+ vous?



 

Partagez | .
 

 Une réunion à l'abri des pro-carrow -|pv Endzo/Raphaëlle|-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brad Prettyheart
Nombre de chapitres écrits : 1049
Sang : Sang-pur
Supporter de : moi
© avatar, icon, signature : Made in Bazzart
Date d'inscription : 09/08/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Une réunion à l'abri des pro-carrow -|pv Endzo/Raphaëlle|-   Dim 1 Mai - 21:12
Un réunion à l'abri des pro-carrow

"- Quand je dis quelque chose, tu le fais!Quand je te dis de bouger,tu bouges.Quand je te dis "Bouge plus", tu bouges plus!Et si je te dis "Saute",qu’est ce que tu fais ?
- Je dis : "Toi d’abord!"
"

Le fameux jour "j" était enfin arrivé, ce fameux jour où Jake devait revoir son directeur maison, le professeur Carrington afin de lui remettre en main propre son carnet d'observation sur la disparition des élèves et des actions carrow. Ce matin-là, il s'était levé tôt pour être sûr de ne pas louper le coche le moment venu. Il devait rejoindre son professeur avec Raphaëlle dans la salle de cours d'arithmancie. La mission que lui avait confié le professeur carrington devait rester confidentielle, mais Raphaëlle était sa meilleure amie et lui cacher sa mission était bien trop dur, c'est pourquoi, il lui avait parlé la veille au soir dans leur salle commune. Jake avait une entière confiance envers elle, de toute manière il était bien trop tard pour faire demi tour. Il avait agrippé Raphaëlle puis embarqué à l'assaut des couloirs surveillé par les carrow. Ils devaient retrouver le professeur Carrigton dans sa salle de cours, là-bas au moins les carrow ne leurs casseront pas les pieds. De toute manière c'était de leur faute toute cette pagaille, bientôt ils iront tous se faire voir à Azkaban pour leur crimes et la honte qu'ils avaient causé à Poudlard. En chemin, les couloirs étaient vides, habité par des bruits de bestioles et du vent qui culbute les arbres pour les chemins ouverts, quant aux grands couloirs fermés, les tableaux commencèrent déjà à chuchoter entre eux. Le duo de poufsouffle marchaient tranquillement mine de rien vers les escaliers pour rejoindre l'étage supérieur, le quatrième étage.

La fatigue se voyait sur les deux amis, du moins surtout sur le visage de jacob, les cernes marqués comme deux grosses poches prêtes à éclater propulsant son visage à terre, comme-ci deux créatures portant le nom "sommeil" agrippés les parois de son visage pour l'envoyer dans le monde de Morphée. Par moment, il se perdait dans ses penser, laissant Raphaëlle parler toute seule. Bien évidemment, à force de crier son nom, la jeune femme avait réussie à le sortir de ses penser, il avait alors plongé sa tête entre ses mains et se frotta le visage pour se réveiller. Ses yeux avaient fait le tour de son champ de vision avant de reposer ses yeux sur sa complice. Il acquiesça comme un gros bêta et regarda autour de lui faisant mine de rien. Il déposa à nouveaux ses yeux sur Raphaëlle et lui demanda avec étonnement.

_Dis moi Raphaëlle, j'espère que ça ne te dérange pas de venir avec moi pour..enfin tu vois..ce qui nous engage?


Après lui avoir demandé ce qu'elle ressentait, le préfet avait eu comme un tique, il s'était retourné, regardant dans tous les sens, vérifiant chaque coin et recoin du couloir afin de vérifier à ce que personne ne les observent. Finalement, quelques minutes après avoir quitté la salle commune de poufsouffle, Jake et Raphaëlle arrivèrent aux escalier du troisième étage, ils montèrent tout deux les maudites marches complétement folles pour pouvoir rejoindre le quatrième étage. Par chance la montée des marches ne fut pas si compliqué que prévu. Le jeune homme soupira tout en regardant les couloirs et comme d'habitude certains élèves étaient déjà entrain de trainer dans les couloirs tels des âmes errantes. Il se tourna vers Raphy pour exclamer sa joie

_non d'une tête de centaure, nous avons eu de la chance pour une fois, d'habitude je reste plus de dix minutes dans ces escaliers rien qu'à moi tout seul, heureusement nous y voilà enfin, j'espère que Carrington ne sera pas trop furieux pour t'en avoir parlé


