+ vous?



 

Partagez | .
 

 Quatrième cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Severus Rogue
Nombre de chapitres écrits : 250
© avatar, icon, signature : La fondatrice du forum, la classe 8)
Date d'inscription : 26/02/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Quatrième cours   Dim 8 Nov - 0:08
Les Salamandres






Rogue avait encore viré les tables & les chaises pour ce nouveau cours. Oui, il s’était découvert une nouvelle lubie pour les cours de pratique, beaucoup plus amusant à regarder devant l’incapacité d’un bon nombre d’élèves à réussir l’exercice. Il dégageait donc de l’espace pour que la salle soit relativement vide, seulement quelques bancs étaient placés de chaque côté, contre les murs. Et comme à chaque début de cours, il se situait sur le petit balcon qui surplombait la salle afin de regarder les arrivants et de désigner ses cibles du cours. Il observa les élèves arriver les uns après les autres, repérant déjà les têtes qu’il préférait, celles qui allaient faire perdre des points à leur maison et le reste, les inutiles ou stupides. Doués d’une incroyable capacité d’analyse, ils s’étaient tous assis sur les bancs. Formidable. Il se décolla de son balcon et descendit les escaliers pour fouler le parquet de sa démarche. Il ferma la porte d’un coup de baguette et traversa la pièce jusqu’à se retrouver devant cette porte, se tournant face aux élèves.

Les salamandres feront l’objet du cours. Afin d’éviter la partie théorique qui constitue une perte de temps, vous me ferez un résumé de deux parchemins sur celles-ci avec les pages 265, 266, 267, 268 & 269 de vos livres pour le prochain cours, dans trois jours.

L’une de ses grandes particularités était de ne laisser que peu de temps aux élèves pour effectuer les travaux qu’il pouvait leur donner. Mais acquérir un niveau rapide de devoirs personnels leur permettait d’évoluer plus rapidement. Certains coulaient, les loosers, et d’autres s’élevaient, ceux qui avaient de l’espoir dans la vie. Il pouvait ainsi diviser la classe en deux groupes. Mais peu importe, il verrait ces résultats lorsqu’il corrigerait ces devoirs, dans quelques jours.

Salamandres de Feu, qui se nourrissent de flammes et qui vivent dans les braises, sont dotées d’une peau très rigide et de cinq griffes par pattes qui constituent une arme. Elles crachent des flammes et en possèdent une longue sur le dos.

Il commença à s’avancer entre les deux rangées d’élèves, d’une démarche très distinguée qui pouvait aussi bien inspirer la peur que le mépris.

Salamandres de Terre. Elles vivent sous la terre et ont également une peau très rigide et de longues griffes. Leur arme est leur langue, très longue et très dure, possédant de petits pics délivrant un liquide paralysant.

Il se stoppa au milieu de la salle et porta son regard vers les élèves de droites, insistant sur les plus faibles d’entre eux afin de leur faire peur pour le reste du cours.

Celles d’eau ont également une peau solide tout comme leurs griffes. Elles crachent des poches d’eau qui restent fixer au corps et qu’elles peuvent gonfler jusqu’à l’explosion.

Il se stoppa. Il avait volontairement évité de préciser les sorts qui les mettaient hors d’attaques, l’aqua reducto pour la première, l’herbivicus pour la seconde, et le sictus totalus pour la dernière. Il allait les laisser se débrouiller, voir s’ils avaient une capacité d’analyser suffisante pour trouver d’eux même le sort qui pourrait définitivement atteindre les animaux, jeunes dans cet exercice, mais mesurant tout de même 1m80 pour 90 kilogrammes. Il y avait de quoi être effrayé bien sûr, surtout que la pratique d’aujourd’hui n’allait pas être re tout repos et loin de là.

Mettez-vous par paire, vous allez affronter ces animaux. Dépêchez-vous.

Il fit demi tour pour se retrouver à nouveau devant la porte, son regard sur les élèves qui se mettaient par groupe de deux pour exécuter l’exercice qui allait suivre. Il n’y avait pas de temps à perdre, il voulait faire passer tout le monde et une heure pouvait être insuffisante, surtout qu’il allait mettre en avant ses élèves à lui et leur attribuer les points. Ils passeraient donc en priorité.

[ HRP : Chaque binôme affrontera à tour de rôle trois jeunes salamandres des trois espèces. On commence par Madison et Carl, puis je posterais en Rogue pour désigner le prochain binôme qui passe.]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa Carter
Nombre de chapitres écrits : 11511
Sang : Pur
Supporter de : Du Dieu Severus Rogue
© avatar, icon, signature : Avatar : stereolove | Tumblr
Date d'inscription : 30/03/2006
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Quatrième cours   Dim 8 Nov - 0:28
    Alyssa était prête depuis un bon moment. Comme à chaque fois qu'elle avait DCFM, elle passait beaucoup plus de temps dans la salle de bain pour vérifier que tout allait bien et était excité comme une puce. Rien que de se dire qu'elle allait le voir la rendait joyeuse. Cependant elle ne le montrait pas. D'ailleurs, elle avait remarqué que les heures avant la DCFM passaient très très lentement alors qu'au contraire, l'heure de cours avec Professeur Mamour passait à une vitesse folle. A croire que le temps se foutait d'elle. C'était comme le matin, quand le réveil sonne. On se dit qu'on va dormir dix minutes de plus et ces dix minutes là sont les plus courtes de votre vie, vous ne les voyez même pas passer. A peine le temps de se rendormir que le réveil ressonne déjà. Alors qu'au contraire, en cours, les dix minutes vous avez l'impression qu'elles durent une éternité. Vraiment mal foutu le temps. Enfin bref, il y avait une chose plus importante que ça : Le professeur Mamour. Le meilleur professeur de Poudlard, le plus beau, le plus sexy et le meilleur danseur. En parlant de danse, elle se rappelait très bien du bal, c'était une chose inoubliable pour elle. Ca avait été leur première danse et ça ne serait pas la dernière; elle en était sûre. Pour leur mariage il faudrait bien commencer non ? Ils auraient encore toute l'attention sur eux, il faudrait dire que ça serait le mariage du siècle. Sans parler du fait qu'après le mariage elle aurait enfin ce qu'elle voulait : lui. Il y aurait le droit tous les jours, il ne pourrait même pas se reposer le soir qu'elle lui sauterait dessus. Enfin bon, l'espoir fait vivre hein. Elle était pourtant persuadée que tout se passerait comme ça : à la fin de l'année, le dernier jour, il l'emmènerait dans un coin pour lui déclarer sa flamme et l'embrasser. Elle déciderait alors de ne pas prendre le train et de rester avec lui. Ils voyageraient et passeraient leur vie ensemble. Malheureusement, elle était loin de se douter qu'il partirait avant la fin de l'année avec Drago après avoir tué avec Dumbledore. A la limite, elle pourrait accepter qu'il le tue. Fallait bien qu'il crève un jour non ? Il commençait à se faire vieux et Alyssa n'avait plus aucune confiance en lui pour la sécurité de l'école. Donc Rogue pourrait prendre sa place. Le hic ça serait qu'il était du côté du seigneur le plus c*n de la terre. Ça, elle ne pourrait pas l'accepter. Déjà parce que ça gâcherait tout ses films mais en plus, ça signifierait qu'il était faible, qu'il s'était rangé du mauvais côté. Elle aurait du mal à s'en remettre mais elle était forte, elle se ferait une nouvelle carapace en se disant que de toute façon, elle ne l'avait jamais aimé et qu'elle l'avait toujours détesté puis voilà. Par Merlin, comment est-ce qu'on pouvait être comme ça envers quelqu'un qui ne vous apprécie pas autant ? ...

    Enfin bref. Elle était sur le chemin et était une nouvelle fois la première. Comme toujours en fait. Elle entra et ne chercha même pas à voir comment était disposée la salle pour savoir s'ils feraient de la pratique ou de la théorie. Tout ce qu'elle voulait voir c'était son fantasme ambulant. Il était magnifique, comme toujours. Il l'était même encore plus depuis le bal. Heureusement qu'il ne savait pas qu'il l'avait rendu complètement folle le jours suivants. Ni même l'histoire du "doudou". Elle avait été... Ailleurs, une vraie Loufoca. Elle n'arrêtait pas d'y repenser, de se revoir en train de danser avec lui, d'avoir sa main dans la sienne ou même de le revoir en train de manger du chocolat. D'ailleurs, ça n'avait plus été la chaise qui s'était pris le tsunami mais son lit, m'enfin, il avait prit l'habitude à force. Elle ne savait même pas comment réagir avec lui. Elle allait surement sourire plus qu'avant si c'était possible. Elle avait l'impression d'être plus proche de lui alors qu'ils n'avaient fait que danser et parler. Il fallait dire que parler c'était beaucoup, ça changeait de leurs échanges de d'habitude soit "bonjour". Et encore, c'était elle qui le disait. Un grand sourire fit son apparition lorsqu'elle le vit. C'était dingue comme rien que le fait qu'il existait pouvait la faire sourire, elle, Carter Alyssa, la fille aussi chiante qu'une certaine Elodie, insensible et avec un caractère de scroutt à pétard.


