+ vous?



 

Partagez | .
 

 Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Mar 9 Fév - 18:40

    Harry avança dans le couloir avec une grande excitation, des parchemins aux aspects de brouillons griffonnés dans une main, un panier rempli de pièces dorées dans l’autre, son sac plein à ras bord sur l'épaule, sa cravate rouge et or trop serrée autour du cou et sa robe de sorcier exceptionnellement chaude -voire brûlante- sur le dos. Il était animé d’une sorte de stress teintée de joie, une angoisse euphorique qui le dérangeait et qui lui plaisait aussi, d'un certain côté. Une sorte de satisfaction due à l'idée de reformer, cette année encore, l'association secrète à succès, la prospère réussite de Poudlard qui avait échoué, rattrapée par l'infâme Ombrage et sa pitoyable Brigade Inquisitoriale ; l'Armée de Dumbledore, dite A.D, le rassemblement de jeunes gens soudés, actifs, motivés et efficaces qui combattaient pour leur liberté, contre les Forces du Mal et pour la victoire du sage directeur de Poudlard... Albus Dumbledore.

    Le trio des inséparables avait décidé de remettre à jour les activités de l'association : Harry, torturé par la mort de Sirius, soucieux devant l'apparition suspecte d'un nouveau club similaire à l'A.D et particulièrement décidé à se débarrasser de Voldemort en aidant et protégeant l’Ecole de Poudlard elle-même ; Hermione, fondatrice officielle de l'A.D qui a immédiatement accepté de suivre Harry dans son envie de reformer l'association ; Ron qui a suivi tout ce petit monde, adulant toujours l'A.D et ayant accompagné ses meilleurs amis dans la fondation du club. Harry avait été très agréablement surpris de cours de revoir tous les anciens membres qui n'avaient pas encore quitté Poudlard, emplis d'une motivation sincère et déterminée. Tous ces élèves épris de liberté, d'envie de vaincre et d'apprendre... Mais le bonus était que grâce au succès interne de l'A.D et au lâche dévoilement de Marietta Edgecombe, difficilement étouffé par Ombrage et ses sbires, l'Armée de Dumbledore évolua et ses membres atteignirent un chiffre bien supérieur à celui de vingt-cinq élèves. Plus d'un informé de l'existence de l'association étaient suffisamment intéressés pour se renseigner sur un quelconque moyen d'en savoir plus et ils vinrent à la Tête de Sanglier, rejoignirent l'A.D en tant que parfaits nouveaux, leur sources personnelles comme causes de venues et leur envie d'apprendre comme principal matériel. Rien ne pouvait rendre Harry plus heureux, il n'avait pas espéré un tel succès lors de la réouverture de l'Armée, il s'attendait justement à ce qu'il y ait des découragés et donc moins de volontaire. Que nenni, eût dit le Chevalier du Catogan, ce fut un formidable succès.

    Tout cela plongeait Harry dans un air enivrant et agréable, très compréhensible d’un côté, car devant le triomphe inespéré de l’A.D, ce club d’entraînement que lui-même dirigeait, quoi de plus normal d’être ravi à l’idée de pouvoir enfin débuter les réunions avec des membres si nombreux et motivés, nouveaux ou non ?
    Cependant, une nouvelle question va se poser : où avaient lieu ces fameuses réunions ? Oh, la réponse ne tardera pas à vous être accordée, chose d’ailleurs déjà faite si vous avez pris le temps d’écouter le discours de Harry à la Tête de Sanglier, mais pour vous mettre sur le bon chemin, dévoilons que la salle de regroupement se trouve au septième étage ; tiens, d’ailleurs, qui voyons-nous avancer dans le couloir, débordé de matériel comme nous l'avons précédemment décrit ? Harry Potter, bien sûr. Dès que celui-ci aperçut une remarquable tapisserie colorée (représentant la défaite de Barnabas le Follet devant les trolls), il se tourna vers un pan de mur beige et commun, rassembla toute sa concentration, ferma les paupières, et dès qu’il les rouvrit, une porte ouvragée était apparue au beau milieu du mur. Le meneur de l’A.D, après un sourire de satisfaction, ouvrit la curieuse porte aux apparitions sur demande.

    Sur Demande, oui, la Salle sur Demande ou la Pièce Va-et-Vient, telles étaient les dénominations principales de ce lieu singulier où l’Armée de Dumbledore avait décidé de s’installer pour donner les « cours » de Défense contre les Forces du Mal menés par Harry. La spacieuse salle était apparue extrêmement bien équipée, exactement selon les caprices du jeune Potter ; de nombreux coussins écarlates s’étaient éparpillés sur un immense et superbe tapis aux calligraphies travaillées ; une grande bibliothèque de bois verni, pleine à ras bord, s’était mise entièrement à disposition (avec même un escabeau d’acier pour les moins grands), pleine d’ouvrages sur la manière de se défendre et de contre-attaquer ses ennemis, un grand faible que Hermione adulait non sans le cacher ; une commode en chêne sur laquelle étaient entreposés un sifflet, des Scrutoscopes, un curieux miroir craquelé et d’autres objets diverses que l’imagination de Harry avait laissé supposer à la Pièce Va-et-Vient trônait au fond de la salle. Un lieu de rassemblement idéal, parfait pour l’A.D, déjà sous cet aspect (à quelques détails près) l’année dernière. Quel joie de revoir la Salle sur Demande comme avant, quelle joie de la réutiliser pour l’Armée...

    Harry posa ses parchemins, son panier et son sac sur la table centrale. Il remonta ses lunettes sur son nez, et, lancé dans une vague contemplation d’un Scrutoscope encore immobile, il attendit bien tranquillement que tous ses condisciples arrivent, son esprit apaisé par l’intense silence de la pièce. Il pourra leur donner les consignes, distribuer les faux Gallions (aux nouveaux), et enfin, commencer son cours, qu’il portera sur un sort qu’il maîtrisait très bien et qu’il considérait indispensable, une introduction réitérée, le sortilège de Désarmement, l’Expelliarmus. Il espérait simplement que Ron et Hermione arrivent les premiers, il aimait mieux quand il était en leur compagnie pour lancer les cours... Sans compter qu’Hermione intervenait souvent et intelligemment pour souhaiter la bienvenue aux membres. Ah ! Quelqu’un entre...!

[Tous les inscrits sont priés de venir, merci ; il n’y a pas d’ordre de venue précis, mais ne vous faites pas attendre ;) Si au pire vous arrivez après que j’aie commencé le cours, faites comme si vous étiez là depuis le début. Aux autres : si voulez participer aux cours mais que vous ne vous êtes pas présenté, veuillez vous inscrire ICI et vous pourrez nous rejoindre pour ce premier cours en tant que membre à part entière, tant que vous ne vous inscrirez pas quand ce premier rassemblement touchera à sa fin. Si c’est le cas, vous pourrez venir à la réunion suivante, il n’y a pas de problème.]


Dernière édition par Harry J. Potter le Jeu 18 Mar - 22:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Mar 9 Fév - 20:24
Hermione était tranquillement à la bibliothèque, rien d'étonnant pour elle, elle y passait la quasi-totalité de son temps libre après les cours et pendant les week end. Cette fois ci elle n'y était pas aller pour lire mais plutôt pour travailler et prendre de l'avance dans ses devoirs ce qu'elle aimait beaucoup, donc pourquoi à la bibliothèque? C'était un endroit particulièrement calme et tranquille et des rangées entières de livres s'étallaient devant elle, un vrai bonheur, ainsi si elle voulait vérifier quelque chose ou simplement chercher des informations complémentaires elle le pouvait sans problème. Ainsi, Hermione préférait de loin travailler à la bibliothèque plutôt qu'à la salle commune de Gryffondor.

Alors qu'elle acheva enfin son devoir d'histoire de la magie après plusieurs relectures et rectification, elle entreprit de ranger ses affaires ainsi que la pile de livres qu'elle avait utilisé et qui traînait sur la table. En effet, elle n'avait pas oublié qu'aujourd'hui avait été programmé le premier cours de l'AD de cette année et puis Hermione était toute exitée à l'idée que la bonne vieille association de défense se reforme et puis elle souhaitait arriver en avance pour aider Harry à préparer et acceuillir les nombreux élèves qui viendraient. Hermione quitta donc la bibliothèque, direction maintenant le 4ème étage et la salle sur demande. Elle lui avait manqué celle là, les cours aussi et puis Harry était un si bon professeur! A l'époque l'AD avait été crée pour permettre aux élèves qui le souhaitent d'apprendre à se défendre en pratique, chose qu'Ombrage leur ancien professeur de défense contre les forces du mal interdisait sous ordre du ministère de la magie. Mais avec le retour de Voldemort il était necessaire de reformer l'AD également cette année, la résistance à Poudlard était bien présente..

Hermione avança donc d'un air jovial dans le couloir du 4ème étage qui était en ce moment même désert jusqu'à attendre le mur du font qui cachait la très célèbre salle sur demande. Il suffisait de passer trois fois devant le mur en question en pensait très fort à ce que l'on souhaite. Hermione s'exécuta, concentrée, en regardant droit devant elle puis s'immobilisa. La porte de la salle sur demande apparue donc devant elle qu'elle poussa ensuite pour entrer dans la pièce. Ses lèvres affichèrent un grand sourire quand elle vit Harry au centre de la salle avec le matériel necessaire au bon déroulement du cours. Elle s'avança vers lui, scutant chaque coin, chaque mur, chaque objet ravie. Il avait pensé à tout, ttout était prêt, il ne manquait plus que les élèves à présent.

"Harry! Cette salle..les réunions de l'AD..m'ont tellement manqué! Alors quel sera le thème de cette séance?"

Comme par réflexe, Hermione s'avança vers la bibliothèque au font de la salle pour regarder les titres des ouvrages présents. Il y en avait beaucoup, beaucoup dont elle ignorait l'existance, beaucoup qu'elle n'avait pas lu et qui n'étaient même pas dans la grnde bibliothèque de Poudlard. D'un regard émerveillé, elle observa ses nombreux livres rangés sur plusieurs étagaires. Elle en prit un au hasard parmis ceux qu'elle n'avait pas lu, puis un autre pour les mettre de côté et les emmener dans la salle commune de Gryffondor pour les lire tranquillement avant de s'endormir. Elle appercue le scutoscope et y jeta un petit coup d'oeil puis observa étrangement les immenses armures dans l'autre coin de la pièce spacieuse avant de revenir vers Harry et s'assoir sur un coussin posant les livres près d'elle et en regardant les faux gallions déposés dans le panier. C'était très ingénieux ces petites pièces pour connaitre le jour exact et l'heure de la prochaine réunion. D'ailleurs elle avait encore le sien. Elle releva une mèche de cheveux qui tombait sur son visage et avait les yeux rivées sur la porte d'entrée espérant que l'attente ne serait pas trop longue car c'était d'un ennui mortel. Elle espérait également que Ron arriverait bientôt même si la ponctualité n'était pas son point fort, ils étaient quand même les trois fondateurs principaux de cette association, ils se devaient d'organiser et de tout faire pour que les réunions se déroulent au mieux. Hermione atendait donc, un léger sourire aux lèvres faisant tourner machinalement sa baguette magique dans ses mains. Elle avait hâte que les élèves arrivent et que la séance commence!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Mar 9 Fév - 22:09
Diana était heureuse aujourd'hui elle se rendait au premeier rassemblement de la AD plus communément appelé armée de Dumbledor. Cette "armée" avait été crée lorsque Diana était en 4ème année elle avait entendue parlé que le , but de cette armée qu'avait crée que Harry Potter oui le grand Harry Potter était qu'il leur apprennent à ce défendre et oui leur nouveau professeur avait été Dolores Ombrage secrétaire au ministère une vraie Harpie. Ces punition était terrible et douloureuse, Diana en gardait un souvenir cuisant sur la paume de sa main ou cette horrible harpie lui avait fait écrire: Ne pas croire au mensonge. Non mais était ce la faute de Diana si Voldemort était de retour NON! mais cette vieille harpie était tellement campé sur les propos de ce "si courageux" Cornelus Fudge qu'elle avait immédiatement mit en retenue Diana et depuis cette Dolores Ombrage Diana en avait un mauvais souvenir mais maintenant ce n'était pas mieux car il avait ROGUE. Oui Severus Rogue comme professeur de DCFM il était vraiment injuste et horrible mais bon au moins on apprenait avec lui. La AD avait apparemment été recrée au cas ou une guerre éclaterai et Diana c'était empressé de s'inscrire car avec Rogue il ne risquai certainement pas d'apprendre mieux. De nature Diana était doué en magie mais dans se groupe Diana était certaine qu'elle se plairait plus là que chez les cour de rogue. C'était donc en sautillant que Diana ce rendit au rassemblement se tenant dans cette salle secrète la salle sur demande qui n'apparaissait que si vous en avez réellement besoin. Diana traversa les couloir de l'école puis finis par arrivé devant le mur la porte se forma puis elle entra la salle était encore vide seul Harry était là avec hermione. Diana entra et les salua d'un grand sourire:
- Salut Harry, salut hermione je m'appelle Diana je vient pour la première fois... on va faire quoi aujourd'hui?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Mer 10 Fév - 1:12
Rude journée pour la Poufsouffle. Une matinée qui avait commencé dès huit heures sans même qu'elle n'ait le temps de prendre son petit-déjeuner. La veille, elle n'avait pas pu se coucher avant deux ou trois heures du matin. La jeune fille s'était entraînée sans relâche dans la salle sur demande dans l'unique but d'être “opérationnelle” le lendemain lors du rassemblement de l'A.D. Elle avait parfaitement conscience du sérieux de cette organisation mais elle ne pouvait s'empêcher d'avoir un genre de trac en pensant au futur rassemblement. Elle n'avait qu'une peur, ne pas être à la hauteur. Ils avaient besoin d'éléments forts pour battre le Seigneur des Ténèbres et elle ne voulait pas être un poids pour tous ces gens prêt à mourir pour leur cause. Peu importe le nombre d'heures, les blessures, la baisse de moral, elle s'entraînait sans relâche depuis son inscription pour être au mieux de sa forme et de sa magie le Jour J. Sa connaissance en magie noire pourrait aussi aider les membres de l'A.D, comme quoi, les cours à Durmstrang n'étaient pas tout à fait inutiles pour elle. Aisling songea qu'il faudrait qu'elle en touche deux mots à Harry en arrivant.

