+ vous?



 

Partagez | .
 

 Illusions de passage |Pv Jacob|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Illusions de passage |Pv Jacob|   Mar 14 Sep - 14:07


ILLUSIONS DE PASSAGE - Celian R. Khaim - Jake Lewis


    Celian s’étira dans son lit longuement, il lui manquait encore des heures de sommeil et grogna de mécontentement. Il serra son oreiller contre lui tout en se retournant, entendant les garçons de son dortoir s’agiter pour aller prendre leur petit déjeuner. Il n’y avait pas plus grognon que Celian le matin quand il avait eut du mal à s’endormir comme hier soir. Il c’était retourné sans cesse dans son lit, quelques soucis étaient arrivés dans sa famille, il avait appris la veille que l’un de ses frères se retrouvaient à l’hôpital, établissement moldu pour soigner les malades. Sa mère disait que ce n’était pas très grave, cela ne devait être qu’une simple opération bénigne et qu’il ne devrait pas s’inquiéter. Facile à dire quand il s’agissait de Drew, c’était le frère avec qui il était le plus proche, il adorait aussi son grand frère super amusant qui se nommait Norman. Le suivant le détestait car il était un sorcier, ils faisaient comme s’il n’y avait pas d’animosité entre eux pour les parents, mais il lui avait dit qu’il ne le considérait plus comme son frère depuis qu’il était un sorcier, qu’il était une honte, qu’il ne devrait pas faire partie de la famille. C’était des mots cruels surtout quand on avait que onze ans. Cela faisait maintenant une semaine qu’il sortait avec Jacob, personne n’était vraiment au courant car il n’avait pas eut le temps de trop se voire, Celian préparait ses ASPIC, et il avait eut d’autres préoccupations. Souvent il se croisait quand il y avait personne. Il ne voulait pas se cacher, c’était comme ça.

    Il enfila son pantalon, sa chemise blanche, sa cravate des Serpentards et coiffa ses cheveux blonds coupés court sur sa tête. Se regardant dans le miroir, il bailla longuement, Cid son rat noir grimpa sur son bras pour arriver sur son épaule, il caressa doucement son poil soyeux. Il lui donna aussi un petit coup de brosse, il était content de lui. Il se retourna et remarqua que son dortoir était déjà vide. Ils avaient été rapides les petits gars. Il alla jusque dans la salle commune, du monde trainait, il était temps de prendre le petit déjeuner, et dire que la veille il n’avait pas eut le temps de voire son petit ami. Il avait prit quand même le temps d’écrire un petit parchemin d’amoureux, lui envoyant avec le hibou d’un ami. Souvent Celian n’allait pas prendre son petit déjeuner, donc pas le temps de se voire là bas, et le repas de midi et le dîner il le faisait rapidement pour réviser. Il arriva dans le hall quand un de ses amis Serpentards arriva vers lui pour lui dire que le cours du matin était annulé, le professeur de son option était malade et remettait ses cours à la semaine prochaine. Tant pis, il irait flâner dans le parc, une pause ne ferait pas de mal.

    Cid renifla un peu sur son épaule, une agréable odeur se dégageait de la salle commune. Il ouvrit les portes et se glissa à l’intérieur se laissant tomber sur une place de libre à cotés d’un des amis Serpy. Il se servit du lait et prit un peu de bacon, il commençait à être réveillé. Il essayait de se montrer de bonne humeur même si ce n’était pas trop le cas. Il passait un bon moment, son petit déjeuner commençait bien, il y avait encore quelques places de libre autour de lui. Il prenait quelques petits trucs à manger qu’il filait à Cid afin qu’il puisse se nourrir.

Revenir en haut Aller en bas
Brad Prettyheart
Nombre de chapitres écrits : 1049
Sang : Sang-pur
Supporter de : moi
© avatar, icon, signature : Made in Bazzart
Date d'inscription : 09/08/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Mer 15 Sep - 21:24
La journée avait plutôt bien commencé, très bien même, Jacob c'était levé aux aurores, ce qui correspondait entre 8h30 et 10h en astronomie. Son dortoir était complètement déserté par les garçons, hormis les quelques poufsouffles qui commençaient à la même heure que lui, la salle commune de poufsouffle dans sont ensemble était vide. Une rareté inimaginable en général, Jake était sorti du lit paisiblement, ni trop fatigué sans pour autant avoir la patate, logique, il venait de reprendre ses esprits après un long sommeil. Il aimait prendre son temps le matin, loin de toutes les voix grisantes de l'aube, surtout celle des fillettes à la voix perçantes! elles vous explosaient les tympans au simple son de leurs voix aiguës et stridentes. En cette belle matinée, il l'avait prise en douceur, le temps de se vêtir et de se laver, il aimait ce jour, car c'était la seule journée de la semaine où il pouvait dormir et profiter de sa matinée sans pour autant penser à sa journée, il faisait partie des élèves ayant choisi astronomie en option, ce cours était intéressant vu que la plupart du temps le cours commençait très tard, dans la soirée lorsque les étoiles et la lune brillaient à son paroxysme. Bien évidemment, d'autres cours l'attendait en fin de matinée. Après s'être habillé, il traînait dans les couloirs en compagnie de Raphaëlle, il était vêtu d'une tenue traditionnelle de Poufsouffle, un cape noir et jaune dorée en soie avec un pantalon noir et un veston noir. Tout deux avaient Astronomie, d'ailleurs Jacob lui avait avoué ses mésaventures une semaine auparavant avec Celian. Elle semblait très contente pour lui, il l'appréciait beaucoup, car à ses yeux, c'était la fille ou voir même la personne la plus censé dans cette école. Elle ferrai sans doute une très bonne préfète en septième année, bien sûr, Jake ne serai pas là pour le voir. Pour revenir à Celian, Jake ne l'avait pas revu officiellement, leurs dernières rencontre datait de quelques jours déjà, deux jours précisément, bizarrement il ne l'avait pas croisé la veille, enfin si on ne comptait pas la magnifique lettre d'amour que Celian lui avait envoyé la veille au soir. Toutefois, Jacob se doutait bien que les cours et les examens prenaient beaucoup de temps, d'ailleurs il devrait prendre exemple sur lui, car ces derniers temps Jake avait pris l'habitude de réviser au dernier moment. Les deux Poufsouffle venaient d'arriver dans la grande salle commune, la salle se vidait petit-à-petit, encore un avantage certain pour ceux qui commence à 9h30. La jeune femme venait de l'abandonner pour rejoindre d'autres sorciers comme Justin Finch, un poufsouffle de septième année.

_A tout-à-l'heure Raphaëlle!

Lui avait-il répondu avant qu'elle s'en aille retrouver ses amis, un petit sourire narquois envers la jeune femme et ses amis s'éternisa. Il était comme figé, quelques secondes plus tard, Jacob tourna la tête en direction des tables ouest, celle de Serpentard et Serdaigle d'origine, il se sentait un peu idiot en apercevant son petit-ami assis à une table avec d'autre Serpentard, il ne voulait pas le déranger, c'était l'une des premières fois qu'il l'apercevait dans la grande salle commune un matin. Avant de se diriger vers une table pour prendre un truc à grignoter, il lui fit un signe de la main avec un grand sourire. Il semblait en forme malgré les énormes cernes marqués sous ses yeux, Jacob s'était installé tranquillement sur l'une des tables et comme à son habitude, il demanda à un poufsouffle de septième année, si le professeur Ishtar avait donné des devoirs ou avancé le cours. Bien évidemment, rien de très palpitant. Une nouvelle fois, Jacob tourna la tête en direction de la table de serpentard et Serdaigle, il en profita pour vérifier si Anaconda ou Ella étaient là. Bien évidemment c'était juste un prétexte pour regarder Celian. Après plusieurs minutes à feuilleter son livre d'astronomie et faire les exercices demandés n'importe comment. Dans sa tête, la situation était assez compliquée, faisait-il le premier pas ou Celian le ferait? bref, voulait-il voir Jacob maintenant? bref, autant de questions pour pas grand-chose, il avait prit son courage à deux mains, il se redressa, il avait pris ses affaires et se dirigea vers le petit groupe de vipère, à son rythme bien évidemment, il voulait donner l'impression du mec décontracté et surtout pas intimidé. Celian n'était cas quelques mètres de lui, une grande place sur le banc était libre, il s'avança vers lui et déposa son sac à côté de Celian, il salua brièvement les serpy qui l'entourait d'un signe de la main, cela semblait naturel, l'origine du sang ne devait pas les embêter. Au moment propice, il lui donna un simple baisé sur la joue.

_Salut! tu vas bien? t'as...une tête à déterrer un zombie, aufaite merci pour ta lettre, elle m'a fait plaisir




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Jeu 16 Sep - 16:54
    Celian déjeunait tranquillement en présence d’un ami, il s’entendait bien avec. Il ne savait pas s’il pouvait compter sur lui, il y avait très peu de personnes sur qui on peut finalement compter dans la vie. Il donnait quelques pétales de céréales à son rat, qu’il grignotait entre ses pates. Il passa encore une main dans son pelage tout en se mettant à rire à la blague de cet ami. Il se prit encore un peu de bacon et une gaufre quand un joli garçon vint prendre place à cotés de lui, il n’avait même pas remarqué qu’il était dans la grande salle. Il était content de le voire, il défia du regard ceux qui pouvaient dire quelque chose. Il ne voulait pas qu’on critique Jake ou qu’on touche à Jake, s’il venait à leur table c’est qu’il y était invité par Celian, il eut le droit à un simple baiser sur la joue. Cid son rat fixait de ses yeux Jake, il ne l’avait jamais mordu ou montrait des signes négatifs à son égard. Au contraire, il pouvait parfois même venir le voire. Cid avait une liberté totale dans le château et pouvait se promener toute la journée, il revenait voire assez souvent son maitre. Il le salua et lui demanda si quelque chose n’allait pas. Il avait une tête de fatiguée, ça irait mieux une fois qu’il aurait terminé son petit déjeuner, il prit un peu de café, c’était parfait pour lui, évitant de mettre du sucre dedans. Il n’avait pas fait beaucoup de prose dans sa lettre, il lui avait juste dit qu’il l’embrassait, lui manquait et ce n’était rien de plus. Il s’approcha un peu plus de Jake tout en le regardant fixement dans les yeux.


    ▬ Ca commence mal si mon homme ne m’embrasse même pas pour me dire bonjour !

    Il déposa délicatement ses lèvres sur les siennes, tout en passant un bras autour de ses épaules faisant attention en même temps à Cid pour ne pas faire le chuter. Ainsi il confirmait toutes les rumeurs sur leur compte et il aimait embrasser son petit ami. Et ce n’était pas parce qu’ils étaient dans une salle remplit de monde qu’il n’allait pas le faire. Il détacha doucement ses lèvres des siennes avec une petite caresse sur la joue. Il n’avait pas fait de french kiss, il mangeait et en plus du bacon. L’haleine irait mieux en sortant. Il commença à manger, il n’avait pas envie de parler de ça avec Jacob à la table des Serpentards il n’avait pas pour habitude de s’étendre sur ses problèmes en public.

    ▬Tout va bien. Tu as cinq minutes pour aller te promener dans le parc après ? Ou tu as cours ?

    C’était clair comme message : « Non ça ne va pas, j’ai besoin d’un gros câlin de la part de mon chéri et qu’on soit en tête à tête. » Il bu une gorgée de son café, tout en dévorant le bacon dans son assiette. Il avala, il laisserait ensuite vagabonder dans le parc son animal de compagnie, un peu d’air frais ne lui ferait pas de mal, il ne l’avait pas laissé sortir depuis cette histoire d’affreux monstre se trainant dans le coin. Il leva d’ailleurs le museau en agitant les moustaches comprenant qu’il allait faire un tour, terminant son café, il se leva tout en mettant son sac sur son épaule gauche.

    Il n’avait pas envie de parler ici, il tapota l’épaule de son ami Serpentard. Tout en lui passant une main dans les cheveux pour le décoiffer, et il fit signe à Jacob s’il voulait venir. S’il venait pas jusqu’au parc, au moins qu’ils aillent devant la grande salle. Il était heureux qu’il soit là car à ce moment précis il avait vraiment besoin de lui, de ses bras et de son réconfort.

Revenir en haut Aller en bas
Brad Prettyheart
Nombre de chapitres écrits : 1049
Sang : Sang-pur
Supporter de : moi
© avatar, icon, signature : Made in Bazzart
Date d'inscription : 09/08/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Jeu 16 Sep - 18:10
Jake venait d'arriver dans la grande salle commune où chaque sorciers prenaient le temps de déjeuner tranquillement, le jeune homme venait de quitter l'une de ses amies pour rejoindre le beau serpentard. Entre temps il avait pris le temps de déjeuner un peu, la mine affreuse de Celian lui avait donné envie d'attendre un petit moment avant de le retrouver de plus il était accompagné de ses amis serpentard. Même si Celian était extraverti et ouvert, il ne souhaitait peut-être pas gêner ses amis avec lui dans les bras. Enfin, le jeune poufsouffle abandonnait toutes ses idées grotesques pour aller le rejoindre à sa table. Malgré la présence peu agréable des serpentard, il s'installa auprès de son sexy serpentard. Pour éviter d'entacher la réputation de Celian ou de le gêner, il lui avait donné un simple baisé sur la joue. Au premier coup d'oeil il n'avait pas remarqué la présence de son rat "Cid", il se demandait encore pourquoi Celian l'avait appelé ainsi, pour son courage? en effet dans le grand théâtre une personne portant le nom de "cid" sont dotés d'un grand courage, se sont de grands guerrier valeureux en général, bref, tendit que Celian venait de balancer un regard aux serpentard qui l'entourait, un regard qui pourrait vous glacer le sang. Par ailleurs, Celian lui déclara comme à son habitude ce qu'il attendait, ce n'était pas de l'ironie ou encore des piques, à-vrai-dire Jacob avait du mal à l'interpréter. Rapidement, il compris que leur relation ne le dérangerait pas en public heureusement d'ailleurs, une écharde en moins. Malgré sa mine affreuse Celian s'approcha de Jacob pour lui donner un doux baiser, ça faisait plaisir à voir. Quoiqu'il arrive, ils étaient là pour se soutenir. Pendant ce doux baiser, Celian avait enroulé son bras autour de l'épaule du Poufsouffle, à son tour, il en avait profité pour mettre l'un de ses bras sous la cape de Celian et déposer son bras autour de son dos, en gros sur son flanc gauche. Jacob le regardait déguster son petit-déjeuner, il était mignon à voir, tout comme son rat qui grignotait des céréales que Celian lui avait donné. Jacob n'était pas fan des rat, mais pour Cid il avait fait une exception, il lui caressa le bas de la tête. Pendant ce temps, Celian lui proposa d'aller se balader, du moins si celui-ci avait le temps, bien évidemment.

_Oh que oui! mon prochain cours n'est pas avant cinq heures, j'ai tout mon temps pour toi.

Jacob avait horreur d'entendre ce genre de choses, à chaque fois que quelqu'un lui disait cela, il avait l'impression que la personne allait lui révéler quelques choses de grave ou important. Toutefois, Jake fit mine de rien, il le regarda prendre son sac et libérer son rat, il émoustilla l'un de ses camarades serpantard en lui frottant la tête. C'est ainsi qu'il fit signe à Celian de le rejoindre, à son tour Jacob prit son livre d'astronomie et son sac contenant un compas et un globe, bref, pleins de trucs concernant l'astronomie. Il se releva s'avançant vers Celian, il mit son bras autour du dos à Celian. Il se demandait ce que Celian avait à lui dire, par moment Jacob pouvait se montrer très naïve par moment. En quittant la grande salle commune, il salua Raphaëlle de la main, celle-ci semblait très occupé avec son sixième année.

_Tu n'as rien d'important à me dire j'espère, c'est la meilleur journée de la semaine, c'est pas le moment de me la gâcher!