    - Bonjour professeur.

    Elle aurait préféré un "bonjour mon amour" mais ça ne le faisait pas trop. Elle jeta enfin un rapide coup d'œil à la salle et fut vraiment déçue : encore de la pratique. Elle n'aimait pas ça. Lorsqu'ils faisaient de la pratique elle ne pouvait pas mâter. Quand ils faisaient de la théorie, elle se mettait tout devant, la tête sur sa paume puis ne le lâchait pas des yeux. Enfin depuis le coup du "belle vue, n'est-ce pas Miss Carter ?" elle essayait d'être discrète. Enfin non, elle n'essayait pas puisqu'ils ne faisaient plus de théorie. Remarque, pour apprendre c'était beaucoup mieux. C'était pas comme Ombrage, ils avaient perdus une année bêtement. Le cours commença et elle ne loupa pas une seule miette lorsqu'il descendit de son balcon. Ni même quand il passa dans les rangs, surtout qu'à un moment, elle avait pu le voir de dos. Quel super cours... Ça faisait un bon moment qu'elle n'avait pas pu mâter cette partie de lui. Elle l'écouta attentivement, elle avait même eu une idée en tête mais ne la ferait pas. Elle se serait bien blessée volontairement pour qu'il soit aux petits soins avec elle, qu'il l'emmène à l'infirmerie et même avec l'espoir qu'elle serait blessée au niveau du haut du corps pour retirer sa chemise devant lui. Nan, c'était un trop beau rêve pour qu'il soit réalisable. Il leur ordonna de faire des paires, c'était bien mieux, au moins elle n'allait pas se retrouver avec Chad. Elle se leva tout en sortant sa baguette. Elle se tourna ensuite vers ses amis. Madison ou Owen ? Elle ne se posa pas la question bien longtemps, Madison venait de partir avec quelqu'un d'autre. Elle qui s'était demandé s'ils se mettraient ensemble ou pas, c'était bizarre.

    - On fait équipe ? Les deux meilleurs de l'école ne peuvent que se mettre ensemble...

    Tout ça dit avec un sourire fier et c'était du Alyssa tout craché. Par contre, elle était encore en train de réfléchir à comment s'occuper des grosses bestioles.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madison Lockweder
Nombre de chapitres écrits : 5357
Sang : Pur
Supporter de : Voldemort, Drago, Rogue
© avatar, icon, signature : LilDay et tumblr
Date d'inscription : 16/07/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Quatrième cours   Dim 8 Nov - 1:44

    Madison sortit de cours d’arithmancie avec ses affaires en main. Elle avança d’un pas relativement lent, sa robe de sorcier traînant légèrement par terre derrière elle. Elle n’avait pas envie d’aller au prochain cours. Elle adorait la Défense contre les Forces du Mal, ainsi que le professeur Rogue qui était également son Directeur de Maison. Mais, il allait y avoir Owen au cours et elle en pouvait vraiment plus de le voir l’ignorer, ça lui plombait le moral. En fait, ça gâchait carrément ses journées, elle n’avait même plus envie d’aller en cours alors qu’elle en aimait bien certains. Elle y allait presque à reculons, ça ne lui ressemblait pas. Elle devait pourtant participer à ce cours et ne pas être noté absente, ça ne faisait pas très joli à côté des bonnes notes. Elle arriva tout de même devant la salle et attendit quelques instants à côté de la porte. D’autres élèves arrivaient et entraient. Elle préférait attendre encore un peu, puis entra finalement. Elle jeta un coup d’œil à travers la salle. On remarquait directement qu’une nouvelle fois, les chaises et les tables étaient rangées pour laisser place à un espace qui annonçait un cours de pratique. Rogue se trouvait sur son petit balcon où il jouait à la colombe noire et effrayante. Il n’était pas encore là. Elle vit Alyssa dans un coin, mais elle ne préférait pas aller vers elle car elle devrait s’expliquer sur son attitude étrange des jours récents et elle avait pas envie de se mettre à pleurer devant toute la classe. Elle alla donc au côté opposé s’asseoir sur un banc, déposant ses affaires à côté d’elle.
    Il restait quelques minutes avant que le cours ne commence. Les élèves arrivaient petit à petit pour remplir la salle. Elle regardait la porte avec anxiété. Elle ne voulait pas qu’il arrive, qu’il ne lui adresse même pas un regard, qu’il se mette le plus loin possible d’elle. Et pourtant ça arriva, et il fit exactement ça, il l’ignora totalement, faisant abstraction de sa présence. Madison détourna son regard alors qu’elle sentait sa gorge se serrer. Elle avait déjà envie de sortir et de se barrer de cette salle. Elle passa une main dans ses cheveux et se raisonna pour rester ici et participer au cours. Celui-ci n’allait pas tarder à commencer, elle allait oublier tout ça et écouter le professeur Rogue expliquer un truc.
    Il prit alors la parole, se baladant dans la salle. Elle écouta son histoire sur les salamandres. Elle était pas tellement incollable sur le sujet, n’ayant lu que deux ou trois articles ou autres à son sujet. Elle grimaça légèrement, elle l’avait prévu mais bon elle n’avait pas trouvé de plan. Il fallait se mettre en groupe. Elle devait exclure Owen qu’elle faisait fuir, Alyssa qui allait lui poser des question, et tous les boulets de la salle. Il ne restait pas grand monde. Mais c’est alors que ses yeux se posèrent sur Carl. Il n’était pas repoussant, loin de là … Et puis il était intelligent, si Effy avait trouvé quelque chose de bien en lui. Elle ne savait pas trop où ils en étaient tous les deux d’ailleurs mais peu importe, elle expliquerait à Effy s’il le fallait, ce qu’elle allait faire durant cette heure. Cette élève de Serdaigle venait de se transformer en arme pour faire réagir Owen, alors allons-y.
    Elle se leva, et s’approcha du Serdaigle arborant un sourire charmeur. Elle se posta face à lui et posa sa main sur son bras pour s’approcher de lui, et plus précisément de son oreille. Ca n’avait strictement aucun intérêt puisque ce qu’elle allait lui dire n’était que très banale, mais ça pouvait faire croire qu’elle lui disait des trucs plus intimes, et c’était l’effet qu’elle voulait produire. Elle prit donc une voit soufflée et dit.

    On se met ensemble ?

    Elle se reculait légèrement avec un regard allumeur. Elle savait très bien joué à ça, Carl ne l’intéressait et elle était sûre à 99% qu’elle n’intéressait pas Carl. Mais elle voulait qu’Owen arrête de l’ignorer, s’il fallait qu’elle l’énerve et le rende jaloux pour ça, elle était prête à le faire. Ca pouvait surprendre, elle qui se met avec un Serdaigle pour faire un exercice alors que ça ne lui ressemble absolument pas, qu’elle fait la guerre à toutes les maisons qui ne sont pas la sienne. Mais peu importe, aux grands problèmes les grands moyens. Et puis de toute façon, elle n’avait pas trop d’autres choix. Elle n’allait pas allumer un boulet, nan mais pas question, elle avait quand même un minimum de fierté fallait pas croire. Elle ne choisissait pas non plus au hasard, fallait que ça fasse l’affaire, que ça ne paraisse pas trop absurde.



