+ vous?



 

Partagez | .
 

 Cours #1: Recapitulation des acquis en arithmancie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Endzo P. Carrington
avatarNombre de chapitres écrits : 324
Sang : sang mêlé
Supporter de : l'équipe de poufsouffle & la prof de botanique
© avatar, icon, signature : (c) disturbing mind + FuckYeahJGL [videoprofil] + mlle superficielle [signature] + hakupuff [icon]
Date d'inscription : 09/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Cours #1: Recapitulation des acquis en arithmancie   Lun 13 Sep - 5:30

Cours #1 d'arithmancie
introduction à l'arithmancie et initiation aux arts divinatoires numériques


« L'heure n'est pas à la rigolade mes chers amis, oh non. Cette heure spécifique, celle que nous vivons à l'instant même est une heure bien significative. Vos cerveaux vont apprendre. Le cerveau est quelque chose de magnifique, il a quelque chose de merveilleux, n'est-il pas? Comment un simple humain qui vient au monde, faible, chétif et sans intelligence arrive-t-il à acquérir un potentiel ma foi grandiose? C’est tellement palpitant! Ça me rappelle un après midi à Paris, avec ce vieil homme qui jouait aux dames. À moins que ça ne soit aux échecs? Hum? Y’avait-il de grandes pièces ou de petites? Mais non, c’était bien aux dames, quel sot je fais! *Ha ha ha ha ha* Cet homme joueur de dames, hum, dit comme ça, on dirait que je parle de Casanova qui se tap- , hum, séduisait les jolies dames. Non non, je ne parle pas de lui! Ce vieil homme était plutôt laid. Mais comme on dit, la beauté extérieure n’est rien en comparaison à celle du cœur. Cet homme avait réellement un talent au Dames. Il était très sage. Mais euh… de quoi je parlais déjà? Apprentissage! Voilà la clé mes chers, voilà la clé! L’apprentissage est la clé qui ouvre toutes les portes de ce grand labyrinthe qu’est la vie. Ah bien voilà! C’était le joueur de Dames qui disait ça! Un génie… Pas assez pour échapper à l’office du revenu, mais bon, c’est une autre histoire! Des questions?

* s i l e n c e *
Oh mais quel étourdi je fais! La honte! Endzo se tapait la tête comme on tape sur une marmotte à la foire. Je ne vous ai encore rien dit que l'arithmancie ou tout ce qui a trait à la divination des nombres! Disons que vous êtes entrés dans mon domaine professoral! Eh oui, bande de petits veinards, je suis assez doué côté nombres et divination de ces derniers. Mais je dis ça avec humilité. Je suis pas une grosse tête quand même! Alors initiation aux arts divinatoires numériques prise deux! (rires). [...] »
Le cours avait eu lieu plusieurs mois auparavant. Depuis, il avait visité ses parents, il avait avancé sa matière et avait partagé sa joie de l'enseignement avec ses élèves. Pourtant, ce matin-là, il avait la flemme d'aller en classe. Il était pourri. Oui oui, je vous le dit, en vérité, Endzo était le pire professeur ayant traversé les portes de Poudlard. La honte totale. Il avait étudié à Poudlard même et puis là, il brisait la belle réputation de l'établissement. Il était une honte pour la profession. Lui restait plus qu'à se pendre ou à se donner en sacrifice à la créature des bois. Après tout, il aurait une mort digne de ce nom! Il y aurait peut-être une aile de Poudlard à son nom! Il l'entendait déjà! « Dude, elle est où ta classe! - Bah voyons mec, elle est dans l'aile Endzo Philemon Carrington, tu sais, le gars tellement gentil qu'il s'est sacrifié pour le bien de tous. Grâce à cet héroïque jeune homme merveilleusement sexy, notre génération a droit à une bonne éducation et à l'expérience des plus enrichissantes qu'est celle de la vie à Poudlard! Cool non? - Mec, t'es trop gai! » *Wow, hum, peut-être pas!* Il n'avait pas remarqué que, pendant cet épisode de pause réflexion, son corps n'avait fait qu'à sa tête et s'était rendu à la fenêtre de la salle de classe. Et ses yeux, les petits coquins visaient et scrutaient la forêt interdite d'un air « Ouais, watch out, i'm coming! La petite bête de rien du tout! »

Il avait à nouveau le contrôle de son corps tout entier. Heureux de ce pouvoir, il l'utilisa à bon escient et se rendit à son bureau, tout à l'opposé de sa position actuelle. Et gauche, et droite, et gauche, et droite. En moins de temps qu'il ne faut pour dire: « Mon dieu que ce bureau est loin. Je devrais sérieusement le rapprocher de la fenêtre comme ça, la prochaine fois que je perdrai le contrôle de mon corps, j'aurai pas à me rendre jusque là. » il était arrivé au dit bureau. Ce voyage lui avait tellement prit de temps que des élèves entraient déjà dans la classe. Il les reconnaissait tous, ayant travaillé avec depuis le début de l'année. Pourtant, Endzo n'avait pas son sourire habituel. Je crois qu'il avait peur. Les élèves avaient sûrement remarqué cette anomalie puisqu'ils chuchotaient un peu partout dans la classe. Il avait peur de ce qu'il allait faire. Comme il le pensait, il était le pire professeur de Poudlard, voire de l'univers entier. À cause de ce qu'il avait fait ou de ce qu'il allait faire? Qui sait vraiment! Peut-être un affreux mélange des deux. Le temps passait si vite. Le temps passait si lentement. Tout était au ralenti. Les élèves marchaient tellement lentement vers leur place. Leurs lèvres se trémoussaient en slowmotion. Pourtant, l'heure fatidique était bel et bien arrivée à une vitesse folle. Ce paradoxe du temps donnait les chocottes à Endzo. Puis, il était l'heure de laisser ses peurs sur le siège de professeur et d'agir. Il agirait.

Sans aucun mot, sans aucune parole, sans aucune anecdote, sans aucune blague, sans rien, il s'était approché d'une table. Cette table n'était pas vide. Non, il y avait, assise comme à chaque cours, une poufsouffle plutôt intéressée par les cours d'arithmancie. Seulement, cette fois-ci, elle ne serait peut-être pas ravie de sa place dans le cours. Oh non, elle le regretterait sûrement. Sûrement autant que les autres qui la ferait payer pour leur affreux crime. Endzo, c'est un gars juste. Il voulait qu'elle soit sur un pied d'égalité avec les autres. Ou peut-être était-ce qu'avec Elsa, il savait qu'il pourrait y avoir une réconciliation? De toute façon, même s'il changeait d'avis, ses pas l'avaient trahi. Il se tenait devant elle, qui le regardait d'un drôle d'air, comme si l'homme devant elle n'était pas mister Carrington, son prof préféré. Son doigt se heurtait à son épaule gauche. Une fois. Deux fois. Trois fois. Six fois. Puis tout le monde avait ce regard bizarre.

« Eh bien. Pourtant, il me semble que vous soyez tous humains. Il me semble aussi que vous soyez tous dotés d'une intelligence. J'avais semé en vous. Eh pourtant... »
Avec ces paroles, les pieds du professeur s'étaient rapprochés dudit bureau. Il prit une feuille (Endzo, pas les pieds, ça serait juste weird sinon) et la contempla avec des yeux perplexes.
« ... vous étiez présents aux cours. Depuis septembre, vous étiez assis dans cette classe même. Celle-là même qui a du entendre mes paroles, elle! J'aurais peut-être du donner cet examen aux murs de la classe! Ils auraient peut-être eu de bon résultats, eux!

* s i l e n c e *
Je suis désolé, mais sérieusement, vous ne pouvez pas avoir été dans cette classe et avoir échoué aussi lamentablement à l'examen. Certains ont réussis, mais d'autres... Avec des notes comme celles-là, vous allez recevoir une beuglante à coup sûr! (rire nerveux). J'ai décidé de revoir la matière depuis le début pour que vous puissiez me remettre un travail avant la semaine prochaine qui pourra racheter vos fautes. Il vaudra un beau pactole de points donc il faut fracasser des records les amis. Cachez donc ces visages tristes! Je vais vous faire un résumé tellement ouf que vous ne p o u r r e z tout simplement pas rater ce travail. Alors, près les gens? Ça va aller vite alors on reste concentrés! Qui se rappelle de quelque chose du dernier cours? »



i need a doctor. i'm about to lose my mind, you've been gone for so long, i'm running out of time, i need a doctor, call me a doctor, i need a doctor to bring me back to life.
i need a doctor - Dr. Dre feat. Eminem and Skylar Grey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rika N. Winfield
avatarNombre de chapitres écrits : 767
Sang : Mêlé
Date d'inscription : 14/08/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Cours #1: Recapitulation des acquis en arithmancie   Lun 13 Sep - 23:14
    C’était une journée assez chargée qui s’annonçait pour notre petite et énergique Poufsouffle préférée ! En effet, chargée et remplie de trucs intéressants ! Non, jamais elle ne s’ennuyait, celle-là ! Surtout pas dans les journées où les cours abondaient et qu’il n’y avait pas presque pas le temps de prendre ne serait-ce qu’une petite mini pause ! Je vois déjà vos visages surpris et totalement confus à ce que j’ose vous débiter avec un ton peut-être trop joyeux… En fait, Elsa adooore l’école. Les matières ? Elle les dévore une par une avec un appétit fou ! Donc, il serait juste de dire qu’elle aime l’école, non ? Ce serait aussi totalement véridique. Pour commencer, le matin même, elle s’était levée d’un bond de son lit et avait pris un temps record pour faire ses petites tâches matinales. Elle savait son horaire, et savait quel était le premier cours de la journée : Arithmancie. L’arithmancie était peut-être une matière complexe, mais elle adorait. Le professeur était entraînant, le cours était fascinant, tout le monde était cool, dans ce cours. Et il fallait le dire, c’était son prof’ préféré. Il y avait plein de raisons pour ça, bien sûr, mais la meilleure était que ce prof, bah, il avait un caractère similaire au sien, ce qui faisait qu’elle s’Entendait supra-bien avec lui. C’était super. Alors elle était très heureuse de s’en aller là !

