+ vous?



 

Partagez | .
 

 La Gourmandise n'est pas un vilain défaut.| Kitty Denison |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: La Gourmandise n'est pas un vilain défaut.| Kitty Denison |   Dim 13 Juin - 21:07
    Se promener dans les couloirs la nuit, voila une étrange chose que on puisse faire. Alors que la plupart des personnes dorment tous sagement dans leurs lits en faisait tous des merveilleux rêves que personne d'autre ne pourra ressentir a part eux-mêmes. Certes, la Serdaigle aurait pus rester dans son dortoir, a elle aussi dormir et ainsi rêver de choses et d'autres, mais ce soir là elle n'avait pas la tête a vouloir se reposer. Cela n'était pas a cause des Buses que la jeune femme devait passer très prochainement, non cela était a cause d'un autre problème que elle ne savait guère et dont elle n'avait pas très envie de savoir. Peut-être souffrait elle d'insomnie, mais elle l'aurait su si cela était le fait que elle n'arrive pas a dormir. De toute façon , elle savait très bien que quand il ferait nuit noire et que la lune serait alors la seule lumière visible a l'extérieur, elle s'endormirait. Mais Lindsay n'était pas la seule a ne pas trouver le sommeil car quand la jeune femme descendue dans la salle commune de Serdaigle, elle y trouva plusieurs qui était soit accompagnés et parlés donc devant le feu de la cheminée, ou soit des personnes solitaires qui lisait leurs livres de cours. Ils n'étaient guère nombreux, ils devait justes êtres quatre ou cinq a peu prés. Lindsay ne fit pas plus attention a eux, a vrai dire la Serdaigle n'avait qu'un objectif en tête qui était d'aller dans les cuisines pour réfléchir et de plus la jeune femme avait faim. Elle savait que cela ne lui serait pas interdit, que de toute manière il n'y avait plus aucun elfes dans les cuisines a cette heure de la nuit ; enfin elle l'espérait, car a vrai dire Lindsay n'avait jamais franchit les cuisines depuis que elle avait était a Poudlard. Elle s'était juste dit un jour, que quand elle aurait le courage nèccessaire il irait. Peut-être ce jour était ce soir-là, mais la faim de Lindsay ne lui laissait aucun choix de choisir.

    C'est alors détermination et avec espoir de ne croiser personne sur son chemin [ même pas un fantôme ] que la Serdaigle sortit de sa salle commune. Quand elle sortit, personne ne fit attention a elle,personne ne l'avait regarder, ce qui cela l'avait même étonner. Une fois dehors, la jeune femme savait où se trouvait les cuisines, elle n'allait donc pas rôder longtemps dans les couloirs où d'ailleurs il faisait sombre. Après avoir sortit sa baguette magique de sa poche, dont elle avait pris soin de ne pas oublier elle se dirigea vers le rez-de chaussée. Aucun signe de Rusard ni de son chat que la jeune femme redoutait le plus. Elle ne vit aucun n'élève non plus, en se demandant même si tout le monde dormait a cette heure-ci, qui n'était pas trop tardive. Puis la porte de la cuisine se dessina sous ses yeux, il ne lui restait plus qu'a franchir sa porte et d'aller manger ce que elle voulait sans que on lui interdisse quoi que ce soit. Lindsay s'avança alors vers les cuisines, ouvrit un peu la porte et regarda par l'entrebaîllement si il n'y avait pas d'elfes a l'horizon. Après avoir bien regarder, la jeune femme entra dans la pièce puis éclairer de sa simple baguette magique elle regarda ou les placards pouvaient se trouver. Elle marcha alors dans la pièce a la recherche de quelque chose a grignoter. Elle prit une pomme qui était dans une corbeille de fruits poser sur la table, puis elle commença a croquer dedans. Ce silence lui plaisait, elle était seule dans cette pièce sans se soucier de quelque chose, bien que elle savait que quiconque pouvait entrer. Lindsay s'assit sur un tabouret prés de la table et contempla les tableaux accrochés au mur dont certains la regarder ou dormaient d'un oueil ouvert, tout en pensant a diverses choses de sa journée avec ce silence paisible.



