+ vous?



 

Partagez | .
 

 Heroine Jill Cox ▬ Walking on sushine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Héroïne J. Cox-Cohen
Nombre de chapitres écrits : 527
Sang : Née-moldue et fière de l'être et si t'es pas content, je te *****
Supporter de : Aiden
© avatar, icon, signature : je sais pluuuuuuuss
Date d'inscription : 08/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Heroine Jill Cox ▬ Walking on sushine   Mer 11 Mai - 23:25


Héroïne Jill
Cox
feat : Sky Ferreira
CARTE D’IDENTITÉ

| ♠ – ÂGE/ANNÉE : 17 ans, Septième année

| ♠ – SANG : Sang de bourbe

| ♠ – ÉPOUVANTARD : Une armée d'elfes de maison des cuisines de Poudlard.

| ♠ – PATRONUS : Un papillon de nuit

| ♠ – ANIMAL DE COMPAGNIE : Un chaton noir et blanc qui n’a pas de nom. Elle l’appelle la plupart du temps Le chat.

| ♠ – PERSONNAGE POSTE VACANT ? : Non

| ♠ – CODE : OK par Alyssa Rogue.




HISTOIRE

20 lignes minimum

« Il était une fois…. Nan le début est à chier, j’aime pas les « Il était une fois ». C’est nul, c’est moche, ça sert à rien, juste à mettre des paillettes dans les yeux des petites filles qui croient aux princesses et aux princes charmants. Moi j’y crois plus, alors je ne commencerais pas mon histoire par « Il était une fois »

Déjà, je crois que l’explication de mon prénom Héroïne est un bon début. Quand elle était jeune, ma mère était super fan d’un groupe de rock. Non, en fait, elle n’était pas fan du groupe en lui-même, elle était amoureuse du chanteur (désolée, je ne me souviens plus de son prénom). Et lui, il s’amusait à se défoncer avec de l’Héroïne. Alors je ne sais pas, ma mère, elle avait dû en fumer une ce jour-là, mais elle a décidé de m’appeler Héroïne. Oh mon père, lui, il n’était pas d’accord, mais vous voyez, ma mère elle est trop à fond dans ses délires. Du coup, on m’a affublé de ce prénom horrible qu’est Héroïne. Pour rattraper le coup, mon père a mit comme deuxième prénom Jill. Je crois que c’était le nom de la tante à la nièce de la mère à mon père (je crois hein). Enfin bref on s’en fiche elle est morte, paix à son âme (si si je le pense vraiment). Donc, ma mère s’appelle January (oui ma grand-mère avait des idées bizarre aussi… comme ma mère -_-‘ pauvre moi) Evelyn Kurt, depuis son adolescence elle est à fond sur son chanteur (et je me demande même si elle a vraiment aimé papa ou si c’était juste parce qu’il ressemblait à ce chanteur… Dans tous les cas pauvre de lui !) et qui fait un paquet de cigarette par jour, et qui sait pas faire la cuisine et qui…. Bon vous l’auriez compris c’est la mère modèle quoi. Et mon père s’appelle Tyler Orion Cox (vous aurez remarquez ses initiales font TOC je me suis toujours demandé si c’était fait exprès), il a épousé une bonne femme sorcière et totalement stupide, et c’est gendarme. Je suis donc sang de bourbe. Et je suis fière de ce que je suis ! Enfin bref, mes parents étaient heureux ensembles au début de ma vie. Quoique non, en fait maman gaspillait toujours l’argent de papa pour s’acheter le dernier CD de l’autre imbécile, et dans les cigarettes aussi… Et puis même pendant leur relation sexuelle yavait rien ! C’était plat ! Et encore ma mère m’avait juste conçue pour faire plaisir à mon père. Si ça se trouve elle devait imaginer qu’elle couchait avec son chanteur…. Beurk ! Alors bon du coup mon père a finit par en avoir un peu marre et finalement il l’a quitté pour sa bonne femme de sorcière. Elle n’a pas tellement eu le temps de réagir ma mère. En fait, je crois qu’elle était trop absorbée par essayer d’avoir les places du dernier concert de l’homme de sa vie qui ne la connait pas… Enfin voilà à l’âge de cinq ans, je vivais avec ma mère qui fumait son paquet de clope par jour et le week-end j’allais chez mon père.

