+ vous?



 

Partagez | .
 

 Dance With Me | Lucas } Finished

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christabella I. Lockwood
avatarNombre de chapitres écrits : 2352
Sang : Sang-pur
Supporter de : Le Seigneur des Ténèbres
© avatar, icon, signature : © Pitchounette
Date d'inscription : 30/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Dance With Me | Lucas } Finished   Lun 20 Aoû - 7:48
    Cet endroit était si calme. Si dépourvue de toute salute quelconque, que ce soit des jeunes sorciers s’amusant à patiner sur la glace si fine, vierge et fraîche du lac gelé, la mangemrorte regardait au loin, les petits flocons blancs tomber doucement, poussés par le vent. Mettant la main devant elle, la brune regardait ces joyaux de la nature tomber dans sa main. La sensation de froid dans sa paume chaude lui donnait quelques picotements. Son attention se dirigea, par la suite, vers les jeunes élèves qui étaient dehors en ce moment. Les plus jeunes étaient en train de se lancer des boules de neige, tandis que les plus vieux, un peu plus matures, ne faisaient que marcher lentement, discutant. Ils devaient être en train de parler de ce qui se passait depuis le début de l’année, dans le château, ou bien de Noël qui approchait. Parce que oui, Noël arrivait et ça paraissait sur les visages des jeunes. Il y en avait plus qui souriaient, certains s’étaient mis à chanter, même.

    L’adulte regardait un point fixe. Complètement prise dans ses pensées. La meurtrière se repassait encore, des fois, la scène où elle avait tué son ancienne meilleure amie. Celle envers qui elle disait tout. Celle envers qui elle avait la plus grande confiance. Mais c’était fini, ce temps. Maintenant, la mangemorte ne faisait plus confiance à personne en dehors des mangemorts. Puisque Voldemort pouvait trouver les traîtres, il n’y avait aucune chance que cela arrive. Souvent, c’était la nuit. Au début, elle restait réveillée souvent le soir, incapable de dormir. Elle n’arrivait pas encore à se mettre dans la tête que tout ça c’était fini. Pas seulement le fait qu’elle soit morte, mais qu’elle l’ait trahi et utilisée. La brune n’avait jamais été aussi embarrassée de sa vie, réellement. Mais elle était morte maintenant. Oh oui elle l’était. Son sort de mort l’avait bien touché de plein fouet. Elle avait vu son regard, juste avant l’impact de cet éclair émeraude. Ce regard désespéré. Le genre de regard que l’on laisse des gens derrière, que l’on a échoué. Encore aujourd’hui Christa’ était capable de visualiser ses yeux. Et comment elle s’était sentie victorieuse et libérée de ces chaînes qu’elle n’avait jamais remarquées.

    Certains élèves semblaient regarder en sa direction. La meurtrière ne savait pas trop s’ils la fixaient réellement où l’endroit où elle se trouvait coïncidait avec la position de leur tête. Ils étaient un peu loin et même elle n’aurait pas été capable de voir leurs yeux.

    Soudainement, la servante du Seigneur des Ténèbres entendit des bruits de pas dans la neige. Ces pas semblaient venir vers elle. Qui la dérangeait pendant ce moment si pur ? Ce moment si doux et parfait ?


      «Be gone with you, whoever you are. I do not want to be disturbed. »
      Spoiler:
       


    Les pas continuèrent. Et ce n’était pas dans la direction oppose d’où elle se trouvait. Ils semblaient même avoir presque… accéléré. Quel effronté. La seule raison valable ne pas l’avoir écouté aurait été que cette personne soit sourde. Mais elle avait rarement vu des cas comme ça, donc cette éventualité était presque impossible. La brune tourna la tête pour apercevoir a source du bruit : Un jeune homme. Que croyait-il accomplir en venant la voir ? Rien, sûrement. Il semblait être de Gryffondor et eux là font toujours les trucs les plus stupides.

      «Are you earless ? I asked you to not disturbed me »
      Spoiler:
       


    Tournant le reste de son corps vers lui, la mangemorte croisa les bras. S’il croyait lui faire peur, il se mettait le doigt dans l’œil. Elle n’était pas effrayée par un simple élève qui se pensait plus haut que les autres. Oh non elle n’avait pas peur de lui… Tout au contraire.


Dernière édition par Christabella I. Lockwood le Jeu 6 Sep - 21:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Dance With Me | Lucas } Finished   Mar 21 Aoû - 2:31

Salut mon Lucas ,

Je ne suis honnêtement pas fier de devoir quitter la maison et de vous laisser à vos risques là-bas . Mais je culpabiliserais de revenir après tous les efforts que ta mère a réalisé pour que je parte rejoindre ma famille de moldus en Espagne . Surveille bien Orlando , je ne veux pas que les Carrow lui touche un seul millimètre de sa peau , sinon je reviens illico avec mes bagages . Quant à toi..., je ne devrais pas m'inquiéter . Ta mère fait de toi un guerrier , te rend plus fort chaque jour , tu deviendrais presque une véritable machine de guerre à mes yeux , mais fais surtout bien attention , sois sur tes arrières ...

J'ai regretté d'être parti trop tôt , parce que tu n'as pas eu assez temps de me parler de tes cauchemars l'autre jour , qui ont ce lien continu avec la mort de tes grands-parents . J'aurais voulu être à ta place quand elle a découvert leur scène de mort... Lorsque ta mère est effondrée , tu as le sentiment de ressentir exactement ce qu'elle ressent tellement ses crises sont épouvantables . Je le sais Lucas . Ta mère a perdu sa soeur juste après notre lune de miel . Et j'étais là quand elle avait appris la nouvelle . Mais je n'ai pas tellement peur à cause de ça maintenant , je suis inquiet parce que comme ton oncle , ta tante et ton cousin ont été retrouvés...pendus , je me suis posé la question de savoir " un deuil à cause d'un décès , ça peut passer , mais deux qui se suivent , ça paraitrait pas trop excessif ?" . En plus , elle a toujours été attaché à son frère et à ses parents , ta mère... Soit , toi aussi mais pour toi ce sont plus des grandes personnes , elle , elle a passé sa vie entière avec eux .

Je suis en train de t'écrire mais je ne sais même pas comment te faire parvenir la lettre . Avec Voldemort partout et Rogue à Poudlard , tous les courriers sont surveillés sans doute , surtout ceux provenant des familles au sang impur .... Ah je sais ! J'ai un vieil ami pêcheur qui habite Gijón au nord de la péninsule ibérique , je n'aurai qu'à lui demander de naviguer jusqu'à l'Ecosse et là , je demanderai à Layd de reprendre la relève et de te le faire parvenir en toute discrétion au château .









Continue de résister , je t'aime .