Nouvelle rédactrice en chef du Journal de Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Quatrième cours   Dim 8 Nov - 14:36
Miss Nokotay n’était guère motivée ce jour là. Depuis la veille déjà elle se trainait un maudit rhume qui ne l’avait pas aidé à se concentré sur ses devoirs. Cet état de fait était sans doute la cause de son profond retard sur ses rédactions à rendre. Une de plus et ça serait la fin pour elle. Oh bien sure elle aurait pu se rendre à l’infirmerie afin de retrouver son état de forme, mais ça c’était mal la connaître. Plus loin elle se tenait de l’infirmière et mieux c’était pour elle. Ainsi allongé dans son lit, complètement camouflée sous son drap, Kristin attendait que les cours ne commencent, ou plutôt que son réveil lui annonce cela. Éternuant en s’étouffant à moitié, la jeune fille fut forcée de remonter à la surface, le visage livide et complètement déprimé. Être malade, ce n’était vraiment pas fait pour elle. Si cela continuait ainsi, elle serait forcée de prendre malgré tout des médicaments au goût horrible ! Entendant le sifflement caractéristique de son réveil, Kristin l’éteignit en donnant un coup dessus, c’était plus radical et plus simple. Observant de ses yeux humides la chambre, elle vit les autres se lever, il fallait donc en faire autant. Se préparant aussi rapidement que sa condition physique lui permettait, la jeune sorcière prit son emploi du temps en main. Par chance il avait le cours de Rogue aujourd’hui, c’était déjà ça de bien. De tous les Gryffondor, Kristin devait bien être la seule des rouges et or à apprécier ce professeur.

Se rasseyant sur son lit, elle sorti son bouquin de défense contre les forces de mal ainsi que ses dernières notes afin de se mettre à jour. Ca serait vraiment bête de se faire surprendre, surtout avec le directeur des Serpentard, qui était toujours prêt à les piéger avec des questions difficiles. Son mal de tête était atroce, pourtant Kristin se força à lire jusqu’au bout les nouvelles pages concernant peut-être le cours du jour, allez savoir. Prenant son courage à deux mains, ainsi que ses affaires dans son sac, la Gryffondor sortit de la chambre puis de la salle commune, direction le cours de défense contre les forces du mal ! Heureusement ce jour là les cours n’étaient pas très nombreux ce qui allait lui mettre de souffler un peu. Et qui sait, peut-être qu’elle pourrait reprendre de l’avance dans ses devoirs ou du moins se mettre à jour. L’air frais du couloir la fit éternuer une nouvelle fois, ajoutant un autre mouchoir à la pile déjà plus que confortable que possédait les corbeilles. Lorsqu’elle arriva près de la salle, Kristin inspira profondément afin de reprendre des couleurs. Si Rogue la voyait dans cet état de faiblesse, il en profiterait surement pour se venger des Gryffondor. Et puis, en temps normal, la demoiselle était plutôt une bonne élève, alors autant ne pas donner des armes à ce professeur, même si elle le respecte.

En entrant dans la salle, Miss Nokotay ne fut pas surprise de voir que tout ou presque avait été repoussé. Rogue avait fait le ménage et ce n’était pas bon signe du tout ! Il leur réservait sans doute des exercices difficiles. Lorsque tout le monde fut prêt, le professeur au regard perçant fit son entrée, toujours aussi classe. Son discours l’était en revanche beaucoup moins : des devoirs ! Si Kristin avait eut une corde à sa disposition, elle se serait sans doute pendue avec. Par la suite il fallut se mettre avec quelqu’un. Kristin priait pour que ce soit tout sauf un serpentard ! Cherchant du regard un camarade, elle dit :


-Un volontaire pour être avec moi ?

Elle aurait pu ajouter le mot « pitié », mais cela n’aurait pas été très pertinent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Quatrième cours   Dim 8 Nov - 17:57
    Nouvelle journée, nouveaux cours en perspective, encore les mêmes visages à croiser. La routine était de plus en plus pesante. Suivre les cours, les réviser le soir, travailler. Biensûr, il y avait encore le rôle de préfet qui mettait un peu d'animation dans les journées de Carl. Il ne voulait pas se l'avouer mais cela lui plaisait bien de rappeler des plus jeunes à l'ordre, pour eux, cela instaurait une certaine dose de respect envers le préfet bleu et bronze et il aimait ça. En fait, il se sentait bien plus important maintenant qu'il pouvait arborer une insigne par rapport à avant où il était un étudiant, certes bon et même très bon dans toutes les matières scolaires mais qui était un parmi tant d'autres. A chaque fois qu'il voyait quelqu'un faire une entorse au règlement, il se motivait pour aller l'arrêter en se disant que c'est ce que Dumbledore attendait expressément de lui, le plus grand sorcier de tous les temps l'avait choisi pour exécuter cette mission et pour rien au monde le jeune homme n'aurait voulu faillir à sa tâche.

    Un cours de défense contre les forces du mal, c'était ça qui l'attendait maintenant. Depuis quelques temps maintenant, le professeur privilégiait de la pratique et ce n'était pas pour ravir Carl. En fait, il était bien meilleur en théorie du fait de sa grande culture et ses diverses connaissances qu'il alimentait régulièrement en lisant toute sorte de livre et approfondissant toujours ses recherches à propos des divers thèmes étudiés en cours. D'autant plus qu'il n'était pas spécialement un très bon sorcier, juste un bon penseur, un intellectuel en somme. Il comptait toujours sur ses facultés d'analyse et de déduction pour les exercices plutôt que sur ses capacités physiques ou magiques. Souvent, l'intelligence et la bonne volonté rattrapaient les lacunes sur le plan pratique et c'était tant mieux pour lui.

    D'ailleurs, c'est ce Carl se dit en entrant dans la salle de cours et qu'il vit qu'une fois encore, les élèves ne seraient pas assis à écouter parler le professeur Rogue. Ce dernier ayant déplacé les tables et bancs de telle sorte à avoir de la place au milieu de la pièce. Plusieurs personnes étaient déjà arrivées, des Serpentard, qui avaient bien moins de mal à se précipiter à ce cours que les autres maisons, allez savoir pourquoi. Mais une fois que le préfet des bleus et bronzes eut prit place, d'autres élèves non verts et argents affluèrent et nombre d'élève de chacune des maisons s'équilibra. Une fois que le professeur jugea bon de débuter, il ferma la porte et se plaça devant, comme s'il voulait empêcher quiconque de partir et les forcer à subir cette heure qui s'annonçait pénible. Pénible déjà parce que la première chose que fit l'enseignant fut d'imposer une tonne de devoirs avec peu de temps pour les faire. Carl savait pertinemment qu'il s'en sortirait plutôt bien au niveau de la notation, comme d'habitude, mais au prix de nombreuses heures passées à plancher sur ces deux parchemins que Rogue attendait.

    La manière dont celui-ci s'avançait en direction de son balcon, passant entre les deux rangées d'élèves assis, n'avait rien de très rassurant. Ce regard pesant, Carl savait l'apprivoiser et il ne lui faisait plus le même effet qu'auparavant. Le jeune homme demeurait serein, jambes croisées comme le font les garçons, le pied de la jambe droite sur le genou gauche et les mains jointes dans une totale indifférence de la façon de le regarder du professeur. Les quelques informations qu'il avait prononcées n'avaient pas spécialement leur utilité, du moins pour le préfet qui savait déjà tout parfaitement. Les choses s'accélérèrent lorsque Rogue demanda de former des paires pour affronter -carrément- les mastondontes qu'étaient les Salamandres. A première vue, le Serdaigle n'y croyait pas trop mais à voir que tout le monde s'était levé pour choisir un partenaire, cela leur semblait normal. Carl avait été le dernier à se lever et alors qu'il remettait sa robe de sorcier en place, sans se soucier d'avec qui il allait bien pouvoir se mettre, Madison l'alpagua.

    Et quelle attitude qu'elle arbora ! Elle lui mis la main sur le bras, ce qui eut pour effet de le surprendre, quoi d'autre ? Il leva un sourcil à la vue de ceci et posa ensuite son regard sur le visage de son homologue de Serpentard qu'elle approchait dangereusement. Pour un peu, il l'aurait repoussé, ne sachant absolument pas ce qu'elle s'apprêtait à faire. Le jeune homme reprit son calme quand il entendit qu'elle voulait simplement se mettre avec lui pour l'exercice mais alors là, des questions fusèrent dans son esprit ; pourquoi s'était-elle autant rapprochée, entre autres ? C'était parfaitement ridicule, Carl n'était pas sourd. Il avait été terriblement gêné car cela s'apparentait à des messes basses et en plus de ça, c'était assez sensuel comme manière de faire. Déjà, il savait de source sûre, l'ayant vu de ses yeux, qu'elle s'était trouvé un copain, fantastique me direz vous, mais quel homme ! Owen devait bien faire le double du poids de Carl et il n'aurait en rien voulu le fâcher. Qui sait de quelle manière réagirait-il ? Et puis ce n'était pas le seul problème. Que dirait Effy en voyant sa meilleure amie allumer le bleu et bronze de la sorte ?


