+ vous?



 

Partagez | .
 

 Promis, plus de bièrreaubeurre [PV Jay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alyssa Carter
avatarNombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Promis, plus de bièrreaubeurre [PV Jay]   Sam 26 Fév - 1:15

    Alyssa était sortie de la cage grâce à Madison. Elle ne la remercierait jamais assez. Même pas en allant la serrer dans ses bras dès sa sortie alors qu'elle se sentait sale, histoire de la salir un peu elle aussi par pure vacherie. Son séjour dans cette "cage" avait été éprouvant, dur. Mais pas uniquement à cause du fait qu'il avait fait froid et que ce n'avait pas été assez confortable et propre pour elle. C'était surtout à cause de cette dispute avec son cousin, Nelson. Ils s'étaient toujours chamaillés depuis petits mais là ça avait été différent, et pas qu'un peu. Alyssa avait rabaissé la mère de son cousin et celui-ci n'avait pas apprécié. En même temps, ça lui apprendra à critiquer Madison, nan mais. Dans cette cage, Alyssa avait été bien trop remontée contre son cousin pour se rendre compte de son erreur. Elle n'avait jamais réalisé qu'à cause de ses paroles, c'était très probablement terminé. Il n'y aurait plus de chamaillerie, plus de moment de complicité. Mais Alyssa étant Alyssa, si cela était arrivé, c'était la faute de Nelson, pas la sienne. Elle n'assumait jamais ses erreurs, elle préférait les mettre sur le dos de quelqu'un d'autre. Elle préférait rester énervée en se disant que c'était la faute de Nelson plutôt que d'être triste en se disant qu'elle avait merdé. Mais durant un court instant, elle avait réalisé que c'était ta faute. Lorsqu'elle était sortie et après avoir remercié Madi, elle était partie directement se laver. Elle se sentait tellement sale d'avoir été mélangée avec tout ces gens sans hygiène. Et sous la douche, histoire de faire comme dans les films parce que j'adore ça, elle avait repensé au regard rempli de dégout de son cousin et elle avait craqué. Oui, Alyssa Carter avait pleuré. Elle avait juste trop de fierté pour l'avouer à quelqu'un, même à Madison. Elle préférait largement garder ça pour elle. Enfin bref.

    La journée était passé ainsi que le couvre feu. Elle s'était rendu dans les cuisines pour se prendre du chocolat et encore du chocolat. Elle avait été en manque pendant deux jours, jusqu'à ce que Madison lui en procure. Elle avait quand même deux jours sans chocolat à rattraper. Mais avec ça, elle avait pris un peu de bièrreaubeurre. Elle avait essayé un peu de whisky pur feu puisqu'elle était majeur mais ça lui avait tellement brûlé la gorge qu'elle ne voulait plus y toucher. Seulement voilà, ce n'était un secret pour personne : Alyssa ne tenait pas l'alcool. Si bien que les elfes ne voulaient plus la servir en la voyant raconter n'importe quoi. Fâchée, elle se leva en les regardant de haut puis quitta la pièce en courant puisqu'elle venait d'arracher la bouteille des mains de l'elfe qui refusait de la servir et qu'elle ne voulait pas qu'il la récupère.

    Elle trouvait ça bon et puis, elle avait l'impression de se sentir beaucoup mieux. Plus de Nelson, plus rien.

    Quelques minutes et couloirs plus tard...

      - Il était une fois un petit sorcier.. Il était sang-pur et sa maman disait : Tu es supérieur à toute cette crapuleuuuh...


    Vous ne rêvez pas, Alyssa chantait. Mais une grosse connerie. Une sorte de comptine qu'on apprenait aux petits sangs-purs pour leur mettre dans la tête qu'ils sont les meilleurs et supérieurs. Mais elle dû s'arrêter parce qu'elle croyait voir quelqu'un :

      - Huum, tu sais que t'es beau toi ?


    Elle ne se rendait même pas compte qu'elle s'adressait à une statue. Mais sur le coup, elle le trouvait très beau. Elle continua son chemin en sautillant de temps en temps et en chantant par moment. Elle ne croisa personne sur son chemin et heureusement. La honte si elle croisait Rogue ou Alecto dans cet état. Ses pas finirent par l'envoyer dans le parc. Il ne faisait pas très chaud mais ça ne la dérangeait pas le moins du monde. À vrai dire, elle n'y faisait même pas attention. Elle était bien trop concentrée sur la lune, à se demander si elle était pleine ou pas. Elle avait du mal à la voir en fait alors elle essayait de se concentrer mais ce n'était pas facile. Elle continua son chemin et commençait à être plutôt proche de la forêt interdite, un des endroits où elle avait une peur bleue d'y mettre les pieds.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymaël Edwards
avatarNombre de chapitres écrits : 433
Sang : ???
Supporter de : /
Date d'inscription : 19/01/2011
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Promis, plus de bièrreaubeurre [PV Jay]   Sam 26 Fév - 2:25
La nuit avait déroulé son voile noir sur le château et son parc, rafraichissant grandement l'air et éclairant le ciel d'une lune ronde et pleine ainsi que de milliers de brillantes étoiles. Durant les deux heures précédentes, les lumières du château s'étaient une à une éteintes, et il ne restait désormais plus que les lueurs émanant des étroites fenêtres des tours où se trouvaient les salles communes... ainsi que celle provenant d'une petite cabane de pierre et de bois isolée au milieu du parc. C'était le lieu de résidence du garde chasse, la seule personne qui dormait en dehors des épais murs du château. Y avait-il une raison pour qu'il en soit ainsi ? Qui avait un jour décidé que le gardien des clefs et des lieux de Poudlard dormirait dans une cahute chauffée au bois ? Jay' ne s'était jamais vraiment posé cette question, mais il en conclurait certainement qu'il ne s'agit que d'un concours de circonstances. Hagrid, le précédent garde chasse, était un grand homme... dans les deux sens du terme. Il aimait vivre à l'extérieur et être près de son travail, c'est du moins l'impression que Jaymaël a toujours eu lorsqu'il avait l'occasion de le croiser ou de lui parler étant élève. Ayant pris sa suite, il a simplement respecté ce fait établi, sans se plaindre ni chercher à négocier de meilleurs appartements... car de toute évidence il était très bien là, en dehors du château et loin des élèves. Lui seul en connaissait la raison.
Mais ce n'était pas ce genre de questionnement futile qui tourmentait actuellement le jeune homme. Il avait appris quelques heures plus tôt ce qui s'était véritablement passé pour une poignée d'élèves, enfermés dans une salle durant plusieurs jours. Depuis qu'il avait été nommé, jamais il n'avait eu de réel choix à faire, mais là, il culpabilisait grandement d'être ce qu'il était, et surtout de se trouver du "mauvais côté". En moins de vingt minutes, il s'était levé et assis une quinzaine de fois, il avait fait une cinquantaine de pas dans la petite pièce qui faisait à la fois office d'entrée, de cuisine, de salle à manger et de salon, il avait envisagé deux fois de se faire du thé, puis quatre fois de tenter de se changer les idées avec le livre qu'il avait emprunté à la bibliothèque. Finalement, sa dernière idée fut la bonne : il lui fallait sortir prendre l'air.
D'un naturel prudent malgré son esprit chamboulé, il prit soin de calmer le feu qui crépitait dans sa cheminée pour ne garder que des braises, puis, conscient que cette nuit serait difficile pour lui à cause de l'état de la lune, il ouvrit un petit placard, sortit une fiole et en bu deux gorgées. Un rapide coup d'oeil sur ses réserves lui indiqua qu'il allait devoir se procurer d'autre potion s'il ne voulait pas vivre les prochaines semaines avec la peur au ventre à s'isoler toutes les nuits dans le fin fond de la forêt interdite. Enfin, Jay' passa un blouson beige et sortit.
L'air était froid, pas vraiment insupportable, mais relativement saisissant tout de même. La première chose que fit le gard chasse fut d'inspirer un grand coup, et étrangement, il lui sembla que l'air éclaircissait son esprit. Il fit quelques pas au dehors... puis se demanda soudain si l'air froid n'était pas autant propice aux hallucinations qu'une bonne insolation en plein mois de juillet dans la sud de l'Espagne : voilà qu'il voyait une silhouette se déplacer à plusieurs mètres, non loin de la lisière de la forêt. Jay' resta un instant interdit, puis plissa les yeux à la manière d'un félin en espérant y voir davantage, mais il n'y avait pas de doute, quelqu'un était là, un élève probablement. Il n'était pas du genre à sermonner, mais là, avec la forêt à proximité, il valait mieux pour lui ou pour elle que le séjour dehors se termine rapidement. Il s'approcha un peu, avança lentement, et distinguant une jeune fille. Quelques pas encore, et il fut sûr de lui : il la connaissait. Il lui sembla alors que son coeur venait de rater un battement. C'était bien elle, Alyssa.
Après les quelques secondes qu'il lui fallut pour se remettre de cette nouvelle et retrouver ses esprits il tenta de l'interpeler.

