+ vous?



 

Partagez | .
 

 Let the D.J. shake you. Let the music take you [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alyssa Carter
Nombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Let the D.J. shake you. Let the music take you [PV]   Lun 18 Jan - 22:11

    Alyssa n'était pas d'humeur. Elle avait l'impression de devenir folle. Les professeurs n'arrêtaient pas de les surcharger de devoirs et elle avait limite envie de les renvoyer chier. Bien sûr tous sauf un. Lui, il pouvait lui donner six parchemins à faire pour le lendemain, elle les ferait avec joie. En plus de ça, elle n'arrivait pas à faire oublier la rumeur sur elle et Granger. Elle allait vraiment finir folle. Déjà qu'elle passait de très mauvaises nuit depuis l'attaque de Pré-au-lard alors si en plus les autres en rajoutaient... Elle devait se ressaisir, leur montrer qu'une Carter ne se laisse pas faire mais elle était fatiguée, blasée.

    Elle marchait fièrement dans les cachots à la recherche d'une victime. Elle avait l'air fatigué et l'était. Elle avait envie de filer à la salle de bain des préfets et rester dans un bon bain chaud pendant des heures. C'était surement ce qu'elle ferait après. Pour l'instant, il lui fallait quelqu'un sur qui passer ses nerfs. Elle était loin de se douter que cette personne serait Celian. Elle le rabaissait en public juste pour ne pas ternir son image déjà souillée à cause d'une Pu*ain de rumeur. Lorsqu'ils n'étaient que deux, c'était différent. Elle restait dans ses bras et parlait de tout et de rien. Elle était à l'aise, bien. Elle se sentait en sécurité. Elle en avait honte. C'était à l'encontre de ses idées. Elle, amie avec un né-moldu... Si ses parents savaient ça, elle serait déjà enfermée au manoir familial pour les trente années à venir.

    Elle ne l'avait même pas vu, bien trop occupée à guetter un couple. Elle aimait bien les embêter, surtout lorsqu'ils s'embrassaient dans les couloirs. Franchement, comme si le reste du château avait besoin de voir des thons s'accoupler... Nan mais n'importe quoi. Alors qu'elle levait les yeux au ciel, elle sentit quelqu'un l'effleurer. Elle fit un grand bon, sortant immédiatement sa baguette. Elle devenait complètement parano mais on l'excusera. Elle avait toujours peur de se retrouver une nouvelle fois avec un mangemort. Surtout que la dernière fois, il l'avait poussé et lui avait fait mal au cul. Oh et ! Encore pire ! Il avait fait tomber ses chocolats ! Quel... Bref. Son regard se posa tout de suite au niveau du visage pour vérifier qu'il n'y avait pas de masque. C'est là qu'elle reconnut Celian. Elle avait envie de soupirer mais elle se retint. Elle abaissa sa baguette et prit un air hautain.


    - En plus d'être un sang-de-bourbe t'as de la merde dans les yeux ?

    Dit-elle avec un air froid. Il n'y avait personne dans les cachots à part le couple qui partit bien vite en voyant la mauvaise humeur de leur préfète. Niveau réplique ces derniers temps, elle n'assurait pas. C'était vraiment moyen. Bah, on a tous un moment de faiblesse hein.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Let the D.J. shake you. Let the music take you [PV]   Mar 19 Jan - 18:44
    Celian avait un peu la tête ailleurs. Depuis un petit moment il ne savait pas beaucoup ou il en était, il était perdu et son meilleur ami ne semblait pas beaucoup l’aider car lui-même semblait occupé par quelque chose. Sûrement une nouvelle fille qui lui mène la vie dure, il n’avait pas beaucoup osé lui demander car il le trouvait différent. Il se trouvait dans les cachots, il avait loupé une potion avec brio, à la fin il c’était demandé si ce n’était pas su ciment au charbon qu’il avait créé, une mixture rare qui indiquait qu’on avait loupé sa potion du mort vivant. Sans compter les vapeurs rouges qui avaient été dans les cachots, que le professeur dissipa rapidement avec sa baguette magique et une grimace sur le visage indiquant qu’il n’aurait pas une bonne note, il pourrait toujours se récupérer sur la prochaine. Il avait rajouté un ingrédient qui ne fallait pas et il avait fait trop chauffé ce qui avait provoqué le durcissement rapide du contenu. Il ne savait pas si ça valait la peine de donner un échantillon, il en fit un à l’aide d’une mini spatule et il mit ça dans un petit tube de verre qu’il donna ensuite au professeur des potions. Il avait vraiment la tête ailleurs, il espérait que sa réputation de bon élève n’allait pas en prendre un coup. Il nettoya son chaudron d’un coup de baguette magique et ensuite lança son sac sur le dos sans trop regarder le contenu.

