+ vous?



 

Partagez | .
 

 How could you be so heartless ? [Alyssa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jaymaël Edwards
avatarNombre de chapitres écrits : 433
Sang : ???
Supporter de : /
Date d'inscription : 19/01/2011
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: How could you be so heartless ? [Alyssa]   Lun 18 Avr - 15:53
La journée de travail avait été épuisante pour le garde chasse, mais il voyait de plus en plus les fruits de son travail sur le Parc, le lac et la lisère de la forêt. Pour le moment, seul l'élagage du saule cogneur lui posait problème et il l'avait repoussé de quelques jours, le temps de songer à une solution efficace et surtout un peu plus sûre pour lui que d'y aller à l'aveugle. Il s'était promis d'étudier quelques sortilèges de coupe un peu plus performants que ceux qu'il connaissait déjà. L'après-midi touchait à sa fin, mais le soleil avait encore quelques heures devant lui avant de disparaitre, faisant ainsi profiter de sa douceur et de sa chaleur tout les jeunes étudiants qui avaient terminés les cours. Jay', lui, se hâta de retrouver ses pénates pour bondir sous la douche et faire disparaitre toute trace de terre, d'herbe ou toute brindille qui se serait glissée dans ses cheveux. Combien de temps s'était écoulé depuis la dispute qu'il avait eu avec Alyssa ? Le jeune homme s'efforçait de ne pas y penser... et pourtant il savait précisément que dix jours étaient passés depuis cette étrange soirée. Sous le fin filet d'eau à peine chaude qui coulait de sa douche de fortune, Jay' soupira pendant que son esprit le torturait encore avec les derniers propos de la jeune fille. Les insultes l'avaient marqué, mais la remarque qu'elle avait fait sur son statut de garde chasse l'avait peiné davantage. Il aurait voulu avoir l'opportunité de lui montrer qu'elle se trompait, et que des choses qui paraissent simples et affreusement banales pouvaient devenir essentielles et agréable. Désormais, ce n'était plus un espoir possible, car il savait qu'elle ne reviendrait pas sur ses paroles, pas tant qu'elle aurait cette fierté familiale qu'elle laisse lui guider sa conduite. A vrai dire, il ne savait même pas comment il aurait pu s'y prendre pour lui prouver que son métier était riche malgré les apparences.

Volontairement, Jay' stoppa l'eau chaude espérant que l'eau glacée lui remettrait les idées en place, et ce fut le cas, en un sens, puisque son attention se posa sur son corps tremblant et sa respiration saccadée. Lorsqu'il ne pu tenir plus longtemps, il éteignit l'eau, sortit de sa douche et se hâta une fois sec d'enfiler un jean quelque peu délavé ainsi qu'une chemise beige. Il laissa ses cheveux mouillés sécher tout seuls, écartant parfois d'un revers de main désinvolte les mèches qui lui tombaient sur le front. Ayant du mal à se réchauffer après tout ça, c'est tout naturellement qu'il fut attiré par l'âtre de la cheminée. Il prit l'un des romans qu'il avait emprunté à la bibliothèque de l'école et commença à lire... En fait, ses yeux parcouraient les mots, son esprit semblait les lire, mais il n'interprétait rien. Il était ailleurs, songeant à lui-même, à sa situation et à la façon dont il pouvait envisager la suite des événements. Au final, son regard avait glissé ligne après ligne sur toute une page sans qu'il n'ait compris la moindre phrase. Déçu et en colère de ne pas être capable de faire abstraction de tout cela au moins durant quelques minutes, il ferma le livre qu'il jeta sur le fauteuil à côté.
Optant pour le refuge hypnotisant qu'offrait les flammes dans la cheminé, il décida de laisser ses pensées aller et venir comme elles le voulaient plutôt que de tenter de les arrêter. La méthode fut nettement plus efficace, et chaque image qu'il voyait semblait glisser devant ses yeux sans s'arrêter, remplacer par une autre, puis encore une... sans qu'elles ne puisse s'arrêter et le hanter trop longtemps. Devant lui, le feu n'était pas très vifs mais les quelques flammes dansantes suffisaient à capter son attention, au point qu'il ne pourrait dire combien de temps il était resté assis là.

Désormais capable d'y voir un peu plus clair, il se rassurait sur plusieurs choses. La première, c'était que les Mangemorts ne lui avaient encore rien de demandé d'important, il n'avait pas eu de grave décisions à prendre ni de rôle important à jouer. La seconde, c'est qu'il avait des réserves de potion pour au moins un mois, et que personne n'avait percé son secret à jour. La troisième, c'était qu'il venait de prendre une décision concernant Alyssa : il devait laisser ses sentiments de côté et tenter tant que possible de lui faire retrouver un chemin plus sûr que celui sur lequel elle s'aventurait. Quelques jours auparavant, il avait vu son nom sur la liste de la brigade des Carrow et en avait été sincèrement peiné. Il ne pouvait s'enlever de l'esprit qu'elle méritait mieux, qu'elle était juste un peu perdue dans ce qu'elle voulait faire et ce qu'elle pouvait se permettre de faire. Il ne pouvait pas lui en vouloir, de toute façon, il s'en sentait juste incapable. Peu importait qu'elle le déteste, qu'elle le méprise... si seulement elle pouvait lui parler et l'écouter, juste un peu... D'un autre côté, il était mal placé pour lui faire des remarques sur ses choix, puisque les siens étaient déjà douteux... Il se cherchait des excuses, des solutions, mais il ne voyait pas comment sortir de ce cercle vicieux avec les Mangemorts. En fait, il avait peur de ce qu'il était devenu, peur de cette absence de contrôle sur lui-même.
Rappelé à l'ordre par cette pensée, il trouva le courage de se lever de son fauteuil pour aller vers le placard où se trouvaient ses fioles de potion et bu la moitié du contenu de l'une d'elles avant que le jour ne s'achève et laisse place à la nuit et sa lune si nocive pour lui désormais.


Entre chien et loup je demeure, entre clair et obscur je me meurs, entre bon et mauvais je me leurre.

♥ Peu l'habitude des liens, mais ils sont .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Carter
avatarNombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: How could you be so heartless ? [Alyssa]   Dim 24 Avr - 23:15
    Alyssa avait vraiment un esprit que l'on pourrait qualifier de diabolique. Elle avait toujours eu un faible pour Jay mais n'avait jamais su sa "race". Elle avait toujours pensé qu'il devait être sang-pur, ou sang-mêlé car sans ça, il ne serait pas là avec les Carrow dans le château. Elle ne s'était pas posé plus de questions, surement parce qu'en plus de cette raison, elle avait peur d'avoir un faible pour un né-moldu. C'était arrivé une fois et ça lui avait suffit. Elle en avait eu honte, ils avaient eu leur histoire, une très courte histoire, et l'avait vécu cachés. Jamais personne n'avait été au courant, pas même Madison. Il y a peu, elle s'était disputé avec Jay. La soirée était pourtant bien partie, elle avait un peu trop bu, elle lui avait fait des avances auxquelles il avait eu beaucoup de mal à résister puis... Elle avait appris qu'il était né-moldu. Le drame. Égoïste comme elle était, elle ne pensait qu'à elle et estimait avoir été trahie. Jamais il n'aurait dû se permettre de l'approcher et de la charmer en connaissant son statut. Jamais.

