+ vous?



 

Partagez | .
 

 Coeurs échancrés {...PV Elliyot...}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Coeurs échancrés {...PV Elliyot...}   Dim 24 Juin - 15:01
C'était un jour impassible , indifférent , inodore , inoffensif , fade , terne . La pluie coulait à flot dehors et personne d'assez fou ne déambulerait à l'extérieur , sous ce ruissellement continu .Ou peut être bien ... Lucas était allongé sous un arbre dans le parc . Encore en train de se ronger les ongles à l'idée que son père né-moldu puisse se faire capturer par les sbires de Lord Voldemort . Triste époque et stupide dictature . Obtenir la race parfaite , tel était l'objectif de ce connard . Oui , parlons franchement , il n'a rien dans la tête cet enfant-là , il n'est même pas " parfait " lui-même . Ce n'est d'ailleurs pas en zigouillant son père qu'il le serait . Le Gryffondor serra ses poings . Si ne fut-ce qu'une fois dans son existence , il croisait cette tête de python putride , il lui ferait bien passer un sale quart d'heure .

Cependant , Lucas connaissait ses limites et savait très bien qu'il était incapable d'affronter le Seigneur des Ténèbres de cette façon . Sa mère lui avait déjà rappelé que même s'il avait déjà réussi à vaincre plusieurs Mangemorts , pour les rares fois où ces idiots étaient venus s'introduire chez eux pour semer la panique ( ou même en plein dans la rue , c'était courant aussi ) , ce n'était pas pour autant que Voldemort devenait aussi accomodant qu'eux à être combattu . Depuis qu'elle l'avait averti , Caroline Valiente , en tant que bonne mère de familel et Aurore de grande expérience , amena son fils à prendre de sérieuses précautions . Car bientôt , l'heure viendra où il devra perdre des êtres chers contre son gré , où il devra souffrir cent fois plus qu'il n'a pus souffrir auparavant , où il devra même , dans des cas extrêmes , abandonner ses propres amis à leur sort . Le but n'était pas de le rendre insensible et cruel , mais de l'armer à ce qu'il l'attendra dans le futur . Elle insistait beaucoup à propos de ce qui concernait son entourage car la mère de Lucas connaissait parfaitement son fils , et savait à quel point il accordait un interêt exagéré pour ses relations proches , vu son caractère altruiste et très sociable .

Tellement il ne s'apeçervait pas que le temps défilait , qu'il se découvrit trempé jusqu'aux os , de la tête aux pieds . Le Gryffondor grogna de ne pas s'en être aperçu plutôt , pensant que l'arbre l'aurait suffisamment abrité de la pluie et remonta en direction du château en cavalant . Evidemment , courir comme une grosse loque humide dans les entrailles de l'école ne le faisait pas passer inaperçu . D'ailleurs , la satisfaction vient se joindre à son humeur lorsqu'il pénétra dans la salle commune de Gryffondor . Qu'est-ce qu'on est bien chez soi ! Lucas se réconforta d'être masqué des regards curieux et monta dans le dortoir pour se changer .

Seulement , une petite surprise l'attendait . Elle était assise sur un lit , lit qu'il connaissait bien vu que c'était celui d'Elliyot . S'ajoutait , à cet ébahissement , des sanglots , mais il n'en demeurait guère certain . Personne d'autre ne se trouvait aux alentours . Lorsqu'on est populaire et dans un état blâmable , la seule chose qu'on désirait était la discretion . Mais outre les apparences , Lucas s'était toujours efforcé de voir à travers ça , de creuser toujours plus profond dans le coeur de chacun pour y découvrir ce qui s'y cachait . Sans doute une raison supplémentaire qui expliquait pourquoi Lucas détestait les Serpentards , il ne parvenait jamais à les capter mais de toute façon , quelle importance ? Ce ne sont que des abrutis à ses yeux .

D'un pas feutré , il s'approcha lentement de son camarade de maison .

