+ vous?



 

Partagez | .
 

 Un repas en famille [ cousine Alyssa =P]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Un repas en famille [ cousine Alyssa =P]   Ven 16 Juil - 1:43
Les cours pour Alan et ses copains s'étaient terminés assez tôt dans l'après midi contrairement à l'accoutumé. Néanmoins, ils avaient une masse de devoirs à faire d'autant plus que c'était l'année des BUSEs. Après quelques secondes de pourparlers, il conclurent qu'ils allaient utiliser leur temps libre à s'amuser plutôt que de travailler et réviser.
La petite bande d'amis de Serpentard se dirigea vers l'extérieur de Poudlard après leur cour de sortilèges. Ensemble ils se posèrent dans un coin assez calme et plat dépourvu d'herbe dans la mesure où ils allaient sûrement faire plusieurs parties de bavboules. Cependant c'est la bataille explosive qui prit le dessus en premier sur les bavboules. Les jeunes garçons s'assirent et firent donc plusieurs parties de cartes mouvementées rythmées par de petites explosions. Alan gagna 2 parties et en perdit 3, ce n'était pas son jeu favori bien que celui-ci se révélait divertissant. Après de longues parties, la bande d'amis décida de passer aux bavboules et préconisa des parties classiques dans lesquelles chacun devait pousser les billes de son adversaire hors du cercle pour gagner. Alan dessina un cercle et la partie commença, bien évidemment étant un expert en la matière, Alan pulvérisa tout ses amis qui se retrouvèrent couvert de liquide dégoûtant et rien que ça c'était bien marrant. Certains ne comprenaient pas comment on pouvait jouer à ce jeu mais si on enlevait ce petit côté déplaisant du liquide, c'était un jeu d'adresse comme un autre. Alan ne reçu qu'un jet d'un liquide violet nauséabond.
Après ces quelques parties, chacun nettoya sa robe à coup de baguette magique avant d'entamer une nouvelle phase d'amusement dans cette fin d'après-midi: les blagues. Pas très fines mais super drôle, tout le monde y passait, Potter, Granger, les Weasmoche, les Poufsouffles et leur incompétence totale, les Serdaigle et leur têtes d'ampoules névrosés, les filles et leur réaction excessive... Alan n'osa pas évoqué sa cousine mais dans la matière, "m'emmerde pas où je te démonte" c'était une championne.
Les professeurs avaient également eu le droit à leur florilège de moqueries, en s'assurant évidemment qu'aucun ne passait pendant qu'ils en discutait.

La fin d'après midi passa très rapidement et se conclut d'ailleurs sur des discussions plus sérieuses: les BUSEs, chacun évoqua ses matière fortes et ses matières faibles, l'anxiété qui grimpait et la montagne de devoir qui ne diminuait jamais.


PNJ: On pourrait peut-être utilisé des potions de mémoire ou d'Aiguise-méninges. Alan t'es bon en potion tu pourrais nous faire ça?

Alan: Bien sûr que non! Mon cousin et ma cousine m'ont raconté que pendant leurs BUSEs qu'ils ont eu sans difficultés d'ailleurs un élève avait bu une potion d'Aiguise-méninges et qu'il s'était fait recalé avant même qu'il ne puisse écrire son nom sur le parchemin.

PNJ²: Ouais n'essaye même pas de tricher c'est impossible!

Quand la bande de Serpentard se rendit compte qu'il était bientôt l'heure du dîner, tous se levèrent et marchèrent en direction du château pour se rendre dans la grande salle commune. Une fois là haut, ils s'installèrent au même endroit à la table des Serpentard pour prolonger les discussions. La salle était presque remplie et le brouhaha était très intense mais on s'entendait quand même. Puis les mets firent enfin leur apparition, Huxley, Wyatt, Paul, Nolan, Larry, Rusty et enfin Alan se ruèrent tous sur les plats. Le jeune Carter prit deux cuisses de poulet, un énorme steak, des pommes de terres, des pois et un plein verre de jus de citrouille.

Alan: Vous connaissez mon prochain projet les gars? Figurez vous qu'il concerne Alyssa, normalement si tous se passe bien, je suis sur le point de pouvoir imiter la voix de mon oncle... Tenez vous bien je vais lui envoyer une beuglante avec la voix de son père. Elle va faire une sacrée tête quand elle va voir la lettre rouge le jour du courrier.

Alan attendait une ribambelle de rires qui n'arriva pas, il avait un air interrogateur et bizarrement tous ses copains qui siégeaient en face de lui avait une mine apeurée et déglutissait.

Alan: Alors pourquoi vous rigolez pas, c'est marrant non qu'est-ce qu'il y a qui va p...

Revenir en haut Aller en bas
Alyssa Carter
Nombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Un repas en famille [ cousine Alyssa =P]   Dim 18 Juil - 18:25
    La journée pour Alyssa avait été plutôt banale. Petit déjeuner en compagnie de Madison, cours, repas avec Sybille, Nelson et Madison puis encore une fois des cours. Qu'est-ce que c'était barbant à la longue... Elle avait hâte d'être en vacances. D'ailleurs, elle espérait pouvoir quitter Poudlard pour les prochaines vacances. Elle ne savait pas encore où est-ce qu'elle voulait aller, surtout pas au manoir. Elle avait du mal à quitter Poudlard, surtout maintenant qu'il y avait la bête. Et si quelqu'un se faisait bouffer ? Elle ne voulait surtout pas louper ça ! Ça devait être super à voir ! Sauf si c'était l'un de ses amis. Bah, tant pis, tout le monde meurt un jour de toute façon. Elle venait tout juste de finir sa sieste. Ce qui veut donc dire qu'elle était en train d'émerger et qu'elle était de mauvaise humeur. Ça se voyait rie qu'à sa tête. La personne qui voudrait l'embêter n'aurait juste qu'un retrait de points abusifs et une heure de colle, rien de bien grave quoi. Elle marchait dans les couloirs et regardait autour d'elle s'il n'y avait pas quelqu'un sur qui passer ses nerfs afin d'être un peu mieux réveillée. Les couloirs étaient presque vides, forcément, vu l'heure, ils devaient tous être en train de bouffer. Que des goinfres dans cette école. Ça lui allait bien de penser ça d'ailleurs, venant d'elle, la fille qui ne mangeait presque jamais...