"Alyssa ?" fit-il timidement, sans cesser d'avancer dans sa direction. "Qu'est-ce que tu..."

Il fut interrompu dans sa question par la vision de ce que la jeune demoiselle tenait dans la main. Etait vraiment une bouteille de Whisky pur feu ?? ...et qui plus est déjà bien entamée ??

"Est-ce que ça va... ?" demanda-t-il alors, jugeant que cette question était plus appropriée que celle qu'il s'apprêtait de poser précédemment.


Entre chien et loup je demeure, entre clair et obscur je me meurs, entre bon et mauvais je me leurre.

♥ Peu l'habitude des liens, mais ils sont .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Carter
avatarNombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Promis, plus de bièrreaubeurre [PV Jay]   Sam 26 Fév - 2:50
      - Lalalalalala lalalalala lalalaaaaaa


    La voilà complètement à court de paroles. Alors elle improvisait comme elle le pouvait. Elle pourrait tout aussi bien s'arrêter mais allez savoir pourquoi, elle était prise d'une envie de chanter. Elle s'arrêta en entendant une voix. Familière. De plus, elle l'appelait par son prénom. Elle se tourna avec un sourcil haussé. La voix était familière mais.. Elle bloquait. Mince mince mince ! Mais à qui était donc cette voix ? Elle tentait de distinguer cet individu malgré le manque de lumière mais elle n'y arrivait pas. Il s'approchait un peu plus tout en commençant une nouvelle phrase. Allez Alyssa, souviens toi. Mais oui ! C'était Jaymaël ! Le nouveau garde chasse trop magnifique qui avait un charme fou. Avec lui, toutes les filles de Poudlard ne risquaient pas de regretter Hagrid. Mais Alyssa avait beau être une sacrée garce, elle ne jugeait pas les hommes que par leur apparence, ça c'était juste pour les filles. En fait, c'est qu'elle recherchait toujours le confort et la sécurité. Elle voulait toujours savoir si l'homme était cultivé et si elle se sentait en sécurité avec lui. C'était assez déroutant parce que pour les fois où elle avait parlé avec Jay, c'était ce qu'elle avait ressentie. Mais ça l'énervait plus qu'autre chose parce qu'il lui était carrément inaccessible.

    Si ça allait ? Huuumm.. :

      - Ouiiiiiiiii ! Dit-elle avec un grand sourire et en levant les bras, sauf qu'elle en lâcha sa bouteille. Oh naaaaan, la pauvre ...


    Puis, elle s'approcha de lui en le fixant. Elle savait qu'elle avait une sorte de pouvoir sur lui, qu'elle pouvait en abuser. Mais ce soir, elle était bien trop à l'ouest pour y penser.

      - Jayyyy fais moi un câliiiiiin.


    Sans alcool, elle ne l'aurait jamais appelé Jay et n'aurait jamais demandé un câlin, surtout comme ça en exagérant sur chaque mot. Elle n'aurait pas non plus osé ce qu'elle venait tout juste de faire : elle passa ses bras autour de lui mais descendit ses mains au niveau de son postérieur. Elle ne se rendait pas compte qu'elle pouvait le mettre dans une situation embarrassante.

      - Et si on chantait et dansait ensemble ?


    Oui, elle était vraiment à l'ouest. La vie était belle ce soir. Pas de problème, pas de règles. On pouvait juste plaindre Jay qui devait supporter tout ça et il valait pour Alyssa qu'elle ne s'en souvienne pas à son réveil, elle en aurait vraiment honte sinon. Elle aurait même un peu de mal à aller voir Jaymaël pendant un petit moment.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymaël Edwards
avatarNombre de chapitres écrits : 433
Sang : ???
Supporter de : /
Date d'inscription : 19/01/2011
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Promis, plus de bièrreaubeurre [PV Jay]   Sam 26 Fév - 11:41
La réponse affirmative d'Alyssa fut plus qu'enjouée... un peu trop à vrai dire. Cela ne faisait que confirmer que c'était bien elle qui avait entamée la bouteille et que l'alcool lui était grandement monté à la tête. De toute évidence, la conversation sérieuse qu'il souhaitait avoir avec elle au sujet de ses hésitations allait devoir attendre, ce n'était pas ce soir qu'il allait arriver à la comprendre.
Bien que... Ne dit-on pas "In vino veritas" ? Si la vérité est bien dans le vin, elle doit être dans tout alcool de la même façon. Ceci étant, Jay' n'était pas du genre à abuser de son état pour quoi que ce soit, pas même d'essayer d'avoir son véritable point de vue sur elle-même, les Carrow ou encore lui.
Ayant fait tomber la bouteille, elle se lamenta sur le pauvre sort de celle-ci avec une exagération similaire à son "oui" précédent. Le garde chasse, lui, était bien content qu'elle l'ait lâchée, ainsi son état n'empirerait pas, c'était déjà ça de gagné. Il allait lui dire quelque chose quand il la vit s'avancer vers lui d'une manière quelque peu étrange. Il ne bougea pas, mais avait une sensation surprenante mêlant une certaine inquiétude face au comportement d'Alyssa et une satisfaction de la voir approcher de lui. Les deux sentiments mêlés donnaient quelque chose de déroutant que Jay' aurait tendance à juger malsain.

- Jayyyy fais moi un câliiiiiin.