    Elle avait une idée en tête : le faire partir, souffrir même. Elle voulait lui en faire baver. Elle le regretterait très surement. Il y avait même de grandes chances pour qu'elle n'aille pas au bout de son projet mais pour le moment, c'était ce qu'elle voulait et ce qu'elle allait tenter ce soir-même. En effet, avec l'aide de Madison, elle avait volé du véritaserum dans la réserve de Slughorn. Si Jay avait réussi à lui cacher son statut, allez savoir ce qu'il pouvait encore cacher. Alors son plan était tout préparé. Elle allait mettre la potion dans du chocolat chaud et lui en ramener. Il y aurait deux tasses, une pour lui et une pour elle. Seule celle de Jay aurait du véritaserum, bien entendu. Elle trouvait que c'était un peu la galère pour le transport mais heureusement, la magie existait. Il suffirait de les faire léviter derrière elle. C'était ce soir même qu'elle mettrait son plan à exécution. Enfilant une robe noire, elle se couvrit avec sa cape puis quitta le château pour rejoindre l'ancienne cabane d'Hagrid qui était maintenant celle de Jay. Arrivée devant la porte, elle toqua à l'aide de sa baguette, ne voulant pas s'abîmer la main en le faisant sur cette grosse porte en bois. Elle avait un plateau derrière elle sur lequel lévitaient deux tasses de chocolat chaud. Une autre soirée mouvementée s'annonçait. Rien qu'en pensant qu'elle allait surement le faire virer et ainsi donc se venger, elle souriait. Plus le temps passait et plus elle avait l'impression d'empirer son cas. Cette année, elle avait l'impression de devenir encore plus exécrable que les années précédentes. Elle était vraiment blessante, surtout avec ses proches. D'un côté, elle trouvait ça un peu flippant mais de l'autre, ça lui apportait une certaine fierté. Elle allait devenir aussi crainte que Rogue, elle allait inspirer le respect, la peur. Mais si c'était pour se retrouver qu'avec Madison en amie, ça craignait un peu, il fallait l'avouer. Elle se mettait sa famille à dos, puis ses amis. Il allait peut-être falloir qu'elle se calme. C'était surement trop tard, elle était sur sa lancée et en étant si blessante, elle se sentait puissante. Elle avait un pouvoir sur les autres, celui de les blesser et elle savait très bien que pour ça, les mots étaient une bien meilleure arme que la violence.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymaël Edwards
avatarNombre de chapitres écrits : 433
Sang : ???
Supporter de : /
Date d'inscription : 19/01/2011
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: How could you be so heartless ? [Alyssa]   Ven 29 Avr - 22:41
A peine eut-il vidé le flacon de potion que quelqu'un toqua à la porte, manquant par la même occasion de le faire étouffer de surprise. Il déglutit rapidement le liquide qu'il avait dans la bouche et rangea le flacon vide dans le placard afin que son visiteur n'ait pas de doute sur lui et sur ce qu'il avait l'habitude de boire après son travail. Curieux de savoir qui pouvait bien lui rendre visite, il imagina aisément qu'il s'agissait d'un élève très probablement, puisqu'ils étaient encore quelques uns à trainer dans le parc en ce début de soirée. Quelle qu'en soit la raison, il ferait bien sûr de son mieux pour aider quiconque en aurait besoin. Il s'avança alors vers la porte et l'ouvrit. Là, Jay' se figea de surprise. Il avait devant lui la dernière personne qu'il s'attendait à voir : Alyssa. A vrai dire, il aurait pu s'agit de Lord Voldemort en personne, il aurait probablement été moins étonné et déstabilisé qu'en face de cette jeune fille là. Venait-elle parce qu'elle avait omis de l'incendier pour quelque chose d'autre ? C'est la première chose à laquelle il pensa, mais elle avait une expression amicale ou du moins neutre sur son visage, alors le garde chasse laissa tomber cette idée. Il mit quelques secondes avant de réagir, le temps qu'il lui fallut pour réaliser qui elle était et qu'il n'était pas en pleine hallucination, mais aussi le temps qu'il mit à comprendre pour quelle raison elle venait. Elle était relativement claire et logique puisqu'il put apercevoir un plateau avec deux tasses flottant derrière elle... Finalement, ce qui paraissait le plus difficile était de réaliser qu'elle était bien là, et pour enterrer la hache de guerre qui plus est.
Toujours pas remis, Jay' dû faire un effort pour articuler un : "Bonsoir", accompagné d'un léger mais franc sourire.

Poliment, il s'écarta tout en tenant la porte ouverte pour permettre le passage d'Alyssa et de son plateau. Trop heureux de la voir à nouveau chez lui alors qu'il ne l'espérait plus, il ne songea pas un instant qu'elle pouvait être là pour une autre raison, bien moins amicale. Il se rendit compte qu'il avait espéré la revoir et avoir une autre chance, alors même qu'il s'était convaincu que ce serait le contraire qui se produirait. Il pensait avoir accepté le fait qu'il ne la revoit plus, mais tout le travail colossal de ces dix derniers jours venait juste de voler en éclats. Toutes ses bonnes résolutions, l'indifférence, l'oubli, la page qui se tourne... il avait mis tellement de temps et d'énergie pour s'en convaincre qu'il se croyait à l'abri. Visiblement, son armure était en cristal et non en fer comme il le croyait. Un seul regard avec ces yeux d'un vert si particulier avait suffit à la briser.
Naïf ? Oui, probablement... Quelque peu aveuglé aussi. Il la voyait comme peu devaient la voir : pleine de qualités et de générosité. Du coup, il n'était pas si surprenant que ça aux yeux du garde chasse qu'elle agisse ainsi, même s'il avait essayé de se convaincre qu'elle ne reviendrait jamais.

"Je t'en prie." ajouta-t-il pour appuyer son invitation à entrer.

Il referma la porte derrière elle, le coeur léger et pressé qu'elle lui explique clairement pourquoi elle était là. Il voulait l'entendre avec ses mots, sa voix, voir son regard sur lui, les gestes discrets qui accompagneraient chacune de ses phrases... tout ce qui faisait qu'il aimait sa présence.

"Comment vas-tu, Alyssa ?" demanda-t-il tout d'abord, par politesse évidemment, mais aussi parce qu'il n'y avait rien de plus important pour lui que de s'assurer qu'elle aille bien.

Il prit le temps de la détailler et son regard glissa sur la robe qu'elle portait et que Jay' pouvait entrevoir sous sa cape. Une robe noire et élégante qui allait probablement ajouter un handicap supplémentaire au garde chasse lorsqu'il allait vouloir parler sans bafouiller. Il eut un doute durant un instant... Voulait-elle autre chose ? Et surtout : avait-elle bu avant de venir le voir ? Pour s'en assurer, il la regarda dans les yeux. Elle avait l'air parfaitement posée et en pleine mesure de ses actes, ce qui rassura le jeune homme.


Entre chien et loup je demeure, entre clair et obscur je me meurs, entre bon et mauvais je me leurre.

♥ Peu l'habitude des liens, mais ils sont .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Carter
avatarNombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: How could you be so heartless ? [Alyssa]   Dim 1 Mai - 13:01
    [ "Il la voyait comme peu devaient la voir : pleine de qualités" Alors ça c'est méchant =O ]

    Alyssa attendait devant la porte en tentant de respirer le moins possible. Elle n'aimait pas la nature. Elle trouvait que ça ne sentait pas toujours bon et que c'était sale. Alors forcément, elle n'avait qu'une hâte : entrer chez Jay. C'était assez contradictoire puisque la dernière fois qu'elle y avait mis les pieds, elle n'avait pas aimé l'endroit, le trouvant trop .. Rustique ? Pas assez classe, trop petit. C'était sûr que c'était loin d'être un manoir. Mais bon, nous n'avons pas tous les mêmes valeurs. Fallait dire que s'il avait un manoir alors qu'il était né-moldu, elle aurait trouvé ça vraiment étrange.