Papa








Lucas replia délicatement la lettre dans son enveloppe , après l'avoir lu pour la huitième fois . Ca le réconfortait tellement de lire des mots écrits par son père , surtout qu'en suivant les mots , sa voix résonnait dans la tête du Gryffondor . Ca faisait peut être seulement quelques semaines qu'il avait du se résigner à devoir les abandonner , mais dans son coeur , voilà bien 10 ans qu'il n'avait plus revu son père . Si Caroline Valiente remarquait que de plus en plus de moldus et né-moldus disparaissaient de la surface de la Terre depuis son poste d'Aurore , l'idée de mettre en sécurité son époux par prudence et par prévention ne lui avait pas échappé .

A lents pas , les yeux Azur du jeune homme fixait , avec une onde d'effacement à ce qu'il venait de songer , sur ces jeunes élèves en train de s'épanouir , de rire , de s'amuser à lancer des boules de neiges , puis balaya d'un autre côté où il aperçut les élèves plus murs , proche de son âge , qui racontait les miséricordes qui submergeaient davantage le château . La cage , les tortures , les cours obscurs , la mauvaise discipline , tout se faisait ressentir difficilement à l'intérieur de l'enceinte . En ce début d'hiver , ce qu'il trouvait au moins pratique , c'est que le vent hivernal et la baisse de température remplaçaient les détraqueurs qui surveillaient les entrées dont la présence ne se ressentait plus énormément .

Toujours à travers ce décor opposé entre les jeunes âmes qui jouaient et celles plus âgées qui méprisaient l'ambiance glauque et parasitaire des Carrow à l'école , il fut surpris par une silhouette neutre à travers toute cette atmosphère d'après-midi hivernal , une chevelure en cascade dont il avait un souvenir très familier .


«Be gone with you, whoever you are. I do not want to be disturbed»

Sa voix ne la trompait plus désormais . Si détestable soit elle . Même si celle de Lord Voldemort restait la plus inqualifiable et la plus énervante au monde , Lockwood ne dépassait pas moins pour autant les attentes des voix les plus méprisables qu'on ait jamais connu . Cette allure , toujours aussi impassible et nonchalante , qui ne donnait que l'image d'un calme plat sous un monstre agité , motiva même Lucas à accélérer le pas , pour mieux regarder le mal dans les yeux . Pas très difficile de deviner qui c'était , un fardeau de plus à Poudlard qui se prenait pour le maître du monde , mais un adversaire récurrent pour la mère de Lucas également .

« Are you earless ? I asked you to not disturb me. »


« Qu'est-ce que tu veux que ça me foute , Lockwood ? Tu déranges bien ma famille quand tu veux toi...Je me souviens très bien de la fois où tu as débarqué dans une rue avec tes petits copains pour capturer ma mère mais tu t'es rendue compte après que c'était plus difficile à faire que de retrouver une aiguille dans une botte de foin . »

Un rictus satisfait jalonna ses lèvres , il se remémorait bien ce jour : il accompagnait sa mère et quelques membres de l'Ordre à une réunion et les sbires de Voldemort n'avaient rien trouvé de mieux que de transplaner en plein dans leur rue pour leur barrer le chemin .
Revenir en haut Aller en bas
Christabella I. Lockwood
avatarNombre de chapitres écrits : 2352
Sang : Sang-pur
Supporter de : Le Seigneur des Ténèbres
© avatar, icon, signature : © Pitchounette
Date d'inscription : 30/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Dance With Me | Lucas } Finished   Mer 22 Aoû - 8:19
    Pendant qu’il parlait, Christabella ne broncha pas d’un seul pouce. Pff, s’il croyait que ses remarques allaient l’atteindre. La mangemorte s’était attendue à une réponse de la sorte, surtout venant d’un Gryffondor. C’est jeunes insectes qui pensent pouvoir protéger tout le monde et que le courage est quelque chose de ‘’vaillant’’, que c’était une bonne qualité. Le courage menait à la mort. Sally avait été courageuse de l’approcher comme elle l’a fait et regardez où elle a fini. Six pieds sous terre en train de nourrir les nécrophores et les staphylins, ainsi que toute autre entité qui voudrait se régaler de sa chair froide, blême et sans vie. Le courage n’est que l’illusion de la folie, de la stupidité, de la mort.

    La meurtrière regardait le jeune homme droit dans les yeux alors que les petites touffes de fibres de neige tombaient entre les deux. Sa famille… Sa famille n’était que crapauds et coquerelles, comme celle de la plupart des autres élèves de cette école. Alors ce cher jeune homme avec la langue aussi sale qu’un chien mangeant ses excréments était en fait le fils de Caroline. Un sourire satisfait se présente sur sa bouche alors qu’elle se met à marcher en bonne planète qui suit son orbite autour du soleil de rage qui semblait brûler devant elle. Christabella marchait lentement, sentant la neige s’enfoncer en faisant le bruit distinct de ‘’crounch’’ à chaque pas.


      «Your provocations are nothing more than water falling on the floor. You are wasting your drool. If the Lord of Darkness wanted your family to be gone, he had good reasons for that. Your black beetles’ brains are not aware of how insignificant you all are. »
      Spoiler:
       


    Elle prend une pause, son sourire toujours en place sur son visage, commençant à s’approcher lentement de lui. Il ne bougeait pas, par contre. Il essayait de lui faire voir que ce n’était pas tout le monde qui avait peur d’elle. Tss. Elle avait un remède contre ça : la torture. La plupart du temps, torturer un être cher était le meilleur moyen de dresser ses animaux. Elle s’arrêta devant lui. Ils étaient environ la même taille. Il devait avoir… Quoi, une dizaine de centimètres de plus qu’elle. La mangemorte posa sa main doucement sur sa joue, presque comme une mère ferait envers son enfant pour lui dire qu’elle l’aime. Son esprit manipulateur commençait à s’activer de plus en plus.

      «Oh but that nox was not a failure. Not at all, my dear child. But, how could you know ? From your point of view, it may looked like that. An expugnation ? maybe…. Or maybe not. You were all so concentrated on what was going on in front of your eyes that you never noticed what was going on backstage. » Sa main bouge de sa joue jusqu’à son menton, qu’elle prend doucement entre son index et son pouce, le regardant toujours dans ses yeux de son regard presque… Joueur. «What if I told you that people that you thought you always knew may not be who they were ? What if I told you that your entire life was a lie ? What if I told you that someone near you could just… Wipe your existence of this Earth for ever ? »
      Spoiler:
       


    Elle relâche son menton, lui tournant le dos pendant quelques secondes pour s’éloigner de lui, la laissant complètement sans défense s’il décidait de prendre sa baguette et de lui jeter un sort. Oui, ‘’sans défense’’, c’est un peu exagéré. Elle entendrait le bruit que sa main ferait en prenant sa baguette dans sa poche. Elle entendrait ce bruit de pas dans la neige, puisque, s’il prenait sa baguette, ce serait par la rage et les personnes bouillonnantes sont tellement prévisibles. Ses réflexes surdéveloppés lui permettraient de riposter rapidement. Elle avait tout prévu et ne laissait rien au hasard. Oh que non.