Jake lui avait dit ça de manière comique, Celian le savait très bien, il lui prit le bras pour le mettre autour de sa nuque, en passant il baisa sa main tout en la serrant de l'autre main.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Jeu 16 Sep - 19:11
    Celian avait en effet prit le risque d’embrasser Jacob sur les lèvres devant tout le monde. Se cacher ne faisait qu’augmenter les rumeurs et ce n’était pas son truc de créer des dires sur son compte. Il y en avait déjà assez comme ça. Tout en prenant son petit déjeuner et en donnant celui de Cid par la même occasion, un bras se glissa sous sa cape il laissa faire. Jacob avait tout droit pour le toucher c’était le seul et l’unique. Et si Cid s’appelait ainsi c’était parce que c’était un beau rat courageux. Il n’avait jamais été fan de rongeur, cependant dans la boutique d’animaux magiques, il était tombé sous le charme de celui-ci. Et cela depuis sept ans maintenant. Avait-il des dons ? Sûrement, il lui arrivait des faires des trucs bizarres, sinon ce ne serait pas un animal magique. Il se laissait faire. Il avait un peu engloutis comme un ogre son petit déjeuner. Il lui avait demandé s’il pouvait l’accompagner jusque dans le parc et sa réponse fut positive, il ne devait surtout pas s’inquiéter, il n’y avait pas de quoi s’alarmer. Une fois finit, il prit Cid avec lui, il ne le lâcherait qu’une fois qu’il serait dans le parc. Il saurait rentrer tout seul. Il avait toujours surveillé à ce qu’on ne lui fasse pas de mal, c’était tellement facile de s’en prendre à une petite bête. Il se leva, faisant un geste affectueux à son ami. Il partit ensuite en direction du parc avec Jacob sortant de la salle, faisant attention que Cid ne tombe pas de son épaule durant le chemin. Il avait remit son bras autour de ses hanches, le laissant faire, il aimait être proche de lui.

    ▬ Espèce de petit égocentrique, ce que je vais te dire n’a rien à voire avec toi ! Juste que j’ai besoin de parler de ça. Je ne crois pas t’avoir lancé le fatal ‘Faut qu’on parle !’

    Il se dirigeait tous deux vers le parc, il ne leur fallait que quelques pas, Celian devrait quand même reprendre les cours en fin de matinée, ils avaient donc un peu de temps devant eux. Il lui prit le bras, déposa sur l’épaule, passant derrière sa nuque et déposa un baiser dessus. Il se laissait faire par les douces intentions de Jake, une fois arrivé dans le parc, il se retira du bras de son petit ami, délicatement, afin de ne pas le rejeter, il se mit accroupis, et posa la main sur le sol. Son rat glissa de son épaule sur son bras et se mit à courir sur la verdure, disparaissant peu à peu. Ensuite il se releva pour emmener un peu à l’écart Jacob. Ne voulant pas que les regards indiscrets ne les vois, ils étaient tranquilles, sans aucun élève pour les observer, que de l’herbe à perte de vue. Il ne souhaitait pas non plus être entendu. Une fois qu’il fut tous les deux, il ne mit pas de distance entre eux, mais ne fit rien non plus, juste de poser une main sur la hanche de Jacob.


    ▬ J’ai un peu besoin de toi là ! Je me sens pas super bien. Mon grand frère Drew est à l’hôpital, tu sais un établissement comme Ste Mangouste, ma mère m’a dit que ce n’était pas trop grave mais elle ne m’a pas donné plus que d’explication que ça. Je suis un peu inquiet, ça me travail.

    Jacob savait ce que Drew représentait pour Celian. Il se ressemblait énormément, Drew était aussi blond que Cel’, les mêmes yeux, plus grand et moins bronzé. Par rapport à Norman qui était petit, les cheveux sombres et des yeux couleur noisette. Ensuite entre Norman et Celian, Pete, celui avec qui il avait des différents, il était un mélange de tout. En tout cas, Jake avait déjà rencontré Drew quand il était en venu en vacances chez Celian et avait vu au combien, ils étaient tous les deux complices quand ils étaient ensemble. En plus de la touche humoristique que pouvait apporter Norm’. Il avait peur pour son grand frère, il aimerait être proche de lui, il ne pouvait pas. Il n’avait pas le choix que d’attendre des nouvelles.

    Il essaya de sourire en se disant qu’il n’y avait aucune raison de s’inquiéter, il était juste content d’être avec le Pouffsouffle et qu’il soit là dans un moment d’inquiétudes pour lui. Il avait besoin de son réconfort, de ses mains, de lui. Il prit dans son sac un chewin gum sorcier, pour faire passer l’haleine du café, c’était à la menthe, et l’avantage était que le goût pouvait rester des heures.

Revenir en haut Aller en bas
Brad Prettyheart
Nombre de chapitres écrits : 1049
Sang : Sang-pur
Supporter de : moi
© avatar, icon, signature : Made in Bazzart
Date d'inscription : 09/08/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Sam 18 Sep - 21:26
Malgré les nombreuses rumeurs qui se fondaient dans les couloirs de poudlard, les deux amants ne semblaient pas infecté par l'éventualité d'être lynché par les rumeurs. De toute manière ils n'étaient plus à ça près, les rumeurs passent et s'épuisent. Lorsque Celian l'avait embrassé dans la grande salle commune, le poufsouffle c'était senti plus à l'aise auprès du beau serpentard, il ne se préoccupait plus, des jugements et autres persécutions futiles. Tendis que le beau serpentard accueillait avec plaisir le bras de son petit-ami, Jake l'observait dévorer son petit-déjeuner à une vitesse ahurissante, en le voyant, on aurait pu le prendre pour un troll d'obis. Une fois son déjeuné de terminé, Celian l'emmena dans le parc où il déposa son rat Cid dans l'herbe, mais après mûre réflexion il avait décidé de l'emmener dans un endroit plus sûr . Une étendue d'herbe aussi importante que celle de poudlard, devait être un véritable paradis pour un rat tel que Cid. Pour le taquiner un peu, Jake l'avait défendu d'annoncer une mauvaise nouvelle. Bien évidemment, si Celian avait besoin de quoique ce soit à Jake, serait là pour l'écouter et l'aider. Malgré sa mine atroce, Celian trouvait encore le moyen de le faire rire avec son répondant légendaire. Toutefois, il venait d'avouer qu'il avait des choses à lui dire, le besoin de parler.

_Héhé moi égocentrique? c'est pas faux, mais tu sais très bien que je m'inquiète pour un rien, je t'écoute, tu sais très bien que tu peux me parler à n'importe quel moment de la journée et même de la nuit.

Les deux amants continuaient d'avancer tranquillement dans le parc bras-dessus-bras-dessous. Celian semblait vouloir parler dans un endroit un peu plus discret, dans la simple intimité. Après quelques minutes de marche dans le parc, le beau blond retira le bras de Jake pour déposer à l'abri du danger son rat, l'endroit semblait plus vaste et peu occupé. Le regard du serpentard avait littéralement changé, la situation devenait très préoccupante, Jake ne pouvait plus attendre, il avait horreur de tout ce suspens. Le beau serpentard déposa alors ses mains sur les hanches de Jacob, à son tour, il déposa ses mains sur les bras de Celian. Il avait horreur de voir son homme préoccupé. Et pour dire, son frère moldu dont-il était très proche se trouvait dans un hôpital moldu. Il semblait fortement perturbé et inquiet de cette nouvelle, sa mère n'avait même pas pu le rassurer. Ce genre d'événement faisait partie des terribles aléas de la vie, contrairement à Celian, Jake avait eu la chance de ne pas être confronté à ce genre de situation. Dans la vie des humains, ce genre de crise sont très difficiles à vivre. De plus Jacob connaissait assez la victime, le frère de Celian pour ressentir son malaise.

_Oh si j'avais su...parle-moi


Les mots avaientdu mal à sortir, c'était compréhensible sur le coup, Jake avait besoin de réfléchir à ce qu'il allait bien pouvoir dire pour rassure Celian. En premier temps, il déposa l'une de ses mains sur la nuque à Celian, il l'enlaça, le colla contre lui, déposant la tête de Celian sur son épaule. Le poufsouffle lui frotta le dos tout en déposant son menton sur son épaule. Il était clair que Celian avait grand besoin de réconfort, d'un autre côté Jacob le comprenait, Celian avait beaucoup de mal à avouer ses sentiments et ses ressenties. Il se sentait mal, mais Jacob ferait son maximum pour le réconforter.

_Je comprends, ne t'inquiète surtout pas, je sais que ce n'est pas évident, mais essaye d'être positif, ta mère a justement fait ça pour que tu ne t'inquiète pas, attends sa prochaine lettre. Je suis sûr qu'il va bien, il est certainement entre de bonnes mains dans cet hôpital. De plus...ta mère a bien dit qu'il n'avait rien de grave, reste positif!

Toujours enlacé à Celian, Jake mit ses mains autour du visage de Celian, il le regardait droit dans les yeux, il se mit à l'embrasser ou du moins lui donner plusieurs petits baisés saccadés. Il voulait lui faire comprendre qu'il n'avait rien à craindre. Tout en continuant à lui frotter le dos, Jake lui demanda.

_Mais, on peut se débrouiller pour que tu puisses les voire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Dim 19 Sep - 1:52
    Si Celian était venu jusque dans le parc c’était pour avoir la tranquillité de parler avec Jacob, de pouvoir lui dire que depuis hier soir il pouvait se montrer inquiet pour quelqu’un, après avoir posé ses mains sur les hanches de son petit ami, sans aucune retenue, il serra légèrement afin de faire son aveux. Il y avait d’ailleurs quelques réminiscences qui remontaient en même temps que de parler de Drew. Il avait tellement de souvenirs avec son grand frère, qui n’avait pas encore rencontré la femme de sa vie et sans cesse il le rassurait car il était tellement beau. Il avait réussit à faire un peu d’humour avec Jacob mais son cœur n’en était pu à ce point, c’était beaucoup trop dur de parler de ça. Cela concernait un être tellement cher pour lui. Il lui avait dit et la première réaction de son Pousouffle fut « Parle moi ». La main chaude de Jake dans sa nuque lui faisait autant de bien qu’une séance de relaxation après une séance de sport, il se laissa aller, ne cherchant pas à se débattre, il rechercha même ce moment. Il n’allait pas pleurer, il ne voulait pas se montrer sous un signe vulnérable, ce n’était pas son style. Qu’il comprenne ? Les sorciers étaient capable de soigner des maladies super bizarres. Il était sûr que c’était difficile pour eux de pratiquer leur don sur des moldus. Il n’avait aucune connaissance pour. La chaleur et l’odeur du corps de Jacob était rassurant. Celian aimait énormément, il y avait cette senteur qu’il connaissait, c’était assez viril en fin de compte, il irait à comparer ça à une odeur marine profonde. Et aussi une odeur de feu s’il devait penser à un élément, il n’avait jamais compris pourquoi son corps avait été toujours aussi chaud. Il aimait être contre lui pour ça. Sûrement car il était plus froid, il était de la maison des serpents. Il y avait un tort sur les serpents, certains avaient le sang froid, or il avait touché le corps d’un python et c’était loin d’être froid. Il se serra encore d’avantage, il avait la main de Jacob dans son dos. Il avait raison il ne fallait pas s’inquiéter.

    ▬ Ma mère ne chercherait pas à me cacher des choses j’en suis certain. C’est jusque que la lettre est vague ! Je me fais des soucis pour rien. J’ai besoin de toi, fait moi sourire. Fait moi rire. Je veux essayer de tout ressasser.

    Il ne voulait pas tourner en rond, surtout là. Il comptait sur Jake. Il avait besoin de ses bras, de son corps, il encercla de ses bras les hanches de son compagnon. Qu’il ne considérait pas encore comme amant, il n’avait rien fait ensemble. Le visage encadrait dans les mains de Jacob, il reçu sur les lèvres plusieurs baisers alternatifs. Il ferma les yeux un instant.

    ▬ S’il le faut je demanderais à Dumbledore une autorisation spéciale pour quitter le château et je partirais par le Magicobus sans problèmes jusque chez moi.

    Il savait que c’était possible, il ne ressentait pas encore ce besoin profondément. Il avait pourtant déjà tout organisé, il aurait aimé que s’il fallait Jacob fasse partit du voyage, car il faisait partit de la famille depuis sept ans maintenant, tout comme l’est Tim. Griffith aussi était un de ses amis, il n’avait pas beaucoup rencontré sa famille par rapport aux deux autres. Il était serré contre Jacob, il l’embrassa, venant enrouler sa langue à la sienne, cajolant et caressant, dans un joli ballet tout en fermant les yeux, il avait besoin de ça. Il ne voulait pas que tout tourne autour de lui, de nouveau le CELIAN était de retour.


    ▬ Et toi comment tu vas ? Je n’ai pas pris beaucoup soins de toi ces derniers temps et je devrais.

    Etant beaucoup plus grand que Jacob, pas de beaucoup, il se redressa pour lui faire fasse, il était sérieux, il devrait prendre soins de son petit ami comme il se devait. Il avait envie de le protéger et d’être aussi proche que possible de lui. Il frotta son nez au siens, tout en glissant ses mains le long de son dos pour l’encercler encore plus fort, le plaquant contre lui. Il méritait toute son attention et toutes ses intentions. C’était vraiment important pour lui. Il déposa aussi un baiser sur le bout de son nez, se montrant doux et très câlin en cette matinée. Jacob devrait en profiter.

Revenir en haut Aller en bas
Brad Prettyheart
Nombre de chapitres écrits : 1049
Sang : Sang-pur
Supporter de : moi
© avatar, icon, signature : Made in Bazzart
Date d'inscription : 09/08/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Jeu 30 Sep - 17:47
Le Serpentard venait d'emmener le poufsouffle à l'écart du château, pour être plus claire, dans un endroit assez éloigné du parc. Le beau serpentard semblait avoir perdu tout son entrain, le moral dans les chaumières, il était rare de le voir ainsi. Il avait posé ses mains sur les hanches de Jake, celui-ci lui frottait les bras et le dos, lorsqu'il le regardait dans les yeux, Jacob avait remarqué certaines absences venant de Celian lorsqu'il lui parlait. Il était très chamboulé par les événements, ce qui pouvait agacer Jake, le regarder ainsi sans rien faire. Déposant l'une de ses mains sur sa nuque, Celian c'était complètement laisser faire. Le tenir fortement contre son corps lui faisait plaisir, même si c'était un peu égoïste venant de sa part, il n'oublia pas, néanmoins pas la tristesse de Celian vis-à-vis de son frère Drew. C'était terrible et triste, le monde moldu n'était décidément pas très avantagé contrairement au monde magique. Parfois Jake était heureux d'être née dans ce monde, un monde beaucoup plus sûr et très avancé au niveau de la médecine. Contrairement à Celian, Jake rencontrait rarement ce genre de situation, heureusement d'ailleurs. Il avait de la peine pour Celian, il n'aimait pas le voir dans un tel état. Toutefois,les paroles de Jake semblait l'avoir rassuré, ce qui le fit sourire, il savait très bien qu'il n'était pas un pro pour rassurer les gens. En voyant le beau serpentard retrouver le sourire, l'inquiétude se dissipa pour laisser place à la bonne humeur, c'était très rassurant de savoir que quoiqu'ils leur arriveraient, ils pourraient compter sur l'un et l'autre . Il fut quelque peu étonné lorsqu'il lui demanda de le divertir, il était vrai que ça lui aurai changé les idées après ce drame.

_Hm...peut-être qui sait? si ça se trouve ils ont décidaient de ne rien te dire pour la simple et bonne raison qu'il n y a rien du tout, un canular!

Pendant ce temps, Jake câlinait toujours Celian avec autant d'intérêt, malgré la situation de celian, jacob appréciait ce genre de situation, un petit moment d'intimité qu'ils pouvaient s'offrir de temps à autre, mais en y repensant, celian pouvait très bien demander cette fameuse permission, après tout des vacances prématurés ne pouvait pas faire de mal. Jacob était du même avis et même pour cette permission. Après ses quelques baisser, Jacob déposa une nouvelle fois à son tour, ses mains sur la tête de Celian. Il possédait de magnifique cheveux blond, à croire qu'il descendait tout droit du Soleil, aux yeux de Jake, Celian ne venait surement pas de mars! non plus de venus, mais du soleil, un digne héritier d'Apollon.

