+ vous?



 

Partagez | .
 

 The fate does well things ||ANDREW||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: The fate does well things ||ANDREW||   Dim 23 Mai - 10:47
.


Dernière édition par Bryan Prada le Dim 10 Oct - 0:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: The fate does well things ||ANDREW||   Lun 24 Mai - 22:40
Ce matin aux aurores, notre jeune homme ce réveilla pour une bonne journée de cours bien remplit malheureusement. Il était en septième année et tout allais très bien pour lui. Il était en dernière année à Poudlard, là ou il avait fait plusieurs belles et magnifique rencontre. En sept ans, il avait particulièrement apprécier le fait de regarder un match de Quidditch surtout quand Pouffousouffle jouais contre Serdagle ou plutôt Serpentard. Le jeune homme avait enfiler sa plus belle chemise blanche pour cet belle journée de cours ensoleiller. Il enfila peu de temps après sa belle cravate jaune aux couleurs de sa maison puis son pantalon sans oublier le beau caleçon blanc qu'il avait enfilé. Notre jeune homme avait du gout et les nanas aimaient beaucoup cela malheureusement pour elle notre jeune homme était homo et très fier de cela. Il ne tient pas cela de son père ou de sa mère je vous rassure mais plutôt de son parrain qui ne vois pas souvent ce qui est bien dommage. Après une bonne préparation de c'est cheveux, le jeune Correia alla prendre son déjeuner aux cuisines qui était bien évidement interdit aux élèves mais qui vraiment respect c'est règles ici?personne alors pourquoi le ferait - il?

En voyannt qu'il était en retard à son premier cours, il commencea a accélléré le pas en allant en cour d'histoire de la magie. Sa matière qui était sa préférer jusqu'en quatrième année. Il s'installa au fond, écoutant bien le professeur en s'excusant tout de même de son retard. Depuis qu'il était en septième année il s'était belle et bien relâcher notre cher jeune homme. Il écouta le professeur puis voyant que le cour passais à une lenteur infernal, il se mit à penser à un jeune homme. Un beau jeune homme qui lui avais tapé dans l'oeil depuis de long mois. Il l'avait connu grâce à son pote Alexander Fox, un septième année appartenant à la maison de Gryffondor. Le jeune Fox était sortit avec ce jeune homme beau et à la fois intelligent. Il n'avait pas compris le choix qu'il avait fait en larguant comme une feuille de chêne ce jeune petit homme.

Après sa journée de cours qui finissais, notre jeune homme prenna c'est propre affaires et ce dirigea vers le lac. AU loin il aperceva une silhouette qu'il connaissait par coeur, tout comme l'odeur de cette silhouette. C'était lui.. et il allait mal comme toujours depuis que le jeune Fox l'avait méchament largué. Il le suiva tout en douceur, ne voulant pas se faire voir. Les autres élèves qui était dehors le regarda faire. Est ce un mal de suivre quelqun? ou du moins de suivre le jeune homme qui pendant des mois on craque en secret? que l'on n'en parle à personne pour ne pas se faire mal voir et continuer avoir une bonne réputation que l'on a depuis le début des années à Poudlard. Notre jeune homme laissa ces affaires au bord du long murais. Il avait fait le tour du château pour y laisser son sac, il enleva deux boutons de sa chemise blanche comme un diamant du moins éclatant comme un diamant et metta à la wadégaine sa cravate en la serrant mal, une tenue décontracté à Poudlard interdit quelques fois. Tout dépend de l'humeur des professeurs et du temps qu'il peu y avoir sur L'Angleterre. Il reprit sa route. Il savait ou le jeune Prada allait. Il l'avait déjà suivit plusieurs fois. L'amour rend fou. En voici la preuve, vous l'avez devant vous. Il passa les branches du sols plaureur et c'est longues feuilles aux couleurs bien vertes. Des fleurs était partout dans l'herbe. La fraicheur du vent et le parfum des fleurs rendait le paysage romantique.

Notre jeune homme regarda pendant de longues minutes le jeune rouge et or qui avait enlever sa chemise et qui était à présent par terre. Notre jeune homme ce rapprocha du beau jeune homme et enleva sa chemise pour le lui la mettre sur le dos. Il le regarda dans les yeux, le regard du jeune rouge et or était si beau, si grand, si magnifique, si époustouflant, si profond , qu'il ne pu sans empêcher. Il lui tendit sa main pour le relever sans aucune parole. Notre jeune homme enleva sa cravate pour la mettre sur une branche d'arbre. Il savait parfaitement qu'il n'avait pas le même âge que le jeune Prada, malheureusement mais cela ne lui empêchais pas d'être amoureux de lui. Il resta face à l'arbre puis ce tourna pour admirer le belle étalon qui ce trouvais en face de lui, devant l'eau du lac qui avait pris d'un coup une belle couleurs. Croyez vous au miracle? aux rêves prémonitoire? alors je vous laisse y croire pendant de longues minutes..
Il s'approcha enfin du belle étalon pour prendre la parole.


