+ vous?



 

Partagez | .
 

 Matthew McCanner - Professeur de vol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Matthew McCanner - Professeur de vol   Mar 19 Fév - 5:22
Matthew McCanner

another broken past

en cours finie
personnage libre prédéfini

The name is Matthew McCanner.
Né le 17 juin 1961, 36 ans.
Sang pur, de la lignée des McCanner.
Professeur de vol.
Patronus, faucon.
Épouvantard, Isabelle, ensanglantée, qui l'accuse du regard.

Les Carrows:
Évidemment, leur arrivée ne lui plut pas du tout. Sa haine envers les mangemorts doit être constamment contrôlé et cela le distrait affreusement. Il ne peut s'empêcher de les regarder un à un pour filtrer leurs pensées. Et si l'un d'eux était le tueur qu'il recherchait ? Le point positif est justement que l'information est beaucoup plus disponible pour lui, mais le problème reste que ça l'obsède. Comme avec la Grande Inquisitrice, Matthew essaie de rester le plus calme possible lorsqu'il se sent observer, mais il n'hésite pas à faire de petits discours aux jeunes pour les réveiller, pour les pousser à ne pas rester assit les bras croisés. Cependant, il ne veut pas entrer dans l'AD, car il a sa propre mission et que cette dernière est beaucoup plus importante à ses yeux, mais il aime bien donner un coup de main.

HISTOIRE
It all begin like this

Étant un McCanner, Matthew a évidemment été élevé dans un environnement quelque peu noble si on peut le dire ainsi. La grande maison, la grande famille et tout ça. Il ne fut pas plus gâté qu'un autre tout comme il ne fut pas ménagé plus que les autres. Redresse les épaules, ne traîne pas les pieds, articule quand tu parles, le dos droit, n'interrompt pas, reste sage. C'était le train-train quotidien. Si cela pouvait énervé certains enfants, Matt trouvait simplement que c'était normal. Depuis sa naissance, il fut baigné dans la magie et on lui en parla plus en profondeur une année ou deux avant qu'il ait sa lettre de Poudlard. Un très bon briefing. Pour le côté moldu, il y toucha ou plutôt l'effleura très peu. Il se rappellera toutefois toujours de la première fois qu'il avait foulé le sol étranger, "anormal". Il avait été impressionné par tous ces outils qu'ils possédaient contrairement à sa famille. Il avait donc demandé à sa mère pourquoi les moldus avaient ces trucs qui sortaient de l'ordinaire et elle lui avait répondue : "C'est parce qu'ils ne sont pas comme nous". Elle avait toujours eue réponse à tout.

Malgré les disputes et les divergences d'opinions du passé, Matthew retient de Carla McCanner l'image d'une femme respectable, élégante et douce. Jamais il ne s'était senti mal-aimé. Son père, Linus McCanner, avait toujours été, de son côté, un peu plus distant sans en devenir absent.

À Poudlard, Matt se relaxa beaucoup plus qu'à la maison. Ressentant moins la pression du nom de sa famille, il se sentait plus libre de faire ce qui lui chantait. Ses petits coups ne furent rien de bien gros; arriver en retard, bombes puantes, cacher des trucs de tel ou tel collègue, etc. Disons qu'il a bien profité de sa vie d'élève au sein de l'école de magie sans tomber sur la liste noire, surtout grâce au Quidditch où il était un excellent poursuiveur. Cependant, il y eut plusieurs moments d'effrois et de terreurs, car ce fut durant ses années scolaires que le Seigneur des Ténèbres commença sa guerre contre le Monde Magique et Moldu. Il devait d'ailleurs rester le plus possible à l'intérieur des murs de Poudlard pour être protéger d'un quelconque malheur. L'ambiance était évidemment quelque peu tendue parce qu'on pouvait se méfier de son voisin ou on pouvait se méfier de nous. Voldemort avait des disciples à peu près partout alors la confiance était très fragile. Heureusement, l'entourage de Matthew ne fut pas touché par les tragédies. Un oncle éloigné ou un cousin furent perdus, mais rien qui ne venait déteindre sur son petit monde de lumière. Il admirait d'ailleurs beaucoup ses aînés Gryffondor soit James Potter et Sirius Black qui était deux années devant lui. Ils étaient connus pour être les pires fouteurs de troubles. Matthew les aimait bien parce qu'il n'avait pas le courage d'être aussi rebelle.

C'est en 4ième année que Matt fit alors la rencontre d'Isabelle, une Serdaigle. Rousse, yeux bleus, intelligente et timide, sa beauté naturelle avait frappé directement le coeur du McCanner. Comment avait-il passé à côté d'une telle perle ? Peut-être à cause de la discrétion remarquable de cette belle étrangère. Il n'eut aucune hésitation quand il alla lui parlé pour la première fois. Il se rappellera toujours de son mince sourire et de ses rougeurs. L'année suivante, c'était officiel et c'était l'amour fou.