_Bien évidemment qu'il te la donneras et tu me cacheras dans tes valises héhé


Il espérait faire sourire Celian malgré le faible degré d'humour du poufsouffle, par la suite Celian se resserra à Jake pour l'embrasser fougueusement. Jake glissa alors ses mains et ses bras autour de Celian pour le réchauffer malgré la température ambiante. Si il avait pu, il serait rester serré à Celian toute la journée, un peu comme son nounours. Jake était un peu surpris de la réaction de son petit copain, malgré ses problèmes personnels, il s'inquiétait encore pour Jacob, c'était-à-plus rien y comprendre. C'est d'ailleurs ce que lui reprochait à chaque fois Jacob en lui demandant de ne pas s'inquiéter pour lui.

_écoute, ce n'est rien, je vais très bien, si j'avais un problème tu aurai été mit au courant par l'un de mes amis ou par moi même, la seule chose qui puisse m'arriver c'est de me prendre un mauvais coup au quidditch. Enfin...tu vois ce que je veux dire

C'est alors qu'il se rapprocha de jacob pour taquiner son visage, c'était très romantique et passionnant. Le toucher était l'un des meilleurs sens que pouvait posséder un homme, ressentir ses grands et forts bras autour de lui, son visage contre le sien et ce baisé, jacob se trouvait en pleins Nirvana.

_t'es sûr que ça va au moins?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Ven 1 Oct - 18:54
    Celian ne pensait pas que sa mère ce serait amusé à faire un canular sur un sujet aussi grave que la santé de son grand frère, c’était le genre de chose que Celian pourrait vraiment prendre très mal. Si cela était vraiment grave sa mère aurait du lui dire et pour cette raison aussi il pourrait avoir de la rancœur vis-à-vis de celle-ci. Ils savaient tous que maintenant il était avec Jake et tous semblaient enchantés et serait content de le revoir dans les bras de Celian. Ce qui était vraiment génial. Il fit un signe négatif de la tête, évitant cette possibilité qui ne ferait que l’inquiéter inutilement. Il appréciait énormément les mains de Jacob sur sa nuque et dans ses cheveux, il avait l’autorisation de toucher tout le corps de Celian sans aucune gêne et le jeune Serpentard en faisait tout autant. Il verrait pour demander une permission à Dumbledore s’il le fallait. Il le serra un peu plus contre lui se permettant d’ouvrir quelques boutons de la chemise de Jake pour y glisser son visage quelques minutes pour avoir son odeur déposant des baisers dans le creux entre ses deux pectoraux et remontant délicatement ses lèvres jusque dans son cou. Il aimait pouvoir toucher la moindre partie de sa peau et il adorait l’odeur qu’elle avait. Cette odeur de soleil et cette petite odeur aussi qui n’appartenait qu’à lui. Il devait sûrement avoir un savon aux agrumes, tel que le citron ou le pamplemousse. Ce qui restait très masculin. Il réfléchit un peu tout en redevenant sérieux, relevant les yeux vers le garçon. Il allait parler très sérieusement cette fois à Jacob. Il ne savait pas comment il le prendrait, mal comme bien. Un petit vent c’était levé le faisant coller d’avantage au corps de son petit ami.

    ▬ J’aimerais que tu m’accompagnes si des fois j’avais besoin de partir. Je demanderais aussi l’autorisation pour toi, car j’aimerais que tu sois présent avec moi. Tu comprends…même si j’ai ma famille je voudrais que tu sois présent.

    Il ignorait si Dumbledore accepterait et même Jake. Depuis toutes ces années il faisait partie de sa famille. Il serait donc normal qu’il vienne avec lui. C’était les caprices de Celian, comme d’habitude il n’en faisait qu’à ça tête. Il n’avait pas dit ces derniers mots pour protéger Jake, quand il parlait de prendre soins de lui, c’était juste qu’il ne fallait pas qu’il le relègue dans un second plan. Il avait l’impression de se faire remonter les bretelles sur le moment. Il voulait juste un peu le chouchouter ce qui était normal.

    ▬ Jake tu sais très bien que c’est l’équipe de Serpentard la meilleure, c’est normal je suis dedans. Et je ne ferais aucun effort même si t’es dans l’équipe adverse, donc attention au cognard.

    Il se mit à sourire tout en venant lui mordiller le lobe de son oreille, et il vint l’embrasser. Qu’est ce que fait un couple souvent ? S’embrasser, tout en posant une main dans le bas de son dos, il fit pénétrer la langue dans la bouche de son petit ami tout en venant enroulé les deux ensemble dans un ballet en osmose. Il allait bien, il ne devait surtout pas se faire du soucis. Il savait être fort et prendre sur ses épaules. Il ébouriffa de son autre main les cheveux de son homme tout en réfléchissant un peu, après ce baiser qu’il lui offrit il eut une idée.


    ▬ Demande moi là ce que tu veux ! Que ce soit le truc le plus dingue je m’en fou ! Je ne sais pas dire les mots qu’il faut, j’ai envie de te montrer combien je tiens à toi !

    Il voulait faire n’importe quoi pour Jake, il attendait et il espérait que Jacob demanderait un truc dingue. Il avait ce grain de folie. Une petite étincelle était présente dans les yeux du jeune homme. En plus le poufsouffle était un profiteur. Il déposa encore un baiser sur sa joue. Il avait besoin de se changer les idées et ce serait grâce à son petit ami qu’il le ferait. Il lui offrait tellement au quotidien, que c’était une façon de le remercier et il savait aussi que ce que lui demanderait celui-ci, il adorerait le faire. Car il aimait faire plein de choses avec son chéri.

Revenir en haut Aller en bas
Brad Prettyheart
Nombre de chapitres écrits : 1049
Sang : Sang-pur
Supporter de : moi
© avatar, icon, signature : Made in Bazzart
Date d'inscription : 09/08/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Mer 6 Oct - 20:37
Après le malheur et la souffrance, l'atmosphère commençait à se détendre petit-à-petit, la fatigue et le chagrin qu'éprouvait Celian était toujours présente, du moins, sans le malaise de Celian . Comme tout être humain saint d'esprit, il avait besoin d'une épaule amicale pour se lâcher un bon coup, Celian avait tellement eu de pression et de stress sur les épaules, qu'il avait justen eu besoin de craquer et de se lâcher un bon coup pour relâcher la pression, néanmoins les paroles du poufsouffle ne semblait ne pas l'avoir rassuré tant que ça. Décidément, Jake était vraiment nul pour rassurer les personnes en détresses. Bien évidemment il voulait que Celian se sente bien à ses côtés, quoi de plus normal. Jake avait alors les mains autour de la nuque à Celian, bien que celui-ci venait d'être pas mal chamboulé par les événements, il se mit à défaire quelques boutons de la chemise à Jake pour laisser entre entrevoir une partie du torse au poufsouffle, le beau serpentard devait surement apprécier la chaleur du corps de Jake en le voyant plonger sa tête contre son corps, il avait pu sentir les doux baiser de celian contre son buste, ce qui lui avait donné quelques frissons. Son étreinte était toujours aussi serré, Jacob avait alors déposé l'une de ses mains autour de l'abdomen de Celian, tendit que la deuxième caressait délicatement les cuisses du serpentard, ce chanceux de poufsouffle se faisait papouiller avec sensualité par son homme, pourtant la logique des choses aurait surement voulut que ce soit Celian qui fasse cajolait et non jacob. En tout cas, il était clair que Jacob adorait sentir la force et la musculature du beau blond autour de lui. Le serpentard continuait son ascension en embrassant jake au cou, la tentation était à sont comble, Jacob se retenait de toutes ses forces de l'embrasser fougueusement, toutefois cette passion se stoppa nette lorsque Celian reprit son air grave, cet air i inquiétant qui vous glace le sang quand-il vous fixe du regard, à cet instant, Jacob venait de se demander la raison de ce regard aussi soudain. Un long soulagement s'écoula lorsqu'il entendit la proposition de Celian

_J'accepte naturellement, tu sais très bien que tu peux compter sur moi et mon soutien, de plus revoir ta famille va certainement me changer les idées, quoique tout comme moi, tu dois appréhender leurs réactions, enfin bref, pour le moment ce n'est pas important, je suis content de t'entendre dire ça, faire partie de ton monde et de ta famille me fais plaisir


Jacob avait encore du mal à réaliser ce qui lui arrivait avec Celian, toutefois ça ne l'empêchait pas de vivre un parfait amour avec Celian, un amour libéré et ouvert au public, un eldorado, un rêve encore inimaginable aux yeux de Jake. Le problème de Jake et des poufsouffle de poudlard, c'est qu'ils avaient la mauvaise habitude de se projeter très loin dans l'avenir. En pensant à la permission exceptionnel de Dumbledore, il espérait qu'ils leurs délivrerai cette permission, ou plutôt celle pour Jake, car celle de Celian était presque sûre et naturele vu les conséquences. Celian trouverai certainement les bons arguments auprès du grand mage de poudlard. Jacob en avait profité pour s'installer sur les jambes de Celian, ils étaient tout deux face-à-face, le poufsouffle pouvait admirer paisiblement le visage du beau serpentard, il caressa du bout des doigts le visage pâle de Celian. jacob commençait à connaitre les réactions de son homme à force de rester auprès de lui. En évoquant les risques qu'il pouvait encourir à poudlard, le beau blond rétorqua avec une impulsivité déroutante, de plus il n'allait pas oublier son esprit combatif de vainqueur. Le beau serpentard c'était rapproché de son oreille pour lui glisser quelques mots "by Celian!"

_Peut-être! mais en attendant Poufsouffle est en première place dans la course des quatre maisons, même si Serpentard se trouve en deuxième place, tu vas devoir te résigner en avouant que Poufsouffle est supérieure à Serpantard héhé

Décollant son visage du sien, il se mit à sourire, Celian savait très bien que lorsqu'il se mettait à rire ou même sourire devant lui, Jacob avait du mal à résister à son charme. Jacob colla son front contre le sien et déposa ses bras autour des épaules à Celian, il adorait réellement ces tête-à-tête avec le bel Apollon. D'ailleurs, la passion commençait à renaitre entre les deux jeunes hommes. Tout deux collé nez-à-nez, Celian l'embrassa fougueusement, de façon romantique, comme un jeune couple qu'ils étaient. Jacob avait fermé les yeux pour ressentir la passion au plus profond de lui. Il sentait les bras de Celian descendre au bas de son dos, au bout de quelques secondes, Jacob avait glissé une main derrière la tête de Celian, sentant une nouvelle fois sa chevelure dorée entre ses doigts. Ce doux baiser se termina soudainement lorsque Celian lui ébouriffa les cheveux, il se retrouvait avec les cheveux en pagaille. Toutefois il se rattrapa en lui fessant une offre dés plus alléchante, Celian lui proposa de lui réaliser le moindre de ses désirs.

_Oh! mais qu'ai-je fais pour avoir une telle offre de ta part? hum...laisse-moi réfléchir...hum...tu pourrais...tu pourrais me faire découvrir le monde moldu, m'inviter à dîner et puis..m'offrir une surprise de taille en rentrant! j'ai toujours voulu découvrir ton monde avec les choses les plus romantiques et dingues qui puisse traverser penser, le fantasme moldu! je veux voir le moldu qui sommeille en toi, montre moi ton art, je veux connaitre tes désirs les plus fous.

Jacob souhaitait passer un maximum de temps avec Celian, surtout dans l'intimité, le connaitre encore plus, voir un Celian unique, bien évidemment il aurait pu toucher au sujet sensible comme la bataille contre lord voldemort, mais Jacob ne voulait pas détruite ce moment merveilleux entre eux, et ce n'était pas le moment pour éveiller les mauvais souvenirs.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Mer 6 Oct - 23:46
    Depuis qu’ils étaient dans le parc, ils avaient trouvés un petit coin reculé pour s’assoir tous les deux, endroit où il pouvait tous les deux se faire des papouilles tranquillement sans que personne ne puisse venir les surprendre. Celian c’était permis alors de faire sauter les deux premiers boutons de la chemise de Jacob et il y a peu de temps, il c’était vu avec beaucoup moins de vêtement, il aimait énormément entrer en contact avec la peau de Jake, elle était si douce et si chaude à la fois. Il voulait l’embrasser sur chaque centimètre carré. Le beau Pouffsouffle se permettait de passer ses bras autour de ses abdos et lui caressait même les cuisses et le jeune Serpentard ne disait rien du tout, au contraire, il voulait que ces contacts existent entre eux. Il refusait de mettre une proximité entre eux. A quoi cela servirait-il que de s’éloigner ? Il ne voulait aucuns secrets avec lui. Il fut grave durant un court instant et il voulait qu’il soit présent si des fois il avait besoin de partir de l’école. Quand à la réaction de sa famille, il ne doutait pas qu’il serait très heureux de voir le jeune homme avec lui. Sa mère lui sauterait certainement au cou comme elle le faisait avec chacun de ses fils. Celian avait été élevé dans un monde purement masculin, il aurait tellement souhaité avoir une sœur et ne pas être le petit dernier de la famille. Il ne pouvait pas refaire les choses, elles étaient faites comme ça et il ne voulait surtout pas contredire. Si Jacob avait peur parce qu’il était le petit ami de Celian, il ne devait surtout pas.

    ▬ Ma mère sera enchantée de rencontrer mon petit ami, elle est tellement contente pour nous deux, mon plus jeune frère va te bouder, l’autre va venir te donner une tape dans le dos amicalement et chaleureusement, quand à Drew il va être heureux. Si c’est mon père qui te fait peur, il va t’emmener dans un coin pour te sermonner et te dire que tu dois bien prendre soins de moi.

    Il connaissait chacune des réactions de sa famille quand Jake arrivera et qu’ils sauront qu’il est son petit ami. Il eut le droit à ce que les doigts de Jacob ne lui caresse le visage, de longs frissons le parcourir, il ferma les yeux afin de savourer ce moment et il ne dit rien du tout, Jacob avait pris place sur ses jambes à cheval sur ses cuisses comme dans la piscine l’autre jour et une des mains de Cel’ était posée dans le bas de son dos afin de le maintenir. Il se montrait un peu pensif, surtout qu’il venait d’amener un sujet délicat entre toutes les maisons de Poudlard, qui n’était autre que la coupe de Quidditch. Celian pouvait se montrer vraiment sauvage dans les matchs qu’il pouvait faire avec chacune des maisons. Il jouait de la batte avec énormément de stratégie. En plus il faisait remarquer avec Brillance que l’équipe de sa maison était dans la première place du championnat.

    ▬ Cela n’est qu’une question de temps. On va mettre bientôt la pâtée à tout le monde !

    Celian était énormément fier d’être dans la maison des Serpentard. Il ferait tout pour contribuer à l’honneur de celle-ci. Il c’était permis d’embrasser son petit ami avec fougue et passion et s’il devait recommencer dans les dix seconds il le referait. Il lui demanda quelque chose de complètement dingue, il c’était attendu à tout sauf à ça. Il fut un peu sur les fesses bien qu’il soit déjà assis. Tout en regardant Jacob droit dans les yeux, il ne savait pas trop quoi dire sur le moment et que pouvait-il dire ? Lui faire preuve de Romantisme ? Il n’aimait pas les artifices à deux balles avec les bougies, le repas et les étincelles dans les yeux. Il allait devoir faire comment ? Il était dans l’incertitude.

    ▬ Je te ferais découvrir ça un jour. J’essaierais, je ne suis pas un professionnel du romantisme. Je ferais ce que je peux avec le repas et tout ! Promis je te ferais ça. Mais je pensais plus à faire un truc de dingue, là maintenant avec toi…Tant que nous sommes tous les deux. Jacob ! je pensais que t’avais plus d’imagination que ça !

