+ vous?



 

Partagez | .
 

 Fête [ Tous les Poufsouffle ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
Nombre de chapitres écrits : 219
Date d'inscription : 15/11/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Fête [ Tous les Poufsouffle ]   Jeu 24 Juin - 15:05
    Suite à votre défaite face à Gryffondor, vous avez droit à des festivités, réjouissez vous et profitez de ce qui est mis à votre disposition. Et gardez votre bonne humeur habituelle, vous aurez votre revanche un jour ! :rambo:
    Il y a de la musique, de la bièrraubeurre, des boissons non-alcoolisées, des bonbons, des petits fours et des drapeaux avec l'emblème de Poufsouffle sur les murs.
    L'alcool est réservée aux élèves de 7ème année, si vous n'y êtes pas, débrouillez-vous pour trouver quelqu'un qui voudra bien vous servir =p
    Vous pouvez pester et insulter les Gryffondor et dire qu'ils ont triché autant que vous le voulez, ils ne seront pas au courant alors lâchez-vous !
    Il n'y a pas d'ordre de passage, vous pouvez poster lorsque vous le voulez.

    Bon RP :dance2:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Fête [ Tous les Poufsouffle ]   Sam 26 Juin - 0:28
Il paraît qu'on a perdu... perdu contre Griffondor... D'accord, mais perdu à quoi ? Pour être franc je n'en sais rien du tout. J'ai tendance à rester un peu à l'écart de ce qui se passe dans l'école, donc je ne suis jamais au courant de rien. Peu importe, l'important c'est l'évènement qui suit cette défaite. Une fête ? Et oui, aussi paradoxal que ça puisse paraître. Sans doute cette fête sert à éviter que la maison Poufsouffle ne tombe dans la déprime, sans doute. Après tout, mieux vaux faire la fête plutôt que de pleurer sur son sort, au moins ça sert à quelque chose. Une belle salle décorée aux couleurs de notre maison, boisons et sucreries quasi à volonté... Sucreries ? Oui... C'est principalement pour ça que je suis venu. Pour qu'elle autre raison j'aurais pu venir ? La plupart des élève que je connais sont des Serdaigles, parce que ce sont des amis de mon frère. Du coup je ne connait presque personne chez les Poufsouffles. En plus j'imagine qu'Eryn ne viendra pas, elle est plus bibliothèque que fête pour dire vrai...

Alors que les autres parlent entre eux, font la fête, boivent, parfois un peu trop pour certain 7ème années, moi je reste dans mon coin, tranquillement. Finalement cette fête n'est pour moi qu'une occasion d'aller dormir plus tard... je ne m'y sens pas vraiment à ma place, ça ne me ressemble tout simplement pas... Timidement je me lève pour récupérer une poignée de bonbon tant qu'il en reste, zigzaguant entre les élèves. Grâce à ma petite taille j'arrive à peu prêt à rejoindre la table où sont installées toutes les bonnes choses sans trop me faire bousculer, chose qui n'est pas évidente vu le monde qu'il y a, à croire que l'immense majorité des Poufsouffle apprécie de fêter la défaite, c'est à n'y rien comprendre...

Cherchant à regagner mon coin, mon verre à la main, je recommence à me faufiler entre les élèves. Et la catastrophe. Évidemment, maladroit comme je suis ça ne pouvait pas se passer autrement. Horrifié je regarde la tâche de jus de citrouille sur la chemise de l'élève sur lequel j'ai renversé mon verre. Bon à rien que je suis... Complètement Paniqué je prends la parole.

« Dé... désolé ! Je suis vraiment désolé, j'ai pas fait exprès ! ! attend, je vais chercher une serviette »

Comment attirer l'attention sur soit en quelques secondes, moi qui tente de me faire le plus discret possible c'est raté, complètement... après avoir couru jusqu'à la table pour prendre quelques serviettes en papier je reviens auprès de l'élève. J'espère qu'il ou elle ne sera pas fou furieux à mon retour. Sans même oser regarder de qui il s'agit je lui tends les serviettes.

