+ vous?



 

Partagez | .
 

 Foutue rumeur [PV Kim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emily Bradsburry
Nombre de chapitres écrits : 756
© avatar, icon, signature : CERISE (avatar et signature)
Date d'inscription : 22/03/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Foutue rumeur [PV Kim]   Sam 1 Mai - 23:15

Kim & Dante

"Foutue Rumeur"


    Ses ongles rongés témoignaient de son impatience. L’un des doigts était ensanglanté tant les dents de Dante avaient mordu la peau. De sombres cernes s’étaient dessinés sous ses yeux, rendant son regard inquiétant. Il n’avait pas particulièrement donné d’ordre à sa chevelure dans laquelle une main pressée passait régulièrement, et il fut bien heureux d’avoir sa robe de sorcier pour dissimuler la misère des vêtements qu’il avait enfilés le matin. Pressé, il s’était rendu à la volière alors que ses camarades de chambrée dormaient encore à poings fermés. Aux aurores, Dante avait pu admirer le lever du soleil à travers l’une des nombreuses fenêtres de l’oisellerie tout en écrivant la lettre que l’un des hiboux emporterait vers la personne à laquelle elle était adressée.
    C’était un des mystères que Dante ne comprenait pas, à Poudlard : les hiboux. Il n’arrivait pas à comprendre comment de simples oiseaux puissent connaître chaque élève de Poudlard, et savoir où tel individu se trouvait à tel moment. Haussant les épaules, il plongea sa plume dans la fiole d’encre qu’il avait emportée avec lui dans son sac de cours. Les lettres que sa main dessinait étaient tracées d’une écriture saccadée qui retranscrivait le degré d’énervement que Dante avait en lui. Lorsqu’enfin sa plume abattit le point final, il respira. Ses poumons avaient bloqué leurs mouvements pendant la période durant laquelle il écrivait, comme figés par la rage que ses doigts écoulaient. Ses yeux parcoururent les quelques mots qu’il lui avait fallu pourtant plus d’une demi-heure à écrire :

    Citation :
    Rendez-vous aux cachots ce soir après les cours, j’ai à te parler.
    Dante.

    Un hibou vint se placer devant lui lorsqu’il l’appela d’un sifflement. C’était un oiseau au plumage brun et aux yeux dorés. Il appartenait à Poudlard, Dante n’ayant aucun animal. Le Serpentard plia le parchemin en quatre, sans faire attention si les bords étaient alignés les uns aux autres ou non. Le volatile s’envola après que le garçon lui ait soufflé le nom de la personne à qui la missive était adressée. Soupirant, il avait lentement descendu les étages puis avait directement filé vers les salles de cours, mettant de côté le petit déjeuner tant son estomac était noué. Toute la journée durant, il n’avait fait que ruminer, pestant contre Kim Brown. Et cette foutue rumeur. Il savait que c’était elle. C’était certain. Pour Dante, personne d’autre ne pouvait trouver un compte à lancer une rumeur aussi niaise sur eux deux à part Kim. Et merde, alors qu’il apprenait à vivre doucement, alors qu’enfin il avait brisé l’armure qui l’avait pourtant si longtemps accompagnée, il se faisait attaquer. Mais cette fois, la pudeur qui freinait ses envies avait disparue, et il ne mâcherait pas ses mots.
    Lorsque la sonnerie qui clôturait la dernière heure de cours retentit, le Serpentard rangea immédiatement ses affaires et quitta la salle avant ses camarades. Il se dirigea automatiquement dans les cachots où il avait donné rendez vous à la Poufsouffle. Il savait qu’il était en avance, car la lettre qu’il avait envoyée à Kim n’avait pas du donner à la fille une envie folle de s’y rendre. Mais il savait qu’elle viendrait. C’était le genre de lettre qui attise la curiosité et qui vous fait prendre une douche froide. La peur et l’angoissent naissent en vous, vous font douter. Finalement, la curiosité prend le dessus et vous vous rendez à l’endroit indiqué. C’était une réaction que Dante avait bien comprise, et il la mettait en pratique pour la première fois ; certain du succès. L’être humain était banal, et tous se ressemblaient. C’était à en pleurer tant l’originalité des hommes était nulle. Aucun ne se démarquait réellement des autres selon Dante. Et tous faisaient tout leur possible pour se détester les uns avec les autres. Le Serpentard avait l’impression de vivre avec des monstres. Kate était bien la seule personne qui se détachait du lot. Elle était l’exception qui confirmait la règle.