...
Il avait toujours senti que cette fille avait l'air et la manière de le déstabiliser, il venait de découvrir que l'alcool la rendait mille fois plus efficace. Il ouvrit la bouche pour parler mais Alyssa l'avait déjà entouré de ses bras... qu'elle descendit de sorte que ses mains soient bien tranquillement posées sur ses fesses.
*Hey! Mais...*
Uniquement rassuré par le fait qu'il fasse nuit et que la jeune fille ne puisse pas le voir rougir, il afficha un sourire gêné tout en écartant doucement les bras d'Alyssa. Il ne pouvait pas dire qu'il détestait cette situation, mais la jeune fille avait bu, alors il aurait moins de mal à la tenir à distance que si elle avait été en pleine possession de ses esprits. Il avait des principes, une morale, et la seule chose qu'il souhaitait à présent c'était de la protéger pour qu'elle ne prenne aucun risque et ne soit pas vue ainsi errant ivre dans le parc. Elle se trouvait d'ailleurs si près de la forêt que le jeune homme se félicitait d'être sorti assez vite pour l'empêcher d'y entrer.
Alyssa le supplia de chanter et danser avec elle... Là, Jay' trouva enfin le courage de répondre. Il lâcha les poignets de la jeune fille pour poser le plus amicalement possible ses mains sur ses épaules.

"Euh... Tu sais, je chante faux et je danse très mal, alors... je crois que c'est pas une bonne idée."

Il avait un sourire rassurant aux lèvres malgré tout, n'étant pas capable d'être en colère ou agacé par Alyssa. Il était par contre inquiet. Que se passerait-il si un membre du personnel ou du corps enseignant venait à sortir ? Il y avait peu de chance, mais il était bien là, lui.
Jetant un oeil vers l'entrée du château où il n'y avait pas le moindre mouvement, il se baissa pour ramasser la bouteille qui gisait à terre afin que personne n'ait la surprise demain matin de trouver du whisky pur feu au milieu du parc, puis il invita Alyssa à l'accompagner.

"Viens avec moi, tu vas tomber malade à rester dehors par ce froid." lui dit-il avec tendresse.

Jay' se dirigea vers sa cabane, entrainant la jeune fille avec lui. En agissant ainsi il se mettait en danger, il le savait bien, mais il préférait ça plutôt que de la laisser rentrer seule, ou même de prendre le risque de la raccompagner au château et de croiser quelqu'un, d'autant qu'il ne pourrait pas la surveiller aussi bien que chez lui.
Arrivés à la porte, il l'ouvrit et l'invita à entrer.


Entre chien et loup je demeure, entre clair et obscur je me meurs, entre bon et mauvais je me leurre.

♥ Peu l'habitude des liens, mais ils sont .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Carter
avatarNombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Promis, plus de bièrreaubeurre [PV Jay]   Sam 26 Fév - 19:02
    Il retirait ses mains de son postérieur sans qu'elle ne dise rien. À vrai dire elle n'y faisait pas énormément attention. Elle pouvait dire qu'elle voulait un câlin et l'instant d'après partir en courant. Enfin là ça allait, elle avait un peu trop la flemme de courir. Surtout qu'elle était avec Jay alors elle avait plus envie de rester qu'autre chose. Elle était complètement sous le charme mais ne montrait jamais rien. Du moins elle essayait. Elle lui avait proposé de danser et chanter, elle était comme prise d'une envie de faire la fête. Elle voulait bouger, s'amuser. Mais il n'était apparemment pas pour, sous prétexte qu'il ne dansait ni chantait très bien. Elle soupira puis leva les yeux au ciel.

      - De toute façon, vous les mecs, vous ne savez rien faire, ni bouger, chanter, vous amuser. Vous prenez les femmes pour des jouets et vous leur mettez la tête dans une fontaine... Pfffff


    Elle était assez rancunière et très féministe. Puis le coup de la fontaine l'avait pas mal choqué. Elle n'avait pas apprécié non plus qu'il ose lui faire ça, surtout devant tout le monde, mais elle s'était bien vengée ensuite, bien fait pour lui. Elle l'avait plaquée contre le mur, lui avait mis un coup de poing dans le ventre puis l'avait balancé à terre pour lui mettre des coups de pieds. Tout ça jusqu'à ce qu'on la sépare. Elle ne se serait jamais cru capable de faire ça. Elle sourit rien qu'en repensant à ce qu'elle lui avait après la fontaine. Mais juste après, elle se concentra à nouveau sur Jay qui lui disait de venir avec elle. Ouuuh, il l'invitait à aller chez lui...

    Elle le suivit sans broncher. Du moins jusqu'à ce qu'ils arrivent à la cabane, l'ancienne cabane d'Hagrid. Alors, Alyssa prit un air un peu hautain, un air qui ne la quittait que rarement.

      - Mais... Pourquoi est-ce que tu vis là ? Enfin, c'est une cabane pourrie qui appartenait au gros lard d'Hagrid, tu pourrais avoir de meilleurs appartements dans le château !


    Elle râlait mais ça ne l'avait pas empêché d'y entrer. Elle voulait voir si Jay avait fait un peu de déco. Elle avait des goûts de luxe, ayant été habituée à ça depuis petite. Alors forcément, quand on passe d'un manoir à la cabane de Hagrid, ça fait drôle. Elle se tourna vers lui, s'approcha lentement puis commença à déboutonner sa chemise. Elle tentait de le regarder dans les yeux et avait un petit peu de mal à déboutonner sa chemise mais elle continuait quand même.

      - Jay. Fais moi l'amour.


    Elle allait surement le rendre fou mais dans son esprit de fille qui avait bu, il l'avait emmené ici pour ça, ce qu'elle ne lui refuserait surement pas puisqu'il lui plaisait énormément. C'était quand même assez ironique, elle se plaignait du fait que les hommes prenaient les femmes pour des jouets et elle s'offrait comme ça. Bravo Alyssa.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymaël Edwards
avatarNombre de chapitres écrits : 433
Sang : ???
Supporter de : /
Date d'inscription : 19/01/2011
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Promis, plus de bièrreaubeurre [PV Jay]   Sam 26 Fév - 19:57
Son soupir en dit long et Jay' culpabilisa un peu de ne pas être plus enjoué... Elle n'avait pas tort, il n'était pas du genre à s'amuser, du moins pas instinctivement comme d'autres le font avec tant d'aisance... mais il avait bon espoir que quelqu'un saurait le lui apprendre. Les paroles d'Alyssa furent plus floues après cela. Autant il ferait tout pour lui prouver qu'il ne la considérait pas comme un jouet, très loin de là, mais il ne comprit pas cette histoire de fontaine...

"Leur mettre la tête dans des fontaines ?" répéta-t-il, ne sachant pas s'il devait sourire ou être sérieux, selon la véracité des faits. "Qu'est-ce que c'est que cette histoire ?"

Arrivé devant la cabane, Jay' craignait la réaction de la jeune fille. Il espérait qu'avec l'alcool elle serait moins... attentive au moindre détail, mais finalement, ses origines luxueuses perduraient dans tout les instants, même dans des situations comme celle-ci. Evidemment, la remarque le blessa, non seulement parce que la simplicité et authenticité étaient pour lui des valeurs plus importants que l'or, l'argent et le luxe, mais aussi parce qu'il avait du respect pour Hagrid. Cependant, les sentiments qu'il avait pour Alyssa dépassaient tout cela, alors il ne montra rien.

"Tu sais, cette cabane possède beaucoup de charme lorsque l'on sait la regarder..."