Andrew: N'est pas peur, ce n'est que moi Bryan..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: The fate does well things ||ANDREW||   Mar 25 Mai - 0:16
Bryan était allongé parmi les feuilles, la poussière de la forêt, la chemise arrachée par cette branche d’arbre et ce bruit de pas qui avançait vers lui, les larmes figées sur ses joues, il se sentait endoloris à divers endroits, se sentant bizarre, il avait un peu peur de ce qui pouvait arriver, surtout avec ce qui se racontait en ce moment sur Poudlard, il y avait de quoi être terrifié, au final il n’y avait pas besoin d’avoir peur, c’était Andrew, parfois affectueusement Bryan l’appelait Andy, c’était un des amis d’Alexander Fox, qui l’avait largué il y a quelques temps. Alexander était un garçon qui avait obtenu ce qu’il voulait de Bryan, une petite gâterie. Dans la salle commune et ensuite il avait disparu ayant déjà une nouvelle conquête, Bryan n’avait pas pu aller jusqu’au bout. Il se sentait très mal de la façon dont il l’avait quitté. Il avait énormément souffert, il était étonné de voire débarqué ici l’un de ses amis, restant silencieux, il se hissa de nouveau sur ses jambes pour se mettre debout, sa chemise était foutue. Il en avait marre d’être aussi maladroit et de provoquer tout le temps des accidents.

Il le regarda tout en restant silencieux, ne pouvant pas prononcer de mot, il était vraiment charmant comme jeune homme, physiquement mais aussi d’un point de vu richesse intérieur, il pouvait se montrer très gentleman, il n’avait pas compris pourquoi les raisons de son détachement au moment où il était avec Alex pour quelles raisons, il avait un peu disparu, n’approchant pratiquement pu Bryan, il n’avait jamais osé lui demandé. Il se laissa recouvrir de sa chemise, étant un peu ample pour lui, passant les bras dedans. Il fallait dire que la masse musculaire d’Andrew était un peu plus développée, Bryan était un jeune homme un peu plus petit que la moyenne et assez sec. Il était assez impressionné, les paroles n’avaient pu besoin d’être prononcées, il avait bien vu que c’était Andrew, il essuya ses larmes d’un léger revers de main tout en s’approchant de lui. Il était attirant comme homme.

-Qu’est ce que tu fais ici ? Tu m’as suivit ? Pourquoi ?

Au lieux de remercier Andrew pour sa chemise qui l’avait retiré en chevalier servant pour lui donner tout de suite. Bryan était le genre de jeune homme qui avait besoin d’amour et d’affection et de surprise aussi dans la vie, c’était comme ça. Il avait besoin d’être aimé. Il adorait ses deux meilleurs amis avec qui il formait un trio d’enfer, on ne pouvait pas dire autrement, ils avaient même leur planque à tous les trois au sein de Poudlard, où personne ne pouvait entrer car il fallait un mot de passe pour y aller.

Il se rapprocha aussi d’Andrew les bras croisés, il n’avait pas violé son coin, il ne pouvait pas refuser à Andrew de venir jusqu’ici.

-Je suis désolé en ce moment, la forme c’est pas fort… ! Merci pour ta chemise. Tu as aussi terminé les cours ?

Bryan se montrait soudainement beaucoup plus cordiale envers lui, il n’avait pas trop envie de se mettre en colère contre lui, Bryan ne voyait pas d’espoirs avec Andrew, il avait 17 ans, toutes les filles le désirent et le veulent. Pourquoi viendrait-il à s’intéresser à lui ? En plus il avait une belle peau bronzée, des bras puissants et protecteurs. Bryan ne voulait pu se faire d’illusions et surtout ne souhaitait pu souffrir, la douleur avait été tellement grande avec Alexander, il y avait tellement cru, il avait été comme en train de voire un monde merveilleux et il c’était écrasé contre un plafond de verre.
Il se surpris à le fixer avec tendresse, il ne fallait surtout pas, en plus en ce moment Poudlard était tout tension à cause de l’histoire de ce monstre.

-Je sais pas trop si les profs aimeraient nous voire là avec ce qui se passe en ce moment. T’y crois toi ?


Bryan y croyait dur comme fer, il savait qu’elle n’allait pas se manifestait en plein jour, il pouvait penser aussi que c’était une mascarade de Voldemort pour détourner l’attention d’avoir créer un méchant monstre pour occuper les Aurores à quelques chose. Il se sentait en sécurité avec Andrew, il referma un ou deux boutons de sa chemise beaucoup trop grande.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: The fate does well things ||ANDREW||   Mar 25 Mai - 21:48
Après avoir passeé sa chemise au belle étalon, le jeune homme ce retrouva en marcel blanc. Le jeune homme n'aimais pas avoir un simple tee shirt blanc sous sa chemise et il avait obligation d'avoir quelque chose sous sa chemise malheureusement. Le jeune homme profita de ce temps qui amenait soleil et une petite touche de vent. Notre jeune homme respira un pendant un instant l'air frais qui envahissant cette belle journée au soleil. Il avait fini les cours, après une dur journée de travail. Il avait croisé de loin le jeune beau étalon et l'avait suivis jusqu'ici. Il n'avait jamais été par ici, la plupart du temps il se trouvait dans le parc ou dans les jardins juste pour contempler le paysage et profiter de la tranquillité. Notre jeune homme remarqua un peu qu'il n'était pas le bienvenue dans cet endroit, après tout il comprenait totalement la situation. Le jeune rouge et or venait de se faire larguer par un de c'est amis mais larguer au plus mal, comme il ne l'avait jamais vu auparavant. Le jeune Andrew avait appris par le jeune Fow ce qui s'était passer entre lui et ce jeune homme. Le jeune Fow avait été tout content de l'avoir dit à sa bande d'amis, mais notre jeune homme trouvais tout de même cela sale de l'avoir dit comme ça. Malgré le faite qu'il soit amis tous les deux bien évidament, mais cela ne se faisait point. Il savait que le jeune homme allait mal, il aurait voulu être là pour lui. Pour une fois dans sa vie, Andrew aurais aimé retomber en cinquième pour s'occuper de se belle étalon.