Je dois dire qu’entre la maison de maman (appartement minable dans un quartier pourri de Manchester avec une mère qui fume dans le salon et qui n’aère pas et du coup j’étais obligée de faire mes devoirs dans cette fumée) et celle de mon père (Appartement luxueux dans le cœur de Manchester), il y avait une sacrée différence. Alors tous les week-ends en allant chez mon père, j’étais toute contente de quitter pour deux nuits ce taudis qui me servait de maison. Certes, je n’appréciais pas trop ma belle mère (en même temps qui apprécierait une femme qui a un gros bouton sur le nez et qui lui fait ressembler à une sorcière ?) (Ahah que je suis drôle), mais je dois dire que j’aimais beaucoup le décor de leur appartement. Surtout le carrelage propre de la cuisine. Il était d’un joli blanc cassé. Propre. Brillant. Parfait. Je l’aimais beaucoup. Alors un dimanche soir, mon père m’avait ramené chez ma mère et ma mère qui était déjà couchée (oui à 17h10 ça lui arrive souvent). J’étais arrivée dans la cuisine et j’allais pour manger quelque chose quand mon regard se posa sur le sol en carrelage gris sal. Je regrettais en cet instant le carrelage de chez mon père et me dirigeait vers ma chambre. Le lendemain matin, en arrivant dans la cuisine, je n’avais même pas fait attention au carrelage qui était devenu aussi blanc, propre et brillant que chez papa. Je crois que même quand ma mère m’a demandé si j’avais fait le ménage dans la cuisine ça ne m’avait même pas effleuré l’esprit.

Enfin, finalement, un jour une lettre de Poudlard est arrivée. J’ai d’abord cru à un canular et j’étais littéralement morte de rire devant la lettre. C’était même étouffé avec sa cigarette dans le bec ce jour-là. On a jeté la lettre et je suis partit à l’école comme tous les jours encore le sourire aux lèvres de cette connerie. Le jour où j’ai vraiment réalisé que c’était sérieux, c’est quand un grand monsieur est venu nous voir et est venu nous expliquer la lettre…. Et encore, je suis vraiment pas sûre de l’avoir pris au sérieux (il avait une tête de bouffon aussi !). Il m’a même accompagné faire des courses sur le Chemin de Traverse comme il l’appelle. Et voilà qu’à onze ans et un quart, je me retrouvais dans le Poudlard Express, un peu contrariée de quitter ma maman et surtout de ne plus revoir le carrelage de mon père avant un an.

Bon après ma vie à Poudlard n’est pas très intéressante. Ya des cours, des repas, des dortoirs, des professeurs et des élèves comme dans toute pension. On y dort, on participe aux cours, on se fait des amis et on se développe comme un adolescent normal (normal ? Euh…. Si être un sorcier révèle de la normalité, alors…). Enfin voilà quoi, j’ai pas une vie super passionnante et je ne vais pas finir de vous raconter ma vie avec un « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » d’une part parce que je suis encore jeune pour avoir des gosses, ensuite parce que j’ai pas de mec et enfin parce que cette formulation est trop moche et niaise. »





CARACTÈRE

S’il y a bien une chose que l’on peut dire sur Héroïne et qui la caractérise parfaitement c’est bien son cynisme. En effet, la jeune fille est dotée d’un sens de l’humour très cynique et très sarcastique. Alors parfois elle peut tout aussi bien faire de l’ironie et vous ne comprendrez pas forcément si elle rigole ou non. Cynique, Sarcastique, Ironique. Trois adjectifs qui lui vont bien. D’ailleurs ça semble beaucoup déranger ses professeurs parce qu’en cours elle fait beaucoup de remarques qui font rire les autres… ce qui lui vaut parfois des remontrances. Mais voyez-vous, encore une chose qui pourrait tout aussi bien caractériser Héroïne : son je m’en foutisme. Voilà, elle est comme ça. Elle se fout de tout. Elle a une mauvaise note à un devoir ? Elle s’en fout. Elle a eu un cadeau de sa mère (à part un disque du chanteur casse bonbon) ? Elle s’en moque. En fait, peu de choses l’atteignent. Elle préfère rire de tout et mettre des distances que de se prendre la tête et s’engueuler avec tout le monde. La demoiselle est aussi dotée d’une capacité à répondre aux gens très surprenante. Elle a du répondant, donc du caractère et ne le cache pas. Vous avez un pet de travers contre elle aujourd’hui ? Très bien, donc vous avez décidé de vous prendre toute la vérité en face de ce qu’elle n’aime pas chez vous. Et elle peut en être très blessante mais jamais elle ne viendra s’excuser parce qu’elle est persuadée d’avoir raison et jamais elle ne reconnaîtra ses tords. Tétue, la jeune fille ! Oui ! Et franche aussi. Vous l’embêter ? Elle vous le dira ! Et elle ne mâchera jamais ses mots ! Parfois agressive quand elle se sent menacée, elle peut facilement démarrer au quart de tour. Et parfois pour un rien ! Mais encore une fois, elle attendra toujours que ce soit vous qui reconnaissiez vos tords. Ensuite, un autre adjectif pourrait parfaitement caractériser la jeune fille de dix-sept ans : paresseuse. Oui. La demoiselle est atteinte de flemmardise aiguë et semble totalement allergique aux devoirs… qu’elle ne fait pratiquement pas la plupart du temps ou (par le plus grand des hasards) oublie de les faire. Vous en conclurez que la demoiselle n’a pas d’excellentes notes en cours et pourtant si elle avait un minimum de volonté elle pourrait facilement avoir des Optimals. Parce que ce n’est pas l’intelligence qui lui manque ! Mais voilà, mademoiselle est paresseuse et malgré ses capacités, refuse de travailler.