    Et maintenant, étant rendue devant la porte, elle entra, et, joyeusement, elle salua le professeur. Celui-ci, trop dans ses pensées, ne sembla guère la remarquer. Pendant quelques secondes, elle le regarda, sans qu’il ne lui réponde pour autant. Deux clignements. Rien de plus. Elle haussa alors les épaules posa son livre sur son bureau et attendit. D’autres élèves entrèrent dans le cours, puis, la cloche sonna. Voilà, le cours allait commencer. La jeune Pouffy avait un grand sourire au visage, bien concentrée sur le prof, qui, lui, semblait assez loin dans son esprit. En fait, il ne semblait même pas remarquer la présence de ses élèves, et Elsa lui donnait un regard très confus. Elle adorait cet enseignant, mais… Parfois il était assez étrange, comme personnage.

    Et puis, il s’approchait d’Elsa à grands pas, comme possédé. Sa place, qui était une des premières dans la rangée du milieu, faisait un peu… Peur. Le prof était arrivé à son niveau et son doigt diabolique s’approchait dangereusement de son épaule. La jeune femme eut un mouvement de recul avant que celui-ci, impitoyablement, posait son doigt imposant sur sa pauvre épaule. Il avait ce genre de regard qui semblait vouloir s’acharner, tellement qu’il avait l’air un peu psychopathe. Déboussolée, elle dévisagea monsieur Carrington, qui finit par se lasser de sa séance de ‘pokage’ intensive. Il prit alors la parole. Sa voix était forte, il semblait visiblement déçu. Déçu de ses élèves. Le pauvre. Le fait qu’il ait choisi elle comme ‘élève à poker’ l’affligea beaucoup quand il leur fit part de ses observations du dernier examen. Elle eut un regard piteux dans les secondes qui suivirent. Elle qui avait cru tout comprendre de la matière enseignée ! Quelle honte et quelle déception de savoir qu’elle n’avait rien compris ! Ses épaules s’affaissèrent et elle eut un gros soupir d’angoisse. Restait à voir ce qui viendrait pour le reste du cours ; elle irait lui parler à la fin de celui-ci. Sentant qu’une bonne séance de révisions s’annonçait après toute cette scène de drame, la sorcière tassa une mèche de ses cheveux de jais de son visage, et avec un nouveau soupir de parfaite déception, elle sortit quelques feuilles de parchemin, bien qu’elle connaissait les bases (En fait elle l’avait cru…), se préparant à écrire.



Well, you can't get what you want
But you can get me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Cours #1: Recapitulation des acquis en arithmancie   Mer 6 Oct - 17:11
« Arithmancie? Des le matin? Ete vous fou pour que j'y aille? Je n'irais point ! » Et pourtant je fus le premier à partir en direction de cette salle aussi immonde que le professeur en question. Depuis l'année ou j'avais commencé cette matière si abominable l'une que les autres, je n'avais eu que des mauvaise notes et le bulletin n'était pas très bon enfin il était tout de même acceptable car dans les autres matières j'étais tout de même très bon à l'écoute et au travail. Depuis mon retour à Poudlard après mettre absenté pour un problème familial, j'avais perdu la plupart de met amis et ma petite amie. J'avais tout fichu en l'air pour ma famille, j'avais retrouvé une vie, ma vie, la mienne et j'avais perdu ce qui comptait le plus à met yeux. Avec son absence j'avais re-changé, j'étais devenu froid et j'ignorais les autres. A croire qu'il n'y avait qu'elle que je voulais et sa pour toujours. Les cours je m'en fichais pas mal mais j'écoutais, je progressais après tout je n'avais que sa à faire. Même si je passais des heures dans le bureau du professeur Carrigton je travaillais pas à mon pleins gré mais plutôt pas force. Je n'aimais pas travaillé mais je le faisais quand même, met parents auraient été fier de moi s'ils me voyaient en train de pensé que j'irais en cour. Je venais d'enfilé mon simple pantalon noir, non délavé mais propre, ma chemise blanche éclatante, ma cravate rouge et or aux couleurs de la maison respective, elle n'était pas tout à fait mise, elle était déttachée, un peu à la wadégeine. Je marcha jus'qu'au cours, traversa les couloirs et arriva enfin devant la porte de la salle de cours. Je frappa de deux coups et entra.
J'étais tout compte fais le deuxième élèves à arriver. Son cour ne devais pas avoir été fièrement accueillit . A vrai dire qui aurait pu aimer ce cours? Ce n'est que des ragos à part entière. Le seul cour que j'appréciais et pour laquel je me donnais à font était sans doute le cour de défense contre les forces du mal, mais avec le professeur Rogue ce n'était pas gagné du tout et Gryffondor était en dernière position avec les points totales. Je salua le professeur malgré mon envie qui n'était point là. Je n'aimais pas ce professeur et je n'allais pas le caché.

« B'jour Professeur Carrignton. »

Je m'installa à la table puis les minutes et les secondes passèrent, le visage du professeur changea au fil du temps. Personne n'avait la moyenne, ce qui me rassura beaucoup. Le silence dans la salle c'était installer depuis le début du cours et aucun autre bruit y était parvenu par même le bruit des mouches qui à son habitude font la fiesta du samedi soir dans les salles à c'est heures-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn R. Caulfield
avatarNombre de chapitres écrits : 347
Sang : J'SUIS UNE NÉE MOLDUE YO
© avatar, icon, signature : Pitchounette
Date d'inscription : 12/10/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Cours #1: Recapitulation des acquis en arithmancie   Mar 26 Oct - 5:19
    Aaaahhhhhh, mais que faire maintenant ? Que faire, je vous dis ? C’était une journée totalement … Normale, quoi. Le genre de journées où on fait toute notre petite routine d’une manière normale tandis qu’on mange un repas normal dans un environnement qui nous semble tout à faire normal avec des gens tout à fait normaux… Nan mais trop de normalité, ça tue ! Je vous le jure, ça tue. Et Evelyn, la pauvre Evelyn, était totalement de cet avis. Elle en avait assez de tout ce normal, de toute cette … vie, totalement normale avec rien de nouveau que cette foutue petite routine. Carl passait trop de temps avec Effy, Danaé… Ça faisait un moment qu’elle n’avait pas vu Danaé. Ce serait peut-être bon d’aller la voir un de ces jours, pour parler un peu avec elle, déconner un peu pour se remonter le moral. Dessiner. Dessiner, oui, dessiner ce qu’elle voyait, comment elle se sentait, comment elle… Bon, oui, je n’ai plus rien à dire, mais pas grave, je trouverai bien un autre sujet. En effet, la jeune aux cheveux colorés aurait bien pu écrire, aussi. Puisqu’écrire était une de ses passions, ça aurait pu être une bonne idée… Mais nan. En fait, ce qu’elle voulait vraiment, en ce moment, c’était jouer de la musique. Mais le grand piano de la Salle sur Demande était très loin, oui, mes chers amis, très loin…

    Puisqu’en ce moment, malheureusement pour elle, elle était en train de se diriger vers cette foutue classe d’Arithmancie, dans laquelle elle ne pouvait que sentir que rien ne se passerait comme d’habitude ! Détrompez-vous, elle n’a rien contre le professeur, rien contre son cours, rien contre sa manière d’Enseigner. C’était juste qu’en ce moment… Elle n’avait pas du tout envie d’aller en Arithmancie. Pas du tout. En effet, le dernier examen… Elle l’avait… Comment dire ? Hum… C’est un peu dur à sortir pour la jeune Serdaigle qui a toujours des notes exemplaires dans toutes les matières… Mais… Maiiiiis…. Elle doit l’avouer…. Elle doit vraiment ne pas mentir sur un truc dans le genre, non, non, non...

    Ahem. Elle avait raté son examen.

    Oh, la honte ! Cette affirmation la remplissait de la douleur la plus intense qu’une Serdaigle pourrait avoir ! Et le pire, dans tout cela, mes chers, c’est que c’était plus qu’un simple ‘feeling’ qu’elle avait. Elle était CERTAINE qu’elle l’avait raté. Et de loin, en plus de ça ! Pourtant, l’arithmancie c’était une bonne matière, une bonne matière, je vous le jure. Ce n’est pas le genre de matière qui fat peur à la jeune Caulfield ! Cependant, elle avait presque pleuré tellement le stress lui avait tombé dessus, quelques jours plus tôt, quand la pression avait pesé sur ses épaules, tandis qu’elle devait à tout prix finir des calculs dont elle ne se souvenait plus de la bonne formule.

    C’est malheureux, mais bon, passons.

    Elle se rendait donc à son cours, avec toutes ses affaires, prête à affronter le sermon du professeur, qui lui ferait surement un gros discours sur le fait que cette matière n’était pas si complexe et qu’elle aurait dû réussir, elle, qui pourtant, était souvent une des hautes placées dans la classe. En bas de plusieurs autres, mais quand même haute placée, quoi ! Elle eut un gros soupir en voyant la porte devant elle, et rentra, se positionnant aux côtés d’une certaine jeune fille aux cheveux de jais avec qui elle discutait souvent. À moins que ce soit avec sa jumelle… Les deux Rosefield étaient bien mystérieuses. Mais bon, d’après ce sourire, c’était bien Elsa. Elle lui fit un petit signe de main pour la saluer, auquel elle répondit avec cet habituel sourire. Au moins, une semblait heureuse…

    Et alors, d’autres arrivèrent, et le cours commença enfin.

    Et jamais elle n’aurait pu deviner cette suite d’évènements. Le professeur ne faisait pas seulement un sermon à elle, à sa grande surprise (et sa bouche grande ouverte par sa stupéfaction, mais chut). Alors, elle n’était pas la seule à ne pas avoir compris ! C’était tout un relâchement, cela. Elle sentit ses épaules moins lourdes d’un coup, et elle eut un grand soupir de soulagement. C’était une grande rectification du cours qui s’annonçait, rectification qui lui serait d’une grande aide, à elle et à sa petite tête d’intellectuelle. Elle remercia intérieurement le professeur pour ce qui était de cette grande révision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christabella I. Lockwood
avatarNombre de chapitres écrits : 2352
Sang : Sang-pur
Supporter de : Le Seigneur des Ténèbres
© avatar, icon, signature : © Pitchounette
Date d'inscription : 30/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Cours #1: Recapitulation des acquis en arithmancie   Mer 27 Oct - 5:44
    Couché dans son lit, Drake était prit dans ses pensées. La soirée de la veille avec Elsa repassait et repassait dans sa tête. C’était comme un disque qui sauterait et qui répéterait toujours les mêmes paroles, sauf que le disque était remplacé par la soirée et les paroles, par des souvenirs assez... Marquants de leur petite rencontre. Drake se repassait chaque moments. De son arrivé dans la Salle sur Demande jusqu’à la fin où.... Ouais. Sortant de ses profondes pensées, le Poufsouffle se rappela qu’il commençait avec un cours d’arithmancie. Oh merde... L’examen. Il avait eu beaucoup de difficulté avec celui-ci. Est-ce qu’il l’avait réussi ? Probablement pas, mais bon. Ce n’était qu’un examen sur la tonne qu’il allait avoir au courant de l’année..... Non ? Et Elsa était avec lui dans ce cours. Comment allaient-ils réagir l’un face à l’autre ? Le coeur du Poufsouffle se mit à battre plus vite sur le coup. Bon... Il fallait qu’il se prépare maintenant.