    L’attente se faisait de plus en plus pénible, car il sentait le moment fatidique se rapprocher à grand pas. Jamais encore il n’avait donné rendez vous à quelqu’un. Qui plus est pour lui crier dessus. Car au plus profond de son être, Dante était blessé. Tout cela n’avait fait que confirmer ce qu’il pensait depuis son enfance, ce qui toujours hantait ses pensées. Sa mâchoire se serra afin de contenir le cri de rage qui menaçait de s’échapper de sa bouche. Ayant besoin d’évacuer ce trop plein de haine, Dante se tourna face au mur, et y donna un violent coup du plat de la main. La douleur du choc s’insinua en lui jusqu’à son épaule, faisant vibrer ses tendons et ses nerfs. En cet instant, toute la notion de non-violence contre laquelle il s’était toujours battu s’était dissipée de son esprit. Seule résidait le gouffre qui le brisait chaque jour un peu plus.
    Lorsque des pas se firent entendre derrière lui, il prit une grande inspiration. Dans l’air, il puisa une sérénité qu’il espérait garder durant la conversation qu’il s’apprêtait à avoir avec Kim. Il savait que c’était elle qui s’approchait de lui. Faisant volte-face dans un mouvement rapide, il s’approcha d’elle un doigt tendu vers son visage. Son regard lançait des éclairs.


    _Dante « Kim Brown aurait embrassé Dante L. Cadym dans les couloirs un soir où les deux personnes se rendaient dans leurs salles communes. Cela n'aurait pas déplu à Dante L. Cadym qui lui aurait rendu son baiser. ». Pour qui te prends-tu, de colporter des rumeurs aussi minables ?

    Il ne lui avait même pas laissé le temps de salutation qui était d’ordre dans une conversation polie. Seule la réponse de la fille l’intéressait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Foutue rumeur [PV Kim]   Dim 2 Mai - 0:17
    Ses mains criblés de coupures montraient la tristesse de Kim Brown. Elle caressa sa main droite où elle s'était inscrite au plus profond de sa chair le prénom "Dante". Puis elle se passa la main dans ses cheveux désordonnés dont elle n'avait même pas pris la peine ce matin de se coiffer. Une minute après, elle se leva de sa chaise, remetta sa robe de sorcière, et marcha en direction du parc sous les yeux curieux des autres élèves de Poudlard.
    Depuis quelques jours, une rumeur avait été lancée à propos d'elle et de Dante. Et depuis celui-ci ne lui adressait plis la parole il lui lançait juste des regards menaçants à en faire frémir plus d'un. Mais elle, cela ne lui faisait rien. Elle se contentait d'arborer un air triste et énerver. Triste par le fait que Dante ne lui adresse plus la parole à cause de cette rumeur et énerver que tout le monde croit que c'était vrai. Etant dehors, elle soupira puis expira, se laissant ainsi diriger vers la volière esperant que un de sa famille lui aurait écrit. Quand elle marcha, elle sentit des frissons lui parcourit le corps et une violente douleur à la main droite. La main où le lendemain où elle avait entendu la rumeur elle s'était littéramment tailladé la peau d'un geste de fureur intense. Elle savait que ce qu'elle avait fait été débile mais la fureur avait pris le dessus. C'est sur ces bêtises qu'elle pensait, quand elle arriva en haut de la volière. A peine avait-elle mis un pas près des hiboux que l'un s'avança vers elle, un parchemin plié n''importe comment attaché à la patte. Kim détacha le papier lentement savant que ce n'état pas une bonne nouvelle. Dépliant le mot, elle découvrit l'écriture de Danaé, avec son doigt elle suivit les contours des mots, elle en déduit qu'il avait du être très énervé quand il lui a écrit sa.Le parchemin disait :

    Citation :
    Rendez-vous aux cachots ce soir après les cours, j’ai à te parler.
    Dante.