Malgré tous ses adjectifs plus ou moins négatifs, Héroïne est une fille adorable avec ses amis. Elle sait s’entourer des gens qu’il faut et pourrait même être la copine de tout le monde. Facile à approcher, on peut vite devenir ami avec elle… comme devenir son ennemi. Et croyez-moi, je ne vous souhaite pas de l’être parce que la jeune fille a une tendance particulière à faire facilement exploser ses ennemis. Enfin, si vous êtes son ami, elle sera d’une loyauté imparable, elle vous fera confiance et saura parfaitement si elle doit se confier à vous (quoique, c’est pas tellement ce qu’elle fait d’habitude). Car la jeune fille arrive facilement à cerner les gens. Mais osez la trahir, et la demoiselle ne vous le pardonnera pas ! Rancunière oui, elle l’est. Exigeante aussi envers ses amis mais elle n’est certainement pas jalouse ou possessive, loin de là. Même en amour. Ce qui l’insupporte le plus ce sont les dragueurs par excellence. Elle les envoie toujours paître et elle n’est jamais sortit avec quelqu’un. D’une part, parce qu’elle n’a certainement pas envie de se prendre la tête et de l’autre, parce qu’elle sait très bien qu’elle n’aime pas réellement le garçon en face d’elle et qu’il n’est qu’un coup de cœur passager. Voilà.

Ses passions ? Elle n’en a pas vraiment. Ah si ! Vous savez vivre avec une mère portée sur la cigarette vaccine facilement contre la cigarette. Mais elle est addictive à une autre drogue : le chocolat. Si elle n’a pas sa tablette de chocolat de la journée elle sera d’une humeur exécrable ! Sinon, elle aime bien l’art avec les tableaux et tout ce qui va avec. Ce qu’elle n’aime pas ? Les hypocrites qu’elle remballe facilement, ainsi que les Serpentard qui font partit de la Brigade. Généralement quand ils l'embêtent, elle a tendance à leur pourrir la vie par la suite. La jeune fille ne s'est pas encore inscrite dans l'AD mais y songe sérieusement... Sinon, elle déteste les elfes de maison. Ca remonte en première année où elle était descendue dans les cuisines pour grignoter un truc et là BIM! Un elfe de maison lui a hurlé dessus alors qu'elle ne s'y attendait pas et la petite lui a mi une grosse giffle en hurlant et est partie. Depuis, elle les a en horreur ! Et pour elle n'a jamais été de nature peureuse mais alors celui-là, elle s'en souviendra toute sa vie!