Notre jeune homme devais lui parler calmement, après tout il savait parfaitement que se jeune Gryffondor souffrais en silence sans pouvoir réellement en parler à quelqu'un d'autre. Notre jeune homme se sentait tout de même mal vis à vis du jeune Gryffondor qui venait tout juste d'essuyer ces larmes qui s'était former aux yeux. Notre jeune homme ne pris même pas la peine de répondre quoi que ce soit. Il s'approcha seulement du lac en le regardant attentivement. Beaucoup d'étrange chose se passait à Poudlard c'est temps si, il ne valait mieux pas sortir la nuit. Notre jeune homme tourna à nouveau la tête vers le belle homme de Gryffondor. Il avait les cheveux en bataille et cela plaisait beaucoup à Andrew. Il ne parla pas, bien de trop occuper à regarder attentivement de haut en bas le jeune homme qu'il avait en face de lui.
Il pris enfin la parole après de longues minutes qui lui parure lente.


Andrew: Je comprend parfaitement ce que tu vie Bryan..Tu n'as pas besoin de t'excuser tu c'est. Oui et heureusement, la journée à été belle et bien longue surtout avec cet chaleurs !.

Notre jeune homme fixa le jeune Gryffondor pendant de longues minutes. Il avait un regard in détachable. Il se demandait comment le jeune Fox avait pu larguer le jeune Prada comme un minable. Il ne méritait pas cela. Il méritait beaucoup mieux. Beaucoup mieux que le jeune Fox qui s'était ramener tout content en disant qu'il allait profiter à présent. Il avait même parlé de leurs gâteries dans la salle sur demande. Cela avait même écoeurer notre jeune homme qui avait pris distance avec tout le monde même du jeune Bryan avec qui il s'était aperçu de ressentir quelque chose pour ce jeune homme qui commençait tout juste dans le monde de l'adolescence. Notre jeune homme venait souvent au parc pour admirer le paysage et dessiner ou écrire. Oui notre jeune homme était quelqu'un de romantique, protecteur, jaloux. Il aimait pouvoir rêver de milles et une chose. Depuis des jours il avait rêvé du jeune Prada qui hantait ces nuits. Il s'imaginait d'être près de lui ou de l'avoir dans les bras, contre lui et qu'ils s'échangèrent un doux baiser, un premier baiser d'une grande histoire. Malheureusement il savait belle et bien que cela n'était pas faisable malgré l'envie qui le hantait.

Il regarde soudainement le lac quand le jeune homme en parla. Beaucoup de choses assez spécial se passais à Poudlard. Cela avait même étonner le jeune homme, enfin pas vraiment, chaque années de nouvelle choses se passait ici mais Poudlard était le seul endroit ou l'on pouvais se sentir en sécurité. Notre jeune homme écouta attentivement le jeune Gryffondor qui venait de lui poser une réponse. A vrai dire, l'avis des professeurs Andrew sans fichait totalement. Il savait le risque qu'il prenait en venant ici. Mais le jeune Gryffondor était bien plus important qu'une sale bête qui pouvait les dévorés à tout moment. Ou d'une attaque de mangemorts, cela lui était égal, le belle étalon était le plus important à ce moment même, près de ce lac si...magique et magnifique à la fois. A la fois étonner de la question, il regarda le jeune Gryffondor mettre deux boutons de la chemise de notre jeune homme. Sa chemise était bien de trop grande pour se jeune, mais il aimait cela car c'était sa chemise qu'il portait. Notre jeune homme fit demi-tour pour pouvoir se contrer contre le tronc d'arbre qui était reposant. Il posa les yeux sur le beau jeune homme qui lui faisait virevolter les rêves et les penser. Il répondit quand même au jeune homme.


Andrew: Je n'est pas vraiment peur.Et l'avis des professeurs ne compte pas vraiment. Il faut savoir s'écouter sois même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: The fate does well things ||ANDREW||   Mer 26 Mai - 1:02
Il avait remarqué le marcel qui saillait parfaitement sur le torse d’Andrew, il était aussi beau qu’Alexander. Bryan avait eut une réelle affection pour Alex ce qui l’avait blessé avec lui c’était surtout le fait qu’il c’était comporté ainsi avec lui. Il n’avait pas du tout apprécié de la façon dont il c’était joué de lui, ce qu’il n’avait pas compris c’était pourquoi Andrew n’avait jamais tenté de le séduire, car la vérité était que Bryan avait remarqué Andrew avant Alexander, il le trouvait aussi très beau, il avait eut espoir plusieurs fois qu’il vienne vers lui mais ce ne fut jamais le cas et c’est Alex qui tenta sa chance et ce fut comme ça. Pourtant il avait toujours cette attirance et des sentiments pour Andrew, Bryan n’était pas connu pour avoir fait le premier pas avec un homme. Il n’aimait pas ça, la peur de se tromper et de commettre une maladresse était beaucoup trop grande. Il ne ferait donc rien qui pourrait provoquer le trouble entre eux. Il l’observait, fixant le moindre de ses mouvements. Il faisait bien chaud en ce moment, beaucoup trop chaud. Il s’attarda un peu sur Andrew, il s’en méfiait un peu car il était ami avec Alexander.