    Sans qu’il le sache, elle avait parlé d’expérience avec ses questions. Sally. Sally était celle qui connaissait tout de sa vie, même si Christabella aurait préféré que certaines restent secrètes. Sally l’avait trahit et lui avait fait réalisé qu’une bonne partie de sa vie venait de tomber en morceaux, en quelques secondes. Finalement, la louve-garou s’était occupée d’elle, cette dernière la croyant encore naïve, dans son jeu et… Sans défense.

    Si seulement elle avait su ce qui l’avait attendu…

    Christabella se retourna après quelques pas pour le regarder. Il n’avait pas bougé. Tout comme le sourire de l’adulte qui restait collé à sa face. Certains élèves, plus loin, étaient définitivement en train de les regarder. À son tour, elle posa leur regard sur eux et, comme s’ils avaient senti une soudaine brise glaciale, décidèrent de se lever et de partir. Il y avait de l’électricité dans l’air, ça se sentait à des lieux à la ronde. Depuis qu’elle venait à Poudlard, Christabella n’avait jamais eu à faire à un élève si têtu et idiot. La plupart se rendait compte de leurs erreurs et s’avouaient vaincus tout de suite. Pour n’importe quel autre élève, la meurtrière aurait déjà, très probablement, lancé un sort de Doloris, mais celui-là… Il avait quelque chose de différent. Ce devait être ce lien avec sa mère. Eh puis, fallait dire qu’elle s’amusait bien avec ce petit rongeur qui prenait l’épée contre l’oiseau de proie. Elle trouvait bien drôle son approche et se demandait encore ce qu’il était venu faire ici, en premier lieu. À part regarder le lac nostalgiquement ou simplement pour l’admirer, il n’y avait rien d’autre qu’une mangemorte implacable, méprisante, déterminée.

    Les yeux noisette de la brune se posèrent sur la lettre que le jeune Valiente avait dans la main. Une lettre pouvant avoir été écrite par bien des gens. Maman ? Papa ? Petite amie ? Grand-maman qui s’inquiète ? La curiosité de Christabella aurait bien voulu lire cette lettre, mais elle garda ce sentiment en elle tout en reposant les yeux sur le Gryffondor. Ce papier était teinté de sueur et d’une dose importante de sébum. L’odeur venait à Christabella comme si elle l’avait en plein visage. En même temps d’une odeur de papier frais, prouvant qu’elle venait d’être écrite pas très longtemps avant qu’elle ne se retrouve entre ses doigts. La sueur et la matière grasse produite par les glandes sébacés situées sous la peau étaient bien des preuves qu’il devait l’avoir lu souvent. Bien que ce ne fût pas l’ère de glace, il faisait quand même assez froid dehors pour ne pas super abondement. Dans le château non plus. La seule explicatio logiquen était que cette lettre avait déjà été lue maintes et maintes fois.


      « Is that letter troubling you ? You seem to read it quite frequently. Bad news ? Treason ? Warnings ? Love letter ? Tss. Cockroaches in love are still cockroaches. It is a good thing that you keep hope in your heart. Hope is the best weakness to break one’s spirit. You let them dream of a better world. You let them think that it might happen, then you, when it is the more appropriate, you annihilate that hope. Keep hoping, young Valiente. Keep hoping so we can destroy the very fabric of your mindless head. You will know when the moment will come. Darkness always covers the light. Every light is born into darkness and ends in darkness. »
      Spoiler:
       


    Christabella voulait voir jusqu’où elle était capable d’aller avant qu’il n’essaye de s’acharner sur elle. Quelqu’un pris par la colère fait beaucoup plus d’erreurs. La brune, par contre, savait rester calme en toute situation. Garder son sang-froid était le premier pas vers la victoire. Les impétueux étaient, la plupart du temps, ceux qui finissaient dans un trou. Un trou de six pieds, assez grand pour y faire entrer un cercueil. Ce cercueil qui serait le dernier endroit où ils reposeraient, à tout jamais, sans savoir ce qui aurait pu arriver s’ils avaient simplement gardé leur calme et… agit rationnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Dance With Me | Lucas } Finished   Ven 24 Aoû - 1:34
«Your provocations are nothing more than water falling on the floor. You are wasting your drool. If the Lord of Darkness wanted your family to be gone, he had good reasons for that. Your black beetles’ brains are not aware of how insignificant you all are. »

Il fallait bien qu'elle lui réponde . En tout cas , jamais il n'avait vu un Mangemort les bras croisés quand il lui rétorquait de façon belliqueuse . Ce fut surtout le regard de cette femme qui l'intrigua : elle l'aurait bien bouffé sur place , vu comment elle le dévisageait . Ou alors elle lui apportait une étrange fascination , ce qu'il trouvait peu convenable de la part d'une disciple de Lord Voldemort . Elle lui posa sa main doucereuse sur sa joue mais il tangua vers le côté pour l'éviter , comme quelqu'un qui luttait contre la peste .


«Oh but that nox was not a failure. Not at all, my dear child. But, how could you know ? From your point of view, it may looked like that. An expugnation ? maybe…. Or maybe not. You were all so concentrated on what was going on in front of your eyes that you never noticed what was
going on backstage. »
«What if I told you that people that you thought you always knew may not be
who they were ? What if I told you that your entire life was a lie ?
What if I told you that someone near you could just… Wipe your existence of this Earth for ever ? »


Il n'était guère dupe au point de se faire berner par une simple foutaise comme la sienne . Il décrocha sa main de son menton en un mouvement sec et très peu agréable , il tenait à sa liberté mais aussi à sa dignité . Sérieusement , se faire tapoter par une Mangemorte , vous y croyez vous ?

« Tu dis que je gaspille ma salive , sauf que tu viens de te lancer dans un monologue , vieille morue .»

Lucas rata l'occasion de lui rire au nez , et ce n'est pas l'envie qui lui manquait , car la fin de sa phrase l'aurait fait bien glousser s'il ne s'était pas abstenu de rigoler .

Elle l'observa de nouveau comme s'il s'agissait d'un spécimen , lorsqu'elle tourna sur ses talons après s'être légèrement distancé de lui . Elle regarda aux alentours et il en fit de même , tous les élèves qui leur avaient prêté attention détournaient à présent leur regard sur autre chose , sans doute à cause des yeux menaçants de Lockwood . Le Gryffondor demeurait sans doute l'un des rares à affronter ses yeux , ceux du Mal incarné . Bien qu'un jour , il espère avoir ce long instant de regard avec le Mage Noir , surtout pour regarder la vie s’atténuer dans ses yeux . Voilà donc qui expliquait le magnétisme qui influençait tant cette femme à la sombre silhouette , le fait que Lucas ose la défier , par toutes les façons possibles , autant physique que psychique , l'envoutait .

