+ vous?



 

Partagez | .
 

 Jour 2.-11H00

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Jour 2.-11H00   Ven 11 Fév - 21:16
    Evangelina venait de se réveiller, elle avait passée une nuit affreuse, elle s'était endormie dans l'angoisse de ne jamais ressortir de cette salle. Quoique, la nuit elle ne l'avait pas vraiment vue à cause de la fatigue. Par contre au réveil, elle sentit une douleur au dos à cause du fait de ne pas avoir pris de couverture, a son plus grand regret. Elle se dit alors que la prochaine fois elle allait prendre une couverture, même si elle avait remarquer qu'il n'y avait pas assez de couvertures pour tout le monde et que si elle voulait dormir bien "confortablement" il fallait qu'elle dorme avec quelqu'un ; enfin elle préférait ne pas se poser des questions trop inutiles dès le réveil. Elle regarda autour d'elle pour s'il y avait déjà des personnes réveillées, elle vit vite que plusieurs personnes étaient levées, et qu'ils découvraient plus la pièce que la veille. Il y avait encore pas mal de personnes endormies, certains dormaient avec d'autres personnes qu'ils connaissaient. Evangelina se leva tant bien que mal, en s'étirant pour mieux se réveiller. Par chance, son mal de tête de la veille était passé. Le plus dure pour elle, était de se lever dans une pièce quasiment sombre, aucune parcelle du monde extérieur ne faisait surface dans cette salle, seul des bougies mal éclairées produisaient une lumière assez suffisante pour tout le monde. Elle se dit qu'au fil du temps, si ça se trouve ces yeux arriveraient a se faire à cette faible lumière. Quand elle fut levée et ce fut un peu étirée, elle vit la fontaine à eau et se dit que peut-être un peu d'eau fraîche arriverait à la réveiller. Alors elle se dirigea vers l'eau en marchant prés de certaines personnes endormies, une pensée lui traversa alors l'esprit : ses frères lui manquaient, ceci lui faisait bizarre de se retrouver enfermée sans un seul de ses frères ; depuis six ans il ne lui arrivait pas un problème sans qu'au moins un des deux frères ne soit mis au courant, pourtant là rien ni personne. La jeune femme était seule, sans famille, quand à ses amies, disons qu'elle n'avait pas encore très bien regarder s'il y en avait qui était présent. L'eau pure et transparente était maintenant a porter de la Serpentarde. Elle en but une gorgée et vit qu'elle était potable heureusement. Elle regarda l'eau, boire de l'eau l'avait un peu réveillée. Maintenant ce qu'elle voulait faire c'était trouver quelqu'un car, oui elle n'allait quand même pas rester tout le temps toute seule, il faut pas exagérer. De toute manière s'affoler sa ne lui servait à rien, et elle se dit que peut-être cette fois-ci elle allait faire preuve d'un peu de gentillesse envers les autres pour essayer de voir qui avait besoin d'aide. Enfin ceci était à voir car même si Evangelina est quelqu'un qui est très franche et qui donne son avis, elle déteste faire le premier pas pour aider ou voir quelqu'un. Quoique là elle était un peu obliger a moins qu'elle ne décide de regarder les personnes. Mais c'est plutôt nul et elle se dit que dans ces moments là il vaut mieux s'aider entre personne. La jeune femme se détacha les cheveux qu'elle avait attachés pour le combat. Ses cheveux était rester parfaitement lisses a son bonheur bien entendu. Mais en fin de compte, elle se moquait un peu de l'apparence qu'elle devait avoir, c'était pas ça le plus important à ses yeux. En fait elle ne savait pas vraiment c'était quoi le plus important a ses yeux. Bon c'était le réveil, elle allait bien avoir le temps de réfléchir a sa pendant tout le temps qu'elle allait être enfermée ici avec ses camarades. Si sa se trouve elle n'allait pas y sortir vivant quoique là sa serait vraiment l'horreur pour tout le monde. Evangelina jeta un autre coup d'œil cette fois-ci entièrement dans la salle. Très peu de tête inconnues, le plus de gens présents étaient des connaissances à la jeune femme.Mais elle vit une fille qu'elle connaissait très bien se réveiller. C'était Enora, une très bonne amie à elle. La Serpentarde se demanda si elle aller la voir, puis elle se dit qu'elle irait la voir plus tard quand celle-ci se serait entièrement réveillée. Elle se contenta juste de la regarder, elle se demanda si avec la tension faible mais présente dans « La Cage », il y allait avoir des disputes avec cette personne, elle espérait que non car ceci serait vraiment dommage.



