+ vous?



 

Partagez | .
 

 Le loup et le blaireau [Danaé de Chysellos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Le loup et le blaireau [Danaé de Chysellos]   Dim 25 Juil - 18:41
Après avoir écumé Pré au Lard pour tirer plus amples informations sur la créature qui hantait Poudlard, Remus était rentré pour quelques jours au 12 Square Grimmaurd. Il ne prit cependant pas la peine de défaire ses bagages, car il devait repartir pour le Chemin de Traverse. Des choses suspectent se déroulaient aux alentours de l'Allée des Embrumes. Le magasin Barjow et Beurk semblait très voir trop fréquenté ces derniers temps. Remus devait se rapprocher, observer et analyser la situation, de l'espionnage en somme. Lors d'une réunion pour en débattre autour d'une assiette de saucisses grillées et de pomme de terre, tout le monde avait conclu que Remus était apte à y aller. Les Aurors tels que Kingsley et Tonks étaient certainement trop occupés pour s'attarder sur cette mission. Lupin s'était même porté volontaire et devait partir ce soir. Il serait certainement rejoint par Hestia Jones le lendemain dans la journée.

Le soir même, Remus reprit quelques vêtements et objets magiques intrigants qu'il mit dans sa valise, puis partit du 12 Square Grimmaurd en transplanant vers le Chaudron Baveur. Une fois arrivé dans la Taverne il salua le barman.


Remus Lupin: Bonsoir Tom! Comment te portes-tu? Tu n'aurais pas une chambre pour moi, disons pour quelques jours?

Tom: Bonsoir Remus, je vais bien, j'ai justement ce qu'il faut, on m'a prévenu de ton arrivée, j'ai réservé la meilleure chambre j'en ai même une pour Hestia. Tu as déjà mangé?

Remus Lupin: Oui merci, par contre je prendrais bien un verre d'hydromel avant de rejoindre ma chambre.

Le tavernier prit une vieille bouteille d'hydromel pleine de poussière et versa de ce liquide ambré dans un verre sale et mal lavé. Lupin remercia Tom et commença à boire son verre d'alcool, c'était certainement une bonne bouteille, on pouvait sentir toute l'ancienneté de l'hydromel dans son goût. Une fois que le lycanthrope eut finit son verre, il monta l'étage pour rejoindre sa chambre. Une pièce somme toute assez exigüe dont la senteur rappelait l'odeur du vieux. L'armoire et la commode étaient poussiéreuses et les draps du lit avait jaunis avec le temps. Cela ne rebuta pas Lupin qui se coucha et s'endormit profondément.

Le lendemain, après s'être habillé d'une chemise grise rapiécée, d'une veste et d'un pantalon en tweed, tout deux usés et décolorés, il descendit prendre un petit déjeuner maison, tout en lisant la Gazette du Sorcier. Après ce petit moment de restauration et de détente, Remus se leva de table et donna un gallion et six mornilles à Tom, puis sortit dans l'arrière cours, il enfila sa casquette de vieillard quant à elle trouée, puis de sa baguette, il tapa délicatement les briques rouges du mur qui laissèrent place à la grande allée qu'était le Chemin de Traverse.

Il y avait une petite foule, la vie avait reprit son cours depuis l'attaque des Mangemorts, néanmoins certains magasins étaient toujours fermés, les vitrines closes par des planches. Dans cette petite foule il y avait certainement des adeptes de Voldemort, il fallait rester prudent.

Un marchand ambulant vint soudainement l'accoster, Lupin fut dans un premier temps surpris, mais il ne perdit pas patience pour mettre en danger sa couverture. Le marchand lui vanta le mérite de ses produits qui étaient plus de la camelote qu'autre chose. Pour que le vendeur, le laisse tranquille, Lupin acheta un vieux médaillon en or écaillé et cabossé, le sourire aux lèvres. Il en eut pour une dizaine de mornilles.

