+ vous?



 

Partagez | .
 

 SPM: Serpentard. Poufsouffle. Méga-combat-trop-mortel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
R. Ophélie Hampton
Nombre de chapitres écrits : 462
Sang : sang pur
Supporter de : le clan Hampton
© avatar, icon, signature : avatar by wooden heart.
Date d'inscription : 05/08/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: SPM: Serpentard. Poufsouffle. Méga-combat-trop-mortel.    Lun 30 Aoû - 3:03

SPM: Serpentard. Poufsouffle. Méga-combat-trop-mortel.

 
feat. Effy Summers et Raphaëlle Ophélia Westfield (crédit: oncloudse7en [Lj] et Valérie)
La journée avait été clémente. Le soleil brillait haut dans le ciel et la faune et la flore des environs semblaient s'en réjouir. J’aurais pu jurer que, tout en se promenant dans le parc, Raphaëlle pouvait voir pousser, à l’œil nu, les fleurs et les plantes, toutes plus colorées les unes que les autres, bien que ce soit l'hiver dehors. On aurait dit que le printemps venait de se réveiller sous sa couche de neige et qu'il était prêt à tout faire éclater pour sortir de son manteau glacial. Cette journée n'était pas uniquement merveilleuse pour sa température des plus miraculeuses pour le mois de mars. Eh non, la chaleur et la renaissance n'était pas la chose la plus extraordinaire de la journée. Le meilleur dans les journées d'été en plein moi de mars, c'est l'effet qu'elles ont sur l'humeur. Cela remonterait sûrement le moral des troupes en cette période sombre que traversaient l'univers magique et surtout, l'école Poudlard. Avec tous ces monstres et ces effrayantes nuits parsemées de bruits effroyables, il n'était guère surprenant de voir que l'entrain et la rigolade perdaient du terrain même chez les élèves les plus joviaux de la rentrée des classes.

Heureusement, cet entrain, cette joie de vivre était en train de revenir. La température était revigorante et l'enthousiasme face à la possibilité de tuer ou blesser ces créatures motivait certains jeunes ▬ et certains moins jeunes aussi ▬ qui ne rêvaient ou ne pensaient qu'à cela. C'était une opportunité à ne pas rater si on rêve de faire connaître son nom à la manière Potter ▬ Potter vivant, pas les parents Potter, parce que mort, la célébrité n'est plus aussi, comment dire, amusante ▬ et ainsi, connaître la fierté éternelle et la reconnaissance de ses paires ▬ ou de son père. Cet entrain était aussi palpable dans les couloirs et dans les escaliers de l'école. Il l'avait aussi été lorsque Raphaëlle était arrivée dans la salle commune des poufsouffles et dans le Hall de Poudlard. Tout comme dans les salles de classes et dans le parc.

Le parc. Cet endroit plein de nature tout naturel avec plein de trucs, machins, choses naturels. Pas que Raphaëlle n'aimait pas le naturel, mais bon, trop de nature d'un coup, c'est parfois, trop. Surtout quand il y a des jeunes qui courent partout comme s'ils n'avaient jamais vu le printemps. Raphaëlle était peut-être une de ses personnes tellement patientes qu'elles en agacent le citoyen moyen, elle ne supportait pas aujourd'hui les cris de joie, les courses dans lesquelles on se fait bousculer par les petits morveux indisciplinés et les jeunes insupportables. C'est donc dans un environnement hostile et des plus dangereux que Raphaëlle avançait. C'est fou ce que nous sommes prêts à faire, nous, humains/magiciens, pour avoir une bonne bouffée d'air frais de la première journée de printemps. Justin ayant une activité quelconque à faire aujourd'hui et tous ses autres amis étant occupés, Raphaëlle n'avait eu d'autre choix que de s'occuper tout seule. Eh oui, même Calypso avait décidé de se contrôler aujourd'hui, pile poil pour que Raphaëlle s'ennuie! Ah ces serpentards, toujours le geste qui vous met dans un de ces états.