« je suis vraiment désolé... »

En voilà une soirée qui commence bien pour moi... Apparemment les autres élèves n'ont pas remarqué ce qui vient de se passer. J'espère que ça ne va pas gâcher toute la fête...
Revenir en haut Aller en bas
Griffith Harftly
Nombre de chapitres écrits : 2696
Sang : Joyeuse
Supporter de : Anaconda 8D
© avatar, icon, signature : Avatar par Eden Memories; Signature Rom's
Date d'inscription : 28/12/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Fête [ Tous les Poufsouffle ]   Dim 27 Juin - 14:44
    Le problème lorsqu’on est gardien, le remord. Griffith se remémorait sans cesse les buts qu’il avait laissés passer, se souvenant parfaitement du grognement qui suivait chaque échec. Heureusement, il avait malgré tout arrêté un bon nombre de souaffles, mais le soulagement de ces arrêts n’était pas assez fort pour combler le vide qui l’habitait. Lorsqu’on l’avait prévenu de la fête qui était organisée, Griffith avait totalement halluciné. Comment pouvait-on fêter une défaite ? L’absurdité de la chose lui paraissait d’autant plus évidente car il faisait partie de l’équipe, et à son humble avis, cette défaite ne demandait qu’à être oubliée.

    Il était épuisé, sale, et de mauvaise humeur. S’autorisant un instant de repos, Griffith se coucha pour s’endormir durant une bonne vingtaine de minutes. Ce fut un de ses camarades de jeu qui le réveilla en le secouant par les épaules. Dans le dortoir régnait une ambiance… étouffante. Tous les garçons étaient entrain de se parfumer, de choisir leurs habits et de crier. Le Poufsouffle eut besoin de cinq minutes pour totalement se réveiller. Puis il fila sous la douche, où il alluma le robinet d’eau bouillante. Ses muscles tendus par l’effort s’apaisèrent et il goûta au bonheur du cocon que lui offrait l’intimité de la douche. Il avait toujours considéré cet instant comme envoûtant, appréciant les volutes de fumée qui l’enveloppaient, presque émanant de sa peau.
    D’ordinaire, il préférait les douches glacées. Aimait la sensation vivifiante de ce contact acéré. Mais il était si épuisé et se sentait si lourd qu’il opta pour un peu de délicatesse après un match tendu. Lorsqu’il sortit du bain, sa bonne humeur avait reprit le dessus sur la morosité dans laquelle il avait manqué de s’enfermer. Il décida de s’amuser ce soir, et d’outrepasser le fait d’avoir perdu. Après tout, il ne s’agissait que du Quidditch, et même si ce sport était pour lui une passion, il n’allait pas arrêter de vivre à cause d’une simple défaite.

    Souriant, il se rendit dans son dortoir pour s’habiller. Comme à son habitude, il enfila une chemise blanche. Griffith avait toujours apprécié les chemises. Il aimait la légèreté et la classe qu’elles représentaient. Il enfila un polo en col V par-dessus, puis retroussa ses manches. Enfin satisfait du résultat, il quitta son dortoir pour se rendre dans la salle commune.
    Lorsqu’il arriva, il fut époustouflé devant la salle. Des drapeaux à l’effigie de Poufsouffle étaient accrochés sur les murs, et un grand buffet ruisselant de diverses victuailles avait été placé dans le fond. Il salua quelques un de ses amis, puis se dirigea vers le buffet. Il était littéralement affamé, et il ne lui fallut pas dix secondes pour avoir quelque chose dans la bouche. Une fois avoir avalé quelques petits fours et autres aliments, il attrapa un verre de jus de citrouille et se lança à travers la foule. Malgré la défaite de leur équipe, les poufsouffle se montraient chaleureux envers les joueurs, et il fut plusieurs fois félicité pour ses arrêts. Remerciant timidement les élèves qui le saluaient, Griffith ne regardait pas bien où il posait les pieds. Aussi ne remarqua-t-il l’élève qui lui fonçait dessus que lorsque son verre se renversa sur sa chemise. Il poussa un juron de surprise puis regarda le résulta bouche bée. Elle était rattrapable, un sortilège de Récurvite sauverait le tout. Soupirant, il regarda le deuxième année qui avait subitement rougit et était parti chercher des serviettes en n’ayant à la bouche que des excuses. Griffith l’arrêta dans son geste et lui fit un sourire amical.


      _Griffith Eh, calmes toi! C’est rien, j’vais nettoyer ça en deux secondes. T’inquiète pas pour moi, va. Tiens, prends mon jus de citrouille, j’en ai plus envie, et ça remplacera le tiens.