Grâce à son don pour le Quidditch, Matthew devint un poursuiveur des Tutshill Tornados pendant 8 ans à sa sortie de Poudlard. Une fois Voldemort vaincu, l'étau qui avait tant serré des gorges se relâchait et la paisible paix revenait peu à peu. Avec Isabelle, McCanner vécu au Pays de Galles pour facilité sa disponibilité pour l'équipe pendant que sa bien-aimée travaillait au Ministère de la Magie au département de la justice magique. Huit années de pure bonheur et de paix rompu par un seul incident très malheureux. La flamme d'Isabelle Williams s'éteint de manière mystérieuse. Elle n'était pas revenue à la maison une nuit d'hiver et Matthew avait attendu le lendemain pour partir à sa recherche. Fou d'inquiétude, il chercha aux endroits où sa femme allait au plus souvent, mais on ne la retrouva que quatre jours plus tard sans vie. Elle avait été sauvagement tuée dans une sombre ruelle par des méthodes magiques avec entre autre le sort Diffindo.

Cette mort le détruit complètement, mais il atteint le fond du barils uniquement lorsque sa belle-soeur lui avoua en pleur qu'Isabelle était en fait enceinte depuis deux semaines. Sa femme avait voulue attendre le bon moment pour lui annoncer soit leur neuvième anniversaire de couple. Ça aurait été une fille. Ainsi, la même nuit, Matthew avait perdu sa douce moitié et sa fille qui n'aura jamais vu le jour. Pendant des mois il était resté enfermé à boire, à pleurer et à se morfondre. Ce qui le fit changer de tout au tout fut la visite d'une homme qui lui était complètement inconnu. Un sans-abris en fait, mais il était difficile de savoir lequel faisait le plus peur à voir. Avec sa barbe, ses cheveux en bataille, son odeur d'alcool et sa bouteille de vin à la main, on aurait pu jurer que c'était ce fameux McCanner, un sang-pur, qui était sans toit. L'homme se révéla être un cracmol et il avait vu ce qui c'était passé à Isabelle. Un mangemort. Une mangemort. Le sexe il n'en était pas sûr, mais il assurait que c'était un disciple de l'ancien maître des ténèbres. Matthew ne voulait pas le croire, car Celui-dont-on-ne-pouvait-pas-prononcer-le-nom était déchu, mais le cracmol ne démordait pas.

Finalement, le McCanner compris qu'il n'avait plus rien à perdre de toute manière. Il laissa la colère le ronger et l'enveloppé de sa douce aura pendant presque un an. Si c'était bien un sorcier qui avait tué l'amour de sa vie et qu'il était toujours en vie, il ou elle allait devoir s'expliquer. Il pensait à la vengeance, mangeait la vengeance, buvait la vengeance, la respirait à chaque jour. Malheureusement, trop de trucs inconnus tournaient autour de cette histoire alors faire un quelconque plan aurait été inutile. Toutefois, il pouvait toujours se donner le plus d'outils possible. Étant un sorcier plus que respectable, même si cela était surtout dû à son sang pur, il passa tout de même le reste de sa vie à s'entraîner sans relâche, à apprendre de nouveaux sorts. Ce qu'il pratique le plus encore aujourd'hui par contre est la Legilimancie. Il alla étudier au Ministère de la Magie vers ses 28 ans cette magie si intrigante. C'était très difficile à maîtriser et encore aujourd'hui tout est dans le regard. Il est incapable d'utiliser la Legilimancie sans avoir un contact visuel avec sa "cible". Il peut parfois entrer dans la tête de quelqu'un sans lancer le sort à voix haute, mais c'est plutôt rare. C'est d'ailleurs là qu'il tente de s'améliorer.

Comment en est-il devenu professeur de vol ? C'est simple. Lorsqu'il entendu parlé de l'entrée d'Harry Potter à Poudlard, il eut un espèce de mauvais pressentiment et il ne fut pas le seul à le ressentir. Dans le temps, il ne pouvait pas enseigner à l'école de magie, car il y avait Rolanda Bibine, une fameuse arbitre de Quidditch qui enseignait la matière préféré à Matthew, mais il se rattrapa. Une fois le poste libre, il bondit dessus et entra en 1995 en tant que professeur de vol. Pourquoi retourner à Poudlard ? Il ne saurait donner une réponse satisfaisante. Il sent qu'il a besoin d'y être tout simplement et puis pourquoi pas en profiter pour enforcir ces jeunes rebelles ? Ça allait être du gâteau !