La jeune poufsouffle s'approcha d'un banc du parc et s'assied. C'est à ce moment-là, précisément oui, que tout bascula. Peu importe la radieuse journée, la joie dans l'air, même si elle agaçait un peu Raphaëlle l'instant d'avant, ni même la pensé de la liberté ne pouvait racheter cet instant-là. Elle était là. Elle, celle dont il ne faut pas prononcer le nom. Elle était bien là et elle l'avait vu. Cela n'annonçait guère de bonnes choses. La guerre était proche, encore. Elle l'insulterait, encore. Elle la menacerait, encore. Elle voudrait la faire déguerpir de la vie de Justin, encore. Si seulement Justin croyait Raphaëlle. S'il la voyait sous son vrai jour, sous celui de madame serpentard. Et puis elle était rendue devant elle, devant le banc. Raphaëlle leva les yeux vers la serpentard et lui adressa un merveilleux sourire. Un sourire tellement hypocrite que ça lui faisait mal.

▬ Bonjour Effy... Qu'est-ce qui t'amènes dans le parc en cette belle journée de presque printemps? avait lancé Raphaëlle, d'un ton faussement intéressé.




The animals, the animals, Trapped, trapped, trapped 'till the cage is full, The cage is full, Stay awake, In the dark, count mistakes, The light was off but now it's on, Searching the ground for a bitter song, The sun is out, the day is new, And everyone is waiting, waiting on you, And you've got time.
 - You've got time, Regina Spektor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: SPM: Serpentard. Poufsouffle. Méga-combat-trop-mortel.    Lun 30 Aoû - 3:48

    C'était une belle journée qui s'annonçait dans le château. Toujours souriante dès l'aurore, elle était rayonnante et pleine de vie. A peine c'était-elle rendue dans la grande salle qu'elle avait rejoint la table des bleus et bronzes, embrassant son Serdaigle. Effy avait pris le petit déjeuner avec lui et écoutait d'une fine oreille ce que son ami lui racontait. Elle ne préférait pas se mêler à eux, déjà que les tensions régnaient entre la blonde & de nombreux élèves dans le château. Cela faisait un moment qu'elle s'était rendue compte qu'elle avait plus d'ennemis que d'amis ; mais il fallait aussi comptait tous ceux qui la vénéraient de peur qu'elle se jette un jour sur eux, telle une lionne devant son gibier. Elle ne craignait pas grand monde, pensant être en constante sécurité et être invincible, ce qui l'avait mené un bien nombre de fois en direction du danger.

    Puis il se retourna en sa direction et lui prit sa main. Du bout de ses lèvres, Carl l'invita à passer la fin de la matinée au parc. Le vent glacial de cet hiver était tombé, laissant place à de légères brises de fraicheurs de printemps. Il faisait beau, chose qui n'arrive pas tous les jours en Angleterre, il fallait en faire la remarque. Les deux amoureux s'assirent sur un banc, le visage de son prince sur les genoux de la jolie blonde. Elle lui caressait la joue, parlant de choses diverses, mais principalement des élèves qui se faisaient la malle la nuit et que le Bishop attrapait. Bien évidement, la Serpentard faisait partie de ces personnes qui ne tenaient pas en place et qui ne respectaient pas le couvre-feu. Carl devait le savoir, mais il gardait sans doute le silence à ce sujet.

    Il se redressa, lui vola un baiser avant qu'il reparte à ses occupations. Il prenait très à sérieux son rôle de préfet. Effy le regarda s'éloigner jusqu'à disparaitre dans le château. La miss avait préféré resté dehors pour profiter du beau temps. Ses yeux voyageaient à travers les groupes d'enfants présents. Elle reconnaissait des silhouettes, d'autres ne lui disaient rien. Ils étaient tellement nombreux dans ce château qu'il était impossible de connaitre toutes les personnes présentes. A travers cette toile, une tâche vient troubler sa vue. Une personne qu'elle ne portait pas dans son cœur, mais elle ne la détestait pas non plus. Il y a juste que sa présence la dérangeait et qu'elle n'avait pas apprécié à la vitesse où elle c'était liée d'amitié avec Justin. De la jalousie, sans doute. Que pouvait-elle y faire ? A part lui rendre la vie infernale et s'amuser, rien. Effy savait très bien qu'elle se plaignait de la jolie blonde à son meilleur ami, mais elle était tellement adorable avec lui qu'il avait du mal à y croire. Et quand il essayait d'en parler avec elle, Effy se faisait passer pour la victime. Un petit mensonge de temps à temps, ça ne faisait pas de mal.