    Il lui tendit le verre et lorsqu’il ne l’eut plus en main, Griffith sortit sa baguette et la pointa contre sa chemise. Il prononça la formule récurvite une fois. Aucun effet. Foutu monstre. Deux fois. Aucun effet. Après un chapelet de jurons, il répéta une ultime fois le sort, et la tache fut aspirée en quelques secondes. Faisant un clin d’œil au petit, il épousseta sa chemise par réflexe puis rangea sa baguette.
    Quelqu’un sembla l’appeler. Il se retourna mais ne trouva pas la personne en question. Haussant les épaules, le Poufsouffle continua son chemin à travers la foule. Pour aller dans un endroit où elle serait moins dense, car l’air en devenait irrespirable.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon Moorhead
Nombre de chapitres écrits : 5035
© avatar, icon, signature : nenes (ava) ; tumblr (sign) ;
Date d'inscription : 28/07/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Fête [ Tous les Poufsouffle ]   Dim 27 Juin - 18:14
Stan se voyait encore dans les airs, bercé par les vents qui gagnaient en force en altitude. Il entendant encore les cris de la foule, où les encouragement des jaunes et verts se mêlaient aux injures qui ne venaient d'on ne sais où, si bien que mis à part quelques chants reconnaissables, le reste semblait n'être que le son d'un mauvais film dont la bande aurait souffert du temps. Il sentait encore le bois de son balais à travers le cuir de ses gants et son poids sur la selle qui commençait à le peser. Il revit, souvent, les souafles lui passer sous le nez, les passes se rater encore et encore, les cognards virevolter...

Le cauchemars était fini. Le brouhaha assourdissant de la foule se changea en un symphonie dissonant que Stan ne reconnu pas. Le beau ciel bleu s'était assombri et pris la texture d'un tapisserie qui semblait peu à peu prendre forme. Le poufsouffle émergea, bougeant légèrement les doigts autour d'un objet plutôt froid et cylindrique pour reprendre conscience de son corps. Il ne savait pas s'il avait réellement dormi ou non, mais il était encore engourdi, presque comateux. Quelques douleurs passagère le lançaient par moment, une fois dans les cotes, une autre fois à l'épaule. C'était les souvenirs des cognards qu'il n'avait pas réussi à éviter. Stan pensait déjà avoir accusé le coup. Il était un peu dégouté de n'avoir gagné, mais il ne s'en voulait pas. Il avait bien joué. Certes, il aurait pu mieux faire, mais il savait que ceux dont l'avis comptait allaient tout de même être impressionné par les progrès qu'il avait fait en si peu de temps, lui qui il n'y a encore qu'un ans, le Quidditch ne l'intéressait pas.

Sans s'en rendre compte, Stan tapais du pied suivant le rythme de la musique. C'était certainement quelque chose qu'il aurait aimé écouté plus souvent. Toujours le regard dans le vide, il porta à sa bouche le verre vide. S'en apercevant, il se leva du fauteuil où il était installé pour aller jeter un oeil au buffet. Les elfes savait bien s'occuper de ce genre d'évènements. Les petits fours avait l'air très bon. Stan en piocha une poignée. Il n'avait pas envie de se lever de sitôt. Le bol qui contenait le jus de citrouille était également à sa porté. Avec sa main libre, il en tira une louché et rempli son verre. Lorsqu'il voulu se rassoir, il eut l'heureuse surprise de constater qu'il s'était fait subtilisé l'endroit si cher à son postérieur par à priori deux jeunes premières années qui avaient l'air extrêmement excités. C'était certainement une de leur première fête de ce genre. Déçu mais résigné, Stan jeta un oeil aux alentour quête d'amis avec qui profiter peut-être un peu de la fête. Une tête brune sorti du lot. Le poufsouffle héla son camarade de jeu, mais son appel fut couvert par les cris de nombreux élèves qui s'enthousiasmaient du changement de chanson. Il l'appela une nouvelle fois, mais sans succès, il n'avait pas réagit. Il se fraya alors un chemin dans la foule qui s'est faite plus animée encore. Jouant des coudes, il arriva enfin à son niveau. Souriant et le visage avenant, il lui dit avec une pointe de reproche dans la voix.

    « Griffith, tu m'as pas entendu ? T'es sourd ou quoi ? »


Enfait, il s'était approché de lui parce qu'il voulait avoir ses ressentis sur le match. À la sorti de ce dernier, dans les vestiaires, tout le monde était encore dépité de la tournure qu'avait pris la rencontre, et Griffith avait l'air d'avoir, un peu plus que les autres, des regrets.