    Il alla jusqu’à sa salle commune ayant besoin de se changer rapidement et quitter les vêtements tâchés par sa potion, ne supportant pas être sal sur lui. Une fois qu’il eut un jean convenable et une chemise sur le dos, en plus d’une veste en cuire, il glissa dans sa poche sa baguette magique. Il passa une main dans ses cheveux qu’il redressa un peu, il avait une petite barbe de quelques jours qu’il raserait bientôt. Et ensuite il prit la direction du parc passant par les cachots. Il sortit de la salle commune, saluant quelques personnes en passant, après être sortit, il alla dans un couloir ou il y avait un couple qui s’embrassait, il eut un petit soupir, il aimerait dans ce cas. Que ce soit avec une fille ou un garçon, il aimerait avoir quelqu’un à serrer dans ses bras. Bien qu’il soit plus pour la chaleur d’un garçon que celui d’une fille. Il n’avait pas fait attention ou il marchait vraiment et bouscula une jeune fille, la réaction fut immédiate, elle sortie sa baguette magique qu’elle rangea presqu’immédiatement. C’était Alyssa. Il ne savait pas quoi dire et finalement la réplique fut cinglante, il mit les mains dans les poches. Il n’était pas d’humeur à se disputer et de toute façon avec Alyssa il ne répliquait jamais rien. Il ne fit que soupirer, regardant Alyssa droit dans les yeux, ne voulant pas ciller. Il ne dit rien du tout à part…

    __Excuse moi !


    Si ça avait été une autre personne qui lui aurait fait une telle réplique, il aurait été bien plus méchant que lui et aurait lancer une réplique tout aussi cassante que la précédente mais pas avec Alyssa, il n’avait pas envie. Et c’était dans leur accord à tous les deux, il allait reprendre son chemin, sans rien dire, quand il entendit quelqu’un s’avancer dans le couloir. Qui avait du observer la scène de loin, il tourna son regard pour voire le ou la venue…
Revenir en haut Aller en bas
Madison Lockweder
Nombre de chapitres écrits : 5357
Sang : Pur
Supporter de : Voldemort, Drago, Rogue
© avatar, icon, signature : LilDay et tumblr
Date d'inscription : 16/07/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Let the D.J. shake you. Let the music take you [PV]   Mer 20 Jan - 20:34

    Madison avait bouclé son devoir de Botanique à la bibliothèque ce matin même. Bien que ce ne soit ni sa matière de prédilection, ni sa grande passion, elle travaillait les plantes pour obtenir un bon niveau, et atteindre l’excellence évidemment. Elle était déjà très douée, mais étant ambitieuse elle ne se contentait pas du déjà acquis, elle voulait plus, bien plus. C’était très important, comment atteindre des sommets avec peu de bagages ? Impossible. Bien qu’elle doutait de la réelle nécessité de certaines plantes, elle savait que quelques unes avaient des facultés au fort potentiel et il fallait retenir leur nom. Après, la participation en cours était indispensable pour avoir de bonnes appréciations et l’apprentissage complet de la matière lui permettrait d’obtenir une excellent mention pour les examens finaux de l’année prochaine, les A.S.P.I.C.’s. Par la suite, elle visait évidemment la politique à son fondement même. Le ministère, la responsabilité et le sommet. Elle savait qu’elle en avait les moyens, elle apprenait de ses lectures, de ses observations et de ses réflexions. Elle était capable de tenir un débat avec des arguments logiques et un raisonnement fluide, tout en restant accrochée au sujet et en usant de persuasion.
    Mais là n’était pas la question. A présent qu’elle avait terminé ce devoir avec application, elle voulait retourner à la salle commune des Serpentards pour rejoindre quelques amis. IL y avait toujours du monde dedans, et comme elle connaissait pleins de gens elle n’était jamais seule. Elle aurait bien voulu voir Owen mais il était en entraînement de Quidditch et elle préférait éviter de se rendre sur le terrain. Les cognards enragés et déchaînés, très peu pour elle. Alors elle allait voir d’autres personnes. Elle regagna les cachots ses affaires sous le bras, lorsqu’elle aperçu Alyssa crier une énième fois sur le pauvre Celian qui n’avait rien demandé. Qu’elle traite mal un niais Poufsouffle, une sainte-ni-touche Serdaigle ou un zéro Gryffondor, pas de problème. Mais Celian étaait le genre de garçon adorable qui faisait sourire tout le monde, qui avait toujours un mort pour réconforter et toujours une vanne à sortir. Et la préfète en chef de Serpentard le traitait vraiment comme un moins que rien, et sans aucune explication. Ou alors s’il y en avait une, elle n’en avait pas parlé à Madison ce qui était vraiment indélicat de sa part. Et le pauvre Celian encaissait l’attaque en s’excusant, comme toujours il rampait devant Alyssa. Madison soupira en levant les yeux au ciel et s’approcha du duo en conflit. Elle se posta à côté d’eux deux, les mains sur les hanches et regarda Alyssa le reproche visible dans ses yeux.

