+ vous?



 

Partagez | .
 

 Cours n°1 ▬ Introduction à la Botanique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eärendil Y. von Schünberg
Nombre de chapitres écrits : 510
© avatar, icon, signature : © arwene
Date d'inscription : 07/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Cours n°1 ▬ Introduction à la Botanique   Lun 15 Aoû - 19:48
C’était une nouvelle année qui commençait. Encore et encore. Je voyais devant mes yeux défiler des élèves. Peut-être les derniers que compte Poudlard. La dernière génération à laquelle j’avais la joie d’enseigner, peut-être avec un entrain dissimulé sous plusieurs couches d’humeur noire. Non non ! Sous plusieurs couches d’abattement, de tristesse peut-être. Je savais que cette année n’allait pas être facile, mais j’ignorais, Ô combien hélas, elle le serait. Il fallait faire avec son temps, vivre avec cela. Faire profil bas. C’est tout ce qui me passait par la tête. Oh, je n’étais pas d’accord avec les méthodes pédagogiques utilisées envers les élèves, mais dès que je le pouvais, je ne le faisais pas. Ce n’était pas mon genre de prodiguer de la souffrance gratuite. Malgré tout, on m’avait fortement invité, pour ne pas dire imposé, de faire étudier les plantes carnivores. Pas les plantes carnivores moldues. Oh non. Ce sont bien les plantes carnivores sorcières, de celles qui vous arrachent une jambe, vous étouffent dans votre sommeil et vous font faire des cauchemars. Ces plantes qui ne vous donnent même plus envie de venir en cours de botanique et qui vous zappent même l’envie de m’approcher, de crainte de vous voir emmener de force dans de sombres cachots où rampent des plantes inconnues de la plupart des sorciers et qui vous causeront bien plus de tort qu’une simple personne. A vrai dire, je n’avais plus tellement envie d’assurer mes cours. J’aurais préféré m’en aller loi, très loin, sur la Lune peut-être. Mais avais-je le choix ? Partir, ce serait me trahir. Et trahir mes parents, ma vraie nature. Il fallait que j’affronte cette réalité, la nouvelle, qui s’instaurait petit à petit et que j’apprenne à faire face aux Carrow. Et aux Mangemorts qui vadrouillaient tout le temps dans les couloirs.
J’étais anxieuse de cette première journée. En voyant certaines mines déconfites, je me demandais si j’avais bien fait de me lever ce matin. Apparemment non. Mais peu importait. Il fallait que je me traine jusqu’à mes serres. J’avais expédié le petit déjeuner en cinq minutes à peine ; il consistait en tout et pour tout d’un verre de jus de citrouille qui avait du mal à passer. J'aurais bien voulu aussi rester dans mon lit mais les draps se froissaient sans que le sommeil soit venu. Sur les coups de cinq heures du matin, j'avais enfin réussi à m'endormir, mais le plaisir fut de courte durée que déjà, le réveil se faisait entendre et qu'il fallait s'habiller pour prendre le petit-déjeuner. Le pire, ce n'était pas de voir le ciel légèrement assombri et qui laissait entrevoir de temps à autre des rayons de soleil. Non. C'était d'avoir l'étrange impression que plus rien ne serait comme avant. Et si c'était le cas ? Et si plus rien ne redevenait comme avant ? Est-ce qu'on continuera à vivre normalement ? En tout cas, c'était certain, je ne me sentais pas tranquille...
Les serres étaient les seuls endroits où je me calmais, à l'abri des regards indiscrets. Entourée de mes plantes, je me sentais forte, remplie de courage et de volonté. Je règnais en maître sur les boutures, arbustes et diverses choses qui composaient mon univers et mon quotidien. Quiconque osait s'en prendre à mes protégées aura à faire à ma baguette et aux tentacules qui sortaient de certains pots. Et il ne remettra plus les pieds dans mes serres. Désormais, je n'aurais peut-être pas le courage et l'autorité nécessaire pour les envoyer paître ailleurs. Déjà, en ouvrant la porte menant dans le temple sacré de la nature avec un petit n, une vague de bien-être m'envahit. Je serais en sécurité, ici. Je commençais déjà à préparer mon cours. J'étalais sur une table devant moi tout le programme de l'année. Ce qu'on allait faire durant toute l'année, les dates des prochains grands examens... Je commençais même à sortir le tableau noir qui servait deux à trois fois l'an et rédigeais, d'une calligraphie que je voulais soignée au maximum, l'intitulé de ce cours-ci.
« Bonjour ! », lançais-je au premier arrivant dans un ton qui se voulait entousiasthe au maximum.