Jake s'avança dans les couloirs du quatrième étage en compagnie de son amie Raphy, ils ne leurs valaient pas moins de deux minutes pour traverser un long couloir qui les emmenaient vers la salle de cours du professeur d'Arithmancie. Jacob détenait entre ses mains le fameux carnet de notes contenant toutes les informations dont-il avait pu trouver au cours de son enquête dans poudlard et ses alentours. Avec ses mains il regarda Raphy et fit un compte à rebours de trois secondes avant de toquer à la porte du bureau du professeur carrington. Puis les deux confrères pénétrèrent à l'intérieur de la salle de classe. Au premier abord, la salle semblait vide et comme chaque individu nerveux, Jacob balança de sa grave voix un signalement.

_Il y a quelqu'un?..à ton avis, il est-là?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Ophélie Hampton
Nombre de chapitres écrits : 462
Sang : sang pur
Supporter de : le clan Hampton
© avatar, icon, signature : avatar by wooden heart.
Date d'inscription : 05/08/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Une réunion à l'abri des pro-carrow -|pv Endzo/Raphaëlle|-   Lun 27 Juin - 2:51
Les mecs, c’est des imbéciles. Et ils sont aveugles aussi! Et bien égoïstes surtout. Jacob, c’était le pire de tous les hommes. Lui, il pouvait parler de ce qu’il voulait et il fallait écouter, mais il ne prêtait aucune attention à ce que Raphaëlle disait. Avait-il remarqué les ruisseaux qui s’échappaient de ses yeux? N’avait-il pas décelé la tristesse dans son timbre de voix. Ne comprenait-il pas la gravité de ses propos? Pourtant, tout cela n’avait rien de sorcier. De toute façon, il était un sorcier, alors il se devait de comprendre, bon! Elle était déprimée et totalement désemparée; une jeune fille prise dans un monde incompréhensible. L’univers cruel et froid, comme la mort. C’est comme si le système solaire s’était détraqué et que rien ne fonctionnait comme avant. Le mal prenait de l’ampleur et le bien se réduisait à une petite lumière de rien du tout, à peine assez brillante pour éclairer le cœur d’une fourmi. Et puis son cœur, son petit cœur de femme, il était laissé pour compte. Personne ne voulait le réchauffer, ni même le réconforter. Tout le monde avait déjà assez de problèmes comme ça, il ne fallait pas en plus devoir aider les autres avec leur malheur. Personne, je dis bien personne, ne pouvait lui venir en aide. Sa mère? Non, elle ne devait rien savoir sur tous ces évènements. Elle aurait peur, elle serait triste et surtout, elle retirerait Raphaëlle de l’école avant d’avoir son diplôme – si diplôme il y avait toujours. Son père aussi serait effrayé, même s’il savait déjà pour la guerre. Savait-il que les vilains mangemorts étaient à Poudlard? Et ses amis, eux, ils ne voyaient rien. Enfin, pour ceux qui était toujours vivants.

Je n’en reviens toujours pas. Il est mort. Teddy, mon ami, mort. T’imagine? Ça pourrait être nous!

Oui, ça aurait pu être eux. Ils adoraient l’astronomie. S’ils avaient été dans la classe, ils seraient morts, froids, rigides, cadavériques. Tout inanimés qu’ils seraient, ils ne pourraient rien faire, si ce n’est qu’être silencieux pour l’éternité. Et Teddy, ce pauvre Teddy, n’avait-il pas droit à la vie, comme tous? N’était-il pas un jeune homme extraordinaire? Il n’avait rien fait pour mériter cela. Et la Carrow qui l’avait assassiné froidement. Il ne faut vraiment pas avoir de moral pour tuer quelqu’un comme ça. Et même trois quelqu’un, trois individus, trois personnes à part entière. C’est drôle comme la mort est une chose magnifiquement belle. Horrible, mais belle. Lorsque quelqu’un meurt, on ne peut que l’idéaliser. On ne voit que sa version parfaite. Il était un vrai salopard? Non, dans mon souvenir, ce n’était que de l’attitude. Il s’entait dégueulasse? Non, non, il économisait l’eau et le savon. Eh bien Teddy, c’était le meilleur ami du monde, un jeune homme trop doué au Quidditch et en plus, il était beau garçon. Et puis, c’était le meilleur pour les … euh, Jacob l’écoutait pas du tout. Peut importe ce qu’elle pouvait bien raconter, il s’en foutait comme dans l’an quarante. Comme si ce n’était pas important, ça. Bien monsieur, on ne se fout pas de la mort! Non, ce n’est pas un sujet drôle!