    Pourquoi tu le traites comme ça ?!

    Oui Madison pouvait se la jouer héroïne quand elle n’était pas d’accord avec le comportement de ses amis. Non pas qu’elle voulait se mettre Alyssa à dos, mais elle devait sérieusement arrêter de s’acharner sur Celian sans raison. D’accord il était sang-de-bourbe, mais il avait de quoi se rattraper et largement même. Même Madison, qui détestait les sangs moldus et les rabaissait plus bas que terre le tolérait pour sa gentillesse. Et il n’était pas faible ni niais, c’était une gentillesse savamment dosée. IL ne méritait pas qu’on lui parle comme s’il était chien, et Alyssa devait le comprendre. Quitte à l’énerver un peu, ensuite si son comportement changeait au moins ça n’aura pas été une dispute veine.



Nouvelle rédactrice en chef du Journal de Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Carter
Nombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Let the D.J. shake you. Let the music take you [PV]   Jeu 21 Jan - 21:42
    Alyssa avait agressé Celian. Il avait l'habitude mais ce n'était pas une raison. Les cachots étaient vides, elle aurait très bien pu ne pas l'agresser. Pourtant, elle n'avait pas pu s'en empêcher. Son excuse sur le coup était : mais il peut très bien y avoir quelqu'un de caché. Après tout, elle n'avait pas tort. Puis elle avait été surprise, il lui avait fait peur quand même. Elle ne s'était pas attendue à ce qu'on l'effleure, bien trop perdue dans ses pensées. De plus, Celian était une cible facile, elle pouvait être sûre qu'il ne lui répondrait même pas. Oh oui, elle le trouvait adorable aussi mais... Elle s'appelait Alyssa Carter, elle avait sa réputation à défendre et contrairement à Madison, elle ne souhaitait pas épargner Celian. Après tout, vu tout ce qui courait sur elle, elle n'était pas à une chose près. Le jeune Serpentard s'excusa, comme souvent. Elle n'en rajouterait pas, il n'y avait personne dans les couloirs, du moins c'était ce qu'elle croyait. Alors qu'elle allait, tout comme Celian, reprendre son chemin, des bruits de pas se firent entendre. Juste après, elle une voix familière résonna. C'était Madison, sa meilleure amie. Sur le coup, Alyssa avait pensé qu'elle serait venu faire un reproche à Celian mais non, même pas, elle venait le défendre ! Elle rêvait là ? ...

    Ce qu'on pouvait savoir maintenant, c'était qu'Alyssa et Madison n'avaient apparemment pas la même définition du mot "amitié". Du moins pas sur ce coup là. Jamais Alyssa n'aurait fait une telle chose à son amie. Même si pourtant elle aurait apprécié la victime, elle ne serait pas venue devant elle pour lui faire le reproche, elle aurait attendu d'être dans le même dortoir qu'elle, en privé. De plus, le reproche n'aurait même pas été fait sur ce ton. Elle aurait été... plus sympathique. Elle fronça les sourcils, tournant la tête vers la blonde.


    - De quoi tu te mêles ?

    Elle ne cherchait pas la dispute non, juste à lui faire comprendre qu'elle ferait mieux de rejoindre Owen plutôt que de prendre la défense de Celian. On a beau dire qu'on ne se dispute qu'avec nos amis, elle ne le voulait pas. Déjà parce que se faire la gueule elle trouvait ça idiot puis allez savoir ce que l'une ou l'autre pourrait balancer sous l'effet de la colère. Non merci. Elle tenait trop à elle pour prendre le risque. D'ailleurs elle trouvait ça bizarre. Il suffisait de remonter à un an en arrière, elle aurait cherché le conflit sans problème. Ces derniers temps elle s'attachait bien trop aux gens, ça ne lui ressemblait pas mais pour l'instant elle faisait avec.