    Drake arriva devant la porte du cours d’arithmancie et entra à l’intérieur de la classe en allant s’asseoir, comme à son habitude, à coté d’Elsa. Sauf que cette fois, c’était différent. Il n’avait sorti qu’un petit ‘’salut’‘ au lieu d’un ‘’Elsaaaaa !!’‘ avec un gros sourire en lui donnant un énorme câlin. C’était assez gênant. La dernière scène repassait encore dans la tête de Drake qui, trop embarrassé pour lui en parler, ne faisait que la regarder du coin de l’oeil. Sans trop le remarquer, ce qui lui arrivait souvent, Drake sorti sa plume et commença à jouer nerveusement avec elle. Il la tournait entre ses doigts, la mâchouillait doucement entre ses dents et écrivait n’importe quoi sur une de ses feuilles de parchemins. La cloche sonna et le professeur ne semblait même pas remarquer leur présence. C’était étrange... Comme s’il ne les avait même pas vu. Lorsqu’il s’approcha d’Elsa, son coeur se mit à battre plus fort. Pourquoi il devait s’approcher d’elle ? Et pourquoi devait-il être aussi proche ? Et pourquoi il la ‘pokait’ du bout de son doigt ? Elle-même ne semblait pas savoir pourquoi il faisait ça.... En fait, personne ne semblait savoir. Ce professeur était très bizarre des fois... Mais ce qui le perturbait le plus, c’était ce sentiment qu’il ressentait. Comme s’il voulait qu’il s’éloigne au plus tôt d’elle. Pourtant, Drake n’avait rien contre Monsieur Carrington, mais.. C’était inexplicable.


    Puis, le professeur commença son sermon ennuyeux sur l’examen qui, semblait-il, n’avait pas été un très grand succès pour les élèves de la classe. Pendant qu’il parlait, Drake c’était remit à jouer avec sa plume et en plus, il regardait maintenant sa meilleure amie du coin de l’oeil. La scène lui repassa encore une fois dans la tête.... Ah mais merde Drake ! Concentre toi. Tu es entrain de manquer tout ce que le professeur dit ! De plus, tu ferais mieux d’écouter si tu ne veux pas recouler un autre examen ! Le Jaune et Noir secoua sa tête et regarda autour, un peu perdu et essayant de se rattraper sur ce que le professeur disait. Quoi ? Tout reprendre du début ?! Ouais bien ça pourrait peut-être les aider à mieux comprendre... Puis, Drake remarqua qu’il était assez proche d’une de ses très bonnes amies : Evelyn. Un sourire sadique se dressa sur ses lèvres tandis que, pendant que le professeur avait le dos tourné, Drake se pencha pour enfoncer son doigt dans les côtes de son ami Serdaigle avec qui il adorait se... Battre. Et oui, il fallait dire qu’ils étaient assez étrange ces deux là. Mais bon. Drake, concentre toi.... Son regard se posa encore sur Elsa pendant qu’il se replaçait droit et encore une fois, c’était assez gênant. Pourquoi Elsa avait-elle autant approchée ses lèvres des siennes avant de partir en courant ? Peut-être ressentait-elle les mêmes sentiments envers lui ? Cette seule idée fit accélérer la cadence de son coeur dans sa poitrine. Peut-être qu’il lui en parlerait. Il ne fallait pas qu’il laisse passer sa chance.... Okay Drake, encore une fois : concentre toi sur le cours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyn R. Caulfield
avatarNombre de chapitres écrits : 347
Sang : J'SUIS UNE NÉE MOLDUE YO
© avatar, icon, signature : Pitchounette
Date d'inscription : 12/10/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Cours #1: Recapitulation des acquis en arithmancie   Mer 27 Oct - 23:06
    À vrai dire, Evvie avait assez hâte de commencer la révision. Elle espérait aussi qu’il leur montrerait l’horreur qu’avait été leur examen. Ouaip. Evelyn apprenait toujours très bien de ses erreurs, en comprenant ce qu’elle avait fait de mal pour ne plus le reproduire à l’avenir. Habituellement, ça rentrait assez bien pour qu’elle ne la reproduise plus, après l’avoir bien enregistré dans son esprit. Bref… Là, le professeur parlait toujours, mais un peu trop. Enfin, il était tout à fait NORMAL… (Mais pourquoi encore ce foutu mot ?! Cet que j’en ai assez, moi !)… qu’il fasse ce genre de truc. À force, la Serdaigle devenait habituée à tout ce tralala ordinaire et morose. La clé du succès, je vous dis, c’est d’écouter tout ce qu’il raconte pour ensuite faire des commentaires dessus plus tard, pour voir sa réaction. De ce fait, il vous apprécie plus et il est tout bonnement porté à vous aider quand vous avez de la difficulté. Là n’était pas le moment, cependant… Autant se taire pour voir quand la matière allait (enfin!) commencer. La préfète des valeureux Serdy jeta un regard en coin vers Elsa, qui semblait un peu plus troublée que d’habitude en voyant l’entrée qu’elle n’avait pas remarquée de… Oh, mais par Merlin ! De Drake Atkins !

    Drake, Drake, Drake… C’était son copain de guerre, ce Drake ! Oui, oui, copain de guerre, je vous le dis. C’était leur jeu préféré… Ce qui faisait penser à tout le monde qui se détestaient quand pourtant ils pouvaient être considérés presque comme les deux meilleurs copains du monde, et ça, si on ne comptait pas Carl et Elsa. À son tour, elle esquissa un sourire taquin, se retournant vers le professeur. La meilleure attaque reste la surprise, eh oui. Alors elle devait faire comme si elle n’avait rien remarqué pour que son superbe plan diabolique de la mort fonctionne. La présence du Pouffy, de son Pouffy préféré, en fait, venait de bousculer de toutes ses forces cette foutue normalité, qui était maintenant KO par terre, saignant du nez. Bah, bien fait pour elle, ha ! La Miss Caulfield leva un sourcil, un air malicieux au visage en pensant à ce qu’elle pourrait lui faire, cette fois. L’air de rien, elle sortit un parchemin, sa plume et son encrier, trempant le bout de la plume dans l’encre et laissant quelques secondes à une petite goutte noire de retomber dans l’encre. Elle se mit par la suite à gratter quelques notes sur le cours d’aujourd’hui, comme si de rien n’était.

    Sa plume dansait élégamment et rapidement sur la feuille. Toutes ces choses qu’elle devait revoir… Ouf ! Il y en avait ! Mais dès qu’elle vint pour écrire un de ces nombreux points, elle sentit un doigt s’enfoncer férocement dans sa côte gauche. Les yeux grands ouverts, elle sursauta violemment avant de relâcher un superbe cri de mort qui résonna dans toute la classe, qui était totalement silencieuse, envoyant valser d’un rapide coup du dos de sa main son encrier, qui fit plusieurs pirouettes dans les airs, touchant du même coup le bureau d’Elsa pour finir sa course folle par terre, aux pieds du Poufsouffle, qui la regardait avec un sourire des plus diaboliques. S’étant entendue crier comme une perdue, Evelyn plaqua ses mains sur sa bouche, les yeux toujours aussi ronds. Se tournant face à Drake, elle prit une respiration avant de murmurer quelques injures.


      « Oh, toi, espèce de… »


    Sa voix allait en descendant d’un ton à chaque mot, devenant tout à fait silencieux pour le dernier mot qu’on ne saurait sûrement jamais. En regardant par la suite le prof’, elle balbutia un petit « Désolée ! » avant de regarder avec beaucoup d’intensité l’encrier aux pieds de Drake, qui, après avoir roulé, s’était repositionné debout, Elle eut un soupir, regardant par la suite Elsa avec un nouveau regard désolé pour ce qui était de son bureau et de ses choses couvertes d’encre.

    Il avait été plus vite qu’elle sur l’attaque surprise… Restait à savoir comment elle allait le surprendre à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rika N. Winfield
avatarNombre de chapitres écrits : 767
Sang : Mêlé
Date d'inscription : 14/08/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Cours #1: Recapitulation des acquis en arithmancie   Ven 29 Oct - 2:09
    Elsa soupira un bon coup. Elle devait se mettre à travailler pour tenter de remonter sa note, trop basse, sûrement, pour qu’elle puisse même passer ses BUSES cette année. Enfin… C’était une exagération. Dans le fond, elle pouvait certainement étudier ses nombreuses notes pour les derniers mois d’école pour y arriver ! Elle qui n’avait jamais besoin d’étudier habituellement… Faudrait qu’elle revoie ses priorités, la pauvre. La Poufsouffle eut un regard désespéré, avant de tenter de reprendre un sourire quasi-habituel, truc qui ne fonctionna pas du tout. Elle eut une petite lamentation presque inaudible avant de laisser sa tête tomber sur le bureau avec un bruit sourd. Le professeur continuait de parler. Évidemment. Et dire qu’habituellement, elle lui vouait un culte (Ou presque, han, c’était quand même son prof préféré parce qu’il lui ressemblait d’une certaine manière). N’étant qu’à peine sonnée par son geste, elle leva ses yeux noisette vers lui, voulant à tout prix que le cours commence, qu’elle puisse revoir ce qu’elle n’avait pas compris. Mais ça tardait… Ça tardait de plus en plus. Et son désespoir montait. Encore plus quand elle pensait à hier, à ce qu’elle avait fait.