Dernière édition par Stan Sword le Mar 27 Juil - 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Fête [ Tous les Poufsouffle ]   Dim 27 Juin - 22:39
    Journée maussade, rencontres inintéressantes, résultats décevants. Le quotidien de la jeune irlandaise était plutôt sombre ces temps-ci. A ceci venait s'ajouter une défaite de Poufsouffle au Quidditch, son épaule douloureuse le lui rappelait à chaque mouvement. En effet, la batteuse de l'équipe, elle en l'occurrence, s'était pris un cognard en plein dans l'épaule alors qu'ils entamaient la deuxième heure de jeu. Tout s'était alors très vite enchaîné, les deux équipes étant à égalité, difficile de dire qui gagnerait le match mais ce satané Potter avait finalement attrapé le vif d'or et, par la même occasion, offert la victoire à son équipe en leur donnant cent cinquante points et la fin du match. Déjà qu'elle ne l'appréciait que moyennement, ce fait avait donné un dernier coup de couteau dans les possibilités qu'il y avait pour que ces deux là soient un jour amis. Le match avait pourtant bien commencé, les poursuiveurs jaune et noir semblaient montés sur ressorts et enchaînaient les points les uns après les autres. Arrivé à cent points, ils avaient soudain eu un genre de coup de mou et ne marquaient plus un seul point. Pire encore, ils n'avaient plus une seule fois le souaffle en main. Aisling assistait à ça, impuissante, et canalisant sa colère dans sa batte, elle renvoyait chaque cognard qui se dirigeait vers elle sur un membre de l'équipe adverse.

    C'est en observant le jeu des poursuiveurs de Poufsouffle et en s'indignant une nouvelle fois du fait qu'un souaffle venait de leur échapper qu'elle eut droit à un magnifique coup de cognard. Concentrée sur les passes qu'ils se faisaient, elle ne vit pas arriver un cognard droit sur elle ce n'est que le sifflement de celui-ci filant à pleine vitesse qui déclencha en elle le réflexe de bouger, évitant ainsi de le prendre en pleine tête mais sacrifiant son épaule à la place. Un instant sur le point d'être désarçonnée, la jeune fille réussit à se maintenir tant bien que mal sur son balais une main sur son épaule meurtrie. Elle avait une sensation bizarre à ce niveau et comprit au fur et à mesure que son épaule était déboitée. Tant pis, c'est l'infirmière qui verrait ça après le match et puis au fond ce n'était pas vraiment douloureux, juste désagréable. Elle continua ainsi jusqu'à la fin du match et, par conséquent, la défaite de Poufsouffle. L'irlandaise avait filé dans les vestiaires, en réalité une rudimentaire cabane en bois, sans même parler à ses coéquipiers. Ce n'était pas dans ses habitudes d'être mauvaise perdante mais cela faisait un moment que l'équipe n'avait pas gagné de match et elle commençait à en avoir marre, elle qui adorait le Quidditch, elle se sentait frustrée en cette période creuse.

    Aisling déambulait à présent dans les couloirs, toujours dans un état d'esprit plutôt dépité. Elle venait tout juste de piquer une tête dans le lac près de l'école. Après le match, elle se sentait complètement endolorie et sale et un bon bain dans l'eau fraîche et revigorante du lac lui avait fait le plus grand bien. Cela n'avait malheureusement pas suffit à laver tous ses soucis. La tête ailleurs, elle faillit percuter un bon nombre de fois les élèves qui circulaient également dans les couloirs et son épaule douloureuse lui rappelait sans cesse qu'un détour à l'infirmerie ne serait pas un luxe. La noir et or trouva malheureusement porte close et, serrant les dents, elle se rendit dans sa salle commune d'un pas rapide et décidé. Quand elle entra, elle fut surprise de trouver tant d'agitation. Ses camarades de Poufsouffle fêtaient la défaite de leur propre équipe. En tant normal, elle ne s'en serait pas formalisé vu son goût prononcé pour la fête mais là, elle était réellement fatiguée, endolorie et plutôt blasée. La russe jeta néanmoins un oeil autour d'elle et s'empara d'un verre de bièraubeurre visiblement intact qui traînait près d'un septième année. Elle porta à sa bouche et grimaça légèrement en ressentant une vive douleur au niveau de son épaule. C'était un peu comme si on lui envoyait une décharge électrique le long du bras en partant de son épaule droite. La douleur lancinante lui déclencha un mal de crâne terrible. Avisant de loin Griffith et Stan, elle alla les trouver.