Dernière édition par Lindsay Combs le Dim 13 Juin - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: La Gourmandise n'est pas un vilain défaut.| Kitty Denison |   Dim 13 Juin - 22:38
Etendue sur son petit lit à baldaquin vert assortie au célèbre blason des Serpentard, la jeune Kitty se retournait dans tout les sens… Un coup étendu sur la droite, puis sur la gauche. Elle avait beau se tortiller de tous les côtés, le sommeil ne venait pas. Mais qu’est-ce qui pouvait bien troubler de la sorte le repos de la jeune femme ? Il était très tard, dehors on n’y voyait rien et puis le ronflement de certaines de ses camarades lui indiquait que normalement il aurait dû en être de même pour elle. Mais voilà… Pas possible de fermer l’œil donc Kitty se redressa un peu, ainsi sur son lit elle tendit le bras et attrapa une petite veste en laine qu’elle enfila. A part le grossier ronflement de sa voisine de chambre à gauche on n’entendait rien… D’ailleurs… Quel dormeuse celle-ci ! Comment une fille aussi frêle et petite pouvait-elle produire un tel vacarme ? On se serait crû à un concert de trombonistes tel le bruit était fort. Ne pouvait-elle pas descendre le volume de ces ronflements de quelques décibels ? La main de Kitty rencontra son oreiller… Un instant elle hésita à lancer l’objet duveteux sur sa camarade, l’impact aurait peut-être pour résultat d’atténuer l’assourdissant concerto de celle-ci.

« J’ose ? Je n’ose pas ? Hum… Et puis zut ! On ne vit qu’une fois ! »


La blondinette lança de toutes ses forces de sorcière l’oreiller sur le visage paisible de l’endormi qui au grand dam de celle qui l’avait projeté sur elle ne bougea pas d’un pouce et répondu par un simple grognement de mécontentement. Kitty fut extrêmement déçu, son plan avait foiré… C’était reparti pour une sonate nocturne en La mineur. La jeune femme repoussa complètement les couvertures et enfila ses pantoufles ; puisque le sommeil ne venait pas et qu’il était pas possible de trouver un peu de calme ici dans l’antre de ce loir qui hibernait bien trop bruyamment. Une fois debout, elle s’approcha de la petite commode pour observer son reflet, l’image que lui renvoya celui-ci n’était pas désagréable ses longs cheveux étaient nouée en une lourde tresse et au naturel parfaitement démaquillé elle n’en restait pas moins assez jolie. C’était « acceptable » pour sortir faire quelques pas au dehors de la chambre. Mais restait le choix de la destination… Le petit « Bruuuummmmp » presque inaudible que produisit son estomac lui donna une idée très précise de l’endroit où son escapade nocturne allait se dérouler : les Cuisines !
Il y avait eu au diner un excellent gâteau au chocolat servi en dessert, par soucis des convenances devant ses amis la jeune fille s’était contenter d’une minuscule petite part. Car bien entendu s’empiffrer de sucreries devant ses camarades auraient été vu d’un très mauvais œil surtout venant d’une Denison, une illustre famille très à cheval sur les principes. Donc la petite Kitty était restée sur sa faim et avait feint d’être totalement rassasier par ce maigre repas. Mais maintenant que plus personne ne l’épiait, elle
pouvait aller grignoter un autre petit bout de gâteau et on ne lui ferait pas la remarque.

« Ah ah ah, quelle brillante idée j’ai eu là ! »


Tel un chat bondissant, la jeune femme dévala les escaliers à une vitesse ahurissante jusqu’à enfin se retrouver tout juste devant l’entrée des cuisines. Cependant au grand étonnement de la fillette il semblait qu’un léger faisceau de lumière s’échappait du dessous de la porte… Y avait-il quelqu’un ?! A cette heure-ci de la nuit? Un elfe qui fait des heures sup ? Un professeur qui fait sa ronde ? Ou bien une espèce de détraqué ? Ces derniers temps de drôles de personnages et de bestioles rodaient au alentour de Poudlard, Kitty devrait-elle faire face à l’un d’eux. L’espace d’un instant, un tout petit instant la peur la saisit au ventre. Cela pouvait tourner mal, surtout que sa baguette était restée là-haut… Comme d’habitude, on voyait rarement la jeune femme avec une baguette c’était à se demander si la magie l’intéressait vraiment. Bref… Kitty n’allait pas se dégonfler au dernier moment ! Surtout que son estomac criait famine car on entendait des « Brummmp, Brummmp » à espace régulier et puis elle n’avait qu’une seule idée fixe… Dans sa petite tête blonde résonnait une petite voix cristalline qui criait ces deux mots non-stop :
« GATEAU CHOCOLAT »
Et le seul moyen de faire taire celle-ci c’était de commettre le fameux délit.
De ce fait, la Mistinguett ouvrit la porte en bois massif d’un coup brutale qui alla aussitôt se cogner contre le mur dans un fracas épouvantable. Ce bruit qu’elle avait elle-même provoquer la fit sursauter, elle bondit de plusieurs mètres en avant et poussa un petit cri de surprise qui ne passa pas inaperçu. Vraiment c’était parfaitement stupide car c’était son œuvre en plus, mais bon…
Il semblait y avoir quelqu’un dans la pièce car un bruit avait répondu à son crie de stupeur donc Kitty osa demander :