Bon, il est vrai que lorsqu'il était arrivé, Jay' avait eu pas mal de ménage à faire et de choses à arranger. La cabane possède du charme, mais Hagrid était loin d'être quelqu'un qui prend soin de son intérieur. Le jeune homme s'était débarrassé des vieux meubles et avait conservé une table en bois ronde avec quelques chaises, un canapé simple mais largement suffisant et quelques meubles de rangement, notamment le placard de l'entrée. Il avait ensuite ajouté deux fauteuils devant la cheminée. Dans la chambre, il avait installé un nouveau lit, plus confortable que le précédent qui ressemblait plutôt à une banquette. Il avait également pris soin de nettoyer la petite salle de bain qui jouxtait la chambre. Tout était petit, pour une personne finalement, mais il était seul alors ça lui suffisait.
Alyssa avait beau trouver l'endroit peu à son goût, cela ne l'empêcha pas d'entrer. Jay' referma la porte derrière lui, et lorsqu'il se retourna, ce fut pour découvrir que la jeune fille s'avançait nonchalamment vers lui, puis entreprenait de déboutonner sa chemise...

"Qu'est-ce que..." commença-t-il d'une voix étouffée par l'émotion et la surprise.

- Jay. Fais moi l'amour.

Là, son coeur manqua probablement plus qu'un seul battement, et il eut l'impression que quelque chose venait d'exploser là où se trouvait normalement son estomac.

"P...pardon ?" souffla-t-il tout en saisissant les poignets de la demoiselle, une fois de plus. "Attends... Je t'en prie..."

Il s'obligea à reprendre une inspiration, espérant peut-être éteindre par la même occasion les flammes qui dansaient juste sous ses poumons.

"Je ne peux pas." dit-il finalement, comme si ces simples mots lui avaient déjà demandés un effort colossal. "Ecoute, tu as bu Alyssa, il ne s'agit pas du fait que je ne sache pas m'amuser... c'est simplement que... tu vas le regretter ensuite, tu vas m'en vouloir, on va tout les deux avoir des ennuis et... je te respecte trop pour pouvoir agir comme ça."

Il la regarda dans les yeux. Qu'est-ce qu'elle était belle, quand même... Elle avait un regard envoutant, captivant, tout comme la forme de ses lèvres. tout chez elle était particulier, semblait unique, sans même qu'il puisse expliquer pourquoi. Sous le charme, il dû baisser les yeux afin de décrocher son regard du sien et reprendre ses esprits.

"Tu vas passer la nuit ici." affirma-t-il enfin. "Je peux t'offrir quelque chose à boire... mais pas de l'alcool, tu peux manger ce que tu veux, dormir où tu veux, utiliser la salle de bain si ça te chante, je suis à ta disposition mais... pas de cette façon là."

Jay' tenait toujours les poignets d'Alyssa, sans les serrer, sans force, au contraire, il avait dans ses gestes une certaine douceur et tendresse qu'il ne pouvait dissimuler.


Entre chien et loup je demeure, entre clair et obscur je me meurs, entre bon et mauvais je me leurre.

♥ Peu l'habitude des liens, mais ils sont .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Carter
avatarNombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Promis, plus de bièrreaubeurre [PV Jay]   Sam 26 Fév - 23:32
    Sortie depuis peu, elle n'avait pas eu le temps de lui raconter ce qu'il s'était passé dans cette "cage". D'ailleurs, à ce moment même, des personnes y étaient encore. Et bien, c'était bien fait pour eux. Ils l'avaient cherché, mérité. Ils avaient voulu monter une rébellion à deux gallions et voilà où ils en étaient. Enfin tant qu'elle n'était plus avec eux, ça ne la dérangeait pas.

      - Le truc là ... Qui me servait de cousin, il m'a foutu la tête dans une fontaine parce qu'il a pas aimé que j'insulte sa mère sang-de-bourbe.


    Dit-elle avec une petite grimace de dégout. Cette femme avait réussi à elle toute seule à mettre la pagaille chez les Carter. Bravo. Qu'on la pende, ou qu'on la brûle.

    Alyssa avait voulu prendre du bon temps avec Jay. Elle avait même commencé à déboutonner sa chemise mais la pauvre, elle avait tellement du mal qu'elle n'avait réussi à en détacher que deux. La réaction de Jay la faisait sourire. Ça l'amusait en fait. Le pauvre, elle avait vraiment dû le surprendre. Elle ne pensait pas non plus aux conséquences de ses paroles, ou même de ses actes. Elle avait juste envie de s'amuser sans se prendre la tête. De toute façon, elle avait bien trop de mal à se concentrer pour essayer de se prendre un minimum la tête.

      - Tu ne "peux" pas ? Mais t'aimerais, n'est-ce pas ?


    Ah ah, ça l'amusait vraiment de jouer avec lui sur le coup. Surtout qu'elle avait toujours cet air enjoué. De toute façon, c'était pas comme si elle n'en avait pas envie. Mais elle ne voulait pas seulement de ça avec lui, elle voulait surtout mieux le connaitre avant tout. Le sexe n'était pas priorité. Elle n'était pas le genre de garce qui se tapait le premier venu. Elle avait trop de fierté mais surtout, un honneur. Jay était respectueux. D'autres auraient profité de son état de "faiblesse mentale" pour la mettre dans le lit mais lui, il disait non. Il la respectait et il savait bien qu'il y avait trop de risque. Surtout qu'à cet instant, elle n'était pas elle-même. Elle avait juste besoin de manger pour reprendre un peu ses esprits. C'est pour ça que lorsqu'il évoqua le mot "manger" elle sauta presque sur place. Elle ne cherchait pas à se défaire de l'emprise du garde chasse qu'elle trouvait agréable.

      - Du chocolaaaaat. Et tout de suite, homme.


    Dit-elle avec un air hautain mais aussi avec un sourire qui montrait bien qu'elle plaisantait. Elle voulait du chocolat oui, mais le reste n'était que de la plaisanterie. Elle n'était pas hautaine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymaël Edwards
avatarNombre de chapitres écrits : 433
Sang : ???
Supporter de : /
Date d'inscription : 19/01/2011
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Promis, plus de bièrreaubeurre [PV Jay]   Dim 27 Fév - 1:28
Lorsqu'elle lui expliqua (très rapidement) ce qui s'était passé avec cette fameuse fontaine, Jay' eut d'abord une certaine colère contre ce cousin en question qui avait avait été violent avec une femme, et qui plus est sa propre cousine. Cependant, lorsqu'il entendit le terme "sang-de-bourbe", son visage s'assombrit durant quelques secondes, assez discrètement de sorte qu'Alyssa ne s'en rende pas compte. De toute façon, vu son état, il y avait peu de chance qu'elle relève ce détail. Le garde chasse ne pouvait toujours pas comprendre le geste de son cousin, mais il comprenait parfaitement sa colère ou sa déception, quelque soit ce qui avait motivé le geste. Il ne fit pourtant aucun commentaire, se contentant d'un air grave et préoccupé qui était venu sur son visage naturellement rien qu'en imaginant la scène. Il aurait donné bien cher pour être présent et tenter de calmer le jeu, d'aider Alyssa et de l'empêcher de subir cela.
De toute évidence, ce n'était pas le moment d'aborder l'épisode terrible de l'emprisonnement d'un groupe d'élève ou encore de ce que la demoiselle pensait de tout cela. Il aurait l'occasion de discuter avec elle lorsqu'elle serait sobre.