QUE FERAIS-TU ...
... SI TU TE RETROUVAIS EN FACE DE LORD VOLDEMORT ? – Je lui mettrais ma baguette dans son postérieur et lui hurlerais: "Ahah! t'es deg!"
... SI ROGUE TE DONNAIT UNE RETENUE ? – Il a vraiment cru lui! C'est pas mon père! =O
... SI DRAGO MALEFOY TE RABAISSE EN PUBLIC ? – Je le remballerais directe. C'est qu'un sale gnome blond ce mec!
... SI LES ELFES REFUSENT DE TE SERVIR ? – J'aime pas les elfes de maisons.
... SI UN TABLEAU REFUSE DE TE LAISSER PASSER ? – Je lui balancerais de l'encre dessus et lui hurlerais: "AHAH T'ES DEG HEIN"
... SI PEEVES TE LANCE DES POTS D’ENCRE ? – J’appellerais le Baron Sanglant
... SI MISS TEIGNE TE TROUVAIT EN TRAIN DE TE BALADER LA NUIT DANS LES COULOIRS ? – Je lui donnerais un coup de pied au derrière, non mais on s'en prend pas à mon chat!
... SI MIMI GEIGNARDE VENAIT TE PARLER DE SA MORT ? – "Tu veux un pétard pour penser à autre chose?"
... SI TU TE RETROUVAIS EN FACE D’ARAGOG ? – "Hey salut mon pote! Dis, tu peux pas dire à tes petites filles qui sont très mignonnes au passage, de bien vouloir me lâcher s'il te plait? Grand maman tiens vraiment à ce que je lui ramène son panier, elle est malade tu comprends et ensuite je te promets je reviens et tu pourras me bouffer toi et tes filles."
... SI LUNA LOVEGOOD TENTAIT DE TE VENDRE LE MAGAZINE DE SON PÈRE ? – Cool, j'aime bien son Journal.
... SI GREGORY GOYLE TE POUSSE POUR PRENDRE TON SUPER GÂTEAU DE NUTELLA ? – Je plonge sa tête dans la purée qu'il y a dans son assiette.
... SI L’OEIL MAGIQUE DE MAUGREY N’ARRÊTE PAS DE TE FIXER ? – Euh... c'est qui?
... SI SLUGHORN T’INVITAIT À SON CLUB ? – Je parle pas aux inconnus... Ah c'est un prof de Poudlard?
... SI RITA SKEETER ÉCRIVAIT N’IMPORTE QUOI À TON SUJET ? – Parole, parole, parole. Parole et Parole et parole et parole et toujours des parooooooollllllleeeeesss!


Counting Stars

lately i 've been, i 've been losing sleep dreaming about the things that we could be but baby, i 've been, i 've been praying hard said no more counting dollars we'll be counting stars yeah, we'll be counting stars i see this life like a swinging vine swing my heart across the line in my face is flashing signs seek it out and ye shall find
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Carter
Nombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Heroine Jill Cox ▬ Walking on sushine   Jeu 12 Mai - 10:47
Rebienvenue mon fils ♥

J'aime trop comment tu as rédigé l'histoire, par contre merci de m'avoir mis dès le matin la chanson de Dalida en tête Naa

Donc je sais pas trop où te répartir vu qu'à part la loyauté, tu n'as pas d'autres qualités pour aller dans une maison :scratch: Donc c'est bien Pouffy que tu veux ? =)

Le chocolaaaaaat :baave:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héroïne J. Cox-Cohen
Nombre de chapitres écrits : 527
Sang : Née-moldue et fière de l'être et si t'es pas content, je te *****
Supporter de : Aiden
© avatar, icon, signature : je sais pluuuuuuuss
Date d'inscription : 08/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Heroine Jill Cox ▬ Walking on sushine   Jeu 12 Mai - 20:58
    Maman ♥♥♥

    Oups :D

    Oui c'est Pouffy ! Je crois que c'est ce qui lui correspondrait le mieux.
    Chocolat cacao! ♥


Counting Stars

lately i 've been, i 've been losing sleep dreaming about the things that we could be but baby, i 've been, i 've been praying hard said no more counting dollars we'll be counting stars yeah, we'll be counting stars i see this life like a swinging vine swing my heart across the line in my face is flashing signs seek it out and ye shall find
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Carter
Nombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Heroine Jill Cox ▬ Walking on sushine   Jeu 12 Mai - 21:09




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Heroine Jill Cox ▬ Walking on sushine   Jeu 12 Mai - 21:16
Rebienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Heroine Jill Cox ▬ Walking on sushine   Jeu 12 Mai - 23:30
456
Revenir en haut Aller en bas
Héroïne J. Cox-Cohen
Nombre de chapitres écrits : 527
Sang : Née-moldue et fière de l'être et si t'es pas content, je te *****
Supporter de : Aiden
© avatar, icon, signature : je sais pluuuuuuuss
Date d'inscription : 08/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Heroine Jill Cox ▬ Walking on sushine   Ven 13 Mai - 11:26
    Merci 456


Counting Stars

lately i 've been, i 've been losing sleep dreaming about the things that we could be but baby, i 've been, i 've been praying hard said no more counting dollars we'll be counting stars yeah, we'll be counting stars i see this life like a swinging vine swing my heart across the line in my face is flashing signs seek it out and ye shall find
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Heroine Jill Cox ▬ Walking on sushine   Aujourd'hui à 7:10
Revenir en haut Aller en bas
 

Heroine Jill Cox ▬ Walking on sushine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. I'm Walking On Sunshine
» I'm walking away ... ? Doryan
» The Walking Dead
» THE WALKING DEAD RPG
» The Walking Dead

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Fiches de présentation-