    « Hum... Si tu veux. »

    Ce dernier avait reculé discrètement dans un premier temps. Il aurait été mal avisé de dire qu'il préférait se trouver quelqu'un d'autre pour l'exercice car après tout, c'était une bonne opération que d'avoir Madison en tant que partenaire. Elle était douée, bien plus que Carl, et de cette manière ils feraient une bonne paire. Seulement, le jeune homme ne voulait pas que son homologue préfète pense qu'il acceptait juste parce qu'elle lui avait fait du gringue. Elle ne l'intéressait pas, son esprit était omnibulé par quelqu'un d'autre à présent, une autre blonde ô combien plus séduisante se disait-il. Il pensait aussi au fait que Madison avait put le choisir seulement parce qu'il était un fin stratège et qu'il réfléchissait plus vite que quiconque ici même. Mais de toute façon, le même problème persistait, pourquoi lui avoir demandé de cette manière ? Le préfet sortit sa baguette -c'était mieux que les mains nues pour affronter des créatures- et se tourna en direction des bêtes en question. Il avait bien déjà quelques idées à propos de comment il fallait s'y prendre pour les maîtriser.

    « Prête ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Quatrième cours   Dim 8 Nov - 22:04
    « OWEN !!! OWEN AIDE MOI !!!! AAAAAH !!! »

    Le jeune homme se réveilla en sursaut. Il venait encore de faire ce cauchemar… Le prof faisait son cours d’histoire de la magie sans tenir compte du fait qu’Owen s’était endormie en plein milieu de celui-ci. Il fallait dire qu’il n’avait dormi que quelques heures depuis 3 jours. Depuis les évènements de Prè-au-lard. Depuis ce que James Rokles lui avait fait, et à chaque fois que ses yeux se fermaient il la voyait. Cette vision d’horreur que lui avait faire vivre le sorcier. Il torturait Madison…sous ses yeux, et lui… il ne pouvait rien faire pour l’en empêcher, il était totalement impuissant… Ses blessures lui faisaient toujours mal, il était usé, aussi bien physiquement que mentalement. Les lacérations superficielles qu’il avait sur le visage avaient disparue avec la crème magique du Médicomage Jeremy Hemathome. Ce n’étaient que des coupures légères, il suffisait d’appliquer cette crème quelques heures et les plaies se refermaient, il ne restait même pas une cicatrice. Mais la crème ne marchait pas sur sa blessure aux côtes, elle était bien trop profonde. Alyssa après plusieurs pots vidé avait conclut tout comme Owen que ça ne servait à rien de continuer, surtout que le moindre contact le faisait extrêmement souffrir. La jeune fille lui avait juste fait un bandage. Heureusement la plaie ne s’infectait pas, mais ce n’était pas beau à voir du tout. Il avait un énorme bleu. Ces côtes cassées n’arrangeaient pas les choses.

    Chaque mouvement ou presque ce révélait être un supplice. Sa meilleure amie s’occupait comme elle pouvait de lui, lui changeant ses bandages essayant différents sorts et potion pour ses blessures, mais elle n’avait pas vraiment de compétences particulières en magie médicale. Elle l’incitait à allez à l’infirmerie, mais Owen s’y refusait, comme allait-il expliquer son état ? Aucune excuse ne lui venait à l’esprit. Lui le roi des excuses n’arrivait pas à ce justifier, son exténuation ne l’aidait pas à réfléchir non plus. En plus il y avait le cas Madison, il ne savait pas trop pourquoi, mais il n’arrivait même pas à la regarder dans les yeux. Il l’ignorait purement et simplement, en tout cas il faisait semblant, gardant toujours un œil sur elle sans qu’elle le voit, il ne voulait pas l’approcher. Certainement pour ne pas qu’elle voit ses blessures et lui en demande l’origine. Mais il y avait quelques choses de plus. Une chose en lui c’était brisé cette nuit. Le feu dans ses yeux s’était éteint. Il n’était plus que l’ombre de lui-même.

    Owen ne savait plus quoi penser, d’un côté il détestait James qui l’avait humilié. Il était tellement fort ! Owen n’était qu’un gamin a coté de lui, son niveau magique était si faible ! Cette défaite fut une véritable claque. Il avait perdu bien plus que du sang là bas. Il y avait perdue sa détermination.

    La cloche sonna, Owen ne pris même pas le peine d’écouter ce que l’enseignant donnait comme devoir, il fila direction les toilettes des garçons du pas aussi rapide que lui permettait ses côtes, il se sentait fiévreux. Il n’avait envie de rien faire, il se serait volontiers allongé pour oublier le monde autour de lui, mais il y avait ces foutues rêves… Combien de temps sa allait durer. Il était arrivé dans la salle de bain, ouvrant le robinet il se passa de l’eau froide sur le visage et la nuque. Ce contact lui fit du bien sa le rafraichie légèrement. Mais il n’avait pas le temps de savourer ça. Owen devait aller au cours de Rogue, il avait sécher les 3 derniers jours. De plus c’était son directeur de maison, il allait lui demander des comptes. Lorsqu’il releva la tête le vert et argent vit son reflet dans la glace, il fut étonné par son propre regard, vide, lui qui d’habitude dégageait une telle force. Il semblait avoir abandonné la partie. Ne pouvant pas supporter cette vision de lui-même il tourna les talons à son reflet.

    Ainsi donc il sorti des toilettes pour se diriger vers la salle de l’ancien maitre des potions. Il espérait que ce serait un cours où il ne faudrait pas trop bouger, ça lui éviterais de souffrir au moins un peu. Traversant le château d’un pas lent, le jeune homme arriva sur place un peut avant la sonnerie, il entra dans la classe et salut le professeur Rogue. Il déposa un regard furtif à Madison, et oui elle était là, ça lui était sorti de la tête mais ils avaient ce cours en commun aujourd’hui. Il allait devoir faire semblant de l’ignorer, tout en ressentant l’irrésistible envie de poser son regard sur elle.

    Le vert & argent alla se placer près d’Alyssa, son mouvement pour s’asseoir lui arracha une grimace de douleur. Ce n’était vraiment pas sa veine en ce moment. Le mobilier de la classe était disposé comme au cours précédent, ce qui impliquait peut de blabla et pas mal d’action. En temps normal Owen aurait pris sa comme une bonne nouvelle, mais la situation n’était pas normale pour lui. Une fois que tout le monde était arrivé, Rogue ferma la porte et leur exposa le sujet du cours.

    Les salamandres hein, Owen avait lu des trucs sur eux, il en connaissait les caractéristiques. Mais bon le rafraichissement de la mémoire que lui offrit Rogue sous forme de petit résumé ne lui fit pas de mal. Ce qui lui fit mal, c’est les devoir que son Directeur de Maison lui donna. Comme ci il était en état de faire ce putin de devoir !

    Le sorcier leur ordonna ensuite de faire des paires, Madison était bien évidement à exclure. Owen ne se voyait pas du tout affronter les salamandres avec elle. Mais le problème ce résolut de lui-même lorsque Alyssa proposa au jeune Evans de faire équipe. Il acquiesça à ces paroles lui montrant qu’il était d’accord et lui souri de manière aussi crédible qu’il le pouvait, la préfète-en-chef était au courant de sa situation, elle ne lui tiendrait certainement pas rigueur de ce manque d’enthousiasme.