Jay' s'était attendu à une réaction négative après son refus, mais finalement, il n'en fut rien. Elle paru accepter les faits naturellement. C'était peut-être l'avantage de l'alcool. Par contre, sa question troubla grandement le garde chasse... Aurait-il aimé céder à cette délicieuse tentation dans d'autres circonstances ? Il avait beau essayer de se convaincre que non, il savait au fond de lui qu'il aurait simplement savouré cet instant plus qu'aucun autre dans sa vie. Profondément ennuyé par la question, il répondit dans un premier temps en ouvrant la bouche sans qu'aucun son ne sorte et un regard très fuyant. Le problème ? Il ne savait pas mentir, surtout pas à Elle.

"Tu es... vraiment belle... et envoutante." commença-t-il, comme poussé par une force qui ne semblait plus lui appartenir. "Alors il est difficile de résister..."

Il ne pouvait pas regretter ces mots parce qu'ils étaient vrais, mais au fond de lui il espéra juste après les avoir prononcés que la belle ne se souviendrait plus de ce "détail" demain matin à son réveil.
Tout n'était pas perdu, dans le fond, puisque à en juger la réaction qu'elle eut après que le jeune homme lui ait proposé tout ce qu'elle voulait, l'alcool lui permettait facilement de tourner la page.

- Du chocolaaaaat. Et tout de suite, homme.

Surpris, le visage de Jay' s'éclaira d'un sourire amusé. Décidément, elle n'en finirait pas de le surprendre. Voilà qu'après lui avoir très franchement demandé de coucher avec elle puis commencer à défaire sa chemise, elle n'était plus obsédée que par une chose : du chocolat.

"Mais... vos désirs sont des ordres, demoiselle..." répondit-il sans quitter son sourire, avec un ton des plus courtois.

Délicatement, il lui lâcha les poignets pour se diriger vers un placard. Il aurait pu ne pas avoir de chocolat chez lui, mais Jay', sous ses allures de stoïque pur et dur, était aussi très gourmand. Il fouilla son placard et en sortit une tablette entière d'un chocolat au lait contenant une feuille de caramel croquant. Un pur délice.

"Tu as de la chance, j'ai refait mon stock avant hier." l'informa-t-il en lui tendant la tablette.

Il l'invita à s'assoir sur l'un des fauteuils trônant devant la cheminée, espérant qu'elle apprécierait cet espace certes simple mais tellement agréable, et peut-être verrait d'un autre oeil la cabane du garde chasse.

"Tu veux quelque chose à boire ?" demanda-t-il poliment.

Cette soirée commençait bien étrangement... Il ne devrait pas être serein car dans son tort d'avoir une élève chez lui, mais... il n'arrivait pas à se sentir mal, ni coupable. Il appréciait tellement ce moment passé avec elle que cette joie illuminait son coeur en ne laissant aucune zone d'ombre.


Entre chien et loup je demeure, entre clair et obscur je me meurs, entre bon et mauvais je me leurre.

♥ Peu l'habitude des liens, mais ils sont .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Carter
avatarNombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Promis, plus de bièrreaubeurre [PV Jay]   Sam 5 Mar - 12:52
    Alyssa ne se rendait compte de rien, pas même de la réaction de Jay lorsqu'elle avait évoqué le terme "sang-de-bourbe". C'était un terme que l'on pouvait entendre souvent venant de sang-pur comme elle, c'est-à-dire ceux qui voulaient sauver leur race. Elle suivait d'ailleurs le mouvement actuel comme un mouton, elle écoutait ce que disaient les journaux, comme le fait que les nés-moldus n'étaient que des voleurs de baguette. Elle avait hâte de devenir Ministre et de tous les exterminer. Elle n'aimait pas Vous-savez-qui parce qu'elle n'aimait pas la manière avec laquelle il s'y prenait. Il installait un climat de terreur. C'était une très mauvaise stratégie. Alyssa savait très bien que lorsque ce serait son tour de faire le tri dans le monde magique, elle s'y prendrait en douce. C'est pour ça qu'en fait, elle soutenait un peu Potter dans toute cette guerre mais elle ne le dirait jamais pour ne pas se faire lyncher.

    Sa propre demande et le refus de Jay ne l'avaient pas perturbé. On pouvait dire merci à l'alcool. Ou pas. Parce que sans ça, elle n'aurait jamais fait une telle demande à Jay. D'accord, il lui plaisait énormément, il prenait presque la place de Rogue dans les pensées d'Alyssa mais... Elle savait que c'était interdit. Elle avait déjà eu une relation avec un garçon qu'il avait fallu tenir secrète auprès des autres parce qu'il était né-moldu et qu'Alyssa en avait honte. Ça n'avait pas marché. Les relations qu'on veut garder pour soi ne fonctionnent pas. Ils y avaient vite mis un terme. À l'heure d'aujourd'hui, c'était toujours un secret, la seule personne qui le savait était la meilleure amie d'Alyssa et le garçon concerné. Vu l'échec total que ça avait été, elle préférait garder ses sentiments pour Jay pour elle. Sauf quand elle était bourrée. Lorsque Jay lui dit qu'il la trouvait à son goût, soit belle et envoutante, et qu'il était difficile de résister, Alyssa sourit puis tenta de se rapprocher encore malgré qu'il tenait ses poignets.

      - Ne résiste pas dans ce cas...


    Le pauvre, elle lui rendait vraiment la tâche difficile.

    Juste après, ils changeaient de sujet, parlant alors d'une passion d'Alyssa : le chocolat.

      - Hum pas vraiment non, je trouve que tu n'obéis pas à tous mes désirs.


    Dit-elle en croisant les bras pour faire la fille pas contente. Le pire c'est que s'il ne lui aurait pas résisté, elle se serait énervé et l'aurait traité de salaud qui profite des femmes et les prend pour des jouets. Alors en fait, il avait vraiment bien joué sur ce coup.
    Les yeux d'Alyssa se mirent à briller alors qu'il sortait la superbe tablette de chocolat tout en disant qu'il avait refait son stock. Ah qu'il était génial. De toute façon un homme qui n'aime pas le chocolat ne mérite pas son attention. C'est juste un moins que rien, un déchet sur cette Terre, comme les nés-moldus. Elle s'assit le fauteuil, c'était vraiment pas le luxe à ses yeux mais elle se rassurait en se disant que ce n'était pas chez elle.

      - Non ça va aller, pense avoir assez bu pour ce soir. Mais dis moi... T'es de quel sang toi ? Sang-pur, sang-mêlé ?