    Il lui ouvrit la porte et elle put remarquer qu'il avait l'air plutôt surpris. Il mit du temps à réagir, temps pendant lequel elle se demandait s'il allait se décider à la faire entrer ou non. À vrai dire, peut-être qu'il était en colère contre elle et qu'il ne voulait plus lui parler. Mais elle en doutait, étant persuadée qu'elle l'avait à ses pieds, qu'il était trop gentil pour être rancunier avec elle. Le pire c'était qu'elle avait raison. Elle ne s'excuserait pas, même pour faire semblant. Elle avait appris à ne jamais demander pardon, ne jamais s'excuser. C'était être faible. Jay n'échapperait pas à la règle, même si elle devait faire semblant. Elle ne répondit à son "bonsoir" que par un sourire. Elle entra ensuite dans la pièce, profitant d'être de dos à lui pour grimacer en voyant l'intérieur de la cabane. Vraiment, il aurait pu prendre des appartements dans Poudlard. Elle se retourna, toujours avec un sourire. Elle ne souriait pas par envie, pas par politesse mais bien parce qu'elle devait lui faire croire qu'elle ne lui en voulait plus.

    - Je vais bien.

    Pas de "merci", pas de "et toi ?". On ne fait ça qu'avec sang-purs. Mais bon, vu qu'elle avait un sourire, hypocrite certes, il n'y ferait surement pas attention. Et puis pour ça il faudrait aussi qu'il connaisse le protocole. D'un coup de baguette, le plateau alla se poser sur la table et les deux tasses s'élevèrent : l'une alla vers Jay et l'autre vers elle.

    - J'ai cru remarquer que tu aimais aussi le chocolat, alors j'ai décidé de ramener ça.

    Il la regardait dans les yeux mais elle ne cilla pas, prenant ça comme une sorte de défi alors qu'il voulait juste vérifier qu'elle était sobre. Elle posa un instant, sa tasse pour retirer sa cape. Elle alla ensuite s'installer sur l'un des fauteuils sans même attendre son invitation. Elle ne le lâchait pas des yeux, attendant qu'il fasse l'erreur de boire le chocolat qu'elle lui avait passé. Elle allait pouvoir poser ses questions. Son but allait bientôt être atteint.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymaël Edwards
avatarNombre de chapitres écrits : 433
Sang : ???
Supporter de : /
Date d'inscription : 19/01/2011
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: How could you be so heartless ? [Alyssa]   Jeu 5 Mai - 17:09
[J'avoue^^ Mais ose dire que c'est faux :P ... Désolé du retard au passage, j'avais plus de connexion, j'ai du remplacer ma box, je ne l'ai eu qu'hier après-midi]


Le sourire qu'elle lui adressa en réponse à son bonsoir avait beau être quelque peu hésitant, il convenait parfaitement à Jaymaël qui avait lui appris depuis toujours à se satisfaire de peu et de ce qu'on lui donnait. Finalement, ils étaient très différents elle et lui. Il savait apprécier le peu, elle réclamait le meilleur ; il aimait la simplicité, elle avait été éduquée pour être dans l'élite et y rester. Pourtant, Jay' estimait qu'ils avaient également un point commun : ils s'empêchaient tout deux d'être tels que le coeur le leur dictait. Pour lui, c'était une évidence actuellement, avec ce chantage permanent dont il souffrait, mais pour elle ce n'était encore qu'une hypothèse. Peut-être croyait-il trop bien la connaitre alors qu'il se trompait... ?

Elle allait bien, ce fut sa réponse simple et sans renvoi. Peu importait finalement, l'essentiel avait été dit, et du moment que tout allait bien pour elle, rien d'autre n'avait d'importance, surtout lorsqu'elle le regardait ainsi.
D'un coup de baguette, elle fit s'envoler les tasses et tout deux furent servit. A l'odeur alléchante qui se dégageait du liquide, il comprit ce que contenait les tasses avant même qu'Alyssa ne le précise. Pourtant, il fut comblé de l'entendre dire pourquoi elle était là. Elle avait remarqué qu'il aimait le chocolat, c'était vrai évidemment, mais c'est le fait qu'elle ait relevé quelque chose le concernant qui lui fit chaud au coeur. Touché, le garde chasse ouvrit la bouche mais ne savait même pas quoi répondre à cela. Il dû s'y reprendre à deux fois avant de pouvoir articuler quelque chose de sensé.

"Je... Merci. Ca me fait vraiment plaisir." fit-il, d'une voix qui trahissait largement les sentiments qui régnaient en lui à cet instant.

Il la regardait, mais lorsqu'elle ôta sa cape il ne put s'empêcher de détourner pudiquement le regard, alors qu'elle n'était tout de même pas entrain de se dévêtir entièrement. Quand elle alla s'assoir, il reposa ses yeux sur elle et la trouva très élégante, ce qui s'ajoutait à une beauté et un charme déjà très présent. Faisant un effort pour ne pas rester à la regarder sans rien faire, comme subjugué, il vint s'assoir sur le fauteuil d'à côté, enlevant le livre qu'il avait jeté dessus quelques minutes avant.
Appréciant la chaleur de la tasse entre ses mains, il la fit tourner sur sa coupelle, sans la porter à ses lèvres toutefois.

"J'étais vraiment persuadé que tu ne reviendrais jamais me voir..." lâcha-t-il, désireux d'exprimer ainsi son étonnement de la voir ici. "Tu es partie tellement en colère contre moi ... ce que je comprends, d'un côté. "s'empressa-t-il d'ajouter, même s'il avait en tête de la faire changer d'avis au sujet des moldus. "Mais passons, je suis très heureux que tu sois ici." termina-t-il, désireux de ne pas rester sur les malheureuses expériences passées pour aller de l'avant et peut-être recommencer quelque chose sur de meilleures bases.

Prudemment afin de ne pas se brûler, il porta la tasse à ses lèvres et bu une gorgée du chocolat chaud, qui était délicieux, surtout lorsque l'on posait les yeux sur celle qui l'offrait.


Entre chien et loup je demeure, entre clair et obscur je me meurs, entre bon et mauvais je me leurre.

♥ Peu l'habitude des liens, mais ils sont .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Carter
avatarNombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: How could you be so heartless ? [Alyssa]   Jeu 5 Mai - 19:49
    Elle avait bien remarqué qu'il avait eu du mal à s'exprimer au tout début mais ça ne faisait que l'enfoncer. Oui parce que maintenant elle se disait :"bah tiens, c'est tellement un cassos qu'il n'a pas dû avoir une bonne éducation et par conséquent, il ne sait pas s'exprimer.". Oui oui, Alyssa Carter est une... Peste, pour rester polie pour une fois. Elle se rendait compte au passage à quel point il était facile de manipuler un homme. À partir du moment où on connaissait leur point faible, ici c'était elle, il était possible de leur faire faire ce que bon nous semble. Après peut-être qu'elle se trompait, qu'il n'était juste pas rancunier mais elle préférait se dire qu'elle était son point faible et qu'elle pouvait le manipuler à sa guise. C'était tellement bon pour son égo.

    Elle ne lui répondit pas et s'installa juste sur l'un des fauteuils après avoir retiré sa cape. Elle écouta la suite et ne put que l'approuver, intérieurement. Elle aussi avait pensé qu'elle ne reviendrait jamais. Du moins jusqu'à ce que ce plan lui vienne en tête. Elle s'était trouvé excellente - pour pas changer - et avait dû se résoudre à retourner dans cet endroit qu'elle qualifiait de "miteux". C'était pas assez bien pour elle ici, à part peut-être quand elle avait trop bu. Mais ça n'arriverait très probablement jamais de nouveau. C'était la seule et unique fois. Avoir dragué une statue n'était pas sa plus grande fierté. Elle ne voulait pas recommencer. Elle lui sourit une nouvelle fois mais ne répondit pas tout de suite. D'abord, elle porta sa tasse à ses lèvres, tout comme Jay le faisait. Ça allait pouvoir commencer.

      - Je sais. J'étais très en colère. Mais j'ai beaucoup réfléchi depuis.