« Elliyot ? Est-ce que ça va ..?»
Revenir en haut Aller en bas
Sorrow C. Caldwell
avatarNombre de chapitres écrits : 1970
Sang : Sang-mêlé
Supporter de : La famille Cox
© avatar, icon, signature : signature: belzébuth icons: dragonborn
Date d'inscription : 22/12/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Coeurs échancrés {...PV Elliyot...}   Lun 25 Juin - 16:53
    « Elliyöt ? » Le Gryffondor leva alors les yeux vers la Poufsouffle qui venait de l’aborder. Raphaëlle, une amie à lui, se tenait devant lui. Elliyöt lui sourit alors gentiment. Il remarqua son teint pâle et ses yeux vides d’expression. On aurait dit qu’elle venait de pleurer. « Raphy ! Comment vas-tu ? Tu veux t’asseoir ? » La jeune fille hésita un long moment et finit par prendre une chaise et s’asseoir à côté de lui. Elle se tordait les mains comme-ci elle était gênée ou encore comme-si elle avait peur. Il ne dit rien, il préférait attendre qu’elle parle. Ce qu’elle finit de faire après quelques minutes d’hésitation : « Elliyöt… Je… Je suis vraiment désolée pour… Lulvia… » Elliyöt devint alors tout blanc. Il regarda Raphy mais ne dit rien. Il savait le lien qu’elles avaient entretenues et il savait que Raphy avait vécu beaucoup de choses ses derniers temps et que la mort de Lulvia n’arrangeait strictement rien. Elle continua cependant en essayant de ne pas éclater en sanglot de nouveau : « Elle a écrit quelque chose avant de …. Tiens, je crois qu’elle aurait voulu que tu la lises… Je ne l’ai pas ouverte… Je…. Excuse-moi… » Elle déposa la lettre sur la table et se leva subitement pour s’en aller en pleurant. Elliyöt resta un bon moment-là à regarder cette lettre. L’écriture fine et belle de Lulvia scintillait doucement. Il ne savait pas quoi faire. Cette lettre le troublait affreusement. Il avait gardé quelques affaires de Lulvia après sa mort, mais tout avait été rendu à sa mère. Il avait longtemps espéré qu’il y aurait une lettre pour lui mais ce ne fut jamais le cas. Hors aujourd’hui, il y avait bien une lettre pour lui écrite par sa défunte petite amie morte trois semaines auparavant. Il resta un long moment sans bouger, sans oser toucher cette lettre se demandant ce qu’il allait faire. Finalement, il décida de se lever. Il rangea ses affaires dans son sac, remis le livre qu’il avait prit à sa place et sortie de la bibliothèque.

    Elliyöt marchait à travers les couloirs de Poudlard pour rejoindre le cœur battant, les mains tremblantes, la salle commune des Gryffondor. Il donna le mot de passe à la Grosse Dame et traversa la salle commune bondée pour se diriger directement dans le dortoir des garçons, vide à cette heure-ci. Il posa son sac près de son lit et s’assit sur celui-ci. Il avait la lettre dans les mains et celles-ci tremblaient. Il resta un long moment à l’observer sans se résoudre à l’ouvrir. Et puis finalement, à bout de nerf, il finit par l’ouvrir. Il la déplia, prit une grande inspiration et lu la lettre. Plus sa lecture avançait, plus il sentit son masque glisser de son visage. Celui-ci devint alors triste, puis des perles d’eau coulèrent sur ses joues. Son cœur était affreusement serré et il avait l’impression d’étouffer. Il défit sa cravate qui tomba au sol et il regardait toujours cette lettre. Lulvia lui avait écrit avant sa mort et c’était la plus belle lettre qu’elle pouvait lui adresser, le plus douloureuse aussi. Il termina de la lire et soudainement, sans plus arriver à se contenir, il explosa en sanglot. Il avait du mal à respirer et il se sentait mal. Il avait mal. Il avait mal au cœur. Il voulait mourir tellement la souffrance était horrible. Il pleura alors et ces larmes furent un immense soulagement au fond de lui. Il murmura le prénom de sa bien aimée disparue quand soudainement : « Elliyot ? Est-ce que ça va ..? » Elliyöt sursauta alors, ne s’attendant pas à ce que quelqu’un soit là. Il reconnut la voix de Lucas, un Gryffondor d’un an son cadet. Elliyöt ne répondit pas tout de suite. Il mit la lettre dans sa petite commode que possédaient tous les garçons du dortoir. Le Gryffondor savait que Lucas n’était pas assez proche pour voir ce qu’il avait mis dans la table de chevet. Il essuya alors ses larmes et dit d’une voix cependant enroulée : « Oui, ça va très bien Lucas. Que fais-tu ici ? Il est plutôt tôt pour aller se coucher non ? » Il ne se retourna cependant pas et son regard se posa sur la fenêtre qui se situait juste à côté de son lit. Il pleuvait dehors, comme il pleuvait sur son âme.


Animal I have become

i can't escape this hell so many times i've tried but i'm still caged inside somebody get me through this nightmare i can't control myself so what if you can see the darkest side of me? no one would ever change this animal i have become help me believe it's not the real me somebody help me tame this animal © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Coeurs échancrés {...PV Elliyot...}   Mar 26 Juin - 0:31
Il eut à peine prononcé le prénom d'Elliyot du bout de ses lèvres que le concerné se retourna brusquement avec un haut-le-corps , un air à la fois vigilant , sauvage et bouleversé s'étalant sur son visage . Ses yeux perlaient des larmes en quantité abondante et sans limite . De plus , il suffoquait avec une respiration saccadée , dont la cause demeurait encore inconnue à Lucas . Son camarade de maison dissimula une paperasse que le jeune homme aux yeux bleus n'avait jamais aperçu auparavant , dans un tiroir , puis il tenta tant bien que mal d'avoir bonne mine devant son compatriote , mais il était loin de paraître aussi naïf . Il y eut une époque où c'était le cas , oui . Mais avec les temps obscures, et par une éducaton aussi précautionneusement mise en marche par sa mère dont le métier était Aurore , Lucas avait appris à ne plus demeurer aussi dupe qu'autrefois . Malgré ce fait , Elliyot persistait à camoufler son regard morne et accablé en lui assurant :

« Oui, ça va très bien Lucas. Que fais-tu ici ? Il est plutôt tôt pour aller se coucher non ? »