D'un autre côté , il existait une forme de réciprocité car de tous les sbires de Voldemort qu'il ait rencontré dans sa vie , celle-ci semblait le bouleverser plus qu'autre chose . Les autres devenaient tellement banales à combattre , il se lassait d'ailleurs beaucoup d'Amycus ces temps-ci . Leur dernière entrevue avait valu à Lucas un nom très spécial , La Mitraillette . Ne supportant plus les sarcasmes de cet homme qui se croyait aux commandes de toute la discipline de Poudlard , durant une bataille , le Rouge et Or arrosa , bombarda , mitrailla comme un fou pour le mettre à terre , et il s'en était fallu d'un cheveu pour Amycus . Bien sûr , il serait trop angoissé à l'idée d'admettre devant son Maitre qu'il a failli finir dans une chaise roulante à cause d'un gamin de 17 ans . Il avait encore trop de fierté pour avouer que Lucas ait pu le toucher , mais de toute manière , à cause de toutes les explosions qu'il avait provoqué , ils avaient du battre en retraite et la bataille s'était terminé sous les applaudissements de l'AD . Bien entendu , le combat continuait davantage chaque jour et cela devenait carrément instinctif de se tenir sur ses gardes avec un Protego devant soi dans les couloirs de l'école .


« Is that letter troubling you ? You seem to read it quite frequently. Bad news ? Treason ? Warnings ? Love letter ? Tss. Cockroaches in love are still cockroaches. It is a good thing that you keep hope in your heart. Hope is the best weakness to break one’s spirit. You let them dream of abetter world. You let them think that it might happen, then you, when it is the more appropriate, you annihilate that hope. Keep hoping, young Valiente. Keep hoping so we can destroy the very fabric of your
mindless head. You will know when the moment will come. Darkness always covers the light. Every light is born into darkness and ends in darkness. »


« Ne te crois pas plus maligne , c'est juste ton crétin de maître qui vous fait croire que vous allez gagner , mais votre clan , si on enlève le pilier , tout tombe avec alors je rêve de voir cette chère face de python crever . Nous , après Scrimgeour et Dumbledore , on est toujours intact et ce qui ne nous a pas tué , nous a rendu plus fort . Vous , vous êtes juste une bande , des traîtres et des hypocrites à l'intérieur

Revenir en haut Aller en bas
Christabella I. Lockwood
avatarNombre de chapitres écrits : 2352
Sang : Sang-pur
Supporter de : Le Seigneur des Ténèbres
© avatar, icon, signature : © Pitchounette
Date d'inscription : 30/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Dance With Me | Lucas } Finished   Dim 26 Aoû - 6:16
    Christabella esquissa un sourire aux paroles du jeune Valiente. S’il pensait l’atteindre, il se trompait. La neige qui tombait entre les deux ennemis ne s’arrêtait pas, mais, elle avait semblée ralentir. Comme si le temps lui-même avait eu un relâchement.


      « I would have thought that you knew what a monologue is. On the other hand, I cannot blame your lack of education. Educated or not you should have known that a monologue is orchestrated by one person only, unlike a tirade. Have not you been heedful in drama class, dear boy ? »
      Spoiler:
       


    Son but était de l’énerver. De le reprendre sur de petits mots, de le prendre pour un imbécile. Pour ce qu’il était, en fin de compte. Ce cloporte allait bientôt perdre les pédales, elle le sentait. Les griffes de la mangemorte se referaient lentement sur le jeune homme, qu’il le sache ou non. Dans quelques instants, il allait sortir sa baguette. L’évènement prévisible. La meurtrière eue un petit rire moqueur en le regardant, une fois de plus, pour ce qu’il était : rien. Les paroles du jeune Gryffondor résonnèrent encore une fois dans l’atmosphère.

    Quel petit ignorant. Il se pensait vraiment plus fort d’esprit, plus malin et plus talentueux qu’elle ? Tss. Son doigt n’avait jamais été aussi creux dans son globe oculaire. Christabella ne voyait rien en lui qui aurait pu être simplement… Logique, rationnel ou bien, simplement, une quelconque lueur d’intelligence. Mais devrait-elle être surprise ? S’était-elle réellement attendue à une petite pensée logique de cet être sans illusion devant les yeux ? Ce jeune homme regardait un film. Un film moldu… Ce film, c’était les évènements qui se passaient en ce moment. Il croyait que tout ça n’était que passager. Que quand les crédits allaient rouler, il retournerait chez lui, se disant que rien n’était vrai. Mais ce qu’il ne comprenait pas, c’est qu’il jouait dans ce film. Il n’allait pas rentrer chez lui et finirait mort. Comme tous ceux qui s’opposaient au grand Seigneur des Ténèbres.


      « My Master is invincible. Yours is dead. When Potter will fall, and he will, the world will be ours. The Lord of Darkness has never been so powerful. Deep down in your heart, you know all your rebellions are futile. »
      Spoiler:
       


    Lucas était exactement en train de prouver ce que la mangemorte lui avait dit plus tôt. Il s’accumulait de l’espoir. Il voyait l’illusion comme la réalité. Ce moustique s’enfonçait lentement dans son trou, se disant que tout allait aller. Que tout allait s’arranger, mais la réalité était tout autre. Son cerveau primitif n’était pas capable de se rendre compte de ce qui se passait vraiment, alors il aimait mieux vivre dans son rêve. C’était son problème, quand l’avalanche de déceptions et de malheurs lui tomberaient dessus, elle n’allait pas avoir pitié de lui. Elle allait lui écraser la main qui lui supplierait de le laisser en vie.

    La louve-garou s’approcha de lui, marchant lentement, la brise d’hiver lui emportant son odeur et faisant danser doucement ses cheveux longs.



      « When everything will be over, I will personally take care of your family. I will hunt them down. I will return every rock of the world and when I find them, I will bring them to you. Tortured. On the edge of death. First, I will kill your poor mother. Then, your helpless father, annihilated like the cockroach he is. Your little brother will be the last and he will be the one who suffers the most. I will carve his ugly name on his body, Every inch of his skin will be covered with blood and I’ll let him die of starvation in a cold, black room. But you will live. You will live to ache and blame yourself for your impotency. You will beg me to kill you, but never am I going to do it. For the rest of your pitiful life, you will suffer and cry. »
      Spoiler:
       



    Elle est maintenant à quelques centimètres de lui, son visage s’avance au-dessus de son épaule. Sa voix n’était maintenant qu’un chuchotement qui aurait pu paraître doux si sn contenu n’avait pas été si troublant.


      « Maybe the Lord could allow me to keep you as a pet… »
      Spoiler:
       


    Elle s’éloigne de lui, ce même sourire sadique aux lèvres. Si elle avait été plus émotive, elle serait sûrement prise d’un grand rire dément, mais non. Si elle avait été comme Bellatrix, elle aurait laissé ses émotions l’emporter sur elle. Christabella savait comment se contenir, c’est ce qui l’avait amené jusqu’ici. La mangemorte resta proche du jeune homme. Un mètre ou moins. Ce pouvait ajouter une petite touche intimidante, sinon, tant pis.

