre l’air avec ses amis, et éventuellement Anaconda… Après s’être regardé dans un miroir pour la énième fois, avoir positionné son chapeau sur son crâne une bonne vingtaine de fois en le déplaçant de quelques millimètres à chaque fois, il jugea son allure acceptable, et le Poufsfouffle quitta enfin le dortoir des hommes pour se rendre dans sa salle commune qu’il quitta avec un empressement visible. Son ventre commençait à gargouiller, il avait faim, il allait donc se dépêcher d’aller à la Grande Salle. De plus, dans quelques minutes le courrier serait distribué, et cela faisait une bonne semaine qu’il n’avait plus eut de nouvelle de sa petite famille.

En arrivant dans la Grande Salle, Griffith prit place à la table des Poufsouffles. Il eut le temps de manger quelques tartines de marmelades avant l’arrivée des hiboux. Des centaines de volatiles s’engouffrèrent dans la salle en poussant des hululements. Le garçon leva les yeux et chercha dans cette nuée volante le hiboux de ses parents. Lorsqu’il remarqua la bête, il était en pleine descente vers lui. Une enveloppe se posa légèrement devant lui. L’oiseau continua son chemin et quitta la salle avec les autres. Griffith, lui, décacheta l’enveloppe avec un sourire aux lèvres.

Citation :
« Mon Chéri,

Cela fait plus d’une semaine que nous ne t’avons pas écrit et nous nous en excusons. Seulement, ta mère a eu un accident au travail, et nous veillons à son chevet depuis. Je te demande de ne pas t’inquiéter car son état est stable et les médecins la disent en bonne voie. Elle a plusieurs côtes cassées et des contusions, ainsi qu’un léger traumatisme crânien. Cela s’est passé lors d’une expédition avec d’autres Aurors, leur groupe a été prit d’assaut par une troupe de Mangemorts et deux d’entre eux ont prit ta mère de court. Ta sœur va bien, et c’est aussi mon cas. Je te tiens au courant de l’évolution d’Amber. En espérant que de ton côté tout va bien, nous t’embrassons bien fort.

Papa. »


Il en lâcha sa tartine. Sa mère venait d’être blessée gravement et il ne devait pas s’inquiéter ? Son père avait sombré dans l’alcool ou quoi ? Griffith relut plusieurs fois la lettre, avec la même émotion : la peur. En dehors de son grand-père, le Poufsouffle n’avait jamais connu la perte d’un être cher. Chez lui tout était beau, tous étaient gentils. A tel point qu’il en oubliait parfois la dureté du métier d’Auror. Mais là, c’était fait, il comprenait bien l’enjeu. Après tout il était simple : la mort. Un petit faux pas, une inattention d’une seconde et vous vous retrouviez écrasé au sol après avoir été éjecté contre un mur. Ce qui était arrivé à sa mère. Griffith était mu par la surprise et la douleur d’imaginer sa génitrice dans un lit d’hôpital. Il se rassura à moitié en pensant au fait qu’elle avait dû être portée à Sainte Mangouste, là où on réparait tout. Quelques os cassés n’étaient rien pour les médecins qui travaillaient là bas. Pour eux non, mais pour Griffith ça l’était.

Il n’avait plus faim. Du tout. Au contraire, une nausée balançait son estomac dans tous les sens. Il lâcha la tartine, attrapa la lettre et couru en dehors de la salle, devant les regards étonnés de ses camarades. Fonçant sans réfléchir, laissant ses idées êtres réduites au néant, il continuait son chemin en courant. Puis il se retrouva face au lac, face à cette immensité. Jamais il n’avait osé la toucher, jamais il n’avait relevé ce défi… Et il n’était pas prêt de commencer aujourd’hui. Ne sachant pas nager, il se noierait. Et la douleur que devait ressentir son père devait être bien assez forte pour supporter la mort de son fils. Griffith ne voulait pas mourir. C’était hors de question. Il n’apprendrait pas à nager, pas aujourd’hui.

S’asseyant au bord de ce lac, le Poufsouffle lut une dernière fois la lettre. Son cœur battait à toute allure, et ses mâchoires étaient serrées. Il avait envie de pleurer, de hurler, de partir rejoindre sa mère et de la soutenir. Il voulait retrouver les enfoirés qui avaient osé lancer un maléfice contre sa propre génitrice et leur faire subir les pires tortures.

Ruminant ainsi, le garçon n’avait pas remarqué qu’il n’était pas le seul. Il était trop énervé. Aussi posa t’il son regard sur la surface du lac. Il avait toujours trouvé ça apaisant, ces vaguelettes qui se courent les unes après les autres, le reflet du soleil sur cette eau. Les clapotis des vagues qui s’écrasent sur les rochers. Fermant les yeux, il prit un grande inspiration. Il ne devait pas, pas pour ça ! Ce n’était rien.

Une larme coula.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Besoin d'aide. [PV Ophélie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je n'ai pas besoin d'aide... Ok, peut-être juste un peu... [pv Saros]
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» Besoin d'aide
» Besoin d'aide pour choisir une base!
» Besoin d'aide pour achat slack polyvalente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-