Dernière édition par Evangelina Grims le Lun 14 Fév - 22:38, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Jour 2.-11H00   Lun 14 Fév - 21:40
J'étais perdue dans mes rêves, je n'arrivait plus à discerner le vrai du faux et j'espérais que cette salle dans laquelle je m'étais endormie ne soit qu'un cauchemar. Malheureusement pour moi lorsque j'ouvris les yeux on étais toujours enfermés. Tous, c'était vraiment une horreur que de nous enfermer comme des animaux. J'avais vraiment cette impression, comme si nous étions du bétail. Me relevant tant bien que mal en m'appuyant contre le mur je regardais les autres élèves qui se réveillaient peu à peu. M'étirant pour essayer de me réveiller un peu plus je restais appuyée contre le mur en observant certains d'entre nous. Je n'arrivais vraiment pas à croire que nous étions la, dans cette « Cage », je me sentais un peu vaseuse comme si je m'étais prise la plus grosse cuite de ma vie, la gueule de bois en gros. Mais la bonne, celle ou on se réveille le matin et ou a envie de vomir, qu'on reste affalé dans notre lit en gémissant qu'on doit plus jamais boire, mais vraiment plus jamais. Je jetais un coup d'œil en essayant de distinguer qui pouvait déjà être réveillée mais avec cette faible lumière que produisait les bougies je ne voyais pas grand chose. Il n'y avait vraiment pas de fenêtre, je n'avais pas rêvé, nous étions tout simplement pris au piège. Je me sentais fiévreuse, essayant de me calmer en respirant lentement, je devais garder mon calme il n'étais plus question que je craque comme la veille, c'était hors de question. Surtout que si je réagissais comme ça à chaque réveil je n'allais pas faire long feu dans cette pièce. Je me dirigeais vers la fontaine en prenant garde de n'écraser personne, déjà que j'étais maladroite il ne fallait pas tuer quelqu'un en lui écrasant la tête. Il fallait que je me rafraichisse avant de vraiment péter un plomb bêtement, m'accoudant au rebord de la fontaine je m'éclaboussait le visage, passant ma main dans mes cheveux en voyant cette eau j'avais juste envie d'un bain. Enlevant mon pull je laissais l'eau couler sur ma nuque, mon débardeur me tenais encore chaud, j'avais la grande impression de brûler de l'intérieur. Me laissant aller contre la fontaine j'observais les élèves, j'avais la vague impression que je n'allais faire que ça durant longtemps. J'essayais de comprendre, les souvenirs me revenaient peu à peu, je m'étais arrêté au fait d'avoir un détraqueur aux trousses. Aussi il m'avait fait revivre des choses que j'aurais préféré oublier, on c'était retrouvé ici et tout le monde avait commencé à des avis tout a fait divergeant. D'accord la j'avais un début de migraine, j'avais perdu le fil de ma propre pensée il fallait le faire. M'attachant les cheveux en revenant à l'endroit ou je m'étais endormie je m'assis en tailleur en espérant qu'un quelconque signe de quelqu'un en dehors de cette pièce. Autant dire que j'attendais limite un signe du bon dieu. J'avais remarqué qu'une Serpentarde, je la connaissais plutôt bien d'ailleurs. Evangelina n'avais pas l'air non plus à fond, ce qui était plus que normal, elle était à part comme à son habitude. J'aurais voulus aller la voir mais j'étais incapable de me relever, encore un satané vertige. Ça promettais pour la suite ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Jour 2.-11H00   Sam 19 Fév - 20:02