Gone with the wind

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trevor Riley-Schmidt
Nombre de chapitres écrits : 232
Sang : né-moldu
Supporter de : Aiden+Aca+Poufsouffle
© avatar, icon, signature : charney & tumblr
Date d'inscription : 01/06/2011
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Cours n°1 ▬ Introduction à la Botanique   Lun 15 Aoû - 22:49
Je n’avais aucune idée de ce que je faisais là. Oui, c’était l’heure du cours de botanique et puis j’étais en botanique, logique. C’était plutôt une question existentielle qui grugeait toute mon énergie si précieuse. À force de me demander ce genre de truc-là, j’en deviendrais fou. J’étais trop intelligent et ça allait me perdre. Poudlard, ça faisait sept ans que j’endurais, que je souffrais et que je le vivais mal. Ce n’est pas comme si les cours de botanique m’aidaient dans ma vie magique. Je veux dire, quand est-ce que j’allais rencontrer des champignons chanteurs ou bien un arbre qui tape sur les voitures volantes, hein? Ce n’est pas parce que j’étais à l’école pour jeunes sorciers que ma vie allait devenir magique pour autant. Je me voyais bien arriver pour Noël et, alors que la dinde commencerait à être découpée par mon père, entendre ma mère qui se plaiderait de problème de mauvaise herbe mordillant ses roses. Et moi, de dire : « Ah ouais, maman? Fallait le dire tout de suite! T’as qu’à prendre ta baguette magique et dire Ah glaglagla! Ah mince, t’es moldue! Je vais le faire pour toi! » Et on rirait, on rirait. Oh, oh, mais quelle belle vie j’aurais! Bah non, ça serait horrible comme vie! Et puis, pour ceux qui se demande pourquoi j’ai dit Ah glaglagla – parce que même si ça sonne fou, ce n’est pas magique – eh bien dites-vous bien que je n’ai aucune idée de comment faire disparaître la mauvaise herbe mordillant des fleurs, voilà.

Debout, au fond de la serre, je désespérais. Combien de temps encore devrais-je rester seul? me demandais-je. J’attendais Cassidy à vrai dire. Mon amie et tutrice privée m’était d’un grand réconfort lors des heures de cours. Son sourire me mettait du baume au cœur alors que les propos incompréhensibles de mes professeurs m’attristaient de plus en plus. Incapable de saisir le sens de leurs phrases, je me frustrais intérieurement. Et ça, c’était quand j’étais éveillé. Les paroles des enseignants entraient dans mon oreille droite et ressortait par la gauche, ils m’endormaient profondément. À chaque fois qu’un sorcier franchissait la porte, je le regardais d’un air déçu qui voulait dire : « Non, t’es pas Cass, toi. Casse-toi! » Puis, je regardais la vitre du toit de la serre, comme blasé par la vie qui refusait de m’offrir ma copine de maison. Refusant de me laisser vaincre ainsi, je me concentrai sur ledit plafond, me disant qu’en regardant les nuages, je retrouverais un peu de bonheur. Effectivement, il y en avait un qui ressemblait à une paire de fesses. Si seulement Aiden avait été là, on aurait rit des heures. Et puis y’avais l’autre nuage qui ressemblait à un cœur brisé, le mien sûrement. Acantha avait été horrible avec moi et je ne m’en étais toujours pas remis. Peu importe ce qu’elle m’avait dit après, j’étais toujours un foutu paysan et elle ne pouvait pas refermer cette porte. Elle m’avait blessé au cœur.

Pauvre petit cœur en nuage. Je t’offrirais bien du ruban adhésif pour te réparer, mais crois-moi, rien n’y fera. La vie est horriblement salope.