    Il frotta le bout de son nez avec le siens, il pourrait prouver de tellement manière que ce soit qu’il tenait à Jake. Il avait envie que Jake ait l’esprit d’initiative cette fois. Il avait le droit à tout ce qu’il voulait et il lui accorderait. Il tenait toujours paroles. Il avait certes des désirs les plus dingues. Il avait des choses que souhaitaient des choses.

    ▬ Je te ferais peur si je te faisais par de mes désirs les plus dingues. Tu partirais en courant mon pauvre en pensant que tu tiens la main d’un fou !

    Il se mit à rire tout en le taquinant encore. Il aimerait bien connaitre ceux de Jacob par contre, il avait besoin que pour une fois il prenne les choses en main tout en laissant Celian comme homme de la situation. Il le protégerait toujours son petit Jake à chacune des secondes de sa vie. Il avait compris qu’il était amoureux, il n’était pas encore prêt à dire « Je t’aime », mais un jour ça arrivera très certainement.

Revenir en haut Aller en bas
Brad Prettyheart
Nombre de chapitres écrits : 1049
Sang : Sang-pur
Supporter de : moi
© avatar, icon, signature : Made in Bazzart
Date d'inscription : 09/08/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Jeu 7 Oct - 17:09
Le petit couple d'amoureux était serein, à l'abri des ragots, tout deux peinards à se faire des papouilles, les autres élèves de l'école ne passaient même pas dans cette partie du jardin. Celian leurs avaientdégoté un bel endroit paisible dans la vague étendue d'herbe qui entourait l'école de magie. Celian était collé à Jake et le temps que celui fasse pareille en lui montant dessus, le serpentard avait reprit son air inquiétant, il venait de l'inviter à rejoindre sa famille en sa compagnie. Et contrairement à sa famille, celle de Jake était aristocratique, un langage soutenu un peu coincé, par moment il enviait les autres familles, comme celle des moldu où le dialogue était très ouvert, c'était assez dingue de constater la différence flagrante entre les moldu et les sorciers, toutefois l'amour de la famille reste très présente. Par ailleurs Jacob pouvait compter sur sa mère et le reste de sa famille maintenant qu'il connaissait ses trois cousines de la famille Lewis. Les quelquefois où Jacob était passé chez Celian en voyage, il avait trouvé sa mère très charmante et sympathique tout comme son père quoique quand-il devait se mettre en colère, Jacob préférai ne pas se trouver dans les parages. Quant à ses frères, il n'avait rien de spéciale à leur reprocher, durant son escapade chez les moldu, ils c'étaient montrés très correcte envers lui ou du moins pas directement parlant. Jacob avait cessé de penser à ce genre de chose lorsque sa moitié lui avait prédit la futur réaction de ses proches. C'était un peu injuste pour l'un de ses frères, mais après tout il fallait bien faire des sacrifices et de toute manière avec tout ce que Celian lui avait dit sur "Pete", il n'était pas une grande perte vu qu'il n'appréciait pas le fait que Celian soit un sorcier, c'est qu'il n'appréciait pas les sorciers en règle générale alors?

_C'est vrai que ta mère est une femme charmante, c'est une excellente cuisinière je trouve, pour Pete, je n'y peux rien, c'est dans sa nature d'être comme ça, je ne lui en voudrai pas de toute manière si je m'entends bien avec le reste de ta famille dont tes deux autres frères, ça me va, ton père est juste raisonnable, si c'est juste ça, c'est pas un problème, prendre soin de toi ne sera pas très dur, bien au contraire, le plus dur sera de me retenir pour ne pas interférer dans ta requête concernant tu sais qui sur tu sais quoi.(notre sujet sensible)

Une fois rassurait, Jacob avait délicatement posé ses doigts sur le visage de Celian afin de l'embrasser. Son sourire charmeur tournait en boucle dans l'esprit du pousouffle, il trouvait tellement beau son homme, il fondait d'amour à chaque grimace de ce dernier. La conversation était passé sur la rivalité de leurs maisons respectives, c'est d'ailleurs toute l'originalité de leur couple, c'était un amour passionné tout en étant amicale, au moins, il était claire que leur relation ne deviendrai pas monotone. Pour la coupe des quatre maisons, Serpentard était fixé à la seconde place depuis des années déjà, la dernière fois que Serpentard avait gagné la coupe, c'était lors que la première année de Jacob et Celian. Depuis Serpentard est à la deuxième place, l'année précédente c'est serdaigle qui l'avait remporté de peu devant serpentard, peut-être cette année Poufsouffle serai premier et serpentard encore deuxième. Mais toutefois, il n'avait pas tord sur un point, Serpentard possédait une puissante équipe de Quidditch, étant remplacent Jacob observait toujours Celian jouer lorsqu'il en avait l'occasion. Celian croyait encore en la victoire de Serpentard, sans doute un peu trop optimiste.

_Je n'en suis pas si sûr figure toi, Serpentard sont peut-être très fort au Quidditch, mais pour la coupe des quatre maisons, vous vous retrouvez toujours en deuxième place, tu te souviens de l'an dernier? Serdaigle vous avaient laminé, cette année je suis sûr que la victoire est notre. Ah oui, votre prochain match c'est quand?

Même si il regrettait encore de ne pas faire parti de Gryffondor ou encore Serdaigle, il avait apprit à se plaire et à se faire une place au sein des Poufsouffle. Alors qu'après l'avoir embrassé tendrement, Celian lui avait alors demandé quelque chose d'assez inhabituel pour Celian, et d'ailleurs la réponse de Jake l'avait quelque peu étonné, Celian accepta mais renouvela sa demande car il souhaitait prouver son amour dans l'immédiat. Il s'esclaffa une nouvelle fois en lui titillant le visage du bout du nez, toute en se flattant, comme à son habitude d'ailleurs, le poufsouffle voulait lui montrer qu'il n'était pas aussi calme qu'il vouait bien le faire croire. Jake l'agrippa soudainement par la main et l'emmena à son tour à l'intérieur de Poudlard. Avant d'atteindre l'école, il se tourna pour lui dire qu'il n'attendait pas la perfection envers lui.

_Je ne t'es pas demandé un truc super parfait non plus, un resto secondaire me suffira, à vrai dire c'est la suite qui m'intéresse! bon direction la grande salle commune! tu veux voir un truc dingue? prépare toi je vais mettre le paquet cette fois

Il baladait Celian dans poudlard en le tenant par la main, il voulait lui prouver son amour et donc la meilleure façon de le faire c'était de le révéler à tout le monde. Lorsqu'il lui demandera de l'embrasser, il ferrai une pierre de coup, pour la simple et bonne raison que dans la grande salle commune un journaliste de la torche de poudlard était toujours posté quelque part pour avoir des infos. D'ailleurs Jake ne savait même pas si Celian était au courant de son statut de journaliste à poudlard. La balade dans poudlard avait durée quelques minutes, il l'avait tiré tellement fort qu'il n'avait même pas fait attention au étudiants des couloirs. Une fois devant la grande salle commune, le poufsouffle pénétra à l'intérieur pour se placer sur l'estrade des professeur, Celian était alors face à lui.

_Une chose folle! alors si tu m'aimes vraiment, embrasse moi devant tout le monde


Du coin de l'oeil il regardait les élèves présents dans la grande salle, Danaé de Chysello, une poufsouffle responsable de la gazette devait à coup sûr se trouver dans la salle. Qu'allait bien pouvoir faire Celian face à la petite fourberie de son petit copain?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Ven 8 Oct - 0:58
    Il fallait dire que quand on était un séducteur comme Celian, on devait connaitre les coins pour être tranquille. Ce genre d’endroit était pratique, comme la salle des trophées où à coup sûr on était pas dérangé. Il avait Jacob qui avait pris de plus en plus de territoire sur ses cuisses. Venant jusqu’à s’assoir dessus, il ne disait rien du tout. Le laissant totalement faire. Il parlait de sa famille. Celian n’avait pas à se plaindre, même si sa famille ne faisait pas partie d’une haute bourgeoisie anglaise moldue, ils avaient un certain niveau de vie quand même et ses parents arrivaient à financer ses études de sorcier. Il y avait heureusement une possibilité d’échange entre l’argent moldu et l’argent sorcier. Celian avait réussit à deviner la réaction de chacun des membres de sa famille. Il n’en voulait pas plus que ça à Pete, il était tout simplement jaloux. Il a été difficile pour lui de délaisser sa place de petit dernier. Surtout quand un sorcier naît, il aurait tellement aimé que Celian soit rejeté. Tous deux avaient réussis à faire en sorte de ne pas faire part de leurs différents devant leur parent et leur famille par plus de respect. Même si Drew était au courant et n’appréciait pas plus que ça le comportement de Pete. Il ne pouvait rien y changer. Il n’avait pas envie de faire des sujets tabous avec Jake ni de sujet sensible. Ils étaient restés tous les deux sur leur position la dernière fois et il n’avait pas envie de faire de nouveau un sujet de dispute entre eux, ce qui serait vraiment nul, alors qu’ils étaient là à se papouiller.

    ▬ Mon père m’a déjà dit que si quelqu’un me faisait du mal que je le prévienne. Je me suis alors toujours demandé comment il ferait face à des sorciers expérimentés. Pas la peine de prendre soins de moi, je sais le faire tout seul !

    Il n’avait pas évoqué le sujet sensible. Ca l’amusait toujours d’imaginer son père face à des sorciers en disant qu’il ne devait pas toucher à leur fils. Même un jeune garçon de première année pourrait rapidement lui faire comprendre qu’il n’avait rien à dire. Ceci va sans dire que Celian respecte énormément son père. Il semblait vouloir le contredire, tout en rigolant Celian mordilla légèrement Jacob. Tout en lui faisant une boutade gentille sur l’épaule. Il semblait vouloir le contredire absolument sur la coupe de Quidditch. Autant dire qu’il ne fallait pas le lancer sur ce sujet car Celian peut encore une fois rester sur ses positions, la discussion rester quand même très gentille entre les deux garçons.

    ▬ Tu verras, tu peux dire ce que tu veux Serpentard gagnera cette année et tu peux raconter ce que tu veux !

    Il se mit à rire, tout en le prenant au niveau des épaules. Et remontant les mains, Jacob était en train de lui demander tous les trucs qu’il ne savait pas faire, être romantique, invité quelqu’un au restaurant. Il saura toujours bien s’habillé mais ensuite ? Il se posait des questions de comment bien se comporter ? Il devrait passer une bonne soirée tous les deux. Il pourra. Il essayera même à Poudlard, il a quelques contacts aux cuisines avec les elfes de maison. Il allait réfléchir à tout ça, ce sont les paroles suivantes de Jake qui le mirent plus la puce à l’oreille. Il était vraiment coquin son petit ami et ça lui plaisait vraiment qu’il soit ainsi. Il réitéra sa demande et à sa grande surprise, il fut tiré par la main, sortit de son petit cocon de chaleur qu’ils s’étaient formés tous les deux tranquillement sur le banc. Il eut envie de le ramener à lui mais il le laissait totalement faire.

    ▬ La suite ? Je me doute bien de ce que tu veux. Mais t’as besoin d’un resto pour ça. Tu n’aurais pas un peu le comportement d’une femme ?

    Il le taquinait encore une fois. Il devrait attendre aussi tout ce temps pour le faire ? Celian attendrait, disons qu’il faudra quand même qu’il fasse quelques petits trucs en attendant. Cela ne le dérangeait pas tellement d’attendre et ce n’est pas dans ce domaine qu’il avait de l’expérience en réalité. Jacob l’amenait jusque dans la grande salle commune et il l’amena devant tout le monde. Il ne voulait surtout pas se lancer dans un numéro de cirque avec Jacob et en plus ils attiraient déjà les regards sur eux. Il le repoussa de l’estrade de professeur. Cela ne le dérangeait pas du tout de l’embrasser en public, il fallait juste un minimum de respect. Il le regarda un instant, en plus Jacob était un peu plus petit que lui. Il avait une certaine hésitation. Il se moquait d’afficher son couple, il aimait l’embrasser par surprise.

    Il sourit finalement, tant pis, si c’était ce qu’il voulait, il déposa ses lèvres sur les siennes tout en fermant les yeux, l’entourant de ses bras. Il avait envie qu’il mette le paquet. Il allait le faire. Il le serra contre lui sans le faire mal. Et de nouveau il fit pénétrer sa langue dans la bouche de Jake, les deux s’entremêlèrent à nouveau. Il avait de l’expérience pour embrasser. Il relâcha un peu son étreinte au bout de quelques minutes. Il le regarda droit dans les yeux.


    ▬ Satisfait ou tu veux qu’on se donne un peu plus en spectacle encore ?

    Il savait bien que toute la grande salle commune fixait des yeux le Poufsouffle et le Serpentard. Certains allaient certainement essayer quelques railleries sur leur compte. Celian était beaucoup trop respecter pour que l’on tente quoique ce soit sans représailles.

Revenir en haut Aller en bas
Brad Prettyheart
Nombre de chapitres écrits : 1049
Sang : Sang-pur
Supporter de : moi
© avatar, icon, signature : Made in Bazzart
Date d'inscription : 09/08/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Mar 12 Oct - 22:31
Il était vrai que Celian faisait parti des inconditionnels don juan de Poudlard, contrairement aux apparences, Jake ne lui arrivait même pas à la cheville, il avait eu quelques conquêtes les années auparavant, mais la liste du beau blond était bien longue et complète. Après tout, Celian était très beau, malin et fort, sans doute le seul serpentard ayant du génie aux yeux du poufsouffle. Alors que Jake s'installait proprement et confortablement sur Celian, celui-ci continuait à lui parler de sa famille moldu. D'ailleurs Jacob était curieux de savoir la réaction, la toute première réaction de la famille à Celiouh lorsqu'ils avaient pris connaissance de ce monde parallèle au leur et surtout l'adaptation et l'étonnement de la grande surprise de son homme, lorsqu'il s'était rendu compte de son potentiel, même s'il connaissait la réaction futile et négative de son frère Peter, il voulait vraiment connaitre leurs réactions, juste pour s'amuser, même si Jake connaissait brièvement les problèmes personnels de son apollon, il était plutôt content de ne pas avoir un problème constant et permanent au quotidien. Bien évidemment Jacob avait des soucis personnel, mais heureusement pour lui les vrais problèmes de sa famille concernait son père et le reste de sa famille, les Lewis. Depuis qu'il avait repris contacte avec ses trois cousines lewis, il avait interrogé son père et sa mère en vain, il savait juste que son oncle et son père étaient en conflit depuis des années déjà. Encore une histoire pathétique entre frère, à croire que les soeurs en général étaient plus calme que les hommes, quoique les soeurs Deshaies était un très mauvaise exemple. cela dit, Jacob avait encore du mal à comprendre la réaction de son père, comment pouvait-il vivre sans voir grandir ses trois nièces? après tout, la famille était faite pour se soutenir, s'aimer et vivre ensemble. Comme-ci il décidait de couper les gonds avec sa soeur Tanya du jour au lendemain, invraisemblable, l'union entre frère et soeur est sacré, les conflits ne durent jamais ou presque. Tendit que Jacob embrassait son homme tout en étant pensif, le bel Apollon lui annonça les mégardes de son père, sur le coup il s'était réveillé en ricanant.

_Arrête! c'est mignon, au moins ça veut dire qu'il t'aime et qu'il souhaite ton bonheur, c'est pas comme mon père, lui il ne se déplacerait pas pour me sauver je te le garantis, par contre ne le laisse pas attaquer un sorcier héhé

Le père de Celiou était une personne honorable, parfois il enviait la famille de celui-ci, le père de Jacob est une personne très dur, il considère qu'il faut se débrouiller seul et travailler dur pour réussir dans la vie, toutefois il avait la chance d'avoir l'appui de sa mère pour l'aider au quotidien. Quant à ce sauvage de serpentard, il le mordit tout en lui donnant une boutade à l'épaule, un véritable reptile ambulant. Après tout Jacob avait l'habitude de ces réactions masculines, à croire qu'il fessait tout pour avoir raison, il l'avait bien cherché en le provoquant. Pour montrer qu'il avait encore le dernier mot, il lui colla quelques coups dans les côtes. Il devait bien se rendre compte que Serpentard ne fessait pas le poids cette année encore une fois.