La Pousouffle arpentait les couloirs de Poudlard qui se vidaient peu à peu, les cours étant tous terminés. Les élèves s'empressaient d'aller dans leurs maisons respectives pour se détendre, faire leurs devoirs ou tout simplement s'asseoir et fixer le feu de la cheminée en ne pensant plus à rien. Les flambeaux projetaient une lumière vacillante et plutôt inquiétante sur les murs de pierres froides. Malgré cela, l'endroit restait toujours plus accueillant que sa précédente école. Ici au moins il régnait une châleur presque douceâtre qui enveloppait les élèves qui marchaient plus ou moins tranquillement. La jeune fille était en avance pour la réunion de l'A.D et elle avait tout son temps. Elle allait donc d'un pas serein se remémorant chaque sort qu'elle avait travaillé, chacun pouvant servir lors du rassemblement mais aussi en cas d'attaque ou de duel. Elle aurait bien aimé pouvoir se mesurer à Harry lors d'un duel d'ailleurs.

Harry ... Elle n'avait jamais vraiment réussi à cerner ce qu'elle éprouvait envers ce garçon. Elle ne le haïssait pas vraiment mais il subsistait tout de même une certaine animosité. Par le passé, la Poufsouffle avait mis en doute la crédibilité du jeune homme alors qu'il clamait le retour de Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Maintenant que ce fait s'était avéré juste, la jeune fille assumait totalement son erreur mais pourtant, un doute troublant restait au plus profond d'elle. Aisling avait énormément de mal à accorder un quelconque crédit aux paroles d'Harry. C'était assez embêtant étant donné la situation dans laquelle elle se trouvait. La noir et or se devait de conserver de bon rapport avec le Gryffondor pour éviter d'alourdir l'atmosphère lors des réunions de l'A.D. Le Gryffon n'avait pourtant pas l'air mauvais, plutôt honnête même mais cela n'empêchait pas la jeune fille de se sentir mal à l'aise envers lui, dans le sens où il pouvait l'agacer au plus haut point voir lui donner des envies de meurtres comme il pouvait aussi lui être sympathique, peut-être même lui donner envie de mieux la connaître.

Aisling en était là de ses tergiversations quand le mur de la salle sur demande s'offrit à elle. Se remémorant les instructions qu'on lui avait donné. Elle marcha de long en large le long du mur se sentant parfaitement ridicule. Au bout du troisième passage, le mur resta obstinément vide et la Poufsouffle commença à croire qu'on s'était moqué d'elle. Elle sentit monter en elle une colère certaine. S'il y avait bien une chose que la russe détestait, c'était bien qu'on se fiche d'elle et la, tout semblait porter à croire que c'était le cas. Elle décida tout de même d'accorder une dernière chance aux membres de l'A.D. Se concentrant au maximum sur son but, la salle sur demande sous la forme adéquate pour une réunion de l'Armée de Dumbledore, elle passa trois fois devant le mur. Une lourde porte en bois à double battant se dessina alors sur les briques pavant le mur. Aisling poussa le panneau, quelque peu étonnée de cette soudaine apparition. Elle ne devait pas être assez concentrée la première fois, ce qui expliquait son échec à faire apparaître la porte. Trois personnes étaient déjà présentes. Diana, une jeune fille de sa maison avec laquelle elle avait déjà eu l'occasion de discuter, Harry, bien entendu et Hermione, une des meilleures amies d'Harry. Ils étaient d'ailleurs toujours fourrés ensemble, avec Ron aussi qui, visiblement, n'était pas encore arrivé. Des trois, elle était le plus proche du rouquin qui la faisait souvent rire et avec lequel elle aimait bien passer du temps en dehors des cours.


- Bonsoir, Diana, Hermione, Harry.

Le ton était très formel, les prénoms scandés, chaque mot était haché et malgré tous ses efforts pour la dissimuler, son animosité était palpable. Peu importait ses sentiments de toute façon. Ils étaient tous ici rassemblés pour une cause, les différents devaient être mis de côté. Malheureusement, Aisling savait qu'elle allait avoir du mal à se plier aux ordres d'Harry. Léger problème d'orgueil et puis d'amour propre aussi. Elle n'avait cependant pas le choix. La Poufsouffle se devait d'attendre la suite des événements avant de juger quoique ce soit et qui que ce soit. Déposant son sac à même le sol, Aisling s'appuya contre un mur, attendant que quelque chose se passe, peu importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Dim 28 Fév - 17:00
    Lorsque Harry vit que la première personne venant d’ouvrir la porte ouvragée de la salle n’était autre qu’Hermione, il avait senti tout de suite son esprit s’alléger. Comme dit, Hermione était une aide considérable devant les membres de l’A.D., que ce soit dans ses interventions ou ses pensées toujours justes et bien trouvées. Quoi de plus logique que Harry, maladroit devant le public comme nous le connaissons, aimait bien l’avoir à ses côtés dès que les réunions débutaient ? Cependant, Harry éprouva une sorte de déception lorsqu’elle referma la porte en signant une arrivée solitaire.
    Ron, même s’il ne se joignait à la conversation que rarement, le faisait avec une fougue honorable en cas d’injustice ou avec un charisme apprécié dans la plupart des autres situations. Mais, souvent, son aura proche suffisait à apaiser Harry s’il sentait le trac prendre le dessus avant les discours. Il savait que son meilleur ami était la recrue dont il avait le plus besoin dans l’A.D., en égalité avec Hermione peut-être, et le fait que celle-ci soit rentrée sans Ron fut porté responsable d’un petit pincement au cœur du jeune Potter. Il savait qu’il viendrait, mais craignait qu’il n’arrivât qu’après le début du cours.

    Harry déchiffrait dans le regard d’Hermione la brillante lueur du ravissement ; le retour de l’A.D., comme celui de la plupart des inscrits, avait provoqué une grande joie dans le cœur de son amie et sans doute la vue de la Salle sur Demande (ou plutôt de la bibliothèque) lui procurait une gaieté encore plus abondante. D’un grand sourire, elle le salua :

    -Harry ! Cette salle... Les réunions de l'AD... M'ont tellement manquées ! Alors, quel sera le thème de cette séance ?

    Harry sourit à son tour et lui répondit de suite, d’une amusante voix faussement intellectuelle.

    -Eh bien, très chère Miss Granger, il serait judicieux que nous recommencions à porter l’introduction du cours par la distribution de tes remarquables faux Gallions, de quelques explications supplémentaires quant au déroulement de nos réunions et -il laissa là sa grotesque voix de mauvais savant- je pense que nous pourrions refaire un cours de départ sur l’Expelliarmus. Ah, aussi, Hermione, ajouta-t-il d’une voix un peu plus basse, j’espère que tu m’aideras un peu pour les gros discours.

    Son amie le gratifia d’un malicieux clin d’œil avant de se diriger vers les étagères pleines à craquer de livres où elle caressa du regard les reliures de quelques-uns d’eux. Après une brève réflexion, elle en retira deux puis s’assit sur un coussin, non loin de Harry, où elle entama sa lecture.

    À peine quelques minutes plus tard, la porte de la Pièce Va-et-Vient s’ouvrit à nouveau. Harry sut dès que le visage de l’arrivant lui apparut que c’était une nouvelle, jeune demoiselle de Poufsouffle ne dépassant pas la cinquième année, aux cheveux châtains et aux yeux surchargés de maquillage. Le meneur de l’A.D. eut alors une désagréable certitude : il ignorait encore son nom, chose peu respectable venant d’un leader digne de ce nom. Fort heureusement, la nouvelle n’hésita pas à les saluer et à se présenter.

    -Salut Harry, salut Hermione, je m'appelle Diana, je viens pour la première fois... on va faire quoi aujourd'hui ?

    -Salut Diana, répondit Harry, soulagé. Pour commencer, on va faire les présentations de chacun puis je réglerai quelques problèmes administratifs avant de commencer notre cours.

    Son interlocutrice acquiesça avec un sourire puis s’assit sur l’un des coussins, attendant tout comme Hermione que la totalité des membres fassent leur venue.

    Le prochain ne tarda pas à pousser le battant de la porte ; mais, cette fois, Harry se souvint parfaitement de l’identité du membre.
    Aisling Volk, Poufsouffle, sixième année, originaire de Russie et ayant débuté ses études magiques à Durmstrang. Un tel revirement de mémoire de la part de Harry était dû au fait que Aisling et lui s’étaient déjà affrontés lors d’une bataille sans quartier dans la salle des Trophée, où chacun avait son propre camp à ses côtés. Aisling ne devait pas beaucoup aimer Harry et celui-ci avait été plus qu’éberlué en la reconnaissant dans les prétendants au poste de membres de l’Armée. En vérité, elle souhaitait apporter autant qu’obtenir en rejoignant l’organisation, et voulait à tout prix abattre le terrible Voldemort en commençant par acquérir l’expérience d’un des rares personnes l’ayant déjà combattu plus d’une fois en sortant toujours vivant du duel. Harry ne pouvait lui refuser une place au sein de l’A.D., ses intentions étaient louables et son sérieux respectable ; mais la rivalité était palpable, tout comme l’animosité éprouvée... Harry prit donc une décision simple : mettre tout moyen d’entraîner une dispute de côté et rester neutre et réfléchi. Cependant, le Gryffondor avait une petite espérance emplie de curiosité : réussir à la jauger, voire l’affronter à nouveau en combat singulier... Aisling Volk devait en valoir le coup et Harry espérait une tacite réconciliation qui aurait probablement lieu au fur et à mesure des réunions.
    La Poufsouffle les salua d’une manière la plus neutre possible, hachant les noms en contenant difficilement tout ton dédaigneux au fond d’elle.

    -Bonsoir, Diana, Hermione, Harry.

    Tout aussi impassible, Harry lui rendit la salutation.

    -Bonsoir.

    Aisling s’adossa contre le mur, sac à terre, Harry se plongea dans l’intense contemplation d’un faux Gallion relisant, Hermione continua à lire, Diana attendit.

    Vivement que les suivants arrivent...!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Dim 28 Fév - 20:29
Divination. Métamorphoses. Potions. Pose manger. Sortilèges. Re potions. Soins aux Créatures Magiques. La journée avait été assez épuisante pour la jeune Poufsouffle; elle se mit tout de même au travail. Une jolie pile de devoirs l'attendait sur une table de la Salle Commune. Au programme: Sortilèges, Métamorphoses, Potions... Rien de bien interssant, à part les Sortilèges, sa matière préférée. Deux heures et quelques morceaux dechocolat plus tard, elle avait tout finit. Elle avait même pris un peu d'avance. Et e était fatiguée. Elle se traina d'un pas lourd jusqu'à son fauteuil préféré, celui dans le coin, tout près de la cheminée. Elle se laissa tomber dessus, et ferma les yeux. Le ronronement d'un chat sur le canapé à côté... Le léger crépitement du feu... tout cela avait un effet soporifique. Elle était sur le point de s'endormir. Puis deux jeunes filles sortirent et la tirèrent de son presque sommeil: elle grommela iterieurement, mais lorsqu'elle saisit le mot "Salle sur Demande" dans leur conversation, elle bondi sur ses pieds.
l'A.D.
Elle avait oublié.
L'Armée Dumbledore, l'association des sorciers voulant apprendre la Défense Contre Les Forces Du Mal.
Elle courut jusqu'au Dortoir des filles pour y prendre sa baguette, bois de chêne et crins de licorne, 27.3 centimètres, puis sortit de la Salle Commune au pas de course. Elle fila jusqu'au 4e étage, là ou se trouvait la Salle sur Demande, en bousculant au passage quelques première année qui n'avaient pas eu le reflexe de l'éviter.
Quelques personnes étaient déjà arrivées, mais elle était loin d'être la dernière. Elle poussa un discret soupir de soulagement.
Elle entendit Elvan Crewder, de 7e année à Gryffondor, demander le programme de la séance. Curieuse elle aussi, elle attendit patiament que Harry réponde au jeunne homme.


