+ vous?



 

Partagez | .
 

 We've come too far to give up who we are - Madison & Harry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Madison Lockweder
Nombre de chapitres écrits : 5357
Sang : Pur
Supporter de : Voldemort, Drago, Rogue
© avatar, icon, signature : LilDay et tumblr
Date d'inscription : 16/07/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: We've come too far to give up who we are - Madison & Harry   Mer 19 Mar - 22:29
We've come too far to give up who we are
Madison & Harry






Madison regagnait son dortoir après avoir un peu travaillé au journal. En ce beau samedi ensoleillé, elle avait quand même trouvé le moyen de travailler. Il fallait dire que ce n’était pas le moment de se relâcher. Les BUSE étaient certes passées, mais il restait d’importants examens pour l’année à venir. Elle commençait à réfléchir à un moyen de se rattraper auprès d’Alyssa, sa meilleure amie. Elle avait eu un comportement très étrange dernièrement, et c’était montrer extrêmement distante. Elle craignait d’avoir jeté un froid, et c’était tout ce qu’elle voulait éviter. Alors qu’elle réfléchissait à différentes possibilités, son regard se posa sur une seconde année qui s’apprêtait à ouvrir une chochogrenouille. Un sourire s’afficha sur ses lèvres, la solution venait de se présenter à elle. Quoi de mieux, pour éviter tout malaise, que d’offrir du chocolat à Alyssa Carter ? Madison s’approcha donc de la jeune élève avec son air supérieur et autoritaire. « J’ai entendu ce que tu as dit sur Ombrage. » affirma-t-elle, d’un air hautain. La jeune demoiselle leva les yeux vers celle qui venait de lui adresser la parole, alors qu’elle se pensait seule. Elle la regarda, les yeux ronds, un peu effrayé à l’idée de se confronter à une année supérieure. « Mais je n’ai rien dit. » répondit-elle d’une voix inquiètes. Madison rigola légèrement, pour montrer que ce n’était qu’un détail sans intérêt à ses yeux. « Sauf que si je lui dis, à ton avis, qui va-t-elle croire ? » répliqua-t-elle, en la regardant de la tête aux pieds avec suffisance. La deuxième ne répondit rien, cette fois horrifiée à l’idée d’avoir des ennuis avec Ombrage. Profitant de sa situation de supériorité, Madison tendit la main en direction de l’autre élève, et ordonna : « Ta chocogrenouille. ». L’autre élève la lui laissa sans même essayer de se battre, et la serpentard la laissa partir. La jeune fille s’éclipsa en courant, quelque peu traumatisée de son expérience. Ca devenait presque trop facile d’effrayer les premières années.

Madison allait partir et recommencer sa marche, lorsque la chocogrenouille s’échappa de sa boîte mal fermée pour commencer à sautiller dans les couloirs. La serpentard tapa du pied et s’énerva. « Merde ! » s’écria-t-elle avant de se lancer à la poursuite de la chocogrenouille. C’était sa sublime idée pour Alyssa, pas question de la laisser tomber ! Habillée d’une robe rouge et chaussée de ses habituelle talons aiguilles, elle courut tant bien que mal derrière la friandise qui se promenait gaiement en croassant. Gardant toujours la boîte bien en main, la jeune femme commençait à combler la distance qui la séparait de cette saleté de grenouille comestible. Tellement prise dans sa course, elle ne remarqua tous les élèves autour d’elle qui la regardaient courir avec étonnement, et qui riaient d’elle sur son passage. Ce n’est qu’au moment où elle réussit enfin à poser la main sur la grenouille qu’elle remarqua qu’elle était l’objet de tous ces regards. Prenant conscience qu’elle venait de s’humilier, elle décida que la seule chose à faire, c’était de faire preuve de plus de fierté encore que d’habitude. Elle fourra la grenouille dans sa fichue boîte, qu’elle ferma bien cette fois, et jeta un regard hautain aux élèves qui se trouvaient là. Elle reprit sa marche avec fierté, en les snobant encore plus que d’habitude, faisant bien claquer ses talons sur les pavés. Elle avança un peu avant de remarquer ce satané Potter. Seul. Elle se remémora immédiatement la mission lancée par sa grand-mère : l’humilier. Son plan étant de le séduire, c’était l’occasion rêvée. Il était seul, et pas entouré de sa bande de babouins comme d’habitude. Marquant un temps d’intérêt, essayant de savoir si ça valait vraiment la peine de se souiller à cet individu, elle considéra que les ordres de sa grand-mère n’était pas discutable. Elle se dirigea donc d’un pas assuré vers Harry qui marchait en sa direction. Se postant juste devant lui, l’empêchant d’avancer, elle lui adressa un léger sourire lorsqu’il la regarda. « C’est inhabituel de te voir seul Harry. » s’efforça-t-elle de dire avec un peu de gentillesse, faisant mille efforts pour l’appeler par son prénom. Faisant mine de s’inquiéter pour lui, étant la reine de l’hypocrisie, elle demanda : « J’espère que tu ne t’ai pas embrouillé avec Weasley ? ». Elle se pinça légèrement les lèvres, prenant son air charmeur bien travaillé. Basculant d’un pied sur l’autre, elle essaya de se donner un air de fille un peu timide, surpassant sa gêne avec un garçon qui l’intéressait. « En tout cas ... C’est plus agréable de te voir seul. Tu n’es pas facilement accessible. » ajouta-t-elle. Il fallait tout de même justifier le fait que soudainement, elle venait lui adresser la parole, alors qu’elle le snobait depuis cinq ans.




Nouvelle rédactrice en chef du Journal de Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

We've come too far to give up who we are - Madison & Harry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» Anathéa — Do not give up your dream, you know you can go, you have to ...
» Get up and never give up... [PV Raphaël]
» give me a reason to trust you ? ft. marcus.
» "and if you're homesick give me your hand and i'll hold it" (05/06;18h57)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Rez-De-Chaussée :: Les couloirs-