Lucas resta pétrifié pendant plusieurs secondes . Il n'avait pas rêvé , pourtant , il avait bien croisé cette tête déconfite et inondée de malheur ? Alors comment est-ce qu'un si loyal et fidèle ami comme lui se permettait-il de lui cacher la vérité ? Son coeur reçut une sorte de poignard empoisonné dans le coeur , un poignard qui , même une fois implanté , continuait de faire souffrir par son poison de déception . Oui , Lucas était ahurri et déçu de la réaction d'Elliyot . Cela le laissait sans voix , il en devenait même presque triste . Alors , d'un ton à la fois écrasé , désappointé et miséreux , il lui demanda :

« J'ai l'air si nigaud que ça pour que tu oses me mentir ? ... En plus , tu changes de sujet ... Elliyot , on est potes de Gryffondor , pas des étrangers qui discutent au milieu de nulle part .»

Son interlocuteur aurait-il décidé de changer le cap de leur relation ? Voulait-il rejeter ou éviter leur complicité d'avant ? Au contraire , elle semblait inévitable . Ils paraissaient tellement semblables tous les deux , si bien que dans les rares moments où ils avaient pu passer un peu de temps entre mecs , ils s'accordaient moralement , et ne faisaient plus qu'un dans leur discussion . Bon , bien sûr , ce sont des cas qui avaient été des évènements uniques , occassionels , si précieux que leurs saveurs n'avaient duré jamais assez longtemps selon Lucas . Et après tout ce temps , Elliyot voudrait y mettre un terme ? Le jeune brun s'y opposait formellement , et même si ce n'était peut être pas la pensée de son ami , il voulait à tout prix préserver leur lien . En plus de ça , il n'avait aucune idée en tête de ce qui pouvait le pousser à manifester une aussi grande tristesse ..en tout cas , il ne s'en souvenait plus .

« Tu ne nous crois plus aussi proches ? Mais moi je garde espoir . Ce n'est pas notre époque chaotique et dévastatrice qui va me faire changer d'avis . »
Revenir en haut Aller en bas
Sorrow C. Caldwell
avatarNombre de chapitres écrits : 1970
Sang : Sang-mêlé
Supporter de : La famille Cox
© avatar, icon, signature : signature: belzébuth icons: dragonborn
Date d'inscription : 22/12/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Coeurs échancrés {...PV Elliyot...}   Lun 2 Juil - 12:38
    Elliyöt ne pleurait pas. Elliyöt ne pleurait jamais devant les autres. Non pas qu’il trouve ceci d’une extrême faiblesse. Non, loin de là. Juste qu’Elliyöt Sorrow Caldwell ne montrait jamais ce qui n’allait pas. Quand on le voyait dans les couloirs c’était un garçon, un homme, qui n’avait pas de soucis, à qui la vie souriait. Il donbnait une illusion parfaite. Oh certes c’était vrai, la vie lui souriait. Certes, il était sociable, il avait de l’humour et il croquait la vie à pleine dent. Mais il y avait une autre part. Une part beaucoup plus sombre et beaucoup plus torturée. L’absence d’un père. La mort d’une petite copine. L’envie de se venger à tous prix. Cette face sombre, cette violence, cette noirceur. Personne ne devait savoir ce que cachait Elliyöt Sorrow Caldwel. Il voulait les préserver, tous autant qu’ils sont. Parce qu’il savait que si un jour il éclatait, il ferait énormément de dégâts.

    Elliyöt ne regardait pas Lucas. Il ne le souhaitait, n’en avait pas envie. Il voulait plus que jamais être seul, seul avec le fantôme que créait son cerveau. Seul. La présence de Lucas n’arrangerait rien à la situation. Et Elliyöt savait que ce garçon était plein de bonne volonté, qu’il voulait l’aider. Quelque part il s’en voulut de ne rien lui dire, mais il n’avait pas le force de parler. Il voulait rester une tombe, il voulait garder ça pour lui. Il voulait que cette lettre reste en lui, comme un secret, un souvenir magnifique et horrible à la fois. Elliyöt n’osa pas regarder Lucas. Il savait déjà sa réaction et ne voulait pas affronter ce regard déçu. Ca n’était pas la première personne qu’il décevait de la sorte il en était conscient. Ces derniers temps, il se faisait distant avec tout le monde. Non pas par méchanceté, juste pour les protéger. Les protéger d’un souvenir cuisant, d’un souvenir horrible, d’une colère monstrueuse et animale. « J'ai l'air si nigaud que ça pour que tu oses me mentir ? ... En plus , tu changes de sujet ... Elliyot , on est potes de Gryffondor , pas des étrangers qui discutent au milieu de nulle part .» Elliyöt soupira doucement en se prenant la tête entre les mains. Il était fatigué. Il n’avait pas envie d’un débat, de discuter. Il était fatigué de discuter. Il voulait le silence et surtout être seul. La voix de Lucas était brisée et Eliyöt y voyait toute la tristesse, toute la déception de la réaction du Gryffondor. Mais le fait d’entendre sa voix énervait plus qu’autre chose Elliyöt. Il voulait qu’il se taise, qu’il arrête de parler et surtout qu’il le laisse tranquille. Il était en colère. Il était en colère contre Lucas de ne pas respecter cette envie d’être seul et de vouloir insister de savoir ce qui se passe alors que lui, Elliyöt ne le souhaitait pas. « Tu ne nous crois plus aussi proches ? Mais moi je garde espoir . Ce n'est pas notre époque chaotique et dévastatrice qui va me faire changer d'avis . » Elliyöt ferma les yeux, essaya de se calmer. Lucas l’agaçait. Ce visage de martyr qu’il affichait énervait plus qu’autre chose le préfèt.