    Elle reprit une gorgée puis releva les yeux vers lui. Avant tout, elle voulait savoir une chose. C'était de la pure curiosité mais elle n'avait aucun remord quant à abuser du fait qu'il était sous véritaserum. Elle allait poser tout un tas de questions. Pas de pitié. C'était sa devise.

      - Dis moi, comment tu as vécu cette dispute ?


    Elle voulait savoir s'il avait été déprimé ou s'il avait vécu normalement, s'en fichant totalement. Elle aimait bien se sentir adulée alors forcément, s'il disait qu'il l'avait très mal vécu, qu'il avait été un zombi, qu'il avait pleuré et tout un tas d'autre chose, elle le prendrait très bien. D'autres se diraient "oh le pauvre, je m'en veux de lui avoir fait ça" elle ça donnait plutôt "dans ta face connard". Alyssa n'était pas comme les autres, elle faisait très souvent des choses par intérêt et était un peu égoïste. Même avec les gens qu'elle appréciait, il y avait toujours des moments où elle les manipulait parce qu'il fallait que tout soit comme elle le voulait. Actuellement, ce qu'elle voulait, c'était le renvoi de Jay.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymaël Edwards
avatarNombre de chapitres écrits : 433
Sang : ???
Supporter de : /
Date d'inscription : 19/01/2011
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: How could you be so heartless ? [Alyssa]   Jeu 5 Mai - 21:20
Ils étaient là, tout les deux, à boire une tasse de chocolat devant la cheminée où les quelques flammes qui restaient déclinaient doucement, et cette situation paraissait à Jay' tout aussi surréaliste que lors de la première visite de la jeune fille. C'était certes lui qui l'avait amenée chez lui, mais c'était pour la bonne cause, il n'avait aucun arrière pensée derrière ce geste.
A présent, le garde chasse était probablement trop gentil et trop naïf pour imaginer qu'Alyssa était venue pour autre chose que ce qu'elle prétendait. Peut-être ne la connaissait-il pas assez bien finalement... Elle lui plaisait, c'était indéniable, mais être à ce point aveuglé ne venait pas seulement des sentiments qu'il avait pour elle. Le caractère doux et malléable qu'il avait devait très certainement y contribuer. Alors forcément, lorsqu'elle lui annonça que certes elle avait été très en colère mais qu'elle avait depuis réfléchi à tout cela, Jay' en fut plus que soulagé. C'est le regard tendre et un sourire aux lèvres qu'il accueillit ces paroles, avant d'être surpris par la question d'Alyssa. Elle s'intéressait à la manière dont il avait vécu cette dispute plutôt rude... pourquoi ? Il ne croyait pas vraiment que c'était une façon de s'inquiéter pour lui, mais il ne pensait pas non plus que c'était un pur narcissisme, il n'y aurait pas cru même si elle le lui avait affirmé. Hésitant une seconde, c'est presque (trop) naturellement que les réponses vinrent à ses lèvres, sans que son esprit n'y applique une censure.

"Assez mal, je dirais. J'ai beau en comprendre les raisons, je ne peux pas m'empêcher de croire que tu es conditionnée par ton éducation et que tu mérites bien mieux que d'être forcée d'obéir à des "valeurs" de sang pur en contrôlant tes moindres paroles ou chacun de tes gestes."

Etrange. Il avait toujours su que c'était ça qu'il voulait lui dire, et qu'il le ferait un jour... mais jamais il n'aurait cru que ce serait si facile, si évident, comme si quelqu'un d'autre parlait à sa place. Après coup, il regrettait juste de ne pas avoir un peu plus modéré ses propos afin qu'Alyssa ne soit pas aussi en colère que lorsqu'elle l'avait quitté la dernière fois.

"Tu m'as manqué." lâcha-t-il alors, malgré lui. Réalisant l'importance de ses mots, il tenta de les atténuer un peu, sans être vraiment convainquant. "Ta présence m'a manquée, ton sourire... J'ai toujours apprécié nos discussions et chaque moment que l'on passe ensemble. J'aimerai te faire apprécier mon métier, la vie que j'ai ici, pour te prouver que même si ce n'est pas quelque chose de grandiose, de clinquant, c'est un bonheur simple, et probablement le plus agréable."

Oui, c'était ce qu'il avait toujours voulu lui dire sans trouver le courage de le faire. A vrai dire, il n'aurait pas cru pouvoir le faire d'une manière aussi "directe". Inquiet à présent, il se demandait si Alyssa n'allait pas mal prendre tout cela. Il s'étonnait d'être si direct et que les mots lui viennent si facilement, mais il ne soupçonnait rien, vraiment rien.

Afin de se donner un peu de courage et de contenance, il porta à nouveau la tasse à ses lèvres pour reprendre une gorgée généreuse de ce délicieux chocolat, sans savoir qu'il s'approchait un peu plus du précipice d'une vérité trop lourde qu'il ne voulait surtout pas révéler. La chute serait difficile, surtout en considérant la personne qui allait l'y pousser.


Entre chien et loup je demeure, entre clair et obscur je me meurs, entre bon et mauvais je me leurre.

♥ Peu l'habitude des liens, mais ils sont .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Carter
avatarNombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: How could you be so heartless ? [Alyssa]   Ven 6 Mai - 19:41
    Alyssa leva les yeux au ciel, agacée. Elle en avait marre. Après Celian, c'était maintenant lui qui lui disait qu'elle était conditionnée par son éducation, qu'elle méritait mieux. Mais ne se rendaient-ils pas compte qu'elle avait justement "le mieux" ? Elle savait très bien qu'elle finirait avec un poste important et de l'argent, n'était-ce pas mieux que d'être garde-chasse et vivre dans une petite cabane miteuse ? Elle avait tout, la renommée, le statut, l'argent, tout ce qu'elle voulait. Qu'est-ce qu'il avait lui ? Surement pas la moitié de tout ça. Certes, en contrepartie elle devait donner une bonne image, ne pas faire certaines choses. Mais c'était tellement logique pour elle qu'elle ne vivait pas ça comme une corvée. Donc, forcément, lorsqu'on insinuait ça, ça l'agaçait. Cependant ce n'était pas le moment d'argumenter, elle devait d'abord poser ses questions.

    Lorsqu'il avoua qu'elle lui avait manqué, elle se retint de sourire. Elle aimait se sentir aimée - détestée aussi d'ailleurs - alors ça lui faisait forcément plaisir, même si elle ne le montrait pas. La suite était un peu moins plaisante et elle préférait mettre les choses au clair :

      - Tu ne me feras jamais apprécier ton métier. Je pense que c'est un métier d'elfe, pas d'homme. Encore moins d'une sang-pure. Mais si pour toi nettoyer la merde de scroutt à pétard c'est le bonheur et agréable, alors nous n'avons pas du tout les mêmes valeurs... Ni les mêmes définitions de "agréable" et "bonheur".


    Au moins c'était dit, maintenant question suivante. Ça allait devenir un peu plus sérieux. Ce n'était plus une question d'égo, juste de stratégie, de méchanceté, appelez ça comme vous voulez. En tout cas, ça ne partait pas d'une bonne intention. Sauf peut-être du point de vue d'un sang-pur : elle voulait débarrasser l'école, voire le monde, d'un sang-impur, d'un voleur de baguette. Donc en fait si, on pouvait dire que ça partait d'une bonne intention.

      - Pourquoi est-ce que tu es ici, à Poudlard ? Avec les Carrow aux commandes, enfin Rogue aux commandes, ça m'étonne que tu sois engagé. Qu'est-ce que t'as fait pour l'être ? Une magouille ?