    La jeune femme s'avança en direction de la tâche. Mais appelons la par son nom, Raphaëlle. Un fin petit sourire aux lèvres, de la part d'Effy on pouvait s'attendre à tout. Mais il y avait tellement de monde autour qu'elle ne prendrait pas le risque de faire perdre des points à sa maison. Elle pouvait être blonde, elle était loin d'être stupide. Postée devant le banc de la tâche, elle n'avait pas eu le temps de dire quoi que ce soit qu'elle lui souriait et lui adressait la parole. Elle lâcha un soupir et vient directement s'asseoir à côté d'elle. Summers croisa les jambes et se tourna légèrement en sa direction. Elle n'aimait pas parler à des personnes qui ne se trouvaient pas dans son champ de vision ou qui ne la regardaient pas.

      « Je me trouvais avec mon Serdaigle. Et puis je pense avoir autant le droit autant que toi de profiter de cette belle journée. Quoi que tu me diras, les pourritures de ton genre devraient se trouver au fond des cachots. Tu détruis toute la beauté du paysage. »


    Et Effy lui rendit un tout aussi beau sourire sarcastique. Les festivités étaient ouvertes. Les professeurs et de nombreux élèves se trouvaient dehors. Aucune des deux jeunes filles se battraient. Quoi que le caractère impulsif de la blondinette pouvait lui faire commettre des erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
R. Ophélie Hampton
Nombre de chapitres écrits : 462
Sang : sang pur
Supporter de : le clan Hampton
© avatar, icon, signature : avatar by wooden heart.
Date d'inscription : 05/08/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: SPM: Serpentard. Poufsouffle. Méga-combat-trop-mortel.    Dim 5 Sep - 2:41

SPM: Serpentard. Poufsouffle. Méga-combat-trop-mortel.

 
feat. Effy Summers et Raphaëlle Ophélia Westfield (crédit: oncloudse7en [Lj] et Valérie)
La maison serpentard n'est pas reconnue pour ses gestes de tendresse et de générosité envers les autres. En effet, ils sont plutôt méchants, froids, sadiques, inhumains, barbares et quelque peu animal. Ils sont toujours sur la défensive et croient toujours qu'ils sont les meilleurs. Pour eux, la victoire verte est une chose réelle. S'ils avaient un peu de cervelle, ils regarderaient le score des maisons. *Tousse* Les pouffy sont en avance! *Tousse* Cette tendance à toujours se croire supérieurs leur monte très souvent à la tête. Cette fausse supériorité les rend suffisants, trop sûrs d'eux-mêmes et condescendants. Ils parlent toujours avec un venin qu'ils crachent sur vous. Ce venin vous tue à petit feu si vous ne les faites pas taire dans les plus brefs délais. Vous ne me croyez pas? Il apparaît que vous n'avez jamais eu à détacher vos vêtements pleins de venin serpentard. C'est in-la-va-ble!

▬ Bon bon bon. Pas moyen de profiter de cette belle journée sans qu'Effy semeuse-de-zizanie Summers s'en mêle? Faut te calmer ma chère. Je te saluais tout bonnement, la serpy... avait lancé Raphaëlle d'un ton zen. Si tu savais comme je me fous de ce que tu fous dans le parc! J'étais polie, c'est tout. Faut pas te sentir attaquée. Tu deviens parano, Effy! Ce n'est pas bon ça! Tu crois que Carl l'a remarqué? Parce que sinon, faut lui dire qu'il sort avec une folle. Une vraie détraquée la Effy...