    Elle n'évoquait même pas sang-de-bourbe car c'était inimaginable pour elle d'avoir de l'attirance pour un né-moldu, ce qui serait une nouvelle fois une honte à ses yeux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymaël Edwards
avatarNombre de chapitres écrits : 433
Sang : ???
Supporter de : /
Date d'inscription : 19/01/2011
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Promis, plus de bièrreaubeurre [PV Jay]   Mar 8 Mar - 14:17
Qu'il était difficile de s'empêcher de céder à une tentation qui tiraillait le coeur, occupait l'esprit et semblait capturer dans ses filets le corps entier... L'invitation d'Alyssa part les quelques mots qu'elle lui répliqua, ce sourire que Jay' aimait tant, et cette approche que la garde chasse lui permit malgré qu'il maintienne ses poignets, tout était fait pour qu'il craque, il le savait, le sentait... et pourtant, il ne devait pas. Semblant perdre pied durant un instant, il ne fit pas que la laisser approcher. L'une de ses mains la lâcha et avança timidement vers le visage de la jeune fille qu'elle désirait tant effleurer. Cependant, elle ne le fit pas et glissa simplement le long de sa joue sans la toucher, comme si même cette main savait qu'une barrière invisible devait les maintenir tout les deux à distance. Durant quelques secondes, tous les sentiments que Jay' éprouvait envers elle passèrent dans son regard... mais il se reprit, encore une fois. Se soustrayant de "l'emprise" d'Alyssa, il lui lâcha les poignets et s'éloigna de quelques pas. C'est avec un léger sourire d'excuse qu'il s'expliqua :

"Ce n'est pas pour moi que je résiste, tu sais..."

En effet, c'était pour elle, elle seule. Toutes les conséquences auxquelles il songeait et qui retenaient sa main, ses bras et son coeur ne s'appliquaient qu'à elle. Il se moquait bien, lui, d'avoir une mauvaise réputation, des reproches ou n'importe quelle sorte de blessure par la suite.
Une autre pique vint le toucher en plein coeur lorsque la jeune fille lui reprocha de ne pas exécuter le moindre de ses désirs, justement, contrairement à ce qu'il avait dit avec humour quelques instants avant. Jay' stoppa ses gestes : oui, c'était vrai, elle avait raison et frappé dans le mille une fois de plus. Certes, l'attitude qu'elle adoptait ne semblait pas remplie de reproche, elle continuait simplement dans le même petit jeu qu'avec sa demande de chocolat, mais elle avait le don de le déstabiliser à chaque phrase au point que le garde chasse avait sans cesse l'impression de livre un combat avec lui-même.

"Disons que... j'obéis à ceux qui sont raisonnables..." justifia-t-il avec un sourire.

Un combat... C'en était un oui, et ce fut avec la question qu'Alyssa lui posa ensuite qu'il en prit la mesure, l'importance et l'enjeu. Avait-elle récupérer suffisamment ses esprits pour aborder la "pureté" du sang ? Ou bien cette question était-elle tellement présente et nécessaire à ses yeux qu'elle la posait même sous l'effet de l'alcool ? Il n'en savait rien. Toujours était-il que Jay' avait le sentiment de se trouver au pied du mur à cet instant. En quelques secondes de silence, il envisagea de lui dire la vérité au risque de la perdre... mais ne voulait surtout pas la perdre. Il se dit alors qu'au fond il n'était plus vraiment de sang moldu... non, il avait du sang de loup-garou à présent. Pouvait-il alors lui répondre qu'il était de sang mêlé sans lui mentir ? Il ne voulait surtout pas lui mentir, d'ailleurs il en était bien incapable, mais était-ce vraiment un mensonge... ? Ca le deviendrait si un autre élève du château le connaissant lui révélait la vraie nature de son sang, et dans ce cas là, il osait à peine imaginer la réaction d'Alyssa...

"Mes parents sont des moldus..." commença-t-il, la regardant avec presque malgré lui une expression désolée. "Mais je peux t'assurer qu'il n'y a pas que du sang moldu dans mes veines... Alors je serais presque un Sang-mêlé."

Il n'avait pas pu s'empêcher d'ajouter la suite, pourtant il n'avait jamais caché ses origines, il n'en avait jamais eu honte non plus... Comment une seule personne pouvait-elle l'ébranler à ce point ? Il avait savouré chaque instant jusqu'à maintenant, et là il avait juste peur... peur de sa réaction, peur des mots qu'elle pourrait lui livrer en retour.


Entre chien et loup je demeure, entre clair et obscur je me meurs, entre bon et mauvais je me leurre.

♥ Peu l'habitude des liens, mais ils sont .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Carter
avatarNombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Promis, plus de bièrreaubeurre [PV Jay]   Sam 12 Mar - 17:15
    Alyssa ne bougeait pas et suivit même du regard la main de Jay qui, au final, ne la toucha pas. Elle était un peu déçue car il n'avait pas été le seul à vouloir ce contact. Elle savait ce que c'était de fantasmer sur quelqu'un, elle le faisait depuis des années avec Rogue, elle le voulait vraiment, comme elle n'avait jamais voulu quelqu'un. Mais maintenant il y avait Jay et elle était assez.. Désorientée ? Elle n'aurait jamais cru possible qu'un autre homme vienne alimenter ses fantasmes. Mais cet homme là était tout le contraire de Rogue. Alors que Rogue était mystérieux, froid, distant, pas sociable, Jay lui était chaleureux, sympathique et faisait la conversation. Autant dire qu'ils étaient deux opposés. C'était surement parce qu'ils avaient chacun une chose qu'Alyssa adorait : le côté mystérieux et excellente répartie pour Rogue, les sentiments de sécurité et stabilité pour Jay. Si les deux pouvaient se réunir en un seul homme, ça serait génial. Elle ne répondit à aucune de ses phrases, elle était en train de réfléchir comme elle le pouvait en fait. Elle savait bien que Jay et elle, c'était impossible alors ça n'aurait pas lieu. À croire qu'elle n'était attirée que par les gens qu'elle ne pouvait pas avoir.

    Elle s'était installée sur l'un des fauteuils même si elle aurait voulu s'asseoir sur Jay pour le provoquer encore un peu. Mais bon, elle allait s'arrêter là. En lui donnant envie, elle se donnait envie à elle-même. Elle lui posa alors une question fondamentale à ses yeux : était-il de sang-pur ou de sang-mêlé ? Sang-mêlé elle pourrait accepter mais alors, elle était sûre qu'il n'y aurait jamais rien entre eux car pour continuer la généalogie des Carter, elle devait être avec un sang-pur et ainsi ne pas briser la longue lignée de sang-pur comme l'avait fait le père de son cousin Nelson. Elle ne s'était vraiment pas attendu à cette réponse là. Ses parents sont des moldus. Donc il est né-moldu. Donc il ne devrait même pas avoir le droit de lui parler. Elle eut un mouvement de recul accompagné d'une grimace de dégout. Pourquoi fallait-il qu'à chaque fois qu'elle ait une attirance pour quelqu'un, il ait une chose qui l'écœure ? Soit il était mangemort, soit il était né-moldu. Ça cassait tout. Comment avait-il osé l'approcher et la séduire en sachant qu'elle était sang-pur et qu'elle méprisait les nés-moldus ? Elle ne comprit pas la suite, l'histoire de l'autre sang, qu'il pouvait être sang-mêlé. Si ses parents étaient des moldus il n'y avait pas d'autre possibilité que d'être un né-moldu, qu'il ne la prenne pas pour une idiote.

      - Mais... Mais ... T'es qu'un putain de sang-de-bourbe !


    Cria t-elle en se levant. Elle n'en revenait pas, elle était en colère. Pourquoi fallait-il qu'il en soit un ? Il pouvait pas être sang-pur ? Là au moins elle aurait pu envisager quelque chose avec lui après Poudlard. Mais non, il était un né-moldu et elle devait surement être la seule à ne pas le savoir. Ou pas. Elle se dégoutait elle-même en pensant à cette attirance, cet espèce de sentiment qu'elle avait pour lui. Elle ne savait pas exactement ce que c'était puisqu'elle n'avait jamais été vraiment amoureuse, elle n'avait jamais eu d'histoire d'amour mais ... Bordel, c'était un sang-de-bourbe ! Le retour à la réalité était pas si top, elle aurait préféré rester un petit peu saoule plus longtemps.