    Allez, avoue un truc horrible. Comme ça elle pourrait le balancer à Rogue et le faire virer. Quoique pour parler à Rogue maintenant il fallait prendre rendez-vous quatre mois à l'avance. Elle ne le voyait même plus dans les couloirs, c'était horrible. Elle ne pouvait plus le mâter. Mais bon, elle était préfète-en-chef, elle était sûre qu'elle pourrait trouver un moyen d'aller lui parler, il suffisait juste de trouver la bonne raison. Pourquoi pas le renvoi de Jay ? En voilà une bonne raison, encore fallait-il qu'il cache quelque chose, ce qu'elle espérait. Le pauvre, sa seule faute avait été d'être né de parents moldus. Elle lui en voulait pour ça. Parce qu'il était sexy, qu'elle aurait pu le faire changer de métier mais elle ne pourrait pas changer son sang, et ça c'était horrible parce qu'il lui plaisait énormément mais qu'à cause de ça, elle ne pourrait jamais être avec lui. C'était frustrant, énervant, et tout ce qu'elle trouvait à faire c'était l'accuser et se venger en tentant de le virer. Quelle logique...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymaël Edwards
avatarNombre de chapitres écrits : 433
Sang : ???
Supporter de : /
Date d'inscription : 19/01/2011
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: How could you be so heartless ? [Alyssa]   Ven 6 Mai - 20:21
Alyssa avait affiché une mine agacée quelques instants, mais Jay' n'eut pas vraiment le temps de se poser milles et une questions à ce sujet car elle lui répondit d'une façon dure et quelque peu hautaine. Presque surpris puisqu'il s'était habitué depuis quelques minutes à une jeune fille réservée, douce et souriante, le garde chasse fut presque rassuré de cette réponse. Etrange, évidemment, mais au moins il avait là la certitude qu'il s'agissait bien de l'Alyssa qu'il aimait, et non pas d'une pâle copie fade et dénuée de répondant. Il en aurait été presque tenté de sourire. Hésitant à répliquer que son métier ne consistait pas seulement à nettoyer les excréments des créatures présentes dans le parc, il choisit le silence. Il estimait inutile de s'étendre sur ce sujet, c'était son avis, et il ne pourrait très probablement jamais le changer.
Visiblement pressée de passer à autre chose, Alyssa lui posa alors une étrange question, une question qu'en temps normal il aurait esquivée soigneusement en parlant d'autre chose, en restant évasif ou bien en prétendant qu'il avait du travail... Mais la situation n'était pas "normale", bien qu'il l'ignore.
Fronçant un instant les sourcils, il voulut reprendre une gorgée espérant que ça l'aiderait à répondre (et Ô combien il avait raison sans même s'en douter) mais il n'eut même pas le temps car les mots vinrent d'eux-même, franchissant ses lèvres sans qu'il puisse les retenir.

"Une magouille ? Non, pas vraiment. C'est simplement un ordre des Mangemorts, et j'obéis puisque je suis à leur service. Je..."

Lorsqu'il parvint à s'arrêter de parler car la réponse essentielle à la question avait été donnée, il était trop tard, bien trop tard. Figé de terreur en réalisant ce qu'il venait de dire, son esprit sembla fonctionner à toute vitesse pour tenter de comprendre pourquoi il avait si facilement révélé un secret qu'il gardait précieusement envers et contre tout. Alyssa était probablement la dernière personne qui devait le savoir, à ses yeux, même si c'est la première à qui il aurait voulu le dire. Déglutissant avec peine, il n'osa pas dans un premier temps lever les yeux vers la jeune fille, mais il n'eut pas de mal à se retenir de la regarder, car il lui semblait comprendre...
Il se leva brutalement, lâcha la tasse de chocolat dont le contenu se répandit par terre, puis s'éloigna d'elle comme si elle représentait à présent le pire des dangers.

"Qu'est-ce que tu as fait... ?" parvint-il à articuler bien que sa gorge lui semble nouée.

Le regard fixé sur le liquide au sol, il réalisait qu'il avait été trompé de la pire façon qui soit.

"Du Veritaserum... Tu as mis du Veritaserum dans le chocolat." souffla-t-il, plus pour lui-même que pour Alyssa qui, elle, était forcément au courant.

Jay' passa sa main sur son front, submergé par des émotions violentes qui lui arrivaient dessus toutes à la fois. Une incompréhension, une déception d'autant plus grande qu'il y avait de cela quelques minutes il lui semblait toucher du doigt un bonheur qu'il croyait perdu, un brin de colère également... pas forcément envers Alyssa, mais envers lui-même qui aurait probablement dû se méfier davantage.
Il essayait de calmer ses pensées, mais il réalisait que tout était trop tard, le mal était fait, la vérité avait été lâchée, et il ne doutait pas que la tempête n'allait pas tarder à se lever. Il avait espéré que cette fois Alyssa reparte de chez lui sans colère, mais l'histoire se répétait.


Entre chien et loup je demeure, entre clair et obscur je me meurs, entre bon et mauvais je me leurre.

♥ Peu l'habitude des liens, mais ils sont .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Carter
avatarNombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: How could you be so heartless ? [Alyssa]   Ven 6 Mai - 20:47
    "Une magouille ? Non, pas vraiment. C'est simplement un ordre des Mangemorts, et j'obéis puisque je suis à leur service. Je..."

    Mangemort. Service. Voilà ce qu'elle retenait. Il était au service des mangemorts. Il était l'un d'entre eux. Il était un vrai traitre. Un moins que rien. Un connard. Elle le détestait. Il avait toujours été contre la voie qu'elle choisissait mais pourquoi, par Merlin, ne voulait-il pas qu'elle aille dans cette voie si lui-même l'avait choisie ? C'était du foutage de gueule, il n'y avait pas d'autres explications. Elle n'aimait pas les mangemorts. Si elle avait rejoint les Carrow c'était parce qu'elle avait été dégouté du peu de reconnaissance qu'elle avait eu des autres lorsqu'elle avait voulu les aider à lutter justement contre le régime des Carrow. Mais jamais elle n'avait voulu rejoindre les mangemorts. Elle était d'accord avec leurs idées, mais pas avec leur manière d'agir. Cependant, depuis qu'elle avait compris qu'elle ne risquait rien grâce à son sang, elle ne s'en était plus soucié. Et puis pourquoi fallait-il que les deux hommes qui l'attirait le plus soient de ce côté ? D'abord Rogue, maintenant Jay. Était-elle maudite à aimer ce qu'elle détestait ?

    La réaction, qu'elle jugerait de plutôt violente, de Jay la fit sortir de ses pensées. OH ! On ne gaspille pas de chocolat comme ça ! Ça mérite la peine de mort !
    Le problème, pour n'importe qui qui assisterait à la scène, serait qu'Alyssa avait trahi la confiance de Jay en utilisant du véritaserum. Mais, Alyssa étant toujours du genre à tout ramener à elle, jugeait que le problème était la réponse de Jay. Sa condition même. Surtout qu'il lui avait toujours caché.

      - T'es qu'un putain de mangemort !


    Dit-elle en se levant à son tour.

      - T'es le premier à me dire de ne pas rejoindre ce camp alors que t'es en plein dedans ?!


    Elle ne comprenait pas et elle avait l'impression,e lle aussi, que l'histoire se répétait. Mais pour elle, il y avait deux histoires. La première bien évidemment c'était la dispute avec Jay, l'emploi d'une phrase du type "mais t'es qu'un putain de sang-de-bourbe" transformée en "mais t'es qu'un putain de mangemort". Il y avait par contre une autre histoire. Celle où elle se croit amoureuse d'un homme - parce qu'elle n'était pas vraiment attirée par les garçons de son âge qu'elle jugeait immatures - qui n'est qu'en fait qu'un mangemort. Qu'un mouton, qu'un chien, qu'un pion. Elle se passa une main dans les cheveux en fermant les yeux. Le premier homme, elle en avait pleuré pendant presque deux mois, elle ne voulait pas que ça recommence. Vraiment pas. Surtout qu'elle était beaucoup plus proche de Jay que du premier. Enfin non, elle s'était toujours jugée comme étant celle qui était le plus proche de lui alors elle n'avouerait jamais ne pas l'avoir été. Mais ça n'empêche que ça faisait mal. Jay était du côté de vous-savez-qui. Merci le véritaserum.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymaël Edwards
avatarNombre de chapitres écrits : 433
Sang : ???
Supporter de : /
Date d'inscription : 19/01/2011
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: How could you be so heartless ? [Alyssa]   Sam 7 Mai - 3:27
- T'es qu'un putain de mangemort !