    Quand elle repensait à sa chute sur la guitare d’un noir de jais, aux yeux perçants de Drake, à sa propre confusion, tout ça ne cessant de tourner dans sa tête. Elle sentit son cœur cogner sur sa poitrine, presque dans sa gorge. Elle jeta un regard en coin à son meilleur ami, se mettant à tapoter la table nerveusement, toujours confuse, comme hier… Pourquoi un tel sentiment ? Se demandant de plus en plus, un mot ne cessait de tourner dans son esprit troublé : Amour. Aimer. Est-ce que tout ça était porté sur ce mot ? En plus profond qu’une simple amitié ? L’aimait-elle… de cette manière ? Depuis combien de temps était-ce ainsi ? Jamais elle ne s’en était rendu compte. Et pour tout dire, ça la troublait. Énormément. Elle était si confuse. Son regard se portait sur tous les élèves, maintenant, évitant soigneusement celui de Drake. Il faudrait qu’elle parle à Evy, le plus vite qu’elle le pourrait, si c’était possible. Elle avait beaucoup de choses à lui dire, oh ça oui, et ça ne devait pas tarder. Pas du tout. C’était la seule à la comprendre parfaitement, cette autre partie d’elle-même, la seule qui pourrait la guider dans la bonne voie.

    Allez, Monsieur, commencez le cours, qu’on puisse comprendre ! Comment sa journée pouvait aller plus mal qu’elle l’était en ce moment ? Elle ne pouvait vraiment se rendre compte, mais tout ça la déprimait, la rendait confuse. Comme si le monde était fait pour s’acharner sur elle d’un seul coup comme ça. Nouveau soupir de sa part. Quel début de journée attristant… En jetant un regard à Evelyn, une artiste qu’elle connaissait bien pour son talent en dessin similaire à celui d’Evy et à son talent en piano similaire au sien, elle put remarquer un certain sourire malicieux qu’elle portait à Drake, qui était à côté d’elle. Dans ce furtif combat de regards, elle se sentait prise entre eux deux, et savait que quelque-chose se préparait. Ce genre de regards ne ment pas.

    Et les connaissant, ça ne tarderait pas.

    Elle tenta de se concentrer sur ce que le professeur racontait, toujours en pianotant nerveusement sur la table, des émotions étranges s’entrechoquant en elle comme des boucs en guerre. Elle sentit la main de Drake près de son dos, tandis qu’il se penchait vers elle, le professeur ne les regardant pas. Elle eut un frisson et se sentit plus inconfortable, jusqu’à ce qu’elle entende Evelyn lâcher un de ces cris perçants qui font mal aux oreilles, la faisant sursauter, tandis qu’un récipient d’encre volait dans sa direction. Les yeux ronds comme des billes, Elsa l’évita de justesse tandis qu’il allait presque heurter son front. Résultat : Elle fut épargnée, mais pas son bureau, ni le parchemin rempli d’encre qu’elle avait sorti. En entendant une injure de la part d’Evelyn, à sa droite, et un petit rire discret de la part de Drake, à sa gauche, elle comprit que tout commençait, que leur petite guéguerre venait simplement de débuter.

    Elle ne s’en plaindrait pas, cependant, mais ils devaient se concentrer, quoi. Se retournant vers Evelyn, elle vit son petit regard qui voulait dire à quel point elle s’excusait pour sa maladresse, et elle haussa les épaules : Après tout, ce n’était pas trop grave. Elle prit sa baguette et formula un Récurvite qui nettoya le gros de la tache qu'était sur ses affaires. Évidemment, elle ne s’était pas mise à rire comme elle l’aurait fait habituellement, avec son éternel sourire qui semblait absent, aujourd’hui. Ça, ça pourrait en mettre plusieurs dans un état de confusion. Mais elle s’en fichait, totalement.

    Maintenant, son horaire contenait deux buts : Celui d’aller voir le professeur à la fin du cours et celui de parler à sa sœur le plus vite qu’elle pourrait.


Well, you can't get what you want
But you can get me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Endzo P. Carrington
avatarNombre de chapitres écrits : 324
Sang : sang mêlé
Supporter de : l'équipe de poufsouffle & la prof de botanique
© avatar, icon, signature : (c) disturbing mind + FuckYeahJGL [videoprofil] + mlle superficielle [signature] + hakupuff [icon]
Date d'inscription : 09/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Cours #1: Recapitulation des acquis en arithmancie   Ven 26 Nov - 17:42
Tout son cours était sans dessus dessous. Il n’y avait rien qui marchait. Rien du tout. Pas même une seule petite minute. De la correction du dernier examen au mot de bienvenue en classe en passant par l’écoute des élèves, rien n’avait bien roulé. Il était totalement hors contrôle. Endzo était officiellement destitué : il n’était plus le maître des lieux, mais était devenu un simple spectateur du spectacle qu’était ce cirque. Il peut apparaître blessant pour le personnage que je décris comme un simple spectateur alors qu’il était le professeur, cependant, mon opinion, que dis-je, ma critique est d’autant plus sévère et virulente lorsqu’il est question des élèves, ou plutôt des animaux peuplant les locaux de Poudlard. Batailles, jeux et chicanes, encore, encore et encore. De vrais singes dévergondés. N’avaient-ils pas de parents? Vivaient-ils dans un monde parallèle dans lequel les lois du monde actuel n’avaient pas raison d’être? Les valeurs d’apprentissage leur étaient-elles inconnues? Ne savaient-ils pas qu’ils hypothéquaient leur avenir de manière totalement négative? Tant de questions auxquelles moi, la narratrice tellement déçue et surprise par le manque de sérieux des élèves de Poudlard, une école supposément pro-apprentissage, ne peux répondre.

Une autre question que je me pose est la suivante : «La classe aurait-elle eu une autre ambiance et une meilleure tenue si le professeur avait été quelqu’un d’autre comme, par exemple, je dis ça comme ça, pour rien, euh, disons Rogue?» Soyons méchante un instant, parce que, avouons-le, c’est bien plus drôle! Je suis sûre qu’avec Rogue dans la classe d’arithmancie, le zoo serait sûrement repris en charge et les singes remis en cage. Endzo n’était vraiment pas le genre à être le lieutenant sifflet. Avertissement rimait avec perte de temps pour lui. Que ceux qui veulent apprendre écoute. En plus de rimer avec perte de temps, avertissement rimait aussi avec manque de leadership flagrant. Qu’est-ce que je veux dire? J’entends par là qu’à chaque fois qu’Endzo essayait d’être en contrôle, il perdait légèrement, beaucoup, énormément la face, perdant du même coup la petite marge d’autorité qu’il possédait auparavant.

Endzo avait bien beau ne pas être sévère, froid, méchant, tête enflée, petit boss des bécosses, sadique, inhumain, barbare, bref… comme Rogue, il était tout de même un petit polisson! Le vilain, il avait prévu une punition pire encore que son blablatage habituel et interminable. Oui, oui, il avait trouvé une punition horrible! Le prochain cours serait dédié à l’histoire des fondateurs de l’art divinatoire qu’est l’arithmancie. Comme le sait tout étudiant, l’histoire des penseurs dans un domaine, ça tue.
« Bon bon bon. Personne ne veut répondre? Cette fois-ci, je ne serai certainement pas votre roue de secours! Vous allez me répondre! Croyez-moi! Avait-il lancé violemment, suite à un silence de mort qui n’avait été rompu que par le hurlement à la lune de la serdaigle qui était très peu studieuse dernièrement, enfin, selon moi, la narratrice opiniâtre! Soit vous me parlez maintenant pour accumuler des points maintenant, soit vous attendez à la semaine prochaine et croyez-moi, ce ne sera pas de la tarte! Cette semaine, les questions sont sur la matière déjà-vu mais la semaine prochaine, ce sera de la nouvelle matière. Et elle est horriblement ennuyeuse pour les élèves que vous êtes : la théorie des fondateurs! Ta-tam! »
Certains pourraient croire qu’Endzo ne dirait rien à propos des tours qu’avaient joué le trio double poufsouffle simple serdaigle, pourtant, il n’en était rien! Non, malgré le fait qu’il soit un très mauvais chef, il était bien déterminé à ne pas se faire prendre au sérieux. Il allait encore une fois être le chef raté. Ça lui était égal puisque la détermination vaut mieux que le résultat.
« Et pour le trio jaune et bleu, si vous avez cru vous en tirer aussi facilement, bah, c’est pas fait ça! Oh non de non! Je … je … vous … v… arfffff… Endzo était totalement perdu. Comment pouvait-il leur faire comprendre que, malgré les apparences, malgré tout ce qu’on pouvait penser, l’arithmancie méritait d’être étudiée. Bon, laissez-moi vous parler de cœur à cœur. Vous savez que si l’école a choisi de donner le cours d’arithmancie, c’est qu’il est important, non? Et vous devez savoir que … Le professeur savait bien que ses paroles n’intéressaient en rien ses étudiants. Bon, au moins, vous devez avoir envie de réussir le cours. Je vous propose donc de vous donner à fond et voir ce que ça donne. Ça sera bon pour vos notes, pour ma réputation et vous serez fiers de vous. D’accord? Chouette alors, on commence. Qui connait les trois types de nombres significatifs? J’accord un point par bonne réponse! Vous devez me le nommer et me l’expliquer, à moi, et surtout à vos collègues! Un volontaire? »
Endzo promenait son doigt sur les visages des élèves au loin. Qui parlerait en premier? Qui serait le premier à comprendre l’importance de la matière et l’importance des points qu’il accorderait aux étudiants performants.



i need a doctor. i'm about to lose my mind, you've been gone for so long, i'm running out of time, i need a doctor, call me a doctor, i need a doctor to bring me back to life.
i need a doctor - Dr. Dre feat. Eminem and Skylar Grey


Dernière édition par Endzo P. Carrington le Lun 29 Nov - 2:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyn R. Caulfield
avatarNombre de chapitres écrits : 347
Sang : J'SUIS UNE NÉE MOLDUE YO
© avatar, icon, signature : Pitchounette
Date d'inscription : 12/10/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Cours #1: Recapitulation des acquis en arithmancie   Dim 28 Nov - 5:28
    Quel cours passionnant qui s’annonçait alors, quand le professeur continua de parler pendant qu’elle s’était fait sauvagement attaquer par son ami de guerre. Elsa avait tout nettoyé sa table, et encore, elle lui lança un regard désolé vers son haussement d’épaule. Peut-être n’était-elle pas aussi joyeuse qu’elle ne l’avait espéré, la pauvre. C’est en voyant sa réaction que son regard passa soudainement du ‘Je suis vraiment désolée, Elsa, je ne voulais pas, je te le jure, je ne voulais pas !’ à quelque-chose qui ressemblait plus à un ‘est-ce que ça va, Elsa ?’ En effet, elle avait froncé les sourcils et montrait un regard inquiet face à son amie. Voyant qu’elle ne coopérerait pas, qu’elle ne parlerait pas de ce qui l’achevait de l’intérieur, semblerait-il, la Serdaigle se retourna quelques secondes vers son encrier avant de se retourner vers le professeur qui continuait de parler comme la pie bavarde qu’il était. La moitié des choses qu’il lançait étaient stupides, même carrément inutiles, mais il fallait tout de même continuer de l’écouter. Histoire de faire la fille qui ne ferait rien de mal encore. Histoire que personne ne voit ce qu’elle mijotait dans son chaudron de mauvais coups quelque-chose à envoyer à Drake, pour se venger. Mais non ! Cette espèce de Troll pustulé ne l’aurait pas aussi facilement que ça ! Oooooh, non ! Elle avait plusieurs tours dans son sac en tant que la Bleue et Bronze qu’elle était.