-Il c’est moqué de moi, j’ai tellement honte maintenant…je suppose que tu es au courant que je suis un garçon facile. Un de ses amis a tentés de me…j’ai tellement honte. Et toi tu viens te moquer de moi ?

Alexander avait fait profiter à sa bande des moindres détails de ce petit moment d’égarement qu’avait offert Bryan à Alex, sur le moment il avait beaucoup aimé ce qu’ils avaient fait, il n’avait pas couché ensemble, Bryan avait offert un plaisir bien plus personnel, heureusement qu’il n’avait pas eut d’aventure, cela aurait été bien pire. Il sentit les larmes, elles étaient au niveau de ses yeux bloquées. En réalité il se retenait pour ne pas montrer un signe de faiblesse, tout avait été gâchée, et maintenant il n’aimait pu Alexander car rien n’avait vraiment exister entre eux.

Il se sentit dévasté, il parla de ce fameux monstre, ne sachant pas si c’était une bonne idée pour détourner la conversation.

-Moi je suis méfiant, je trouve qu’en ce moment on en a assez comme ça avec Tu sais qui, et les mangemorts.

Il était sérieux, cela était la goûte qui faisait débordée le vase, il s’approcha d’Andrew, il semblait si différent d’Alexander, si particulier, il leva les yeux vers lui, ne sachant pas trop quoi faire ni quoi dire, tout comme Alex, il avait vu Andrew toujours bien entouré de groupies et de filles qui recherchaient sûrement son contact.

-Je ne sais toujours pas pourquoi t’es venu ? Pourquoi je t’intéresse tant ? Je suis certain que ton groupe de fans n’est pas loin.


Il dit cela en souriant et plaisant un peu, il était intrigué et attiré, il ne pouvait pas vraiment définir ce qu’il était en train de ressentir là tout de suite. Il ne pouvait pas s’abandonner dans les bras d’un autre garçon mais c’était Andrew, il avait eut des sentiments pour lui bien avant Alexander, il ne pourrait pas lui dire, aimait les garçons étaient tellement anodins à Poudlard même s’il savait qu’il n’était pas le seul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: The fate does well things ||ANDREW||   Mer 26 Mai - 12:26
La chaleur prenait une grande place dans ce paysage. L'air frais faisait des vas et viens, venait quand elle voulait. Notre jeune homme entendait des bruis de pas au loin, cela devait être les autres élèves qui marchaient ou courraient dans l'herbe. Il n'y avait que ça à Poudlard, l'herbe avais envahi ce paysage. Quelques fois on pouvais se lever, l'herbe était haute puis le lendemain matin au réveil on pouvais apercevoir que l'herbe était à nouveau belle et couper. C'était la magie de Poudlard qui envahissait chaque lieu. Il se souvenait parfaitement que le jeune Fox était revenu tout content en leur disant lui et sa bande d'amis ce qui s'était passé. Depuis plusieurs jours le jeune Fox en avait parlé, que ce soit en cours ou en pause. Le jeune Andrew avait ressentit pendant deux jours que de la haine envers lui mais de la tristesse pour le jeune Prada qui n'avais que quinze ans, cela était vraiment du n'importe quoi, le jeune Fox avait à présent une réputation de jeune briseurs de coeurs.

Il observa attentivement le jeune homme, il avait un regard doux mais dans ce regard se trouvais beaucoup de tristesse, beau d'angoisse ce qui troubla notre jeune grand garçon. Il voyait bien que le jeune rouge et or avais cru en l'histoire du jeune Fox. Le jeune Fox avait déjà largué pleins d'autres hommes, il avait une assez mauvaise réputation qui remontait à la bande. Voilà pourquoi depuis un petit temps notre jeune homme se retrouvais seul, enfin pas simplement pour cela, il avait été jaloux que le jeune Prada soit avec le jeune Fox, mais ceci est l'amour et cela fait partie de la vie. Notre jeune homme avait pris distance avec tout le monde, la plupart du temps il allait se réfugier dans la volière pour écrire à ces parents ou pour dessiner le paysage qu'il pourrait apercevoir ou alors écrire une composition pour la jouer plus tard à la guitare. Il laissa parler le jeune rouge et or, il souria un petit instant en faisant de la tête un signe négativement pour répondre à sa question. Non, il n'était pas là pour se moquer de lui, cela arrivait à tout le monde de se faire avoir par un mec surtout à Poudlard ou aucune histoire d'amour n'était vraiment sincère, du moins c'est ce que notre jeune homme pensait. Il regarda attentivement les yeux du jeune Prada, il avait les larmes aux yeux, le coeur de notre jeune homme se sera d'un coup, comme s'il venait de recevoir une flèche en pleins coeur pour lui faire mal.