    L'appel de la nourriture étant plus fort que l'appel du retrait de points, Alyssa accéléra le pas. Elle avait faim et avait hâte de se goinfrer de bacon et de chocolat. A peine arrivée dans la grande salle, elle chercha Rogue du regard, qui n'était pas là. Oh il était chiant ! Mais merde quoi, c'était trop demandé d'être là lorsqu'elle elle était là ? D'habitude ils étaient toujours là en même temps ! Normal d'ailleurs, elle connaissait ses horaires par cœur. Son regard se posa ensuite sur la table des Serpentard. Elle ne cherchait pas quelqu'un en particulier. Juste une tête familière avec qui elle pourrait s'installer. La première qu'elle aperçue fut celle d'Alan, son cousin. Un vrai chieur dans son genre, un Carter quoi. Elle n'hésitait pas à le reprendre, après tout, il fallait qu'il leur fasse honneur ! D'ailleurs, elle arrivait au meilleur moment.

    "Vous connaissez mon prochain projet les gars? Figurez vous qu'il concerne Alyssa, normalement si tous se passe bien, je suis sur le point de pouvoir imiter la voix de mon oncle... Tenez vous bien je vais lui envoyer une beuglante avec la voix de son père. Elle va faire une sacrée tête quand elle va voir la lettre rouge le jour du courrier." Elle rêvait ? Il comptait faire ça ? Nan mais.. Il était stupide ! On peut se faire des sales coups entre cousins mais rien en public ! Et l'honneur alors ? Qu'est-ce qu'il en faisait ?! C'était quoi ce Carter ? Elle inspira un coup histoire de se retenir de lui foutre la tête dans son assiette. Posant son regard sur l'un des amis du stupide cousin, Alyssa leur ordonna :

    - Dégagez, et vite.

    Vu le ton qu'elle employait, elle ne leur laissait vraiment pas le choix. Elle avait l'air en colère et elle l'était. Déjà elle venait de se réveiller, ensuite, elle n'avait toujours pas mangé, puis Rogue n'était pas et enfin, elle venait de capter le sale coup de son cousin. Les morveux jartèrent et Alyssa en profita pour mettre une tape derrière la tête de son cousin avant de s'asseoir à côté de lui.

    - L'honneur tu sais ce que ça veut dire ou tu veux peut-être que je te l'apprenne à ma façon ?

    Ce qui serait plutôt mauvais pour lui. Les méthodes d'Alyssa n'étaient pas les meilleurs. On pouvait d'avance plaindre les pauvres enfants qu'elle aurait plus tard, si jamais elle en voulait bien au moins un. Pour le moment, elle ne se voyait pas du tout avec un môme, ça lui prendrait trop de temps, elle préférait se concentrer sur ses objectifs. Elle ne pourrait pas être Ministre et avoir un enfant. Non, ça ne collait pas. Déjà avoir quelqu'un dans sa vie serait compliqué alors un enfant, ah non, très peu pour elle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Un repas en famille [ cousine Alyssa =P]   Dim 18 Juil - 19:30
Alan mangeait de bon coeur, sa journée l'avait éreinté, les plats étaient vraiment très bon et dire que c'était des elfes qui faisaient ça, c'était à peine imaginable. Alan se disait qu'un jour il devrait descendre en cuisine pour les embêter un peu, ça ne pourrait leur faire que du bien, puis ça leur ferait de la (mauvaise) compagnie.
En même temps que son repas, Alan avait exposé à ses copains ses prochains projet de farces et parmi ceux-là se trouvait celui d'envoyer une beuglante à sa cousine. Alan pensait que cela allait faire rire tout le monde, mais apparemment cela ne fut pas le cas et il fallut quelques secondes au jeune Carter pour comprendre pourquoi tout ses potes tiraient une tête de poulpe effarée. Il n'osa pas se retourner quand il entendit "Dégagez et vite". Cette voix lui était extrêmement familière... c'était...sa cousine. Tout ses copains décampèrent sur le champs, il n y avait pas de doute, Alan s'était fait capter et tout son plan tombait à l'eau à présent.


*Super la solidarité les copains... quelle joue elle va choisir en premier la droite ou la gauche... hum la gauche si c'est la bonne réponse je promet de m'acheter un nouveau kit de savons sauteurs*

Finalement sa cousine lui mit une tape derrière la tête assez forte pour faire en sorte qu'Alan avale mal son morceau de steak. Il s'empressa de boire du jus de citrouille pour faire passer sa viande avant qu'il ne s'étouffe. Sa cousine s'assit ensuite à côté de lui.

Alan: Hey cousine comment tu vas?

Quand Alan dénia enfin à porter son regard sur sa cousine, il comprit tout de suite qu'elle ne serait pas d'humeur à le saluer, elle venait de se réveiller cela se voyait, une trace rouge encore fraîche sur la joue, des yeux sans dessus dessous, une mine réprobatrice et grimaçante. Ca sentait le sermon à plein nez et le jeune Carter avait bien raison puisque sa cousine entama la conversation sur le sens de l'honneur.

Alan: L'honneur ah oui mais tu sais je n'allais pas le faire tu me connais, c'était juste pour faire marrer mes potes, mais j'allais pas le faire comme tu dis ça aurait mit un coup à notre honneur. Non non je te promets j'allais pas le faire, le gâteau au chocolat arrive bientôt, on va en prendre un morceau ensemble si tu veux ça va te calmer non? si?

Alan essayait de se rattraper le mieux possible, mais même un idiot comme Crabbe multiplié par Goyle aurait compris que c'était de l'ironie ( quoique). Pourtant, Alan vit que sa cousine n'était absolument pas d'humeur. Il ne fallait pas lui tenir tête surtout quand elle était comme ça, mais le jeune garçon n'était pas couard et aimait ce genre de situation où il poussait les nerfs des gens, même ceux de sa cousine à bout. Il devait cependant avouer que certains jours comme celui-ci c'est à dire ceux où Alyssa est d'une humeur exécrable et massacrante il lui arrivait de faire profil bas et que sa cousine réussisse à calmer ses ardeurs impétueuses. Mais ce soir il n'avait pas l'intention de la laisser tranquille, Alan sentait qu'il allait passer la soirée à se faire remonter les bretelles de manière moralisatrice et il en souriait déjà d'avance.