_Nous verrons! je préfère te le dire maintenant, mais je suis navré que tu sois aussi optimiste, la chute sera terrible héhé


C'était bien ça le problème avec sa serpouille blonde, il pouvait se montrer obstiner, entêté et irréaliste. Mais que voulez-vous, on ne choisi pas le caractère de l'être aimé. Sans oublier la tendresse, elle était enfin de retour après la bataille entre les deux rivaux, le confort après l'effort! le poufsouffle pouvait sentir les bras forts imposants de Celian autour de son buste, c'était toujours aussi agréable de le sentir contre lui. Jacob le sentait un peu dérangé lorsqu'il lui avait demandé d'être un peu plus romantique, à croire que chaque mots prononcés par le poufsouffle provoquait en lui une contraction musculaire. Il le regardait intrigué, il ne lui avait rien demandé de très compliqué, se prenait-il un peu trop la tête? mystère et boule de gomme et de toute manière il lui avait demandé ce qu'il souhaitait, c'était non négociable, le pire c'est qu'il lui demanda une deuxième fois ce qu'il souhaitait, ni une ni deux le poufsouffle l'avait ramené dans le château en un rien temps.

_D'une femme? je sais pas, par contre si j'ai l'occasion de me goinfrer à m'en faire éclater le bide puis avoir mon moment de tendresse juste après, dans ce cas là, oui ma ptite brebis blonde héhé.


Il savait très bien que ce surnom ne passerait pas, il était vrai que le poufsouffle aimé le titiller sur son physique et son statut. Le moment propice était enfin venu, une sorte d'action qui prouverait l'amour qu'éprouve le serpentard envers le poufsouffle, la première étape du '"je t'aime" en quelque sorte. Les deux amoureux se tenaient face-à-face face à l'assemblée de sorciers présent dans la grande salle commune. Celian ne bougeait plus, sur le coup Jacob le croyait incapable de le faire, c'est pourquoi il avait commencé à descendre de l'estrade, après tout si Jacob avait été à sa place, il n'aurait jamais eu autant de courage. Puis soudainement Celian l'agrippa et l'embrassa langoureusement, l'enroulant de ses gros bras, la moindre des choses à constater, c'est que le beau blond avait du courage contrairement à Jacob, celui-ci en était tout retourné, surpris, il resta figé durant ces quelques minutes. Lorsqu'il décolla ses lèvres des siennes, Celian lui demanda avec ironie si il en voulait plus. Sa réaction fut soudaine, il était heureux et impressionné à la fois, médusé face à la situation.

_Whoa...whoa-whoa!!


fut le seul mot qu'il avait pu donner à son homme, et soudain Jacob l'avait amené en dehors de la grande salle commune. Il ne fessait même plus attention aux élèves présent dans la salle, les langues de bois lui passait outre. Tout en continuant de marmonner ses quelques mots futiles, il resta figé face à l'un des seuils d'un muré à fixer le paysage.

_Non d'un petit gobelin! Celian-Romeo-Khaim, t'as vraiment du cran! franchement je n'aurais pas cru que tu l'aurais fait.

C'était la première fois qu'il avait des remords, de façon directe il avait bafoué sa réputation, il lui fit une accolade déposant son bras autour de son cou.

_Tu vas sans doute vouloir me tuer, mais je dois t'avouer quelque chose, je fais parti de la gazette de poudlard et beaucoup de journalistes étaient présent dans la salle...

ç


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Mer 13 Oct - 21:43
    Celian savait que la famille Lewis pouvait être parfois compliquée. Il ne connaissait sûrement pas tout des mystères de celle-ci. En tout cas tout ce qu’il voulait c’était l’un des membres de cette dynastie de sang pur qui n’était autre Jacob. Il ne fallait pas lui en vouloir. Eux allaient lui en vouloir. Comment Jake va pouvoir continuer à avoir des sang purs s’il ne se marrie et n’a pas d’enfants ? Il était certain que ceux qui font partie de cette famille allait certainement avoir un peu d’amertume à ce sujet. Il ne savait même pas si son petit ami avait déjà évoqué le sujet dans une lettre ou pas. Il n’essayait pu de poser beaucoup de questions à ce sujet. Il verrait en temps voulu. Si la famille de Celian est enchantée par les choix de leur fils. Il ne voulait pas forcer la main à son petit ami pour l’instant, il voulait surtout se consacrer à leur couple. Il se tut, il ne doutait pas un seul instant que son père ne l’aime. Il fit un signe positif de la tête, il ne laissera pas son père faire d’imprudence, il réfléchissait un peu. Il venait de lui dire quelque chose d’assez étonnant, il fut sérieux, il évoqua son père comme s’il n’avait pas la volonté de protéger son enfant. Il ne comprenait pas ses mots. Comme à chaque fois Celian ne jouerait pas son curieux, il laisserait Jacob évoquer le sujet, lui en parler. Et Cel’ ne donnerait aucun conseil, il ne ferait qu’écouter et le réconforter. Car pour Celian, un véritable ami c’est celui qui sait faire attention à l’autre et éviter de donner des conseils stupides. Il fallait savoir fonder ce qu’on pouvait dire. En cet instant Celian ne voulait surtout pas interpréter ce que lui avait dit son petit ami.

    Il était en plus navré que Celian soit aussi optimiste dans ce qu’il osait dire. Pourtant il était sûr de lui, il connaissait la vigueur de ses coups de battes. Les gens de Serpentard allait se battre avec énormément de ferveur pour avoir la première place de ce tournoi. Il ne voulait pas quitter Jake maintenant, se séparer de son odeur et de son contact serait beaucoup dur. Il n’y avait pu rien à dire sur le Quidditch tout serait à voire. Il allait amener les preuves de ce qu’il avançait à son petit ami, il allait lui en mettre plein la vu. Cel est le genre de mec qui aime surprendre et se faire remarquer par ses conquêtes. Il allait mettre le maximum, car il ne s’agissait pas d’une conquête cette fois plutôt de l’amour de sa vie, comme dirait quelqu’un de fleur bleue. Il n’avait pas osé lui dire ça quand même « Bredis blonde. »

    ▬ Va falloir que j’attende jusque là pour ça en plus ! En effet t’es pire qu’une femme !!!! Faut que je t’amène au resto pour te mettre dans mon lit. Il te faut aussi un collier et des boucles d’oreille ? T’es sûr que t’as pas été enlevé par des moldues mielleuses quand tu étais petit.

    Celian plaisantait sur le sujet. Il y avait toujours cette camaraderie et les moments où tous les deux se cherchaient, se lançaient mutuellement des vannes. Il ne changerait pas. Jacob l’avait emmené devant la grande salle. Il lui avait demandé de l’embrassé devant tout le monde. Celian étant quelqu’un d’assez respectueux avait préféré descendre de l’estrade des professeurs avant de faire quoique ce soit. Il l’emmena donc au bas de cette grande marche et fit ce qu’il lui demanda, tout en l’enlaçant, il l’embrassa devant tout le monde. Toutes les personnes qui étaient encore présentes dans la grande salle à cette heure si. Il ne fallait pas lancer ce genre de défit à Celian, car s’il acceptait, il allait jusqu’au bout, surtout pour son Jacob rien qu’à lui. Il fut assez satisfait de l’expression qu’il prit mais ce qu’il suivit il ne sut pas quoi dire.

    ▬ Je m’en fou de montrer notre amour, ce que je n’apprécie pas c’est que tu ais voulu me piéger avec cette histoire. Je suis prêt à accorder une interview. Mais pas de cette façon. Le pire c’est que tu savais ce que tu faisais et ça me dégoûte.

    Celian était un peu impulsif, il était froid et cruel et il se sépara même de Jacob. Il avait horreur de se faire piéger, il ne considérait pas ça comme une trahison. Il était en colère, son visage était froid, il restait calme. Il avait repoussé un peu le jeune homme en face de lui. Pour finalement traverser les tables de Poudlard, il avait besoin de sortir à ce moment là. Il marcher très rapidement jusque rejoindre la porte qu’il ouvrit, il ne savait pas encore où aller. Il n’avait même pas laisser le temps de répondre à Jake.
Revenir en haut Aller en bas
Brad Prettyheart
Nombre de chapitres écrits : 1049
Sang : Sang-pur
Supporter de : moi
© avatar, icon, signature : Made in Bazzart
Date d'inscription : 09/08/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Dim 17 Oct - 19:56
Après que Celian ait avoué son amour à Jacob, la scène avait pris des tournures incroyable. Cette fois-ci à la grande surprise générale, c'était Jacob qui venait de fauter. En effet, Jake avait demandé à Celian de l'embrasser devant une assemblée d'élèves de Poudlard, c'était déjà beaucoup demandé, mais le problème c'est qu'il ne l'avait pas prévenu pour les journalistes. En ne le prévenant pas, les journalistes de la torche allaient pouvoir se régaler, bien évidemment par la suite le poufsouffle aurait intercepter les articles sur ce sujet en demandant à ses confrères une faveur . D'ailleurs, il avait senti le malaise et la crise arriver lorsqu'il prévoyait de lui en parler. L'amertume et le remord l'enivrait petit à petit à chaque pas en direction du hale, il se sentait honteux et gênait. Il savait très bien que cette situation dérangeante était tout simplement de sa faute. Il redoutait péniblement la réaction de son homme, il aurait très bien pu le cacher à Celian en s'occupant de cette affaire en toute discrétion, mais voilà, Jake avait certains principes que possédait beaucoup de Poufsouffle, l'honnêteté. Au moins, il ne pourrait pas lui reprocher son manque de sincérité, sa réaction explosive avait surpris le poufsouffle, c'était la première fois qu'il le voyait aussi énervé. Il l'avait emmené à l'extérieur du château pour lui révéler la supercherie. Lorsqu'il lui avouait avoué la vérité, sa réaction fut massif et rapide, ses paroles résonnait encore fortement à l'intérieur de l'esprit de Jacob.

_Crois-moi, je sais, c'est dégoutant ce que je t'ai fais, je suis vraiment navré, ça me fais mal de te voir comme ça, je voulais pas te piéger comme-ça, ça m'a monté à la tête. Ne me laisse pas, je..je..Celian!

Avant même d'avoir fini sa phrase, Celian était déjà parti, Jacob connaissait plutôt bien ce genre de situation, il avait préféré le laisser partir un moment, le temps qu'il se calme et qu'il fasse le point. Pendant ce temps, il irait voir les autres journaliste pour leurs demander de ne pas publier d'articles ou de photos compromettantes. Le seul problème apparent, ou plutôt les deux problèmes restant, était Celian et l'avarice de certains sorciers de la torche . Les journalistes de différentes maisons dont-il ne connaissait pas très bien, lui avait proposé la terrible épreuve du "un du pour un service", chez les journalistes ça marchait comme ça, pour avoir un service comme celui-ci il fallait presque se sacrifier. Œil pour œil, dent pour dent comme dirait certains. Pour un article comme celui-ci, la mise à prix serait particulièrement élevé. Le poufsouffle avait dû se résigner en fournissant un article très important pour la torche.

_Très bien, je..je t'envoie tout par pigeon, une promesse est une promesse.


L'apprenti journaliste lui tendit alors la pellicule de son appareil photo ainsi qu'un papier signé de la main de Jacob. Ce traité était semblable à une épée à double tranchant de plus Jacob allait devoir en payer le prix fort, si c'était le prix à payer pour protéger Celian, alors il le ferrait, après tout Celian l'avait montré à plusieurs reprises qu'il était sincère envers lui depuis le tout début de leur rencontre. Une fois la rumeur évité, Jacob retourna à l'extérieur du hall de la salle commune. Il ignorait encore, comment Celian allait bien pouvoir le recevoir, de plus les railleries qu'entendait le jeune homme n'était pas évidente, toutefois il les ignorait, ça n'avait pas la moindre importance. Une fois le hall quitté, il c'était mit à la recherche de son homme, du moins si il l'était encore. Après plusieurs longues minutes à le chercher, demandant son chemin à certains élèves qui lui balançait des moqueries et d'autre qui lui répondait. Au bout d'un moment, Jake retrouva Celian dépité. Il s'approcha de lui encore meurtri.

_Désolé, tu m'en veux encore? je sais que tu ne pardonneras pas mon geste, mais j'ai réparé mon erreur.

Il s'approcha un peu plus de Celian, arriver à son extrémité, le poufsouffle lui tendit la pellicule contenant les photos. Il n'osait pas encore le toucher, toutefois il essaya en déposant l'une de ses mains sur l'une des épaules de Celian. Il espérait qu'il ne soit plus en colère, ou du moins assez pour ne plus lui en vouloir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Lun 18 Oct - 0:24
    Ils étaient sortis pour parler. Il n’avait pas aimé le ton insolant de Jake en plus pour lui dire qu’il y avait des journalistes dans la salle, il ignorait totalement qu’ils avaient créés un journal au sein de l’école. Que Jacob y contribue n’était pas un mal, cela lui faisait une activité et Celian était là pour approuver. Il lui avait demandé un geste, il l’avait fait, qu’on se moque de lui n’avait aucune importance. Il se vengerait des personnes qui le feraient, donc pas beaucoup n’oserait et sur Jake aussi, car si ça s’apprenait qu’on ait osé critiqué son petit ami, il y aurait aussi des représailles, donc ça ne leur viendrait pas non plus à l’idée. La bisexualité du jeune Serpentard n’avait jamais été un secret pour personne. Tout le monde savait à Poudlard qu’il pouvait être aussi bien avec un garçon qu’une fille. Il était déjà sortit avec les deux, l’un étant resté absolument secret et le plus étrange c’est que ce fut avec la personne de sexe féminin. Cependant c’était resté secret pour une autre raison que le fait que ce soit une fille. Il avait besoin de respirer et de penser à autre chose, il avait planté Jacob là. Il ne voulait même pas qu’il le suive ou qu’il vienne jouer aux victimes avec lui. Des trucs du genre qu’il n’avait pas eut le choix. Celian n’était pas dépité, ni déprimé, il était juste en colère, peut-être pas en rage mais il avait besoin de canaliser ses sentiments un peu vifs il risquait vraiment d’être méchant.

    Il vit alors arriver le garçon, il ne disait rien ne faisant que l’observer s’approcher de lui. Il semblait très mal le Poufsouffle, c’était de sa faute et quand il lui mit la péliculle dans les mains. Il eut alors deux pensées, la première fut que Jacob avait essayer de réparer son erreur et la seconde c’était bien entendu qu’il n’avait pas compris cette erreur. Il leva les yeux au ciel. Tout en lui redonnant la pellicule de la photographie il n’en voulait pas. Qu’est ce qu’il ferait avec ? Il était certain d’être photogénique et qu’il ressortirait parfaitement bien sur chacune des images qui en seraient sorties. Il avait besoin d’expliquer à Jacob certaines choses.


    ▬ Rends ça à son propriétaire. Je m’en fou d’avoir des photos de nous partout alors que nous nous embrassons ! T’as rien compris.

    Il n’avait pas honte d’être avec Jake, former avec un couple avec un garçon c’était la même choque qu’avec une fille. D’un point de vu anatomique, il y avait quelques différences mais d’un point de vu sentiment cela revenait au même. Ils avaient leurs disputes, leurs moments romantiques, leurs chansons et leurs souvenirs communs. En clair un couple gay n’était pas différent d’un couple hétéro. Il n’avait pas rejeté la main de Jake posée sur son épaule, ils se mirent un peu plus à l’écart. Leurs problèmes n’avaient pas à concerner les autres personnes qu’eux deux.

    ▬ Je n’ai pas apprécier ta façon de faire ! Qu’on soit pris en photo, que nous nous exposions comme couple, je trouve ça bien. Qu’on fasse un article dans le journal, qu’il soit positif, négatif, peut m’importe. Tant que je suis avec toi ! C’est le fait que tu m’ais demandé quelque chose d’assez personnel pour au final me piéger. Tu m’aurais dit qu’il y avait des photographes dans la salle je l’aurais fait quand même. Ce qui m’amène donc à une question. Pourquoi tu me l’as caché ?