Il laissa parler le jeune homme des mangemorts et de vous savez qui. Il sans fichait royalement, à vrai dire cela ne lui faisait pas vraiment peur. Il avait déjà vu pire en son enfance, le fais d'avoir presque ne plus avoir sa mère dans sa vie était l'une des plus grandes catastrophes qu'il aurait pu avoir. Sa mère était toute sa vie et c'est bien pourquoi, dès qu'il eu apprit à faire de la guitare, il composa un morceau pour sa mère qui l'avait remercier les larmes aux yeux. Sa mère était sont plus beau diamant, sa plus belle perle, son tout, sa principal de vivre. Il avait partager des moments qu'il avait partager avec personne d'autre que sa mère. Notre jeune homme aurait voulu à ce moment-là, parler à sa mère, de ce qui se passa à Poudlard, mais chaque lettre était vérifié, aucune lettres ne pouvais circuler s'il contenait des messages drôlement professionnel pour eux. Notre jeune homme avait offert il y a peu de temps un paquet de dragées de berthi crochu à ces parents, en échange il avait reçu une belle paire de chaussettes blanches de marque. Notre jeune homme entendit au loin des rires de femmes enfin de filles. Les femmes de nos jours étaient plutôt à la recherche d'hommes mures comme notre jeune Andrew qui l'année prochaine ne sera plus ici s'il réussi ces études. Il regarda le jeune Gryffondor pour lui répondre avec un petit sourire.


Andrew: Je n'est point du tout un groupe de fan. Est ce de ma faute si les nanas me courrent aprés ?. Je tes simplement croiser de loin, je voulais juste savoir si tu allais mieux aprés ce que j'ai appris
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: The fate does well things ||ANDREW||   Mer 26 Mai - 15:12
Il aimait beaucoup voire sourire Andrew, cela lui réchauffa un instant le cœur de l’entendre parler et sourire, Andrew ne savait pas qu’il avait un groupe de fans, y a pas photos quand on est aussi beau que lui, il ne pouvait y avoir que du monde autour. Bryan ne voyait pas sa beauté à Andrew, plutôt sa douceur, et cette attirance masculine, et les sentiments présents envers lui. Tout était totalement différent. Il était célibataire depuis deux mois et il avait maintenant remonté la pente même si parfois comme aujourd’hui il avait quelques coups de blues, il fut touché d’entendre qu’Andrew voulait prendre de ses nouvelles à lui, sur le moment il eut envie de se jeter dans ses bras et de rester blottit pour se sentir en sécurité. Il ne savait pas trop quoi répondre, il avait envie de jouer la carte de la franchise. L’embrasser mais faire le premier pas et se sentir ridicule, il ne fallait surtout pas. Il n’avait pu envie de se faire avoir et la méfiance régnait un peu.

-Ca fait deux mois maintenant, je me sens un peu seul de temps en temps, j’ai été lessivé et j’en ait bavé, ça va beaucoup mieux maintenant. Parfois comme aujourd’hui…je me sens un peu différent. Mais tout va mieux.

Il rougit un peu, il savait qu’il était mignon quand il rougissait, il resserra la chemise d’Andy, adorant son odeur, il avait envie de la garder sur lui, il se rapprocha encore un peu de lui, comment dire certaines choses pour ne pas blesser les gens. Il ne pouvait pas le regarder en face c’était totalement impossible, il avait beaucoup trop peur de sa réaction de ce qu’il allait faire par la suite, le cœur de Bryan battait très rapidement dans sa poitrine, il avait peur de ce qu’il allait dire lui-même, le vent souleva ses cheveux châtains.

Il tremblait un peu des lèvres, le soleil faisait briller de milliers de petits points sur l’eau, il trouvait ça tellement beau, Bryan aurait aimer dessiner ce moment, il avait déchiré les portraits qu’il avait fait d’Alexander, il ne voulait pu avoir de souvenir de lui et il n’avait eut aucuns cadeaux de sa part.

-Tu veux savoir le plus bête dans l’histoire. Je suis sortit avec Alexander car je pensais qu’un autre garçon ne voudrait jamais de moi. J’avais craqué sur lui mais Alex à tout fait pour me séduire pour m’avoir, pour que je lui appartienne et que je finisse par lui faire ce qu’il avait eut envie. Le pire dans cette histoire…c’est que ce garçon j’ai de vrais sentiments pour lui et ce garçon ce n’est autre que toi !

Il avait joué carte sur table, il n’osait pas le regarder, ce qu’il ignorait encore, c’était qu’Alexander avait été beaucoup plus salaud qu’on ne le pensait dans l’histoire. Il avait profité de lui, ce qu’il ignorait c’était qu’Alex l’avait séduit et draguer seulement parce qu’il avait remarqué qu’Andrew regardait Bryan avec un peu trop d’insistance. Ca Bryan ne le savait pas, et Andrew devait peut-être s’en douter, que Bryan n’avait été qu’un trophée. Tout en regardant l’eau.

-Tu peux partir, tu as le droit d’être outré et dégoûté par ce que je viens de te dire, un garçon qui en aime un autre c’est bizarre, on m’a déjà fait le discours.