À voix haute, j’avais parlé à un nuage. Comme s’il pouvait m’entendre ou bien s’il avait des émotions. Ce n’était qu’un nuage, je le savais bien, mais je lui avais quand même parlé à voix haute, devant tout le monde. Wow. La classe. J’étais officiellement le blond de l’école et puis le fou. Quoi qu’il y avait aussi la serdaigle qui parlait aux murs donc j’étais toujours moins timbré qu’elle. Il n’y avait que quelques élèves dans la serre et la professeure et euh… Trop de monde qui avait été témoin de ma folie. J’avais envie de me taper sur la tête, mais sans crier gare, elle était arrivée, enfin. Elle me sauverait de cet enfer où j’étais fou et seul. Je serais encore fou, mais pas seul. Cass la classe est dans la place! Main dans les airs, j’attendais qu’elle m’en tape cinq. Oui, j’étais cool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Cours n°1 ▬ Introduction à la Botanique   Lun 29 Aoû - 2:09
    Voilà quelques semaines que Cassidy était sortie de l’infirmerie. Et pas en très bon état. Elle s’était réveillée avec une douleur insupportable venant de son poignet gauche. De toute évidence, il était cassé. Elle n'avait pas été capable de faire le moindre mouvement avec, et taper sur un clavier moldu lui aurait été impossible. La question à laquelle elle n’avait pas été capable de répondre à ce moment là était : pourquoi ? Elle ne se souvenait pas de ce qu’il s’était passé, et n’avait eu aucune idée de pourquoi elle se trouvait à l’infirmerie. Elle avait alors tourné la tête en direction du lit d’à coté. Evangelina y était allongée, et elle avait semblée être dans un état bien pire que le sien. Elle s’était précipitée vers son lit, mais on l’avait retenue, de peur qu’elle « recommence ». Qu’elle recommence ? La jeune fille n’avait pas compris. On lui avait alors expliqué qu’elle était responsable de l’état de son « amie ». Elle n’en cru pas ses oreilles. Elle n’aurait jamais été capable de lui faire du mal, ou du moins pas autant. Elle s’était refusé de croire que c’était elle qui avait fait ça… C’était impossible. Même si elle n’avait aucun souvenir de ce qu’il s’était passé, elle savait que ce n’était pas elle. Elle en était sûre. Et pourtant… Quelques jours plus tard, elle était toujours à l’infirmerie. Elle se sentait enfermée, comme une souris qu’on aurait mise en cage. Pour le moment, on lui interdisait de sortir et on lui donnait chaque soir un flacon rempli d’un liquide qui avait un gout immonde et qui servait à ressouder l’os de son poignet. La plupart du temps, elle dormait ou essayait de négocier une sortie, sans résultat. Et puis un jour, son souhait fut enfin exaucé et elle put sortir. Une fois dehors, elle s’était rendu compte que tout le château avait été atteint par une sorte de malédiction ou quelque chose dans le genre, et que beaucoup de personnes avaient agis d’une manière anormale. Certains s’étaient pris pour des enfants, d’autres étaient devenus kleptomane, parlaient en vers ou encore s’étaient mis à dire tout ce qu’ils pensaient. Ce fut quelques jours plus tard que Cassidy comprit ce qu’elle était devenue. Quelques souvenirs lui revenaient par morceaux. Elle se souvenait ayant peur de tout le monde, croyant que les autres élèves lui voulaient du mal. Elle se revoyait traverser le parc en courant et sauter sur Evangelina. Elle s’entendait lui faire part de ses doutes et pleurer parce que celle-ci s’en fichait complètement. Elle se revoyait pousser la Serpentard dans le lac et y tomber à son tour. Elle sentait son poignet se casser et la pointe de la lame caresser son doigt. Et enfin, elle se souvenait avoir commis l’irréparable. Avoir presque commis un meurtre. Avoir poignardée Evangelina. Sur le moment, elle n’avait pas voulu l’admettre. Mais Cassidy ne pouvait pas se mentir indéfiniment. Elle l’avait fait, elle avait faillit tuer son amie. Et jamais elle ne pourrait se le pardonner.
    Cela faisait quelques semaines qu’elle s’était souvenue de ce qu’il s’était passé, et la jeune fille avait tout fait pour éviter Evangelina. Après ce qu’elle avait fait, elle ne pouvait plus la regarder en face. Elle s’en voulait trop, même si c’était de la faute de ce maudit symptôme et non pas de la sienne. Elle espérait juste ne pas la croiser pendant un moment, pendant tout le restant de sa vie même, mais elle savait que c’était impossible. En se rendant à son cours de Botanique, Cassidy priait mentalement Merlin pour que la Serpentard ne s’y rende pas. L’affronter serait trop dur.
    La jeune fille regarda sa montre et accéléra le pas. Elle ne voulait pas arriver en retard, surtout que Trevor l’attendait. Le pauvre, il devait trouver le temps long tout seul. Sauf si certains de ses amis étaient arrivés. Elle espérait qu’il lui ait gardé une place de qualité. Non, elle espérait qu’il lui ait gardé SA place en fait. Ni trop devant, ni trop derrière histoire de pouvoir suivre le cours et parler en même temps. Il fallait bien qu’elle lui décrypte un peu les paroles qui sortaient de la bouche des professeurs. Le pauvre n’y comprenait strictement rien, et ça la faisait rire. Il était mignon quand il essayait de se concentrer. Mais ce qu’elle appréciait le plus chez lui, en dehors de sa gentillesse, c’était son humour. Il arrivait toujours à trouver LA phrase qui allait parfaitement avec la situation et qui la faisait éclater de rire. Trevor, c’était quelqu’un.
    A peine avait-elle eu le temps de franchir la porte de la serre que sa tête blonde préférée avait levé sa main en l’air, attendant que celle de Cass’ rejoigne la sienne. La jeune fille sourit et, après avoir salué le professeur Von Schünberg, contourna Trevor et posa un doux baiser sur sa joue, lui mettant au passage un vent magistral. Pas sûr qu’il allait apprécier mais qu’importe, c'était marrant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours n°1 ▬ Introduction à la Botanique   Mar 27 Sep - 14:06
La botannique ... Voilà un cours plutôt cool, une prof simpas et puis une classe pas trop désagréable. Harmony arriva dans la salle, deux élèves de poufsouffle y étaient déjà installés.
La botannique était un cours peu passionnant cette année, étudier les plantes carnivores n'était pas une partie de plaisir, cependant, Harmony était bien contente d'être là, dans ce cours. Elle regarda les deux élèves de poufsouffle et leur adressa un sourire angélique puis elle entra dans la serre.