    Il y avait sûrement une raison qui avait mené à Jacob de ne pas lui révéler qu’ils seraient certainement pris en photo tous les deux en train de s’embrasser. Il voulait savoir pourquoi, est ce que c’était un problème avec lui ? Un problème avec son égo ? Celian pourrait se faire prendre en photo toute la journée. Il aimait être exposé et se sentir sous les regards. Il avait un orgueil surdimensionné. Il ne le serrait toujours pas dans ses bras et il voulait contenir sa colère, ne voulant pas la déverser de façon abusive sur son petit ami. Il n’avait pas envie de tout gâcher entre eux. Il glissa finalement un bras autour de la taille de Jacob, il faisait un peu pitié à voire. Il n’avait pas envie de le voire démoralisé ou malheureux. Il n’y avait pas de prix à payer dans leur couple. Ils n’avaient pas à faire de concession et il devrait rendre cette pellicule à son propriétaire, ils allaient certainement super bien rendre dans le journal de l’école.

    ▬ Je ne veux pas qu’on se cache des choses ! Quand j’ai quelque chose à te le dire, je te le dirais toujours. Et encore plus maintenant et je veux que t’en fasse autant.

    Il avait toujours parlé avec sincérité à Jake depuis qu’ils se connaissent tous les deux et rien n’allait changer maintenant. Au contraire il lui parlerait avec encore plus de sincérité pour que leur couple à tous les deux puisse tenir.
Revenir en haut Aller en bas
Brad Prettyheart
Nombre de chapitres écrits : 1049
Sang : Sang-pur
Supporter de : moi
© avatar, icon, signature : Made in Bazzart
Date d'inscription : 09/08/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Dim 24 Oct - 18:21
Le mauvais coup de Jacob avait pris des tournures excessif, il n'aurait jamais imaginé à de telle conséquence avant même d'avoir exécuté son plan. Lorsqu'il avait imaginé ce petit plan mesquin, causer du tort à son compagnon était la dernière chose qu'il prévoyait. Jacob avait rapidement compris que sur ce coup-là, il venait de faire une sacrée bourde, pourtant le jeune homme était réputé pour son sérieux et son discernement, cette fois-ci son manque de maturité lui portait préjudice. Par ailleurs, il essaya tant bien que mal de régler une partie de son erreur. Pour autant, cela n'excusa néanmoins pas le mal occasionné, il en était bien conscient. Quant à Celian, sa réaction était compréhensible, même s'il avait réagi de manière impulsive, elle était justifiée. Il honorait assez bien sa maison, la colère d'un Serpentard pouvait s'avérer très effrayante quand il le voulait. Le poufsouffle avait préféré laisser le serpentard se calmer et ainsi réparer une erreur futur. Au moment où le poufsouffle avait retrouvé la trace du serpentard, Jake était figé, il n'osait s'avancer vers le Serpentard, par gène, par remord ou tout simplement par prudence. Il venait de le blesser, le trahir, bafouer leur amitié, même si ça n'avait pas été intentionnel, c'était déjà fait, il ne restait plus cas savoir si Celian lui pardonnerai son erreur ou du moins lui donner une deuxième chance, en règle générale Celian n'aurait pas étéaussi sévère. Toutefois, le jeune homme se décida, en allant voir le jeune homme, il s'approcha timidement et lui tendit directement la pellicule contenant les photos de la scène. Toutefois, Celian eut une réaction dés plus étrange en refusant la pellicule, il l'encouragea même à rendre la pellicule au sorcier journaliste, à vrai dire jacob ne semblait pas avoir compris ce que cherché Celian. Bien évidemment, il se doutait très bien que rapporter la pellicule n'allait pas arranger les choses, il voulait juste bien faire, de plus se pointer avec la pellicule lui permettait juste d'ouvrir le contacte avec ce dernier.

_Dis-moi...

La conversation venait de commencer, il était l'heure pour Jacob d'affronter ses propres erreurs, il avait essayé une entrée amicale en déposant l'une de ses mains sur l'une des épaules à Celian. C'est alors que ce dernier se dirigea avec Jacob vers un endroit plus discret pour parler de leur problème, la situation était assez gênante comme ça. Jacob pouvait sentir dans les paroles de Celian, qu'il était encore énervé, à tout bout de phrase, Jacob avait tout simplement envie de disparaitre. Pourtant, il avait un peu de mal à comprendre, d'après Celian, si Jacob lui avait révélé la présence des photographes, il l'aurai quand même embrassé, mais le pire moment fut celle de la fameuse question "pourquoi m'avoir piégé" lui-même ne le savait même pas, la scène c'était passé si vite, il n'avait même pas réfléchie au conséquence. Le poufsouffle se frotta alors la tête, démoraliser, on aurait cru qu'un gamin se fessait sermonner. Il n'osait même pas le regarder dans les yeux, il avait le regard enfoui sur ce qu'ils les entouraient, avec une voix calme et fatigué du moins d'impression, Jacob répondit alors à sa question.

_Je suis encore désolé, mais tu vas sans-doute trouver ma réponse un peu trop facile, mais pourtant c'est la vérité, je ne voulais pas te piéger, j'étais pris dans le feu de l'action, je me suis juste emballé, j'ai pas fais attention au conséquence, ou du moins un peu tard, c'est de ma faute, en t'emmenant dans la grande salle je n'avais pas l'intention de te piéger, loin de la.

Il ne savait plus trop quoi dire, ni quoi faire pour se faire pardonner. En apercevant la pellicule dans sa main il pensa d'abord à la détruire, puis après réflexion à la garder pour développer les photos un peu plus tard et ainsi les montrer à Celian, enfin, si la situation entre eux s'arrangerait. Toutefois il fut quelque peu surpris quand Celian déposa l'une de ses mains sur sa taille, peut-être ce conflit irait mieux, toutefois Jacob n'avait plus la tête à ça, il pouvait plus rien y faire vu que c'était sur le coup de l'émotion, un peu comme Celian lorsqu'il était en colère quelques minutes un peu plus tôt. Peut-être était-il frustré? ou se sentait-il encore coupable, surement, il laissa quand même faire le serpentard pour ne pas le contrarier. Il se sentait de plus en plus mal, Celian était déjà gentil de ne pas lui coller une baffe, passer de la colère et ensuite déposer l'une de ses mains sur lui comme-ci de rien n'était. Celian semblait faire preuve de beaucoup de clémence.

_Je le sais, depuis le début c'est comme ça entre nous, j'ai juste déraillé à mort..désolé

Parfois il se demandait vraiment si ça valait vraiment le coup de se battre, Celian en était la preuve vivante




Dernière édition par Jake Lewis le Lun 25 Oct - 1:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Lun 25 Oct - 0:53
    Il n’avait pas réfléchit, Celian eut un petit sourire amusé qui le caractérisait tellement bien. Il était tout simplement médusé de la façon dont Jacob avait cet air tellement innocent. Il n’avait pas réfléchit aux conséquences et ils en étaient maintenant tous les deux là dans ce couloir à discuter. Il devrait peut-être pas faire une montage de tout ça. La situation n’était pas grave. Il allait reprendre un sourire. Il avait horreur du sentiment d’être piégé, cette sensation de gêner de se retrouver dans un guet-apens, cela seulement à cause de son caractère qui souhaite toujours tout contrôler. Il ne devait pas accuser Jacob de ses propres défauts. Ce serait honteux de sa part. Il voulait juste qu’il ne se cache rien du tout tous les deux. Il les avait amenés un peu à l’écart tous les deux. Il lui avait demander les raisons de ce piège. Et il faisait une énorme bourde. Il ne devait pas monter autant les blancs en neige. Il se calma un peu les nerfs. Il était un peu trop sous tension ces temps si et il devait se calmer. Les ASPIC qui arrivaient à la fin de l’année en plus de cette mauvaise nouvelle qu’il avait reçu ce matin, les nerfs du Serpentard étaient trop fragiles. Jake était là pour le détendre, il avait mit son bras musclé autour de la taille de Jacob pour l’amener contre lui. Il passa une main virile sur la joue de son petit ami.

    ▬ Ouais ! Tu sais ce que tu vas faire ? tu vas assumer maintenant ! Tu vas rendre cette jolie pellicule à ce photographe qui va écrire cet article et nous allons jouer notre rôle de star. Car toi tu es ma star à moi.

    Celian était vraiment sérieux dans ce qu’il disait. Il serait bien dommage que de belles photos d’eux en train de s’embrasser ne restent à l’ombre. Ainsi il laissait le garçon faire son boulot de journalisme, il n’allait pas faire de la censure maintenant. Il resserra un peu plus son étreinte pour mettre son Jacob contre lui, il lui avait fait en plus un joli compliment, comme il se devait. Il passa une main virile et possessive dans la chevelure foncée qui contrastait tellement avec la bondeur du Serpentard, ils étaient tellement différents tous les deux. Ils allaient tellement bien ensemble, il tenait vraiment à Jake.


    ▬ Allait c’est pas grave ! Je me suis un peu monté très rapidement. Ce qui est fait est fait. Je ne t’en veux pas plus ! Vient là toi !

    Il le plaqua contre le mur pour lui dévorer les lèvres, l’embrasser de façon très langoureuse, sa langue se mélangeant à la sienne dans un ballet indescriptible. Il posa ses mains sur les pectoraux de Jacob tout en allant enfouir son visage dans son cou, l’embrassant en son creux. Il se collait encore à lui, il aimait cet odeur. Ils ne voyait avec personne d’autre que lui dans ce château. Et il ne le voyait même pu comme son meilleur ami en ce moment mais vraiment comme son petit ami. Les deux rôles venant se confondre en un seul et unique. Il se releva un peu et fixa droit dans les yeux Jake, alors qu’il avait des yeux aussi sombres que la nuit, ceux de Celian étaient aussi clair que l’eau de roche.

    ▬ Ne t’inquiètes pas notre couple n’est pas un danger ! Tu en peux pas savoir comme en ce moment j’ai besoin de toi ! Pour une fois protège moi!

    C’était une réalité, il avait créé une sorte de dépendance envers le garçon. Il l’avait plaqué contre le mur. Leur couple était un véritable rapport de forces entre eux deux qui produisaient un véritable équilibre et aussi une réelle complicité. Il sourit à Jacob, tout était oublié pour tout à l’heure. Il n’avait pas vraiment à le pardonner. D’un cotés Celian devrait faire attention de ne pas toujours monter sur ses grands chevaux comme il pouvait le faire. Ca avait déjà été son erreur avec Griffith et cela avait joué dans cette rupture prématurée et il ne lui avait pu parler pendant un certain temps. Et Jake devait réfléchir un peu avant de faire les choses. Il ne savait pas ce qu’allait faire maintenant Jacob.
Revenir en haut Aller en bas
Brad Prettyheart
Nombre de chapitres écrits : 1049
Sang : Sang-pur
Supporter de : moi
© avatar, icon, signature : Made in Bazzart
Date d'inscription : 09/08/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Mar 26 Oct - 1:24
Après cette soudaine tempête conflictuelle, le poufsouffle avait réussi à renouer le contacte avec Celian, un contacte très tendu, mais un contacte tout-de-même. Le juge Celian venait de faire passer Jake devant la barre des accusés, il était assez tendu par rapport à la réponse qu'il venait de lui fournir, même s' il avait fait preuve de franchise cette fois-ci, sa réponse n'avait sans doute pas été aussi bien reçue par le serpentard, mais finalement après un long haut le coeur, la réaction du serpentard fut étonnante et si soudaine. Il avait d'abord enroulé l'un de ses bras musclés autour de Jacob. Lui qui pensait galèrer pour se faire pardonner se fut le contraire qui venait de se produire, la situation était assez ironique, le poufsouffle venait de le piéger involontairement et c'est Celian qui relativisait la situation. Avec Celian on pouvait s'attendre à tout et vraiment devenir dingue, toutefois le jeune poufsouffle pouvait s'estimer heureux d'avoir un petit copain aussi clément que Celian. Ce dernier souhaitait sans doute préserver leur couple de ces histoires passagères. Malgré les remords et la gène encraient en Jacob, celui-ci avait encore du mal à faire bonne figure face à la situation, il avait les idées bien ailleurs face à Celian. Lorsqu'il avait senti la main froide du serpentard sur son visage, il fut comme extirpé de son absence. Son regard était poussé en direction du visage de Celian, il avait encore du mal à regarder le beau serpentard dans les yeux, sans doute par fierté, c'était beaucoup trop tôt pour que l'émotion qui l'enivrait se dissipe et c'est dans ce genre de situation éphémère que Jake pouvait démontrer son petit caractère bien forgé. Sur son visage on voyait très bien, qu'il faisait la moue, mais heureusement pour lui, Celian avait toujours sa manière de faire sourire les gens.

_C'est flatteur, mais..je pense la garder, se faire passer pour quelqu'un de trash en fessant la une du journal..c'est..c'est pas moi, ça ne me ressemble pas, le prend pas mal, mais j'ai juste envi d'être simple, le ou plutôt ton Jacob, celui d'avant, calme et majestueux comme le bélier, mais.si tu veux être dans le journal, je peux te donner un simple interview comme tu l'as suggéré tout à l'heure avant de partir brusquement..


Il avait été très sarcastique sur ce coup-là et malgré leurs différents, Jacob et Celian avait la chance d'être complémentaire, ou presque, mais autant dire que leurs caractères opposés fessaient tout le charme du couple, l'un impulsif et enjoué alors que l'autre était calme et sournois. Pendant ce temps, il en avait profité pour placer la pellicule à l'intérieur de sa cape de sorcier à l'aide de l'une de ses mains encore libre. C'est alors qu'il sentit l'étreinte du bras à Celian se resserrer sur lui telle un piton et avant même d'avoir dit "ouf" et relever les yeux vers Celian, il sentit la deuxième main du serpentard dans sa tignasse ténébreuse, autant dire que la posture tournait au désavantage pour le poufsouffle. Celui-ci avait encore le regard fouissant et le bel apollon aux yeux azur en avait profité pour s'excuser sur le comportement impulsive qu'il avait eut quelques minutes auparavant. Jacob laissa apparaitre un brève sourire qu'il ne pouvait s'empêcher de retenir à Celian, cela même avec la carapace qu'il s'était forgé depuis toutes ces années, pendant ce moment opportun Jake avait eu du mal à cacher sa joie.

_Ne t'excuse surtout pas, et ne me pardonne pas aussi rapidement, tu n'imagines pas la chance que j'ai de t'avoir, alors laisse moi le temps de digérer ça, je veux en payer le prix pour ne pas faire les mêmes erreurs à l'avenir, mais merci pour ton geste.

Encore une fois, il avait à peine eut le temps de dire ouf, que Celian l'avait plaqué contre un mur pour l'embrasser langoureusement. Jacob l'accompagnait volontiers dans ce baiser, puis il essaya de le repousser en vain, il sentait ses mains viriles sur son torse tendit qu'il lui baisait le cou. Jacob déposa une partie de son bras sur la tête penchée de Celian, passionner, il avait fermé les yeux et lâcher quelques soupires, mais le moment était trop particulier pour lui, alors il décida de repousser Celian, les deux amoureux se regardaient dans les yeux, il essaye de la rassurer, ce qui avait marché, mais Jacob avait la tête sur les épaules, quoiqu'il fut ralentit dans son élan lorsque Celian lui demanda de le protéger. Jacob était scotché, puis il attrapa Celian pour le plaquer contre lui, il aurait sans doute besoin d'être serré fort.

_Je sais, je sais, calme toi, c'est trop d'événement pour toi, tu n'as pas besoin de me la faire pour que je comprenne, je pense qu'un break nous ferraient du bien.

Le revoir replonger aussi soudainement, rendait Jacob encore plus coupable qu'il ne l'était déjà, même si Celian l'avait en quelque sorte pardonnait, le coup que venait de lui faire Jacob en le piégeant était répugnant, avec tout ce qu'il traversait, il aurait pu réfléchir avant d'agir ainsi. Celian plaquait encore Jacob contre le mur et ce dernier le serrait aussi fort qu'il pouvait à l'aide de ses bras qu'il avait enroulés quelques secondes plus tôt. La situation était à la limite du dramatique, pourtant le beau serpentard souriait, ce faux semblant Jacob l'avait remarqué. Jake avait au moins un point commun avec son petit-ami, ils avaient une grande fierté. Jacob embrassa le front de Celian avant de lui demander.