Dernière édition par Alicya Ondiani le Mer 10 Mar - 9:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Jeu 4 Mar - 15:33
Ce jour-là, en sortant de son cours de Métamorphoses, Elvan se souvint qu'il devait se rendre à la première réunion de l'A.D. de l'année. C'était une association, nommée l'Armée de Dumbledore, qui avait pour but d'entraîner les élèves aux Défenses Contre les Forces du Mal et de faire tomber Lord Voldemort, le mage noir dont la puissance ne cessait d'augmenter. Elle existait déja l'année précédente, mais Harry Potter avait décidé de la reformer. Et cela avait été un succès fou. De nombreux élèves s'étaient joints à l'A.D., quel qu'eut été leur âge. Elvan lui-même avait rejoint le groupe cette année-là.

En soi, il n'avait pas besoin de leçon de magie : il était en septième année, donc suffisamment expérimenté, et son habileté avec une baguette magique lui avait forgé une réputation auprès des Serpentards, la maison rivale des Gryffondors, auquel il appartenait. Mais Elvan s'était rendu compte qu'il devait choisir un camp, qu'il ne devait pas rester spectateur au conflit qui opposait les Forces du Mal à Harry Potter et ceux qui le soutenaient. C'est pourquoi le jeune homme avait choisi le camp de l'Elu, celui qu'il pensait être la juste cause. De plus, il avait déja eu affaire à trois reprises aux Mangemorts, partisans du Seigneur des Ténèbres. Elvan avait donc choisi la lutte contre le mage noir.

Les réunions de l'Armée de Dumbledore se déroulaient dans la célèbre et mystérieuse Salle sur Demande, appelée aussi la Pièce Va-Et-Vient, qui se trouvait au septième étage. Elle consistait à apparaitre lorsque l'on avait réellement besoin de quelque chose, et à l'intérieur s'y trouvait tout ce que nécéssitait notre envie. Par exemple, si l'on avait envie de cacher un objet, la pièce prenait la forme d'un véritable capharnaüm, où tout le monde pouvait mettre ce qu'il voulait. Mais par contre, la Salle sur Demande n'apparaissait pas n'importe quand, il fallait respecter un protocole. La personne qui voulait l'ouvrir devait penser très fort à ce qu'elle voulait, tout en passant trois fois devant le mur où la porte devait se matérialiser. Alors, la salle se montrait.

Tout en montant au septième étage, le jeune homme se demanda comment allait se dérouler la réunion. N'ayant jamais été convié auparavant, il n'écartait aucune éventualité, de la simple discussion à l'entrainement redoutable, de la simple théorie à la pratique physique. Soudain, ses pensées furent interrompues par un fracas métallique qui venait de l'autre bout du couloir. "Peeves, songea Elvan". Le jeune homme n'avait pas envie de faire un détour pour monter à la Salle sur Demande. Aussi, il avança vers l'esprit frappeur, trop occupé à répandre des morceaux d'armure de toutes parts pour l'apercevoir, et s'exclama :

- Reparo !

Les armures ayant retrouvé leur forme normale, il décida de s'amuser en leur donnant la vie, afin qu'elles attaquent Peeves :

- Oppugno !

Obéissant à l'ordre que leur avait donné le jeune homme, les armures se dirigèrent vers l'esprit frappeur, tout en brandissant leurs armes. Celui-ci s'enfuit alors sans demander son reste, et Elvan annula le sortilège, afin que toutes les armures retournent à leur place. Il continua alors son chemin, et atteint la Salle sur Demande. La porte lui apparut et il fit son entrée.

Plusieurs personnes étaient présentes dans la salle : Harry Potter, le chef de l'A.D et son fondateur, Hermione Granger, meilleure ami de ce dernier, qui l'avait aidé à créer l'assiociation, et trois filles de Poufsouffle qu'Elvan ne connaissait pas. Il salua tout de même l'ensemble des élèves présents, et demanda à Harry ce qu'ils allaient faire lors de cette réunion :

- Bonjour à tous. Je m'appelle Elvan Crewder, j'ai rejoint l'AD cette année. Dis-moi Harry, étant donné que je suis nouveau, pourrais-tu m'expliquer quel est le programme d'aujourd'hui ? Merci !

Tout en attendant la réponse d'Harry, Elvan se mit à contempler la salle. Tous les objets nécessaires à la théorie et à la pratique étaient présents, des grandes bibliothèques aux objets mouvants représentant une cible pour s'entrainer. Quel que soit le programme, la réunion promettait d'être passionnante ...
Revenir en haut Aller en bas
Griffith Harftly
Nombre de chapitres écrits : 2696
Sang : Joyeuse
Supporter de : Anaconda 8D
© avatar, icon, signature : Avatar par Eden Memories; Signature Rom's
Date d'inscription : 28/12/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Dim 14 Mar - 14:09
Griffith rentrait d'une journée chargée en cours. Épuisé, il projetait de se rendre dans la grande salle pour s'y goinfrer y goûter. Arrivant là bas, il fut atteint d'une réelle illumination. Le souvenir de l'AD s'était insinué en lui, en lui rendant toute sa bonne humeur et toutes les forces que cette journée épuisante lui avait ôtées. Il fallut peu de choses pour qu'il ne crie un "LA RÉUNION DE l'AD" en pleine grande salle mais il sut à temps se retenir, bénissant n'importe quel Dieu de l'avoir fait se taire. Griffith attrapa deux parts de gâteau au chocolat qu'il mangea tout en se rendant au bon étage. Il croisa plusieurs personnes qui s'étonnèrent de ne pas être directement rentré dans sa salle commune après les cours, chose qu'il avait l'habitude de faire. Il prétexta un rendez-vous avec une fille tout en s'excusant intellectuellement auprès d'Anaconda. Cela fit rire ses interlocuteurs, et il les quittait en levant les yeux au ciel. Il avait une réputation de celui qui se tape tout ce qui bouge, et cela l'exaspérait. Tant pis, il ferait avec.

Arrivant devant le mur de la salle sur demande, Griffith toussota. Il n'avait jamais essayé d'y entrer, et passer trois fois devant un mur lui paraissait étrangement grotesque. Mais si cela était nécessaire pour qu'il puisse s'entraîner aux duels et combattre contre le Seigneur des ténèbres, il pouvait bien imiter une poule devant cinq cents personnes qu'il s'en fichait. Aussi entama-t'il les allers et retours devant ce mur de pierre qui semblait inéchangeable. Le garçon prit soin de se concentrer et de penser à une pièce permettant d'accueillir les membres de l'AD. Et lors de son troisième passage, une immense porte de bois apparut sur le mur. Cela le surprit, et il fit un bond en arrière devant une telle apparition. Il devrait s'y habituer! Puis le garçon poussa une des deux portes de bois, pénétrant dans la pièce. Il se trouva devant Harry, Hermione, Diana (mais elle le suivait ou quoi elle?), Aisling et trois autres élèves qu'il ne connaissait pas, ou que de vue.
Un grand sourire aux lèvres, Griffith se présenta devant Harry et Hermione après avoir fait un mouvement de la tête aux trois personnes qu'il ne connaissait pas. Il s'approcha du garçon.

-Salut Harry, salut Hermione! Je suis Griffith, un nouveau. Bien content d'être parmis vous!

Puis il alla voir Diana, lui fit un sourire et s'approcha d'Aisling. Il n'avait jamais été mis au courant que la jeune fille comptait s'inscrire à l'AD. Il fallait dire qu'il ne l'avait pas non plus mise au courant. Une fois devant elle, la dominant d'une demi-tête, le Poufsouffle l'embrassa sur la joue, heureux de la retrouver dans ce cadre.

-Aislingounette! Quelle bonne surprise de te retrouver ici! Je vais tellement t'en faire baver que tu décidera de quitter l'AD!

Lui-même ne croyait qu'à moitié ce qu'il disait. Il n'avait pas un niveau extraordinaire en magie. D'ailleurs quand il pouvait ne pas s'en servir, il évitait au maximum d'user de sa baguette. Car même après cinq années à Poudlard, Griffith n'avait pas trouvé de définition à ce pouvoir, et il répugnait à s'en servir. C'était donc un grand progrès pour lui que de s'être inscrit dans cette armée, car il savait bien que les rassemblements ne tourneraient qu'autour de cette si mystérieuse magie. Griffith était aussi apeuré de devoir passer plusieurs heures dans un endroit fermé et remplit de magie. Mais il avait hâte de vraiment utiliser sa baguette pour faire quelque chose d'intéressant. Il s'appuya sur le mur juste à côté de son amie après avoir posé son sac au sol.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Mer 17 Mar - 15:12
  • Jade avait peur d'être en retard pour le premier rassemblement de l'A.D. Elle avait grand besoin de se perfectionner même si ses notes n'étaient que bonnes. La jeune femme ouvrit sa malle et se vêtit de son uniforme. Elle gagna la grande salle commune et fut encore retardée à cause d'une longue discussion avec l'une de ses semblables. Elle s'excusa et salua son interlocutrice pour rejoindre la salle sur demande.


  • Lorsqu'elle entra, il y avait déjà plusieurs personnes présentes. Elle reconnut Hermionne et Harry mais pas les cinq autres personnes. Elle posa son sac au sol, s'assura que sa baguette était bien rangée dans sa manche et prit l'iniative de se présenter.


  • - Bonjour tout le monde. Je suis Jade Alligton. Je ne suis pas en retard au moins?


  • Le jeune femme jeta un regard sur tout le monde, et qu'elle ne fut pas sa deception lorsqu'elle constata qu'il n'y avait pas d'autres serpentard. Peut-être qu'ils allaient arrivés. A moins-ce qu'elle ne soit pas comme tous ceux de sa maison, qu'elle ne soit pas du côté de Voldemort comme tout le monde. Mais si elle avait éé placée chez les serpy, c'était peut-être qu'au fond d'elle même someillait une part de cruauté et que le Choixpeau l'avait repérée. Quelle horreur !


  • Elle prit place au milieu du groupe, quelque peu gênée. Il n'y avait que des Gryffondors et des Poufsouffles. Qu'allait-elle faire maintenant qu'elle s'était inscrite? Oh ! et puis après tout, elle avait toujours voulu brisé ces barrières entre les maisons, autant s'y mettre en se battant pour Dumbledore.
    Elle prit appui contre une table, et se tut, attendant que quelqu'un parle en premier. Elle se demandait ce qu'ils allaient faire en ce jour, s'ils allaient apprendre un sort ou en revoir un. Peut-être un sort d'attaque au lieu d'un sort de défense. A vrai dire, si elle aimait les cours de sorts et enchantement, ce n'était pas la matière où elle excellait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Mer 17 Mar - 18:24
  • Emma avait comme d'habitude eut du mal à se réveiller. Son lit lui procurait tout le réconfort dont elle avait besoin, les draps l'enveloppaient de manière rassurante et le matelas la protégeait du monde extérieur. Sauf qu'il fallait aller en cours.
    Comme d'habitude, Emma assista aux cours puis elle se rendit à la salle sur demande. Il devait déjà y avoir foule, et Harry avait sûrement dû commencer les leçons. La jeune fille se demandait ce qu'ils apprenaient déjà et s'en voulait d'avoir probablement rater le début.


  • La jeune serdaigle pénétra dans la salle sur demande, mais contrairement à ce qu'elle pensait il n'y avait pas énormément de monde. Visiblement que des Gryffondors et des Poufsouffle, ainsi qu'une Serpentard, d'après le sigle de leurs robes de sorciers. Emma était donc l'unique représentante de sa maison, pour le moment.
    Harry lui lança un regard interrogateur, comme s'il attendait quelque chose. Ne sachant que lui donner pour répondre à ses attentes, Emma se contenta d'excuser son retard. Puis elle comprit qu'elle ne s'était même pas présentée.


  • - Emma Blood. Qu'allons-nous étudier ? réctifia-t-elle.


  • Et sans réellement attendre de réponse, elle leur tourna le dos pour aller s'adosser contre un mur à l'opposer du groupe, se demandant si d'autres personnes allaient venir, et si oui, combien? Il n'y avait pas de bruit, seulement des murmures issus de conversations privées. Comme si ce n'était pas une réunion pour apprendre à se défendre mais une veillée mortuaire ou quelque chose dans le genre.
    Il y avait quelques armures alignées dans le fond, mais la salle n'était pas vraiment remplie d'objets en tous genres. C'était relativement désert comme endroit. Quand est-ce que les leçons allaient commencer? Elle soupira silencieusement. Après tout, ils étaient une toute petite dizaine, pourquoi ne pas se lancer dans le cours...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Mar 23 Mar - 21:52
    Toute la journée, Arès l'avait passé sur les bancs des classes. C'était ce qu'on appelle un journée de fou. Après la confection d'un antidote complexe en potion, deux heures de Métamorphose avec McGonagall, une heure de Défense contre les forces du Mal avec Rogue et sa presque agression par une animal en Soin aux Créatures Magiques, le jeune Poufsouffle était épuisé. Il était rentrée à la salle commune se reposer une heure, puis avait troqué son uniforme contre un simple jean et un tee shirt à l'effigie de sa maison. Il avait prit la direction du septième étage, en direction de la Salle sur Demande.