Teddy est mort! Comment tu fais pour pas m’écouter? Et je me fous si on m’entend! Criait-elle dans les couloirs. Puis, d’un ton plus calme, presque dans un murmure : Ils … ils ont tué Teddy! Il, il est mort…

Et le professeur, monsieur Sturridge, lui aussi il était mort. Y’avait que des morts, des mangemorts et des morts de peur. Mais y’avait aussi Jake. Il était tellement courageux! Rassembler toutes ses observations sur papier, l’essence même du courage. Si seulement elle était la moitié de l’homme qu’il était, elle serait sûrement moins triste. Lui, il savait canaliser sa tristesse et la transformer en détermination. Un mort de plus? Moi je dis un chapitre de notes de plus! Dans vos faces les Carrow. Il ne fallait pas que les morts tombent dans l’oubli, mais plutôt qu’ils nous aident à gagner cette guerre infernale. Teddy se serait battu pour la liberté de tous. Et monsieur Sturridge aussi. Et puis Nathaniel aussi. Alors pourquoi pas les autres? Pourquoi pas elle? Ce n’était pas que la tâche de l’Armée de Dumbledore, c’était celle de tous. Dans un élan de détermination, Raphaëlle avait pris la cadence d’un pas militaire. Un-deux-trois-quatre, les voici devant la porte de Carrington. Et s’il n’était pas là? Peut-être n’était-il pas avec eux après tout, lui, le potentiel mangemort. Sans réponse, le duo jaune avait décidé de prendre les devant et d’entrer dans la salle qui semblait totalement déserte. En plus de sembler, elle l’était. Vide de tout trucage, il apparaissait clair qu’il y avait quelque chose qui clochait. Elle ferma donc soigneusement la porte derrière eux, sait-on jamais ce qui peut surgir du néant à Poudlard. Jake n’avait pas l’air très inquiet. Pourtant, le cœur de la jeune fille battait la chamade. Et s’ils se faisaient attraper? Ils avaient échappés à la Cage, mais peut-être allaient-ils mourir aujourd’hui. Quelle idée, ce carnet! Maintenant, ils allaient rejoindre le monde des morts et seraient totalement inutiles à la cause. Juste au moment où elle se croyait morte, elle entendit des pas en leur direction. Ils provenaient du couloir. C’était Carrow, c’était La Carrow. Baguette en main, elle allait les tuer.

Gloup! Adieu monde cruel… Mains sur les yeux, elle refusait d’assister à sa propre mort, ni même celle de son ami. Elle repensait à sa mère et à son père, à ses amies. Il y en avait tant! Justin, Nelly, sa très chère Diane et puis les autres. Nelson le courageux, Constance la merveilleuse et Héroïne, sa drogue adorée. Ne restait plus qu’à espérer être vengée par ses quelques amis. La poignée tournait sur elle-même, puis, la porte céda.
Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh! Elle avait lâché un cri de la mort. Pourtant, ce n’était que lui. Mettant sa main dans ses cheveux, comme si elle se donnait de l’attitude, elle lui lança un : ahh, c’est vous monsieur Carrington! Voyez-vous, c’est que je suis heureuse de vous voir! C’est l’émotion… Sa voix avait diminué jusqu’à s’éteindre totalement. Oh, la honte!


The animals, the animals, Trapped, trapped, trapped 'till the cage is full, The cage is full, Stay awake, In the dark, count mistakes, The light was off but now it's on, Searching the ground for a bitter song, The sun is out, the day is new, And everyone is waiting, waiting on you, And you've got time.
 - You've got time, Regina Spektor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une réunion à l'abri des pro-carrow -|pv Endzo/Raphaëlle|-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» Réunion familiale { PV les 5 autres qui se reconnaitront }
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?
» réunion rp...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-