    Ce "j'ai à te parler" ne voulait rien dire de bon pour la jeune Poufsouffle. Elle allait en prendre plein pour son grade. Dante L. Cadym malgré son apparence un peu trop angélique, étant une personne assez violente, qui s'énervait très vite. Rien que de penser à ce qui allait se passer, elle était vraiment énervé et curieuse.

    Kim arriva en retard au rendez-vous donné par Dante. Elle n'avait pas voulu venir trop en avance donc elle était en retard. Mais cela n'avait aucune importance d'être en retard ou en avance car dans les deux cas ce rendez-vous allait tourner mal. Au loin elle entendit une main cogner contre un mur, elle paria que c'était le Serpentard qui impatient avait dû s'énerver. Ne retenant pas son énervement, ses pas se firent plus pressant. Mais à peine, eut-elle le temps de dire quelque chose quand elle le vit qu'il se jetta sur elle furax en la pointant du doigt. Apparemment lui aussi avait entendu parler de cette rumeur.

    Citation :
    « Kim Brown aurait embrassé Dante L. Cadym dans les couloirs un soir où les deux personnes se rendaient dans leurs salles communes. Cela n'aurait pas déplu à Dante L. Cadym qui lui aurait rendu son baiser. ».

    Contrairement à elle, lui le prenait très mal. Ce qui la blessa. Mais elle ne se démonta pas pour autant. Elle n'allait pas laisser Dante la critiquer comme sa sans rien faire. D'un geste rapide, elle posa sa main sur le thorax du Serpentard et le fit reculer en arrière sans retirer sa main. Son regard n'était pas des plus acceuillant.

    Dante L.Cadym ! Que tu veuilles bien le croire ou non je n'ai pas balancé cette rumeur minable, comme tu le dis si bien. Je ne sais pas qui à fait sa, et pour tout avouer je m'en fiche ! Cette rumeur est là ! Tout le monde l'a croit, on n'y peut rien ! Sa ne me fais pas plus plaisir à toi qu'à moi !!

    Sur ces dernières paroles, elle lui montra sa main droite, là où elle s'était tailladé "Dante" rayé. Oui après avoir reçu son mot, toujours aussi énérver elle avait rayé le prénom sur sa main. Et malgré la douleur, malgré le sang, avoir fait sa lui avait enlevé un poids sur le coeur. Ce qui comptait maintenant n'était pas comment le Serpentard allait s'énerver c'était sa réaction face à ce Kim venait de dire d'un ton brutal.
Revenir en haut Aller en bas
Emily Bradsburry
Nombre de chapitres écrits : 756
© avatar, icon, signature : CERISE (avatar et signature)
Date d'inscription : 22/03/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Foutue rumeur [PV Kim]   Dim 2 Mai - 15:05
    _Kim Dante L.Cadym ! Que tu veuilles bien le croire ou non je n'ai pas balancé cette rumeur minable, comme tu le dis si bien. Je ne sais pas qui à fait sa, et pour tout avouer je m'en fiche ! Cette rumeur est là ! Tout le monde l'a croit, on n'y peut rien ! Sa ne me fais pas plus plaisir à toi qu'à moi !!

    Il émit un ricanement impulsif, tant elle était pitoyable. Le garçon respirait rapidement, tentant de calmer ce qui le faisait serrer les poings. Levant les yeux au ciel, Dante abaissa sa main. Puis il en sentit une sur son torse. D’un geste vif et brusque du bas vers le haut, son avant-bras claqua violemment celui de Kim. Son membre fut emporté par le mouvement et se dégagea du torse de Dante. Comment avait-elle pu le toucher ? Comment Kim Brown, élève minable de Poufsouffle avait eu l’audace de se permettre un tel geste ? Il en avait la nausée.
    Lorsqu’elle dévoila sa main hachée, un rictus fendit sa bouche. Il lui lança un regard des plus méprisants.


    _Dante Et alors ? Tu crois que je vais me mettre à pleurer sur ton sort si tu es assez stupide pour te faire du mal à toi-même ? Tu crois que scarifier ta peau va racheter ton erreur ? Tu pourrais sauter de la tour d’astrologie que cela me ferait le même effet. Le fait est que cela ne fait pas que ne pas me faire plaisir, Brown. Cette foutue rumeur me confirme juste à quel point tu es une peste, à quel point tu es incapable d’être maître de tes sentiments.