Il ne pouvait pas s'en empêcher, son côté bambin effronté reprit le dessus et il reposa son regard sur sa cousine avec un petit sourire en coin malicieux avant de surenchérir.


Alan: Hum au fait je serais curieux de savoir quelle est ta façon?! Ce sera celle que tu utilises pour mettre des mecs dans ton lit? Hum attends! Beurk je ne voudrais pas être rabaissé à ça, donc je t'autorise à me crier dessus. Et puis ça te fera du bien de dégagé tes cordes vocales, souviens toi le professeur de la chorale de Poudlard à toujours dit que ta voix était... bizarre!

Alan savait que ce qu'il venait de dire allait faire l'effet d'une bombe dans le fort intérieur de sa cousine! Il venait de signer pour une nuit la tête en bas, les pieds accroché sur le haut de son lit en baldaquin!

Alan reprit sa fourchette et mit des pommes de terres dans sa bouche avant d'adresser un petit sourire mignon tel un chérubin inoffensif à sa cousine. Au fond de lui cependant, Alan ne se fichait pas de l'honneur de sa famille et envoyer une beuglante à Alyssa... il aurait vraiment hésité pour au final renoncer. Lui faire croire qu'il l'aurait pu le faire allait maintenant mettre les nerfs d'Alyssa a rude épreuve et en fin de compte ce serait encore plus marrant que de lui envoyer une beuglante. Finalement c'était une aubaine qu'elle ait surpris cette conversation!

Revenir en haut Aller en bas
Alyssa Carter
Nombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Un repas en famille [ cousine Alyssa =P]   Lun 19 Juil - 15:03
    Alyssa s'était assise juste à côté de son cousin. Elle avait une énorme envie de lui foutre la tête dans son assiette mais elle se retenait. Il avait l'habitude pourtant. Il était toujours plus facile, surtout pour Alyssa, de s'en prendre aux plus jeunes. Surtout Alan. Elle adorait le voir dans le pétrin, surtout par sa faute à elle. Après tout ce qu'il lui faisait... Bien sûr, il y avait des jours où elle n'avait vraiment pas envie de lutter alors elle se contentait d'écrire aux parents du jeune Serpentard afin qu'il se fasse sévèrement réprimander. Elle adorait ces moments-là, surtout lorsqu'il était privé d'argent de poche grâce à elle. C'était bête hein... Il ne pouvait plus acheter toutes ses conneries de fusées et autres choses du genre. D'ailleurs, le voilà qui faisait l'innocent. Elle ne tourna même pas la tête vers lui, trop occupée à se servir du bacon. Entre la nourriture et l'autre imbécile, son choix était vite fait.

    - Tais-toi, j'suis pas d'humeur.

    En même temps, le jour où elle serait de bonne humeur il y aurait une énorme tornade. Bien sûr, ça lui arrivait. Mais pour ça, il fallait qu'elle ait croisé Rogue, qu'elle ait attrapé quelqu'un dans les couloirs la nuit ou encore que Serpentard soit premier. Alan tentait de s'expliquer et Alyssa soupira. Elle avait vraiment envie de se tourner vers lui et de lui crier un bon : "mais ta gueule !". Ça ne donnerait pas le bon exemple alors non, elle ne le ferait pas. Lorsqu'il prononça le mot "chocolat", il put avoir de nouveau toute l'attention d'Alyssa. C'est que le chocolat et elle, c'était une grande histoire d'amour. Par contre, il devait surement plaisanter. Elle rêvait ou bien il lui proposait de partager le gâteau au chocolat ? Oh la blague ! Il était hors de question de partager une chose aussi bonne ! Elle le prendrait en entier ! Et si jamais elle n'arrivait pas à tout manger, elle l'emporterait avec elle au cas où elle aurait un petit creux lors de sa ronde, ou même de sa nuit.

    - Faire rire tes "potes" sur le dos de ta cousine tu appelles ça de l'honneur ? Au cas où tu l'aurais oublié, on porte le même nom sauf que moi, contrairement à toi, je le porte avec fierté et je ne le salis pas. Si je reçois une beuglante avec la voix de mon père, ou même de ma mère, je te jure que tu le payeras. Tu serviras d'encas à la créature qui est dans la forêt. Tu sais, celle qui t'arrache les membres un à un pour les donner à ses mômes avant de te bouffer.

    Elle ne savait pas vraiment si la créature faisait ça mais bon, c'était juste pour lui faire peur.

    - Et crois moi, j'oserais sans problème, je suis pas à un cousin près. Puis pour le gâteau au chocolat, t'y touches pas, il est réservé que pour moi.

    Reprenant du bacon à nouveau, elle se concentra sur son assiette. Elle adorait manger. D'ailleurs, il lui arrivait d'être tellement concentrée qu'elle n'écoutait pas les autres. Lorsqu'Alan prit à nouveau la parole, Alyssa parut choquée, et elle l'était. Nan mais... Elle rêvait ou bien il avait vraiment osé ?! Mais pour qui il se prenait ce morveux de quinze ans ? C'était pas parce qu'il n'avait pas de succès qu'il fallait être jaloux et sortir de telles âneries ! Surtout qu'Alyssa n'était vraiment pas du genre à coucher avec le premier venu et à se faire tourner. Là, il venait vraiment de l'énerver et il risquait gros. Elle reposa son morceau de bacon qui était au bout de sa fourchette pour enfoncer cette dernière dans la main de son petit cousin. Oh oui, il venait de l'énerver. Elle n'aurait jamais été au point de lui enfoncer sa fourchette si elle ne venait pas de sortir de sa sieste. S'il le fallait, elle l'accompagnerait ensuite à l'infirmerie, mais pour ça, il devrait attendre que le gâteau au chocolat arrive.

    - D'une, je n'attire pas de mecs dans mon lit. Deux, c'est pas parce que t'es puceaux et que tu n'attires personne qu'il faut être jaloux. Trois, tu recommences à insinuer que je suis une prostituée et c'est dans l'œil que je te l'enfonce ma fourchette. Quatre, j'ai une très belle voix.