    De toute façon, elle n’en avait pas fini avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Dance With Me | Lucas } Finished   Dim 26 Aoû - 17:53
Elle ne sembla pas admettre , il lui était préférable à ses yeux de tout nier en vrac . Lockwood riposta bien entendu la remarque de Lucas , qui ne fut pas surpris , car à part cette réaction et le fait de le torturer , rien d'autre n'était possible de la part de cette femme sadique . Elle se justifia en premier par le soi-disant manque d'éducation du Gryffondor , ce qui le fit éclater de rire devant l'air ruminant et sérieux de Christabella , il se connaissait et connaissait aussi suffisamment ses parents pour se reconnaître bien éduqué ou pas , ses preuves demeuraient tout simplement mal foutues pour expliquer correctement . Certes elle avait parlé devant lui de sorte à ce qu'il l'écoute mais ce fut à peine s'il avait tendu l'oreille pour l'entendre cracher ses mots insignifiants de sa bouche , Lucas s'était plus submergé dans ses pensées qu'autre chose , jugeant que cela avait plus d'interêt que de l'écouter . Le monologue n'avait pas que sa définition dans le théâtre , il exprimait également le discours d'une personne qui parle seule , et par extension , c'est ce qu'elle avait fait lorsqu'il avait laissé paraître qu'il l'écoutait alors qu'il ne le faisait pas du tout . Mais à quoi bon rétorquer ? Elle trouverait un autre prétexte d'expliquer avec sa vision des choses , toujours en sous-estimant le Gryffondor . C'était devenu de plus en plus épidémique , ce réflex chez les disciples du Seigneur des Ténèbres de toujours croire que les plus petits qu'eux ne sont que sans défense et sans niveaux .

« My Master is invincible. Yours is dead. When Potter will fall, and he will,the world will be ours. The Lord of Darkness has never been so powerful. Deep down in your heart, you know all your rebellions are futile. »

« Invincible hein ? Nuance , merde de sombrals . Il a sombré pendant 13 ans dans le néant à cause du soir où il avait essayé de tuer un nourisson qu'il prenait pour une menace ... Une menace ? Mais comment peut on être aussi stupide ?! Puis votre maître est revenu il y a 3 ans . Et ça fait 3 ans que celui qui vous parait être qu'un sale binoclard de 17 ans , vit toujours . En plus de ça , c'est un froussard . Il n'a même pas eu les tripes de tuer lui-même Dumbledore , et tu le penses invincible?»

En tout cas , aux yeux de Lucas , Voldemort restait simplement une personne qui montait toujours sur ses grands chevaux , ayant la prétention qu'il dominerait tout le monde mais ce qu'il avait oublié de plus crucial , c'était de tuer par lui-même Dumbledore et ça n'a fait que renforcer l'existence de la peur que Voldemort manifestait pour l'ex Directeur de Poudlard . Peu de monde s'était véritablement penché sur la question mais ceux qui demeuraient fort proche de l'AD et de l'Ordre n'ignoraient pas cette faiblesse de la part du Mage Noir . D'un autre côté , pourquoi n'avait on toujours pas rayé Voldemort de la surface de la Terre , personne ne le savait . Tous ceux aux côtés du bien , attendaient patiemment que ça arrive mais voilà depuis quelques années que le Gryffondor restait perplexe à ce propos .


« When everything will be over, I will personally take care of your family. I will hunt them down. I will return every rock of the world and when I find them, I will bring them to you. Tortured. On the edge of death. First, I will kill your poor mother. Then, your helpless father, annihilated like the cockroach he is. Your little brother will be the last and he will be the one who suffers the most. I will carve his ugly name on his body, Every inch of his skin will be covered with blood and
I’ll let him die of starvation in a cold, black room. But you will live. You will live to ache and blame yourself for your impotency. You will beg me to kill you, but never am I going to do it. For the rest of your pitiful life, you will suffer and cry. »


« Ma mère en premier ?! Jamais tu ne l'auras ! Elle vous passe entre les doigts depuis deux mois ! Et mon père est bien loin d'ici , comment pouvez vous savoir où il est ? Orlando est sous ma protection , ne pense même pas à toucher un de ses cheveux , grosse dinde ! Ma famille est réunie au complet à jamais ..»

Bien qu'au fond de lui , il savait qu'un quart de sa famille était partie en fumée récemment . Lucas n'aimait pas beaucoup se mentir à lui-même , cette réaction contre-nature le poussa à cligner de l'oeil droit vivement .


« Maybe the Lord could allow me to keep you as a pet… »

« Mais bien sûr .. »
Revenir en haut Aller en bas
Christabella I. Lockwood
avatarNombre de chapitres écrits : 2352
Sang : Sang-pur
Supporter de : Le Seigneur des Ténèbres
© avatar, icon, signature : © Pitchounette
Date d'inscription : 30/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Dance With Me | Lucas } Finished   Jeu 30 Aoû - 4:57
    Les paroles du jeune homme ne firent aucun effet sur la belle mangemorte. Elle savait comment, surtout aujourd’hui, comment les jeunes avaient la bouche rapide pour répondre dès qu’ils se sentaient un peu poussés. Le meilleur moyen, avait-elle appris, c’était de ne rien dire. De ne pas leur répliquer et de les laisser penser ce qu’ils voulaient. Ils se rendaient souvent compte de l’évidence qui leur envoyait la main juste devant leur rétine et comprenaient. Ces jeunes insolents comprenaient comment ils avaient tort. Ce pouvait être des minutes, des heures, des jours après la conversation. Ou bien, des fois, ça prenait un autre évènement. Alors là, les paroles de Christabella résonnaient dans la tête de ces effrontés et la vague de chaleur et de panique les prenait. Tss, ce Valiente n’était pas différent des autres et un jour, il comprendrait. Il comprendrait comment se battre comme ils le faisaient tous était aussi utile qu’un moldu essayant de faire de la magie. Oh, elle aurait bien pu lui répondre, mais quel était le point ? Il préférait vivre dans ce film. Quel dommage, la défaite et la mort auraient été bien plus faciles à accepter. C’était son problème, en gros.

    Puis, vint le moment de la réplique sur ce qu’elle allait faire à sa famille et lui, une fois que tout serait terminé. Un sourire machiavélique se dressa sur son visage. Il ne semblait pas savoir comment tout ça était presque amusant pour la meurtrière. Sa mère n’avait pas été retrouvée parce que Christabella ne s’était jamais mise à ses trousses. Elle avait des trucs bien plus importants à s’occuper que de courir après une gazelle égarée. C’était le travail des autres, ça. La mangemorte avait sa mission à elle, bien claire, dans sa tête : s’assurer que les Carrow faisaient leur travail et mettre de l’ordre à où ils ne pouvaient pas le faire. Son père serait facile à trouver, une fois toutes ces rébellions calmées. Et elle lui avait dit, elle serait prête à relever toutes les roches du monde pour les retrouver. Elle n’exagérait qu’à peine. La meurtrière serait capable de le pourchasser. Elle avait beaucoup d’avantage sur lui, en plus. Beaucoup d’avantages. À la mention que son frère était sous sa protection, Christabella failli perdre son calme pour lâcher un rire moqueur. Sous sa protection ? Sérieusement ? Ses parents souhaitaient donc la mort de ce jeune. Quel gâchis, ce serait bien trop facile.