    Il voulait la frapper. L’envie de faire souffrir Kim comme elle avait pu le faire souffrir lui était tentante. C’était si simple de détruire quelqu’un avec ses poings. Puis l’image de son père apparut dans son esprit. Il devenait comme lui. Dante sentait bien que sa vie dérivait. Il sentait bien que cette carapace l’avait sauvée durant toutes ses années, qu’elle l’avait aussi détruit. Grâce à elle, il était resté en retrait de la vie, avait oublié ce qu’était être normal. Mais à cause d’elle, à cause du masque qu’il avait si longtemps porté, il ne savait plus vivre. Dante était passé d’un extrême à l’autre. De la négation à l’acceptation. Finalement, il devait bien accepter le fait que le sang de son père coulait bien en lui. Qu’à cause de cette hémoglobine pourrie, il allait devenir un être déchu. Une erreur de la nature, un danger ambulant.
    Alors qu’il y avait une semaine à peine il était effrayé par seul le mot « violence », il voulait aujourd’hui s’en servir. Mettre un terme définitif à ce qu’il avait défendu durant sa vie. Foutre en l’air tous les conseils que sa tante avait pu lui offrir calmement et avec une patience presque irréelle. Le Serpentard savait bien à quel point la déception serait grande pour elle, de voir l’enfant qu’elle avait tant protégé prendre le chemin de son père. Ne devenir rien d’autre qu’une épave qui se sert de ses muscles pour réfléchir. Tant pis. Elle ne serait pas la seule personne qu’il décevrait. Kate, tout d’abord, serait assez mécontente du tournant que Dante était entrain de prendre.
    Et encore, il n’avait jamais touché à l’alcool. Le Serpentard n’avait jusqu’alors jamais été tenté par cette chose, mais il ne doutait plus de s’attacher à ce liquide si il lui arrivait de le goûtait. Il se sentait Gabriel de part en part, se sentait violent et épave. Une mort cérébrale qui permet aux muscles de prendre le relais.
    Lorsqu’il posa son regard sur Kim, une vague de dégoût s’empara de lui.


    _Dante Je sais que c’est toi. Que l’idée te soit venue toute seule ou qu’une de tes amies te l’ait soufflé ne m’importe pas puisque le résultat est le même. Tu es minable. Je me demande bien ce qui me retient de…

    Sa mâchoire se serra. Il se mordit le poing pour ne pas l’abattre sur le visage de la fille. Elle faisait mine d’être offusquée, comme pour éloigner les soupçons. Dante était même certain qu’elle s’était lacérée la main uniquement pour se donner une contenance et un alibi devant lui. La main de Dante était marquée de sa dentition. Il n’avait pas mordu jusqu’au sang, ne souhaitant pas faire le même geste qu’elle. La tentation était pourtant grande, car la douleur calmait la haine qui grandissait en lui. Finalement, lui qui n’avait jamais eu de raison de détester les Poufsouffles, il en avait une. Une bonne. Un excellent prétexte grâce auquel il pourrait insulter le premier blaireau qui lui tombera sous la main. Mais la détestation qu’il ressentait alors pour les Poufsouffle grandirait jusqu’atteindre les autres maisons. Il allait haïr tous les élèves qui n’appartiendraient pas à Serpentard, tous ceux qui seraient des parias à ses yeux. La race humaine ne méritait vraiment pas qu’il vive parmi elle. Parce que dans ce foutu monde, elle n’apportait que désolation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Foutue rumeur [PV Kim]   Jeu 20 Mai - 22:19

    _Dante Et alors ? Tu crois que je vais me mettre à pleurer sur ton sort si tu es assez stupide pour te faire du mal à toi-même ? Tu crois que scarifier ta peau va racheter ton erreur ? Tu pourrais sauter de la tour d’astrologie que cela me ferait le même effet. Le fait est que cela ne fait pas que ne pas me faire plaisir, Brown. Cette foutue rumeur me confirme juste à quel point tu es une peste, à quel point tu es incapable d’être maître de tes sentiments.