Effy avait sauté un gond ou deux. Comme ça, Raphaëlle enlaidissait le paysage hein? Si Justin avait été là, Effy n'aurait jamais dit ce genre de truc. Si seulement Justin avait été là! Quoi que s'il avait été là, Raphaëlle aurait eu droit à une rencontre amicale entre lui et Effy et ça, ça la dégoûtait complètement. La dernière fois, elle avait un peu vomi dans sa bouche. J'exagère un peu, mais bon, vous voyez à quel point Raphaëlle détestait Effy? Effy, cette menteuse et cette manipulatrice. Eh oui, Effy la double face, ça devait être son surnom. Si personne ne l'appelait ainsi, Raphaëlle venait de décider d'en faire son surnom. Au nombre de personnes n'aimant pas la serpentard, ce serait un jeu d'enfant de populariser ce sobriquet.

▬ Tu sais que la pluie de tes insultes glisse sur le parapluie de mon indifférence? Si tu n'étais pas si stupide, tu saurais que cela veut dire que je me fous totalement de tes insultes à la noix. Me traiter de laide. Wow! L'originalité coule dans tes veines Effy! Tu sais que renouveler tes vannes ne tuerait personne? Surtout pas moi. J'aurais peut-être enfin quelque chose d'intéressant à entendre de ta part!

Effy avait peut-être un lien de confiance avec Justin, mais ça ne durerait pas éternellement. Elle ne pouvait pas sérieusement apprécier Justin. Elle ne l'appréciait pas voyons! Elle ne pouvait pas retrouver en Justin quelque chose qu'elle aimait assez pour le garder comme ami alors que Raphaëlle aussi était son amie?

▬ Je suis désolée d'être aussi grossière! C'est que je suis surprise! Tant d'honneur, pour une simple poufsouffle comme moi! Raphaëlle s'était pointé elle-même avec un doigt dédaigneux. La grande Effy Summers est venue me parler aujourd'hui. C'est tellement extraordinaire que je vais sûrement en parler dans mon journal intime ce soir! Tu me comprends, une si belle rencontre en cette si belle journée! Elle avait insisté sur les «si».

La serpentard lui tapait tellement sur les nerfs que Raphaëlle en avait oublié sa raison d'être dans le parc de Poudlard. Elle se mit à regarder autour d'elle en cherchant un indice lui permettant de retrouver la trace de son souvenir. Passant de synapse en synapse dans son cerveau, elle commençait à se rappeler sa journée. Son réveille, son passage dans tout Poudlard, son déjeuner et son arrivée dans le parc. Même toutes se pensées sur la beauté de la journée et la clémence de la température lui revenaient. Il faut croire que le caractère de chien d'Effy arrivait à tout détruire sur son passage, même le beau temps. Dame Nature aurait-elle peur d'Effy Summers? Si oui, il vaudrait mieux qu'elle se cache derrière Raphaëlle car elle était bien déterminée à détruire son ennemie durant la bataille, ou plutôt la guerre qui se préparait.




The animals, the animals, Trapped, trapped, trapped 'till the cage is full, The cage is full, Stay awake, In the dark, count mistakes, The light was off but now it's on, Searching the ground for a bitter song, The sun is out, the day is new, And everyone is waiting, waiting on you, And you've got time.
 - You've got time, Regina Spektor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: SPM: Serpentard. Poufsouffle. Méga-combat-trop-mortel.    
Revenir en haut Aller en bas
 

SPM: Serpentard. Poufsouffle. Méga-combat-trop-mortel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Serpentard VS Poufsouffle [Match]
» [Match de Quidditch ]Serpentard/Poufsouffle Rp (Darren - Nora - Danny + Public)
» MATCH n°1 ~ Poufsouffle VS Serpentard
» Match ¤3¤ Serpentard <VS> Poufsouffle
» MATCH #1 : POUFSOUFFLE vs SERPENTARD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-