    Elle s’entendit rire machiavéliquement dans son esprit, tandis qu’un sourire moqueur naissait sur ses lèvres rosées.

    Non, la période de niaisage n’était certainement pas finie ! Mouahaha ! Mais pour l’instant, agissons normalement. Elle se remit à écrire quelques trucs sur le parchemin, par rapport à ce qu’elle croyait qu’il serait bon de revoir, tandis que le prof vociférait contre tous les élèves de la classe… elle releva la tête quand elle entendit ce que serait le prochain cours à prévoir. QUOI ?! La théorie des fondateurs ?! Ah nooon, des trucs à apprendre par cœur encore… ! Evvie soupira bruyamment à cette exclamation du professeur, qui semblait étrangement fier de ce qu’il venait de dire. Bah… Avec le son dramatique qu’il avait fait tout de suite après, pas de doutes, han ! DÉCEPTION… Carrément. Les fondateurs, à quoi bon savoir celui qui a créé ça ? À quoi ça allait servir dans la vie, ça ? Pfft… Mais bon, faut pas s’arrêter à ça, han ! Faudrait juste voir tous les devoirs qui auraient rapport à la théorie des fondateurs ! Le truc de trois mètres de parchemin qui coule par terre et qui ne te fait pas dormir pour trois jours tellement tu veux t’en débarrasser au plus sacrant !

    Et quand TOUS crurent qu’ils s’en sortiraient indemnes, sans une égratignure, sans rien à craindre face à la grande connerie de Drake et à son hurlement qui avait fait sursauter toute la classe au complet, le prof se retournait vers eux et se mettait à quoi ? Oui, oui, chers amis, à les sermonner ! Evelyn en eut même un air surpris pendant un petit instant. Cependant, notre cher professeur se mit par la suite à bégayer difficilement sur ses paroles qu’il tentait de leur dire. Il était par la suite passé du prof super exigeant à celui qui tente de leur remonter le moral, en quelque-sorte, en leur disant qu’ils se devaient de passer le cours. Du coup, il fallait qu’ils arrêtent de faire les fous s’ils voulaient avoir la chance de le réussir. Il avait un point. La jeune femme écrivait toujours sur son parchemin, attentive, pendant un court moment, car c’est à eux qu’il s’adressait. Le cours allait bientôt débuter, et pour de vrai, cette fois, pas seulement un semblant de cours. Il était temps, après un bon quinze minutes de radotage intensif pas finissable et vraiment ennuyant !

    Et voilà, premier truc de la matière : Les nombres significatifs. Il fallait les nommer et les expliquer. Ce n’était pas très difficile : C’était même la base de tout ce qu’il fallait apprendre dans ce cours. Sans hésiter, la Serdaigle leva sa main. Au Diable si elle n’avait pas la bonne réponse. Elle en nommerait un. Elle vit que d’autres avaient la main levée. Alors autant ne pas participer toute seule, non ? Faisons durer le plaisir. Elle n’en nommerait et expliquerait seulement un.


      « Le premier est le nombre d’expression. » Commença-t-elle, d’une voix assurée, avec un petit sourire. Autant participer et se montrer ‘bonne élève’, après avoir fait une gaffe. Plus facile de se faire pardonner par la suite. « Il est le nombre que l’on obtient après avoir additionné les nombres propres à un nom. Il révèle le tempérament de la personne. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christabella I. Lockwood
avatarNombre de chapitres écrits : 2352
Sang : Sang-pur
Supporter de : Le Seigneur des Ténèbres
© avatar, icon, signature : © Pitchounette
Date d'inscription : 30/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Cours #1: Recapitulation des acquis en arithmancie   Lun 29 Nov - 2:56
    Drake était fier de son coup qu'il avait fait à son amie de guerre. L'effet qu'il avait produit n'était pas exactement celui auquel il s'était attendu, mais ça avait environ causé ce qu'il voulait. Sauf l'encrier qui avait failli tout tacher Elsa. Ça aurait été malheureux... En plus, Drake ce serait senti tellement mal et s'en serait voulu à mort. Mais bon... Sérieusement, le cours s'annonçait ennuyant... Le professeur c'était remit à parler de tout et n'importe quoi.. C'était complètement inutile... Le prof avait toujours parlé pour rien, dans ce cours.. Comme s'il ne savait pas quand s'arrêter. Ah non pas la théorie des fondateurs ?! Ça servait à quoi d'apprendre ça ? Et merde... Si le prof avait décidé de leur faire apprendre ça, c'était qu'il y avait une raison non ?....... Non ? Le Poufsouffle ne comprenait pas pourquoi Elsa adorait ce prof là. Même qu'il en était un peu... Jaloux? Quoi ? Drake jaloux ? Naaaan. Voyons. Mr. Carrington continuait de parler alors que Drake, prit dans ses pensées, revoyait la scène de la veille. Elsa qui lui tombait dessus et qui s'approchait lentement jusqu'à ce que leur lèvres s'effleurent. Ensuite, elle partait en courant le laissant seul avec lui-même, qui essayait de comprendre ce qui venait d'arriver. La seule pensée de ce moment lui faisait battre le cœur tellement fort qu'il avait peur que sa meilleure amie qui était à coté de lui l'entende. Ses beaux cheveux noirs, ses yeux noisettes, son petit visage rond... Elle était tellement mignonne. Pourtant, elle semblait tendue. Tout à l'heure, elle pianotait nerveusement sur son cahier. C'était probablement la même raison qui le poussait à jouer avec sa plume tout aussi nerveusement, un peu plus tôt.


    Le Poufsouffle devrait en parler à Evelyn... C'était une de ses meilleures amies. Elle saurait probablement quoi faire. Elle l'aiderait. Peut-être qu'ils se battaient tout le temps. Mais lorsque c'était sérieux, ils savaient s'écouter et se laisser parler. Enfin.. Il l'espérait. Il fallait espérer qu'elle ne se venge pas du coup qu'il lui avait fait. Il fallait vraiment qu'il lui parle sérieusement... C'était urgent. Il fallait qu'il en parle à quelqu'un. Le garder en lui comme ça n'était pas une bonne idée. Drake voyait déjà le visage d'Evelyn qui, un gros sourire au visage, lui disait qu'il était mignon et tout. Ouais... Il fallait s'en attendre. Pas mal toutes les filles réagissaient comme ça lorsqu'elles apprenaient ce genre de nouvelle.


    Lorsqu'il croyait (probablement comme tout le monde) qu'ils allaient tous s'en tirer, Mr. Carrington se leur adressa la parole au début sur un ton plus menaçant, puis, incapable d'être trop sévère, sur un ton plus doux en nous disant que ce cours était important. C'était vrai, mais pourquoi avait-il eu à inclure Elsa dans le groupe ? Pourtant, elle n'avait rien fait. C'était lui qu'il fallait blâmer ! Pas Elsa. Le Jaune et Noir jeta un coup d'œil rapide à sa meilleure amie en feignant de se replacer sur sa chaise. Pas très subtile, non, mais c'était dur de résister. Il fallait que Drake se concentre. Il fallait dire que c'était un cours important et que oui, les notes basses prouvaient qu'il devait se concentrer sur la matière. Écoutant le prof parler, il y avait toujours Elsa dans un coin de sa tête qui le distrayait. Les trois types de nombres significatifs ?... Attendez il y a les....... Et merde. Il l'avait sur le bout de la langue ! Des mains étaient levées puis, la voix d'Evelyn retentit en nommant le premier type de nombre. Ah oui ! Le nombre d'expression ! Entendre le mot sonna des cloches dan sa tête qui lui rappelèrent les deux autres sortes de types. Les nombre intime et le nombre de réalisation, mais.. Lequel venait en premier ? Le nombre de réalisation ou intime ? Ça valait le coup de tenter sa chance. Drake leva sa main, hésitant. Au moins, s'il avait la bonne réponse, il pourrait se racheter avec la connerie qu'il avait fait.



      «Euh... Si je me souviens bien, le deuxième type de nombre est le nombre.... Intime, non ?»
    Se risqua-t-il a dire, en ayant choisi sa réponse au hasard.
      « Un nombre intime... Ça relève les peurs et et les désirs intimes qu'une personne cache aux autres...Non ?»