    La Serpentarde alla s'appuyer contre le mur pas très loin de la fontaine. Elle resta debout, elle ne voulait pas s'assoir. Puis, d'ailleurs elle était très bien debout, appuyée contre ce mur de pierre. Elle continuait de regarder les élèves toujours "assommée" par ce qui leur était arrivés et ça la faisait plutôt rire. Bien entendu, le fait de se retrouver dans une sorte de "cage" n'était pas mais alors pas marrant, mais, bizarrement sa faisait rire Evangelina, le fait d'être enfermer avec eux, toutes ses personnes de sang différent sa la faisait marrer, car elle savait que cela allait être beaucoup plus dure pour tout le monde de "survivre" ou plutôt de vivre en commun. Et donc elle rigolait de ça. Elle n'était pas quelqu'un qui aimait le malheur des autres, en fait elle s'en moquait un peu de ça, c'était la situation qui était drôle, la tête des gens surtout. Au bout de quelques minutes, elle arrêta d'avoir ce petit rire au coin des lèvres qui voulait tout dire, de toute manière personne le l'avait vue donc sa ne changeait rien. Dans la pièce, il ne faisait pas si froid que ça, a vrai dire la température était parfaite, quoique la jeune femme commençait a avoir un peu chaud, elle hésita a enlever sa veste, mais, après quelques minutes de réflexion elle enleva sa veste et se retrouva donc en t-shirt. Son t-shirt était noir, ce qui était tout à fait normal vue que sa veste était verte, verte foncée pour être plus précise. La jeune femme posa sa veste par terre, elle la jeta littéralement par terre, elle ne voulait pas s'embêter à se baisser pour poser une simple veste par terre, il ne fallait tout de même pas exagérer.
    Cela faisait maintenant une bonne vingtaines de minutes que Evangelina était contre le mur, et avait regarder les autres élèves. Après avoir fait toutes ces actions, la Serpentarde se demandait bien ce qu'elle allait pouvoir faire, et à son grand étonnement elle qui n'ai pas mais alors pas du tout rêveuse une autre pensée lui vint à l'esprit. Disons, que depuis tout à l'heure la jeune femme ne cessait d'avoir des "pensées" où elle réfléchissait à plusieurs choses en même temps. C'était peut-être a cause du choc que les détraqueurs avait fait, que maintenant elle n'arrêtait pas de penser à plusieurs choses diverses. Si cela continuait alors la jeune femme allait avoir un mal de crâne a force de penser a des choses plus stupides les unes que les autres. Ou alors cela était la cause d'être enfermée dans cette pièce, o* on dirait presque qu'on peut manquer d'air a tout moment. Et le fait que la pièce soit sombre, ne pouvait que rendre les élèves plus "épuisés". Car, au fond c'est un peu grâce à la lumière du jour si les gens arrivent à se lever et a être dynamique toute la journée. Mais, là comment peuvent-ils être de cette manière là dans ces conditions ? C'est tout simplement horrible, un vrai désastre, en plus ça ressemblait vraiment à un cauchemar. Des personnes privées de toutes armes possibles, car, oui Evangelina avait remarquer que tout le monde était privé de sa baguette et sa s'était un drame. Peut-être que les gens responsables de tout ce chaos pensait que les élèves allaient se servir de leur baguette si jamais ils se retrouvaient dans le même cas que celui-là. Certes, c'est vrai mais du coup tout le monde se retrouvaient dépouillés comme si il n'était plus que de simples personnes et sa c'était dur a avaler. Voilà exactement a quoi penser la jeune femme, ceci la rendait tellement en colère d'être enfermée ici au lieu d'être partit en vacances avec ses deux frères. Elle décida de respirer un bon coup pour oublier toute ces mauvaises tensions qui envahissait son esprit. Toujours appuyée contre le mur, elle se décida enfin a bouger après avoir reposer son regarder sur Enora qui était enfin réveillée et qui avait dût sûrement se lever. Elle décida enfin à aller la voir contre toute attente car elle sait que sinon aucune des deux n'irais voir personne. Elle se releva alors de là où elle était et se dirigea dans la direction de la Gryffondor. Celle-ci semblait avoir vue Evangelina, mais la Serpentarde était sûre qu'elle ne s'attendait pas à ce qu'elle vienne la voir, de plus, elle trouvait qu'elle n'allait pas très bien. La jeune femme arriva enfin devant elle, elle ne fit pas de sourire, ça ne servait à rien de toute manière. Elle s'essaya directement en face d'elle.