    Elle lança un regard à Celian du genre "appuies moi". S'il se rangeait du côté de Madison elle était cuite. Elle ne voulait surtout pas que Madison soit au courant. Elle avait bien trop honte. Elle ne voulait surtout pas voir du dégoût dans son regard ou même qu'elle la juge. Qu'une personne qu'elle ne connaissait pas le fasse, elle s'en fichait, mais pas Madison. Elle savait que ce n'était pas bien, que jusqu'à présent, elle lui avait tout dit, ou presque, mais ça, elle ne pouvait vraiment pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Let the D.J. shake you. Let the music take you [PV]   Ven 22 Jan - 14:17
    Celian ne s’attendait pas qu’au moment ou il recevrait le reproche d’Alyssa, Madison serait présente dans le couloir et elle avait du assister à toute la scène. Et ce n’était pas la première fois qu’Alyssa manifestait son arrogance vis-à-vis de Celian et que lui jouait au gentil petit toutou bien tranquille qui lèche la main de son maitre après s’être fait disputé. Il n’allait rien dire, il se retrouvait encore confronter à une situation qu’il détestait. Madison venait de poser une question cruciale à Alyssa, pourquoi elle le traitait ainsi. Et le pire c’était que Celian connaissait la réponse évidente. Une réponse à laquelle personne ne pourrait penser. Il se demandait ce qu’il allait faire, il entendit alors un petit bruit de grattement un peu plus loin il regardait, c’était Cide son rat noir qui courait vers lui, il se mit accroupit et tendit la main, aussitôt le rat, grimpa sur son bras et alla jusque son épaule, se serrant affectueusement contre le cou de son maître. Il se remit debout, se demandant ce qu’il devait faire, soit appuyée Alyssa soit appuyée Madison. En fait la solution devait émaner de lui et il ne voulait surtout pas que ses deux meilleures amies ne se fasse la tête pour une raison comme celle-ci. Surtout que Celian avait accepté qu’Alyssa le traite ainsi en public. Donc quelque part il l’avait bien cherché. Il soupira et faisant un petit bruit d’exaspération comme il savait si bien le faire.

    Il caressa tendrement son rat tout en sachant ce qu’il allait répondre, bien que cela était tout de même délicat et qu’il n’aimait pas forcément se retrouver ici dans cet instant.

    __Madi ! Tu sais très bien pourquoi Alyssa me traite ainsi, je suis un sang de bourbe et il est compréhensible du milieu d’où elle vient qu’elle n’accepte pas les gens de mon espèce. J’ai toute une famille moldue ne l’oublie pas !

    Il se dit que finalement il venait de faire une bêtise. Bien qu’il a expliqué le fait qu’Alyssa le traite ainsi, il n’avait pas du tout expliqué pourquoi lui il se laissait faire ? Celian était du genre à rabattre le caquet des gens qui se moquaient des origines dont il était si fier. Il aimait sa famille et il avait su montrer à maintes reprises ses capacités énormes dans la magie. Il observa les deux jeunes filles, il devait trouver quelque chose de plus convainquant. Il avait eut une journée encore difficile et il avait du mal à faire fonctionner ses neurones, surtout qu’il aimait bien Madison et aussi Alyssa.

    __Puis je crois que j’ai surpris Alyssa en la bousculant comme ça. Je n’aimerais pas ça non plus, je suis en faute. Donc je n’ai rien à répliquer !

    Il avait excusé aussi le fait qu’il n’ait rien dit, mais il lança un regard à Alyssa bien spécifique, qu’il était temps maintenant qu’elle révèle tout à Madison, c’est sa meilleure amie et elle saura tenir sa langue et qu’elle sait très bien les enjeux dans cette histoire. Si quelqu’un sait qu’Alyssa est sortit avec un né moldu, ce sera terrible pour elle. Et Madison sait très bien qu’elle ne devra pas en parler et qu’on peu lui faire confiance. Il espérait qu’elle allait le faire, il ne voulait pu se justifier sur les insultes publiques qu’elle lui lançait, il encaissait bien. Il continuait de caresser son rat qui avait du faire une petite balade dans le château, il retira quelques miettes qu’il avait dans son poil soyeux et noir. Il n’avait jamais beaucoup aimé les rongeurs mais quand il était entré dans cette boutique magique et qu’il avait vu ce rat qui le regardait avec ses petits yeux bleus, il avait craqué et il l’avait acheté. Depuis c’est une belle histoire d’amitié entre eux. Et au moins lui il ne le jugeait pas sur son sang.