    Il avait de la chance, le gâteau au chocolat venait d'arriver. Elle se coupa une part et le tira vers elle pour que personne d'autre ne se serve. Elle prit ensuite une cuillère afin de déguster ce magnifique gâteau. Huuum... Chocolat... Elle avait été un peu, beaucoup, méchante avec Alan mais il l'avait cherché, puis il avait l'habitude. C'était souvent comme ça ente eux mais ça ne changeait rien au fait que malgré tout, elle y tenait à son cousin.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Un repas en famille [ cousine Alyssa =P]   Lun 19 Juil - 18:01
Ça elle avait vraiment pas besoin de dire à Alan qu'elle était de mauvaise humeur, d'une c'était récurrent chez sa cousine voir quasi maladif et de deux il le voyait très bien. Elle pourrait très bien engueuler un Magyar à Pointe comme un élève de première année qu'elle s'en rendrait même pas compte.
Alan découpa de nouveau un morceau de son steak qu'il mit dans sa bouche.
En repensant aux beuglantes, Alan n'osait même pas imaginé quel effet cela faisait de se prendre une beuglante par Alyssa, d'accord sa voix n'était pas des plus belles mais quand il s'agissait de monter dans les sonorités fortes et puissantes, il n y avait aucun soucis. Chaque engueulade avec sa cousine, c'était l'occasion de se prendre des décibels à foison dans les oreilles et chaque fois que Alyssa était entrée dans une colère noire envers lui il s'en souvenait. La puissance de sa voix faisait tremblé les murs, il en avait encore la chair de poule, ça pouvait être sympa de faire partager ses douces sonorités de colère à tout les élèves présent dans la Grande Salle car c'est sans nul doute ce qui allait arrivé au vu des propos du jeune Carter.

Boum et c'était repartit, encore la leçon de morale "Faire rire tes "potes" sur le dos de ta cousine tu appelles ça de l'honneur ? Au cas où tu l'aurais oublié, on porte le même nom sauf que moi, contrairement à toi, je le porte avec fierté et je ne le salis pas." C'était typiquement Alyssien ça, se focaliser sur l'honneur et faire un discours moralisateur ou alors carrément pourrir la vie à tout ce qui faisait honte à l'honneur des Carter. En même temps lui Alan n'avait pas besoin qu'on atteigne son honneur pour pourrir tout le monde, il le faisait très bien au quotidien. Dès qu'il entendit ça Alan soupira avec une mine blasée, il essaya de compter combien de fois sa cousine lui avait parler de l'honneur des Carter. Hum environ 153 fois!
Quant à ses menaces, Alan les prit très au sérieux évidemment et se doutait bien que si la charmante Alyssa recevait une beuglante elle se ferait un plaisir de se venger, mais ce ne serait pas le cas, c'était trop risqué. Au fond sa cousine avait raison ça pouvait mettre en péril notre réputation. Cela dit voir Alyssa cogité pour chercher à se venger c'était toujours marrant même si au final le résultat était très douloureux. Cette fois-ci le châtiment aurait été la créature de la forêt, hum c'était une blague, c'était trop dangereux aussi pour elle qui voulait devenir Ministre (vous avez déjà vu un Ministre unijambiste ou cul de jatte?) et puis ça ne lui correspondait pas c'était pas très vicieux et préparé comme à l'accoutumé. De toute façon Alan n'avait pas peur de cette soi disant créature et avait bien l'intention de se rendre à proximité de la forêt pour la voir de près, certainement qu'il irait avec Phoebe.

Elle verrait si elle allait avoir tout le gâteau au chocolat, il n'en était pas question, Alan comptait bien prendre sa part et deux Carter au tempérament de feu qui désire quelque chose, ça fait des étincelles. Lorsqu'il évoqua, sa "facilité" a mettre des gars dans son lit et sa voix peu harmonieuse, s'était pour la rendre furax mais aussi pour la détourner du gâteau. C'était sans se douter ce qu'il allait se produire, d'un seul coup d'un seul, Alan ressentit une douleur immense sur le dessus de sa main, il regarda sa main avec des yeux plus qu'écarquiller puis reposa son regard sur Alyssa qui continuait son discours de réprimande, sa main était ensanglantée. Alan poussa un cri de douleur immense, il avait mal, mais cela attirerait aussi l'attention sur Alyssa.


Alan: Mais t'es malade regarde ce que tu as fait, regarde ma main, c'est quoi ça? Pourquoi t'as fait ça? Ca va pas? Je vais le dire à mon père, t'as pas le droit c'est injuste!

Une larme perlait dans l'œil d'Alan, la douleur qu'il ressentait le faisait pleurer, mais au fond de lui il était plus en colère. Il vit qu'Alyssa s'était servit une part de gâteau et qu'elle comptait manger la totalité de ce dernier. De sa main libre, enfin pas blessée Alan écrasa le gâteau au chocolat et le vandalisa puis versa son verre de jus de citrouille dessus, pour qu'il devienne immangeable.


Alan: Ça t'apprendras gloutonne!

Alan lui tira la langue, puis se mit à lui faire un sourire revanchard, la fourchette était toujours plantée dans sa main et lui donnait un air con. Il avait cependant toujours mal et l'hémorragie bien qu'encore importante diminuait, mais le fait qu'il se soit vengé, lui redonna du baume au cœur. Voulant que sa douleur s'arrête il avoua à Alyssa avec colère et une voix qui déraillait un peu dans les aigus que sa beuglante n'était qu'une fausse idée.

Alan: J'allais pas te l'envoyer cette beuglante c'était juste pour te rendre furieuse et ça a marché puisque tu m'a planté ta fourchette dans la main à moi ton cousin!!! J'espère que tes parents vont te ramener chez toi même par la peau des fesses avec cette histoire de créature ça nous fera de l'air!

Alan se rendit compte de son erreur il ne voulait pas dire ça, il voulait qu'elle reste évidemment il l'adorait, il savait que la il venait plus de la peiner que de l'emmerder même si le gâteau était toujours en miette.

Alan: Excuse moi Alyssa, je ne voulais pas dire ça! Je suis désolé.

Alan regardait sa cousine avec des yeux de chiens battu en guise d'excuse, alors que les professeurs n'étaient toujours pas intervenu et que le jeune garçon avait toujours une fourchette plantée dans la main.