    Soudainement, Elliyöt se mit à rire. Un rire nerveux. Il devait se calmer, parler calmement. Il resta un long moment à rire puis souffla avant de répondre à Lucas : « Arrête Lucas s’il te plait. Arrête de tout mélanger. Ca n’a rien à voir avec toi. Je n’ai pas envie de parler, Lucas. Je veux simplement avoir du silence et qu’on me foutte la paix. Que tu me fouttes la paix. Tu peux être déçu par ma réaction, ça ne changera rien au fait que je veux être seul. Tu peux le comprendre ça ? Alors s’il te plait, laisse-moi tranquil. » Il le savait ses paroles étaient dures et son ton aussi, mais il voulait vraiment avoir la paix et continuer à lire cette lettre et pleurer jusqu’à ce qu’il se déssèche le cœur. Jusqu’à ce qu’il n’ait plus de larmes.


Animal I have become

i can't escape this hell so many times i've tried but i'm still caged inside somebody get me through this nightmare i can't control myself so what if you can see the darkest side of me? no one would ever change this animal i have become help me believe it's not the real me somebody help me tame this animal © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Coeurs échancrés {...PV Elliyot...}   Lun 2 Juil - 15:20
De la part de quelqu'un de populaire , Lucas devait s'attendre à tout . S'il avait demeuré un nigaud sans conscience qui s'imaginait qu'une personne populaire pouvait paraître proche de tout le monde , il se serait bien foutu le doigt là où nous pensons ( soyons polis ) . Bien heureusement , le Gryffondor n'avait rien d'un abruti , au contraire , il se doutait depuis bien longtemps que ce type de gens ne vivait pas toujours à coeur ouvert . Sinon , l'existence de Dumbledore ne renfermerait plus aucun secret , ce qui était loin du compte , même lorsqu'on a produit toutes les tentatives possibles pour le découvrir . Ayant déjà été renversé intérieurement par la mort de son ancien directeur , il n'avait plus l'intention de laisser qui que ce soit réservé rien qu'à lui-même . Quelque part , ça semblait être une certaine forme d'égoïsme , d'être impénétrable , étant donné que l'accès pour les autres devenait alors obstrué . Par principe , l'amitié pour Lucas se devait d'être partagée aux plus hauts points . Cela ne signifiait pas répartir toute sa vie depuis sa naissance , jusqu'aux derniers jours à tout le monde . Non , ce ne serait que balourdises ! Il n'empêchait que selon lui , rien pourtant n'avait à se barrer entre les chemins d'une amitié , exceptionnelle en particulier . il discerna cependant chez Elliyot , toujours cette envie perpétuelle de désirer l'invisibilité et la discretion . Il éclata soudain de rire , ce qui manifesta chez son camarade un effroi des plus frissonants , puis il reprit d'une voix paisible :

«
Arrête Lucas s’il te plait. Arrête de tout
mélanger. Ca n’a rien à voir avec toi. Je n’ai pas envie de parler,
Lucas. Je veux simplement avoir du silence et qu’on me foutte la paix.
Que tu me fouttes la paix. Tu peux être déçu par ma réaction, ça ne
changera rien au fait que je veux être seul. Tu peux le comprendre ça ?
Alors s’il te plait, laisse-moi tranquille.
»

Il était désarmé , impuissant face à ce mur qui s'élevait devant lui , toujours plus inabordable et aussi rigide que de la pierre . Lucas aurait pu taper des mains et des pieds , foncer dessus ou donner un coup de tête , cela n'aurait eu que des répercussions sur lui-même , et non sur cette barrière infranchissable . Face à l'exigence irréversible et insupportable , le jeune homme rougissait davantage de colère , sans rien laisser paraître face à Elliyot .


* Pourquoi toujours tout bloquer comme ça ? Si c'est encore un fichu stratagème pour nous préserver de quelque chose ou je ne sais pas quoi ...*

A la fois furieux et accablé , le Rouge et Or tenta de retrouver sa sérénité et son sang froid puis ajouta à son vieil ami :

« Très bien . Si tu y tiens tant que ça , je te laisse .»

Lucas ne demeurait guère certain d'avoir été impavide dans ses paroles mais il se retourna vers la porte du dortoir le plus impassible possible et posa déjà ses pieds hors de la pièce où il quittait mollement Elliyot ...