    Il connaissait cette salle, pour y avoir été souvent les années précédentes. Il l'avit utilisé pour s'y cacher seul ou entre amis, pour y prendre quelque chose, mais jamais pour étudier. La plupart du temps, la décoration se changeait au gré de ses envies. Aujourd'hui, elle était très vaste, avec des étagères remplies de livres de sorts ou de Détecteurs de magie noire, d'armures cabossées, de mannequins et le sol était presque entièrement tapissé de coussins écarlate. Il y avait quelques personnes déjà présentes, dont Harry Potter, l'organisateur de l'Armée de Dumbledore. Arès se dirigea vers eux, avec un grand sourire sur le visage.


      « Salut! Moi c'est Arès. Ça va? »

    Il ne jugeait pas nécessaire d'en faire des tonnes pour se présenter. Son prénom suffirait, ils lui demanderaient son âge plus tard. Curieux, le jeune Poufsouffle partit à l'aventure dan la salle et en fit le tour, flânant parmi les rayons de livres et les objets étranges qui fumaient, sifflotaient ou brillaient d'un coup. Il revint vers le groupe de jeunes et regarda Potter.

      « Alors, une idée de ce qu'on va étudier? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Mar 23 Mar - 22:07
Aaaaah.... Atchoum!


Voila ce qu'on entendait depuis une bonne heure dans le dortoir des Poufsouffles, venant du lit d'un setpième année, nommé Stephen Lewis. Effectivement, ce n'était peut-être pas une bonne idée de s'endormir dehors, il y a deux jours. Une longue histoire, mais tout démarra d'une dispute, et le jeune Poufsouffle avait été contraint de dormir dehors. Il n'en pouvait plus, tellement il était enrhumé qu'il en pleurait même. Il avait lancé un sortilège chauffant, pour guérir plus vite, accompagné d'une tisane faite à la fa4on moldue. Les meilleures! Décidé de commencer son premier "cours" à l'armée de Dumbeldore, il se leva péniblement, et se dirigea dans les escaliers. Il décida de n'en parler à personne, d'ailleurs, il ne savait pas qui serait présent à cette réunion, à part le fait qu'elle serait présidée par Harry Potter, oui le fameux survivant.

Commençant par descendre en longeant les escaliers, jusqu'à arriver à l'infirmerie, il toqua et une vois de femme répondit qu'il pouvait entrer. Personne sur les lits. Pour une fois, aucune bagarre, ni accident au Quidditch ou à une autre leçon. Miracle. Il entra, la porte grinçait légèrement, et la, il demanda un médicament contre un rhume aigu. L'infirimère fouilla au fond d'une boîte, et au bout de trente secondes environ, sortit une potion. Elle lui expliqua qu'il faisait presque disparaître les effets durant 5 heures, mais qu'ils revenaient après. Un médicament puissant, à ne pas utiliser tous les jours. Mais c'était un événement spécial, alors le jeune Poufsouffle en prit une cuillère à soupe, et se sentit presque immédiatement en meilleur forme. Il laissa échapper un dernier éternuement, suivit d'un picotement au niveau du nez. Puis plus rien. Il remercia grandement l'infirmière, toujours aussi efficace.

Arrivant à l'angle d'un couloir, il voulait trouver la salle, et celle-ci lui apparut devant lui, non loin. Il toqua, entra, et vit alors tout un petit groupe d'élèves. Le cours n'avait commencé, ouf! Il salua brièvement ses camarades, avant de se retourner vers Harry et Hermione.


Hey S'lut! Ouais j'suis nouveau... Mais j'espère que j'vais apprendre quelques trucs pour me défendre... Ah oui bravo pour avoir créé ce groupe, il est juste indispensable. Les cours avec Rogue sont d'un lassant c'est pas possible! Ahahahah



Dit-il en faisant un petit clin d'oeil. Il espérait rester le plus naturel possible, ça semblait être le cas. Il ne les connaissait pas après tout. Son chéri n'était pas là, il espérait qu'il allait venir, mais il saurait quand même se débrouiller sans lui. Mais s'entraîner avec son petit ami, et meilleur ami, serait beaucoup plus amusant! Ah ouais enfaite, personne ne connaissait encore leur relation. Ça datait tout juste d'il y a 3 jours... D'abord tenté de rejoindre le petit groupe, il se tourna ensuite vers la jeune fille, toute seule au fond de la salle. Il ne connaissait personne intimement dans le groupe, juste de vue, ou pour certains cours, mais cette demoiselle était seule, il lui fallait bien un chevalier en armure pour la secourir. Les mains dans les poches, Stephen s'approcha en marchant vers la jeune Serdaigle, toujours aussi séducteur. Il avait déjà une relation certes, mais draguer une fille pour le plaisir, c'était différent. Et puis, sans lui, qu'allait faire cette jeune demoiselle en détresse. Appuyée contre un mur, la jeune fille avait la tête baissée, semblant seule et impatiente. Stephen , arrivé devant elle, n'avait toujours pas été remarqué, il rigola intimement, se baissa de 30 centimètre, pour que les deux visages se croisent, il l'interpella, sans pour autant lui faire peur.


Eh ça va...? Tout va bien?


Il décida de ne pas lui poser trop de questions à la fois, ils ne se connaissaient pas, du moins pour l'instant. Il lui tendit la main brièvement, et, avec un sourire charmant, dit:


Je suis Stephen, Stephen Lewis oui! Je suis dans Poufsouffle, ravi de te connaître!



Ravi de faire connaissance, il n'oubliait quand même pas la réunion qui allait bientôt commencer, mais se concentrait tout de même à ne pas laisser la 6ème année seule .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Mer 24 Mar - 3:37
    Celian devait se préparer ce soir pour une réunion assez importante à laquelle il allait participer, celle de l’armée de Dumbledore. Il avait hâte de pouvoir apprendre de nouvelle chose, il était sûrement l’unique Gryffondor qui allait participer à cette réunion et il était un peu terrifié par l’idée de se rendre dans un endroit ou tout le monde le regarderait un peu de travers, même s’il connaissait quand même quelques personnes dans le groupe qui l’appréciait, mais il se fonderait surtout dans la masse, c’était le plus important, il devait tous se retrouver dans la salle sur demande pour s’exercer, il se dépêcha de monter jusque là, se montrant vraiment très discret et avait fait attention à chaque coin de couloirs pour ne pas se faire surprendre, il poussa la porte, et vit différentes personnes présentes dans la salle, ses yeux se portèrent d’abord sur Harry Potter qu’il alla saluer chaleureusement, comme il avait pour habitude de faire. Il sentait bien les regards sur lui, certains pourraient penser qu’il vient en espion à la solde des Serpentards, mais Harry savait bien que non, sinon il ne l’aurait jamais convié aux réunions de L’armée de Dumbledore. Il l’avait soutenu, et Harry avait en quelque sorte cette reconnaissance.

    Il vit son ex, Griffith, et fit un clin d’œil. Leur relation à tous les deux c’était nettement améliorée et c’était tant mieux pour eux deux. Il était content qu’il soit passé à autre chose et que tous les deux puissent bien s’entendre, il se mit totalement à l’écart des autres, il avait envie un peu de passer inaperçu. Il ne voulait surtout pas faire sa star. Il était vraiment l’unique Serpentard dans cette salle, pourvu qu’on ne décide pas de faire une chasse au Serpentard, ou une torture ou un truc du genre, car il pouvait automatiquement repartir si c’était le cas. Il faisait partit d’un mouvement et en était fier. Et l’avantage était que toute sa famille soit moldue, ainsi ce qui se passait dans le monde de la magie, il n’était pas du tout au courant.

    Il vit Stephen au loin avec une fille, il se rendit compte combien son petit ami était beau, combien il avait envie de le rejoindre à cette heure si. Mais il avait peur de faire le mec trop collant, et il ne voulait pas se faire remarquer, peut-être que Stephen allait le rejoindre par la suite, il ne savait pas encore, en tout cas après, il comptait bien qu’il se croise tous les deux, pour un petit échange, il avait des sentiments de plus en plus fort à l’égard de Stephen, il n’avait pas pensé que cela s’intensifierait un jour. Il avait plutôt le regard sur Harry pour voire à quel moment il allait débuter la réunion et il était surtout curieux de savoir ce qu’ils allaient apprendre aujourd’hui. Il avait prit sa baguette magique.

    Il trouvait les réunions comme un moment de partage et de plaisir. Il était fier d’en faire partie et ça se voyait qu’il rayonnait, car il se sentait vraiment intégré à Poudlard. Et il pouvait fournir sa faible contribution comme il le pouvait. Et il en surveillait même pas Stephen, il était libre pour faire ce qu'il veux et Celian n'était pas du genre jaloux. A part vraiment si Stephen draguait ouvertement devant lui. Il ne fallait pas exagérer, il y avait certaines limites mais là tout allait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Mer 24 Mar - 14:08
Diana regardait tout ce petit monde débarqué dans la Salle sur Demande avec un grand sourire: Asling,Arès,Stephen, Harry, Hermione et même quelques Serpentards si trouvait. Diana trouvait sa bien d'avoir quelque Serpentard dans l'AD cela prouve qu'ils n'ont pas tous un mauvais fond. Une jeune fille du nom de Jade était arriver. Elle semblai gêner fac à tout ses élèves de maisons « opposés ». Diana flasha tout de suite en la voyant elle avait l'aire vraiment sympa. Griffith était là également pour le plu grand malheur de Diana. Elle ne s'entendait pas avec lui et ne l'aimait pas voilà! Diana esperait qu'aujourd'hui il allait apprendre des choses nouvelles car elle était très motivé et même si elle devait mordre la poussière en duel elle s'en fichait car elle était là pour apprendre. Diana s'approcha de la Serpentarde avec un sourire sincère elle la trouvait sympa et aurait voulue évité un vent mais qui ne tente rien n'a rien. Elle s'approcha donc de la Serpentarde qui devait surement être un peut plus agés qu'elles et dit en souriant:
- Salut moi c'est Diana sa va?
Elle lui fit un grand sourire chaleureux elle adorait ce faire des amies c'était quelques choses de géniale. Surtout que Diana ne supportait pas la solitude et adorait être entouré. Elle c'était inscrite à la AD très motivé car depuis ce jour ou un mangemort avait faillit tué sa meilleure amie elle était prête pour se battre contre Voldemort et cette injustice! Les gens comme Voldemort ne méritait pas de vivre et il fallait leur faire payé le prix un jour ou l'autre! Diana mais si elle était courageuse avait bien evidemment peur car elle revoyait les yeux du mangemort la fixé avec une haine effroyable encore mais c'est pour cela qu'elle se battrait jusqu'au bout. Elle regardait toujours la Serpentarde ave un sourire ses grand yeux bleu petillant! Elle n'avait jamais forcément été doué pour se faire des amies mais elle y allait au feeling et elle aurait bien pue aller se planquer avec eux de sa maison en froussarde mais non elle trouvait la Serpentarde sympa et si elle était venue à la AD c'était surement qu'elle n'avait pas un trop mauvais fond. Cela c'était ce que Diana pensait avec certitude. On ne pouvait pas catalogué les gens simplemant à cause de leur maison. Au début plus jeune dans ses plus jeunes années à Poudlard elle avait connue cette répulsion pour la maison des verts et argent mais maintenat elle avait changé et dans le bon sens elle ésperait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Mer 24 Mar - 17:00
  • Jade était arrivée depuis quelques minutes déjà lorsqu'une vague d'élèves entra. Elle fut soulagée de voir que sa solitude allait sûrement se terminer, une fois que le cours commencerait elle pourrait partager son expérience avec les autres mais surtout en apprendre plus sur eux. C'est vrai qu'il y avait un autre Serpentard qui venait d'arriver, mais ils n'étaient pas en foule. Tant pis, elle savait au moins que Celian, d'après ce qu'elle avait entendu l'autre jour en salle commune, était du bon côté.


  • La jeune femme sourit toute seule en se souvenant de son oncle, issu de Serpentard, qui disait vouloir rejoindre les mangemorts. Il n'aurait pas tenu deux heures, il était bien trop empaté, son ventre trop gros, il marchait comme un phoque. Ou peut-être un lamantin...A voir. Elle ferait plus attention la prochaine fois qu'elle le verrait, afin de déterminer quel animal lui ressemblait.


  • Une jeune fille, apparament plus jeune, vint se poster à côté de Jade. Elle avait de longs cheveux blonds, comme elle. Mais d'après le sigle qu'arborait son uniforme de sorcière, elle appartenait aux Pousfouffles. Et alors? Elle n'allait tout de même pas s'arrêter à ça. Elle n'était pas comme les autres. Les autres Serpentard. Ceux qui se limitaient aux membres de leur maison.