Revenir en haut Aller en bas
Alyssa Carter
Nombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Un repas en famille [ cousine Alyssa =P]   Ven 6 Aoû - 18:16
    Alyssa avait tout pour être de mauvaise humeur. Le fait qu'elle doive rentrer chez elle demain et ainsi quitter Poudlard, qu'elle manque de sommeil, qu'elle ne savait pas comment le dire à ses amis sans devoir utiliser trois boites de mouchoirs. Puis son cousin... Un vrai chieur né. A croire qu'il avait été une fille dans une autre vie. Avec un peu de recul, elle se disait que ça avait été complètement idiot de s'énerver contre lui pour une beuglante qu'elle ne recevrait jamais : si elle quittait Poudlard, à quoi bon lui en envoyer une ? Elle serait chez ses parents à s'ennuyer à longueur de journée, sauf lorsqu'elle aurait des cours particuliers. Hors de question de les bosser ces cours d'ailleurs. Elle étudiait à Poudlard ou bien elle n'étudiait pas. Si elle l'avait décidé, elle ne changerait pas d'avis, elle était vraiment têtue lorsqu'elle le voulait.

    Elle avait légèrement abusé sur la punition d'Alan. Au lieu de se contenter de le réprimander et de lui faire un sale coup plus tard, elle lui avait directement enfoncé sa fourchette dans la main. Tant pis, il l'avait cherché. Il lâcha un cris qui la fit sourire. Elle se fit même peur sur le coup, elle était quand même pas si sadique ? Faut croire que si. Elle n'y prêta pas attention, son gâteau venait d'arriver et il était beaucoup plus important que la main en sang du jeune Carter.

    - Je m'en fiche de ton père, attends un peu que je lui envoie une lettre moi-même. Je vais lui expliquer comment tu utilises ton argent de poche, comment tu traines notre nom dans la boue et je pourrais même inventer quelques petits trucs. Allons voir... Qu'est-ce qui pourrait ne pas lui plaire ? Que tu sortes avec une sang-de-bourbe ? Oh oui ! Excellente idée !

    Reportant son attention sur le gâteau, elle prit une cuillère et un peu de crème anglaise pour la verser sur son gâteau. Apparemment Alan n'avait pas envie de la laisser s'engraisser. Il... Il venait de détruire son gâteau ?!! Mais il était suicidaire ! Ils avaient quoi les Carter à s'en prendre à elle de cette façon ? D'abord Nelson et maintenant lui. Mais ils font chier les mecs Carter ! Ils savaient pourtant que c'était la chose à ne pas faire. Le chocolat était aussi sacré que Rogue, on y touchait pas ! Elle tourna doucement la tête vers lui, se demandant ce qu'elle allait faire pour se venger. Elle lui adressa un sourire qui signifiait qu'il allait bientôt être dans la merde.

    - Tu as raison, je vais partager avec toi. C'est injuste de tout garder pour moi.

    Elle prit son assiette et la lui mit en pleine face.

    - Alors, il est comment ce gâteau ? Est-ce qu'on sent bien le goût du jus de citrouille ou tu veux que je t'en rajoute un peu ?

    Tout ça dit avec un sourire vachement hypocrite. Mais voilà, alors que là elle restait énervée mais pas tant que ça, il dit la chose à ne vraiment pas dire. Parce qu'en plus de l'énerver encore plus, il venait surtout de la blesser. Elle le prenait très mal. Certes, après tout ce qu'elle venait de lui faire, elle l'avait mérité. Mais c'était Alyssa, elle préférait se mettre en position de victime. Elle ne répondit même pas, complètement désarçonnée. Il venait de réussir à la blesser, chose vraiment difficile en temps normal. Il s'excusa mais elle s'en fichait, le mal était fait. Relevant les yeux vers lui, elle s'attarda un moment sur les bouts de gâteau qu'il lui restait. Elle ne le giflerait pas, ça allait la salir. Elle ne savait même pas quoi lui faire. Lui donner un châtiment était une chose qu'elle faisait pour se venger, l'agacer. Mais là c'était différent, ce n'était plus un jeu. Ne disant pas un mot, elle se leva et le chopa par le bras pour le trainer avec elle. Non, elle ne l'emmènerait pas à l'infirmerie. Il pouvait crever d'une hémorragie elle s'en fichait. Une fois sortit de la grande salle, elle le poussa contre un mur, il n'y avait personne, elle avait de la chance.

    - Tu veux te débarrasser de moi hein ? Eh bien ton vœux va se réaliser, "cousin". Mère m'a envoyé un courrier, je rentre demain et je ne reviendrai pas. Alors, t'es heureux ? T'es vraiment qu'un petit con sans avenir, tu nous fais honte.

    Elle le regardait dans les yeux, elle ne savait même pas si elle pensait ce qu'elle disait. En tout cas, elle voulait lui faire regretter ses paroles, mais pas par la violence.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Un repas en famille [ cousine Alyssa =P]   Ven 6 Aoû - 22:09
Quel spectacle ils donnaient en public n'empêche, il ne fallait pas oublier qu'il y avait une centaine d'élève autour d'eux. Une fourchette plantée dans la main, un gâteau ratatiné... Les paris était ouvert à la table des Serpentard qui de Alan ou Alyssa allait avoir le dernier mot? Un choc au sommet entre le cousin et la cousine, ça promettait d'être électrique et ça l'était. On entendait des rires jusqu'à l'autre bout de la table, apparemment ça en faisait marrer certain de voir quelqu'un qui souffrait avec une fourchette dans la main. En tout cas ça ne faisait pas rire Alan qui jurait de se venger contre ceux qui riaient. Qu'est-ce qu'ils étaient cons n'empêche, il ne s'imaginait pas que ça pouvait faire mal? Alan entendit même des deuxième année parier 8 mornilles sur Alyssa. D'ailleurs sa cousine il n y avait plus pensé, il l'avait vaguement entendu bredouiller un truc sur une "Sang de boue avec de l'argent", ça ressemblait encore à un sermon Alyssien. Enfin il l'avait ignoré trop occupé à essayer de voir qui se moquait ou pas de lui et plus globalement de la situation.