    Puis, vint le moment qui attira son attention. Il avait bien dit que toute sa famille était réunie ? Oui, c’était bien ça. L’esprit manipulateur de Christabella se mit alors en jeu. Les engrenages tournaient, le feu brûlait, aussi bien que la neige tombait toujours. Elle prit un moment, les yeux fermés pour savourer ce moment qui allait lui faire voir sa supériorité sur l’élève. Ce moment avait paru durer une trentaine de seconde, mais n’en n’avait duré que deux, réellement. Fixant les yeux bleus ciels du Gryffondor, elle faussa l’air d’être surprise, haussant les sourcils, le sourire qu’elle avait, disparu.


      « Oh, you did not know ? I am deeply sorry to tell you such news… Your grand-parents were… Violently murdered. » La mangemorte croise les bras, posant les doigts sur son propre menton, un peu comme si elle pensait. « But who could do something awfully brutal like this ? So…. Barbrian, savage…»
      Spoiler:
       


    Christabella prend une petite pause, fixant le sol devant elle, comme prise dans ses pensées. Bien sûr, ça ne faisait que parti de son jeu qui était, volontairement, bien évident. La tête un peu penchée vers l’avant, ses yeux noisette revinrent se planter dans les siens.

      « Did you hear about my little secret ? It is nothing really important… As a werewolf» Son sourire s’agrandit sur son visage, machiavélique, mauvais.« Sometimes, I just don’t know how to control myself… Your poor grand-parents… George and Anna… Screaming for their lives as I unleashed my animal fury on them. » Elle prend une autre petite pause, regardant le vide à côté d’elle un sourire quasiment nostalgique au visage.« I remember blood. Blood everywhere. The taste was so… Delightful. »
      Spoiler:
       


    Pour prouver ce qu’elle disait, la belle brune mit son bras devant elle et retroussa sa manche pour montrer les cicatrices des morsures, griffures et autres blessures du loup-garou qui lui avait donné cette malédiction. Quand elle sut qu’il avait vu, elle remit sa manche par-dessus son bras nu qui sentait le vent froid et les petits flocons qui fondaient. Christabella se rappelait bien avoir entendu parler de ce meurtre. Réellement, elle ne savait pas ce qui avait causé la mort de ces deux personnes âgées. Ce qu’elle savait, c’est que ça avait été un vrai bain de sang, de chair et de tripes. Ça ressemblait beaucoup à une attaque de loup-garou, mais ce ne pouvait être elle. Le mois dernier, elle se rappelait avoir pris sa potion Tue-Loup, comme elle le faisait toujours, et qu’elle s’était couchée dans une salle sans fenêtre. Même s’il y avait eu un trou et qu’elle s’était transformée, non, elle ne s’en serait pas rappelée, mais la mangemorte se serait réveillée ailleurs que dans le lit de cette salle, par contre, ce qui n’avait pas été le cas. Non, ce n’avait pas été elle, mais c’était sûrement un autre loup-garou. Ou en tout cas, quelque chose qui se rapprochait à ça. Elle fit un rire distant. Elle faisait comme si elle était prise dans ses pensées, ce qui était loin d’être le cas. Son attention revint au jeune homme.

      « We seduce the dark with pain and rapture. Your grand-parents are dead for a reason. Their time was over. Life had nothing more to give them, so it took them away. It is a fatality. Just like our victory. Just like your failure. »
      Spoiler:
       


    Son regard avait un éclair de défi. Ils n’étaient pas très proche, mais pas très loin non plus. Juste assez pour pouvoir éviter un sort quelconque que ce jeune Gryffondor pourrait lancer. Elle pouvait le voir. C’était si évident. Il bouillonnait de l’intérieur. Il avait envie de lui envoyer un bon petit Avada Kedavra dans la figure ? Allez, vas-y, Lucas. Montre comment tu n’es pas si différent de nous. Que tu ferais tout pour te débarrasser de tache comme elle. Allez, prouve au monde ce que tu vaux, sale coquerelle. Viens lui montrer ce que t’as dans le ventre.

    Bats-toi pour tes illusions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Dance With Me | Lucas } Finished   Jeu 30 Aoû - 13:36
« Oh, you did not know ? I am deeply sorry to tell you such news… Your grand-parents were… Violently murdered. But who could do something awfully brutal like this ? So…. Barbrian, savage…»

Lucas sentit un éclat de colère descendre dans ses tripes . Le petit air dubitatif de Lockwood ne laissait justement aucun doute sur la question de qui avait tué ses grands-parents . Cependant , un élan perplexe le ralentit dans son ascension vers une fureur abominable : la maison noyée dans le sang n'avait pas laissé l'enfant indifférent , il reconnut ça comme un message ou un indice , comme si l'assassin voulait qu'on tente de découvrir son identité , sans aucun doute pour attirer la mère de Lucas et la tuer ensuite . Les yeux écumant de rage se débarrassèrent alors de ce que Lucas avait de plus mauvais en lui , laissant place à une sorte de méditation , remplie de doute et de question . Il n'ajouta aucun mot , il préféra la laisser continuer .

« Did you hear about my little secret ? It is nothing really important… As a werewolf
.
Sometimes, I just don’t know how to control myself… Your poor grand-parents… George and Anna… Screaming for their lives as I unleashed my animal fury on them.
I remember blood. Blood everywhere. The taste was so… Delightful. »

« Que...Quoi?.... Alors c'était toi ?! »

Sa rage tentait de le fuir mais Lucas la tenait désespérément prisonnière de son âme , si bien qu'il en oublia sur l'instant que c'était une louve-garou , tellement il trouvait inconcevable que cet être sans pitié qui avait fait vivre à sa mère l'un des pires moments de sa vie , l'avait mise à terre tellement elle était écroulée dans son coeur , venait de lui ôter une partie d'elle-même , sous les cris , sous les pleurs incessants , sous la colère furibonde de Caroline Valiente . Et lui-même avait souffert d'avoir perdu ses propres grands-parents . Deux personnes humbles , gentilles et affectueuses . Et bien sûr , Lockwood ne pouvait s'abstenir d'étaler sa folie meurtrière en détails , répétant davantage le mot " sang " . Lucas savait qu'il ne devait pas libérer sa colère , il venait même de relire la lettre de son père lui disant ne pas laisser la vengeance l'aveugler mais il n'avait pas l'expérience requise pour savoir se contrôler . Il serra ses poings de plus en plus vivement , ses veines prêtes à éclater , son sang devenant aussi ardent que la chaleur du soleil , quant à ses sourcils , ils étaient froncés au maximum .

« We
seduce the dark with pain and rapture. Your grand-parents are dead for a
reason. Their time was over. Life had nothing more to give them, so it
took them away. It is a fatality. Just like our victory. Just like your
failure. »


« TU LES AS TUES , ESPECE D'ORDURE ! CREVE !»

Il n'eut même pas achevé sa phrase , qu'en plein milieu de celle-ci , il dégaina sa baguette et le sol se mit à vibrer , parcouru par des ondes très fortes et il ne fallut pas une seconde de plus à Lucas pour soulever un milliers de litres qu'il éjecta sur Christabella sous formes de glace à une vitesse folle .