Le lycanthrope alla ensuite s'installer à la terrasse d'un café et demanda une tasse de thé. Pendant que le sorcier alla lui faire ce breuvage, Remus sortit d'une poche à l'intérieur de sa veste une photo. Dessus on pouvait voir Nymphadora Tonks, Alastor Maugrey, Dedalus Diggle et lui même. Remus saisit sa baguette et d'un sort informulé (Diffindo) découpa soigneusement les contours de la tête de Tonks. Il prit ensuite le médaillon déglingué acheté au vendeur ambulant, l'ouvrit et mit la photo de Nymphadora dedans, elle avait un joli sourire animé. Lupin remit le médaillon ainsi que la photo dans sa poche. Il savait qu'entre Tonks et lui c'était compliqué, d'un côté ils étaient indéniablement attiré l'un envers l'autre, mais d'un autre côté Remus ne voulait pas faire souffrir la jeune Auror. Il savait que lycanthropie ne rimait pas avec amour, il s'interdisait par conséquent d'aimer.

Il ne remarqua pas que son thé arriva, une fois qu'il le vit, il en but une gorgée et porta ses yeux vers l'Allée des Embrumes...




Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Le loup et le blaireau [Danaé de Chysellos]   Lun 9 Aoû - 14:35
_« La science, après tout, n'est rien d'autre que l'expérience. »_
Marun Abud


    Je ne savais pas comment j'avais fait pour pouvoir sortir de Poudlard alors que les temps n'étaient pas propices à laisser trainer un chat dehors. C'était comme si on se trouvait désormais dans un monde avec une saison unique. Comme si l'hiver s'était installé pour y rester. Même les moldus avaient remarqué que quelque chose ne tournait pas rond. Ma mère m'avait posé des questions, mais je n'avais pas su y répondre. J'avais préféré taire mes soupçons pour ne pas y croire moi-même. Cependant, on ne pouvait pas toujours tout ignorer. Parfois, la vérité permettait de mieux se préparer à ce qui nous attendait. Parfois. Pas toujours. Mais là, je pouvais sortir. J'en profitais tant qu'il était encore temps.
    J'avais oublié à quel point les sorties étaient si distrayantes et à quel point faire du shopping me manquait. Et puis, je commençais à être à court de livres à lire. Ceux de la bibliothèque... Bah, c'était des livres scolaires ! Et puis bon, ce ne sont pas des livres qu'on lit pour se distraire. Je préfère les bons romans comme Les Douze coups de baguette de Arya Baltrodu ou encore La nuit, tous les sorciers sont de sortie de Franz Fidjoul. Ils étaient divertissants à souhait. Mais je les avais fini, lu et relu, tourné des milliers de fois les pages qu'elles commençaient à se séparer de la couverture. Je me devais de trouver autre chose à me mettre sous les yeux. Certes, j'avais quelques livres moldus comme Nous n'irons plus au bois de Mary Higgins Clark ou encore Le Seigneur des Anneaux de JRR Tolkien, mais, une fois finis, on ne les relit plus. Je soupirais et remontais le col de mon manteau tout en m'enfonçant dans les rues
    Il n'y avait pas grand monde qui se promenait. Cependant, les rues n'étaient pas désertes non plus, mais les voir si peu bondées me fichait la frousse. Et si ?... Et si un mangemort se promenait parmi eux ? Non, absurde ! Il les aurait déjà tous tué, sans aucuns remords. Pourtant, l'ambiance qui régnait sur le Chemin de Traverse ne me rassura pas. Je regardais à droite et à gauche. Certaines personnes parlaient entre elles comme si rien n'avait eu lieu. Pourtant, ils ne pouvaient ignorer que cette invasion de mangemorts, au ministère, puis cette première attaque n'étaient que le début d'une série de malheurs. J'étais sûre que, au fond d'eux, ils les craignaient, ces attaques, et que, s'ils faisaient comme si de rien n'était, c'était parce qu'ils voulaient continuer de vivre, ne pas s'arrêter pour ça. Certes, ils savaient qu'ils pourraient mourir de leur prochaine attaque, mais tant qu'ils étaient en vie, ils en profitaient. Jusqu'à la fin.
    Je rabattis la capuche de ma cape sur ma tête et je partis flâner près des devantures des magasins. Je voyais les objets poussiéreux s'étaler sur des morceaux de tissus élimés et les visages cireux de certains vendeurs. Je laissais ces boutiques pour me tourner vers Scribulus. J'avais besoin de nouveaux parchemins, de nouvelles plumes et d'encre. Je n'avais pas pensé à m'en acheter lors de la dernière sortie à Pré au Lard. En sortant du magasin, je fourrais mes achats dans mes poches puis je continuais ma ballade en jetant de temps à autre des regards deçà-delà de la rue. Je fredonnais une chanson moldue, entendue l'été dernier dans la voiture de ma mère. Un petit sifflement par-ci, un petit sifflement par-là. Je fixais le ciel durant un cours instant avant de continuer de marcher. Je passais au côté d'un homme qui allait en sens inverse. J'observais durant l'espace de quelques secondes ce visage qui m'était familier. Mais sur le coup, je n'arrivais pas à mettre de nom dessus. Je restais quelques minutes à réfléchir, immobile. Puis, soudain, son nom refit surface dans ma mémoire. Pourquoi un ancien professeur se promenait-il sur le Chemin de Traverse ? Certes, il avait le droit, mais tout seul comme ça, ça me semblait bizarre. Je fis demi-tour et me mis à le suivre. D'un pas plus rapide, j'arrivais à ses côtés. Puis, après avoir longuement hésité, je raclais ma gorge et m'adressais à l'homme :