    « Salut Enora, tu vas bien ? On dirait que tu vas t'évanouir.
    Enfin j'espère quand même pas. »


    Ce que disait Evangelina était vrai, elle voyait bien que son amie semblait aller mal. Elle était là si jamais la Gryffondor avait besoin d'elle, et elle était sûre qu'elle le savait. Déjà que toute le monde redoutait le pire et semblait paniquer, il ne fallait pas que quelque chose d'autre arrive comme le fait que la jeune femme pouvait s'évanouir, ceci serait vraiment affreux. Car, là personne ne pourrait la sauver vue qu'ils ne possédaient rien. La Serpentarde la regarda et lui fit un bref sourire. Elle commençait a voir faim maintenant. Elle regarda alors l'heure sur la pendule : 11h20. Il n'était presque pas encore midi et pourtant le ventre de la jeune réclamait déjà a manger. De toute manière, ici il n'y avait rien pour se nourrir. A cette pensée Evangelina faillit crier un crie de désespoir. C'était pas possible il y avait bien de la nourriture à quelque part, c'était obliger ! Elle se dit alors qu'il devait bien y avoir quelque chose quelque part comme du chocolat, pourquoi pas, pourtant elle ne voyait rien. Alors, elle essaya d'oublier ces idées absurdes pour se mettre toutes ces pensées sur l'état de son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Jour 2.-11H00   Lun 28 Fév - 23:52
J'imaginais le pire depuis une bonne vingtaine de minutes. C'était simple on ne savait pas ce qui allait ce passer et encore moins comment ça allait ce passer. La chose qui me faisait paniquer c'était justement de ne rien savoir parce que non seulement on était tous la comme des animaux et en plus on avait rien à manger, pas de lumière du moins très peu et l'hygiène allait être sympa. Je me torturais les méninges en me demandant comment on pouvait être aussi dingue pour faire ça à des élèves, certains devait être complètement paniqué, ce qui était tout a fait compréhensible, mais il y avait un moment ou il fallait être inconscient pour être là sans ce poser la moindre question et encore moins en étant insouciant. Ou alors j'étais complètement à côté de la plaque, ce qui était de toute manière déjà le cas. Observant les autres élèves j'en voyais certains de plus en plus épuisés d'être ici. Les mauvaises tensions emplissaient la pièce, ça n'allait pas tarder à réellement éclater, une chose était sûre ça n'allait pas être une chose facile de calmer les esprits. Rester enfermé sans même vraiment en savoir la raison allez nous rendre fou. Ce que j'espérais c'est que cela n'allait pas durer des plombes sans quoi j'allais vraiment finir par tuer quelqu'un de dépit. Au fond de moi je savais parfaitement pourquoi nous étions là mais j'espérais simplement que j'avais tort. Franchement, nous avions des raisons les plus valables les unes que les autres pour nous "rebeller" alors non je ne comprenait pas comment on pouvait faire ça. J'avais peut être un esprit un peu trop étroit pour comprendre la folie et la bêtise de certaines personnes, je ne savais pas. Serrant un peu plus mes jambes sous moi je jouais avec mes cheveux afin d'oublier que mon corps faisait des sienne. Collant ma tête contre le mur froid et humide je continuais à espérer que quelqu'un en dehors de cette satané pièce allait faire quelque chose pour nous, mais je savais que j'avais tort, je savais que si je continuais à penser ça j'allais vraiment devenir dingue. Il n'en fallait pas beaucoup pour que je craque surtout enfermée avec d'autres gens. Ça c'était vraiment le summum, surtout que dans le lot il y en avait des têtes a claque. Evangelina c'était dirigée vers moi, ni une, ni deux elle s'assit en face de moi en me regardant avec un sourire inquiet. « Salut Enora, tu vas bien ? On dirait que tu vas t'évanouir. Enfin j'espère quand même pas. » Ça c'était de l'entrée en matière digne de la Serpentarde. Levant la tête vers la jeune fille je lui lâchais un piteux sourire, non