Kim Brown fut prise d'un violent envie de frapper Dante L. Cadym. Comment pouvait t-elle l'insulter avec autant de mépris ? Comment avait-il pu changer à ce point ?. Jamais elle n'aurait penser abuser de la violence à ce point, mais là l'envie devenait plus forte à tel point qu'elle s'enfonçait les ongles dans la peau. Et soudain ses nerfs lâcha, et elle gifla le Serpentard de toute la forçe dont elle pouvait. Mais consciente de ce qu'elle venait de faire, elle retira sa main, rapidement, et porta ses deux mains à sa bouche, comme pour montrer sa stupeur. Sauf qu'elle ne l'était pas. Elle n'était pas suprise bien au contraire elle était contente de son geste, même si cela va lui valloir beaucoup de souffrance car elle se doutait bien que son camarade allait se venger, mais cela lui était égale.
Se fichant complètement, que le Serpentard la frappe, elle pensa à le chercher. Elle voulait voir réellement le vrai visage de Dante L. Cadym. Rongée par quoi elle pouvait lui faire subire, elle n'entendit presque pas ses paroles. Ce ne furent que des vastes sifflements dans un silence lointain.

_Dante Je sais que c’est toi. Que l’idée te soit venue toute seule ou qu’une de tes amies te l’ait soufflé ne m’importe pas puisque le résultat est le même. Tu es minable. Je me demande bien ce qui me retient de…

Si l'ouïe de Kim était en sommeil, sa vue, elle, était parfaitement réveiller. Elle remarqua que le Serpentard serrait les poings. Il serrait les poings comme pour se retenir de la frapper. Les lèvres de la blondinette se dessinèrent en un large sourire nettement visible. Elle plongea ses yeux dans ceux de Dante et le plaqua une nouvelle fois contre le mur. Essayant cette fois-ci qu'il ne peuve s'échapper et ainsi lui casser le second bras.

| Tu crois vraiment que c'est en m'insultant de la sorte, que cela va arranger quelque chose ? Je vois que tu as l'air agressif, Dante oserait t-il frapper quelqu'un ? J'en Doute. Mais si tu prétend me connaître si bien, rappelle toi dorénavant que si c'était réelement moi qui ais lancer cette rumeur, jamais je n'aurais fait sa !


Puis elle l'embrassa. Et quelques minutes plus tard Kim était très loin de son camarade, elle avait prise ses distances au maximum car d'après ce qu'elle aperçut après son baiser, il ne semblait pas content comment se déroulait les choses. Il affichait une mine sombre mais non d'une tristesse mais plutôt énerver, férocement d'ailleurs. Elle, assise tranquillement par terre, le dos coller contre le mur froid et légerement rocailleux, ne put s'empêcher d'afficher une légère fierté. Plus jamais, non plus jamais, elle esperait, Dante L. Cadym ne la regarderait comme une jeune fille douce, fragile et innoncente. Même si une part d'elle l'était. Elle sentait qu'il n'oserait la taper. Sauf que après ces paroles, elle savait qu'elle venait de trouver les embrouilles, que quoi qu'il allait se passer, cela n'était pas bon signe.

Revenir en haut Aller en bas
Emily Bradsburry
Nombre de chapitres écrits : 756
© avatar, icon, signature : CERISE (avatar et signature)
Date d'inscription : 22/03/2010
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Foutue rumeur [PV Kim]   Ven 21 Mai - 14:50
    Un claquement sec. La tête du garçon pivote violemment, et sa joue rosit suite au coup asséné. L’adrénaline qui faisait pulser son cœur, qui s’insinuait dans chaque parcelle de son corps jouait avec les limites du garçon. Il sentait presque physiquement ce liquide traverser son anatomie de part en part. Les fourmillements dans ses poings et la boule qu’il avait au ventre ne cessaient de lui intimer l’ordre de ne pas se retenir. De lâcher la haine qu’il refermait, qui s’accumulait. De laisser ses poings parler pour lui, et se contenter de regarder Brown crouler sous ses coups. Mais malgré les injonctions de son corps, le Serpentard réussissait tant bien que mal à contenir le courroux qui étendait son empire au fur et à mesure que son regard restait posé sur la Poufsouffle. Plus ses yeux détaillaient son frêle corps, plus ses oreilles subissaient sa voix perçante et insupportable, plus la colère gagnait en puissance. Et puis il fallait au garçon maints efforts pour ne pas exploser.