« I….I….Il….y….a….quel…quelqu’…un… ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: La Gourmandise n'est pas un vilain défaut.| Kitty Denison |   Mer 16 Juin - 19:32
    Le silence est un des rares plaisirs que la vie peut offrir a l'être humain. Que ce soit à deux, ou bien en solitaire, ces moments seront toujours aussi agréables ou que cela se passe. Certaines personnes n'apprécient pas ses moments de silence, elles les trouvent trop monotone, trop triste pour que sa dure. Alors si il prit d'une façon ou d'une autre, il sera toujours mieux apprécier d'un côté que de l'autre a sens unique. Pas un bruit, pas un grincement ne peut attendre ce silence, tout lui est impassible. Tout ce qui peut semblait incertain,comme impossible, revient a la surface pour mieux apprendre a réfléchir par la suite. Un des avantages de ce silence, c'est qu'il apprend au personnes a mieux se connaître elle même, elle se découvre une facette d'elle même, qu'elle n'avais jamais alors connue auparavant. Ce n'est pas un inconvénient, les seuls personnes qui verront sa comme quelque chose de craintif se verront souvent voir refermer la porte de leurs rêves. Il peut apporter bien plus de choses que peut croire l'être humain comme le fait de rêver, de s'enlever toute carapace qui nous donne une seconde identité. Voila ce que peut apporter le silence sans que l'on le savent.

    C'est dans cette même ambiance, que Lindsay grignotait a ce moment même. Une pomme comme simple en-cas semblait assez juste a ses yeux. Mais il ne fallait pas croire que la jeune femme allait en restait là, en fait cela n'était que son commencement. Une fois que elle aurait finit sa pomme, elle chercherait dans les placard de la cuisine quelque chose qui assouvirai sa faim. Tout les dangers, même les plus horribles pourrait faire surface, la jeune femme ne bougerait pas de sa cuisine; a part bien entendu si il y aurait quelque chose alors d'extrêmement grave. Mais vue que cela n'allait en aucun se produire, la jeune femme pouvait profiter a chaque instants de ce merveilleux silence qu'elle partageait en solitaire sans encombres ni soupir. La pomme de la Serdaigle devenait de plus en plus petite au fur et a mesure que la jeune femme croquait dedans.
    Lorsque que des bruits de pas résonnèrent dans la couloir qui menait a la cuisine, et que la jeune femme en entendit quelques un qui se rapprochaient de plus en plus, ce fut son cœur qui battit la chamade a grande allure. Le fait de penser un court instant que la personne qui approcher pouvait être quelqu'un dont les conséquences en serait désastreuses lui venait a l'idée.
    Alors la jeune femme se demanda qui cela pouvait être surtout que peu de personnes comme elle pouvait se réveiller en plein nuit, mais elle savait aussi qu'elle n'était pas une exception dans la matière, bien au contraire a son soulagement. C'est alors qu'elle se rangea au fond de la cuisine, pour pas que on puisse la voir et que elle vit la porte de la cuisine se fracassait avec violence contre le mur. Lindsay poussa alors un cri de surprise et d'effroi. Puis a son étonnement elle qui s'attendait a voir quelqu'un d'autre, vit une jeune femme qui entra dans la pièce et demanda si il y avait quelqu'un. La Serdaigle mit un temps a répondre, sa baguette magique émit un faisceau de lumière, qu'elle tenait toujours avec elle. En vérifiant qu'elle n'avait rien a craindre, la Serdaigle s'avança de la Jeune femme qui venait d'entrer.