Un écho de plus à leur dernière soirée passée ensemble, cette dure vérité sonnait comme un "endoloris" lancé sur lui avec toute la force et la conviction possible. Encore sous le choc de ce qu'il venait de se passer, Jay' ne put rien répondre à cela, pourtant il avait en main des arguments. Il réalisait à peine qu'elle était venue le voir avec une mauvaise intention en tête, en présentant cela comme une réconciliation, avec du chocolat chaud, une robe noire et un beau sourire... S'il n'était pas épris de cette fille au point de lui trouver sans cesse des excuses, il aurait collé les termes "fourbe", "sournois" et "vicieux" sur son acte. Peut-être que d'autres l'auraient fait, pas lui. Il ferma les yeux, passant avec insistance son pouce et son index sur ses sourcils, glissant jusqu'au coin de ses yeux, comme si ce geste pouvait l'aider à réfléchir, l'aider à y voir plus clair. Ce n'était pas le cas, pas encore, tout semblait aller trop vite pour lui à cet instant.
La colère d'Alyssa était justifiée, c'était une trahison en quelque sorte, un mensonge, ou plutôt la dissimulation d'une vérité si importante qu'elle pouvait faire basculer l'amitié vers la haine.

- T'es le premier à me dire de ne pas rejoindre ce camp alors que t'es en plein dedans ?!

Piqué par cette remarque, c'est cette phrase qui le poussa à se défendre, enfin. Il recula pourtant d'un pas, comme si la distance qui les séparaient pouvait réduire les effets du Veritaserum, ce qui n'était évidemment pas le cas.

"Parce que c'est le mauvais choix !" répondit-il, sans cri mais avec un aplomb certain qui pouvait même paraitre surprenant quand on connaissait ses hésitations habituelles et sa timidité. "Et ce n'est pas le mien, ce n'est pas mon choix ! Je refuse que tu ailles délibérément dans le gouffre dont je souhaite sortir."

Etrangement, il se sentait libéré d'un poids conséquent, pourtant il y avait peu de chance qu'Alyssa entende raison. Il savait que lorsqu'elle était en colère, elle se fermait à tout et restait dans le dégoût ou la rage qui l'habitait. Peut-être que cette fois, les propos de Jay' allaient calmer le jeu ? Il y croyait peu, mais ce peu était déjà énorme.

"Réfléchi, tu l'as dit toi-même non ? Je ne suis qu'un vulgaire Sang-de-Bourbe." continua-t-il en employant volontairement cette expression pourtant insultante. "Pourquoi les Mangemorts m'auraient pris ?"

Il releva ses manches, exhibant ses avant-bras dénués de toute marque des ténèbres.

"Regarde. Tu vois ? Il n'y a rien." commenta-t-il, assez inutilement d'ailleurs puisque le constat était évident.

Il tenta de respirer plus calmement, ce n'était pas le moment de s'énerver, surtout pas avec l'arrivée de la nuit qui s'annonçait avec une lune presque pleine. Il était calme de nature, il devait le rester, sans se laisser guider et manipuler par des sentiments qui n'étaient pas les siens.
Il avait toujours en tête le fait qu'il était sous Veritaserum, et que par conséquent la moindre question de la jeune fille allait l'amener à dévoiler un autre secret qu'il espérait garder, celui-ci. Ne sachant pas quoi faire d'autre pour s'empêcher de lui répondre, il se dit que s'il s'éloignait d'elle il n'aurait peut-être plus de question...

"Il faut que je sorte d'ici..." murmura-t-il pour lui-même.

Sans trainer, il appliqua sa décision, ouvrit la porte de la cabane et la quitta. La nuit était quasiment tombée, seule une lueur à l'horizon rappelait que le soleil n'était pas loin. Il parcourut quelques mètres, mais se trouvait bien idiot car ne savait même pas où aller. Il s'arrêta, passa ses mains sur son visage en espérant se réveiller d'un simple cauchemar, mais lors qu'il rouvrit les yeux, il était bien là, à mi-chemin entre sa cabane et la forêt interdite, fuyant par tout les moyens une terrible vérité, alors que la pluie commençait doucement à tomber sur une école qui s'endormait peu à peu, ignorant la tragédie qui se déroulait en son sein.


Entre chien et loup je demeure, entre clair et obscur je me meurs, entre bon et mauvais je me leurre.

♥ Peu l'habitude des liens, mais ils sont .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Carter
avatarNombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: How could you be so heartless ? [Alyssa]   Jeu 26 Mai - 16:11
    Alyssa se tenait debout, face à Jay, les bras croisés. Elle le regardait avec insistance tout en l'insultant intérieurement. Il n'était qu'un traitre, un salaud, une pourriture, il ne méritait pas de vivre. Il l'avait trahi une fois, et voilà qu'il recommençait une deuxième fois. Pourtant, elle avait bien une devise en tête : "Fuck me badly once, shame on you, fuck me badly twice, shame on me !" qui a normalement une connotation beaucoup plus perverse mais là, aussi étonnant que ça puisse paraitre, ça ne l'était pas. En gros, elle pensait pouvoir se faire avoir une fois, mais pas deux. Jay venait juste de lui prouver le contraire. Il l'avait bien berné, ce salaud.

    Elle fronça les sourcils à sa réponse. Monsieur disait qu'il voulait en sortir. Bah écoute mon vieux, fallait pas t'y mettre. C'était facile d'avoir des regrets. Il posa une question qui la fit réfléchir : "Pourquoi les Mangemorts m'auraient pris ?". Il n'avait pas tort. Depuis quand vous savez qui recrutait exactement les gens qu'il souhaitait éliminer ? Oh bah j't'aime pas, je souhaite éliminer toute ta race mais j'te prends dans mon équipe ! Nan vraiment, c'était bizarre. Surtout qu'il venait de lui montrer ses avants bras et qu'il n'y avait rien. Mais pourquoi disait-il qu'il était à leur service dans ce cas ? Il faisait ça volontairement ? Du bénévolat ? Mais bordel, pourquoi est-ce qu'il ne lui expliquait pas plus en détails ?! Elle ne savait pas combien de temps le véritaserum allait durer mais elle voulait en profiter. Sauf qu'il venait de quitter la pièce alors qu'elle n'avait pas répondu une fois. Nan mais oh ! C'était elle qui pouvait quitter une pièce sur un coup de colère mais on ne lui faisait pas ça, à elle ! Elle mit un petit peu de temps à réagir mais elle quitta à nouveau la pièce. Il pleuvait et elle poussa un juron, surtout qu'en voulant se dépêcher, elle avait glissé sur l'une des marches qui permettait d'accéder à la porte. Elle s'était retrouvée le cul sur une marche et ça faisait mal. Par chance, ou pas, elle était bien trop en colère pour faire attention à la douleur, ou alors juste un peu puisqu'elle poussa un nouveau juron. Elle accéléra le pas pour rejoindre Jay et l'attrapa par le bras pour qu'il se tourne et lui fasse face.

      - Je ne te permets pas de quitter la pièce comme ça sans mon autorisation !


    Alors que c'était chez lui, allez comprendre.