      - Tu me donnes envie de vomir. T'aurais jamais dû te permettre tout ça sachant ce que tu es !


    Elle avait un peu mal à la tête, surtout depuis qu'elle s'était levée aussi brusquement. Elle s'écarta du fauteuil, elle hésitait à partir, elle en avait vraiment envie. Mais bien évidemment, elle ne lui avait pas rendu sa tablette de chocolat. Certes elle venait de lui mais ça restait du chocolat et il n'avait touché que l'emballage.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymaël Edwards
avatarNombre de chapitres écrits : 433
Sang : ???
Supporter de : /
Date d'inscription : 19/01/2011
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Promis, plus de bièrreaubeurre [PV Jay]   Lun 14 Mar - 4:59
Déjà heurté par la grimace de dégoût qu'afficha la jeune fille après sa réponse, il fut littéralement accablé par sa réaction. Vulgarité, insulte, le ton haussé et le mouvement de recul firent l'effet d'une douche froide. Incapable de dire quel aspect de cette violente réaction l'avait le plus blessé, il ferma les yeux quelques secondes, le souffle coupé et la mâchoire serrée, comme s'il venait de recevoir un uppercut dans l'estomac. La douleur était semblable, une sensation de brûlure suivant l'onde de choc qui partait de l'impact et se répandait dans le reste du corps. Dans le cas présent, le point d'impact se trouvait là où habituellement battait son coeur, qu'il ne sentait même plus.
Sur le moment, Jay' ne su même pas comment réagir à cela et resta abasourdi, osant à peine regarder Alyssa dans les yeux, et ressentant tellement de peine qu'il eut un instant l'envie de s'excuser platement d'être celui qu'il était... Pourtant, devait-il en être désolé ? Une simple pensée pour ces deux moldus de parents lui donna la réponse : non, évidemment.
La seconde réplique d'Alyssa fut à peu près autant sinon plus cinglante que la première. L'impression que le sol venait de se fissurer et s'effondrait peu à peu sous ses pieds manqua de le désorienter et de réellement le faire vaciller, mais il se reprit, non sans un peu d'aide puisque sa main s'était posée sur la table presque malgré lui. Comment pouvait-on à ce point passer d'un tel sentiment d'allégresse à un désespoir sans fond ? Les braises dans l'âtre, la présence d'Alyssa... plus rien ne réchauffait la pièce, le froid de la nuit avancée paraissait installé dans la cabane soudain trop petite.

"Qu'est-ce que je n'aurais pas dû me permettre au juste ?" osa-t-il articuler finalement. "De t'isoler un moment afin que personne ne te voit errant ivre dans le parc ?"

Sa question n'avait rien d'un reproche, elle était simple et innocente, tout comme le garde chasse. Il avait prononcé ces mots d'un ton neutre et doux, espérant ne pas attiser la colère de la belle.
Finalement, malgré qu'il ne puisse tout simplement pas être en colère contre elle, il tenta de se défendre, au moins par respect pour ses parents si ce n'était pas pour son propre amour propre qu'il aurait volontiers mis de côté.

"Pour toi, les moldus sont des moins que rien, pas vrai ?" commença-t-il, avec le même ton, sans reproche, comme s'il ignorait l'insultes et le dégoût qu'elle avait eu envers lui pour simplement tenter de la comprendre et de lui faire part de sa vision des choses. "Mais tu sais, mes parents ont tout donnés pour moi. Ils n'ont pas de baguette magique qui facilite le travail... Et lorsque mon père s'est blessé et s'est retrouvé sans rien, ma mère a cumulé deux emplois pour que je puisse manger tout les jours, alors qu'eux ne le pouvaient pas forcément. Alors certes, elle n'avait pas une goutte de sang sorcier dans les veines, mais je t'assure que ce qu'elle a fait pour sa famille relève de la magie."

Pouvait-elle vraiment être sensible à cet argument ? Pour être honnête envers lui-même, Jay' en doutait... Pourtant, il savait qu'Alyssa était une fille bien, qu'elle avait un grand coeur. Tout le monde affirmait le contraire, et le garde chasse ne saurait expliquer pourquoi il avait cette certitude, mais elle était bien là.

"Je ne me plains pas." ajouta-t-il. "Je préfère me battre pour défendre mes origines plutôt que d'être dans l'obligation de préserver par tout les moyens la "pureté" de ma famille... Ne jamais pouvoir faire un seul faux pas, être surveillé, observé, ne pas pouvoir aller dans la direction que l'on souhaite... ça doit être un poids terriblement lourd à porter."

Etait-il vraiment entrain de compatir de la situation d'Alyssa alors même qu'elle venait de l'insulter allègrement ? Il semblait bien... Mais il était certain d'une chose : ce genre de réaction était justifié, et la jeune fille ne devait avoir entendu que des paroles de mépris pour chaque mot ou chaque action en faveur des Sang-purs. Si l'on vous répète durant toute votre enfance que les chats noirs sont dangereux, irez-vous en caresser un, même une fois adulte ?
Conscient de la difficulté de la "bataille" qu'il livrait en essayant de justifier la légitimité même de son existence, il recula de quelques pas afin de laisser largement libre le passage d'Alyssa vers la porte de la cabane.

"Je ne peux pas te retenir ici... si tu ne souhaites pas rester." dit-il enfin, non sans effort car il n'avait pas envie qu'elle parte.

Jay' espérait qu'elle se rassoit, quitte à lui demander de rester loin d'elle, quitte à ce qu'elle lui lance des regards noirs... Il craignait qu'elle parte, laissant vide cet espace de vie si simple qui durant quelques minutes avait semblé si chaleureux même aux yeux de son propriétaire qui l'avait alors presque redécouvert. Attendant patiemment sa réaction, il obligeait son regard à ne pas se montrer suppliant, mais ne pouvait cacher l'appréhension d'un départ.



Entre chien et loup je demeure, entre clair et obscur je me meurs, entre bon et mauvais je me leurre.

♥ Peu l'habitude des liens, mais ils sont .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Carter
avatarNombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Promis, plus de bièrreaubeurre [PV Jay]   Dim 20 Mar - 19:33
    "Qu'est-ce que je n'aurais pas dû me permettre au juste ? De t'isoler un moment afin que personne ne te voit errant ivre dans le parc ?"

    Alyssa ne répondit pas. Elle avait ouvert la bouche pour l'insulter mais s'était arrêté, surement parce qu'il visait juste. Mais en fait non, il ne pouvait pas viser juste puisqu'il était né-moldu. Il avait forcément tort pour tout. Lorsqu'il lui demanda si pour elle les nés-moldus étaient des moins que rien, elle leva le menton pour montrer qu'effectivement, elle leur était supérieur. Par contre, à son discours sur ses parents, Alyssa leva les yeux au ciel. Ne savait-il pas qu'elle en avait rien à faire ? La vie des moldus n'était pas du tout intéressante.

      - J'en ai rien à faire, Edwards.