Dernière édition par Lucas Valiente le Jeu 30 Aoû - 18:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Christabella I. Lockwood
avatarNombre de chapitres écrits : 2352
Sang : Sang-pur
Supporter de : Le Seigneur des Ténèbres
© avatar, icon, signature : © Pitchounette
Date d'inscription : 30/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Dance With Me | Lucas } Finished   Mer 5 Sep - 3:24
    Le piège se refermait sur Lucas. Sèchement. Comme les dents d’un serpent sur sa proie. Le petit sourire de Christabella, qui disparut tout aussi rapidement qu’il apparut, montrait qu’elle avait déjà gagné bien avant que ce petit effronté ne vienne lui briser sa belle ambiance. L’air s’était électrifié. Le visage du jeune homme, bouillonnant, presque rouge, prouvait à Christabella comment celui-ci était si… Faible d’esprit et facilement manipulable.

    Ce n’était sûrement pas un simple Gryffondor qui lui ferait peur. La louve-garou en avait vu d’autres. Des Aurors, plusieurs à la fois, même si elle avait eu l’aide d’autres mangemorts, des gens bien plus entraînés que cette coquerelle. Oh, Christabella était bien au courant que sa mère était une adversaire redoutable et qu’elle l’avait très probablement entraîné pour se défendre contre les méchant mangemorts comme elle. Mais seul à seul ? Tss. La louve-garou avait les sens affutés, réflexes améliorés, un contre un. Quelle étaient les chances qu’il gagne ? Un maigre 5 % Probablement. Et en plus, il était aveuglé par la rage qui le consumait. Ce qui réduisait ses chances, déjà faibles.

    La mangemorte aurait eu le temps de sortir sa baguette, mais l’esprit manipulateur de la brune se faisait déjà aller à mille kilomètres/heure. Elle prit sa baguette à la dernière seconde, juste avant que les stalactites de glace ne lui tombent dessus. Elle fit un Protego, juste à temps, encore une fois, et les pics vinrent s’écraser sur le bouclier qui la recouvrait. Une fausse expression de surprise fit l’apparition sur le visage de la belle brune. En ce moment, le jeu d’actrice qu’elle faisait été parfait. Elle faisait la surprise, celle qui ne s’en attendait pas. Celle qui réalise comment elle est moins forte qu’elle ne pensait l’être. Mais bien sûr, tout cela n’était que du jeu. Christabella avait pris des cours de théâtre, dans sa jeunesse et elle performait très bien. Presque parfaitement, même ! Elle avait apporté cet aspect dans sa vie de tous les jours. C’était facile, pour elle, de mentir. De jouer le jeu.

    Elle jetait des sortilèges, manquant sa cible volontairement des fois, d’autres fois, les sorts du jeune homme l’atteignait de plein fouet et, mais rien de bien grave. Non, puisque, sans qu’il le voit, la meurtrière s’était jeté un Protego invisible qui agissait comme une coquille. Lorsque les sorts du Gryffondor l’atteignaient, Christabella n’avait qu’à suivre le mouvement du sort dans son sens contraire. Elle reculait sans cesse, à petit pas, en lui faisant croire qu’elle avait de la difficulté à dévier ses sorts, tandis qu’elle aurait pu facilement contre-attaquer. Il se croyait trop maître de la situation. C’était ce qui allait lui causer sa perte.


      « Please… Stop I can’t take it anymore… You won ! »
      Spoiler:
       


    Mais elle voyait bien comment ce jeune homme était parti. Il la voulait soit morte, soit souffrante, soit trop faible pour continuer. Bien. Très bien. C’était ce qu’elle voulait. Encore quelques secondes et elle pourrait lui faire voir ce qu’une vraie mangemorte était capable de faire.

    Puis, lorsqu’elle aperçut une faille, celle qu’elle recherchait dans cette théière sifflante, elle changea de position, déviant le dernier sort qu’il lui avait lancé et commença à avancer tout en l’attaquant. L’expression de peur qu’elle ait eu sur son visage s’était transformée en un rictus satisfait. Parfait. Simplement parfait ! Tout s’était passé comme elle l’avait prévu et l’extasie qui la prenait en ce moment était indescriptible. Elle lança un Avada Kedavra à deux poils de son bras, mais bien sûr, elle n’avait pas voulu le tuer. Simplement pour l’effrayer. Puis, un sortilège d’apparition pour lui faire apparaître un chaudron qui alla lui écraser le bras gauche, pour finir avec trois Doloris, le touchant chacun à des partis différentes de son corps. Et voilà. C’était fini. Le chaudron qu’elle avait fait apparaître était en train de rouler un peu plus loin.

    Le jeune homme qui s’était écrasé par terre après ses trois Doloris n’était plus en état de se battre. Il agonisait. Il souffrait. Il voyait maintenant ce que c’était que de s’en prendre aux forces du mal. Que de se battre ne finissait qu’avec la douleur. La mangemorte s’approcha doucement du jeune homme, puis, quand elle fut à côté de lui, posa son pied sur son torse et lui écrasa la cage thoracique. Elle le regardait de haut. Littéralement et figurativement. Le pauvre chou, il avait l’air de souffrir le martyr, le pauvre.


      « You poor child. How could you think you would actually defeat me ? But do you see where you are now ? You are aching because you thought that a little cockroach like you could kill the big bad wolf. Do not be sad, I know you are aching. Deep in your heart, you know you deserve it. I could annihilate you. Right now, you are my prey. Contrariwise, it would be much more funnier to let you live. » Elle le regardait un moment pendant qu’il se tortillait, comme subjuguée par l’image de voir cette créature si primitive souffrir. Puis, son expression devint plus sombre.« Let the pain get to your head. To your heart. To your desires. Let it become the very fabrication of your mind.. Empires rise, empires fall. Structures collapse and the lords are disgraced. Dumbledore is dead. Your time is over. A new dark era is emerging from the light. »
      Spoiler:
       


    Un dernier regard méprisant de l’adulte envers l’adolescent avant que celle-ci ne parte en direction du château. Elle avait assez perdu de temps comme ça et il était temps qu’elle y retourne. Ce Valiente allait souffrir jusqu’à ce que quelqu’un lui enlève le sort, parce qu’elle ne le ferait pas. C’est avec ce même sourire machiavélique que Christabella passa à côté des arbres, et entra dans le château. Les élèves n’étaient jamais partis bien loin. Leur curiosité les avait poussés à sortir dehors une fois que tout s’était terminé. Tss. La belle brune avait, une fois de plus, prouvée qu’elle était capable de tout pour faire comprendre à un élève à la langue un peu trop empoisonnée qu’elle était celle qui menait la danse.