_Réglons tes problèmes maintenant tu veux?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Mar 26 Oct - 16:35
    Jacob faisait son modeste alors que quelque part il avait organisé tout ça pour justement avoir des photos d’eux deux dans le journal. Celian n’allait rien faire pour l’en empêcher, ce n’était pas les photos en elles mêmes qui le dérangeait mais le principe pour les avoir obtenus. Pourtant il aimait assez embrasser son petit ami. Au final elles ne seront pas publier. Si il les développait un jour, ce sera toujours un souvenir qui pourra les faire rire tous les deux de s’être disputer pour un sujet aussi ridicule que cela. Tout le monde semblait déjà être au courant pour tous les deux. Il aimerait lui faire plaisir, il allait le gâter et lui faire certainement quelques cadeaux, il avait déjà quelques idées en tête. Il leva encore les yeux au ciel quand il lui dit qu’il voulait la garder. Qu’il en fasse ce qu’il en veut, à la rigueur cela ne le regarde pu. Il voulait juste être avec Jacob à cet instant précis, partager un moment rien que tous les deux. Il avait apprécié le bain de minuit de l’autre nuit dans la salle de bains des préfets. Car Jacob a vraiment un très beau corps. Il ne voulait pu du tout penser à cette histoire totalement grotesque qu’il c’était mit dans la tête, il voulait formater cette paranoïa, c’était un peu gros d’avoir accusé Jake d’avoir monté un coup. Il n’avait surtout pas fait attention aux conséquences et il c’était emporté inutilement. Un sentiment idiot lui montait à la tête et il ne le partagerait pas avec le Poufsouffle tellement il avait honte de ce ressentiment. Il se plairait bien d’un interview dans le journal.

    ▬ Je vais y réfléchir ! Je vais quand même te punir garnement. Et ta punition sera de développer les photos et de m’en faire encadrer une pour avoir un souvenir de ce baiser fantastique. J’embrasse super bien non ?

    Le caractère typique de Celian, une image extrêmement positive de lui-même. Un égo surdimensionné. C’était ce qui pouvait en effet le qualifier. Il avait un petit sourire quand il avait dit ça. Il était dessus la photo devait être réussie et ce serait leur première photo à tous les deux. Il avait ce besoin de rire maintenant. Il avait retourné Jacob pour le plaquer contre le mur pour l’embrasser à pleine bouche, le toucher, et caresser ce torse qui ne demandait que ça. Mais à sa grande surprise, il fut limite repoussé. Alors que sa tête s’infilrtrait dans la chemise du garçon à la recherche de cette peau qui était maintenant sa drogue, il ne sut pourquoi, cette fois il fut décroché du corps. Il avait entendu les paroles un peu plus tôt. Il haussa les épaules, ne sachant pas trop quoi dire. Il parlait en plus d’un break maintenant. Les paroles combinées avec les gestes, il avait pensé à une pause dans leur couple, en fait ce n’était pas du tout ça.

    ▬ Je te pardonnerais au rythme que je veux ! Je me suis emballé rapidement tout à l’heure. Pourquoi tu as besoin de digérer ? Un break comment ça ? J’avais envie de te proposer un truc. Si mon frère va mieux bien entendu. Tu passes la première semaine des vacances de Noël en famille avec moi, et la deuxième on part rien que tous les deux quelque part, en France par exemple ?

    Il se disait qu’un voyage ce serait pas mal pour forger leur complicité. Jacob ouvrit les bras et Celian alla se blottir tout de suite contre lui pour profiter de cette étreinte, il ne souhaitait pas être fâché avec lui. Celian était du genre à accepter les problèmes mais à ne pas les montrer, cette fois c’était le contraire, il était dans les bras de Jake, il posa son visage dans le creux de son épaule, il voulait parler de quoi. Il ne savait pas trop quoi lui dire.

    ▬ Jacob ! Tu veux que je règle quels problèmes ? Je suis d’accord pour le faire. Mais dit moi de quoi il s’agit. Pour mon frère je ne peux rien faire pour le moment et avec toi j’ai vu rouge car j’ai pas dormit cette nuit. Je…Jake !

    Il aimerait se lancer dans un discours à l’eau de rose construit avec des métaphores, il ne s’en sentait pas capable. Comment dire à quelqu’un « Je t’aime », quand on ne sait pas le faire ? Il aimerait lui faire comprendre, lui faire sentir. Celian n’était pas romantique pour deux gallions. Il allait devoir faire des efforts de ce cotés. Il avait envie aussi de se trouver un petit coin discret dans le château qui leur appartiendrait. Ils pourraient s’y retrouver tous les deux, sans que le regard des élèves ne viennent perturber leur étreinte à tous les deux. Il était en train de s’amuser actuellement avec l’un des boutons de chemise du jeune homme. La douceur des lèvres de Jacob le laissa pensif, il aimait se faire embrasser et dorloter parfois. Ce n'était pas toujours lui qui avait cette fonction.

Revenir en haut Aller en bas
Brad Prettyheart
Nombre de chapitres écrits : 1049
Sang : Sang-pur
Supporter de : moi
© avatar, icon, signature : Made in Bazzart
Date d'inscription : 09/08/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Mar 26 Oct - 22:20
La situation commençait à s'améliorer entre les deux jeunes hommes, comme-ci rien ne c'était passé ou presque! on aurait presque pu croire que le beau serpentard était lunatique, ses revirement de caractère en aurait surpris plus d'un à la fois. Jacob était assez admirative devant Celian, lui, qui n'avait aucune gène face au regard des autres, mais son comportement était admirable après tout, l'opinion des autres ne leur importait peu, ils s'aimaient et c'est tout ce qui comptait, serte avec autant de bon moments que de mauvais moments, mais que serait un couple sans désaccord et autre conflit? après, cette brève ellipse, Celian était devenu une vraie bête sauvage, il venait de se jeter sur Jacob comme si il avait eu une quelconque pulsion. Le blondinet avait déjà tourné la page, parfois le poufsouffle avait du mal à le suivre, l'émotion qui l'enivrait, celle de la frustration commençait à peine à se dissiper. Celian venait de le cajoler et pourtant le jeune poufsouffle avait encore un peu de mal à passer autre chose, malgré qu'il adorait l'affectueuse compagnie de son petit-ami, il avait du mal à repousser ses envies et cela n'empêcha pas le serpentard d'utiliser ses charmes et son humour sur le pauvre Jacob qui tentait de résister tant bien que mal à son joli minois. Il insistait sur le développement futur des photos prises dans la grande salle, il pouvait très bien lui offrir l'une des photos prises durant cet instant magique.

_Bah écoute fait vite car mon emploi du temps et tout aussi chargé que celui de Dumblédore, une telle occasion ne se présente qu'une seule fois! héhé, pour ce qui est des photos..pourquoi pas..mais seulement ...si tu es sage et seulement, si tu es sage, alors peut-être je peux envisager que tu ais le droit à l'une de ces photos et hm..pardon, tu embrasses bien? ah bon? j'ai eu mieux..quoique..je plaisante! tu embrasses magnifiquement bien!! pour tout te dire même les filles avec qui je suis sortie ne t'arrive même pas à la cheville


Celian était fidèle à lui-même, un ta de faux semblant, même dans le désarroi et la crise il ne montrait rien, il gardait toujours le petit mot pour faire sourire, enfin seulement quand réussissait garder son sang-froid. Il était la seule personne à pouvoir faire sourire Jacob même dans la pire des situations qui soient. Après tout c'est ça qui faisait tout le charme de Celian hormis son physique ravageur de dieu grec. Toutefois il n'avait pas tort, ces photos étaientla seule et la première marque de leur amour pour l'un et l'autre. Il espérait tout de même que les photos ne soientpas trop ratées, connaissant le journaliste qui les avait prises, il le connaissait pour son travail médiocre. Pour en revenir à nos moutons, le charmant serpentard était d'humeur joueuse, Jacob essaya de la calmer un peu en le repoussant un peu, mais comment voulez-vous calmer une bête sauvage? dans un film d'horreur moldu, il aurait surement fait ravage dans le rôle d'un zombie. Toutefois, le beau brun n'avait pas à se plaindre, beaucoup de jolies jeunes demoiselles auraient adorées être à sa place de plus il appréciait la puissance et l'imposante carrure de son petit-copain collé à lui. Jacob continuait de lui parler sans la moindre réaction venant de sa part, quelques haussements d'épaules, voilà la réponse de Celian, au remède les grands moyens, Jacob décida d'utiliser des mots assez forts pour le faire réagir. D'ailleurs la réaction fut si soudaine, qu'il avait cru faire une nouvelle bourde. Pour essayer de le rassurer Jacob déposa ses mains à son tour sur la taille de Celian comme ce dernier avait l'habitude de lui faire.

_Calme toi, attend un peu avant de partir au quart de tour comme ça, je ne compte pas t'abandonner c'est pas du tout mon style je t'aime trop pour ça, non je parle juste de partir quelque part pour nous retrouver loin du stress des cours, au moins ça, je pense que de ne plus penser au cours, à Rogue et autre devoirs super chiant, mais comme tu as déjà pensé à tout, fait comme-ci je n'avais rien dit.


Celian semblait avoir déjà tout prévu, il avait en quelque sorte gâché la surprise de son serpentard. Franchement, à croire que Jacob avait le don pour se mettre dans de beau drap , il serait vraiment temps qu'il réfléchisse avant de parler, il pouvait se montrer très bête parfois. Tout de même, Celian pouvait avoir de bonnes idées par moment, la France, pays de la mode au grande ressource de patrimoine, il n'avait encore jamais visité la France, tout comme l'Italie qu'il souhaitait visiter depuis tout petit. Jacob retira alors ses bras de la taille à Celian pour l'accueillir dans ses bras, avec ce qu'il vivait, le serpentard ne parlait jamais de ce qu'il ressentait ou pense de plus il avait tout prévus à l'avance, sur ce coup-là il se sentait inutile.

_Oui vas y parle, je sais pas trop, mais tu peux compter sur moi, parle moi un peu, essaye de me dire quelque chose, t'es agressé moralement, demande moi si tu as besoin de quoique ce soit..hm..écoute comme tu as déjà tout prévus je peux te donner des cours particulier vu que je ne peux pas t'aider pour tes autres problèmes héhé

Jacob était collé contre Celian, il essaya de l'encourager en passant ses mains un peu partout, globalement sur le buste et le dos de Celian. Il devait bien lui apporter quelque chose durant leur relation amoureuse, le serpentard devait bien avoir quelque chose à lui dire, pouvoir lui parler sans taboo. Après tout c'est Celian lui même qui avait eu l'idée de leur pacte à la tour d'astronomie. Il lui donna un simple baiser sur la bouche, il le décolla de contre lui et lui pris la main. Il en avait marre de rester debout, il se mit à marcher dans poudlard accompagné de Celian.

_Trouvons un endroit pour parler, se câliner et surtout s'asseoir! au faite, je ne te demande pas un discourt idiot, parle moi simplement, ce que tu ressent, pour moi, pour l'accident de ton frère, les examens, tout ce qui te tracasse.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Mer 27 Oct - 0:10
    Celian était lunatique surtout parce qu’il n’avait pas dormit et il était passé à autre chose car il ne comprenait pas les gens qui ont ce besoin de rester dans leurs problèmes alors qu’ils sont réglés. Celian avait besoin d’aller de l’avant, c’était peut-être un peu trop rapide. Il devait faire quoi aussi ? Faire comme s’il y avait un problème alors qu’il était arrangé. Il c’était enflammé tout à l’heure, il c’était excusé, ce qui était assez rare pour Celian. Qui ne s’excuse qu’aux personnes à qui il tient. S’excuser cela veut dire accepter de faire des erreurs, faire des erreurs c’est être un faible. Et il savait que sa déduction était véritable et se vérifiait. Bien entendu avec ses proches ce n’était pas la même chose. En temps normal il aurait regardé la personne de haut en bas et n’aurait rien fait pour se faire pardonner. Quand à l’interview, il se serait jeté sur l’affaire, rien de mieux pour faire sa promotion. Ecrit par son compagnon ce serait vraiment abusé. Il ne préférait pas tout de suite. Il se disait que ce n’était pas vraiment le moment, surtout avec l’avènement de Voldemort, un né moldu Serpentard n’était pas des mieux vus. Car certains pensaient qu’il n’avait pas sa place parmi les verts et argent. Il essaya de le taquiner sur sa façon d’embrasser. Il pourrait dire ce qu’il veut, Celian savait qu’il embrassait bien. C’était un fait qui peut se vérifier à mainte fois. Il pourrait même lui faire la démonstration tranquillement dans le couloir. Toutes les paroles se confluèrent par un très beau compliment. Même les filles n’embrassaient pas aussi bien que lui. Il fit un petit sourire coquin et sûr de lui en cet instant. Il ne partait pas au quart de tour en cet instant, il essayait de comprendre un peu ce que voulait dire son petit ami. Il n’y avait pas de surprise pour les vacances de Noël, il allait lui faire la proposition et lui demander son avis. Il ne pensait pas le faire maintenant. La discussion était sur le tapis, ils pourraient donc en parler. Il avait vraiment raison. Il ne pensait pas à un voyage très loin. Il aimerait bien aller jusqu’en France. Il aimerait découvrir un peu ce pays au langage romantique et au caractère fleur bleue. Il pourrait peut-être en apprendre un peu d’avantage sur l’amour et les tourments. Il était un excellent séducteur et dragueur. Il savait jouer avec ses atouts de beauté. Par contre quand il s’agissait d’approfondir dans une relation sérieuse, il perdait tous ses moyens, paniquait et tout se terminait par un drame. Il ne comptait pas faire la même erreur avec son petit ami actuel.

    ▬ Je n’ai pas encore pensé à tout non, loin de là. J’avais juste envisagé la chose ! Je vois que tu as les mêmes idées que moi. Je sais pas encore trop où on pourrait partir.

    Il avait vraiment les nerfs à fleur de peau en ce moment, après une bonne nuit de sommeil et des nouvelles de son frère tout irait mieux pour son humour. Il avait laissait plaqué Jake contre le mur râpeux et inconfortable du château pour se blottir contre lui. Il voulait qu’il parle de ses problèmes. Jacob allait devoir affronter le vrai Celian, ou plutôt le Dragon qui protégeait les démons intérieurs. Il pouvait être son meilleur ami, son amant, où même la personne la plus proche de lui. Personne ne le connaissait vraiment et personne ne pouvait savoir vraiment ce qu’il pouvait ressentir. Il n’aimait pas se dévoiler, sur ses intentions. En plus parler de ses problèmes comme dans une séance ennuyeuse de Psychanalyse, lui disait vraiment pas de trop. Il ne voulait même pas tenter de l’expérience.

    ▬ Des cours particuliers pourquoi ? J’ai vraiment du mal à te suivre des fois.

    Il ne cachait rien vis-à-vis de Jacob. Il ne lui cacherait pas quelque chose qui pourrait le concerner ensuite dans le déroulement de sa vie, Celian était un mystère sur pattes, il parlait vraiment très peu de son enfance. Il fallait qu’il se trouve un petit coin pour se poser. Le Poufsouffle c’était dégagé du Serpentard pour marcher dans le couloir. Il marchait à cotés de lui, en réfléchissant à l’endroit où il pourrait se poser pour être rien que tous les deux. Il ne c’était pas énervé tout de suite. Il voulait juste suivre comme il faut le garçon. Il pensa au petit coin qu’il s’amusait à décorer à chaque fois qu’il faisait ses rencontres secrètes avec Alyssa Carter. Mais cet endroit lui appartenait. Et amener son actuel dans un endroit où il emmenait son ex, ça le faisait pas. Il était certain que Poudlard regorgeait de petits coins tranquilles. Il décida de monter dans les étages pour trouver cet endroit pour tourteraux, il avait une petite idée. Il l’emmena jusqu’au troisième étage et il poussa une porte très vieille. Il y avait un vieux salon de professeur qui ne devait pu être utilisé. Le tissu des fauteuils étaient déchirés, certaines tables fracturaient à cause du temps et du poids des armoires posées dessus. C’était le genre de vieilles pièces à Poudlard
    toujours bien pratique. Il se laissa tomber sur un canapé allongé sur le ventre, la tête sur les mains.