Soudainement sa cousine lui rappela sa présence, il n'eut pas besoin de demander, il reçu une mixture crémeuse en plein visage et il ne lui fallut qu'une fraction de seconde pour comprendre que la bouillie qu'il venait de recevoir dans la tête c'était le gâteau. Elle avait osé et avec ironie en plus du genre "Vous reprendrez bien un peu de gâteau mon cher!". Une foultitude de rire retentit, Alan venait d'être couvert de ridicule devant tout les Serpentard par sa propre cousine. Il était certain que même ses amis se moquaient de lui.
Sa cousine aurait vraiment pu s'abstenir de partager le gâteau de cette manière. Il ne fallait pas qu'elle s'étonne que le nom des Carter en prenne un coup quand on ridiculise son cousin de la sorte. Alan s'empressa de saisir une serviette et de s'essuyer le visage, il avait plus l'impression d'étalé encore plus le gâteau. Il sortit sa baguette et prononça la formule Aguamenti pour essayer de se rincer un peu le visage. Il devait encore avoir du gâteau, dans le cheveux très certainement et peut-être sur les oreilles.

Alan n'eut même pas le temps de rétorquer, sa cousine le saisit par le bras avec force et le traîna hors de la Grande Salle, le spectacle s'offrait maintenant aux autres maisons. On avait l'impression que Alyssa traînait un gamin comme une mère traîne son gosse hors du rayon des jouets pour éviter qu'il réclame.

Finalement sa cousine avait été atteinte par ses paroles plus que Alan ne voulait l'imaginer. Le gâteau dans la figure devait valoir pour le fait de l'avoir détruit mais aussi pour le fait d'avoir prononcé des mots durs à son égard. Les excuses de Alan n'avaient rien changé, il s'était prit le gâteau d'une part et d'autre part sa cousine était encore très en colère et il sentait que le fait de l'emmener loin de la Grande Salle c'était pour emplir ses oreilles de furieux décibels.
Elle ne l'emmenait sûrement pas à l'infirmerie... c'était même certains, elle allait peut-être lui enfoncer la tête dans une armure d'un des couloirs, l'emmener à la volière pour le projeter dans le vide. Alan se laissait faire, il était vraiment désolé d'avoir dit qu'il voulait que sa cousine soit réexpédiée illico chez elle par ses parents. Alan se laissait traîner comme si cela était une douce ballade, enfin dans son esprit il savait que généralement dans les douces ballades on enfonçait pas ses ongles dans la chair de son compagnon avec un regard plein de rage.

Avant que ça cousine ne l'envoie contre un mur ou autre il prit le temps d'ajouter un petit trait d'humour pour détendre l'atmosphère ou pour la crisper encore plus à vous de juger.


Alan: Ça manquait de jus de citrouille le gâteau, je peux en demander aux elfes si tu veux.

La seconde plus tard, Alan se fit envoyer contre un mur, sa cousine le regardait droit dans les yeux et c'était toujours impressionnant, on avait cette étrange sensation qu'elle pouvait pulvériser la Terre entière quand elle était dans cet état. Là elle intimidait vraiment Alan, qui ne se risqua plus à faire de l'humour et qui baissa les yeux.
Alyssa rentrait demain, elle venait de lui annoncer cash. Alan releva les yeux, ceux-ci étaient empreint d'étonnement. Il ne savait pas qu'elle devait partir si tôt, il en avait eu écho mais il pensait que ça aurait été plus tard, qu'ils auraient le temps de se parler encore un peu, de se taquiner, de s'envoyer des vannes mais non c'était demain!
Alan abaissa les yeux une deuxième fois et se fit insulter de "petit con". Elle avait raison, des fois il le méritait ce titre, même très souvent d'ailleurs, il ne pouvait rien redire, ni s'insurger car sa cousine avait raison. C'était très rare les fois où il se laissait faire, généralement il voulait toujours avoir le dernier mot en rétorquant mais Alyssa avait cette puissance en elle qui pouvait changer les sentiments que Alan éprouvait sur le moment. Ainsi par exemple, là il passait de la colère et de l'amusement, à la désolation et à la culpabilité. Alyssa avait le pouvoir de le changer, elle ne s'en rendait pas forcément compte, mais avec le temps elle aurait certainement pu modeler Alan à son image, ça prendrait énormément de temps certes. Mais Alan avait toute les armes pour devenir le parfait petit Carter que Alyssa voulait qu'il soit. Le jeune garçon avait du caractère et ne se laissait pas faire mais face à sa cousine il ne faisait pas le poids. Elle avait le don de pouvoir faire exploser sa carapace et ainsi le transformer en un tout autre Alan, un Alan obéissant et attentionné.


Alan: Alyssa je suis vraiment désolé, je te jure, ça ne paraît pas comme ça mais je suis triste, je veux que tu restes. Je veux que tu enlèves encore des points à ces boulets de Gryffondor, que tu me tires la tignasse quand tu me vois dans la Salle Commune comme à ton habitude, tu as encore beaucoup de chose à faire au château. Je vais peut-être te surprendre mais tu vas me manquer et puis... qui vais-je embêter quand tu seras partie?

Alan releva lentement la tête et s'attendait à se faire gifler ou à recevoir encore un regard meurtrier mais là il était vraiment sincère! Alan passa une main dans ses cheveux timidement et ressorti un morceau de gâteau. Il espérait qu'un professeur ne le voit pas dans cet état, du gâteau dans les cheveux et la main toujours ensanglanté. La douleur il s'en fichait à présent ce qui comptait c'était de se faire pardonner auprès de sa cousine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Un repas en famille [ cousine Alyssa =P]   Jeu 19 Aoû - 17:07
    Nelson est beau, Nelson est doux, Nelson est frais et Nelson est vraiment pratique. Capable de se faufiler facilement, il réagit aux situations délicates. Ce produit vous facilitera la vie, vous assurera des réveils paisibles et en douceur et règlera vos petits litiges avec de tierces personnes. Nelson est en vente ! Non, il ne l’est pas, mais il traverse une période pas très claire avec Sybille donc il va peut être l’être sous peu, avis aux amatrices. Avec son allure de mannequin, son style décontract’ et son regard à en faire fondre plus d’une, il ne risquait pas de rester seul bien longtemps. Mais pour le moment, il n’y songeait pas réellement, il voulait juste régler le problème avec elle et voir où ça allait les mener. Rester dans le doute comme ça, c’était pas son genre, il lui fallait des réponses mais il lui restait seulement à poser les bonnes questions. En tout cas, le BG Nelson débarqua en haut des escaliers, le descendant en son milieu et illuminant l’espace de toute sa lumière ( éclat ultra bright de ses dents y compris ). Oui, Nelson aime croire que tout le monde le regarde, mais c’était pas vraiment le cas. Mais il faisait comme si tous les projecteurs étaient tournés vers lui, mais vous savez, comme sur les photos où on regarde pas l’objectif. Naturellement canon, voilà son secret, il se croyait naturellement canon mais étant superficiellement naturel on en revenait vite au concept de starlette de passage. Enfin bref.