    "Bonjour professeur"

La botannique c'est pas la matière fétiche d'Harmony ; cependant elle avait appris beaucoup de choses là-dessus et restait incollable sur les plantes présente dans les manuels.
Harmony s'installa posa son sac à frange à ses pieds après avoir sortit un parchemin, une plume toute neuve et un pot d'encre violette. Oui violet, elle avait trouver cette couleur attrayante et elle trouvait plus agréable de lire une leçon colorée ; elle gardait le noir pour les devoirs.
La salle n'était pas pleine du tout, à vrai dire elle était presque vide. Harmony était prête à prendre quelques points pour sa maison. Elle croisa les jambes, attacha ses cheveux en chignon et mis ses lunettes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours n°1 ▬ Introduction à la Botanique   Mar 27 Sep - 19:19
Harmony ne savait pas qu'elle et Mona partageaient le même cours de botannique, la jeune Serdaigle avait tout prévu, ce serait une super surprise.
Elle avait eu cette idée comme ça.
De plus, ce matin elle avait un sourire permanent et un teint frais ; elle ne savait pas pourquoi d'ailleurs. Elle dévala les escaliers et courut jusqu'à la serre. Une fois devant la porte elle souffla puis entra en souriant radieusement.
Elle salua rapidement le professeur.
    -Bonjour M'dame !

Puis regarda Harmony en tirant la langue.
    -Bouh !
Avais-je murmurer dans son oreille avant de m'installer près d'elle.
    -Prête pour cette heure palpitante d'étude des plantes carnivores ?

Je jetai mon sac à bandoulière sur la table et attachai mes cheveux en serrant fortement l'élastique. Harmony souffla bruyamment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours n°1 ▬ Introduction à la Botanique   Mar 27 Sep - 19:57
Harmony fut à la fois surprise et enchantée de voir Mona pénétrer dans la serre. Elle arborait un sourire magnifique toutes dents dehors puis elle me tira la langue avant de venir s'asseoir auprès de moi.
Elle jeta son sac à bandoulière sur la table, manquant de faire tomber une des plantes.
Je me mis à souffler -souffler du genre "Ouff!"-. Puis je pris Mona dans mes bras et lui fit une bise sur la joue.

    "C'est si bon de te voir ici ! On ne s'est pas vue depuis un petit bout de temps."