Danaé ♣ « Bonjour. Ex... Excusez-moi. Dites-moi si je me trompe, mais vous n'êtes pas Monsieur Lupin, celui qui a fait professeur à Poudlard ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Le loup et le blaireau [Danaé de Chysellos]   Lun 9 Aoû - 16:37
Remus Lupin était toujours dans ses pensées, il venait de reposer sa tasse de thé. Il devait se concentrer sur sa tâche qui était de surveiller de plus ou moins près l'Allée des Embrumes. Il était capital de savoir ce qu'il se tramait dans la tête des Mangemort et plus globalement dans celle de Lord Voldemort, de cela dépendait la pérennité de notre Monde. Tout les membres de l'Ordre avait des missions toutes plus importantes les unes que les autres et chacun remplissait ses tâches avec une implication et une application très sérieuse.

Alors qu'il eut à peine le temps de reposer sa tasse, il entendit une voix, juste à ses côtés, elle s'adressait tout simplement à lui. Lupin releva la tête pour poser ses yeux sur le visage de son interlocuteur, en l'occurrence c'était une interlocutrice. D'ailleurs il avait vu cette jeune fille il y a quelques minutes de cela, il s'était croisé avant qu'il ne se rende sur la terrasse de ce café.

C'est alors que la jeune fille lui révéla qu'elle connaissait son identité en mentionnant son nom et Poudlard. Ce devait alors être une élève qu'il avait eu, il en avait tellement vu qu'il ne se souvenait plus de tout le monde, seulement quelques uns qui l'avait marquer outre Harry, Hermione, Ron... il y avait Neville Londubat, mais aussi Alyssa Carter...
Il espérait simplement que personne n'est entendue la jeune élève car si des oreilles indiscrètes traînaient par là notamment celles de Mangemort, toute sa couverture tombait à l'eau. Tous connaissait le lycanthrope Remus Lupin alors il ne fallait mieux pas qu'il se fasse repérer car sa propre vie serait dès lors en danger ainsi que l'Ordre du Phénix si les conséquences lui échappaient. Après tout on est jamais trop prudent, et quoi que l'on dise on est jamais maître des évènements qui nous entoure on peut y prendre part, les modifier mais jamais les contrôler complètement car il suffit qu'un maillon nous échappe pour que toute la chaîne se brise.

Il jeta quelques coup d'oeil aux alentours voir si on ne les observer pas puis reposa son regard sur la jeune fille afin de lui répondre. Le lycanthrope s'éclaircit la gorge avant de prendre la parole.


Remus Lupin : C'est exact jeune fille, prenez place, prenez place, vous souhaitez quelque chose à boire?

Remus lui fit un sourire il était content qu'une de ses anciennes élèves l'accoste et se rappelle de lui. En tout cas lui essayait de creuser dans son esprit pour se souvenir du nom de la jeune fille, il passa en revue les quatre maison, maintenant qu'il voyait très bien son visage celui-ci lui était familier, il voyait une jeune élève, blonde, avec une robe noir et un insigne jaune cousue sur la poitrine. Il représentait un blaireau, oui à présent il était certain cette jeune élève était ou avez été à Poufsouffle. Il essaya de se remémorer l'année... 4 ème, donc elle étudiait encore, puis dans un déclic le nom lui revint à l'esprit. Lupin avait toujours chercher à se souvenir de ses élèves, certains étaient plus enfouis que d'autres dans son esprit, mais il arrivait très souvent à remettre un nom dessus même si cela faisait trois ans qu'il ne s'était pas vu.