    IL arriva donc dans le hall dans l’optique d’aller dans la grande salle histoire de manger quelque chose. IL avait bien envie d’une soupe aux asperges et aux morilles ce soir ! Mais un velouté, attention, avec juste ce qu’il faut de crème, et surtout n’oubliez pas quelques brins de ciboulette découpés ! Un vrai délice ! Rien que d’y penser, d’imaginer ça dans sa tête, il en avait l’eau à la bouche. C’était sûrement un truc de famille, être grosse bouffe. Mais lui au moins il savait manger, sans en mettre partout, avec classe et dignité, pas comme une certaine membre de la famille dont on ne dira pas le nom … Hum hum !
    D’ailleurs, en parlant de famille, il fronça les sourcils en apercevant Alan coincé contre le mur, victime d’un agression d’Alyssa ! Une fourchette dans la main, du gâteau sur la gueule, le jeune homme ne semblait pas avoir la possibilité de s’extirper de la situation ! Sa cousine, un peu bourrine dans son genre, ne devait pas comprendre ce que voulait dire « bataille de bouffe » et avait dû dériver dans le genre catch. Elle était intellectuellement limitée, il est vrai, mais tout de même, agresser son propre cousin ?? Plus jeune en plus ?? Il se dirigea vers la scène et s’interposa. Il se glissa entre les deux Carter, face à Alyssa, en la regardant avec sévérité.

    Tu ne tueras pas Alan aujourd’hui.


    Le pauvre Serpentard devait être terrorrisé par, d’une le comportement de sa cousine, agressif ! Et de deux, par cette affreuse tignasse qu’elle se payait aujourd’hui ! Le pauvre, dur dur de passer un moment avec la préfète en chef …

Revenir en haut Aller en bas
Alyssa Carter
Nombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Un repas en famille [ cousine Alyssa =P]   Sam 28 Aoû - 15:58
    Voilà qu'Alan s'excusait. Trop tard. Il l'avait dit. Il l'avait blessé. Vraiment. Elle le regardait dans les yeux et pour une fois, elle ne savait pas quoi lui faire pour le punir. En fait, elle voulait le planter là, le laisser regretter dans son coin d'avoir réellement vexé sa cousine. Elle lui aurait bien dit d'arrêter de s'excuser, que c'était le genre de trucs que faisaient les gens faibles, qu'un Carter ne doit jamais s'excuser sauf si c'est pas pure lèche-bottisme. Mais s'il ne s'était pas excusé, elle lui aurait fait aussi le reproche alors bon... Elle ne savait même pas ce qu'elle voulait, qu'il s'excuse ou ne s'excuse pas, qu'il souffre ou ne souffre pas. Elle détestait ces moments-là, ceux ou on ne sait pas ce qu'on veut. Elle ne criait pas pour la simple et bonne raison qu'elle ne voulait pas attirer l'attention sur eux. Ça serait honteux que quelqu'un voit Alan dans cet état, même si c'était sa faute à elle. De plus, si un professeur le voyait avec une fourchette plantée dans la main et elle qui ne l'emmenait pas à l'infirmerie, elle se ferait réprimander. Plutôt mourir que de se prendre une réflexion sur son travail de préfète en chef. Elle voulait toujours tout faire bien, être un modèle. Elle était même persuadée qu'elle en était un, que personne ne ferait son travail mieux qu'elle.

    - J'en ai rien à foutre de tes excuses, ça t'apprendra à réfléchir avant de l'ouvrir.

    Elle ne voulait même pas le frapper. C'était bon quand elle voulait l'embêter ça, pas quand elle voulait réellement le tuer. Alors qu'elle se demandait ce qu'elle pouvait bien lui faire, ou dire, voilà que l'autre connard débarquait. Nan mais il avait pas capté qu'elle était vraiment pas d'humeur ? Que c'était pas le moment de la taquiner ? En plus il prenait la défense d'Alan sans savoir ce qu'il venait de se passer. Nan mais sérieux, les hommes chez les Carter étaient vraiment des cons. Heureusement qu'il y avait une fille comme elle pour remonter le niveau et l'image de la famille. Elle leva les yeux vers lui parce que déjà qu'elle n'était pas très grande mais en plus lui était une perche. Elle n'aimait pas lorsque les mecs faisaient dix fois sa taille, elle avait l'impression d'être une naine.

    - Dégage de là Nelson, ça te regarde pas.

    Elle n'avait jamais parlé aussi froidement à son cousin que maintenant. Fallait dire qu'il venait dans un très mauvais moment et qu'en plus, il n'était même pas de son côté. Pourquoi est-ce qu'il débarquait comme ça en prenant la défense d'Alan ? Il ne se disait pas que si Alyssa s'en prenait à lui c'était pour une raison valable ? Nan mais sérieux, quel con !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Un repas en famille [ cousine Alyssa =P]   Sam 28 Aoû - 18:23
La distance qui séparait le visage de Alyssa et de Alan était vraiment minime, c'était à se demander si sa cousine n'allait pas lui mettre un coup de boule. En tout cas son air était toujours franchement menaçant et les excuses qu'avait proféré Alan n'eurent pas l'effet escompté. Au contraire, on avait l'impression que cela avait mis Alyssa de plus mauvais poil encore. Elle n'accepta guère ses excuses, il comprenait pourquoi, il le savait, il la connaissait, ils n'étaient pas cousin pour rien. Alan savait pertinemment que d'une sa cousine était très rancunière mais qu'aussi elle avait sa propre opinion, du pardon et de l'excuse. Pour elle s'excuser était une preuve de faiblesse et à chaque fois que quelqu'un s'embrouillait avec Alyssa, ça n'était jamais elle qui refaisait le premier pas... Pourtant si elle acceptait les excuses des autres pourquoi pas celles d'Alan? Peut-être était-ce parce qu'il portait le nom de Carter et qu'un Carter ne devait jamais s'abaisser à ce genre de conneries pitoyables. Pourtant c'était la seule arme qu'il avait trouvé pour au moins calmer Alyssa... mais ce fut sans effet et le préfète en chef semblait encore très furax, et la situation devenait franchement menaçante pour la santé de Alan qui se demandait ce qu'elle allait trouvé pour lui faire mal, le traîner encore un peu plus dans la boue...