    ▬ Pour mon frère je ne vois pas quoi te dire, c’est comme ça, je pourrais rien changer ici ou là bas. Les cours tout se passe bien, je suis le meilleur. Et si on parlait plutôt de toi ?

    Celian voulait éviter de parler de lui et détourna un peu le sujet. Il lui lança un regard qui voulait tout dire, Jacob le connaissait assez depuis 7 ans pour savoir qu’il n’appréciait pas parler de lui comme ça. Il pouvait rire, ne pas se prendre au sérieux, être ambitieux, se mettre en colère. Cependant ça s’arrêtait là.
Revenir en haut Aller en bas
Brad Prettyheart
Nombre de chapitres écrits : 1049
Sang : Sang-pur
Supporter de : moi
© avatar, icon, signature : Made in Bazzart
Date d'inscription : 09/08/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Mer 27 Oct - 19:02
Jacob n'essayait pas de faire trainer les choses en ressassent leurs erreurs communes, il voulait juste être sûr que tout ne soit pas oublié pour éviter les rancoeurs futur et que l'importance des conséquences soit comprise. Si à chaque dispute du couple il suffisait de dire désolé pour que tout soit réglé, c'était le début de la fin et comme l'avait si bien précisé Celian, tout se dire était le mot d'ordre entre eux, mais à croire que non selon celian. On aurait presque cru assister à un match de Quidditch tellement les événements s'enchainaient si rapidement, alors imaginer vivre avec, ça serait purement incroyable, une vie à cent à l'heure où alors s'enchaînerai crise de nerf et gaieté en une seule et simple journée ou voir même lors d'une simple soirée. Quoique Jacob non plus n'était pas une référence, mais bon comment faire comprendre à quelqu'un de si vif comme Celian, de vivre le moment présent? même s'il s'était montré très clément et sympathique quelques minutes plus tôt avec lui malgré que Jacob l'ait piège, ce n'était pas une raison pour être aussi froid du moins avec lui. Après tout, il devait bien y avoir un rapprochement avec sa propre maison, il avait beau être gentil avec Jacob, il ne l'aurait sans doute pas voulut comme ennemi, de plus il devait bien y avoir une bonne raison pour qu'il se soit retrouvé à Serpentard, même si Celian n'était pas partisan du fan club de-qui-vous-savez, il devait bien apprécier le goût de la magie noire et autre maléfice. Concernant leurs caractères forts, ils avaient chacun développés leurs caractères bien trempés à leurs façons, Celian, lui c'était la colère et la force, le genre de type qui s'emballe très vite et qu'il ne faut pas titiller au risque de se faire exploser la tête, le genre impulsif, quant à Jacob, lui c'était un style bien à lui, le genre de personne qui s'énerve à force de le pousser à bout et qui éclate en balançant tout ce qu'il pense de son interlocuteur et seulement quand tout est claire entre lui et son interlocuteur, il finit par couper le contacte définitivement. Dans ce genre de situation il s'en va et devient totalement indifférent à la personne. Bien évidemment avec les personnes qu'il apprécie le plus il serait lui aussi plus clément, en apercevant la situation un peu trop excessif, il déciderait simplement de reporter la conversation à plus tard lorsque les esprits seraient bien calmés entre eux. Jacob avait plutôt bien assimilé ce comportement, elle avait été très efficace pour calmer les problèmes avec ses ex's comme les deux soeurs Deshaies.

_ça me fait plaisir, se remettre sur la même logeur d'onde me fait du bien, mais pourquoi changer? la France est une bonne idée, par la même occasion ont en profiteraient pour renouer contacte avec des connaissances de l'école de Beaux-Bâtons.

Depuis cette tragique coupe des trois-sorciers, poudlard avait eu la chance d'accueillir les écoles d'autre patrie, il ne savait pas trop pour Celian, mais le concernant il avait fait pas mal de rencontre intéressante, contrairement au apparence qui fut trompeuse, les demoiselles de france sont serte très raffinaient et loin d'être coincées, contrairement à certains elles pouvaient se montrer très coopératives avec beaucoup de conversation à revendre, pour faire brève, Jacob serait enchanté de visiter la France. Pour en revenir à la situation, il n'aimait pas beaucoup voir Celian aussi nerveux et déprimé, Jacob aurait presque aimé être à sa place, au moins le contacte entre eux aurait été plus...calme, oui c'est le mot, parce que Jacob se refermer sur lui-même n'était forcément pas évident, tout compte fait, il était préférable que ce soit Celian le déprimé que Jacob, c'est à ce moment-là qu'il eut la bonne idée de la fermer et de tout simplement le laisser parler. Peut-être qu'il avait juste besoin d'une épaule attentiveet non d'une personne présente prêt à l'enquiquiner avec ces questions idiotes. Celian était toujours plaqué contre Jacob qui commençait à avoir des fourmis dans les jambes à force de rester debout, il se sorti alors de l'emprise à Celian pour se redresser et s'échauffer les jambes. Après une bonne heure avec Celian, le soleil commençait enfin à être à son apogée, avant de se diriger vers l'école, Jacob avait essayé en vain une nouvelle approche en essayant d'en savoir un peu plus sur sont compte. Au finale, il avait constaté qu'il ne connaissait rien sur l'histoire de Celian depuis toutes ces années à Poudlard, hormis le fait qu'il ne s'entendait pas très bien avec Peter, il ne savait rien sur lui, c'était assez dur de constater qu'ils étaient à la limite d'être de grands inconnus. De plus en moins de quelques minutes le ciel c'était mis à teinter de gris, il ne valait mieux pas rester dans les parages lorsque la pluie se déversera sur le pays. Jake le précipita un peu pour allez plus vite, tendit qu'il venait de lui proposer des cours pour le taquiner un peu, sa réponse fut assez refroidissent.

_Tu me désespère vraiment parfois, enfin on va dire que je ne suis pas à Poufsouffle pour rien, allez dépêche toi un peu ont va se retrouver avec une averse tu la tête si ça continue.

Lorsqu'il lui avait répondu, le poufsouffle avait laissé un soufflement s'échapper de sa bouche. Lui pressant le pas, il sentait le serpentard complètement désinvolte à son dos, pourtant une fois à l'intérieur de Poudlard, Celian l'emmena à l'étage, sur le moment il se rappela que c'était Celian le guide, celui qui dénichait toujours les endroits les plus dingues et secret de poudlard. En chemin Jake avait préféré ne rien dire pour ne pas l'énerver une fois de plus. Arriver au troisième étage où se trouvait la salle commune de Poufsouffle, sur le coup il se demandait où pouvait bien l'attirer Celian, car hormis les salles de cours et la salle des professeurs, il n'y avait rien d'autre, il le voyait mal l'attirer dans la salle commune de Poufsouffle. Au final, il l'attira dans une vieille pièce qui ne semblait n'être qu'une salle de cours comme le croyait si bien Jacob. L'endroit était un peu miteux, mais discret, il devait déjà s'estimer heureux d'être dans un tel endroit avec Celian. Il fixait le blondinet, en passant devant lui, Celian avait soupiré, son haleine sentait bon. Elle avait une douce odeur, une odeur avec un petit plus, une odeur fraiche aromatisait de menthe. Celian s'était laissé tomber sur un vieux canapé en tissu, exténuer il l'avait bien mérité. C'est alors qu'il s'intéressa à son histoire, enfin si on pouvait appeler son histoire, il avait juste voulu bien faire en lui demandant si, il avait des soucis au niveau des cours et autre. Sa réaction fut surprenante, il se demanda même comment Celian le considérait. Il avait le don et une manière pour changer de conversation qui l'horripilait.

_Ok, alors tout va bien dans le meilleur des mondes, si tu le prends comme ça, tant mieux.

En une fraction de seconde, il avait hésité entre mettre les choses au clair et laisser passer une nouvelle fois pour appréhender sa réaction, il n'avait encore jamais réussi à lui soutirer la moindre information le concernant, accompagné de ce regard noir que lui avait lancé Celian. Autant dire que Jacob n'avait plus envie de rire, il laissa parcourir durant quelques minutes les émotions que le ronger de l'intérieur pour éviter de dire quelque chose qui aurait pu nuire à leur relation une nouvelle fois. Jacob se trouvait encore à l'entrée de la salle, il s'avança près de Celian allongé sur un canapé pour s'adosser à une vieille table qui se trouvait juste à quelques centimètres du canapé. Il avait posé ses mains le long de la table pour se maintenir, il décida de répondre à la question de Celian le concernant, il voulait juste prouver qu'il pouvait se confier à lui sans le moindre taboo, peut-être se sentirait juste un peu idiot.

_Très bien, tu peux, vas y je t'écoute tu veux savoir quoi? les petits soucies familiaux ou à l'école qui m'entoure? ce que j'ai fais hier soir...non vas y je t'écoute tu peux me demander TOUT ce que tu veux!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Jeu 28 Oct - 4:12
    Il ne fallait pas croire que Celian pardonnait aussi facilement quand on lui faisait du mal. Il était dans le genre rancunier qui pouvait faire très mal. La trahison était le pire sentiment qu’il pouvait ressentir et se faire piéger n’était pas dans ses habitudes. Dans le cas présent il avait tout exagéré et avait sa part de responsabilité dans cette histoire. C’est pour cette raison qu’il l’avait rapidement mis aux oubliettes. Qu’il était temps de sourire, car la vie pouvait réserver d’autres surprises que de se fixer l’esprit sur ce genre de sujet qui faisait polémique. Il ne voulait pas rester cent sept ans dessus. Il avait sa part de responsabilité et Jacob aussi, car il aurait du le prévenir qu’il y avait des photographes dans la salle. La faute n’était pas très grave en soit. Il lui avait parlé de cette idée de voyage pour tous les deux. Celian était à Serpentard pour son ambition dévorante, toujours aller plus haut, plus loin et aussi pour son égo. Il s’accrochait à ce qu’il faisait. Il pouvait utiliser beaucoup de moyens. Il ne faisait pas de magie noire, n’en voyant pas l’intérêt. Son ambition se caractérisait aussi par la pureté de celle-ci. Il voulait démontrer que le fait qu’il soit moldu il y arriverait aussi bien qu’un autre, il avait eut hâte de faire ses preuves en première année. Cependant il voulait faire ses preuves sans tricher, pour faire augmenter d’avantage son estime de soit et par conséquent son orgueil. C’est ainsi qu’il fonctionnait et sûrement depuis des années Jake avait du le comprendre. Il ne fallait pas s’attendre à un Celian avec de la modestie aussi. Il avait un égo surdimensionné et sûrement de la taille de ce château.

    ▬ C’est une excellente idée. J’avais quelques connaissances dans cette école française. Même si je dois t’avouer que je ne parle pas bien la langue…À l’époque on n’avait pas besoin de se parler pour se comprendre.

    Il eut un petit sourire en coin et un air pensif. Jake était déjà au courant de tout, car il lui avait raconté tous les détails à l'époque. Il c’était fait une amie française très sympathique. Il avait gardé contact avec. Une autre aussi, avec qui il n’avait pu du tout de contact qu’il avait embrassé après que les noms soient sortis de la coupe de feu. Ensuite il l’avait invitée au bal. Il avait dansé avec. Il l’avait abandonnée pour un ravissant garçon, qu’il avait peloté et embrassé toute la nuit sur un banc dans le magnifique jardin confectionné dans le parc de Poudlard. Il avait gardé contact avec lui aussi. Quelques gars de Durmstrang aussi. En clair il avait fait jouer la coopération magique. A l’époque il était devenu le Don Juan actuel. Il avait perdu ses boutons et son corps commençait à se sculpter au file des heures de sport qu’il pouvait faire. Ils avaient décidés tous les deux de quitter le parc pour rentrer dans le château. Il lui demander de se dépêcher. Il augmenta la vitesse du pas. Il fallait trouver un endroit discret. Et il le trouva. Il aurait du penser à la salle sur demande, endroit qu’utilisait Harry Potter pour les réunions de l’ordre qui s’avérait vraiment très pratique. Un peu vieillot mais cela aura le bénéfice d’être confortable. Il c’était laissé tomber sur un vieux canapé qui grinça sous son poids. Il était allongé sur le ventre. La tête posée sur un coussin encerclé par ses bras. Jacob l’avait suivit et il parla, sans même le regarder. Il avait comprit le cynisme et aussi le sarcasme dans sa voix quand il lui fit une réponse. Celian soupira. Il avait compris. Il serait peut-être dur de dire que Celian était un parfait inconnu vis-à-vis de Jake. Il avait été chez lui. Il connaissait ses goûts pour pas mal de choses, sa famille, sa façon d’être. Pourtant il s’entourait de mystère, parlait peu de ses sentiments, de ce qui pouvait lui arriver. Il se révélait surprenant quand il le voulait. Il s’allongea sur le dos. Mettant ses mains sous sa tête. S’allongeant comme le pacha et l’homme macho type.

    ▬ Jacob ! Encore l’utilisation de son vrai prénom. Cela le détendait énormément dans ces cas là. Il adorait vraiment son prénom. Tu sais comment je suis. Nous sommes rentré dans une nouvelle intimité tous les deux. Ce n’est pas parce que je te dis mes sentiments actuels que ça va changer quelque chose. J’ai du mal…à révéler certaines choses c’est vrai. Ce n’est pas par un manque de confiance. Je te confierais ma vie sans hésiter. Il eut une pensée en se disant que ça devait être déjà arrivé une ou deux fois. Laisse moi le temps de m’habituer à avoir quelqu’un de vraiment proche. Dans mes autres relations, je n’ai pas connu ce sentiment aussi fusionnel. Et je panique un peu car je sens que toi tu es capable de lire en moi…et que ce que tu découvriras n’est pas forcément bon !

    Il parlait bien d’être fusionnel avec lui. Car le Poufsouffle semblait ressentir quand Celian allait mal et vice versa. Le seul souci et qu’il se braquait. Il était bien sur ce canapé, il devrait se souvenir de cet endroit pour y revenir à l’avenir. Cette fois Celian avait fait tombé quelques briques de ce mur qu’il c’était construit pour se protéger pendant toutes ces années, des railleries des autres, du statut de son sang dans les sorciers qui n’était pas facile à assumer. Il n’avait pas honte de dire que sa famille était moldu.

    ▬ Bien, je peux tout demander ? Que penses-tu de mon physique ? Que préfères-tu dans celui-ci ? Il avait encore mit une note d’humour, tout en lançant son regard sensuel de dragueur. Ce regard qu’il faisait quand il voulait faire tomber quelqu’un sous son charme. Ce regard à l’eau de roche. Et ça marchait. Il avait du adapter plusieurs fois la technique. Plus sérieusement. Ta famille t’opresses tant que ça ? Tu en parle souvent de façon assez négative…et les cours se passent mal ?

    Il restait là, accoudé à cette table. Il ne comprenait pas pourquoi son petit mec à lui, ne venait pas se blottir dans ses bras puissants. Il ne disait rien. Peut-être que pour une fois, Jake avait envie de se tenir éloigné de Celian. Il le laissait faire. Il n’allait pas jouer au mec collant si son petit ami préférait un peu plus d’espace.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Illusions de passage |Pv Jacob|   Aujourd'hui à 23:35
Revenir en haut Aller en bas
 

Illusions de passage |Pv Jacob|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» APRES LE PASSAGE D'ANDRE APAID
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» Ouverture du procès de Jacob Zuma en Afrique du Sud
» Passage du 3eme au 4eme Age
» anecdote sur le passage de Napoléon à Buigny-St-Maclou (80)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-