  • - Salut moi c'est Diana. Ca va? Lui demanda la jeune femme
    - Bonjour. Oui, ça va. Et toi? Se contenta-t-elle de répondre.


  • Elle n'allait pas lui raconter sa vie, ni lui répeter son prénom. Après tout, elle l'avait déjà dis en entrant. A tout le monde. Enfin, tout le monde sauf les nouveaux venus.
    Se rendant compte qu'elle s'était montrée quelques peu distante, Jade sourit à la Poufsouffle, pour tenter de se montrer plus accessible. Il fallait vraiment qu'elle traîne moins avec les autres Serpentard ou elle allait finir comme son oncle Hurl !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Ven 26 Mar - 0:22
BAAAAM !!!...AIIIIIIEEEEE !!!!!!!

Le livre épais, complètement abimé, et couvert de poussière tomba par terre dans un bruit assourdissant dans les couloirs de l'école de Poudlard. Kim venait de lâcher malencontreusement un roman très ancien sur son pied (plus exactement son orteil) ce qui lui décrocha un cri de douleur inimaginable. En même temps, elle sautillait partout en rond, avec son pied dans la main. Histoire d'atténuer la douleur, on peut imaginer. Après avoir essayé en vain de calmer cette atroce douleur, la jeune Pouffy' ramassa le vieux livre et le rangea dans son sac, en faisant attention cette fois-ci de ne pas le refaire tomber une seconde fois.
Arrivé dans la salle commune des Jaunes, elle s'affala sur un canapé mais se leva aussitôt, elle venait de se rendre compte qu'elle s'était assise sur les copies d'un élève de Première année. Son première geste fut de prendre les feuilles, de regarder de quoi il s'agissait puis elle les balanca à travers la pièce. Et elle n'en éprouva aucun remord, ni rien du tout d'ailleurs, en plus il n'y avait personne. Alors pour quelqu'un la juge, elle pouvait bien attendre longtemps.

Dix minutes s'écoulèrent.... Kim se leva tranquillement du canapé, ramassa son sac, monta dans son dortoir, posa son sac sur son lit et quitta la salle. Après s'être légèrement assoupi, elle venait de se rappeller que c'était aujourd'hui le jour J, oui ce fameux jour, où l'armée de Dumbledore devait se réunir pour la première fois, ou plutôt pour une seconde fois. Pour son plus grand bonheur, elle s'y était inscrite. Car c'est dans la matière la plus facile qu'elle avait le plus du mal : Défenses contre les Forces du Mal. Ce n'est pas sa faute aussi, si le professeur Rogue ne veut jamais lui répéter tel ou tel sort et préfere s'occuper de ses chères petits Serpentards. Brrr...Kim détestait ce professeur, non qu'elle a peur de lui, loin de là, elle ose lui tenir tête, mais c'est une personne qu'elle n'aimerait pas croiser à Pré-au-Lard par exemple.

La Poufsouffle arriva devant un mur. Un mur comme les autres, faut avouer. Puis tout à coup, sur ce mur si ordinaire, se dessina une porte réelle. C'était l'entrée de la salle commune, là où il y avait cette fameuse réunion.
Tout le monde étaient là, enfin ceux qui s'étaient inscris bien sûr, elle ne reconnaissaient personne, mise à part quelque visage par ci par là. D'un geste gracieux, elle rentra dans la salle, et alla tout d'abort vers Harry.

Bonjour Harry ! Escuse-moi pour mon retard !

Seulement pour s'escuser et elle alla dans un coin comme à son habitude. Ce n'était pas le genre à Kim de se mettre en avant, et donc de se présenter en criant son nom comme certaines personnes le faisaient. Elle est plutôt discrète, c'est vrai, la timidité peut-être aussi l'empêchait de faire sa.
Un regard vers les autres suffisait à en dire long sur ces personnes et suffisait à la Poufsouffle pour se faire une idée d'eux. Elle voyait un groupe de jeunes filles de différentes maisons, regroupés toutes ensembles et qui bavardaient énormément. Elle remarqua aussi un jeune homme, tranquillement dans son coin, mais lui il essayait de faire la conversation avec une jeune fillle. En fait tout ce petit monde avait l'air parfaitement de bien s'entendre, ce qui était nettement mieux que de voir des gens s'engueuler pour des broutilles. Kim ferma les yeux, laissa son esprit vagabonder, essayant de ne penser à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Dim 28 Mar - 18:23
Quand le cours d’arithmancie fini, Lylia alla en direction de sa maison. Quand elle fut entrée, elle déposa ses livres avec soulagement sur son lit puis s’y coucha. Elle somnola quelques minutes en se disant qu’elle ne serait pas en retard pour le premier rassemblement de l’armée de Dumbledore. En regardant l’heure elle vit qu’il était enfin l’heure d’aller à l’A.D à sa grande excitation d’y participer. Cela lui plaisait beaucoup de faire partie de l’armée, et il doit y avoir plein de personnes gentilles. En se rendant à la sortie de son dortoir, Lylia vit qu’il manquait quelques filles. Sûrement étaient-elles à la Salle sur Demande. Bien qu’elle pensait qu’il n’y aurait pas beaucoup de monde. Elle se dirigea vers le 4ème étage ou se trouvait la salle dite aussi la Pièce Va-et-Vient. Arrivée devant un mur de pierre, elle passa trois fois devant celui-ci en pensant fort à y entrer. Une grande porte s’imposa devant elle à son grand émerveillement la faisant frissonner d’excitation. Elle poussa l’imposante porte. Une salle accueillante avec une grande bibliothèque qui faillit la faire basculer en arrière tellement il y avait de livres. Bien qu’elle ai lu énormément de livres, jamais elle ne vit une collection pareille. S’intéressant ensuite aux personnes présentes elle vit Harry, Hermione avec une petite pile de livres à coté d’elle qui n’empêcha pas Lylia d’esquisser un sourire, et d’autres personnes en apercevant bien sûr Alicya. S’apercevant que tout le monde la fixait, elle décida de se présenter :
- Salut, Moi c’est Lylia, je suis contente de faire partie de l’A.D.
Elle vînt se poster à côté d’Alicya en fixant les autres membres. Deux Serpentards s’y trouvaient. Contente que les Serpentards n’étaient pas tous méchants elle attendit la suite des membres arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Mer 7 Avr - 15:19


    Peu à peu, l’ambiance de la salle se réchauffait et la cadence des entrées s’amplifiait dans la fameuse Pièce Va-et-Vient. Harry regardait entrer, d’un œil ravi, tous ses futurs « élèves » ; motivés, réjouis, neutres, empressés ou tout à fait sereins, chacun fidèle à son propre tempérament. Une petite foule se formait déjà, les conversation s’entamaient. L’horloge improvisée au fond de la salle indiquait que l’heure du rendez-vous venait à peine d’être atteinte ; les essoufflés pouvaient s’apaiser, les tranquillisés s’installer. Les choses sérieuses commençaient.

    Suite à l’entrée réfrigérante de la flegmatique Aisling Volk, les arrivées s’étaient effectivement démultipliées. Contrairement à la première réunion de l’année dernière où les membres entraient presque tous en groupe, cette année, chacun arrivait seul, de manière indépendante. La plupart se renseignaient directement sur le programme, à leur façon, un ou deux rejoignaient leurs amis ou faisaient connaissance, mais tous, sans exception, avaient lancé un salut et une entrée uniques, bien propres à l’élève. Que ce soit dans l’arrivée hardie et enjouée ou plus neutre et renfermée, les partisans de l’A.D. étaient bel et bien tous différents, et tous recherchaient une liberté d'indépendance indéniable. Harry avait du mal à contenir tous ces débordement de « Salut, Harry ! », « On fait quoi, aujourd’hui ? », « Bonsoir, Harry ! », « Je suis tellement content de rejoindre l’A.D. ! », « Tu me reconnais, Harry ? », « Salut Harry ! On fait quoi ? », « Ah ! Harry ! c’est un honneur pour moi ! » et j’en passe... Mais la joie du jeune Gryffondor était palpable. Toutes ces personnes dignes et motivées dans son camp le faisaient bouillonner de ravissement. Le succès de l’A.D. était désormais incontestable et l’enjeu, désormais énorme, faisait honneur à la réputation des réunions.

    Le premier membre à avoir pénétré dans la salle après Aisling fit une entrée remarquée. Un grand Gryffondor de septième année, avec une allure d’intellectuel trompeuse et des cheveux d’un noir de jais, un valeureux coéquipier de Harry dans l’équipe de Quidditch, le dénommé Elvan Crewder.

    -Bonjour à tous. Je m'appelle Elvan Crewder, j'ai rejoint l'AD cette année. Dis-moi Harry, étant donné que je suis nouveau, pourrais-tu m'expliquer quel est le programme d'aujourd'hui ? Merci !

    -Elvan ! avait répondu Harry avec contentement. Déjà, sois le bienvenu parmi nous. Ensuite, ne t’inquiète pas, je vous ferai à tous un petit résumé du programme, du moins pour celui d’aujourd’hui. Je t’en prie, assieds-toi.


    Non loin d’Elvan s’était installée une jeune fille de Poufsouffle que Harry reconnaissait de vue, mais dont le nom lui échappait. Elle ne s’était pas présentée. Sans doute timide, elle avait dû s’arranger pour arriver discrètement et attendre tranquillement la réponse promise à Elvan... Harry respectait l’anxiété en société et comprenait la jeune demoiselle aux cheveux châtains ; il ne chercha donc pas à l’importuner en lui demandant nom, prénom et âge. Il serait informé de toutes ses informations bien assez tôt.

    Un nouvel arrivant venait de pousser le battant de la porte et Harry tourna de suite son attention vers lui. Cheveux presque blonds, nez aquilin, un grand sourire ornant fièrement sa physionomie, il fit ses salutations.

    -Salut Harry, salut Hermione! Je suis Griffith, un nouveau. Bien content d'être parmi vous !

    -Salut, dit Harry en lui rendant son sourire. Je t’en prie, prend tes aises.


    Ce que Griffith fit sans tarder, allant voir ses proches de Poufsouffle ; Diana, et... Aisling. Attendez... Comment l’avait-il appelée ? Aislin... Aislingounette ? Harry se retint à grands efforts d’éclater de rire. Cela ferait mauvais genre, surtout en face de sa rivale... Mais la situation était terriblement cocasse... Aislingounette... Excellent, excellent. Il retint le grotesque bien qu’hilarant surnom de la jeune russe bien profondément dans son esprit.

    Une nouvelle personne entra dans la pièce, de longs cheveux châtains encadrant un joli petit minois. Le seconde élève de Serpentard que l’A.D. n’ait jamais accueillie, Jade Allington. Son nom n’échappait à Harry au vu du statut de la demoiselle au sein de l’association. Serpentard, ce n’était pas peu dire ! Mais Jade n’était pas une « espionne » ou une « traîtresse », elle faisait plutôt penser à Celian ; elle avait des attentions justes et fidèles.

    - Bonjour tout le monde. Je suis Jade Alligton. Je ne suis pas en retard au moins ?

    -Non, Jade, tu es parfaitement à l’heure ! Tu peux souffler si tu as couru... Installe-toi, je t’en prie.


    Après avoir choisi timidement une petite place sur le tapis ouvragé, Jade fut dévisagée par tous les autres, déconcertés devant son arrivée et, surtout, devant le blason vert et argent ornant sa robe de sorcier. Gênée, la Serpentard changea d’avis, se leva et s’accouda plutôt à une des tables de la salle, plus éloignée du tapis et des coussins. Sa singulière situation ne pouvait être considérée comme tout à fait banale...

    Une nouvelle jeune fille entra, la première Serdaigle jusqu’à présent. Pour tout dire, Harry ignorait, une fois encore, son identité. Tous ces nouveaux, toutes ces nouvelles ! impossible d’en retenir le nom... Un regard émeraude interrogateur se fixa donc dans les yeux colorés de la demoiselle. Celle-ci, intelligente, appréhenda de suite la demande muette du Gryffondor. Ah ! ces Serdaigle ! Ils comprennent vraiment vite.

    -Emma Blood. Qu'allons-nous étudier ?

    -Je ne pense plus tarder à vous faire une description de nos activités,
    l’informa Harry avec un sourire et d’une voix haute, en offrant ainsi l’annonce à tous.

    Emma s’adossa à un mur, plus loin, avec une teinte d’agacement impatiente peinte sur le visage. Certes, le cours ne devraient plus tarder à débuter et Harry lui-même s’impatientait.

    Sur ce, les discussions reprirent de plus belle dans la pièce. Jade venaient de se faire aborder amicalement par Diana (un grand merci au tempérament social des Poufsouffle parcourut Harry in petto) et la porte s’ouvrit une nouvelle fois.

    Un Poufsouffle franchit la porte et se présenta à son tour. Ses deux yeux gris observaient le lieu avec curiosité.

    - Salut! Moi c'est Arès. Ça va?

