+ vous?



 

Partagez | .
 

 Cold Blood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amber I. Simmons
Nombre de chapitres écrits : 3211
Sang : Mêlé
© avatar, icon, signature : © Pitchounette
Date d'inscription : 28/11/2008
Chocogrenouilles : 16
MessageSujet: Cold Blood   Dim 20 Mai - 11:25


Blood
Cold




Cold Blood ; comment ça se passe ?
  • Des membres et un "maître du jeu" supers sympas : )
  • 15 lignes de RP exigées
  • & surtout, que le fun règne en maître ; )





Laissons place à l'histoire...




Le Michigan est un état situé au coeur des denses forêts de l'Est américain, bordé par les grands lacs le séparant du Canada voisin. Là, on trouve une ville du nom de Renton Valley, où il se passe des choses bien étranges.. Qui eut cru que dans un endroit apparemment paisible, on pourrait trouver tant de créatures mythiques, telles qu'effrayants vampires, et puissants loups garous, et qui vivraient au coeur d'une population humaine, sans que ceux ci ne s'en rendent vraiment compte...



Lundi 03 octobre - 20 : 37 – Dans une petite ruelle de Newberry (Michigan).

Laura Felman avait quitté tard le bureau ce soir là. N’ayant même pas pris la peine d’oter le badge qui indiquait son nom et sa fonction au sein de son entreprise qui était épinglé sur la veste de son tailleur, elle empruntait une petite ruelle qui, elle le savait, raccourcissait le chemin jusqu'à la rue ou elle avait laissé sa voiture le matin même. Cependant elle n’avait pas pour habitude de passer par là, rentrant souvent assez tard, elle preferait fréquenter les grands axes de la ville, plus animés. Qui aurait cru qu’emprunter simplement un chemin différent de celui habituel aurait à ce point fait basculer la vie de Laura ?
Elle marchait d’un pas rapide, souhaitant sortir de cette allée le plus vite possible, car une étrange sensation de malaise venait de l’envahir… En face d’elle, au coin de la rue, elle vit se détacher dans la nuit déjà noire une silhouette, certainement celle d’un homme, à en juger par sa démarche et sa carrure. Elle détourna le regard, pressant encore le pas. Cependant, arrivant à son niveau, Laura remarqua que l’homme ralentissait. Elle pouvait alors distinguer ses traits, ses vêtements, car ils n’étaient plus qu’à quelques mètres de distance. Seulement éclairé par la faible lumière qui brillait depuis la rue qu’elle avait quitté, il avait le plus beau visage que Laura ait vu au cours de sa vie. Il était plutôt grand, avait les cheveux assez courts et certainement châtains, mais ce qui surprit le plus la jeune femme fut l’éclat rouge vermeille qu’elle avait cru apercevoir dans ses yeux. Elle s’était arrêtée, fixant l’homme qui se tenait là, immobile lui aussi. D’une rapidité et d’une agilité surprenante, il se retrouva en un clin d’œil à quelques centimètres à peine de la jeune femme aux cheveux blonds clairs. Plus un seul mouvement n’agitait Laura, seul son cœur continuait à battre, et ce de plus en plus fort. Elle avait l’impression qu’il allait exploser dans sa poitrine. L’inconnu qui lui faisait face semblait l’entendre lui aussi.
Alors, avant qu’elle n’ait eu le temps d’esquisser le moindre mouvement, la moindre tentative de fuite, le jeune homme avait saisi le menton de Laura entre ses doigts glacés. Il s’était alors penché vers son oreille, et y avait chuchoté quelques mots. Quand Laura réalisa ce qui allait se passer, il était trop tard, que ce soit pour fuir, ou du moins, tenter de se débattre… Ce devait être ça, être au mauvais endroit, au mauvais moment…


Mardi 04 octobre – 06 : 17 – Dans une petite ruelle de Newberry (Michigan).

On avait apellé la brigade de police de Renton Valley en renfort à Newberry, la ville d’à côté. C’était une fois de plus un meurtre étrange, plus que sanguinaire, commis on le croyait par un animal.
Paul Nixon, chef de la police, était arrivé dans la ruelle où s’était produit le drame, la veille au soir d’après le légiste. Le jour se levait, on y voyait presque clair, et il était trop tôt pour que la nouvelle d’un meurtre de plus dans la région n’ait attiré les curieux…
Le chef Nixon restait perplexe. Quel sorte d’animal pouvait bien faire autant de dégats sur un corps humain ? Il devait être sacrément affamée, la jeune femme avait été réduite en lambeaux… Cette pensée soulevait presque le cœur de Nixon. Et dire que ses deux fils traînaient souvent dehors, et aimaient sortir… Il leur demanderait une fois de plus de se montrer extrêment prudent, lorsqu’il les verrait, après le travail de l’un, et de même quand l’autre rentrerait du lycée…


Mardi 04 octobre – 08 : 24 – Aux abords de la réserve Hopewell (Environs de Renton Valley).