Alan ferma les yeux s'attendant à recevoir un magnifique mais violent crochet du droit, de toute manière il ne pouvait plus rien faire pour sauver la situation, vu comme c'était partit, Alyssa lui en voudrait pendant de longs mois et Alan devrait se résigner à ne plus la taquiner pendant un long, très long moment sous peine de voir sa tête encastrée dans le foyer de la cheminée de la Salle Commune. Alors que la situation était franchement désespérée et que Alan ne savait pas ce qu'il allait advenir de lui, il entendit une autre voix toute proche et très familière disant "Tu ne tueras pas Alan aujourd’hui." Cool ça voudrait dire que d'ici un an elle pourrait peut-être le tuer ou lui arracher un membre par semaine. En tout cas Alan rouvrit les yeux et vit la carrure de son cousin qui lui tournait le dos pour faire face à sa cousine. Sincèrement, c'était une aubaine et Alan ne pourrait jamais assez remercier son cousin d'être intervenu car une ou deux minutes de plus et Alan gisait inanimé sur le sol.

Quel soulagement, Nelson ne pouvait pas mieux tomber, il espérait que lui au moins puisse calmer sa cousine, ils avaient le même âge, ils pourraient peut-être se comprendre et puis c'était un Carter aussi, imbu de lui même, sûr de lui... Alan était sûr que tout trois réunis, lui et Alyssa arriveraient à signer une trêve. Puis de toute manière, Alan pensait et certainement à juste titre que Alyssa considérait plus Nelson que lui. Nelson avait tout d'un bon Carter, il était beau, fort, respectueux envers ses origines et envers les siens... Alors que Alan lui avait tout du "petit con" farceur écervelé. De ce fait il n'était pas compliqué de savoir qui Alyssa devait préféré. En tout cas voilà que Nelson venait de sauver la mise à Alan et cela n'allait certainement pas plaire à Alyssa qui ne supporterait certainement pas cette solidarité masculine, injuste à ses yeux.


Alan: Merci Nelson, je crois que tu arrives au bon moment, je suis sûr qu'elle m'aurait pété le nez sinon. Alyssa je te le redis je suis désolé, pardonnes moi!

A ce moment précis Alan eut une drôle de vision qui manqua de lui extraire un fou rire... Il imaginait une tête de taureau à la place de celle de sa cousine, celle-ci tapant du pied sur le sol, soufflant bruyamment tout en chargeant son cousin considéré comme étant la cape rouge que l'on voit dans une corrida. C'était tout a fait l'impression que lui donnait Alyssa... un taureau déversant sa rage incontrôlable. Alan espérait vraiment que Nelson arriverait à calmer les ardeurs de Alyssa.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Un repas en famille [ cousine Alyssa =P]   Dim 29 Aoû - 18:45
    Comme souvent, de sa douce et délicate voix, Alyssa envoya chier Nelson. Elle le faisait souvent. Elle était peut être une fille mais elle avait parfois un comportement de garçon, de mâle dominant même. Typique de la fille frustrée insatisfaite d’elle-même. IL lui aurait bien fait part de son analyse pour se moquer d’elle, mais vu que ce n’était pas vraiment le moment, il n’en dit pas un mot. Il soupira d’ailleurs légèrement. Elle était bien une Carter, ne voulant pas se faire marcher sur les pieds. Alan avait raison d’avoir peur, Alyssa était vraiment effrayante parfois. Et elle avait un niveau supérieur en magie donc, forcement les capacités de faire mal au jeune Serpentard. IL se demandait parfois si ce penchement pour le pouvoir n’allait pas la mener sur un chemin sombre. Mais elle détestait tellement avoir un maître qu’elle ne pourrait jamais devenir mangemorte, ce qui était plutôt une bonne chose.

    Alyssa c’est bon, arrête de ton cirque.


    Il la poussa par les épaules pour la faire un peu reculer. IL s’arrête face à elle et la fixa dans les yeux avec un regard qui voulait dire « insiste pas ». Il savait aussi faire preuve de pacifisme pour régler une crise. Ce n’était pas un violent de toute manière. Et il connaissait assez bien Alyssa pour savoir que dans quelques heures elle allait se calmer, peut être toujours en vouloir à son cousin mais pas au point de faire de lui une cible au lancement de couverts. En parlant de ça, le Carter avait toujours sa fourchette planté dans la main, ce qui devait probablement être douloureux. Il se tourna alors vers lui et lui attrapa la main pour la regarder. IL ne savait pas comment soigner ça. Les seuls quelques sorts de soin qu’il connaissait n’était pas assez puissant pour réparer ça. IL n’osait pas non plus toucher à la fourchette, de peur d’empirer les choses. IL releva les yeux vers le garçon et dit.

    Viens je t’emmène à l’infirmerie.

    Il commença à marcher en direction de l’escalier qui menait au premier. IL lança un regard par-dessus son épaule accompagné d’un :

    Et toi vas te calmer.

    Destiné à Alyssa. IL emmena ensuite son cousin à l’infirmerie histoire de réparer ce qui avait été un geste de folie de la part de sa cousine. En tout cas, elle avait pas intérêt à recommencer à faire mal à Alan comme ça, sinon c’était Nelson qui allait être énervé. Nan mais planter une fourchette dans la main de son cousin, plus jeune que soi en plus. C’était pas cool, alors valait mieux que ce soit juste un cas exceptionnel.


[ Terminé ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un repas en famille [ cousine Alyssa =P]   Aujourd'hui à 5:23
Revenir en haut Aller en bas
 

Un repas en famille [ cousine Alyssa =P]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un repas de famille ~ [ Daniel & Matthew ]
» Les repas de famille consistent à se manger entre parents. ¬ Rhys & Benedict
» « Les repas de famille ne consistent pas à se manger entre parents. » // Raphaëlla
» [Port-Real] Repas de famille (pv Sansa)
» Un repas de famille ? ft. Ethan Sharp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-