    - Plutôt sympa de faire une fête pour notre défaite ... En tout cas ils n'ont pas l'air de nous en tenir rigueur, c'est pas plus mal. Le prochain match il faut vraiment qu'on assure, y en a marre de se prendre des boîtes à chaque fois, dit-elle à ses coéquipiers en sirotant tranquillement sa boisson.
Revenir en haut Aller en bas
Griffith Harftly
Nombre de chapitres écrits : 2696
Sang : Joyeuse
Supporter de : Anaconda 8D
© avatar, icon, signature : Avatar par Eden Memories; Signature Rom's
Date d'inscription : 28/12/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Fête [ Tous les Poufsouffle ]   Lun 28 Juin - 19:04
    Griffith fut soulagé de voir Stan lorsqu’il se retourna. Il appréciait le garçon, et bien qu’ils ne fussent pas les meilleurs amis du monde, Griffith avouait sans peine qu’il trouvait la compagnie de son camarade plaisante. Et malgré la déception qui suivait le match, il avait besoin d’en parler. Analyser les erreurs des joueurs et les siennes, entendre le ressenti de certains membres de l’équipe. Il lui fit un sourire timide, sa bonne humeur lui étant une nouvelle fois arrachée par le souvenir cuisant de cette nouvelle défaite.
    Il fallait dire que l’équipe de Poufsouffle ne faisait pas parti des meilleures. Certains joueurs –dont Griffith- n’étaient entrés que récemment dans le groupe et la coalition demeurait approximative. Les attrapeurs rataient pas mal de passes, le gardien avait du mal à rester concentré tout le jeu durant et l’attrapeur… n’attrapait pas. Les résultats parlaient d’eux même, car les victoires devenaient de plus en plus rares. Heureusement que l’entente entre les joueurs restait globalement bonne –mis à part Griffith qui peinait encore à ne pas penser de Diana qu’en mal- et que les supporters ne baissaient pas les bras, car Griffith aurait certainement décidé d’arrêter si cela avait été le cas. Il était d’ordinaire persévérant sportivement parlant, mais considérait le Quidditch plus comme une occupation que comme une réelle passion et ne souhaitait pas plus que ça devenir la risée de tout Poudlard. Déjà qu’il allait se coltiner les regards éloquents de certains Gryffondor, cela était suffisant.


      _Griffith Ah, Stan ! Disons qu’il ne règne pas un silence total non plus…


    En effet, les Poufsouffle semblaient s’occuper plus de la fête que de sa signification première. Griffith regardait péniblement les élèves s’amuser, ayant à la fois l’envie de les rejoindre et le moral trop bas pour se le permettre.
    Il remarqua Aisling avant qu’elle ne les rejoigne, et il fut heureux de la voir marcher vers eux. Elle avait l’air d’une aussi bonne humeur que lui, et voir sa compagne de jeux être aussi dépitée le fit rire tant c’était inhabituel.


      _Griffith C’est même pas qu’ils ne nous en tiennent pas rigueur, je crois qu’ils sont plus touches par la fête que par son thème. Mais bon, on va pas s’en plaindre parce qu’honnêtement je préfère ça qu’à me faire huer. Il soupira puis remarqua un verre de jus de citrouille qui semblait intact sur une table près d’eux. Finalement assoiré, il se pencha pour l’attraper et en but une longue gorgée. On fait pas assez d’entraînements, je pense. L’équipe s’entend pas, entre moi qui ne suis pas assez attentif et Kim, Stan et Griff qui font des passes peut concluantes c’est pas vraiment étonnant qu’on se prenne une raclée à chaque match. Et puis Diana n’est pas foutue d’attraper un vif d’or, que ce soit en entraînement ou en match.


    Griffith prenait un immense plaisir à s’acharner sur l’attrapeuse de l’équipe. Il l’avait toujours trouvée inadaptée pour son post, et il ne cachait à personne l’énervement que la fille lui inspirait, que ce soit sur le terrain ou en tant qu’élève. Il avait d’ailleurs toujours en travers de la gorge leur tout premier entraînement, où elle avait fait mine de prendre d’elle-même le poste de capitaine. Il s’arrêta cependant dans sa tirade, conscient qu’il ne servait cependant à rien de s’énerver sur elle et que le défaite de l’équipe ne tenait pas –seulement- que de sa propre personne (même si elle pouvait grandement y contribuer…).
    Il avala une nouvelle gorgée de jus de citrouille. Il n’appréciait pas vraiment ça, mais n’avait pas d’autre choix car il détestait la bièreaubeurre.