      - T'as pas le droit de partir comme ça en pleine conversation ! Je veux en savoir plus, je veux savoir pourquoi tu dis que t'es à leur service !


    Là, elle priait pour que le véritaserum fonctionne toujours. D'ailleurs, elle tenta de le regarder dans les yeux et se rendit compte, encore une fois, qu'il était vraiment magnifique. Surtout qu'avec la pluie, il était mouillé, ses cheveux s’aplatissaient un tout petit peu et c'était exactement ce qu'elle adorait. Nan nan nan, Alyssa, tu te retiens !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymaël Edwards
avatarNombre de chapitres écrits : 433
Sang : ???
Supporter de : /
Date d'inscription : 19/01/2011
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: How could you be so heartless ? [Alyssa]   Mer 1 Juin - 23:52
Alyssa était restée les bras croisés durant tout la petite plaidoirie du garde chasse, attitude qui en disait long sur sa colère. Elle resterait très probablement hermétique à tout ce qu'il pourrait dire, même s'il avançait les meilleurs arguments au monde. Finalement, la fuite fut la seule solution qu'il trouva, mais une fois dehors, entre sa demeure et la lisière de la forêt interdite, il se retrouva bien idiot, sans savoir que faire ni où aller. La pluie qui commençait à tomber devint abondante en quelques minutes, comme si la colère, le dégoût et peut-être même la haine qu'Alyssa éprouvait à son égard ne suffisait pas. L'espace d'un instant, Jay' fut tenté d'entrer dans la forêt, probablement le seul endroit où la jeune fille n'oserait pas le suivre... Encore que, vu ce qu'elle avait été prête à faire pour connaitre la vérité, il n'était pas certain qu'elle ait peur d'entrer dans ce lieu.
Mais d'ailleurs... pourquoi diable avait-elle voulu savoir la vérité ? Avait-elle des doutes ? Le garde chasse avait-il commis une erreur en essayant de dissimuler ses secrets ? Il ne concevait pas encore qu'elle ait pu venir le voir avec l'intention de le faire virer...

Alors qu'il tentait de mettre de l'ordre dans son esprit, Alyssa démontra en le rattrapant par le bras pour qu'il se tienne face à elle que ce n'était pas dans ses habitudes de laisser fuir les gens alors qu'ils s'apprêtaient à dévoiler davantage. Peut-être que c'était justement la peur d'en dire plus que la serpentarde avait senti. Il se serait presque attendu à une gifle, du moins le geste ne l'aurait pas surpris, mais il ne vint pas. Toujours remontée, elle commença par lui reprocher d'avoir quitter sa propre demeure sans son autorisation... C'était culotté, mais Jay' n'eut même pas l'idée de lui rappeler qu'à preuve du contraire, il avait encore le droit de sortir de chez lui. Il aurait pu également prendre un ton sarcastique en faisant mine de se souvenir qu'elle était de sang pur et lui de sang moldu alors qu'évidemment, elle avait tout les droits sur lui et ses agissements... Pourtant, aucun mot ne lui vint à l'esprit, il demeura silencieux, se contentant de regarder Alyssa dans les yeux, comme s'il pouvait de cette façon deviner ce qu'elle avait en tête. Celle-ci continua avec ses questions, voulant désormais savoir pourquoi un garde chasse moldu, timide et réservé était aux ordres des Mangemorts. Par réflexe, Jay' serra les dents comme s'il pouvait empêcher la vérité de franchir ses lèvres. Il espérait que le Veritaserum n'agisse plus, après tout il n'en avait pas bu beaucoup, deux gorgées seulement, et diluées dans toute une tasse...

"Je... je dois probablement leur être utile." commença-t-il, réalisant avec craintes qu'il était toujours sous l'effet de la potion. "Et j'ai besoin d'eux."

C'était flou, et c'était tant mieux. Heureusement, le Veritaserum n'exigeait pas des réponses précises, seulement des réponses vraies, ce détail lui sauvait la mise.

"Je t'en prie..." s'empressa-t-il d'ajouter, la regardant avec intensité afin qu'elle comprenne peut-être l'importance de ne pas en savoir davantage. "Ne me pose plus de question..."

Les perles de pluie glissaient sur leur visages et donnaient à la scène un aspect encore plus dramatique, bien que pour Jay', cela ne soit pas nécessaire. En temps normal, il se serait inquiété pour elle, il lui aurait proposé sa veste s'il en avait posté une, il lui aurait conseillé d'aller se mettre à l'abri avant de tomber malade... mais là, il ne savait même plus quoi penser. Il percevait cette soirée comme une manipulation injuste contre lui, même s'il avait parfaitement conscience que de telles nouvelles avaient de quoi faire sortir la jeune fille de ses gonds. Il passa machinalement le dos de sa main sur son front pour écarter les mèches de cheveux qui, avec le poids de l'eau, se collaient sur sa peau et lui tombaient presque devant les yeux.

Submergé par des sentiments contraires et désespéré d'ajouter les connaissances d'Alyssa à la longue liste de ses soucis, il céda au fatalisme pour la première fois depuis son arrivée.

"De toute façon, tu n'as pas à t'en faire, je n’empoisonnerai pas ta vie très longtemps car dès que les Mangemorts n'auront plus besoin d'un chien dans Poudlard, ils me tueront." lâcha-t-il avec un sourire forcé et résigné.

Le mot "chien" avait presque plus de signification qu'il n'y paraissait au premier abord, mais dans le cas présent, Jay' se montrait juste lucide face à sa condition. Ne pouvant pas soutenir plus longtemps le regard d'Alyssa, il recula d'un pas en détournant les yeux, sembla chercher des réponses, des solutions ou un simple réconfort sur les arbres bordant la forêt interdite.


Entre chien et loup je demeure, entre clair et obscur je me meurs, entre bon et mauvais je me leurre.

♥ Peu l'habitude des liens, mais ils sont .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Carter
avatarNombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: How could you be so heartless ? [Alyssa]   Jeu 2 Juin - 20:02
    Alyssa venait de rattraper Jay. Elle lui reprochait même d'avoir quitté sa maison sans son autorisation. C'était stupide, il n'avait pas besoin d'autorisation pour sortir de chez lui. Mais bon, c'était Alyssa. Elle pensait que tout le monde devait lui obéir, surtout les nés-moldus. Elle avait donc fait le reproche au garde chasse, lui disant au passage qu'elle voulait en savoir plus. Sa réponse l'intrigua et elle remarqua qu'il luttait pour ne pas cracher le morceau. Il avait besoin d'eux ? Mais pourquoi ? Elle voulait lui demander sauf qu'il enchaina rapidement, lui demandant de ne pas en demander davantage. Il la regardait dans les yeux et bizarrement, elle se calma un peu. Il y avait un problème, elle s'en rendait compte, mais il n'était pas si mauvais au fond, elle le savait. Il ne pouvait pas être de ce côté de son plein gré, il y avait forcément quelque chose. Quelque chose qu'il ne souhaitait pas lui confier. C'était bien ça qui la dérangeait. Elle aimait tout savoir sur tout le monde. Alors que Jay, qu'elle adorait même si elle voulait penser le contraire, lui cache quelque chose de lourd, c'était gênant. Frustrant même. Elle ne savait pas quoi faire. Elle voulait lui en demander plus mais ça serait contre son gré, ce qui en soit ne l'avait pas gêné au début. Mais elle se rendait compte qu'elle avait assez abusé de lui et qu'il avait l'air de ne pas l'avoir très bien pris. S'il y a trois heures en arrière elle avait la ferme intention de le virer, elle se rendait compte maintenant que ce n'était pas le cas. Elle ne voulait pas que son Jay ne soit plus là.