    Le jeune homme venait de voir quelque chose qui ne lui plaisait pas du tout. Madison qui chuchotait à l’oreille de Bishop. Pourquoi elle chuchotait à l’oreille de Bishop ?! Mais merde c’était quoi ce plan encore ?! Owen allait se lever histoire de clarifier sa avec le Serdaigle mais son mouvement fut stopper par une douleur intense aux côtes. Il allait se lever plus lentement, mais il vit que le duo Bishop – Lockweder était déjà en place, prêt à affronter leurs trois salamandres…


    * Pffff J’espère que Bishop va assurer et qu’il n’arrivera rien à Madison… *
Revenir en haut Aller en bas
Madison Lockweder
Nombre de chapitres écrits : 5357
Sang : Pur
Supporter de : Voldemort, Drago, Rogue
© avatar, icon, signature : LilDay et tumblr
Date d'inscription : 16/07/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Quatrième cours   Lun 9 Nov - 1:03

    Madison savait très bien qu’elle risquait de mettre Carl dans une mauvaise situation, mais au pire si les choses s’envenimaient elle calmerait Owen. Enfin faudrait-il déjà qu’il arrête d’ignorer Madison, de faire comme si elle n’existait pas. Il faisait complètement abstraction de sa présence, comme si elle n’existait même plus à ses yeux. Ca lui faisait vraiment mal, surtout qu’elle ne comprenait pas ce qu’elle avait pu lui faire pour mériter ça. Et puis s’il ne la trouvait pas assez à son goût, s’il était déçu par ce qu’il avait découvert d’elle en un mois, et bien qu’il ait la classe d’assumer qu’il ne veuille plus d’elle. Qu’il vienne lui dire en face au lieu de faire son lâche, celui qui n’a pas le cran de l’affronter. Ca lui ressemblait absolument pas, elle ne comprenait pas ce comportement qui commençait sérieusement à lui taper sur les nerfs, ce manque d’explications elle ne pouvait plus le supporter. Elle n’était pas un jouet, s’il avait quelques choses à lui dire, qu’il vienne, qu’il cesse de la laisser attendre de cette manière, qu’il arrête de la faire souffrir. Sinon elle aussi pouvait jouer à ça, à lui faire du mal. Enfin s’il tenait toujours à elle évidemment, ça lui ferait de l’effet. Forcement, si elle commençait à s’amuser avec un autre homme sous son nez, ça devrait le faire réagir. Bien sûr, nous supposons encore qu’il tient à minima à elle. Elle savait parfaitement comment jouer ce rôle de l’allumeuse, il semblait avoir oublié son passé de plus grande salope de Poudlard.
    Ils devaient donc s’avancer pour commencer l’exercice, à savoir affronter les salamandres. Mais combien ? Les trois ? Ca faisait pas un peu beaucoup ? Carl avait intérêt à assurer car elle se voyait très mal affronter les bêtes seule, surtout qu’il fallait connaître des sorts pour les mettre hors service. Elle n’était pas sûre de réussir à analyser la situation assez rapidement pour trouver ce qui pourrait mettre les bêtes hors d’était de nuire, elle n’avait pas trop de connaissances là-dessus. Elle regardait les élèves s’éloigner sur les bancs, pour observer le spectacle. Espérons qu’ils n’allaient pas avoir de quoi se moquer, parce qu’il n’était pas question que Madison s’humilie en public. Elle avait une réputation à tenir. Elle porta un regard sur sa droite pour regarder le Serdaigle qui était en groupe avec elle. Allez, encore une dernière petite provocation pour réveiller Owen ? Bien évidemment, pas question de faire les choses à moitié. Elle se tourna vers lui et porta ses deux mains sur sa manche droite. Elle la plia délicatement, la relevant jusqu’au niveau du coude, tout en effleurant sa peau, et la caressant même par moment. Elle fit de même avec sa manche gauche, prenant quelques instants pour accomplire cette tâche. Elle voulait surtout que quelqu’un ressente une petite douleur et fasse un signe, n’importe quoi, qui montre qu’il n’avait réellement cessé de la regarder. Une fois qu’elle eut terminé, elle sourit légèrement à Carl avant de se re-poster face à elle. Elle était légèrement en stresse à l’idée de voir les bêtes surgir, elle n’avait pas trop de plan dans l’immédiat et elle allait devoir fonctionner au feeling. Espérons juste que son instinct allait bien lui réussir.
    Elle ne su pas trop ce qui se passa, Rogue étant derrière eux, mais il devait sûrement user de sa baguette pour faire soulever quelques planches du parquet à quelques mètres devant eux. On y voyait le noir, très intéressant mais surtout très stressant. Cela paraissait évident que les bêtes allaient sortir de cet endroit mais alors quand, et surtout de quelle manière. Madison agrippait sa baguette, prête à agir. Sa respiration était ralentie, comme si elle avait peur de faire un bruit qui allarmerait les créatures. Elle attendait, angoissée, le moment où allait arriver les créatures.
    Soudain, un jet de flammes sortit de l’endroit venant droit vers eux. Madison, grâce à un pur réflexe, leva sa baguette en direction des flammes qui se rapprochait à une allure effrayante vers eux. Elle murmura.

    Protego !

    Un dôme d’une fine pellicule entre le bleu et le vert apparu devant eux, empêchant les flammes de les atteindre. Elle avait retenu sa respiration, ayant eut la crainte que le sort ne fonctionne pas. Mais il avait réussi. Les flammes avaient été stoppées et maintenant, ils étaient hors d’atteinte pour quelques secondes. Seulement, quand les flammes se dissipèrent et que le boucler protecteur disparu, ils purent voir trois imposantes créatures, l’une bleu, celle d’eau de toute évidence, l’une rouge, celle de feu, et l’autre couleur écorce, celle de terre. Elle lança un regard à Carl, voir s’il avait une quelconque réaction. Puis regarda à nouveau les trois créatures qui s’avançaient plus que dangereusement sur ce qu’elles avaient visiblement désigné pour cible, les deux élèves. Celle qui était la plus à gauche, pratiquement en face d’elle, était la rouge. Une flamme s’élevait le long de son dos. Celle d’à côté était celle d’eau, et celle de droite était celle de terre. Elles n’étaient pas tout à fait sur le même niveau de hauteur, la bleu étant légèrement en avant par rapport à ses camarades. Elle passait rapidement ses yeux sur les trois bêtes, l’une après l’autre, cherchant désespérément le moyen de les mettre hors service. Son regard se stoppa sur la flamme de celle qui était rouge. Si c’était la source du feu qu’elle crachait, une fois éteinte elle ne se retrouve plus qu’avec ses griffes pour seules défenses. De toute façon, elle n’avait pas trop le choix, elle devait essayer et si jamais ça ne fonctionnait pas, et bien tant pis. Elle pointa sa baguette sur la créature et jeta un sort informulé d’extinction vers la flamme de l’animal. Celle-ci cessa brutalement et la bête sembla perdue, soudainement beaucoup plus vulnérable. C’était donc sa source de vie, et il ne fallu que quelques secondes supplémentaires pour que la salamandre cesse d’avancer, cédant sur ses pattes pour s’écrouler au sol. Première victoire, c’était déjà pas mal. Mais il restait deux longs problèmes d’1m80 de longueur, dont l’une qui commençait à les faire reculer.
    Madison mettait tous ses neurones à contribution pour trouver un moyen de se débarrasser de ces sales bêtes mais là, franchement elle séchait. Il fallait retirer toute l’eau du corps de la bête bleue, mais comment ? Elle ne connaissait pas le sort, s’il en existait un. Et pour celle de terre, elle n’avait absolument aucun idée pour elle. Elle devait trouver, et rapidement de préférence avant de mourir. Elle tourna la tête vers Carl.

    Un sort pour dessécher, dis-moi que t’en connais un …

    Sa voix était légèrement stressée, et pressée. C’est à dire qu’il n’avait plus vraiment de possibilité avant de ne plus pouvoir reculer, ce n’était plus qu’une question de seconde. Mais à peine elle eut le temps de terminer sa phrase que la salamandre d’eau cracha de celle-ci en direction du Serdaigle. Madison s’éloigna rapidement de l’endroit visé, Carl allait-il réagir à temps avant de se retrouver dans une situation délicate ? A savoir exploser.



Nouvelle rédactrice en chef du Journal de Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Quatrième cours   Mar 10 Nov - 22:57
    Carl avait gardé un œil attentif sur Owen, guettant sa réaction par rapport à l'attitude de Madison mais à part un regard de tueur avec lequel il fixait le Serdaigle -qui se traduisait assez aisément par 'tu fais un faux pas et je t'étrangle'- il n'y eut rien d'alarmant. Le préfet des bleus et bronzes pouvait donc exécuter l'exercice sereinement, en restant tout de même conscient que s'il arrivait quelque chose, n'importe quoi que ce puisse être, le Serpentard plus âgé le tiendrait pour responsable. Carl gardait quand même à l'esprit que le professeur Rogue était là en cas d'incident, il était là pour prévenir avant de devoir guérir et c'était vrai que sa présence avait quelque chose de relaxant quand il s'agissait d'affronter les forces du mal à proprement parler, comme c'était le cas aujourd'hui et pour la première fois depuis que l'homme aux cheveux gras avait prit ses fonctions.

    Première surprise, l'exercice se déroulait sous les yeux de tout le monde et le groupe de Carl et Madison avait été sélectionné par le directeur des verts et argents pour passer en premier. C'était sûrement parce qu'ils avaient été parmi les plus rapides à former leur paire. Si c'était le cas, le bleu et bronze s'y reprendrait à deux fois avant d'accepter hyper vite la moindre invitation la prochaine fois. Passer premier voulait dire plusieurs choses ; d'abord, on ne pouvait pas s'inspirer des techniques employées par les élèves qui seraient passés avant et ensuite, dans le cas présent, on ne savait pas tellement à quoi s'attendre quant aux créatures malgré les connaissances sommaires que les étudiants pouvaient avoir à leur sujet. Seraient-elles plus féroces que la normale ? Plus imposantes ? Plus dangereuses en somme ?