Il était de dos à Andrew et ne pouvait vraiment pas juger ce qu'il était en train de faire.
Pour l’âge de 15 ans Bryan avait déjà bien vécu, il avait une maturité tellement rare par rapport aux gens de son âge bien que parfois il pouvait se montrer très adolescent sur certains sujets, fixant l’eau des yeux, il attendait une réaction de la part d’Andrew. Il venait de lui avouer totalement qu’il avait été raide dingue de lui quand il c’était vu même avant qu’Alexander et lui ne se connaisse, surtout qu’Andrew et lui se sont connus et ont sympathisés avant même qu’Alex ne le drague et Bryan a connu Alex grâce à Andrew. Toute cette histoire était tellement compliquée. Le Gryffondor était un garçon un peu fragile qui avait besoin de protection et de chaleur masculine. Maintenant c’était dit, il n’avait pas vraiment fait le premier pas, il avait juste dit ce qu’il avait sur le cœur vis-à-vis de cet être.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: The fate does well things ||ANDREW||   Mer 26 Mai - 15:56
Cela faisait déjà deux mois que le jeune Fox et le jeune Prada n'était plus ensemble. Pourtant il entendait souvent le jeune Fox redire les mêmes choses, les mêmes mots sur ce rouge et or. Dans les couloirs tout le monde en parlais, en cours s'était des dessins qui s'envoyaiens et qui bougeais au sens des vas et viens, la nuit s'était des sortent de blagues avec les mains, la bouche, remettant la soirée au feux pour délirer. Le soleil chauffais le dos de notre jeune homme, cela faisait du bien car pendant de longs mois d'hiver il n'y avait eu que de pluie et neige qui avait envahi Poudlard. Un petit vent venait dans les cheveux de notre jeune homme et dans ceux du rouge et or, cela faisait du bien après cette chaleurs. Un petit sourire apparut au coin des lèvres de notre jeune homme, il se sentait mieux d'un coup en sachant que le jeune Gryffondor allais mieux, c'était déjà pas mal. Deux mois était passé et valais mieux tourner la page pour lui car il souffrirait toujours sinon.

Il laissa parler le rouge et or ne sachant pas ce qu'il allait dire. Il l'écouta, n'ayant rien en tête à dire, ou du moins à expliquer. Son absence pendant des jours, des mois, des secondes, des minutes, il l'avait justifié à personne, il n'y voyait même pas l'utilité. Il aperçu des rougeurs venir d'un coup sur les joues du jeune homme, il était en train de rougir allez savoir pourquoi. Pourtant il était à tomber par terre, son regard qui vous envoyais des coups d'électricités, des frissons, que votre coeur palpite vite, que vous ne pouvez plus enlever votre regard du siens. Mais il se passa quelque chose qu'Andrew n'aurait jamais pu croire un jour à écouter ces paroles. Le jeune Gryffondor était en train de lui dire qu'il avait eu des sentiments pour lui ou du moins une attirance. Notre jeune homme n'eu même pas le temps de parler ou d'adresser une parole que le jeune rouge et or était déjà de dos. Ne sachant pas quoi faire il resta clouâtrer à sa place, réfléchissant. Cela faisait de nombreux mois, même des années qu'eux deux se connaissais mais jamais il n'avait vu que le jeune rouge et or était attiré par lui. Notre jeune homme était comme déconnecté du monde.

Il s'approcha du jeune rouge et or puis hésitant posa doucement ses mains sur ta taille et pris la parole.


Andrew: Tu ne devrais pas être dégouté Bryan..je..comment te dire et t'expliquer.. je suis également attiré par les garçons.. et pour te dire mon absence était au fait que tu sois avec Alexander. Ta commencer à parler alors à mon tour de sortir ce que j'ai de mon sac.. Cela fait des mois déjà que je suis attiré par toi, je n'est jamais voulu te le dire, tu m'aurais pris pour un cingler, un fou, un psychopathe. Quand Alexander ma dit que vous étiez ensemble, je les prit très mal mais je me suis dit que si t'étais heureux alors je le serais pour toi. Mais j'ai préféré prendre de la distance envers tout le monde et me renfermer à moi même. Je savais comment était Alexander, il prend tout le monde pour une gâterie, mais il disait qu'il serait différent avec toi parsque beaucoup d'autres aurais aimé être à sa place. Et c'est vrai, beaucoup aurais aimé être à sa place donc moi vois tu..


Notre jeune homme laissa ses mains sur la taille du jeune beau étalon appartenant à la maison de Gryffondor. Il se colla doucement à lui, il pouvait à présent respirer son doux et bon parfum, il pouvait à présent entendre sa respiration. Notre jeune homme allait faire ce qu'il n'avait jamais fait auparavant, car malgré qu'il aime les hommes, les histoires d'amours à Poudlard il n'en avait jamais eu car depuis le début il ne voulait que le jeune Prada. Notre jeune homme hésita puis déposa doucement ses lèvres sur la nuque du jeune homme de Gryffondor puis sur son cou laissant balader doucement ces lèvres sur cette peau chaude et douce comme celle d'un enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: The fate does well things ||ANDREW||   Mer 26 Mai - 16:50
Malgré les moqueries et tout ce qu’on pouvait raconter, il se moquait totalement de tout ce qu’on pouvait dire, Bryan était au-dessus de ça, pour lui Alex était vraiment passé à un autre temps, il ne voulait pu du tout y penser, maintenant il devait avoir le courage d’aller de l’avant, il n’était pas un Gryffondor pour rien, il fallait faire en sorte de ne pu penser à ça. Il venait de faire des aveux à Andrew, et il attendait sa réaction cela avait été très dur pour lui, ne disant rien du tout après, il avait laissé le silence s’emparer de cette forêt, des bruits de pas qui se rapprochaient et deux mains se posèrent sur ses hanches, il se laissa aller à ce contact, il ne disait toujours rien et ce fut autour d’Andrew de parler. Il n’avait pas envie de gâcher ce moment en glissant ou en faisant une gaffe, sa chemise trop grande se soulevait par le vent. Il écouta, c’était chacun son tour. Il avait laissé les mains d’Andrew s’emparer de sa taille, première révélation fut celle par laquelle Andrew aimait aussi les garçons, Bryan n’était pas dégouté c’était parfois les autres qui l’étaient. Ensuite Andrew expliqua qu’il avait été plus distant parce que Bryan avait été avec Alexander, il ne disait toujours rien ainsi Andrew avait des vues sur Bryan, il n’avait pas pensé un seul instant avoir de l’importance pour lui. Il ne savait pas trop quoi dire.

