+ vous?



 

Partagez | .
 

 Sweet Eternity

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amber I. Simmons
Nombre de chapitres écrits : 3211
Sang : Mêlé
© avatar, icon, signature : © Pitchounette
Date d'inscription : 28/11/2008
Chocogrenouilles : 16
MessageSujet: Sweet Eternity   Dim 20 Mai - 11:12

Sweet Eternity


    Ouvrons les yeux, peut-être ne suis-je pas faite pour cette vie ? Peut-être que toutes ces magnifiques filles en robe Versace ou Chanel me haïssent ? Peut-être que tous ces beaux garçons dans leur costume Hugo Boss me trouvent laide ? Pourquoi le lycée est-il si dur pour les personnes comme moi, je veux dire, pourquoi autant de discrimination seulement parce que je ne suis pas un pot de peinture, que je ne mesure pas 1 mètres 85 et que mes strings ne dépassent pas de mon pantalon ? J’ai peur, je ferme les yeux et je vois la lumière des néons bleus et rouges passer sous les deux millimètres de mes paupières… Mais pourquoi ce mec m’a emmené au bal de promo ? Pourquoi moi ? Quelqu’un s’approche, le bruit des chaussures derrière moi, il arrive…

    « Rappelle-moi encore pourquoi tu as accepté cette invitation ? »

    Ma tête part doucement en arrière et un sourire se dessine sur mes lèvres entrouvertes, c’est lui ! Je me retourne et passe une main dans mes cheveux à peine coiffés, j’avais beau essayer d’être celle que je n’étais pas, seulement pour une soirée, mais personne ne m’empêchait d’y ajouter ma touche personnelle. Son regard me foudroie, je ne suis pas amoureuse, seulement septique sur ses sentiments à lui, il est juste un garçon qui m’a parlé la première fois de ma vie il y a quelques semaines et que je connais à peine, intéressant n’est-ce pas ? J’ai un peu l’impression d’être Julia Roberts dans « Pretty Woman »… Sans pour autant avoir fait les trottoirs ! Je n’ai jamais été amoureuse, seulement une fois, j’avais à peine deux ans et ce jour-là, nous étions au Kansas en famille, l’amour n’était pas fait pour moi. Il m’observe, son regard accroché dans le mien par de la super glue extra forte, je n’aime pas cette idée. Les gosses de riches premiers de leurs classes et footballeurs ne m’intéressent pas vraiment, je ne vis pas pour eux et ils ne sont pas ma tasse de thé, pourtant celui-ci est… différent ! Il a toujours cette stupidité lorsqu’il est timide et quand il parle avec conscience, il parle comme un génie, délicieux contraste. Secouons-nous princesse ! Tu n’es pas là pour tomber amoureuse de lui mais seulement parce qu’il avait besoin d’une cavalière parce que sa pouffe l’a jeté ! Voyons les choses en face, tu n’es pas de ce monde et tu n’y seras jamais ! Je lui réponds habillement :

    « Et toi, pourquoi m’as-tu invitée dis-moi ? »

    Il blêmit, je suis surprise. Se pourrait-il que…
    Un bruit retentit derrière lui, puis un visage cagoulé entre dans la salle de bal. Le bruit était un coup de feu qui mit un silence de plomb sur l’assemblée, la musique s’arrête, mon cœur bat tellement vite que je me mets par terre, il me suis d’une rapidité fulgurante. La terreur nous prend le ventre et lorsque nos regards se croisent, je lis une douce vague de protection qui me rassure, pas pour longtemps car l’homme pointe son arme sur ma sœur, elle qui est toujours joviale, pleine de vie et incroyablement belle, a un visage terrifié. Il appuie lentement sur la détente, je cris, le coup de feu part, les élèves hurlent et le temps s’arrête autour de moi, je me lève, cours vers Sarah, tombe, insulte l’homme qui l’a tué de tout les noms, il tire une deuxième fois, je ferme les yeux…



  • Premier septembre, un an après,
    Mon regard n’est pas celui d’une petite fille, la douleur qui me brûle depuis maintenant trois mois n’existe pas et tous les élèves se précipitent sur moi, pourquoi faut-ils qu’ils me demandent pourquoi je suis toujours là, pourquoi ?! La foule s’ouvre devant moi, je le vois. Pas un mot, un seul regard, il court et il m’embrasse, pourquoi faut-il que je ne sois pas comme lui ? Peut-être la vérité est-il trop dur à entendre ?

    Mon nom est Gwineth Steinfield et je suis issue d’un travail gouvernemental appelé « expérience vie ». Le coup de feu ne m’a rien fait, strictement rien ! Pourquoi ? Parce que je suis immortelle, je suis en vie depuis cenr ans, impossible à croire alors que mon visage est celui d’une fille de dix-sept ans ?! Certaines personnes sont mortelles et meurent si simplement que cela m’exaspère, mais moi, moi je vis depuis tellement longtemps, j’ai vu tellement d’époques, que cela m’amuse et mes semblables sont mon identique, nous ne sommes pas humains mais nos cœurs ne sont pas de peur, nous vivons, seulement depuis plus longtemps que la moyenne et ça, personnes doit le savoir, sinon nous serons tous dans un pétrin énorme…



Could you remind me of a time when we were so alive?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sweet Eternity

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Voici le laeader Sweet Miki
» Quand Michel Martelly fait du Sweet Miki....
» ON NE FAIT PAS LE BIEN DANS LE DESORDRE...MARTELLY EST-IL TOUJOURS SWEET MICKY ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Autres-