    -Bien, bien, lui répondit Harry en souriant. Sois le bienvenu, prend tes aises.


    Ainsi fut fait et Arès parcourut la salle de long en large, passant par la bibliothèque, les étagères et le panier de pièces dorées près de Harry. L’Elu décelait en Arès la brillante lueur typique des personnes véritablement intéressées...

    Quand la porte s’ouvrit encore, ce fut pour laisser le passage à un autre Poufsouffle. Il paraissait enjoué à l’extrême et son introduction orale confirma cette impression.

    -Hey, s'lut! Ouais j'suis nouveau... Mais j'espère que j'vais apprendre quelques trucs pour me défendre... Ah oui, bravo pour avoir créé ce groupe, il est juste indispensable. Les cours avec Rogue sont d'un lassant c'est pas possible! Ahahahah !

    Harry se joint à son rire, bien content d’un membre aussi joyeux et enthousiaste.

    -Merci, mais remercie Hermione, c’est son idée, l’A.D. ! Passe du bon temps parmi nous.

    Avec un clin d’œil, le Poufsouffle déambula nonchalamment vers Emma Blood, les mains dans les poches et un grand regard séducteur en avant. Harry se rendit bientôt compte qu’il ne connaissait pas son nom, mais après tout qu’importe ! il l’apprendrait bien assez tôt et il aurait pu l’oublier si facilement... il ne suivit pas la conversation qu’il partagea avec elle et il préféra se tourner vers un nouvel arrivant : Celian Khaim.

    Celian, de Serpentard, faisait partie de ses proches amis et son arrivée ne pouvait que plaire à Harry. Il était ambitieux, intelligent et ne faisait pas partie des bandes de crétins si nombreux dans la maison des vert et argent. Juste, né-moldu et sympathique, Harry lui portait un grand respect. Ce ne devait pas être facile d’être ce que le commun des Serpentard nommaient avec vulgarité « Sang-de-Bourbe »...

    Ils se saluèrent chaleureusement avant que n’entre une nouvelle venue, de Poufsouffle encore. Celian s’installa et attendit patiemment la suite du programme tandis que Harry porta son attention sur Kim Brown.

    -Bonjour Harry ! Excuse-moi pour mon retard !

    -Ce n’est rien, la rassura Harry. J’allais commencer le cours, mais sinon, tu es encore à l’heure, ajouta-t-il avec un petit clin d’œil.


    Alors qu’il allait enfin demander l’attention de tous et introduire la réunion, une jeune élève arriva à son tour. La dernière Poufsouffle ?

    -Salut, moi c’est Lylia, je suis contente de faire partie de l’A.D.

    -Salut Lylia, lui lança Harry, installe-toi vite, je vais commencer.


    Et il commença son discours par une grande salutation générale.

    -Bonsoir à tous ! Merci d’être venus si nombreux à notre première réunion de l’Armée de Dumbledore ! -Alors, hem, par quoi commencer...- Ah ! je vois que beaucoup d’entre vous ont déjà des connaissances dans l’association, c’est... euh... très bien ! Alors, vous avez été nombreux à me demander par quoi commencera le cours. Eh bien, je ne vais plus tarder à vous le dire... Là, à côté de moi, vous voyez ce panier ? Il contient ce qui pourrait ressembler à des Gallions d’or, mais... ce ne sont pas des Gallions. Les Faux Gallions, de véritables petits bijoux façonnés d’un main de maître, seront pour vous un moyen de connaître chacune des dates de nos réunions dans un secret total. Les quatre petits numéros de série formeront automatiquement une date -jour et mois- et, à chaque fois que nous en aurons convenu une, le Faux Gallion chauffera et vous pourrez le sentir dans votre poche. Une idée géniale d’Hermione !
    « Alors je vous en prie, servez-vous, prenez-en un chacun si vous n’avez pas encore eu la chance d’être parmi nous l’année dernière. Faites donc passer le panier.


    Il échangea un regard radieux avec Hermione qui donna le panier à Elvan Crewder. Mais, dès que ses prunelles noisette croisèrent les siennes, il prit soudain conscience que Ron... n’était pas encore là. Toute sa bonne humeur s’en ressentit brusquement.


Dernière édition par Harry J. Potter le Mar 24 Aoû - 21:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Ven 9 Avr - 16:09
Diana fit un sourire à Jade puis s'asseya. Les membres commençait à arrivé et Diana était excité comme une puce à l'idée de commencer le cour. Les cours de Rogue était tellement barbant. D'abord il prenait tout ses élèves à part les chouchous de Serpentard pour des idiots et le ridiculisait. A la longue cétait réellement frustrant lorsque l'o voulait apprendre de voir temps d'injustice et en plus Dumbledor ne semblait rien remarqué. Diana était certaine que Dumbledor était une personne tout à fait saine d'esprit et qui dirigeait parfaitemnent bien l'école mais déjà en potion c'était l'horreur. Diana haissait depuis toujours les potions. A cause du prof et de la matière mais encore plus du proffesseur qui les destabilisait alors le jour ou l'on à annonçé qu'il devanit le professeur de Défense contre les force du Mal Diana à halluciné et depuis le début de l'année les cours c'était juste une horreur. Encore heureusement que Rogue leur apprenait des bons truc pas comme l'autre courge d'Ombrage!!! Diana reporta son attention sur Harry qui commençait à parlé. Enfin ils allaient commençer le cour. Diana mourrait d'impatience de voir la suite.

-Bonsoir à tous ! Merci d’être venus si nombreux à notre première réunion de l’Armée de Dumbledore ! -Alors, hem, par quoi commencer...- Ah ! je vois que beaucoup d’entre vous ont déjà des connaissances dans l’association, c’est... euh... très bien ! Alors, vous avez été nombreux à me demander par quoi commencera le cours. Eh bien, je ne vais plus tarder à vous le dire... Là, à côté de moi, vous voyez ce panier ? Il contient ce qui pourrait ressembler à des Gallions d’or, mais... ce ne sont pas des Gallions. Les Faux Gallions, de véritables petits bijoux façonnés d’un main de maître, seront pour vous un moyen de connaître chacune des dates de nos réunions dans un secret total. Les quatre petits numéros de série formeront automatiquement une date -jour et mois- et, à chaque fois que nous en aurons convenu une, le Faux Gallion chauffera et vous pourrez le sentir dans votre poche. Une idée géniale d’Hermione !
« Alors je vous en prie, servez-vous, prenez-en un chacun si vous n’avez pas encore eu la chance d’être parmi nous l’année dernière. Faites donc passer le panier.


Diana eut un haussement de sourcil au mots faux-gallions mais visiblement cela ne semblait une pas trop mauvaise idée. Diana remarqua que Ronald Weasley n'était pas là. Elle fronça les sourcils c'était tout de même étrange que le meilleure amie d'Harry Potter ^ne soit pas là... Le paniers passait de mains en mains et chacun se servait. Diana inspecta son propre gallions d'un oeil curieux. Il avait l'aire tout à fait normale, un gallion classique quoi! Mais si on y prêtai attention on pouvait distingué 4 cases vides ou la date de la prochaine réunion serait inscrite. Elle eut un sourire devant l'ingenieuse idée puis reprta son regard sur la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Mer 14 Avr - 13:29
Désolé, c'est pas trés long ni trés extraordinaire, je n'ai pas trop le temps de faire un post énorme, mais il fallait tout de même que je poste. Vous m'excuserez ^^ !


    Ron était en retard ... très en retard. Il avait rendez-vous à la salle sur demande pour le tout premier rassemblement de l'AD. Seulement, des éléments bien plus importants l'avait retardé, et désormais il lui fallait en faire part à Harry le plus vite possible. Il sortit d'une salle de classe, celle de Métamorphose, et courut droit devant lui. Il était encore très tôt, et beaucoup de monde rodait encore dans les couloirs. Ron devait donc se frayer un chemin parmi la foule, ce qui ralentissait singulièrement son avancée et sa course. Il parvînt au troisième étage rapidement, où un écriteau était placé en plein milieu. Dessus, un parchemin était accroché, relatant la nouvelle. Il la parcourût rapidement du regard, et passa son chemin, continuant son ascension dans les couloirs de Poudlard. Il arriva enfin au septième étage, où se trouvait la fameuse pièce Va-et-Vient, comme l'avait appelée une fois Dumbledore, en quatrième année, selon les dires de son meilleur ami. Il tourna trois fois les talons dans les couloirs en pensant très fort à un endroit précis, puis il rouvrit rapidement les yeux pour découvrir avec satisfaction la porte qui permettait d'accéder a la salle, à leur salle ...

    Lorsqu'il entra, tous les regards se tournèrent vers lui. Ils étaient tous déjà installés, et le dévisageaient avec curiosité. Ron vit son teint passer au rosé, quelque peu gêné d'une telle entrée. Cependant, il ne s'en formalisât pas plus que ça, et son expression de gène fit place à celle de la surprise. Tant de gens étaient rassemblés là, il n'en revenait pas ! L'AD ne semblait plus aussi secrète que cela, désormais. Mais comment justifier un tel succès ! Une foule de personnes était présente, beaucoup plus que l'année passée. A vue d'œil, le Gryffondor aurait dît que le nombre "d'adhérents" avait triplé. Il jetait de rapide coup d'œil à la foule, et remarquait qu'il ne connaissait à peine un tiers des personnes présentes dans la salle. Il apprendrait à les connaître au fur et a mesure que les entrainements auraient lieu, mais il était tous aussi ravi que devait l'être Harry d'avoir en quelque sorte déchainé les foules.

    Un grand moment de blanc ayant suivi son entrée, il leur adressa un grand sourire, à tous sans exception, puis il se dirigea vers Harry qui était le seul debout parmi tous ces gens assis. Il lui dit alors dans un murmure qui ne pouvait être audible que de l'Élu :

      " - Salut vieux. Désolé pour le retard, mais je devais te montrer ça. Ça à été accroché il y a peine une heure. "


    Il lui tendit alors le bout de parchemin qu'il avait arraché du panneau du troisième étage, sur lequel était écrit une nouvelle importante. On pouvait effectivement y lire dessus :

    Chers élèves,

    Une sorte d'animal aurait été découvert prés du Lac hier dans la soirée. Nous ne savons pas de quoi il en retourne exactement, mais nous vous demandons à tous une prudence et un sang froid à toute épreuve. Ne tentez rien de stupide ou d'irresponsable tant que nous ne savons pas si cet animal existe bel et bien. Nous vous demandons également d'éviter le plus possible de roder seul prés du lac, que ce soit en journée ou en soirée.

    Le corps professoral.

    Un long moment de silence avait suivi la lecture silencieuse d'Harry, et quelques chuchotements s'étaient faits entendre parmi les élèves assis devant l'Élu. Lui et Ron étaient dos tournés à l'assemblée, le jeune homme roux observant son meilleur ami pendant qu'il lisait. A la fin de sa lecture, il lui demandât :

      " - Qu'est qu'on fait ? Tu crois qu'il faut leur en parler maintenant, où attendre qu'ils le découvrent tous seuls ? Il vaudrait mieux leur éviter la surprise, tu ne crois pas Harry ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Mer 14 Avr - 20:12
Dean venait de rejoindre la salle commune de Gryffondor quand soudain il tomba sur un bout de papier que venait de faire tomber un élève de Gryffondor. Sur ce bout de papier, il était inscrit quelques mots indiquant que cette dernière était en retard. Sans doute une de ses amis qui lui rappela . Sans prêter attention au papier, il continua son ascension dans le dortoirs des garçons. Il déposa ses affaires sur son lit et déballa son sac à dos. Puis Dean se souvenu que la réunion d'Harry avait lieu au même moment, il s'en pressa de prendre sa baguette puis quitta aussitôt la salle commune de Gryffondor. Dans son élan, les escaliers infernales l'empêchèrent d'avancer et prit plus de retard que prévu. Après une dizaines de minutes il se retrouva au quatrième étages de l'école. Malgré l'énorme perte de temps qu'il avait cumulé, les couloirs restés trop dense pour rejoindre la salle sur demande. Il fit mine de rien, s'asseyant sur un pilier du couloirs attendant patiemment que le couloir se vide pour sortir. Mais les élèves ne se pressait pas pour rejoindre leurs salles de cours. Quelques minutes plus tard, la voie était enfin libre, Dean se releva pour rejoindre la salle sur demande.

-Zut...voilà Rusard...

En effet, Rusard s'apprêta à rejoindre le couloir, seulement sa maudite chatte se trouvé devant lui. Il se plaça alors face au mur fermant les yeux pour se concentrer et intégrer la salle sur demande. Pendants ces longues secondes Dean pria son dieu pour qu'il ne lui tombe pas dessus . Se vieux bougre n'aurait pas chercher à comprendre et l'aurait envoyé en heures de colle avec Hagrid ou avec un autre professeur durant toute la soirée. Pourtant il ne fit pas son apparition et ne tomba pas nez à nez avec Dean, il pénétra alors dans la salle sur demande. Il salua ses camarades de la main puis rejoint le groupe voyant que le cours d'Harry avait déjà commencé. Harry et Hermione leur présenta les galions qui leurs permettrait de rejoindre les cours à l'heure. Cela était destiné aux nouveaux membres, hélas pour lui, il l'avait perdu lors des vacances précédente. Dean s'avança vers ses deux amis pour en récupérait un et les salues en passant.