Le corps de Bryan fut collé à celui du Poufsouffle, la chaleur s’empara de son corps, aucunes paroles ne devaient percés pas maintenant. Les lèvres d’Andrew se posèrent sur sa nuque, il cru qu’il aillait défaillir sur l’instant et ensuite dans son cou, il se blottit dans les bras musclés d’Andy, qui était plus grand que lui, plus imposant, il avait l’impression de disparaître et ses lèvres étaient à sa damner. Il tourna la tête et s’empara des lèvres d’Andrew et l’embrassa avec énormément de passion, glissant sa langue dans sa bouche, il alla caresser sa jumelle et la taquiner avec énormément d’entrain, tout en se tournant pour se retrouver face à lui, légèrement sur la pointe des pieds, il prolongea comme il pu et ensuite détacha ses lèvres tout en restant devant.

Il resta silencieux, il était bien là, il c’était effacé pour lui, il avait disparu pour ne pas semer la discorde.

-Andrew j’ai peur ! Je ne veux pas…encore souffrir, pourtant j’ai tellement envie qu’on soit…ensemble.

Rien que le mot le fit trembler, il ne voulait plus jamais souffrir, il avait envie aussi qu’Andrew et lui soient ensemble, c’était à ce moment que Bryan avait besoin d’être rassuré, besoin d’affection, de tendresse, il aimait les garçons qui savaient le surprendre et qui avaient un petit grain de folie mais aussi de protection et il aimait aussi la jalousie, car ça montrait parfois combien un homme pouvait tenir à lui.

Il était un peu figé, il était contre lui, il releva ses yeux bleus vers les siens, ils brillaient un peu, il ne fallait pas tout brusqué.

-Qu’est ce que tu veux toi ?

Il aimait aussi les hommes entreprenants. Il l’encercla aussi de ses bras pour se serrer un peu plus contre lui. Le vent soufflait toujours et le soleil réchauffait sa peau, la chemise était ouverte au trois quarts, il n’allait pas le trouver trop jeune ? Bryan était un petit jeunot de quinze ans, sauf qu’il avait besoin de ça. Il voulait encore l’embrasser et laissait le temps faire les choses, il était heureux et sa boule au ventre avait disparu.

-Je suis content qu’on ait pu tout se dire.

Bryan était sincère, il était tellement subjugué par ce qui lui arrivait qu’il n’arrivait pas à trouver de mots et à parler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: The fate does well things ||ANDREW||   Mer 26 Mai - 21:16
Notre jeune homme sentit les pulsions de son coeur, elle allait vite, très vite, même trop vite. C'était la première fois que cela lui arrivais. Il sentait le doux parfum du jeune Prada, il le réclamait, il ne voulait que lui depuis l'arriver du jeune homme à Poudlard. Ces propres mains était toujours sur la taille du jeune homme, cela lui faisait un drôle d'effet, car prendre quelqu'un comme cela ça n'était pas tous les jours pour lui. Le soleil tapais sur la belle peau des deux jeunes hommes. Ici la crème n'existait pas, pas comme chez les moldues ou l'on tartinais cette crème sur notre peau pour ne pas avoir de coup de soleil. A Poudlard faillais faire avec et cela n'avais jamais dérangé les gens. Notre jeune homme avais comme une montée de chaleurs qui passaient par son corps. Il la ressentait bien. Après avoir parlé il laissa un grand silence arriver, mais ce qui arriva arriva dans les secondes qui suivirent. Le jeune rouge et or chercha les lèvres de notre jeune homme puis l'embrassa, notre jeune homme passa délicatement une de ces mains dans les cheveux de celui.

Les deux jeunes hommes se regarda pendant de longues minutes après leurs baisers. Notre jeune homme pu admirer ce beau jeune homme de Gryffondor de quinze ans. Le silence était parmi eux, le bonheur aux lèvres un peu naivement. Ce qui se passait au tour, Andrew sans fichais, il était plus qu'heureux d'avoir eu ce premier baiser avec le jeune Prada. Le jeune Gryffondor cessa le silence en le regardant dans les yeux. Notre jeune homme savais parfaitement qu'il avait peur, peur de ressouffrir mais il n'était pas les autres jeunes hommes, enfin il était différent comme d'autres bien évidemment. Il passa doucement sa main dans son dos pour le rassurer, un geste d'affection mais il fallait qu'il parle, juste pour le rassurer. Mais notre jeune homme eu même pas le temps de prendre la parole que le jeune homme de Gryffondor lui posa une question. Ce qu'il voulait lui? c'était l'avoir pour toujours ou du moins allez le plus loin avec lui. Il savait que Bryan n'avais que quinze ans mais l'âge ne compte pas quand on est amoureux pas vrai?.