      _Griffith Et puis faut dire que Weasley s’est vachement amélioré. Va falloir que je bosse. Au fait Aisling, je t’ai vu te prendre un cognard –c’est l’avantage d’être gardien, je vois tout-, t’as pas trop mal ? Parce qu’il t’a pas raté…


    Il se souvenait encore du moment où Aisling avait faillit tomber de son balais. Il était alors entrain de regarder Ron Weasley faire un bel arrêt lorsque la silhouette de son amie avait subitement remplacée cette du gardien de buts adverse. Il avait eu du mal à comprendre la situation, ne réussissant pas à distinguer le cognard qui fonçait vers elle. Ce ne fut que lorsqu’elle se le prit de plein fouet dans l’épaule que tout devint subitement plus clair pour lui. Il avait eu envie de s’approcher d’elle pour prendre de ses nouvelles, car il n’était pas assez proche pour pouvoir lire l’expression de son visage, mais déjà les joueurs adverses attaquaient ses buts. Et en tant que gardien, il ne pouvait se permettre de quitter sa place.
    Griffith ne ressentait aucune rancœur face à Weasley. Il avait bien remarqué que son niveau s’était grandement amélioré, mais il n’était pas jaloux. Ou du moins le pensait-il , car sans cesse tournait et retournaient les images des différents arrêts du gardien.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Fête [ Tous les Poufsouffle ]   Lun 28 Juin - 23:54
C'était ordinaire pour moi. On perdait tout le temps. Enfin presque tout le temps. En fait, je ne me rappelle pas qu'on ait gagné. Peut-être que... Il faudrait que j'aille faire un tour du côté de la salle des trophées. Enfin, depuis que je suis à Poudlard, voilà déjà sept ans, on n'avait jamais rien gagné. Juste le mérite de travailler, encore et encore. On avait gagné la « sympathie » de certaines personnes et on avait gagné l'amitié de certaines autres. En fin de compte, où cela nous menait-il ? A une sorte de jeu, de combat qu'on tentait de mener pour gagner. Au final, le résultat était nul. Zéro. Rien. Pourtant, on faisait quand même la fête. Mais pourquoi alors ? Hein, pourquoi ? Parce qu'après l'effort, le réconfort.
J'avais été à chaque match, pour observer l'équipe de Poufsouffle, pour admirer le travail qu'ils avaient fourni. Ils n'avaient pas été à la hauteur des autres. A chaque but marqué, mon cœur et mes mains vibraient au rythme des voix des autres de ma maison. A chaque but manqué, je ne disais rien, me contentant juste de prier intérieurement pour qu'on puisse au moins gagner, ne serait-ce de dix points. Ou au moins perdre avec estime. Lorsque les coups de sifflet marquant la fin du match retentirent, je sus que rien de tout cela n'avait eu lieu. Les mines maussades des joueurs le confirmèrent. Déçus. Oh oui, ils l'étaient. Moi aussi d'ailleurs. Tout comme les autres élèves de Poufsouffle. Je le savais. Déçus car la victoire tant espérée n'avait pas eu lieu. Car, à cause de cette défaite, on nous huerait encore lorsqu'on traverserait les couloirs et on attirerait sur nous les sarcasmes des autres.
Dans ma tête, tant de choses se mélangeaient. Je n'arrivais à rien démêler. Chercher ce qui n'allait pas puisque je n'y arrivais plus. Je n'avais pas le courage de le faire, je n'avais plus la foi. Bon, ce n'était qu'une défaite à ajouter à notre palmarès, une défaite de plus à fêter, et ça me grisait, en fin de compte. L'idée qu'il y aurait de la musique pour danser, qu'on serait tous réunis pour parler ensemble, célébrer ça, ça me remontait le moral. J'esquissais un sourire et avançais dans le couloir.
Je descendis les marches en me remémorant le discours que je voulais dire aux autres élèves. Des mots défilèrent dans ma tête, certains autres s'effacèrent, remplacés par de nouveaux. Certains se brouillèrent, d'autres dansèrent dans ma tête. Je ne retenais rien. Ou je ne voulais rien retenir parce que peut-être que je ne voulais pas faire de discours. Après tout, à quoi bon en faire un ? Ça les renforcerait dans la conviction qu'on est une maison indigne, nulle. Non. Non, je ne voulais pas ça. Pas pour ma dernière année, en tout cas. J'aimerais partir de Poudlard sur une note positive de la maison. Arrivée devant la porte, ma décision était ferme. Pas de discours. Je devais m'amuser, comme les autres. Je prononçais le mot de passe et entrais.
Il y avait peu de monde puisque ce n'était que le début de la fête. Mais il y en avait quand même. J'esquissais un mince sourire et repris contenance.