    Drake ne savait pas s'il avait la bonne réponse, mais si oui, il pourrait se rattraper auprès du prof. Un autre coup d'œil à Elsa. Se remettant à jouer avec sa plume, il se voyait aller parler à Elsa lui disant qu'il l'aimait et qu'il voulait passer sa vie avec elle. Mais les mauvais scénarios attaquaient son esprit. Il la voyait le rejeter. Lui dire qu'elle ne l'aimait pas et aussi, (même s'il savait qu'elle ne ferait jamais ça) rire de lui. Et merde... Evelyn, il faut vraiment que je te dise deux mots après le cours et s'il te plait, ne le prend pas en blague car ça n'en est pas une.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rika N. Winfield
avatarNombre de chapitres écrits : 767
Sang : Mêlé
Date d'inscription : 14/08/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Cours #1: Recapitulation des acquis en arithmancie   Ven 3 Déc - 5:28
    Les minutes s’allongeaient. Le temps semblait cogner à chaque seconde dans son esprit. Toujours. Sans cesse. De grands coups à peine audibles. Son cœur battait comme s’il ralentissait à chaque fois, pour aller au rythme de ces foutues secondes, qui l’alarmaient tellement sans qu’elle ne puisse vraiment le comprendre. Son bureau n’était certes plus couvert de l’encre qu’Evelyn avait violemment propulsée, mais elle ne se sentait encore vraiment pas très bien. Il était évident que sa bonne amie, assise à côté d’elle et lui lançant ce regard, avait remarqué. Cependant, elle ne répliquait pas. Elle ne fit qu’hausser les épaules avec un signe de négation, tentant de lui montrer qu’il n’y avait rien, qu’elle allait bien. Cependant, tout en elle prouvait le contraire. Elle semblait extrêmement se contredire dans son expression et dans son regard. Evelyn n’était certainement pas assez naïve pour croire la Poufsouffle. Par contre, elle ne lui dirait rien de sitôt. Si elle devait aller parler à quelqu’un, ça serait à l’autre Evy, sa sœur. En premier. C’est elle qui garderait tout ce qui rôdait dans son esprit et qui tambourinait dans son cœur sans stopper pour une seule seconde. Elle devait s’arrêter de penser. Elle devait se concentrer. Concentre-toi sur le cours, sur ce que le prof dit… Tu dois reprendre tes notes, tu dois reprendre la note que tu as échouée à l’examen… Tu dois… Rester... Forte ! Assez forte pour savoir tout cela ! Ne pense pas à…

    Son regard se retourna sur Drake un instant, mais elle le détourna aussitôt que ses yeux azur se posèrent sur elle. Ses cheveux couleur de jais firent un mouvement élégant en cachant son visage et le rouge qui apparaissait doucement sur ses joues. Et encore, elle repensait à ce simple contact. Ses lèvres chaudes… Touchant les siennes si doucement, les effleurant pendant un court instant. Tout cela avant qu’elle ne réalise. Qu’elle ne se sauve. Qu’elle en oublie même sa guitare dans la salle. Ce matin, elle l’avait retrouvée dans la Salle Commune. Il était bien vrai que c’était bizarre. C’était vraiment gentil de sa part de l’avoir ramenée. Elsa n’aurait su quoi faire sans son instrument. Elle le sentait l’appeler. Après cette journée, ce serait ce qui l’aiderait à tout faire passer. Ça l’aiderait à extirper ces émotions incompréhensibles qu’elle ressentait. Ou du moins, elle l’espérait. Elle l’espérait tellement.

    Devant elle, le professeur continuait de parler, de baragouiner, de parler sans rien dire. Ses mots ne valaient rien. Elle n’écoutait qu’à peine, elle qui était toujours si attentive habituellement. Elle avait du mal à se concentrer. La Jaune et Noire n’était pas dans son assiette, du moins pas assez pour écouter son prof’ préféré, ce qui était assez louche. Elsa, la joyeuse, Elsa, celle qui a toujours un sourire au visage… Mais où es-tu passée ? Ailleurs. Dans un coin éloigné de son esprit. Elle écoutait sans comprendre. La théorie des anciens ? Quelle matière longue… Ce n’est pas vraiment un truc qui est recommandé pour la tête des pauvres élèves, quoiqu’elle ne semble pas vraiment s’en contrarier beaucoup. Elle eut un gros et long soupir qui résonna dans toute la classe. Ses doigts continuaient de pianoter, elle repensait à Drake, à ses notes, à Drake. Drake, Drake, Drake. Hier soir. Les pulsions. L’envie de rester avec lui, de se perdre plus longtemps dans son regard, de s’abandonner à ses bras, qu’il la tienne pour ne plus jamais la lâcher. La chaleur de son corps…

    Non, mais bon sang, Elsa, concentre-toi !

    Sa conscience criait dans son arrière-pensée, tentant de gagner la partie contre son cœur confus qui hurlait son désespoir. C’est à ce moment précis que le professeur se mit à parler en les définissant par le trio jaune et bleu. Et alors, il tentait en vain de se montrer autoritaire sans vraiment que ça ne fonctionne, alors il se ravisait et leur faisait une leçon de vie qui ressortit une nouvelle fois la jeune Rosefield de ses pensées. La question du cours venait tout de suite après. Et alors, Evelyn levait tout de suite la main et répondait avec exactitude à la question, nommant un des nombres. Drake venait ensuite. En entendant sa voix, elle eut un léger pincement au cœur. Elle n’osa pas le regarder tandis qu’il parlait du deuxième nombre en l’expliquant. Et alors qu’il finissait, elle n’avait pas à chercher très loin dans son esprit pour savoir quel était le prochain. Elle levait timidement sa main, par la suite. Ce n’était que de la révision, rien de bien difficile… Elle se lançait alors.


      « Hem… » Fit-elle, d’une voix hésitante. « Le dernier, c’est le nombre de réalisation. Il faut additionner les consonnes d’un nom pour l’obtenir et… Il révèle ce qu’une personne montre, sa personnalité extérieure. »



Well, you can't get what you want
But you can get me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Cours #1: Recapitulation des acquis en arithmancie   Mer 22 Déc - 1:00

Elle n'avait aucune envie de se lever. C'était cruel que de lui demander de s'arracher ainsi de la chaleur de ses couvertures. Inhumain même. Pourtant il fallait vraiment qu'elle se dépêche si elle ne voulait pas arriver en retard à son cours d'arithmancie. Ce n'était pas sa matière préférée, mais Eleanore s'en sortait bien. Malgré son côté active et espiègle, elle savait se poser et réfléchir lorsqu'il le fallait. Ainsi Ely était une élève sérieuse et studieuse, mais elle aimait accompagner son frère aîné dans toutes ses expéditions. Même si cela lui attirait des ennuis. Bref, assez parlé d'elle. Il fallait vraiment qu'elle songe à se préparer maintenant.

[...]

La jeune serdaigle déambulait d'un pas rapide dans les couloirs de Poudlard afin de se rendre dans sa salle de cours. Depuis sa première année à l'école, elle avait prit l'habitude de ne jamais se presser, ce qui exaspérait bien des profs. Néanmoins, elle n'arrivait jamais en retard, toujours pile sur la sonnerie de début de cours. Cela aussi les agaçait. Bref, ce matin là ne dérogea pas à la règle. Eleanore se faufila tranquillement entre les portes se refermant jusqu'à un siège libre.

Le cours ne débuta pas tout de suite. Tout d'abord, leur étrange professeur (qui semblait ce jour là encore plus étrange que d'ordinaire) leur annonça joyeusement qu'ils s'étaient tous plantés à leur dernier examen. Elle soupira de déception. Ok une mauvaise note ça arrive à tout le monde, mais elle n'y était pas habituée. Jordan lui ferait certainement la leçon sur un ton calme et amical dont il avait le secret. Il verrait en cette mauvaise note un résultat de son inattention, qui selon lui serait sans aucun doute lié à la mauvaise influence de son autre frère, Jordan. N'importe quoi ! Elle était assez grande pour savoir ce qu'elle faisait. Et si ses choix s'avéraient ne pas être bons, alors elle en assumerait entièrement les conséquences SEULE. La blondinette secoua la tête afin de chasser ces pensées négatives. Il valait mieux pour elle de se concentrer sur les révisions du programme.

Eleanore connaissait les réponses aux questions du professeur. Elle leva la main pour répondre, mais comme toujours fut devancée par ceux qui ne prenaient pas cette précaution. Cela avait le don de l'énerver ! M'enfin bon. Elle reporta son attention sur son parchemin, y notant quelques éléments importants. Allait-il enfin leur rendre leurs devoirs ? Non parce que l'attente se faisait interminable là. Elle savait qu'elle prenait un risque en lui demandant, compte tenu de l'état dans lequel il était aujourd'hui, et de l'énervement que le comportement de certains élèves provoquait. Tant pis. Cela ne lui faisait pas peur et après tout, qui ne tente rien n'a rien.

" Euh ... excusez moi professeur ? Pourrait-on avoir nos copies s'il vous plait ? Il serait plus facile pour nous de voir là où nous avons fait des erreurs et les points à retravailler."
Revenir en haut Aller en bas
Endzo P. Carrington
avatarNombre de chapitres écrits : 324
Sang : sang mêlé
Supporter de : l'équipe de poufsouffle & la prof de botanique
© avatar, icon, signature : (c) disturbing mind + FuckYeahJGL [videoprofil] + mlle superficielle [signature] + hakupuff [icon]
Date d'inscription : 09/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Cours #1: Recapitulation des acquis en arithmancie   Sam 2 Avr - 21:15
Je tiens d’abord à m’excuser pour ce message. Je ne me souviens pas vraiment pourquoi je l’ai écrit. Est-ce que c’est parce que mon idée m’est venue durant mon cours de Droit social et que ma professeure était vraiment dedans côté sarcasme et blagues douteuses? Peut-être. Est-ce que c’est parce que Severus Rogue est un exemple d’enseignant ayant réussi à Poudlard? Sûrement pas. Avouons cependant que sa discipline avait fait de lui un homme réputé et qu’il serait peut-être bien pour Endzo de s’en inspirer. C’est peut-être aussi parce que je suis folle et bipolaire et que faire souffrir les gens, pas que j’aime ça, mais bon, un cours avec un enseignant sarcastique, c’est quand même drôle! Enfin, rappelez-vous que je me suis excusée pour le contenu qui pourrait offenser les plus sensibles d’entre vous qui ne pourraient pas vivre dans la terreur d’un professeur qui s’enflamme pour un rien.