    Avant l'apparition des créatures, le jeune homme fit quelques mouvements d'épaules et se craqua les doigts en guise d'échauffement comme s'il s'apprêtait à faire un effort physique insoutenable. L'enseignant chargé d'assuré le cours dévoila une trappe cachée du plancher depuis laquelle ne tardèrent pas à jaillir des flammes impressionnantes qui visaient exclusivement la petite équipe. D'avoir à se battre contre un ennemi parfaitement invisible n'était pas une idée qui ravissait tout à fait Carl mais il n'eut guère le temps de songer à cela car il devait sauver sa peau avant de finir rôti. Il fut fait preuve de sa passivité et son manque de tonus car ce ne fut pas lui qui fut le plus prompt à réagir mais bel et bien Madison, cette sorcière talentueuse qui exécuta avec brio le sortilège du bouclier, sauvant ainsi les deux jeunes gens de la combustion. Carl était tant secoué par l'attaque soudaine de l'ennemi inconnu que par la rapidité d'action de sa partenaire et le fait qu'elle l'avait protégé instinctivement, faisant preuve de beaucoup d'altruisme pour une Serpentard. Évidemment, il n'allait pas s'en plaindre mais il lui était redevable d'une certaine façon.

    Les trois bêtes étaient sorties de leur trou sombre le temps que le bouclier magique prenne fin et là ce fut une seconde surprise. Il fallait donc affronter les trois abominations en même temps ? Cela constituait un duel plutôt inégal sur le plan numérique mais c'était certes compensé par la supériorité d'intelligence et de pouvoir magique. Analyser son ennemi était quelque chose de primordiale dans ce genre de situation et c'est ce que tenta tant bien que mal de faire le jeune homme. Salamandre de feu, d'eau et de terre, il était donc question d'éléments. Tout en réfléchissant, Carl restait on ne peut plus vigilant et se préparait à devoir se protéger de la même manière que l'avait fait son acolyte autant qu'à devoir esquiver les attaques des bestioles. Ce fut d'ailleurs à nouveau la verte et argent qui prit les devants, s'attaquant à la créature de feu qui semblait totalement dépendante de la flamme animée sur son dos. L'ingéniosité de la jeune femme porta ses fruits et le fait d'étendre cette dite source de chaleur eut l'effet escompté, à savoir mettre hors d'état de nuire la créature. C'était déjà ça de fait.

    Maintenant, restaient les deux autres. Madison profita de ce petit instant de répit pour demander à son compère s'il connaissait un sort qui permettrait de désêcher l'une ou l'autre des salamandres. Alors qu'il s'apprêtait à répondre -négativement bien entendu- la paire eut droit à une nouvelle salve d'attaque mais cette fois ci en provenance de la bestiole d'eau dont les effets de l'assaut n'étaient pas plus recommandés que ceux de son homologue de feu. Mais là, à la vue des gerbes d'eau, Carl eut une soudaine illumination et pointa sa baguette -qui lui avait été parfaitement inutile jusque là- sur lui même avant de prononcer clairement la formule Impervius ce qui eut pour effet de rendre son corps et ses habits totalement imperméables. Il avait eut de la réussite, le sort avait fonctionné à merveille et au contact du jeune homme l'eau s'écoula à terre et se solidifia sous forme de poches avant d'exploser quelques instants après dans un bruit sourd ce qui laissa à Carl tout juste le temps de s'éloigner.

    Maintenant, il ne s'agissait plus de tergiverser à réfléchir mais bien d'agir, c'est donc immédiatement que le préfet pointa son arme en direction de la bestiole et répliqua avec un Incendio bien maîtrisé et donc puissant qu'il envoya s'enrouler autour de la créature qui continuait néanmoins d'envoyer de "l'eau explosive" mais avec moins de conviction qu'auparavant. L'effet de l'impervius étant toujours actif -mais s'amenuisant néanmoins- les attaques de la bête étaient inefficaces et elle eut vite fait d'abandonner la donne et de retourner se terrer dans son trou sous le plancher sous l'effet de la chaleur due à l'Incendio qui était trop élevée et lui pompait toutes ses forces de créatures de l'eau. La dernière gerbe d'eau projetée depuis la gueule de la bestiole avait éclaté en l'air, à quelques dizaines de centimètres de Carl dont la main droite fut atteinte un minimum par l'explosion. Sur le coup, il sentit une légère brûlure, lâchant sa baguette qui tomba au sol et poussant un léger cri réflexe qui se mélangea à un juron.

    Néanmoins, la partie n'était pas finie et il se baissa tout de suite afin de récupérer son arme. Il en profita pour observer sa main, légèrement brûlée par le retour de flamme de l'explosion. Ce n'était sûrement pas grand chose à soigner mais pour l'instant, il fallait encore se concentrer sur la dernière salamandre encore là, celle de terre. Le préfet jeta un coup d'œil en direction de Madison qui semblait un tant soi peu soucieuse de l'état du revers droit de Carl qui s'empressa de la rassurer avec un ton tout de même un peu contrarié et agacé qui témoignait du fait qu'il aurait voulu s'en sortir parfaitement indemne pour prouver qu'il était capable de prouesses face aux danger.


    « Ça va. Il faut s'occuper de la dernière. »
Revenir en haut Aller en bas
Madison Lockweder
Nombre de chapitres écrits : 5357
Sang : Pur
Supporter de : Voldemort, Drago, Rogue
© avatar, icon, signature : LilDay et tumblr
Date d'inscription : 16/07/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Quatrième cours   Mer 11 Nov - 1:24

    Oui, Carl avait réagi à temps pour empêcher la bête de ne l’atteindre physiquement, et par-là j’entends le blesser. Il avait utilisé un sort d’imperméabilité, ce qui était plutôt judicieux. Elle n’avait pas trop envie de perdre son partenaire pour terminer l’exercice seule et être obligée d’affronter les deux créatures alors qu’elle n’avait strictement aucune idée pour les stopper. Elle venait de prendre une décision, lire son livre de cours de Défense contre les Forces du Mal afin d’anticiper ce genre de cours de pratique où il fallait absolument connaître les sorts qui pourraient mettre KO les bêtes. Là en l’occurrence, elle séchait. Il était à Serdaigle, il était censé être une grosse tête et elle comptait sur lui pour au moins lui donner les sorts qui seraient efficaces dans la situation. Il devait tout connaître le petit intellectuel et là en l’occurrence ils se retrouvaient entre deux gros lézards répugnants et une porte qui ne semblait pas vouloir s’ouvrir car Rogue s’était posté devant. C’était flippant d’ailleurs, pourquoi il al bloquait comme ça ? C’était un combat à mort ? Fallait qu’elle se concentre. Qu’est ce qui pouvait achever une bête qui se nourrissait d’eau, qui ne pouvait pas vivre sans ? Evidemment, il suffisait de lui retirer toute cette eau mais elle n’avait pas d’idée de sort de dessèchement en tête là. Elle pouvait à la limite tester, avec un peu de chance elle appliquerait la bonne formule, mais les risques de se ridiculiser étaient trop grands pour tenter le truc.
    Mais déjà, Carl avait agi avec un Incendio sur la créature. Elle avait très mal réagi et s’était senti dans une grande vulnérabilité, à tel point qu’elle était partie se cacher par peur. Mais visiblement, lorsqu’elle tourna la tête vers le Serdaigle, il semblait s’être blessé. Une brûlure apparemment, sur sa main. Elle devait être minime car il récupérait déjà sa baguette dans le but de continuer la manœuvre. Alors là, elle se demandait sincèrement s’il n’y avait pas une force mystique au-dessus de tout ça, une force qui avait vu qu’elle cherchait à rendre jaloux Owen. Et là, c’était du pain béni, Carl venait de se brûler la main, elle pouvait facilement jouer avec ça. Une fois l’exercice terminé, elle s’y mettrait.
    Il restait une créature, et sûrement la plus difficile aux yeux de la jeune femme. Qu’avait-on contre la terre ? De toute évidence, elle ne savait pas comment l’attaquer par rapport à l’élément qu’elle représentait, il fallait trouver autre chose. Rogue demandait de les mettre hors service, hors d’était de nuire, pas besoin de les abîmer ou de les mettre dans une sorte de coma. Non, il suffisait de les empêcher d’avancer tout simplement. Il y avait plusieurs sortilèges pour cela, mais dans le cas présent elle en avait un qui lui venait à l’esprit, elle l’utilisait peu souvent, c’était l’occasion. Elle pointa sa baguette sur la créature et murmura.