je n'allais pas m'évanouir du moins je ne l'espérais pas parce que sinon ça n'allait pas le faire du tout. Haussant les épaules en étouffant un bâillement je la regardait a nouveau. « M'évanouir est une possibilité. » Dis-je en riant doucement. « Mais ça va aller... Merci... Et toi comment tu te sens ? » Enchaînais-je en la regardant, m'apitoyer sur mon sort n'étais vraiment pas mon genre et parler de moi encore moins. J'espérais que la jeune fille allait bien parce qu'une de mes amies dans un sale état allait me rendre encore plus énervée qu'à l'accoutumée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Jour 2.-11H00   Mer 2 Mar - 23:19
    Evangelina regardait son amie, elle avait vraiment l'impression qu'elle allait s'évanouir, elle espérait en tout cas qu'elle ne s'évanouisse pas. Elle fut moins rassurer quand celle-ci lui dit :« M'évanouir est une possibilité. » Elle la regarda avec un air surpris ou inquiet, en fait ça ressemblait plus à un mélange des deux. Certes, son amie lui avait fait un sourire avant mais, cela ne voulait rien dire, non rien dire du tout. « Mais ça va aller... Merci... Et toi comment tu te sens ? » Elle avait rigoler donc en clair sa voulait dire qu'elle avait retrouver son sens de l'humour au grand bonheur de la Serpentarde. Enora lui dit alors qu'elle allait bien et lui demanda comment est-ce qu'elle allait. C'était une très bonne question, elle même ne savait pas trop comment est-ce qu'elle allait, non elle n'allait pas vraiment mal mais elle n'était pas trop bien non plus du genre à sauter au plafond. Le fait d'être enfermer dans une pièce qui ressemblait plus à une cage qu'a cela, l'énervait. Elle n'aimait pas ça, sa l'énervait vraiment. De plus, elle se doutait du fait que cette pièce allait être source de discordes entre les élèves et c'est ce que peut-être voulez les Carrow au fond qu'il se passe des disputes des trucs de ce genre. Enfin pour le moment elle avait de la chance, elle avait trouver quelqu'un et cette personne ne s'était pas n'importe qui non c'était Enora une fille qu'elle aimait bien. Elle lui adressa un sourire, elle ne répondit pas tout de suite, non elle préférait regarder qui venait de se réveiller avant de lui répondre. Elle n'avait pas trouver d'autre personne qu'elle aimait vraiment mais alors vraiment bien dans cette pièce. Pour l'instant une seule personne, ce qui était déjà assez bien. Elle retourna son regard vers elle, la Gryffondor semblait un peu angoissé à l'idée de se retrouver dans cette pièce et Evangelina la comprenait un peu. Cela pouvait toujours fait un peu peur à l'idée de se retrouver dans cette endroit clos pour un nombre indéterminée de jour.


    « Je vais bien, j'essaye tant bien que mal de me sentir bien.
    Je me dis que paniquer n'est pas la meilleure chose à faire.»


    Elle la regarda avec un sourire pas très convaincant en disons ça. C'était vrai d'ailleurs paniquer n'était pas la chose à faire, surtout que c'était très rare que la Serpentarde panique ou alors c'est qu'il se passait quelque chose de grave genre comme si elle se retrouvait face à un épouvantard alors là elle paniquerait vraiment. Mais bref, elle préférait ne pas penser à ça, pour une fois penser a d'autres gens lui semblait utile.


    « Tu vas tenir le coup ici ? »


    Evangelina lui demande cela pour la simple et bonne raison, qu'elle savait que Enora se trouvait mal dans ce genre de pièce. Et même si elle lui avait dit qu'elle allait bien, la Serpentarde n'en restait pas persuader. Elle voulait pas qu'à tout moment son amie se mette à faire un malaise ou quelque chose de ce genre, d'ailleurs son amie savait qu'elle pouvait compter sur elle et Evangelina ne cesserait de lui dire.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jour 2.-11H00   Aujourd'hui à 23:48
Revenir en haut Aller en bas
 

Jour 2.-11H00

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-