[ HJ : J'espère que t'as des idées pour me rattraper maintenant que je t'ai foutu la paix xD ]
Revenir en haut Aller en bas
Sorrow C. Caldwell
avatarNombre de chapitres écrits : 1970
Sang : Sang-mêlé
Supporter de : La famille Cox
© avatar, icon, signature : signature: belzébuth icons: dragonborn
Date d'inscription : 22/12/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Coeurs échancrés {...PV Elliyot...}   Mar 3 Juil - 12:11
    A vrai dire, le fait d’agir de cette manière déchirait le cœur d’Elliyöt. Il ne supportait pas avoir ces réactions, ne supportait pas faire du mal aux autres. Mais il y avait trop de colère, trop de rage en lui. Il fallait qu’il se calme dans son coin. Il fallait qu’il se calme. Il n’agissait pas comme ça parce qu’il s’agissait de Lucas. Non. Ca n’avait rien à voir avec lui. Non, il agissait comme ça avec tout le monde. Surtout en ce moment. Elliyöt n’était plus comme avant et ça tout le monde le savait et tout le monde voulait savoir pourquoi. Pourquoi es-tu triste Eliyöt ? Qu’est ce qui se passe Elliyöt ? Tu veux en parler ? Non non NON ! Il ne voulait parler de rien du tout. Il voulait souffrir en paix, il voulait qu’on arrête de lui poser des questions, qu’on arrête de faire semblant d’être compatissant pour lui, qu’on arrête d’être compatissant pour elle, pour Lulvia. Parce qu’il le savait, toutes ces personnes qui trainaient avec Elliyöt n’avaient jamais aimés Lulvia. Et il ne supportait pas l’idée qu’on puisse ne serait-ce qu’un instant avoir de la peine, de compatir pour elle sachant qu’on ne l’avait pas aimé de son vivant. Et Lucas faisait partit de ces personnes-là. Elliyöt se mit alors à trembler. C’était de la colère, de la rage. Il pensait à tous ces gens dans les couloirs qui lui donnaient un regard de pitié ou compatissant. Il avait envie de les éclater contre un mur à chaque fois. Elliyöt ne voulait pas être prit par pitié. Il ne voulait pas de pitié. Il savait que c’était bien fait pour lui. Il savait qu’il aurait dû aller plus tôt voir Lulvia. Il savait qu’il n’aurait jamais dû allé dans le hangar à bateau. Mais il avait été stupide, idiot, fou. Il avait été un lionceau qui ne faisait pas attention. Aujourd’hui il ne referait plus la même erreur. Les regrets le prennaient et la colère étaient toujours là, plus vivace, plus forte que jamais. Ils auraient voulus qu’ils arrêtent avec leur regard compatissant et qu’ils lui disent : « c’est ta faute ! »

    « Très bien . Si tu y tiens tant que ça , je te laisse .» Et Elliyöt entendit Lucas se diriger vers la sortie. Elliyöt resta un long moment à essayer de se calmer, mais rien n’y fit. Soudainement Elliyöt se leva et se tourna vers la porte où Lucas était. Il l’interpela : « Lucas ! » Le Gryffondor s’arrêta et Elliyöt attendit qu’il se retournait avant de lui dire en colère : « Pourquoi tu tiens absolument à savoir ce que j’ai ? Ca compte pour toi ? Elle comptait Lulvia avant qu’elle ne meure ? Je ne crois pas non. Tu faisais partie de ces gens qui la détestait, qui ne pouvait se la voir et tu la rendais malheureuse. Tu ne pouvais pas te l’encadrer avant et là, maintenant qu’elle est morte, maintenant qu’elle est six pieds sous terre, tu es compatissant, triste ? Tu sais comment j’appelle ça ? De l’hypocrisie. Tu es un hypocrite comme tous ces gens qui sont là entrain de compatir alors qu’ils ne comprennent même pas ce que c’est de perdre quelqu’un. Tu n’as perdu personne toi Lucas. PERSONNE N’EST MORT POUR TOI ! Alors ne compatis pas parce que tu ne sais pas ! » Il avait hurlé. Il fallait qu’il hurle, qu’il crie. Il en avait marre, marre de cette hypocrisie, de se faire aussi. Il regardait droit dans les yeux son camarade et ses yeux exprimaient une rage sourde. Non, il ne comprenait pas et ne comprendrait jamais.


Animal I have become

i can't escape this hell so many times i've tried but i'm still caged inside somebody get me through this nightmare i can't control myself so what if you can see the darkest side of me? no one would ever change this animal i have become help me believe it's not the real me somebody help me tame this animal © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Coeurs échancrés {...PV Elliyot...}   Mer 4 Juil - 0:14
[ HJ : Ca va péter xDDDD ]

Il voyait les planches du parquet défiler sous yeux , ferme à s'éclipser et à le laisser moisir , parce que c'est ce qu'il désirait absolument . De plus , par expérience , le Gryffondor n'ignorait pas qu'Elliyot demeurait obstiné et coriace à négocier sur ce qui paraissait le plus indiscutable chez lui . Têtu comme une mule . A la pensée de cette expression , Lucas semblait encore plus motivé à quitter la pièce , s'attendant à devoir patienter pour que son vieil ami se détache de cette affliction .