    Locomotor Mortis.

    Instantanément, les pattes de la créature d’immobilisèrent. Elle ne pouvait plus gagner. Aux yeux de Madison la partie était gagner, mais elle semblait avoir oublié un détail. La bête était dotée une langue agressive qui pouvait causer beaucoup de dégât. Erreur de débutante dans le domaine du combat. La salamandre ne tarda pas à riposte en craquant sa langue sur l’espace qui se trouvait devant elle. Madison eut pour réflexe de se reculer rapidement dans un premier temps, puis elle pointa à nouveau sa baguette sur la créature et lança un sortilège tout simple, auquel elle n’avait pas pensé au début.

    Bloclang !

    On put observer une crispation de la mâchoire de l’animal qui venait de perdre sa faculté d’attaque. Elle était désormais entièrement bloquée, autant dans sa mobilité que dans ses attaques. Pour eux, l’exercice était terminé. Elle eut un léger sourire et tourna la tête vers Carl, satisfaite d’eux. Ils n’avait pas mis trop de temps, et en plus ils étaient passés les premiers. Ils avaient donc eut l’inconvénient de la découverte mais s’étaient débrouillé avec et s’en étaient bien sortis. Elle lança un léger sourire à Rogue, pour voir une réaction mais comme de coutume, rien ne s’afficha sur le visage du professeur. Elle regarda à nouveau Carl alors qu’ils devaient laisser la place centrale pour le groupe suivant. Ils se repositionnèrent donc sur le côté, près de leurs camarades, volontairement à l’opposé d’Owen en ce qui concernait Madison. D’ailleurs, il était temps de se servir de l’occasion rêver pour le faire réagir. Elle se tourna vers Carl.

    C’était bien joué. Mais ta main, ça va ?

    Elle baissa la tête vers la partie du corps du Serdaigle dont elle parlait et passa ses doigts sous la paume de sa main pour la remonter plus haut et la rapprocher de leurs visages, sans pour autant lui faire lever le bras. Elle la tenait donc sans toucher la blessure dans un premier, puis porta sa seconde main vers la blessée pour caresser du bout des doigts la brûlure infligée par la bestiole. Ce n’était pas grand chose, c’était douloureux sûrement, sinon on appellerait pas ça une blessure, mais c’était facile à soigner. Cinq minutes chez l’infirmière et c’était fait. Mais c’était un bleu & bronze, jamais Rogue ne le laisserait quitter le cours avant la fin de celui-ci pour aller soigner cette blessure. Un Serpentard aurait pu partir pour la même chose, mais pas un Serdaigle. Madison était persuadée que tous les élèves qui n’étaient pas verts et argents étaient habitués à ce comportement et qu’au final, il n’y faisait même plus attention.
    Mais pour l’instant, la préfète n’y pensait pas. Elle se concentrait juste sur son geste, qui n’était vraiment pas très appuyé pour éviter de le faire souffrir d’avantage. Elle était penchée dessus, comme si elle examinait la plaie, mais au final c’était juste pour la caresse. Elle aurait voulu voir la tête d’Owen, mais si jamais elle le regardait il grillerait qu’elle faisait exprès et elle ne voulait pas. Elle observait donc la main du Serdaigle, tout en la caressant du bout des doigts.



Nouvelle rédactrice en chef du Journal de Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Quatrième cours   Mer 11 Nov - 16:19
  • *Plutôt bien joué, je dirai même qu’ils ont bien combattu *

    Comme d’habitude, je ne m’étais pas fait remarquer dans la salle de cour. J’étais arrivé dans les premiers élève et je m’étais mit vers le fond de la salle pour ne déranger personne. Je n’étais pas le premier et les autres élèves ne tardèrent d’ailleurs pas à arriver. Le professeur avait poussé toutes les tables et toutes les chaises. Cela voulait forcement dire que aujourd’hui, le cour serait de la pratique. C’était mieux comme sa, la théorie ne m’intéressais pas. Cependant, une chose vint dès le début du cour entamer mon enthousiasme de passer à l’action. Je devais écrire tout comme les autres élèves un résumer de deux parchemin. Cela allait prendre tout mon temps et j’avoue que je n’étais pas enchanté de le faire. Cependant, pour assister au cour, il fallait bien travailler un minimum. Aujourd’hui, le cour allait porter sur les salamandres. Le professeur Rogue commença par faire une description courte mais complète de la salamandre de feu. Ensuite celle de terre et pou finir celle d’eau. Apres avoir fait ceci, il nous demanda de se mètre par paire de deux. Puis il prononça cette phrase : « Vous allez affronter ces animaux » Ceci voulait-il dire que nous devions affronter ses trois salamandres sans même connaitre leur point faible ? Juste en nous basant sur nos connaissances de base ? J’espérais secrètement que oui car de cette façon, le danger était plus présent et qui dit dangers dit forcement adrénaline. Adrénaline, quel joli mot. C’était sans doute l’une des choses que j’aimais le plus. Pour le moment, tous les élèves cherchaient avec qui ils allaient se mettre appart quelque uns qui ne perdirent pas de temps pour se mettre en binôme. Pour le moment, je n’avais personne avec qui me mettre ou plutôt il n’y avait personne que je connaissais pour avoir un minimum d’affinité. M’enfin je n’en avais rien à faire pour le moment. Le premier Binôme allait combattre. C’était un Sardaigle et une Serpentard qui s’était associé pour tenter de mètre or d’état de nuire les salamandres. D’une trappe cachée sortirent les trois bestioles et dès le début, les sorts partirent à cent à l’heure. Les trois bestioles toutes aussi grande et grosses les que les autres sortirent alors de la trappe. Cependant les deux élèves ne se laissèrent pas faire. Apparemment, ils avaient un bon niveau en DCFM mais aussi l’intelligence. Ils n’utilisaient pas de puissant sort mais des sort utile dans se cas de figure. D’ailleurs ils n’avaient pas perdu de temps pour finir se combat. Ils étaient les premier à passer mais avait bien réussit. Enfin pour moi car le professeur n’avais peut-être pas le même avis que moi. Quoi qu’il en soit, il fallait bien que je passe un jour et maintenant qu’ils avaient finit je devais peut-être me soucier d’enfin trouver un ou une partenaire. Mon regard balaya la salle mais s’arrêta sur les bestioles vaincue. Enfaite j’avais trouvé mieux à faire que de chercher tel un désespéré la personne qui constituerait une paire avec moi. J’analyser se que je pouvais des Salamandres. Peut-être que cela allait me donner des indices pour les vaincre. Alors en attendant que le professeur ne donne le verdict et les personnes du binôme qui allait affronter les Salamandres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Quatrième cours   Mer 11 Nov - 19:43
"Lola t'es encore en retard dépêche toi un peu au moins une fois dans ta vie !!"


Lola ouvrit difficilement les yeux .Elle faisait un rêve merveilleux qui lui rappelait l'époque où elle n'était que Lola Jones la fille la plus populaire du village .Elle bailla le plus fort possible et de la manière la plus lente en espérant que la personne qui l'avait réveillé s'énerverait .Elle se leva et enfila ses chaussons .Elle n'était pas tellement en retard .Dans 20 minutes elle le serait par contre .Elle se dirigea vers la salle de bain des Serpentards et se lava énergiquement les dents .Elle se devait d'être la plus belle car aujourd'hui elle commençait sa matinée avec un cours de DCFM .Un des cours qu'elle adorait ,en même temps,personne ne pouvait le détester (Sauf les gryffondors mais bon eux...).Elle se traina jusqu'à son placard et choisie une jolie robe verte qu'elle passa avant d'enfiler par dessus sa robe noire de sorcière .Elle accrocha son écusson vert et argent près de son col et sourit satisfaite du résultat .Elle enfila des petites ballerines noires et sortit du dortoir .