J'étais si heureuse aujourd'hui et cette surprise n'avait fait qu'égayer ma joie. Mona et moi papotâmes quelques instants avant que le professeur ne commence le cours, je lui dis que je me sentais plus seule que jamais, je cherchais à m'intégrer dans l'équipe de Quidditch en tant qu'attrapeuse. Elle étouffa un petit rire, ce petit rire qui voulait dire "Bonne chance".
Après avoir échangé quelques mots, Mona me fit signe de me taire et regarda le professeur. Elle avait cette manie de toujours porter son regard vers le tableau et le professeur deux minutes avant le qu'elle ne commence à parler. Nous nous tûmes donc toutes les deux et attendîmes les instructions du professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Eärendil Y. von Schünberg
Nombre de chapitres écrits : 510
© avatar, icon, signature : © arwene
Date d'inscription : 07/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Cours n°1 ▬ Introduction à la Botanique   Dim 4 Déc - 4:58
Je regardais les élèves affluer. Ils n'étaient pas nombreux, au début. Ils arrivaient au compte-goutte. J'avais vu certains élèves arriver aux portes des serres, rester cinq secondes à observer l'intérieur, et à repartir. Ils auraient dû être là, dans cette serre, avec moi. Je désespérais de ne pas avoir grand monde. Peut-être ne voulaient-ils pas se retrouver en présence d'une née-moldue, méprisée, cette année, par ceux qui s'appellent sang-pur. Peut-être avaient-ils peur qu'un mangemort débarque dans mes serres et me fasse souffrir sous les regards des enfants. Oh, ça en ferait rire certains, et le mangemortdemesdeux aussi, mais pas moi. Pas après avoir subi une humiliation qui ne viendrait sûrement pas. Oh oui, je m'attendais bien à être torturée. Ceux qui fuient finissent toujours par être attrapés. Pour le moment, il n'y avait que deux Poufsouffle, une Gryffondor et une Serdaigle. Je parie qu'il n'y aurait aucun Serpentard. S'il y en a un ou une qui se pointe, je suis prête à chanter un air d'opéra déguisée en saucisse de Strasbourg. Moins il y aurait d'élèves, moins je subirais les reproches acerbes de ceux qui pétaient plus haut que leur cul. Mais, d'un autre côté, cela signifierait la fin du cours de Botanique. Je sais que peu de monde trouve cette matière fort utile – quoi qu'elle l'est toujours plus que la divination. Et, autant se l'avouer, je ne suis pas méchante, je ne suis pas idiote, je ne suis pas repoussante, et j'enseigne bien – enfin selon moi, alors où est le problème ? Fallait-il que je me mette à poil pour vendre ma matière ? Une telle dépravation n'était pas acceptée au sein de l'établissement. Et puis, si j'étais une sang-de-bourbe et que je me faisais traitée de fille de joie, pourquoi ne le ferais-je pas jusqu'au bout ? Parce qu'il me restait sûrement plus de dignité que ces cagoules ambulantes.
Le Poufsouffle présent semblait tellement dépité d'être en cours que je le voyais lorgner la porte. Ah non hein ! Toi non plus tu ne vas pas me laisser tomber. Et à chaque fois qu'une personne rentrait, il semblait se plus en plus en proie à un désespoir. Je le regardais, un peu confuse, ne sachant que faire. Si ça se trouve, il allait se mettre debout d'une seconde à l'autre et sortir théâtralement de mon antre. Je désespérais. J'étais au fin fond du gouffre, prête à fermer les portes de ma classe et à aller me calfeutrer dans ma chambre en attendant que tout cela se termine. Une de ses camarades de maison arriva. Il s'illumina soudainement et balança sa main en l'air pour que la jeune fille tape dedans. Ce qu'elle ne fit pas. Je baissais le regard, partagée entre un rire joyeux et la pitié pour ce pauvre garçon. Oh il s'en remettra. On s'en remet tous, de nos vents. Une élève de Gryffondor arriva et s'installa après m'avoir salué ; un salut auquel je répondis, un sourire toujours aux lèvres, résultat du vent pris par le jeune Poufsouffle. Je sais bien que mon attitude ne sera pas très bien prise, mais qu'importe. Je me sentais plus morne. Une petite étincelle de rien du tout m'avait fait rouvrir les yeux et prendre conscience. Une fille vint à son tour à entrer dans les serres, me gratifia d'un bonjour enjoué, auquel je répondis aussi. Elle alla s'asseoir à côté d'une de ses amies, sûrement. Je les observais un instant, me rappelant qu'un jour, j'avais aussi été là, à côté de ma meilleure amie, qui passait plus son temps à dessiner sur son parchemin qu'à écouter le professeur. Je reportais mon attention sur les deux Poufsouffle et leur adressais un sourire mince.
Je brandis ma baguette et fermais les portes de ma serre. Le cours allait commencer, les retardataires devront rattraper le peu qu'ils auront perdu. Ensuite, je me dirigeais vers le tableau roulant que je tirais vers le milieu de l'estrade sur laquelle j'étais. Me tournant vers les élèves, je leur déclarais qu'aujourd'hui, il n'y aurait pas de cours pratique, que tout ne serait que pur cours théorique. Il allait falloir écrire, écrire et encore écrire. Car je me suis rendue compte que, plus les élèves participaient à mon cours, plus des écarts se creusaient dans les notes que je leur adressais et une mise à niveau importante était nécessaire pour réduire ce gouffre. Alors, autant prendre le taureau par les cornes et résoudre le problème dès la racine, c'est à dire que je recommencerais tout depuis la première année. Certains cours se feront en fonction des attentes des élèves. Mais pour l'instant, c'est moi qui décidais de ce qui allait être étudié.