Clap Clap Clap! Il tapait des mains. Ils avaient identifié les trois nombres importants de l’art subtil et complexe de l’arithmancie. Bravo! Vous y êtes arrivé! J’accorde donc un point à Serdaigle pour la merveilleuse réponse de mademoiselle Caulfield et deux points à Poufsouffle pour les réponses de monsieur Atkins et mademoiselle Rosefield. C’est quand même cocasse que vous ayez, en trois chances, réussi à tous les identifier. Il s’agit de résultats fort intéressants! Un trois sur trois épatant. Pourtant, je suis sûr que vous n’avez pas su répondre aussi exactement dans vos examens. Il accouru à son bureau duquel il s’était éloigné en gesticulant durant son sermon des plus mesquin et prit la pile de copies avec des notes toutes plus désastreuses les unes que les autres. Il cherchait tel un possédé. Était-ce une fusée? Un avion? Non, c’était un sorcier, un fou! Dans sa lancée, il avait fait tomber un pot d’encre, un autre. Il apparait que les pots d’encre ne soient pas les objets favoris du cours. Destiné à toujours choir sur le sol, être un petit pot de couleur, j’aurais pris mes jambes à mon cou et aurais quitté cet enfer maudit! Copie après copie, il ne trouvait pas ce qu’il cherchait. Et voilà! Il l’avait en main. Il gesticulait tel un combattant victorieux qui revenait auprès de sa douce après avoir massacré une masse considérable d’ennemis en leur arrachant les membres un à un dans un bain de sang des plus salissants. Il avait son trophée, mais il ne s’arrêterait pas là. Il passa un pied en avant et puis l’autre. Bientôt, il était devant Elsa, son étudiante préférée. Pourtant, il semblait qu’il ne la portait pas dans son cœur à cet instant. Pourquoi toujours elle? Pourquoi devait-il toujours la citer, elle, en exemple? Peut-être parce que justement, il savait qu’elle avait bien réussi son examen. Peut-être qu’en utilisant Elsa comme exemple, il arriverait à se convaincre de sa qualité d’enseignant ou plutôt de la réussite de poufsouffle, cette huitième merveille du monde. À la question, et je cite : « Quels sont les trois nombres les plus importants en arithmancie? Veuillez répondre en nommant le nombre et en en expliquant l’essence. » Vous n’avez pas réussi… à… * Pause de honte mortelle et tellement humiliante qu’Endzo aurait pu partir en pleurant aux toilettes telle une fillette à qui aurait arraché sa poupée et on lui aurait brisée, devant ses yeux * Eh bien, vous avez réussi. Bravo, mademoiselle Rosefield! Il lui avait adressé un sourire des plus satisfait. Sa bipolarité était frappante. Tantôt il engueulait comme du poisson pourri sa classe, tantôt il flattait publiquement dans le sens du poil une élève. Son changement d’humeur quasi instantané ne saurait se faire attendre encore. Déjà, il redevenait méchant. Rappelez-vous, il n’avait pas fini son travail. Non, il restait à répondre à la demoiselle serdaigle. Mademoiselle Summers, mais quelle riche idée! Effectivement, j’aurais pu vous passer vos copies ainsi, vous sauriez ce que vous avez fait de mal! Je comprends tout à fait, seulement… j‘ai une meilleure idée! Pourquoi ne pas vous donner les réponses du prochain examen pour que vous ayez de meilleures notes? Pourquoi est-ce que je ne distribuerais pas le solutionnaire avec mes réponses? Il était repartit aussi rapidement que son arrivée et était devant le tableau. Il prit une craie et écrit : « Pour réussir ce cours, à rien ne vous servent les tours. Pour réussir ici, à bas les supercheries. Pour réussir l’examen, commencez à étudier dès demain! » En se retournant, il était souriant. Oui, je l’avoue, j’avais préparé ma rime avant de venir en classe. Vous excuserez mon comportement, il n’y avait rien de personnel là-dedans, seulement, souvenez-vous que sans une bonne note à l’examen de reprise, vous aurez beaucoup de mal à réussir le cours. J’attire l’attention de ceux qui voudraient une lettre de recommandation de ma part pour je ne sais quoi. Éblouissez-moi et c’est dans la poche! Alors alors, pour vous aider, voici un exercice! Il reprit la craie et zigzaguait sur le tableau tel un artiste sur une toile seulement sans talent. Endzo Philemon Carrington. Quel est mon nombre d’expression? Allez! On active sa cervelle les amis de l’arithmancie! Ses yeux commencèrent à scruter la salle pour voir qui voudrait bien s’essayer. Il tendait la craie, comme ça, n’importe qui pourrait tenter sa chance sur la table, devant les autres qui pourraient rire de lui s’il manquait son coup. Qui voudrait tenter, réellement?


Désolée du délai =O



i need a doctor. i'm about to lose my mind, you've been gone for so long, i'm running out of time, i need a doctor, call me a doctor, i need a doctor to bring me back to life.
i need a doctor - Dr. Dre feat. Eminem and Skylar Grey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madison Lockweder
avatarNombre de chapitres écrits : 5357
Sang : Pur
Supporter de : Voldemort, Drago, Rogue
© avatar, icon, signature : LilDay et tumblr
Date d'inscription : 16/07/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Cours #1: Recapitulation des acquis en arithmancie   Mer 13 Avr - 19:47
Madison avait eut une illumination ce matin. Dans son petit déjeuner – une demi pomme, un verre de jus de citrouille, 100g de mueslis – elle avait vu son avenir. Elle allait se marier avec un professeur dans sa vie future. Un professeur ? Mais lequel ?? Passons donc en revu le corps enseignant masculin de l’établissement. Nathan Liebgott, sexy mais, pas assez. Martin … OH Martin, un pur canon qui a bien failli la mettre dans son lit. Pourquoi, mais pourquoi ce n’est pas arrivé ? Maintenant c’est probablement trop tard. Il ne la remarque même plus, et après sa trahison sur l’intégrité, le dialogue n’est plus possible. Carrow, un peu trop autoritaire, il serait bien capable de l’attacher et de la fouetter toute une nuit ce tarré. Rogue, Joker. Slughorn, n’en parlons même pas. Carrigton … Mmm il est sexy lui aussi … Célibataire ? Sans doute … Oh mon dieu ! Madison venait de rencontrer son futur époux ! Ni une ni deux, elle s’était levée, bien décidée à bâtir son avenir. Et ça allait débuter sans tarder puisque son premier cours était : arithmancie. Le destin lui faisait signe, à elle de jouer pour le reste.
Le cours allait débuter. Madison, magnifique comme à son habitude, se tenait prête. Talons aiguilles aux pieds, saloperie de tenue d’élève, maquillée juste comme il faut, cheveux attachés, elle ne doutait en aucun cas de son pouvoir de séduction. Elle aimait les hommes mûres et juteux, elle allait en avoir un. Elle entra dans la salle de cours, un sourire léger sur ses lèvres, saluant le professeur et insistant un peu du regard. Mais elle n’allait pas déployer l’ensemble de ses charmes dès la première minute de cours, non ! Ce serait dramatiquement ennuyant. Elle prit place au centre de la classe, croisa ses jambes à la manière des plus grandes et installa ses affaires sur sa table. Parchemins, plumes encre. Tout était organisé, le brouhaha ne menait qu’au chaos et au communisme. Beurk. Les riches au pouvoir sacrebleu ! Et puis, elle ignora évidemment la vermine qui infiltra la classe pour mieux se répartir. Cheveux, ongles, paupières, que de pauvres choses laissées à l’abandon par ses filles qui ignorent ne serait-ce que le terme d’esthétisme. Déplorable vraiment. Dans tous les cas, le cours débuta. Prêt, feu, partez. Oula, ça commençait mal. Hmm … des notes catastrophiques ? Madison ne pouvait pas se permettre de chuter dans sa moyenne scolaire, elle était bien trop douée pour se retrouver à côté du bas monde. Il fallait se concentrer. L’arithmancie n’était pas sa matière préférée, mais étant celle de son futur mari elle se devait de s’appliquer dans ce domaine. Bien bien bien … Sortons le bouquin. Elle l’ouvrit à la page la plus instructive sur les bases, qu’elle maîtrisait passablement, et commença à se remémorer les faits tandis que les moins bons répondaient aux premières questions. Summers évoqua une brillante idée, ce qui surprit Madison, étonnée de tant de perspicacité. Mais, difficile d’analyser la réponse de Carrington, qui était déjà reparti vers le tableau pour s’improviser poète. Charmant.
Et la voilà, l’occasion de Madison débarqua sur une plateau d’argent. Une question, une vraie question à laquelle elle pouvoir répondre et dévoiler tous ses atouts. Intelligence, charme et j’en passe. Elle attrapa sa plume et commença à calculer. Endzo Philemon Carrington. Endzo Enphilemoi J’Carillone ouais. En bref, 5+5+4+8+6+7+8+9+3+5+4+6+5+3+1+9+9+9+5+7+2+6+5=131=5. Elle attrapa son livre pour examiner la correspondance, et la voilà fin prête à entrer en scène. Son bras s’éleva vers le ciel, pour indiquer qu’elle allait répondre. Elle le ramena vers elle, et posa son regard intense sur le professeur. « Je trouve un total de 131, ce qui nous donne 5. Instabilité, incertitude, vanité, impatience … », elle avait reposé ses yeux sur l’analyse de son livre, et là, ce fût un petit sourire en coin qui en disait long qu’elle affichait, alors que ses yeux se reposaient sur Carrington. Un vrai étalon selon la description. « Difficile se s’fixer. Heureusement, vous n’avez pas tout essayé … ». Faisant évidemment référence à elle-même, son sourire s’accentua afin de le faire comprendre. Particulièrement fière de sa réponse, elle songea à son propre nombre d’expression. Le 9, la réussite la plus totale, la complétude la plus parfaite, en bref, la perfection. Comment Endzo pouvait-il dire non à la perfection ? De toute évidence, c’était joué. Il allait céder et succomber d’ici peu.



Nouvelle rédactrice en chef du Journal de Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christabella I. Lockwood
avatarNombre de chapitres écrits : 2352
Sang : Sang-pur
Supporter de : Le Seigneur des Ténèbres
© avatar, icon, signature : © Pitchounette
Date d'inscription : 30/09/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Cours #1: Recapitulation des acquis en arithmancie   Jeu 14 Avr - 4:46
    Les yeux dans le vide, Drake regardait devant lui. Il avait bien répondu à la question et un point était accordé à Poufsouffle pour sa réponse. Ouaiiiis. Génial. Mais Drake avait autre chose à s’occuper que ça. D’autres préoccupations en tête. Les points de sa maison était, en ce moment, le dernier de ces soucis. Il venait de parler et il savait qu’Elsa l’avait sûrement écouté. C’était tellement trop gênant... Savoir qu’elle était juste à coté de lui. Drake pris une grande respiration en continuant de jouer avec sa plume. Comment passer le stresse han ? Le temps passait tellement lentement. Il ne pouvait s’empêcher de jeter de regard à sa meilleure amie. Oui sa belle meilleure amie qu’il aimait tant... Plus qu’elle ne pourrait jamais l’imaginer. Sans le savoir, Drake avait commencé à ronger ses ongles. Quelque chose qu’il avait commencé à faire depuis un bout de temps. C’était comme un tic. Le Jaune et Noir ne pouvait pas s’en empêcher et lorsqu’il remarquait ce qu’il faisait, il était déjà trop tard.