    Il savait qu’il pouvait faire confiance à Madison car elle lui avait accordé la sienne, alors qu’elle-même n’aimait pas spécialement les né moldus. Cependant elle lui avait parlé et ils avaient partagés tous les deux. Et ce foutu sang ne l’avait absolument pas arrêté.
Revenir en haut Aller en bas
Madison Lockweder
Nombre de chapitres écrits : 5357
Sang : Pur
Supporter de : Voldemort, Drago, Rogue
© avatar, icon, signature : LilDay et tumblr
Date d'inscription : 16/07/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Let the D.J. shake you. Let the music take you [PV]   Sam 23 Jan - 14:47

    Evidemment, Alyssa n’était pas satisfaite de l’intervention de Madison. Elle aurait sûrement préféré qu’elle ne dise rien ou qu’elle prenne son parti. D’ailleurs, c’était extrêmement rare que Madison s’oppose à sa meilleure amie, quand elles n’étaient pas d’accord sur un point elles faisaient comme si. C’était comme cela qu’elles avaient l’habitude de fonctionner, en paire, sur la même longueur d’onde. Parce que les deux jeunes préfètes de Serpentard ensemble, ça peut faire mal, et ça fait encore plus mal quand elles ont le même but. C’est couramment emmerder les autres d’ailleurs, et ça fonctionnait plutôt bien. Mais quand il y avait opposition, chose plutôt rare, ça pouvait tourner au vinaigre. Elles étaient toutes les deux têtues et bornées, alors pour les mettre d’accord ça risquait d’être compliqué. Madison était en son droit, elle défendait un ami qui était vachement traité sans réelle raison. Ok il y avait son sang, mais ce n’était pas suffisant pour justifier l’attitude d’Alyssa. Elle jouait à un jeu avec Celian qui n’était pas juste.
    Mais évidemment, comme à son habitude, Celian jouait le petit chien avec la préfète en chef et justifiait son attitude. Pourtant, ce n’était pas son genre. Avec les autres il avait plutôt tendance à répliquer, à renvoyer bouler les personnes qui osaient lui parler sur un mauvais ton. Mais avec Alyssa il se laissait faire et ne montrait jamais aucune opposition. Peut être était-ce à cause du statut de la jeune femme, ou bien pour d’autres raisons que Madison ignorait. Mais soit on lui disait tout clairement soit elle ne laisserait pas faire les choses. Celian était un type bien, son sang on s’en foutait pas mal. Il avait un caractère bien à lui, bien trempé. Mais il était adorable, toujours prêt à les aider. Alors pourquoi le remercier ainsi ? Les personnes vraies en qui on pouvait avoir confiance c’était rare à Poudlard et Alyssa négligeait l’une d’entre elle sans se soucier des conséquences que cela pouvait avoir. Ca ne pouvait plus durer, et Celian devait cesser de se laisser faire par les impulsions de pouvoir d’Alyssa. Elle se tourna vers celui-ci.

    Arrête Celian ! Tu marchais comme elle ! T’as rien fait de mal ! Arrête de t’laisser faire comme ça !

    Elle se tourna vers Alyssa, pour voir sa réaction. Elle allait sûrement être en colère et peut être même sortir un discours sur la trahison mais peu importe, Madison savait qu’elle avait raison et s’il y avait quelque chose qu’elle devait savoir et qui expliquerait la situation, c’était le moment de tout balancer. Madison ne voulait pas lâcher le morceau, elle appréciait Celian et ne supportait pas de le voir se laisser marcher dessus comme ça. C’était incompréhensible. Mais elle voulait savoir pourquoi et pas rester ignorante de cette manière. Alyssa avait forcement une raison pour jouer la salope comme ça, et après tout elle était tout censé dire à Madison. Alors pourquoi elle ne le faisait pas pour cette fois ? De toute façon, la préfète de Serpentard était déterminée et décidée à tout savoir, elle ne bougerait pas d’ici sans que quelque chose de positif ce soit passé. ET elle jugera elle-même de ce qui est positif ou pas.



Nouvelle rédactrice en chef du Journal de Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Let the D.J. shake you. Let the music take you [PV]   Aujourd'hui à 23:35
Revenir en haut Aller en bas
 

Let the D.J. shake you. Let the music take you [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bois son Milk-Shake(libreeeuh XD)
» shake et fidget
» 03. Shake it like you're from Memphis ! | Abby
» + HIPPY HIPPY SHAKE
» FILLIO X Shake it out

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-