Gone with the wind

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eärendil Y. von Schünberg
Nombre de chapitres écrits : 510
© avatar, icon, signature : © arwene
Date d'inscription : 07/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Cours n°1 ▬ Introduction à la Botanique   Mer 27 Juin - 22:12
[HS : je dis ça, je dis rien, mais faudrait songer à poster dans le cours de botanique ]


Gone with the wind

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eärendil Y. von Schünberg
Nombre de chapitres écrits : 510
© avatar, icon, signature : © arwene
Date d'inscription : 07/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Cours n°1 ▬ Introduction à la Botanique   Ven 13 Juil - 11:14
JE REPRECISE QUE LES COURS DE BOTANIQUE NE SONT PAS EN OPTION. IL SERAIT DONC BON DE POUVOIR Y REPONDRE DE TEMPS EN TEMPS AFIN DE FAIRE AVANCER LE COURS ET DE FAIRE GAGNER DES POINTS AUX MAISONS.


Gone with the wind

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Cours n°1 ▬ Introduction à la Botanique   Ven 13 Juil - 13:07
[ HJ : Perso , j'avais pas vu qu'il y avait ce cours , tu m'en excuseras ]

Il trouvait cela horriblement étrange . De tous les élèves de Septième année , Lucas demeurait le seul assis à la table des Gryffondors en train de prendre son petit déjeuner bien peinard , croyant s'être levé plus tôt que les autres . Il posa ses yeux sur son horaire de cours , examinant " Cours de botannique dans les serres à 8h30 " dessus .

* Pff j'ai largement le temps , il est 7h *

Ce ne fut qu'après avoir écarquillé ses gros yeux bleus sur l'horloge de la Grande Salle qu'il manqua de s'étrangler avec le beignet à la confiture de framboise qu'il venait à peine d'imposer à sa bouche . Il était 8h40 passé , et ne connaissant guère les limites tolérables par le professeur von Schunberg , il se hâta de saisir au vol son sac placé sur le banc en décampant comme un lapin qui avait le feu au cul . Néanmoins le trajet ne fut pas des plus ennuyeux , c'est du moins plus agréable de contempler l'horizon lumineuse des serres en arrivant sur place que se dire qu'on est en retard au cours de potions situé près des cachots infects et obscures , surtout du temps où Rogue enseignait encore dans cette matière-là . Inspirant un bon coup , il ouvrit la porte à la volée , tentant de devenir microscopique au regard des autres et rattrapant ses scrupules qui le poursuivaient , les cheveux ébouriffés par le biais des rafales de vent qui avaient fouettés son visage .


« Pardonnez mon retard , j'avais pas vu l'heure. Bonjour , professeur .»

S’apercevant qu'il s'agissait plus de théorie qu'autre chose , il se réjouit de cette facilité pour son cerveau et déploya cahiers et plumes encrées .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Cours n°1 ▬ Introduction à la Botanique   Aujourd'hui à 5:22
Revenir en haut Aller en bas
 

Cours n°1 ▬ Introduction à la Botanique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cours n°1 : Introduction à la Magie Noire
» Cours n°1 : Introduction à la Mythologie Grecque
» 1er cours de 3é année : L'introduction à la matière [Close]
» Cours n°1 : Introduction aux forces du Mal.
» cours de latin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-