    << - ... Oui..
    - Je suis Lindsay Combs, euh.. c'est toi qui vient de fracasser la porte ?
    - Quelle force ! >>

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: La Gourmandise n'est pas un vilain défaut.| Kitty Denison |   Sam 21 Aoû - 0:52
Quel flatteuse cette Lindsay…
Kitty n’avait en effet pas la force d’un moustique mais ce n’était pas pour autant qu’elle avait ce qu’ont pouvait appeler de la « Force » avec un F majuscule. Elle avait juste un tout petit peu poussé la porte, si celle-ci avait fait autant de bruit ensuite ce n’était pas sa faute… Indirectement si mais laissons là ces théories relatives au bruit et revenons à notre affaire.
La Jeune fille s’avança dans la lumière pour que celle qui l’avait précéder de peu puisse voir son visage et se rendre compte de qui elle était. D’ailleurs Lindsay était un peu imprudente de s’annoncer comme ça… Imaginons que ce fut Rogue qui entra à sa place et non pas elle, la jeune femme blonde assise là aurait-elle eu le culot de lancer à la cantonade : « Salut Mec moi c’est Lindsay ! »…
Juste de penser à ce dialogue, Kitty avait le sourire aux lèvres… Vraiment cela aurait était plus qu’hilarant de voir la tête qu’aurait fait ce bon vieux Roguounet grincheux, peut-être aurait-il été flattée… D’ailleurs c’était-il jamais intéressé à la gent féminine ce vieux croûton ? Peut-être était-il gay en fin de compte, cela expliquerait pas mal de chose… Notamment le fait qu’il reste aussi longtemps dans son bureau avec des élèves mâles… Du genre de ce Potter… Mais voilà que je m’égare une fois de plus, laissons là ce chapitre sur les orientations sexuels de ce grand dadet et revenons à cette Mademoiselle Combs qui n’a pas l’air effrayer pour un sous.
Kitty qui est extrêmement polie… (Si si vous l’ignorez peut-être mais cela lui arrive.)
Fit une petite révérence insolente mais gracieuse qu’elle ponctua d’un audacieux :

« Quand à moi je suis Kitty Denison. Par ailleurs pardonne ma brusquerie mais je n’avais pas l’intention de te faire si peur… »


Apparemment son interlocutrice grignotait une pomme, d’après ce que l’on pouvait constater du reste de trognon.
Un grand sourire se dessina sur le visage opaque de la jeune blondinette impertinente et de ses lèvres s’échappa cette remarque :

« Au régime ? »


C’était sorti tout seul…
Cela n’avait rien de réprobateur ou de méchant. Au contraire c’était plutôt dit sur un ton léger et amusé. Une sorte de constat.
Personnellement une pomme n’arriverait jamais à venir à bout de la faim qui terrassait l’estomac de Kitty, il ne lui fallait pas un fade et ridicule fruit mais bel et bien un encas qui viennent à bout de ses gémissement intestinaux. Et puis la barbe des pommes… Je ne sais pas pour vous, mais Kitty en avait véritablement par-dessus la tête de ce slogan : « Mangez 5 fruits et légumes par jour » à croire que l’ont avait constamment besoin de nous le rappeler pour ne pas omettre d’avoir une alimentation équilibrés. Et puis ce n’est pas parce que l’on n’avait pas eu sa dose de végétales qu’ont allait être foudroyé sur place par la mort… Un Avada Kedavra lui le pouvait…
Elle sortit de ses rêveries et demanda pleine d’espoir :

« Dit moi… Tu n’aurais pas croisée un gâteau au chocolat par le plus grand des hasards ? Parce qu’il m’avait semblée en voir au dîner et il m’est venu en tête l’idée d’en manger une part… Ou deux si le cœur m’en dit. »


La jeune femme laissa échapper un petit rire.
Ce n’était pas bon pour sa ligne… Mais qu’importe ! Le chocolat c’est son péché mignon alors pourquoi le combattre ?
Et puis il lui suffirait demain de faire un peu d’exercice et le tour était joué ! Un petit jogging matinal ferait l’affaire par exemple. Car bien qu’elle adore le Quidditch on ne pouvait pas réellement dire de ce sport qu’il aidait à maintenir la forme car dans ce cas présent c’était le balais qui faisait la plus grande partie du travail, donc jouer ne l’aiderai pas. Elle pourrait par contre croiser de jeunes et séduisants joueurs… Là par contre l’issue qui en résulterait lui ferait perdre des calories mais ça c’est une autre partie de manche Coeur .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La Gourmandise n'est pas un vilain défaut.| Kitty Denison |   Aujourd'hui à 7:09
Revenir en haut Aller en bas
 

La Gourmandise n'est pas un vilain défaut.| Kitty Denison |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La gourmandise est un vilain défaut!
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]
» La sagesse est un vilain Défaut [LIBRE]
» La curiosité est-elle un vilain défaut ?
» La curiosité est un vilain défaut (Zelda)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-