«
Lucas ! »

Il vint l'interrompre dans son entrain . Pourtant , il ne l'avait pas imaginé apte à le retenir dans le dortoir . Au départ , c'est ce qu'il voulait à tout prix : le faire déloger de la pièce et être seul afin de se couper du monde . Il n'en voulait pas au fond à Elliyot de se désirer seul . Quelques fois , dans les moments obscurs qui ont occupé sa vie - Lucas n'a pas toujours eu la vie magnifique , il a seulement la conviction de devoir sourire à la vie , et la vie lui sourira , même si ça ne se passe pas toujours ainsi - il avait étrangement délecté cette sensation solitaire qui l'enveloppait dans ses bras onctueux .

Outre ça , son compatriote l'avait interpellé et le Rouge et Or ne voulait absolument pas manquer à l'appel , ce n'était pas le genre de personne a nié les choses . En quelques secondes , les traits contrariés d'Elliyot mutèrent et parurent impétueux ensuite .



« Pourquoi tu tiens absolument à savoir ce que
j’ai ? Ca compte pour toi ? Elle comptait Lulvia avant qu’elle ne meure ?
Je ne crois pas non. Tu faisais partie de ces gens qui la détestait,
qui ne pouvait se la voir et tu la rendais malheureuse. Tu ne pouvais
pas te l’encadrer avant et là, maintenant qu’elle est morte, maintenant
qu’elle est six pieds sous terre, tu es compatissant, triste
? Tu sais comment j’appelle ça ? De l’hypocrisie. Tu es un hypocrite
comme tous ces gens qui sont là entrain de compatir alors qu’ils ne
comprennent même pas ce que c’est de perdre quelqu’un. Tu n’as perdu
personne toi Lucas. PERSONNE N’EST MORT POUR TOI ! Alors ne compatis pas
parce que tu ne sais pas ! »

Qu'il vide son sac , évidemment , c'était nécessaire . Qu'il lui crie dessus ? Passe encore , on s'en fiche , Lucas demeurait bien plus résistant que ça . Qu'il se permette de dire des choses sur Lucas qui étaient fausses ? Jamais . Jamais , jamais , jamais . Et rien ne pourrait rasséréner le Gryffondor dont la peau se colorait à l'écarlate de manière prodigieuse et même inquiétante . Il n'hésita même pas à hausser la voix , complètement à fleur de peau .

« Quoi ? QUOI ? REPETE UN PEU ? C'est pour toi que je compatis , pas pour elle ! Évidemment , je ne l'aimais pas , je ne me voile pas la face comme les autres au moins , et ça a commencé depuis le jour où elle t'avait trompé ! Tu sais très bien que j'ai des principes en amour , j'ai trouvé ça ignoble , j'ai pas toujours été fier de toi non plus , surtout en sixième quand tu allais voir à droite à gauche , mais les amis , on les accepte tels qu'ils sont , alors je te n'ai jamais jugé sur ce que tu faisais jusqu'à maintenant ...ET PAR PITIE , ne me dis SURTOUT PAS que personne n'est mort pour MOI , où que je ne COMPRENDS pas à ta peine . A ton avis , du coté de ma mère , combien il en reste ? ZERO ! Mes grands-parents , ON LES A RETROUVE DANS UN BAIN DE SANG LE JOUR DE NOEL , tout ça parce qu'ils avaient été liés à Dumbledore et qu'ils n'avaient pas voulu livrer des informations à Tu-Sais-Qui . Ma tante , mon oncle et mon cousin ont été retrouvé PENDUS PARCE QU'ILS AVAIENT VOULU SAUVER L'HONNEUR DE NOTRE FAMILLE ! ET MA MERE EST TOUTE SEULE MAINTENANT ! Tout ce qu'il lui reste , c'est moi et mon père né-moldu . NE-MOLDU , TU SAIS CE QUE C'EST ? Ca veut dire qu'on doit cacher mon père et sa famille des Mangemorts CONSTAMMENT . JE VIS TOUS LES JOURS DANS LA PEUR DE VOIR MES PARENTS MOURIR , CA TE SUFFIT PAS ? »

Lucas inspira un bon coup , tentant de dissimuler les trémolos qui avaient fait surface dans sa voix . C'étaient des évènements de sa vie dont il n'avait jamais osé parlé avant , il n'était pas du genre à étaler son malheur comme du nutella sur une tartine . Sans compter que ce qui relevait du domaine familial , restait surtout dans sa famille . Alors les seules fois où quelqu'un avait pu évoquer le sujet des décès de la famille de sa mère , il s'était assuré que ses larmes n'étaient parues que devant des membres de la famille et pas quelqu'un qui n'en faisait pas partie .
Revenir en haut Aller en bas
Sorrow C. Caldwell
avatarNombre de chapitres écrits : 1970
Sang : Sang-mêlé
Supporter de : La famille Cox
© avatar, icon, signature : signature: belzébuth icons: dragonborn
Date d'inscription : 22/12/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Coeurs échancrés {...PV Elliyot...}   Jeu 5 Juil - 16:51
    Il fallait qu’il crache sa colère pourtant. Elle était là malgré tout et il fallait qu’il dise ce qu’il avait sur le cœur quitte à faire du mal à Lucas. Peu lui importait de faire du mal aux autres à présent, il avait cent fois plus mal qu’eux. Et quelque part, Elliyöt souhaitait faire mal aux autres. Il voulait qu’ils comprennent ce qu’il ressentait. Pourtant au fond de lui, il avait honte. Honte d’éprouver une pareille colère et haine envers les autres. Il savait qu’ils n’y étaient pour rien, que Lucas n’y était pour rien dans tout ça, mais c’était plus fort que lui. Elliyöt savait que Lucas réagirait mal et peut-être qu’il cherchait la confrontation parce qu’il avait besoin de se confronter quelqu’un. Il avait besoin d’hurler à pleins poumons sa haine, sa douleur, son désarrois. Il pourrait encore se contenir mais la présence de Lucas lui donnait une excuse pour éclater une bonne fois pour toute. Et tant pis si Lucas se prenait tout dans la tête, il n’avait qu’à pas être là après tout.