Notre jeune homme laissa le jeune Gryffondor l'encercler, notre jeune homme le pris contre lui. Il avait l'impression de sentir les battements du coeur du belle étalon. Le bonheur faisait apparaitre un beau sourire dans les lèvres de notre jeune homme. Il n'avait pas peur de s'engager dans une histoire avec le jeune homme de Gryffondor, il voulait simplement prendre le temps pour que celui-ci sois mieux et sois sur de lui. Le regard de notre jeune homme était plonger dans celui du jeune Gryffondor. Aucun battement d'oeil ce fit, juste un long moment d'échange. Ceci était magnifique pour notre jeune Andrew. Un petit vent frais arriva, notre jeune homme pris le jeune Gryffondor bien contre lui pour ne pas qu'il est froid puis il prit la parole.


Andrew: N'est pas peur Bryan, je ne suis pas comme c'est autres qui ne pense qu'aux gâteries. Ce que je veux? toi et pour le plus longtemps possible. Ce que je veux? une histoire rien cas nous. Encore plus belle qu'Adam et Eve, et bien plus romantique et belle que celle de Roméo et Juliette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: The fate does well things ||ANDREW||   Jeu 27 Mai - 17:26
Ils étaient tellement proches, ils avaient eut ce long baiser d’échanger tous les deux, ce doux et chaux baiser sous ce soleil de mai. C’était un très bel acte pour Bryan, une main tendre dans ses cheveux et ce moment fut parfait, c’était leur premier baiser et certainement pas le dernier. Il avait tellement d’interrogations de peurs et de doutes, que la main d’Andrew dans le creux de son dos pour le rapprocher lui fit du bien. Il était vraiment tout contre le Poufsouffle et il ne demandait rien de plus que d’être prêt de lui, pouvoir sentir son odeur et ne pas pouvoir s’en détacher, c’était un contact tellement agréable, pouvoir se retrouver dans les bras d’un homme pour qui on a certains sentiments, c’était vraiment un très bon moment dans sa journée. Il aimait aussi cette chemise trop grande qu’il portait, dont il avait l’impression plus de blouse qu’autre chose.

Contrairement à Alexander cette fois il se sentait grandir, et portée par une toute nouvelle expérience qu’il espérait qu’allait vraiment durer. Les paroles d’Andrew étaient vraiment belles. Bryan s’en moquait de lui faire plaisir. Il aimait bien ça au contraire, il ne voulait pas que ce ne soit que ça, Alex en avait fait son objectif et l’avait presqu’atteint, Andrew a des droits sur lui, au contraire, après ce long échange de regard, Bryan déposa sa tête dans le creux de l’épaule d’Andrew.

-On va avoir notre propre histoire, la notre rien qu’à nous ! Tu sais…t’en aura le droit, j’aime bien ça ! Mais Alex en avait son fond de commerce, il avait envie d’avoir cette fierté, je pense que tu dois être différent.

Bryan était un jeune homme plein dans l’adolescence, il se laissait aller totalement dans les bras d’Andrew, il ne voulait pas plus aujourd’hui, juste ce contact entre eux deux, ce contact tellement agréable, il retira un bras et posa une main sur le torse d’Andrew restant de nouveau silencieux, peut-être que si Alex ne l’avait pas séduit à cette heure si il serait déjà avec Andrew et il serait heureux tous les deux, ils allaient l’être.

Il toucha du bout des doigts la bretelle de marcel blanc, jouant un peu avec, il ne savait pu trop quoi dire dans ce moment de relâchement après tous ses aveux, et tout ce qui venait de se passer entre eux, comment enchaîner dans ces cas là.

-Allez ! on va jouer à un jeu tous les deux. J’ai envie de te connaître un peu plus. Donc on va poser chacun de notre tour une question ! Et faut être sincère. Si tu y réponds, tu as le droit de me demander quelque chose que t’as envie et pareil pour moi en retour ! Je commence !

Bryan était un peu joueur parfois comme maintenant, il avait besoin de redonner un peu le change, il déposa un baiser sur les lèvres d’Andrew tout en souriant, il savait qu’il n’était pas comme son ex petit ami, et c’était réellement rassurant de se sentir en sécurité dans des bras comme ceux d’Andrew.

-Quel est ton désir le plus profond ?

Il fallait bien commencer par quelque chose, chaque question avait le droit à une récompense, c’était assez amusant peut-être qu’Andrew n’allait pas aimer. C’était assez subtile, il n’avait peut-être pas envie qu’on découvre des choses sur lui, c’était venu comme ça à Bryan.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The fate does well things ||ANDREW||   Aujourd'hui à 1:09
Revenir en haut Aller en bas
 

The fate does well things ||ANDREW||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haitian Deportees Fate Now In The Hands Of Team Obama
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Signature de contrat - Andrew Brunette
» fate testarossa,vita chan et les autres.
» Mathis ? « I'm the master of my fate, I'm the captain of my soul. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-