« Bonsoir à touuuuuuuus ! »
Je ne les regardais que furtivement avant de me diriger vers le buffet. Enfin, si on pouvait appeler ça un buffet. Il y avait à boire, il y avait à manger, mais pas comme dans une vraie orgie. Après tout, on avait perdu, non ? Donc, c'était normal qu'on ait pas beaucoup de choses. Je pris le premier verre qui tombait sous ma main. Et j'allais rejoindre les autres Poufsouffle réunis.
Revenir en haut Aller en bas
Leon Moorhead
Nombre de chapitres écrits : 5035
© avatar, icon, signature : nenes (ava) ; tumblr (sign) ;
Date d'inscription : 28/07/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Fête [ Tous les Poufsouffle ]   Mar 29 Juin - 3:55
Stan souris à la remarque qu'avait glissé Griffith à la sienne. Il n'était pas aussi morose qu'il le laissait présager. Stan pensa que c'était un bonne chose, ne pas profiter d'une fête, pour quelque raison que ce soit était comme volontairement s'anéantir le moral que se soit avec le retour de Voldemort, ou encore cette bête qui se faisait cependant un peu plus discrète. La subite conscience de la fête redonna un coup de fouet à son moral, d'autant plus qu'arriva bientôt Aisling. Elle avait le même air que Griffith, malheureusement. Le contraste flagrant entre l'euphorie générale et la piteuse humeurs des joueurs qui avaient perdus suffirent à faire rire Stan, qui s'adressa à Griffith et Aisling qui venait d'arriver.

    « On a été mauvais, hein ! »


Sur le coup, il avait presque eu envie de tonner une tape virile dans le dos de Griffith pour sur-jouer le mec coté lourd, genre que, pour une fois, il se donnait volontairement. Il but ensuite une gorgée, écoutant les reproches que faisaient ses camarades aux autres poufsouffles qui eux appréciaient la fête. Stan fonça les sourcils. Il ne s'en était pas rendu compte, mais ils n'avaient pas tord. C'est vrai que célébrer avec tant d'entrain une défaite montrait à quel point les résultats de l'équipe importaient aux Jaunes et Noirs.

    « C'est vrai, c'est pas très motivant de se sentir si... comment dire... considérés ?. »


Son verre se termina vite. Il le posa alors sur la table et se retourna vers ses camarades. Ils avaient pris la posture blasée de ceux qui font tapisserie, tous trois accoudés au buffet, regardant la piste. La conversation tourna vite au Quidditch. La pillule avait encore du mal à passé, et même si l'ambiance de la soirée donnait à Stan de plus en plus l'envie de s'amuser, ils avait besoin de faire leur deuil. Les deux préconnisaient beaucoup plus d'entrainement. Il hocha nonchalamment la tête. Comment de pas être d'accord ? Rien que le peu qu'ils ne faisaient déjà était inutiles. Mais il n'était pas tout à fait d'accord avec Griffith sur le cas des poursuiveurs,

    « A mon avis, pour notre cas, c'est pas tellement l'entente qui est mauvaise, c'est surtout qu'on a tous des progès encore à faire. Notre objectif peut pas être mené à bien sans ça. »


Stan avait énormément travaillé à l'élaboration d'une petite tactique d'attaque, en lisant beaucoup de bouquin sur le sujet, et beaucoup aidé par Oliver (PV) qui s'y connaissait bien mieux que lui pour tout ce qui était plan de jeu. Il avait essayé de se montrer le plus utile possible, bien que les résultats n'étaient pas encore là...

Griffith était un peu plus songeur. Il n'avait plus l'air de faire désormais attention à ce qui se passait autour, mais avant que Stan pensa à le faire réagir, il prit les devant. Il fit part à ses camarades son sentiment sur Weasley. Le poufsouffle aurait préféré éviter le sujet. Il ne peux pas être objectif avec ce rouquin. Il ne pu retenir un soupir exaspéré lorsque Griffith lui reconnu quelques qualités.

    « Bon sang, il n'est pas si bon! C'est juste sa vanité qui le motive, voilà la grande différence avec toi. Forcement, tout le monde est derrière lui. C'est son truc de se nourrir des encouragements et de se prendre pour un dieu... Que veux-tu, l'auto persuasion, ça fonctionne apparemment. »


Stan resta un instant silencieux pendant que Griffith s'enquit de savoir comment allait Aisling après son embrassade avec un cognard. Son sang s'était un peu ébouillanté à l'annonce du nom de Weasley. Stan découvrit à l'instant ce qui s'était passé. Il n'avait pas vu la scène durant le jeu, ce qui finalement commença à l'inquiété lui aussi.