    Et Lucas explosa lui aussi. Elliyöt écoutait toute la colère, toute la tristesse de Lucas mais il n’arrivait pas à comprendre. Il était trop en colère pour ça. Beaucoup trop en colère et cette colère l’aveuglait. Le fait qu’il avoue qu’il n’aimait pas Lulvia soulagea quelque peu Elliyöt car enfin quelqu’un le reconnaissait. Bon nombre de personnes s’efforçaient de dire du bein d’elle alors qu’ils ne l’aimaient pas et cela avait tendance à déchainer Elliyöt. Hors Lucas reconnaissait son animosité envers elle, expliqua le pourquoi : le fait qu’elle l’est trompé. Ce souvenir fit l’effet d’un coup de poing à Elliyöt. Avec la mort de Lulvia, il avait oublié tous les moments désagréables avec elle pour ne se consacrer qu’aux moments de bonheur ce qui a permis de lui faire garder une bonne image d’elle. Il avait mis de côté ce passage particulièrement douloureux de leur relation mais Lucas le lui rappelait de plein fouet. La colère d’Elliyöt grandit en lui. Il n’avait jamais eu à la juger. Personnes ne devaient la juger elle alors que tout le monde fait des erreurs. Ca, il ne l’avait jamais accepté de la part de personne et il s’était mis bon nombre de fois en colère quand on la dénigrait de la sorte. Enfin, Lucas arriva sur le point des morts et Elliyöt constata le nombre de décès. Un instant, il s’en voulu d’avoir fait ressurgir tant de douleur en Lucas. Il ne comprenait que trop bien ce qu’il ressentait et il était vrai, il n’avait pas eu à le juger lui aussi. Sa mère aussi, à Elliyöt était née-moldue. Mais Sorrow Caldwell en partant de la maison familial avait fait en sorte que la véritable nature de Gwen Caldwell ne soit jamais révélée. Apparemment, il avait truqué les registres et Gwen Caldwell n’était plus embêtée par les Mangemorts bien qu’on la surveillait de près d’après ce qu’elle lui disait. Mais cette situation n’était pas le cas de tout le monde et ça Elliyöt le savait pertinemment. Lucas était rouge de colère. Elliyöt était tendu comme un arc, il serait les poings de colère, de rage, de frustration. Il luttait pour ne pas exploser sa main contre le mur ou démolir le dortoir. Il ne décolérait pas malgré les paroles de Lucas bien qu’il aurait dû. S

    « Dégage » Dit-il dans un souffle. Il voulait que Lucas dégage sinon il allait lui exploser la tête et il n’avait pas envie d’en arriver aux mains. Il savait que les excuses et les regrets finiraient par venir mais actuellement il n’était pas capable de se calmer. Il regardait droit dans les yeux Lucas et dit de nouveau : « Dégage »


Animal I have become

i can't escape this hell so many times i've tried but i'm still caged inside somebody get me through this nightmare i can't control myself so what if you can see the darkest side of me? no one would ever change this animal i have become help me believe it's not the real me somebody help me tame this animal © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: it   Ven 6 Juil - 1:13
La tension monta d'un cran lorsque Lucas en rajouta une couche . Mais il n'appréciait guère le fait d'être mal perçu par les gens de son entourage . Et s'il avait laissé s'écouler encore un peu plus ces quelques secondes où Elliyot l'avait remis à sa place en le traitant d'ignorant et d'inculte à la douleur et au décès , peut être Lucas se serait-il plongé dans une dépression dûe aux remords et aux sanglots qu'il éclaterait chaque soir , s'étant rendu compte qu'il était fameusement baissé dans l'estime de son vieil ami . Peut être pas se faire aimer de tout le monde , cela ne ressemblait pas aux convictions du Gryffondor . En revanche , conserver la sympathie et l'entente qu'il entretenait avec un proche , c'était vital plus que tout .

Au fond , est-ce que cette agitation , cette colère qui irritait tellement Lucas , c'était d'être à nouveau inconnu aux yeux d'Elliyot ou de sentir perdre le contrôle de leur liaison , remplie de moments chaleureux et amicaux quelques semaines ou peut être quelques mois avant qu'il ne s'éloigne de chaque proche lui appartenant .