Andy Connor n’avait cours qu’à partir de 10 heures ce matin là. Alors, se sentant responsable de la mission qui lui était confiée, contre son gré il fallait l’avouer, elle était partie faire un tour en forêt. Sa mission ? Elle était l’un des quatre loups Hopewell. Cela faisait partie de l’héritage légendaire que possédait la tribu d’indiens. Certains élus avaient cette capacité de prendre la forme de puissants loups, afin de protéger les humains d’autres… créatures. Et ces créatures en question, Andy les détestait. Leur odeur, apparence, tout ce qui faisaient d’eux ce qu’ils étaient la révulsait. C’était évident, logiquement, puisque les deux espèces étaient ennemies de légende. Cependant, Andy ne comprenait pas que certains de ses congénères puissent supporter de cotoyer ces… choses. Bien que ces vampires là aient choisi de ne pas se nourrir d’humains, Andy ne leur faisait absolument pas confiance, c’était ainsi.
La jeune fille courait donc dans la forêt. Elle aimait voir cette ronde de surveillance comme son footing matinal. Soudain, elle s’arrêta net. Une odeur très désagréable lui montait aux narines. Un vampire était passé par là, c’était certain. Seulement, par habitude, elle reconaissait les odeurs des vampires qui vivaient là. Celle là était différente, encore bien plus fétide. D’autres vampires avaient investi la région, Andy le savait : ses congénères les avaient senti. Seulement elle, n’avait jamais croisé leur odeur, ou pire, l’un des leurs… Bien que très courageuse et téméraire, la jeune fille pensa qu’il valait mieux qu’elle ne tombe pas sur l’un d’entre eux, elle avait déjà du mal à supporter les autres…


Mardi 04 octobre – 10 : 20 – Résidence des Taylor (Renton Valley).

Rachel Taylor commençait à se faire du soucis pour son mari. Cela faisait plusieurs années qu’il était maire de la ville, et tout avait toujours été sous son contrôle. Cette fois, c’était un peu différent. Les meurtres étaient devenus inquiètants dans la région, car déjà plusieurs habitants de Newberry et de Renton Valley avaient été retrouvés sans vie. La police pensait que c’était l’ouvre d’un, ou plusieurs animaux sauvages.
John, son mari, avait reçu il y a quelques instants un coup de téléphone de la part du chef de la police, celui-ci lui annonçant qu’une jeune femme était morte la nuit dernière. De la même façon que les autres. Cela était d’autant plus inquiètant pour le couple que leur deux enfants étaient en ville, et eux aussi étaient potentiellement en danger… De plus, les habitants étaient inquiets, et John commençait à être à court d’arguments rassurants… Derrière la porte vitrée du bureau de son mari, Rachel le vit se prendre la tête entre les mains. Qu’allait-il se passer, maintenant ?


Mercredi 05 octobre – 07 : 45 – Résidence des Wellington (Forêt de Renton Valley).

Mark Wellington venait de franchir la porte d’entrée de la maison. Il était sorti une petite demi heure auparavant, afin d’aller aux nouvelles en ville, et acheter le journal. A la petite ride due aux sourcils froncés du vampire, on pouvait facilement voir qu’il était contrarié.
S’installant au bar de la cuisine, il déplia son journal, cherchant les faits importants survenus dans les environs ces derniers jours. Il tourna une page, et ses sourcils se froncèrent un peu plus. Il avait trouvé ce qu’il cherchait. D’après l’article sous ses yeux, une jeune femme avait été retrouvée à Newberry, morte, et littéralement déchiquetée. Il était écrit que l’on se demandait par quelle sorte d’animal elle avait bien pu être attaquée… Mark se détourna de sa lecture, et tourna son regard vers la fenêtre. Un animal, hein… L’homme savait pertinemment que c’était bien plus que ça, qui avait tué cette pauvre Laura. Elle était une victime de plus, ajoutée à la liste qui s’allongeait depuis quelques temps. Oui, Mark Wellington en était certain à présent, d’autres vampires avaient investi la région. Mais des vampires bien différents. Eux n’avaient pas fait le choix de se nourrir de sang animal, non. Eux, ils s’attaquaient aux humains.
Mark avait mis sa famille au courant de ses soupçons à propos de ce problème il y a quelques temps déjà. Ces vampires allaient être un problème pour eux. Les habitants de Renton Valley étaient déjà méfiants envers eux, alors maintenant qu’une série de meurtres se développait, ça n’allait pas aller en s’arrangeant…


Mercredi 05 octobre – 13 : 36 – Résidence des Davis (Forêt de Renton Valley).

Installée dans le grand canapé du salon, Lilly Davis avait allumé la télévision, mais en avait baissé le son, obtenant un murmure à peine audible pour un être humain. C’était juste pour avoir un fond sonore, car en vérité elle ne la regardait pas. Elle pensait à tout autre chose.
Les Davis s’étaient installés dans la région il y a quelques mois, et y avaient fait la conaissance des Wellington, avec qui ils s’entendaient très bien. Ils avaient également pris conscience des inquiètudes de Mark à propos de potentiels nouveaux habitants de la région, des vampires assez… sanguinaires, puisque les meurtres et disparitions s’accumulaient…
Les Davis avaient été comme eux, fut un temps. Seulement ils avaient décidé de changer de régime, afin de devenir « végétariens » pareillement aux Wellington. Les meurtres, tout ça, cela avait assez duré. Se nourrir de sang animal serait de plus bien moins contraignant, même si cela se montrait extrêmement difiicile pour les membres de la famille Davis. Ils avaient aussi découvert les loups présents dans la région. Tant qu’ils restaient loin, ça allait.. C’était surtout leur odeur qui gênait dans la forêt, en fait.
Enfin, voilà tout ce à quoi pensait la jeune Lilly Davis.

A Renton Valley, personne ne pourrait prévoir la suite des évènements...







Could you remind me of a time when we were so alive?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Cold Blood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Clyde + In cold blood
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Autres-