Salut les amis! je ne vous est pas vu de la journée, comment cava aujourd'hui? au faite je pense avoir égaré mon galion...

Dean récupéra un galion puis retourna avec les autres sorcier, il remarqua de nombreuse nouvelles têtes dans le groupe dont plusieurs Poufsouffle et un Serpentard. Très étonnant d'ailleurs...
Le jeune Gryffondor resta dans le petit groupe observant Ron papoter de chose et autre. Pourtant leur conversation dura un petit moment, les nouvelles semblait très inquiétante vu la mine que tiré Harry. Alors Dean s'avança voyant que le cours ne commence pas et s'exclama..

Que ce passe t-il Harry, y'a un problème?...depuis quelques minutes vous ne dite plus rien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Dim 25 Avr - 18:38
HJ: désolé j'ai mis un peu de temps à répondre mais je suis toujours là ^^

DJ:
Hermione étais la toujours vers la bibliothèque, une pile de livres rassemblée vers elle et un livre dans ses mains comme on pouvait la voir. Elle était arrivée une des première après Harry et attendait tout simplement l'arrivée des élèves pour que le cours commence. D'ailleurs, ils arrivèrent peu de temps après, Hermione leva alors les yeux du livre qu'elle tenait pour tenter de reconnaitre tous ces visages qui s'installaient eux aussi dans la salle. La plupart étaient déja venus l'année dernière mais pas tous et tans mieux, il y avait des nouveaux, toujours plus de monde c'était une bonne chose.
Intérieureument elle sourit avant de se replonger dans son livre pationnant, adressant des signes de tête et des sourires rayonnant lorsqu'elle entendait son prénom. Puis vint le moment ou Harry toujours en forme on dirait présenta les faux gallions, Hermione remarqua qu'il avait encore un peu de mal à s'exprimer devant autant de monde mais ce n'était pas grave, elle était heureuse et fière de son invention et espérait que les faux gallions auraient du succès. Elle sortie le sien de sa poche, posa l'ouvrahe délicatement sur le sol froid de la pièce et s'avança vers Harry comme pour l'encourager à poursuivre. Le calme se fit rapidement dans la salle mise à part quelques chuchotements. Ron n'était pas encore la ce qui était plutôt étrange mais enfin il ne devrait plus tarder...Alors qu'Harry avait parlé des faux gallions et les avaient laissés à disposition de tous les membre, Hermione prit la parole très discrètement de manière à ce que seulement Harry entende. C'était lui le professeur après tout, elle donnait simplement des conseils mais c'était à lui de parler à ses élèves....

"Harry, Tu devrais parler un peu plus du programme des cours...C'est important pour les élèves, ils n'attendent que ça, c'est à toi de le faire car..."

Hermione fut interrompue par l'entrée de Ron, elle resta silencieuse et observa en fronçant les sourcils le morceau de parchemen qu'il tenait. Mais Ron vint directement voir Harry pour lui en parler. Mais ce fut plus fort qu'elle, elle devait se méler de choses qui ne la regardaient pas forcément.



"Ron! Tour le monde t'attendait, où était-tu pass...qu'est ce que c'est? dit-elle en désignant le parchemen. Elle tenta alors de lire par dessus l'épaule de Harry. Tous les élèves présents les observaient étrangement. La jeune fille lança un regard éclair aux deux garçons, un animal du lac, pourquoi pas mais ce n'était pas le sujet du jour...et puis le temps était limité donc autant ne pas le perdre bêtement et commencer directement à s'entraîner.

"Excusez nous...donc Harry présentes nous un peu le thème du jour et ce que nous allons devoir faire..."

Un faible sourire accompagna les paroles de la jeune fille qui sortie alors sa baguette magique prête à l'emploi et glissa le faux gallions dans sa poche. Elle était impatiente de commencer, les cours de l'AD étaient toujours pationnants, rien à voir avec les cours ennuyeux car très théoriques d'Ombrages, Harry était vraiment très doué et compétent, rien à redire. Elle attendait, immobile les consignes de Harry, observant toujours Ron du coin de l'oeil qui ne devait pas avoir digéré l'information du parchemen, pourtant ce n'était qu'une rumeur, pas de quoi s'inquiéter, pour l'instant! Dean arriva à l'instant même dans la salle, Hermione lui adressa un bref "salut" tout en attendant la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Lun 3 Mai - 20:57
    Lorsque ses yeux effleurèrent la montre qui était attachée à son poignet, le cœur de Noah rata un battement. Il attendit plusieurs secondes avant de réaliser le retard considérable qu’il venait de prendre sur le rendez-vous de l’Armée de Dumbledore. Il lança un juron étouffé, puis ferma le cahier sur lequel sa plume grattait depuis maintenant une heure. Y était écrit précisément ce qu’il avait fait durant la journée, les conversations avec telle personne. Par chance, le Serdaigle avait terminé les cours assez tôt ce jour-ci, ce qui lui avait permis de prendre de l’avance dans son journal avant de se rendre à l’AD. Son journal consistait à détailler précisément ses journées et donner le maximum d’informations au Grand Maître. Tous les soirs, après le couvre feu, Noah sortait de son dortoir pour s’aventurer dans le Poudlard de la Nuit où un mangemort Serpentard l’attendait. Tous leurs rendez-vous se passaient dans des endroits différents et ne duraient que le temps que le papier passe d’une main à une autre. Pas un regard, pas une parole. Seul le silence devait régner pour conserver une discrétion maximale et éviter tout incident qui révèlerait le manège. C’était infaillible, et cela durait depuis maintenant presque deux ou trois ans. Aucune trace ne résidait du cahier que Noah dissimulait aux yeux de tous. Il avait malgré tout fait attention à ce qu’un de ses camarades de dortoir tombe dessus un soir, et avait écrit dedans toutes sortes d’histoires à l’eau de rose tout en ayant prit soin d’écrire « Journal intime de Noah Cahill » sur la première page. Depuis, il s’amusait à retranscrire sa vie d’homme parfait, sans réelle histoire. Et les regards timides que lui lançaient ses « amis » lorsqu’ils le voyaient enfouir son carnet sous le matelas de son lit avaient toujours sur lui un effet euphorique qu’il masquait à la perfection.

    Après avoir caché son journal à sa place, sans prendre la peine den ôter la page qu’il venait d’écrire de son écriture italique et fine à l’attention du Seigneur des Ténèbres. Depuis la fois où son camarade était tombé dessus, le carnet était devenu source de honte pour lui et le reste des Serdaigle qui ne cessaient de s’excuser d’en connaître l’existence. Noah avait toujours la même réaction : un regard désolé, presque attendrit, puis un clin d’œil associé à un petit sourire ainsi qu’un « T’inquiète, ce n’est vraiment pas grave ! » et le tour était joué. C’était un mécanisme préparé à la perfection. Une machine huilée à flot qui n’avait jamais déraillé, et qui jamais ne déraillerait.
    Après avoir mit sa baguette magique dans l’une de ses poches, le Serdaigle quitta son dortoir à grands pas, puis sa salle commune. Il saluait au passage les élèves qu’il connaissait, et ceux qui le connaissaient. Regardant une nouvelle fois sa montre une fois la salle commune quittée, ses sourcils se froncèrent et un nouveau juron s’échappa d’entre ses lèvres. Noah regarda autour de lui, puis se rendit dans les escaliers. Il détestait ces foutus objets qui n’en faisaient qu’à leur tête. Lui, ce qu’il aimait, c’était contrôler. Tout se devait d’être à tel endroit et à tel moment, pliant sous sa propre volonté. C’était tout. Or ces maudits escaliers étaient les seuls qui ne lui obéissaient pas. Et même s’il avait voulu les contrôler, Noah n’avait pas une estime de lui-même assez exorbitante pour qu’il s’imagine manipuler Poudlard au point d’avoir un ascendant jusqu’aux escaliers. Enfin, il posa un pied sur la marche du septième étage. Il accéléra la cadence de ses pas jusqu’au fameux mur devant lequel il s’arrêta. Cette cloison était tout ce qu’il y avait de plus normal à première vue. Les pierres qui la constituaient n’avaient qu’un aspect de cailloux, et les mêmes fissures que celles qui pouvaient se trouver sur quelques murs de Poudlard tranchaient la pierre avec autorité, sans pour autant être une menace pour son équilibre. Soupirant, Noah ferma les yeux et marcha le long du mur, faisant un demi-tour après dix bons mètres de marche. Ses pensées se tournaient exclusivement vers l’Armée de Dumbledore et la réunion qui avait déjà commencé sans lui, et l’envie d’accéder à la salle où cela se déroulait s’accentua au fil de ses pensées. Lorsque ses yeux s’ouvrirent, une partie du mur avait cédé sa place à une porte en bois massif, haute de deux bons mètres. Prenant une grande inspiration pour se donner le courage que lui demandait le rôle qu’il jouait, il posa sa main sur la poignée puis poussa la porte. Dans un long et régulier grincement, la salle sur Demande s’ouvrit à lui.

    Attirés par le bruit, plusieurs élèves tournèrent la tête vers le nouvel arrivant. Noah les gratifia d’un grand sourire avant d’avancer de plusieurs pas dans la Salle. Plusieurs coussins couvraient des parcelles de sol, permettant aux plus faignants d’attendre assis confortablement. Un grand espace vide serait celui qui servirait d’espace où les membres allaient bientôt s’entraîner. Apprendre de nouveaux sortilèges ou perfectionner ceux déjà acquis. Après avoir refermé la lourde derrière lui, Noah s’avança d’un pas déterminé vers Harry, tout en gardant une démarche lente et un regard un peu fuyant.

    Harry Potter. La marionnette dont Noah se félicitait le plus. La sensation que lui offrait la manipulation d’un être aussi primordial pour la lutte du Seigneur des Ténèbres était jouissive. Intense. Il aimait voir la flamme de l’amitié s’allumer en Harry lorsqu’il voyait son ami Noah. Ami. Le mot était faible devant la trahison qu’il dissimulait. Dès le moment où Noah avait accepté de se mettre au service de Celui-dont-on-ne-devait-pas-prononcer-le-nom, il s’était attaqué à Harry. L’avait accroché de ses griffes sans merci. Il avait tout d’abord joué l’élève intimidé devant cette personnalité, puis s’était inscrit à l’AD dès sa création. Depuis, il s’appliquait à venir aux réunions avec une assiduité presque étonnante. Souvent, Noah arrivait devant l’endroit où se tiendraient les rassemblements plusieurs minutes avant qu’Harry n’arrive. Généralement, il restait caché dans un couloir un peu reculé, dans lequel il patientait le temps qu’il fallait pour pouvoir arriver à la minute pile. Sans avance et sans retard. A la seconde près. Il lui était néanmoins arrivé de profiter des quelques minutes d’avance qu’il avait pour discuter avec Harry et accentuer leur amitié. Au fil du temps, les deux élèves étaient réellement devenus de bons camarades. Noah était persuadé de l’amitié que lui portait Harry. De son côté, le Serdaigle ne savait que penser de l’élu. Il trouvait ce jeune homme à la fois attachant, par son côté innocent et déterminé, mais détestable car il était l’ennemi juré du maître. Les sentiments de Voldemort étaient peu à peu devenus ceux de Noah qui n’avait plus aucun état d’âme à se servir du Gryffondor au gré de ses envies, et de lui soutirer quelques informations par-ci par-là.


    _Noah Salut Harry ! Comment tu vas ? Excuses moi pour mon retard des plus inhabituels mais j’étais plongé dans un devoir et tu dois assez bien me connaître pour comprendre que je n’en sois sorti qu’une fois le travail terminé. Je n’ai pas vu l’heure passer. J’espère que je n’ai rien raté ?

    Evidemment qu’il n’avait rien raté. Il ne ratait jamais rien. Noah se tourna vers Hermione puis Ron auxquels il sourit sincèrement si ce mot avait fait parti de son vocabulaire. Il n’avait jamais vraiment fait attention aux deux acolytes de Potter, préférant se concentrer directement sur leur grand ami plutôt que de tenter de les soumettre à sa volonté. Mais le Serdaigle prenait garde à se comporter amicalement avec eux.
    Noah avait remarqué que les élèves qui s’étaient assis sur les coussins qui jonchaient le sol regardaient Harry avec avidité, et il avait aussitôt compris que celui-ci s’apprêtait à leur parler avant qu’il ne fasse son entrée. Cela n’avait pas gêné Noah qui avait fait comme si de rien n’était. Après tout, il aimait se faire remarquer, et c’était un moyen assez efficace qu’était celui de jouer au garçon qui ne remarque rien. Faisant mine d’enfin prêter attention à ses camarades qui n’avaient pas bougés, il ouvrit la bouche pour accentuer l’effet que la surprise pouvait avoir sur lui. S’excusant, il fit un clin d’œil à Harry qui signifiait qu’ils parleraient plus tard. Puis Noah alla vers le fond de la salle, derrière tous les membres de l’AD tout en gardant une distance raisonnable avec eux. Si des conversations naissaient ici, elles ne concerneraient pas le beau temps qu’il faisait depuis plusieurs jours. C’était un moment d’attention que Noah appréciait. Faire mine d’écouter attentivement l’orateur pour finalement concentrer son ouïe sur des murmures auxquels peu s’intéressaient.