Remus Lupin : Danaé de Chy...sellos, c'est ça? Vous n'êtes pas pressée? Asseyez vous je vous en prie. Qu'est-ce qui vous amène sur le Chemin de Traverse en cette journée bien grise?

Le temps n'était pas au beau fixe, des nuages menaçant pointaient à l'horizon. Remus avait enfin un peu de compagnie, cela le réjouissait un petit peu et lui donnait un peu de baume au cœur car être séparé des siens si longtemps ne lui réussissait franchement pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Le loup et le blaireau [Danaé de Chysellos]   Dim 29 Aoû - 0:42
_« « On ne rencontre que ceux qu'on a déjà rencontrés. » »_
Roland Topor


    Mes yeux scrutèrent le visage de l'homme assit à sa table. Pour sûr, il ressemblait à mon ancien professeur de Défenses Contre les Forces du Mal. Mais, un doute persistait. Était-ce vraiment lui ? Parce qu'il semblait mettre du temps avant de répondre. Il semblait chercher quelque chose, mais quoi ? Voir si j'étais bien une « gentille », si je n'étais pas une de ces jeunes recrues mangemortes qui se promenait afin de tâter du terrain. J'étais prête à m'excuser de ce dérangement et à repartir lorsque je vis ses coups d'yeux à gauche et à droite, un peu partout avant de fixer de nouveau son regard sur moi.
    Il confirma. C'était donc bien lui, le fameux Remus Lupin qui avait été prof de DCFM à Poudlard et qui recevait pleins d'éloges de la part des élèves – sauf des Serpentard, ça allait presque de soi. Eux, ils n'aimaient presque personne, hormis leur cher Professeur Rogue. Je ne voyais pas ce qu'il pouvait aimer chez un homme qui ne se lavait les cheveux que tous les 36 du mois. Peut-être le sarcasme que cet homme avait, la haine qu'il ressentait pour les moldus, les nés-moldus et tout ce qui s'en apparentaient. Je baissais un peu la tête, gênée. Il me proposa à boire, ce qui me gêna d'autant plus. Je relevais la tête puis commandais un verre de bierraubeurre. Mon regard vint de nouveau se poser sur mon ancien professeur. Il me souriait. Puis, il sembla se plonger dans des pensées, afin de se souvenir qui j'étais. Je baissais ma capuche, déboutonnais ma cape, et j'étais prête à révéler mon prénom lorsqu'il le trouva. J'esquissais un sourire un peu gênée, quand même. C'est vrai que je ne m'attendais pas du tout à trouver un de mes anciens professeurs se promener, si je peux dire ça, dans le Chemin de Traverse. Je m'installais sur la chaise et commandais la boisson à quelqu'un qui passait. Il me l'apporta quelques secondes plus tard.
    Comme il regardait le ciel, je faisais de même. Il était nuageux, un temps gris perle. Je ne m'étonnerais même pas s'il se mettait à pleuvoir dans quelques heures. En même temps, le temps reflétait sûrement ce qui allait se passer. Les Mangemorts pouvaient-ils contrôler le temps ? Je n'en étais pas certaine. Mais on pouvait tout de même le penser. Je voyais au loin quelques amas de nuages d'un gris foncé tirant sur le noir. Peut-être qu'il y aurait même des orages. Je détournais le regard des nuages et de mes pensées qui devenaient pessimistes au fil des minutes que je passais à regarder le ciel. Je reposais mes yeux sur l'ancien professeur de Défense Contre les Forces du Mal. Je lui trouvais un air fatigué, un air las, comme s'il en avait marre de la routine. Je vis sa tasse de café, encore fumante, qui crachait des panaches de vapeur en y mêlant une odeur exotique. Je bus une gorgée de ma bierraubeurre avant de me mettre à parler. Le silence qui venait de s'installer commençait à devenir pesant.


Danaé ♣ « Alors, Professeur, que faites-vous ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le loup et le blaireau [Danaé de Chysellos]   Aujourd'hui à 7:11
Revenir en haut Aller en bas
 

Le loup et le blaireau [Danaé de Chysellos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Quête]La prière du vieux loup 1
» Fiche Technique de Danaël Ashlott [Ange ou démon ? Pourquoi pas les deux]
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Blaireau! Blaireau! Champignon...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-