« Dégage »

Et en prime , il le répéta deux fois . Un coup de revolver venait de traverser deux fois le coeur du Rouge et Or . Le ton dédaigneux qu'avait employé Elliyot ressemblait à s'y méprendre à une voix haineuse comme si par " dégage " il voulait dire " je te déteste " . Ce genre de petite phrase qui vous déchire en seulement quelques secondes à peine . Lucas , le teint blafard et ses yeux écarquillés comme si on l'avait pétrifié , se rendit largement compte alors de la gravité des actes qui venaient d'avoir lieu dans ce dortoir et s'interrogea sur la manière dont il pouvait se hisser de cette complication . Les méninges tournaient à plein régime mais surtout à la vitesse grand V étant donné qu'il constatait les poings serrés du garçon et ses veines qui en ressortaient . Puet être par un étrange et méconnu instinct , le brun , quant à lui , porta sa main dans son cou afin de sentir son pouls qui battait à la folie , d'un air tourmenté . Sans s'en aperçevoir , il avait bien fait grimper sa tension . Et pas que la sienne d'ailleurs .

Que faire ? L'intelligence ?plutôt que le courage ? prenait le dessus sur Lucas . Elliyot se sentant plus à fleur de peau , il fallait bien quelques neurones dans cette dispute pour éviter la catastrophe . De plus , Lucas avait plus facilement tendance à reprendre ses esprits que lui , il n'avait jamais compris d'où ça pouvait venir , il avait juste admis que ça les différenciait , c'est tout .

A pas feutrés , il quitta simplement la pièce , non pas non plus en se pressant de quitter l'atmopshère lourde qui régnait , mais laissa juste la porte du dortoir entrouverte , puis se laissa tomber près du mur , les bras croisés sur ses genoux . La peur de perdre un ami l'étreignait de plus en plus . S'il n'avait d'ailleurs pas délogé du dortoir , sans doute se seraient-ils confrontés physiquement et les regrets auraient été plus puissants ...
Revenir en haut Aller en bas
Sorrow C. Caldwell
avatarNombre de chapitres écrits : 1970
Sang : Sang-mêlé
Supporter de : La famille Cox
© avatar, icon, signature : signature: belzébuth icons: dragonborn
Date d'inscription : 22/12/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Coeurs échancrés {...PV Elliyot...}   Lun 9 Juil - 12:34
    Il allait exploser. Il allait tout balancer à travers la pièce tellement sa colère était immense. Elle n’était cependant pas totalement dirigée vers Lucas. Non, il y avait bien plus de monde concerné, même-si Lucas prenait tout dans la tête. Elliyöt s’en voulait au fond de lui d’agir de la sorte, mais la colère était plus forte, beaucoup plus forte. Lucas s’en alla alors de la pièce, le teint pâle. Dès qu’il eut sortie de son champ de vision, le jeune Caldwell éprouva un certain soulagement. Il aurait pu se battre avec lui sous l’effet de la colère et il le savait, ça détruirait totalement leur relation. Oh, il le savait, Elliyöt venait sérieusement de dégrader leur entente et il savait que Lucas ne lui reparlerait pas avant un bon moment. Bien que cela l’attriste, il ne put s’empêcher de penser que c’était la meilleure solution. Il devait souffrir en silence et ne rien dire pour le bien de tous. Parce qu’il n’y aurait pas de point de retour. Et ça, il ne le voulait définitivement pas.

    Elliyöt passa ses mains sur son visage. Il tremblait encore de colère, de rage, d’amertume et de tristesse. Le jeune homme souffla longuement pour avoir une respiration correcte. Il essayait de se calmer tranquillement, mais une pointe de douleur apparut sur son cœur. Son regard se posa sur le tiroir où il avait déposé la lettre il y a quelques instants. Un masque de tristesse apparut sur son visage. Il fallait qu’il sorte de cette pièce, qu’il trouve un endroit tranquille pour pouvoir la relire tranquillement et pouvoir, peut-être, enfin trouver un peu de paix en lui. Alors soudainement, il s’avança vers la table de chevet, il ouvrit le tiroir, prit la lettre ouverte qu’il caressa doucement. Lulvia avait toujours une magnifique écriture. Il l’ouvrit un instant, jeta un regard au papier, retint de nouveau ses larmes. Il l’a mise dans sa poche de son jean et sans rien prendre d’autre, il se dirigea vers la sortie. Elliyöt referma la porte du dortoir des garçons et ne se rendit même pas compte que Lucas se trouvait là. Il lui passa devant sans rien ajouter, arriva dans la salle commune des Gryffondor où il y avait du monde. Alors qu’il se dirigeait vers la sortie, il entendit quelqu’un l’interpeler mais décida de faire comme s’il n’avait pas entendu et passa le portrait de la Grosse Dame plus pressé que jamais.


Animal I have become

i can't escape this hell so many times i've tried but i'm still caged inside somebody get me through this nightmare i can't control myself so what if you can see the darkest side of me? no one would ever change this animal i have become help me believe it's not the real me somebody help me tame this animal © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Coeurs échancrés {...PV Elliyot...}   
Revenir en haut Aller en bas
 

Coeurs échancrés {...PV Elliyot...}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les morts prennent parfois plus de place que les vivant dans nos coeurs /Anti/
» COPAIN BICHON MALTAIS 4 ANS 1/2 PETITS CHIENS GRANDS COEURS
» Emplacement des Cellules et Coeurs de Zygarde
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?
» peinture !!! ( Elf )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-