    Elle ne le lâchait pas du regard. Il n'y avait pas un jour où elle ne le trouvait pas magnifique. Mais alors là, mouillé.... Il était carrément sexy. Elle se demandait même ce qui la retenait de se jeter sur lui. Peut-être ce foutu règlement que j'ai moi-même mis en place et qui lui interdit de le faire.

      - D'accord.


    Elle ne lui poserait plus de questions. Du moins pour l'instant. C'était pas très gentil ce qu'elle avait fait, mais elle l'avait fait en colère et dans ces moments-là, elle ne pensait qu'à blesser. Elle avait voulu lui faire du mal mais là, en étant en face de lui sous la pluie et en le voyant comme ça, elle ne voulait plus lui en faire.

    "De toute façon, tu n'as pas à t'en faire, je n’empoisonnerai pas ta vie très longtemps car dès que les Mangemorts n'auront plus besoin d'un chien dans Poudlard, ils me tueront." Alyssa se sentit mal en entendant cette phrase. Même si elle ne comprenait pas. Rien que le fait qu'il pourrait se faire tuer lui donnait mal au ventre. Nan nan nan, ces mangemorts de merde ne le tueraient pas. Il en était hors de question. Qu'ils tuent qui ils voulaient, mais pas Jay. Il ne la regardait plus dans les yeux, il avait même reculé.

      - Te tuer ?


    Sa voix trahissait sa peur et la tristesse qu'elle ressentait à l'idée qu'il meurt. Mais c'était la seule chose qui pouvait la trahir. Elle voulait plus de détails. Elle avait été d'accord pour ne plus poser de questions mais là il ne lui laissait pas vraiment le choix. Il ne pouvait pas lui dire qu'il se ferait tuer tout en lui demandant de ne pas essayer d'en savoir plus. Et puis.. Il lui avait pourri la vie pendant un moment oui, mais elle était Alyssa Carter, chaque personne sur cette Terre lui avait déjà pourri la vie à un moment ou un autre, souvent pour des détails insignifiants puisqu'elle prenait tout à cœur et s’énervait très rapidement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymaël Edwards
avatarNombre de chapitres écrits : 433
Sang : ???
Supporter de : /
Date d'inscription : 19/01/2011
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: How could you be so heartless ? [Alyssa]   Mer 8 Juin - 0:41
- D'accord.

Le garde chasse resta quelques instants le regard planté dans celui d'Alyssa, comme s'il avait attendu une suite à sa réponse. Qu'avait-il envisagé ? Qu'elle insiste, qu'elle se mette en colère et lui ordonnant de réponde, qu'elle l'insulte éventuellement... mais là, un simple et visiblement sincère "d'accord" le laissa abasourdi un bref instant. Il fut même tenté de lui répliquer un "c'est tout ?" mais il se retint. Il avait la chance d'avoir obtenu d'elle qu'elle cesse ses questions, c'était bien ce qu'il voulait, et il n'allait certainement pas risquer de la faire changer d'avis. Jay' tenta d'afficher une expression reconnaissante, mais son visage n'exprimait que perplexité. Il se sentait déjà perdu avant ce soir, sans savoir que faire, comment agir, quel camp trahir ou suivre malgré sa propre opinion qui lui semblait ne pas vraiment compter... mais là, après ces révélations, s'ajoutait une nouvelle situation complexe avec Alyssa. Comme s'il n'en avait pas déjà assez !
Pourtant, au fond de lui, il espérait que cette soirée soit un tournant dans sa vie, qu'elle lui permette peut-être de trouver un soutient, un réconfort... Rêvait-il ? Pourquoi était-il toujours aussi naïf ! Jamais elle ne le soutiendrait, elle avait été agréable avec lui avant de savoir quel était son sang, après quoi elle l'avait juste insulté, ignoré puis manipulé. Il se trouvait bien idiot de croire qu'elle pouvait lui tendre la main.
Qu'elle se rassure, il ne serait bientôt plus là et elle allait pouvoir se consacrer à des choses bien plus intéressantes que l'existence d'un minable garde chasse...

- Te tuer ?

Arriverait-il un jour à cerner cette fille ? Probablement pas. Il pensait parfois la connaitre, ou du moins la comprendre, mais il se rendit compte une fois de plus qu'il avait encore beaucoup à découvrir. Etait-ce juste une impression ou venait-elle s'exprimer un soupçon d'inquiétude à son égard ? Un instant elle ne lui accordait aucune estime ni valeur, l'instant d'après elle craignait qu'il ne soit tué ?
Jay' se reprit, il avait probablement dû se tromper. Il avait vu ce qu'il voulait voir et non la vérité. Les signes qu'il interprétait n'étaient simplement pas les bons, il se faisait encore avoir, bercer d'illusions, trop crédule qu'il était.
Reprenant un peu d'aplomb mais toujours aussi fataliste, il releva les yeux vers Alyssa.

"Bien sûr... Que croyais-tu ?" commença-t-il, sans aucun ton de reproche cependant. "Même un sang-pur ne peut quitter les Mangemorts, alors moi ..."

Il afficha à nouveau son léger sourire triste et résigné, puis écarta les bras comme en signe d'impuissance avant de continuer :

"J'ai... je ne suis personne, Alyssa. J'étais à Poufsouffle, la moins aimée des maisons, j'ai jamais été doué en magie, je suis d'une famille moldue, je suis quelqu'un de simple, je n'ai que peu d'assurance et aucune ambition mis à part celle d'avoir une vie paisible et heureuse. Je suis presque surpris d'être encore en vie."

Finalement, ils étaient l'un et l'autre si éloignés dans leur façon de voir les choses, leur éducation, leur statut et même leur sang, que Jay' se demandait encore comment elle avait pu apprécier de lui parler un jour. Réalisant qu'il n'avait parlé que de lui, et qu'il exposait son obscure situation alors qu'au fond il n'avait pas tant d'importance que cela, il voulu passer à autre chose, craignant aussi de révéler son second secret par la même occasion, bien que le Veritasérum semblait ne plus faire autant d'effets.

"Qu'importe." trancha-t-il. "J'aimerai simplement t'entendre dire que tu ne rejoindra jamais les Mangemorts... mais tu es déjà aux côtés des Carrow. J'ai été peiné de l'apprendre."

En effet, il était tombé de haut le jour où il avait vu son nom dans leur liste. Il s'était sentit presque coupable de ne peut-être pas avoir trouvé les bons mots pour la tenir éloignée de ce groupe. Il espérait qu'elle n'envisage pas de rejoindre Voldemort par la suite, mais tout élève qui est avec les Carrow a déjà fatalement un pied sur le chemin qui mène vers les Mangemorts, et tout les risques que cela comporte.
La pluie qui tombait et que Jay' avait ressenti comme un calvaire de plus devenait peu à peu salvatrice. Tout serait tellement simple si chaque fardeau de son existence pouvait glisser sur lui de la même façon que les gouttes d'eau sur son visage, tout en douceur et sans laisser de traces... En attendant, il était sorti de la douche à peine deux heures avant, et voilà qu'il était à nouveau trempé. Le tissue de sa chemise, plaqué contre ses épaules, son dos et son torse, aurait du ne pas être suffisant pour lui tenir chaud sous cette pluie, mais son esprit ne prêtait pas attention à tout cela.


Entre chien et loup je demeure, entre clair et obscur je me meurs, entre bon et mauvais je me leurre.

♥ Peu l'habitude des liens, mais ils sont .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: How could you be so heartless ? [Alyssa]   
Revenir en haut Aller en bas
 

How could you be so heartless ? [Alyssa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Yumé Heartless [validée]
» ALLYKA J. LOVELY ? Alyssa Marie
» SE ABE GREGOIRE KI METE NOU LAN PENITANS LANG FRANSE SA A
» Il faut être gentil avec les nouveaux, même si parfois c'est difficile...[pv Alyssa]
» HALEY ALYSSA REYES ? Sasha Pieterse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-