Dès ses premiers cours, sa réputation commença à chuchoter dans les couloirs. Arrogant, strict, insensible ou connard, il les entendit tous, mais ça ne lui dérangeait guère. La seule fois où il s'obligea à se calmer fut lorsque la charmante et bien aimé Inquisitrice arriva. Il avait bien vu que s'il voulait rester et tenir son poste, il se devait de plaire au crapaud. Il ne manqua pas une fois, par contre, pour rire d'elle avec les élèves lorsqu'elle quittait le terrain et ce fut bien d'ailleurs le premier et sans doute le seul moment de complicité avec les jeunes. Même aujourd'hui, avec les circonstances, il ne se considère pas comme un professeur "suiveux". Il n'a pas peur de l'autorité, surtout de celle qu'il pourrait facilement abattre à l'extérieur des murs.

CARACTÈRE
You're gonna loooove me !

Le charmant et délicat professeur McCanner est ce qu'on pourrait appeler: un véritable salaud. Dans son cas, ce n'est pas du tout une insulte, mais bien un trait de personnalité. Je vous explique.

Pour commencer, Matthew est un pur égoïste. Pour lui, tout ce qui importe est sa mission, sa vengeance. Il n'a que faire de cette guerre aussi phénoménale soit-elle, mais s'il peut encourager les élèves à tuer quelques mangemorts, cela ferait bien son bonheur, car ce qui l'irrite le plus chez les jeunes c'est qu'ils se découragent trop vite. Ils ne voient pas la grande image et au moindre obstacle, ils s'écrasent. D'accord, cette guerre ne l'intéresse pas, mais tant qu'à être à Poudlard autant donner des claques en arrière de la tête. D'ailleurs, maintenant que l'école de magie est prise aux mains des forces du mal, Matthew n'hésite pas à prendre des mesures peu orthodoxes dans son cours. La sécurité ? On s'en tape ! Le but est de leur donner vraiment l'impression de devoir voler pendant une bataille quelconque. Bon, si un tombe McCanner pourrait bien faire l'effort de le sauver d'un bras cassé, mais il veut de nouveau leur apprendre au mieux de ce qui les attend. Pour ce qui est des cours théoriques, il vaut mieux qu'il vous apprécie pour être un tant soit peu polie avec vous. Il se fiche complètement de qui vous êtes et même si vous avez la bonne réponse, il pourrait vous insulter ou vous dire de se taire. Oserez-vous lever la main...?

Ne vous inquiétez pas, il n'a pas que de mauvais côtés. Il peu être un très bon clown quand l'envie lui prend. Que ce soit pour rire des mangemorts ou du Seigneur des Ténèbres lui-même, il fait autant de blagues que d'imitations. Le ridicule de tue pas alors profitons-en, n'est-ce pas ? Vous le verrez peut-être gambader joyeusement dans les couloir ou faire des mimiques exagérées ou autres. Oui, il peut êter très amusant quand il est de bonne humeur.

Toutefois, qu'il soit un vrai connard ou un comique, il n'en reste pas moins que ce soit des masques avec lesquels il jongle constamment. Une fois dans ses appartements, c'est l'impassibilité qui prend sa place, les remords, la peine et la colère. Isabelle et Amélie - le nom qu'il aurait donné à sa fille - ne cesse de parasiter son esprit à chaque seconde de chaque minute de sa vie. Il a la certitude qu'il ne trouvera la paix qu'uniquement s'il abbat le tueur ou la tueuse. Cette pensée l'obsède plus que tout et c'est pourquoi il peut facilement devenir paranoïaque au château. Au moindre mangemort qu'il croise, il passe le plus de souvenirs possible au peigne fin. Parfois ce qu'il y voit le perturbe un peu, mais il n'abandonne pas et il n'abandonnera pas. Sa douce moitié et sa fille ne méritaient pas ce sort et il compte bien le faire comprendre à celui ou celle qui a brutalement mit fin à leur vie.

Surnom: Mouton
Âge: 18 ans
Loooiiiin d'être mon premier forum rpg ! xD
Pains au chocolat *q*
Avatar: Jensen Ackles
Crédit: Bazzart
Code: Validé par Berber

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Matthew McCanner - Professeur de vol   Jeu 21 Fév - 19:37
Revenir en haut Aller en bas
Vivian K. Rosewood
avatarNombre de chapitres écrits : 640
Sang : Sang-mêlé
Supporter de : Tout ceux qui sont pas cons
© avatar, icon, signature : © Pitchounette
Date d'inscription : 07/11/2012
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Matthew McCanner - Professeur de vol   Jeu 21 Fév - 19:40
BIENVENUE MON SEXY PROF DE VIOL 8DDDDD *sort*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Carter
avatarNombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Matthew McCanner - Professeur de vol   Ven 22 Fév - 19:19
Jenseeeen :baave:

Bienvenue parmi nous Câlin d'amour


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Matthew McCanner - Professeur de vol   
Revenir en haut Aller en bas
 

Matthew McCanner - Professeur de vol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Professeur Binns
» Professeur Gérard V. Étienne est mort. Paix à son âme.
» Vioras Shynt [Professeur d'arme & Noble]
» Arrivée du Professeur Flitwick et de Gregory Goyle
» Matthew "Matt" Williams

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-