En se tournant une nouvelle fois vers ses camarades, il remarqua enfin une petite tête blonde que Griffith cachait sans le vouloir. Il était si petit, tellement que Stan eut du mal à imaginer qu'il eut pu être aussi petit à son age. Étonné par sa préséance, il lança un léger coup de coude dans les cotes de son ami.

    « Tu le connais ? »


Au même moment, la préfète entra dans la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Fête [ Tous les Poufsouffle ]   Ven 16 Juil - 15:18
| Faire une fête en l'honneur de notre défaite face aux Gryffondor non mais quelle idiotie !

  • Kim Brown, le dos appuyer contre un mur de l'école, regardait les élèves qui passaient et repassaient devant elle. Juste avant, un élève de Poufsouffle était venu la voir, un élève de sa maison. Il lui avait demandé pourquoi elle n'était pas en ce moment même dans leur salle commune en train de "festoyer" avec les autres. Et c'est là qu'elle avait compris pourquoi cette fête avait été organisé. La raison pour laquelle, elle n'avait pas été au courant, contrairement aux autres, était qu'elle ne croyait plus du tout à ce que pouvait bien raconter les élèves, que ce soit des rumeurs ou non. Et depuis la défaite de l'équipe de Quidditch dont elle faisait partie, elle n'avait pas prêté la moindre écoute à ce que pouvait bien dire les Gryffondor. Qu'ils soient ses amis ou non.
    Marmonnant toujours des paroles incompréhensibles pour les personnes passant à ses côtés, Kim se dirigeait maintenant vers sa salle commune. Malgré qu'elle trouvait l'idée d'une fête complètement idiote, elle décida d'y jeter un coup d'œil. Histoire de ruminer encore un peu plus sur leur défaite.

  • Arrivée devant le tableau qui gardait l'entrée secrète de la salle commune des Jaunes et Noir, Kim prononça instinctivement le mot de passe puis entra sans un mot. Avant même de voir les visages des personnes qui parlaient, elles pouvaient dire qui étaient là. Il y avait Danaé de Chysellos et Stan Sword. A force de les fréquenter, elle avait appris à les reconnaître, qu'ils soient juste à côté d'elle ou à quelques mètres. Des petits drapeaux au blason de sa maison, attiraient l'attention de quiconque passait l'entrée. Donc cela n'échappa au regard bleu/vert de la jeune Poufsouffle. Ne comprenant pas du tout pourquoi l'école avait mis au point une fête comme celle-ci, comme ci c'était eux les gagnants, elle s'avança d'un geste rapide vers le buffet. Un seul regard lui suffit pour examiner ce simple buffet qui était orné de boissons non alcoolisée et de petits gâteaux tout simples. Pour ce qui était du buffet, il n'avait rien de "grandiose" il ressemblait à un simple festin. Avec quelques pièces montées par-ci par là sûrement pour décorer. Elle se servit un verre de bière au beurre puis elle alla à la rencontre des autres élèves. Comme elle l'avait perçu, Danaé et Stan était bien là, avec Griffith qui apparemment n'était pas très joyeux, et Aisling, une fille qui faisait partie elle aussi de l'équipe de Quidditch. Seul un élève, apparemment de troisième année environ, ne lui disait rien. Elle ne connaissait pas tout le monde, seule quelques visages lui rappelaient vaguement des noms.

| Hey ! Vous ruminez encore notre défaite c'est sa ?


  • Kim s'était placée juste à côté de Stan, lui adressant au passage un petit sourire. Puis ses yeux virent le visage nerveux que arborait Griffith Hartfy. Il ne figerait pas la défaite, peut-être éprouvait-il des remords étant donné qu'il était gardien. En fait, presque toute l'équipe éprouvait des remords, Danaé car elle n'a pas su récupérer le vif d'or avec Harry Potter l'équiper adverse mais aussi Stan et Griff et elle aussi, étant donné leur rôle de poursuiveur qui était un rôle tout de même important. Puis soudain, quelque chose la tira de sa rêverie. Quelqu'un la poussa sur le côte et avant qu'elle ne dise quoi que ce soit elle remarqua qu'elle venait malencontreusement de faire tomber son verre sur le tapis. Il lui avait échapper des mains sans qu'elle n'ai réagi des mains.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Fête [ Tous les Poufsouffle ]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Fête [ Tous les Poufsouffle ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tumulte Poufsoufflien [Tous les Poufsouffle]
» Joyeux noel à tous!
» MATCH n°1 ~ Poufsouffle VS Serpentard
» Match ¤3¤ Serpentard <VS> Poufsouffle
» MATCH #1 SERDAIGLE vs POUFSOUFFLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-