    Elle l'appelait maintenant par son nom, mettant un certain écart entre eux. On passait de "Jay" à "Edward". Elle écouta la suite attentivement. Il avait le même discours que Celian qui était lui aussi un sang-de-bourbe. Ils avaient tous les mêmes arguments, soit qu'un sang-pur a des obligations, ne peut pas faire de faux pas etc. C'était vrai, mais il fallait préserver leur race et puis on voyait ce que ça donnait... Vous avez déjà vu un né-moldu Ministre ou occupant un super poste ?

      - Je préfère ne pas avoir le droit aux faux pas et être surveillé que de finir garde-chasse. Mon éducation me permet de viser haut, de pouvoir plus tard avoir une bonne position, être bien placé dans la société, ce qui est loin d'être ton cas.


    Le pauvre compatissait et elle, elle ne faisait que l'enfoncer. Elle était plutôt méchante en plus. Mais sur le coup elle se sentait comme salie, trahie. Elle s'était rapproché et avait eu de l'attirance pour un sang-de-bourbe, elle en avait honte. Elle ne voulait pas rester, elle était pressée de quitter ce taudis. D'ailleurs lorsqu'il lui dit qu'il ne la forçait pas à rester elle commença à reculer tout en le fixant. Elle essayait de prendre un air dégouté mais elle avait presque pitié en fait. Elle avait mal calculé son coup, lorsqu'elle voulut se retourner pour pouvoir enfin sortir, elle put faire ami-ami avec la porte. Inutile de préciser qu'une grosse porte en bois fait mal. Pfff, c'était bien une porte de né-moldu ça ! (fallait bien mettre la faute sur quelqu'un). Sans un regard pour Jay, elle ouvrit la porte puis sortit en prenant soin de la claquer derrière elle pour montrer son mécontentement. Et dire qu'il y avait environ dix minutes elle avait été prête à coucher avec lui. Elle se dégoutait vraiment. Mais elle avait une excuse: elle avait bu. C'était beaucoup plus facile de se dire ça plutôt qu'elle l'avait toujours désiré.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymaël Edwards
avatarNombre de chapitres écrits : 433
Sang : ???
Supporter de : /
Date d'inscription : 19/01/2011
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Promis, plus de bièrreaubeurre [PV Jay]   Jeu 24 Mar - 18:56
Sa première question, plutôt rhétorique d'ailleurs, resta sans réponse, mais le visage d'Alyssa ne s'adoucit pas pour autant, bien au contraire. Elle affichait une mine hautaine et méprisante, elle restait bien à distance, et malgré qu'il la trouve magnifique quel que soit le moment Jay' ne pouvait s'empêcher de détester cette expression-là qu'il aurait préféré voir sur n'importe quel autre visage que le sien.

- J'en ai rien à faire, Edwards.

Le garde chasse afficha un triste et léger sourire aux coins de ses lèvres en baissant les yeux. Entendre prononcer son nom de famille au lieu de son surnom le blessa plus qu'il n'aurait pu le croire. Il était désormais bien loin le "Jay', fais-moi l'amour" auquel il s'efforcerait à ne pas penser durant les jours et les semaines à venir.
Evidemment, il s'attendait à une réaction de ce genre, mais elle faisait mal quand même. C'était de sa mère dont il parlait, une femme qui, forcément, comptait beaucoup pour lui. Cependant, malgré la comportement d'Alyssa, il ne faisait que lui chercher des excuses. Elle se sentait prise en traitre, très clairement, et la colère était le seul moyen de défense qui lui était venu... d'ailleurs c'était peut-être celui qu'elle utilisait tout le temps, dès qu'elle se sentait dos au mur, en danger, ou bafouée (ce qui devait se produire assez souvent, pensait le jeune homme).
Elle aborda leur situation respective, et affirma préférer la sienne que celle de Jaymaël... Forcément, là aussi il avait été bien sot de croire qu'elle allait lui avouer avec une attitude lasse et désespérée qu'elle avait avait assez du poids de sa famille et de son nom. Alyssa était fière, malgré tout, non pas d'une manière négative ni par rapport à son seul nom, mais par rapport à elle-même. C'était en tout cas l'impression qu'elle donnait. Face à une idéologie forgée depuis près de 20 ans, Jay' se sentait bien impuissant et inutile. Sur le coup de l'insulte qu'elle faisait à son métier (qu'il aimait beaucoup malgré la situation complexe dans laquelle il se trouvait), il sentit une pointe de colère crisper sa mâchoire et lui froncer légèrement les sourcils. Pourtant, il laissa bien vite passer ce sentiment et se refusa de donner à Alyssa le moindre commentaire qui n'aurait été qu'une opportunité supplémentaire de le rabaisser. Les coups de massue, c'était peut-être suffisant pour ce soir.

Il s'était écarté pour la laisser passer, et le regard qu'elle lui lança fut redoutable et il ne put le soutenir, même s'il avait alors l'impression de fuir la réalité, puisque cette expression reflétait ce que la jeune fille ressentait vraiment pour lui... apparemment. Un choc se fit entendre, car dans la précipitation de quitter les lieux, Alyssa avait mal négocié l'espace qu'il y avait entre elle et la porte en chêne massif de la cabane. D'instinct soucieux pour elle, Jay' esquissa un mouvement pour s'approcher d'elle... mais il ne dura qu'une seconde tout au plus, car la raison reprit le dessus et il se dit qu'elle n'apprécierait pas du tout ce geste. Se retenant donc une fois de plus d'agir malgré l'envie terrible qui le tenaillait, il la laissa partir sans opposer le moindre signe.
La porte claqua à la fois comme la sentence et la délivrance de cette soirée un peu trop riche en émotions contraires qu'il aurait préféré voir s'arrêter à l'épisode du chocolat. Le silence qui s'en suivit fut terriblement lourd. Jay' resta quelques minutes sans bouger, posant son regard sur l'âtre sans vraiment le voir cependant. Il n'avait pas l'espoir qu'elle revienne, vu la façon dont elle était partie. La première pensé qu'il eut lorsque son esprit sembla sortir de sa torpeur fut pour elle et elle seule : qu'allait-elle faire ? Allait-elle rentrer au château ou errer dans le parc ? Pourrait-elle regagner les dortoirs sans encombres ? Après ces questions, il dû s'obliger à penser à autre chose pour ne pas sortir et vérifier qu'elle avait bien franchi la porte du château, malgré qu'il en meure d'envie.
Comme en écho, les mots d'Alyssa semblaient résonner dans la petite pièce, tout les mots, sans exception. Encore chamboulé de ce qu'il venait de vivre, Jay' savait qu'il aurait toute la nuit pour y réfléchir car contrairement aux bras d'Alyssa qui l'avaient cherché durant un moment, ceux de Morphée ne voudraient probablement pas de lui cette nuit.


Entre chien et loup je demeure, entre clair et obscur je me meurs, entre bon et mauvais je me leurre.

♥ Peu l'habitude des liens, mais ils sont .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Promis, plus de bièrreaubeurre [PV Jay]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Promis, plus de bièrreaubeurre [PV Jay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» “Promis, je serai sage, je ferai pas de bruit!”
» Promis demain j'arrête de boire, hier c'était la dernière. ( Annalynne )
» Promis Maman, je ferai moins la maline maintenant... [PV]
» Comme Préval l'avait promis!
» Rapport Bad Moon versus KO, comme promis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-