    Il laissait les insultes de la fille pleuvoir sur lui sans qu’aucun sentiment ne vienne s’ajouter au nombre. La haine trop vive empêchaient au reste de prendre le dessus. Tout ce que pouvait faire Kim n’était qu’une erreur que Dante retenait comme une raison de la frapper sans pitié.

    Puis elle osa.

    Non seulement elle l’avait frappé, mais elle semblait ne pas avoir assouvir sa faim. Concentré à ne pas écouter son corps, Dante ne l’avait presque pas senti le pousser contre un mur tout en bloquant les mains du garçon. Enfermé dans son fort intérieur, il n’avait pas esquissé un seul geste pour se débattre de cette légère étreinte qu’il aurait facilement pu briser. Puis les lèvres de Kim entrèrent en contact avec les siennes. Avant même qu’il ne sépare leur deux corps d’un mouvement de dégoût profond, elle avait filé.
    Une sensation nauséeuse s’empara de lui. Il essuya rageusement ses lèvres souillées d’un vague frottement du poignet, puis posa son regard sur elle. Elle. Arborant un sourire radieux, elle s’était assise un peu plus loin. L’inconsciente n’avait même pas prit la peine de fuir.
    S’autorisant quelques secondes de méditation durant lesquelles Dante se remit de ses émotions, il fit un pas dans la direction de la Poufsouffle ; et l’adrénaline envahit son corps une nouvelle fois. Sa vue sembla se brouiller le temps d’un soupir, et lorsque ses yeux rencontrèrent le regard insolent, presque fier de Brown, il explosa.
    La distance qui les séparait fut parcourue en quelques enjambées. Dante attrapa la fille par le col de sa robe de sorcier. Un impétueux geste, et elle fut soulevée au dessus de lui. Sans compassion pour cette fille qu’il maltraitait, Dante écrasa violemment son corps contre le mur. La pression de ses mains ne lâchait pas.


      _Dante Je devrais te tuer. Te tuer. Maintenant et ici. Je le sens naître en moi, et planter dans mon corps les bases d’un avenir fiévreux. Et tout est de ta faute. Ce démon arrive, je le sens, et tu ne pourras que t’apitoyer sur ton sort une fois que tu auras croisé sa route. La fierté que je lis dans ton regard et le sourire impertinent qui scinde ton visage deviendront un regard terrorisé et une grimace de douleur. Ne restera de toi qu’un fantôme.


    Sa main droite lâcha l’étoffe sauvagement froissée entre ses doigts, puis attrapa le cou de la Poufsouffle. Ses doigts entreprirent leur châtiment, serrant la gorge de la fille de plus en plus fortement. Il sentait son souffle devenir un râle, mais rien ne comptait. Les souffrances qui résonnaient autour de lui ne le touchaient pas, seul le geste qu’il commettait monopolisait son attention.
    Puis un pas. La tension de ses doigts cessa d’être, et il s’écarta promptement d’elle. La personne semblait ne pas les avoir vus, car elle ne fit pas un seul mouvement d’hésitation. La veine qui se situait sur la tempe du garçon pulsait violemment, traduisant de la peur qu’il avait eut. Il pivota vers Kim et la regarda d’un regard d’étonnement, et de dégoût. Puis ses yeux fixèrent ses propres mains, emportées par des tremblements incontrôlables. Il les ferma d’un mouvement sec. Puis pointa un doigt porteur de menaces.


      _Dante Tu n’as eu que ce tu cherchais.




Only one person can sometimes combine two others.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Griffith Harftly
Nombre de chapitres écrits : 2696
Sang : Joyeuse
Supporter de : Anaconda 8D
© avatar, icon, signature : Avatar par Eden Memories; Signature Rom's
Date d'inscription : 28/12/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Foutue rumeur [PV Kim]   Dim 6 Juin - 18:34
-Sujet terminé.-






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Foutue rumeur [PV Kim]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Foutue rumeur [PV Kim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les republicains font circuler une rumeur sur le net...
» Rumeur sur la V6 et oui déjà
» Ségolène est foutue
» Rumeur d'Anaheim
» [Interdit aux -18 ans][Rumeur] Meurtres Horribles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-