    La danse de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Dance With Me | Lucas } Finished   Mer 5 Sep - 14:55
Son coeur de lionceau rugissait dans sa cage thoracique , bousculant tout sur son passage . Son adrénaline grimpait à plein régime , sans qu'on puisse l'arrêter , complètement comparable à un guépard dans son élan , trop puissant pour qu'on puisse le toucher . Cette adrénaline montait carrément de ses pieds jusqu'au sommet de sa tête , son corps en était littéralement rempli , il ne pouvait que la gaspiller sur Lockwood tellement il en fabriquait des quantités.

Au départ , il la pensait simplement différente de ses autres collègues au point de pouvoir s'amuser avec , mais il oubliait qu'une nature étrange en cache toujours une autre . Celle de tuer de façon barbare des personnes âgées . Il n’espérait plus qu'une seule chose pour elle , c'est qu'elle n'ait pas assassiné son oncle et sa famille , sinon l'envie de la tuer deviendrait seule et unique dans sa tête . Il était certain que déjà enragé comme il l'était , Lucas n'avait pas du tout envie de la laisser intact dans ce duel , il rêvait déjà de l'envoyer à Sainte Mangouste mais qu'on la refuse à cause de son statut de Mangemorte et qu'elle puisse pourrir en enfer .

Elle riposta cependant ses éclats de glaces , qui auraient été aptes à blesser une centaine d'homme , mais malgré sa colère , il n'omettait cette compréhension de voir un Mangemort entraver ses sortilèges , le contraire le surprendrait un peu . Si son instinct belliqueux n'était pas trop mal , ce n'était pas parce qu'il avait commencé à combattre de façon précoce , contrairement à un élève normal avec des parents normaux , dirons nous , c'était surtout à cause des horreurs qu'il avait déjà croisé sur sa route , des effets de surprises et de peur , des victimes et des obstacles devant lui , lui apprenant que les gens qui souhaitaient la douleur des autres existaient toujours , malgré qu'on puisse vouloir les neutraliser .

Il la bombardait comme jamais il n'aurait bombardé quelqu'un . Les sorts à la seconde paraissaient si nombreux qu'on ne pouvait les compter . Cependant , sa rage l'aveuglant encore , il ne vit pas arriver l'éclair blanc qui lui éblouit le visage et le percuta en pleine poitrine , le plaquant sur le sol . Il n'en avait pas fini , et même si sa mort était proche , il continuerait jusqu'au bout . A moitié malvoyant , entre les éclats de blancheur qui se dispersaient de façon traînarde de ses yeux , il cibla Lockwood pour la stupéfixier et lorsqu'il entendit un gémissement , il crut bien l'avoir ébranler .


« Please… Stop I can’t take it anymore… You won ! »

Cet air larmoyant ne lui inspirait aucune honnêteté , et de la part d'une femme , il s'en rendait mieux compte . Il se crut même quelques années en arrière , lorsque ses deux ex manipulatrices , en troisième et en cinquième , l'avait rejeté comme une vieille chausette moisie , l'art de l'influence ne l'étonnait plus désormais, en particulier venant du sexe opposé . Et de toute façon , les supplices lui étaient anodins , il comptait bien achever le travail commencer pour l'entendre crier comme un porc que l'on conduit à l'abattoir . Mais lorsque son ultime experlliamus fut éjecté de sa baguette pour rendre davantage vulnérable Lockwood , celle-ci objecta en le diffractant , reprenant soudain ses airs de femme forte que le Gryffondor avait aperçu dès leur rencontre . De façon tellement frénétique car elle semblait si sûre d'elle , elle déchargea une foudre verdoyante que Lucas connaissait bien pour avoir déjà vu plusieurs fois sa mère l'esquiver , et l'évita à quelques centimètres prêts . Il s'agissait du premier qu'on lui lançait . Il se sentit tout drôle , comme si le monde venait de s'écrouler . Ce fut tant insolite qu'il oublia de se concentrer et se surprit lorsqu'un chaudron lui concassa le bras gauche , sous son air infirme et furieux . Et bien qu'il demeurait droitier , il ne put réprimander ce qu'elle lui avait fait subir puisqu'elle décida de lui lancer 3 endoloris simultanément . Pourquoi 3 ? L'aurait-elle soupçonnée d'être en état de lui faire regretter son geste si elle ne lui en avait lancé qu'un seul ?



« You poor child. How could you think you would actually defeat me ? But do you see where you are now ? You are aching because you thought that a little cockroach like you could kill the big bad wolf. Do not be sad, I know you are aching. Deep in your heart, you know you deserve it. I
could annihilate you. Right now, you are my prey. Contrariwise, it would be much more funnier to let you live.
Let the pain get to your head. To your heart. To your desires. Let it become the very fabrication of your mind.. Empires rise, empires fall. Structures collapse and the lords are disgraced. Dumbledore is dead. Your time is over. A new dark era is emerging from the light. »


Comment pourrait-il la contrarier s'il ne pouvait que se tortiller de douleur ? Un coup de fusil dans le coeur , des lapidations sur sa peau , des plaies parcourant des mètres et des mètres de son corps , des électrocutions plein dans sa tête , des gifles à la seconde , des coups de poing dans le ventre , cela était le résumé de ce qu'une seule étincelle d'un Endoloris pouvait créer . Lucas n'avait peut être plus la force de se battre avec sa baguette , mais il avait la force de se battre avec les mots . Même si elle s'éloignait , tant mieux , qu'elle ne l'écoute ou qu'elle le fasse , peu lui importait , s'il s'agissait de ses dernières minutes à exister , la dernière phrase que Christabella Lockwood lui avait adressé avait donné le déclic à une parole sensible qu'un un grand homme barbu aux lunettes en demi-lune avait dit à ses élèves , le jour d'une rentrée à Poudlard . L'attention de deux élèves qui s'était mis à l'abri en dessous d'un buisson touffu allait justement lui rendre un énorme service .


« Même dans les moments les plus sombres ...»

Il lâcha cette première partie de phrase à voix audible , de sorte à ce que ceux qui observaient la scène depuis le début remarquent qu'il voulait de l'aider . L'un d'eux se trémoussa légèrement , toujours couché sur le sol en dessous du buisson , et eut un minimum de place pour stopper le sort qui torturait Lucas .

« ...Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière .»

D'un bond , il se redressa comme une statue toute fraîche qu'on venait d'ériger . Son ennemie avait pris " la fuite " , c'était son point de vue à cause de cette rancune qu'il enfonçait dans son coeur en la voyant . Cette dernière était désormais loin , vraiment peu à portée de main et après une telle douleur , il ne se sentait pas d'attaque à faire jaillir un sortilège de longue distance . Entre ses dents , il murmura

« J'en ai pas terminé , mais joue , fais ta grande , comme ça je rirai mieux quand tu tomberas de ton piédestal soit disant invincible , Lockwood... »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Dance With Me | Lucas } Finished   
Revenir en haut Aller en bas
 

Dance With Me | Lucas } Finished

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lucas di ke Aristide ekri sou fo nom lan entenet la ,
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» STANLEY LUCAS CONTRE-ATTAQUE
» a LA NEG EGRI,SE STANLEY LUCAS
» LUCAS a menti au sujet de fevry.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-