    Puis, la voix de la jumelle Rosefield s’éleva dans les airs et Drake eut un grand frisson. Ça n’avait jamais fait ça, avant... Est-ce que c’était parce qu’il savait maintenant qu’elle ressentait les mêmes sentiments pour lui ? Il devrait pourtant être fou de joie, non ? Étrangement, il ne l’était pas. Probablement à cause de ce qui s’était passé la veille. Comme tout n’avait pas vraiment été comme prévu... Mais bon. La réponse d’Elsa était exacte, elle aussi, ce qui fit gagner un autre point à Poufsouffle. Drake avait de la difficulté à se concentrer plus que vingt secondes sur quelque chose sans partir dans ses pensées. Réveille-toi, Drake, merde ! Ce n’est pas le temps de dormir... Surtout pas dans ce cours de récapitulation.


    Ensuite, le prof fit quelque chose qui le sorti de sa tête. En prenant la copie d’Elsa (oui, toujours par rapport à elle), il essaya de démontrer que même elle pouvait avoir tord dans une question de l’examen, mais... Ce prof était tellement perdu. Elle l’avait réussi, la question ! C’était n’importe quoi... Drake esquissa quand même un sourire. Ce prof était vraiment aussi dans la brume que Drake en ce moment. Il le démontrait, cependant, d’une autre manière.


    Une autre voix s’éleva et proposa d’avoir nos examens pour voir nos fautes. Le Poufsouffle trouvait que c’était une bonne idée. Avec ça, il pourrait se concentrer sur quelque chose, au moins... Avoir quelque chose dans les mains l’aiderait sûrement à se focaliser. Pourtant, l’enseignant ne semblait pas être de cet avis. Pourquoi donc ? Ce n’était pas normal de vouloir regarder son examen ? D’après lui, il semblait que non. Puis, Drake retomba dans les nuages. Pensant à Elsa, ce qu’il allait faire pour régler ça, ce qu’il allait dire à Evelyn (qui était carrément tout), etc. Le professeur continuait à parler, mais le Poufsouffle ne l’écoutait plus. Il continuait de ronger inconsciemment ses ongles..


    Une question fut posée concernant la matière. Bon, le cours commençait vraiment, maintenant ? Bien. Drake se donna quelques tapes mentales et se concentra sur le professeur. La question étant de trouver le nombre d’expression de celui-ci, Drake se mit à calculer sur sa feuille de parchemin pour trouver la réponse. Sauf qu’avant qu’il eut fini, une autre élève répondit. C’était Madison... Une élève de Serpentard qu’il ne fallait mieux pas approcher. C’était la leader de l’Armée des Carrow. Elle était, dans ce cas, une ennemie et jamais il n’allai faire un bon lien avec elle. Lui qui faisait parti de l’Armée de Dumbledore, c’était tout à fait normal. De toute façon, Drake n’aimait pas les Serpentards. Déjà là, ça n’aidait pas. Il n’Avait pas confiance en eux. Tout ce qu’ils voulaient, c’était détruire les gens et les ridiculiser. La plupart, en tout cas... Le Poufsouffle avait rarement rencontré des Serpys’ amicaux. Enfin... Drake écouta quand même la réponse de Madison. C’était ce que Drake était entrain de trouver. Il était sûr la bonne voie... Si elle ne l’avait pas devancé, il aurait réussi. Toujours en rongeant ses ongles, il fit ce que tout le monde pris avec ce tic fait un jour, il arracha un bout d’ongle qui allait jusqu’au sang. Eh merde... Pourquoi avait-il fait ça ? Il cacha son doigt en dessous du bureau et mis de la pression sur le mal pour l’enlever. Il allait encore se faire chicaner pour Evvie... Elle ne devait pas voir ça. Si elle l’avait vu, il pouvait signer son arrêt de mort ! Il lui jeta un rapide coup d’oeil, mais il était trop mal placé pour la voir. Mais qu’est-ce qu’il était distrait, ce Drake, aujourd’hui !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Cours #1: Recapitulation des acquis en arithmancie   Dim 1 Mai - 22:50
Du grand théâtre. Un vrai one man show. Cet enseignant était l'un des préférés d'Ibieldan. Et ce pour deux raisons; tout d'abord, c'est un homme qui sait rendre ses cours très intéressants. Il était drôle et ses cours ne manquaient jamais de distraire les élèves. La deuxième raison était que c'était encore l'un des rares membre du corps enseignant qui s'opposait encore à Voldemort. Quoi qu'il en soit, le cours d'aujourd'hui était sensiblement différent; le professeur Carrington semblait perdu, nul ne sait où, mais il n'était pas réélement présent.

De toute les manières, ce cours était légèrement barbant, en tout cas pour Ibieldan. Il avait passé ses examens avec une note plutôt bonne et se fichait pas mal de reprendre les bases du derniers cours. Il savait ce qu'il devait savoir, ce qu'il voulait c'était avancer. De plus les autres élèves n'étaient pas très attentifs et semblaient dissipés. Un des problèmes d'Endzo était qu'il n'était peut-être pas assez stricte. Mais Ibieldan ne devait pas s'en occuper. Ce n'était pas son rôle. Lui était là uniquement pour apprendre.

Quoi qu'il en soit, ce cours prométait d'être palpitant si les élèves de Serpentard commençaient à se montrer un peu trop mal veillant. Ibieldan aimait mystifier ses adversaires par la parole, un peu à l'image d'Ugma, le dieu celte de l'éloquence. D'un mot, il tétanisait les ennemis de peur. Ibieldan aimait ça. Il aimait trouver du temps, avant ses cours, après ses cours, PENDANT les cours. C'était l'un de ses passe temps favorits.

Bref, il était assis sur sa chaise, une plume à la main, un parchemin devant lui et dessus, inscrit le nom du cours et la date du jour. En règle générale, au bout d'un quart d'heure de cours, la moitié du parchemin est griffonnée de notes de cours, mais aujourd'hui, il n'avait rien noté. Il n'y avait rien à noté, rien qu'il ne sache déjà. De toute évidence, ce cours allait être une perte de temps, à moins qu'il ne se trompe, ce qu'il espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Guest
MessageSujet: Re: Cours #1: Recapitulation des acquis en arithmancie   Mar 3 Mai - 22:39
A l'aube d'une si belle journée, Ava n'aurait pu imaginer pire torture que de suivre ne serait-ce qu'une heure du cours d'arithmancie qu'enseignait le Professeur Carrington. Néanmoins, son programme était formel : C'était deux heures d'arithmancie qui s'annoncaient directement après le petit-déjeuner. Fortes nausées en perspective.
Prévoyant l'hécatombe gastrique, la jeune fille se rendit directement au quatrième étage, sans passer par la case sustentation. Bien évidemment, elle était la seule de toute sa classe à jeûner les jours d'arithmancie. Si bien qu'elle se retrouva à poireauter toute seule dans le couloir du quatrième, avec pour seule occupation que son livre de cours.

*J'vais quand même pas faire du zèle...*

Non. Elle n'ouvrirait pas ce satané bouquin. Un charabia occulte, sans queue ni tête. Un ramassis d'écrits mystiques, à peine bons pour être lus par de vieilles folles spiritualistes. Non. Ava préférait encore compter les pierres aux murs. Ce qu'elle fit très certainement, en attendant que ses camarades n'arrivent.

Dix minutes plus tard, la foule d'élèves habiutelle afflua enfin en direction du cours d'arithmancie. Ava, qui avait suivi le mouvement avait directement annexé la table du fond, comme pour bien faire comprendre à son Professeur qu'elle était uniquement là par obligation. D'ailleurs, sa posture le prouvait bien. Avachie sur sa chaise, les bras croisés sur son bureau, et le menton surmontant le tout, la jeune Serdaigle donnait vraiment l'air d'une mauvaise élève en chemin vers le monde de morphée. Pourtant, bien loin de piquer un petit somme, Ava écoutait attentivement ce que baragouinait Carrington. Lui, au moins, avait le mérite de faire quelque chose de plus ou moins intéressant.
A peine un regard pour ses camarade lui apprirent que Drake et Elsa s'étaient... Embrassés. Ou plus, à en croire la gêne apparente qui s'ériger alors entre eux; et que Evelyn venait de recevoir un coup de tatane de la part de Drake, visiblement frustré de n'avoir pas plus de réaction de la part d'Elsa. Tandis que de l'autre coté de la pièce, une Serpentard tentait vainement d'attirer l'attention de Carrigton, minaudaut tout ce qu'elle pouvait.
Ava en était là dans ses reflexions, quand une phrase de son professeur attira son attention.

''Je suis désolé, mais sérieusement, vous ne pouvez pas avoir été dans cette classe et avoir échoué aussi lamentablement à l'examen.''

Elle s'était très certainement endormie. Et rêvait comme une bienheureuse, la tête entre ses bras. Pourtant, plus Ava tentait de se persuader qu'elle ne pouvait décemment pas avoir raté un seul examen, plus la salle, son professeur, et les autres occupants de la pièce avaient l'air... Tangibles.

Notons tout de même que pour Ava, raté un examen tenait presque de l'affront. Jamais, au grand jamais elle n'avait échoué à un quelconque test. Alors quand son Professeur d'arithmancie, dont elle doutait fortement des compétences pédagogiques autant que techniques leur annonca qu'ils avaient tous ratés leur examen, elle ne pu donc s'empêcher de lever un doigt inquisiteur sur son professeur qui s'agitait comme un possédé devant les trois rangées de bureaux.

''Vous ne pensez pas que ça pourrait être VOUS, la cause de notre echec en arithmancie, dites?''

Déstabiliser Carrigton. Voilà son nouveau jeu. Maintenant, allez savoir si ce dernier savait jouer au Ping-Pong verbal.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Cours #1: Recapitulation des acquis en arithmancie   
Revenir en haut Aller en bas
 

Cours #1: Recapitulation des acquis en arithmancie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-