    _Harry Bonsoir à tous ! Merci d’être venus si nombreux à notre première réunion de l’Armée de Dumbledore ! -Alors, hem, par quoi commencer...- Ah ! Je vois que beaucoup d’entre vous ont déjà des connaissances dans l’association, c’est... euh... très bien ! Alors, vous avez été nombreux à me demander par quoi commencera le cours. Eh bien, je ne vais plus tarder à vous le dire... Là, à côté de moi, vous voyez ce panier ? Il contient ce qui pourrait ressembler à des Gallions d’or, mais... ce ne sont pas des Gallions. Les Faux Gallions, de véritables petits bijoux façonnés d’une main de maître, seront pour vous un moyen de connaître chacune des dates de nos réunions dans un secret total. Les quatre petits numéros de série formeront automatiquement une date -jour et mois- et, à chaque fois que nous en aurons convenu une, le Faux Gallion chauffera et vous pourrez le sentir dans votre poche. Une idée géniale d’Hermione !
    Alors je vous en prie, servez-vous, prenez-en un chacun si vous n’avez pas encore eu la chance d’être parmi nous l’année dernière. Faites donc passer le panier.


    *Ingénieux* pensait Noah tout en suivant du regard le panier qui passait de mains en mains. Lorsqu’il lui parvint, il attrapa délicatement l’un des faux-gallions puis passa le panier à un camarade non loin de lui tout en sourire. Sa main droite tournait et retournait la pièce avec dextérité, tandis que le regard de Noah scrutait l’objet, intrigués. Un petit rictus s’afficha sur ses lèvres lorsqu’il imagina les louanges que son maître allaient bientôt lui adresser. Le Serdaigle savait d’ores et déjà ce qu’il écrirait dans son cahier en rentrant de la réunion. Avec quelle minutie il décrirait le dispositif, tout en expliquant les idées de sorts qui lui passaient par la tête. Afin de ne pas attirer l’attention, il fit mine d’être dépassé par l’intelligence du stratagème puis rangea le gallion dans sa poche après avoir émis un petit sifflement d’admiration, les sourcils haussés. Puis, croisant les bras, il posa son regard azur sur Harry. Ses oreilles attendaient tranquillement qu’un chuchotement vienne les titiller. Il n’était pas pressé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Ven 7 Mai - 9:24
Assise en tailleur sur son lit, Nelly Brown surveillait d'un oeil distrait les aiguilles de son réveil, posé sur sa table de nuit. Dans quelques minutes commencerait le premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore, et la jeune fille ne se permettait pas le moindre faux pas. Pour une fois qu'elle servait à autre chose qu'à meubler les couloirs et à chauffer des sièges, elle comptait bien en profiter. La jeune fille brune soupira longuement, referma son manuel de potions et leva la tête, pensive. Elle était plongée en plein travail, et on pouvait le remarquer rien qu'à sa tenue spéciale « je bosse comme une malade », qui se constituait souvent d'un jean usé et délavé, d'un large t-shirt de couleur et de baskets abîmées (ou pieds nus). Lorsqu'elle travaillait sérieusement, la Serdaigle adolescente attachait souvent ses cheveux couleur caramel en une queue-de-cheval ou un chignon, et mettait des lunettes. Ensuite, accompagnée d'une pomme et d'une bouteille d'eau, elle allait s'installer dans un endroit calme et spacieux où son esprit pouvait être sollicité au maximum.
Et jusqu'à présent, ce modèle de révision lui réussissait à merveille.
Cependant, aujourd'hui, elle serait obligée d'abréger sa séance si elle ne voulait pas arriver en retard. Evidemment, si elle voulait se faire remaquer, elle pouvait arriver très en retard, et faire une entrée fracassante, comme elle (ne) savait (pas) les faire. Elle sourit malgré elle en s'imaginant débarquer avec trente minutes de retard, faussement gênée et s'exclamant d'une voix légère: « Oh, excusez-moi... je ne suis pas trop en retard, j'espère! » . Non, sérieusement, ce n'était pas du tout son genre. Elle préférait la discrétion et la ponctualité, et si possible, les deux en même temps. D'ailleurs, si elle continuait à tergiverser, elle finirait vraiment par arriver après le début. Bon.
Elle se leva, rangea ses manuels et sa pomme qu'elle n'avait pas entamé. Ensuite, elle alla se changer - un minimum de soin, par pitié. Une fois prête, la jeune Serdaigle prit sa baguette et sortit de sa Salle Commune. Malheureusement pour elle, elle tomba sur une de ses amies qui allait, elle, entrer, et se vit obligée de la saluer. La fille en question commença alors à lui poser des questions au sujet d'une quelconque potion, sujet dont Nelly se contrefichait royalement à ce moment précis. Elle esquiva donc avec tact son amie et accéléra le pas. Nelly - Escaliers; premier round.
Déjà, elle dut attendre que l'un d'entre eux daigne venir se poser au niveau de son palier. La jeune fille trépignait d'impatience, murmurant des « Allez, allez... » pour essayer de convaincre les escaliers de Poudlard de sa bonne foi. Comique... Dès qu'une marche vint frapper le palier du 2ème Etage, Nelly se rua sur l'objet magique et le monta quatre à quatre. Elle eut un peu plus de chance avec les suivants, et arriva bientôt au Cinquième Etage. Bonjour, je voudrais la Salle Sur Demande, s'il vous plaît! Alors, attends voir... déjà, tu marches jusqu'au grand mur, là-bas. Ensuite, tu penses très fort à l'objet de ton désir. Plus fort, tu dois te visualiser à l'intérieur de la Salle. Penses à l'Armée de Dumbledore. Tu veux aller à cette réunion, alors....
Pousses la porte.

Nelly posa la main sur la poignée, sentit son coeur cogner dans sa poitrine. Elle abaissa la poignée et ouvrit la porte. En entrant, la jeune fille ne put s'empêcher de lâcher un hoquet de surprise; tellement la salle était... adaptée. C'était le mot exact, adaptée. Spacieuse, peu meublée et fonctionnelle, c'était l'endroit idéal où pratiquer la Magie clandestinement et discrètement. Harry avait eut une idée de génie.
La Serdaigle se rendit alors compte qu'elle était plantée sur le pas de la porte, et revenant à la réalité, s'empressa de refermer derrière elle les lourds panneaux de bois. Puis, elle s'avança, timide.

- Salut, Harry...! Je ne suis pas en retard, j'espère...

Parcourant la pièce du regard, Nelly aperçut quelques visages familiers. Kim Brown; Diana Rockwell, Griffith Harftly... bon, tous des Poufsouffles, mais ça devrait bien se passer. Elle salua les gens dans la pièce, puis vint se placer autour d'Harry, qui commençait son discours. A ce moment précis, la porte grinça une nouvelle fois pour laisser apparaître Noah Cahill. Et Nelly tourna vivement la tête. En fait, la jeune fille n'avait absolument aucune envie de voir Noah. C'était un bon ami à elle, mais elle tenait à lui d'une manière un peu plus qu'amicale. N'étant pas née de la dernière pluie, la jeune fille savait bien qu'elle ressentait quelque chose pour son camarade, aussi agissait-elle quelque peu bizarrement en sa présence. C'est pour cela qu'elle évitait de se trouver dans la même pièce que lui autant que possible. Là, cependant, la jeune homme serait inévitable. Nell lui sourit malgré tout, mais fit mine de ne pas se soucier de lui plus que ça. Elle n'était pas amoureuse, et elle n'avait pas envie qu'il le croit.

Harry Potter commença alors son discours. Lorsqu'il parla de faux Gallions, Nell ne put s'empêcher de couler un regard admiratif vers Hermione Granger. Elle était réputée pour être la meilleure et la plus brillante élève de toute son Année; voire même de Poudlard selon certains. Cette idée, en tout cas, appuyait ces déclarations. Nelly respectait vraiment Hermione, et bien que ce respect soit un peu teinté de jalousie, la jeune brune savait qu'il n'y aurait pas de meilleure secrétaire qu'elle pour l'A.D.

Puis, elle regarda de nouveau Harry, attendant qu'il prenne la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Lun 10 Mai - 17:56
    Le moins qu’on puisse dire c’est que la journée avait été éprouvante. Ces derniers jours, Ginny ne prenait pas vraiment le temps de se reposer en bonne et dû forme et, cela finissait par se ressentir dans le quotidien. Elle avait du mal à se concentrer en cours et il lui arrivait même de s’endormir pendant les pauses mais, cela ne lui suffisait pas à inquiéter.
    Elle s’était dirigée insciemment vers la salle commune des Gryffondors avant d’aller tout droit vers le dortoir des filles. Elle appela son boursoufflet comme elle seule savait le faire. Les câlins se son animal lui faisaient du bien même s’il était quelque peu maladroit. S’étendant alors sur son lit, elle caressa doucement Orphée des bouts des doigts. Le bourdonnement grave de ce dernier lui servant de berceuse par la même occasion. Ginny ne voulait pas se l’avouer mais, elle était bien contente que les cours soient finis. Elle s’était promis de ne plus lire quoi que se soit ou de réviser n’importe quel cours cette nuit. Peut-être était-ce son subconscient qui lui avait enfin parlé, va-t-on savoir…

    Tout en écoutant les autres filles dans le dortoir parler, elle luttait pour ne pas s’endormir pour de bon. Leurs voix, tantôt aiguës tantôt chuchotées, lui faisaient penser à une bande de gamines euphoriques. Ginny n’avait pas suivi leur conversation mais pouvait déjà certifier qu’elles parlaient de garçons. Un sujet que n’appréciait pas vraiment la jeune fille pour une conversation entre amies. Sa timidité faisait qu’elle rougissait facilement et, elle n’aimait pas être le centre de leurs moqueries.
    Se mettant sur les coudes, elle les regarda de loin. L’une des filles la vit les fixer et lui fit un signe affectueux de la main. Signe auquel répondit Ginny par un sourire sincère. Elle avait beau ne pas traîner avec ces filles, elles les appréciait tout de même. Tout comme la plupart des élèves de Gryffondor, voir même des autres maisons.

    La jeune femme n’aimait pas spécialement les conflits, sauf lorsque ces derniers étaient fondés et justifiés. Sur cette dernière pensée, Ginny se leva d’un bond. Elle n’avait pas oublié qu’il y avait le rassemblement de la AD aujourd’hui mais, le problème était qu’elle ne savait plus vraiment quelle heure il était. Profitant que le groupe de filles soient encore là, elle leur posa la question.
    * Mon Dieu ! Beau boulot… * Caressant une dernière fois Orphée, elle le regarda d’un air « t’inquiètes pas je reviens vite ». Elle n’était pas vraiment en retard mais, elle n’était pas en avance non plus. Le temps d’arriver à la salle sur demande, le cours d’Harry aurai sûrement déjà commencé et, pour ne pas se faire remarquer, c’était plutôt raté. Heureusement que la salle n’était pas si loin des dortoirs…
    Mettant ses jambes à son coup, elle couru aussi vite qu’elle pu. Cependant, arrivée à destination, elle comprit que sa bonne volonté n’avait pas marché pour cette fois ci. Le cours avait belle et bien commencé.
    Poussant doucement la porte, elle la referma tout aussi discrètement. La salle était pour le moins qu’on puisse dire, bien remplie et plutôt agitée. Cela faisait d’ailleurs plaisir à voir de voir tant de monde motivée et heureux d'être là. Un sourire gêné au lèvres, elle fit un signe à ceux qui la remarquèrent avant de centrer son attention sur Harry et Ron. Ils ne semblaient pas vraiment sereins, ce qui ne la rassura pas. Jetant un coup d’œil interrogatif à Hermione, elle n’eu pas plus d’informations. Une fois plus près de ses amis, elle ne put s'empecher de demander dans un murmure...

      GINNY
      Que se passe-t-il ? Tout va bien ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore   Aujourd'hui à 7:06
Revenir en haut Aller en bas
 

Premier rassemblement de l'Armée de Dumbledore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» 1ère réunion de l'Armée de Dumbledore
» [Elève - Armée de Dumbledore] Alix Parker (Avril Lavigne/Négociable) ~ 5e année Gryffondor
» Place du Palais Royal : Rassemblement de l’armée d’Arnor.
» L'Armée de Dumbledore ~ Nouvelle génération [Responsables: Neville Londubat/Ginny Potter]
» [Elève - Armée de Dumbledore] Nils Maxwell (Jeremy Sumpter/Négociable) ~ 5 ème année Poufsouffle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-