Le bruit de ses pas était la seule chose qu'elle entendait .Elle monta rapidement les escaliers menant a sa salle de cours .Enfin elle arriva devant la porte .Elle respira et passa la tête par la porte .Le cours venait juste débuter .Elle s'excusa pour son retard et alla se placer auprès des élèves ,pas loin de James qui ne l'avait pas encore remarqué .Elle l'adorait mais ne pouvait pas l'admettre .C'était un Gryffondor et elle une Serpentarde même si elle le voulait elle ne pourrait pas s'afficher avec lui .Le professeur ordonna aux élèves de se placer par paire .Lola attendit de voir James perdu et elle se plaça derrière lui discrètement .Vérifiant que aucuns des Serpentards présent ne pouvait la voir,elle mit ses mains sur les yeux de James et lui chuchota


"C'est qui ?"


Elle rigola et sans même attendre de réponse elle se mit devant lui .Elle savait parfaitement que si elle lui demandait si il voulait se mettre avec elle ,sa réputation en prendrait un sacré coup .Elle fit mine de ne remarquer personne et lança a voix haute .


"Bon si il ne reste que toi je veux bien qu'on se mette ensemble mais attention ne crois pas que je t'apprécie ."


Son talent d'actrice lui servait souvent dans ses moments là .Elle fit mine d'attendre avec impatience la réponse de James même si elle se doutait que il dirait oui ..Enfin elle espérait .
Revenir en haut Aller en bas
Severus Rogue
Nombre de chapitres écrits : 250
© avatar, icon, signature : La fondatrice du forum, la classe 8)
Date d'inscription : 26/02/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Quatrième cours   Mer 11 Nov - 20:33

    Rogue ne prêta aucune attention aux petits chuchotements de plainte qui suivirent l’annonce du devoir à faire. S’il devait suivre les envies de ses élèves, ils ne feraient jamais de travail personnel et c’était inacceptable. Surtout qu’ils étaient bien content de faire la pratique, pour cela il fallait bien étudier la théorie parallèlement et afin de ne pas perdre de temps, ils le feraient seuls. Il fallait mieux se concentrer sur le réel but du cours, savoir se battre contre les Forces du Mal, et pour cela il fallait faire de la pratique et s’y entraîner. Il allait peut être évaluer les élèves sur l’exercice qu’il proposait, sans les prévenir. De toute manière, il paraissait évident que de le savoir ou non, ils auraient le même comportement. Face aux dangers, on cherche toujours le meilleur moyen de s’en débarrasser. Et puis il valait mieux éviter la pression supplémentaire de la note, il était surtout question de réactivité, de tactique, de réflexion et d’analyse. Il avait volontairement évité de leur donner les sorts afin de combattre les salamandres, ainsi il évaluait les capacités d’analyses en plus de leur combativité. Il fallait être ingénieux pour trouver les points faibles, enfin pas tellement que ça. Contrer l’eau avec le feu, il n’y avait rien de bien difficile à trouver. Peut être que celle de terre présentait une plus grande difficulté, mais cela restait simple. La difficulté réelle se trouvait plus dans le combat des trois bêtes en même temps, il fallait être réactif et se dépêcher. Les animaux n’étaient pas passifs, ils étaient agressifs et ne laissaient que peu de temps pour réfléchir entre deux attaques. Il restait à voir quels élèves s’en sortiraient.
    Un groupe surprenant commença, une préfète de Serpentard avec un Serdaigle. Peu importe, il fit sortir les trois animaux d’une trappe du parquet. Et sans attendre une seconde, une flamme jaillit du noir, rapidement maîtrisée par la verte et argent. Cela commençait bien, c’était plutôt prometteur. Mais ce n’était que peu pour le moment, puisque les trois bêtes sortaient de la trappe. Il se situait derrière le binôme en exercice, devant la porte. La sortie n’était pas une option dans ce cas de figure, il fallait se battre. Il ne s’agissait pas d’une question de courage, mais de faiblesse ou non. La première bête, celle de feu, fut vaincue par un sort d’extinction. Le problème avait été ciblé, la flemme nourrissante de la bête avait été éteinte. La seconde bête d’eau fut maîtrisée par la suite, mais cela infligea une légère blessure au bleu et bronze. Ce n’était rien de bien méchant, et il attendra la fin du cours pour aller à l’infirmerie soigner ça. Ils continuèrent l’exercice et la dernière bête fut mise hors service par la Serpentard, l’occasion de lui donner quelques points.

    10 points en plus pour Serpentard.

    Pas besoin de justifier, il avait le pouvoir de donner des points autant en profiter. ET puis qui allait lui demander des comptes ? Les Directeurs des autres maisons ? Ou alors ils iraient se plaindre à Dumbledore ? Le Directeur de Poudlard avait bien d’autres chats à fouetter plutôt que de s’occuper des querelles entre les différentes maisons, il ignorerait donc ce problème. Et puis c’en était pas vraiment un, ses élèves étaient doués, tout simplement. Il fallait les récompenser pour leur capacité. Ils avaient terminé l’exercice et se mirent de côté pour laisser la place aux suivants qu’il allait désigner. Il voulait mettre des Gryffondors, voir s’ils allaient s’en tirer ou pas. Ce serait peut être le cas, mais ils ne les récompenseraient pas., on ne changeait pas Rogue.
    Il porta son regard sur la salle pour désigner un Gryffondor et un Serpentard :

    Nokotay, McNickels, en place.

    Il renvoya les trois bêtes sous la trappe d’un coup de baguette le temps qu’ils se mettent en place, et fit quelques sorts supplémentaires pour les remettre en état de combattre. Ils avaient un avantage, ayant vu le groupe précédent combattre ils pouvaient déjà cibler ce qu’il y avait à travailler, et puis ils pouvaient également prendre les sorts mais ce ne serait pas très intéressant. Autant essayer de trouver des alternatives.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Quatrième cours   Mer 11 Nov - 21:30
Lola se retourna,on venait tout juste de l'appeler .Un brusque moment de panique l'envahit,aussitôt remplacé par une violente envie de combattre les monstres et prouver que elle était forte .Elle lança un regard froid a James,il avait intérêt a savoir se défendre si elle était ridiculisée à cause de lui ,elle savait parfaitement se qu'elle ferait .Elle piquerait une énorme colère et lancerait la première chose ayant le malheur de passer sous sa main .Elle était colérique de nature et c'était comme-ça .Longtemps ses parents avaient eu l'espoir que si elle faisait un sport de contact elle pourrait canaliser son énergie pourtant rien a y faire elle garder son sale caractère et son énergie .Elle sourit au professeur et marcha en direction de la trappe .Elle se stoppa quelques mètres avant,afin de prévoir les coups .Elle réfléchit aux sorts qu'elle pourrait utiliser contre les bêtes .Elle devait combattre L'eau par la terre,le feu par l'eau et la terre par le feu .Jusque là elle avait compris se qu'elle allait faire,repérer la plus grosse bestiole,la mettre "hors service" .Les deux autres se sentiront perdu et leur forces diminueront ,le reste sera un jeu d'enfant .Elle essaya de se souvenir comment la paire précédente avait gagné le combat .Elle n'avait quasiment rien vu à cause de son retard .Il lui semblait que Carl avait été blessé a la main ,Lola devait faire attention,à la moindre blessure ses chances de gagner diminuées .Madison avait immobilisé les pattes de la salamandre et lui avait ensuite bloqué la langue .Elle se tourna et remarqua que son partenaire ne venait toujours pas .Elle l'appela a voix basse

"Viens vite James.."


Elle se retourna vers la trappe .Elle sentait les vibrations causées par les bêtes .Elle ne put retenir un frisson .Elle ferma les yeux espérant ne pas se ridiculiser .

HJ :Possible que je ne puisse pas répondre avant longtemps :x
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Quatrième cours   Jeu 12 Nov - 23:15
  • * Pff à moi... bon allons-y, j’ai un bon niveau autant en faire profiter tout le monde.*

    Oui en effet, j’aime me venté c’est comme ça, c’est dans mon caractère. Quoi qu’il en soit je devais aller combattre. Avant l’annonce du professeur Rogue, une jeune femme de Serpentard était venue me faire une petite surprise. « C’est qui ? » Rien qu’à son parfum et à la texture de ses mains, je pouvais déjà savoir que c’était Jones. Cette jeune femme qui m’avait comme tapé dans l’œil depuis peu faisait également partie du cour. Etonnant, je ne l’avais pas vue rentré. Apres m’avoir fait cette petite blague, elle se mit à parler fort pour dire qu’elle voulait se mettre avec moi. Enfin de façon très indirecte. Je lui répondis doucement que je n’avais pas besoin d’elle, quitte à choisir, je préféré passé seul. Cela fit rire les quelques élèves qui se trouvaient autour de moi avant que le professeur Rogue n’annonce que je devais combattre. C’est comme ça que j’en étais arrivé à penser cela. Apres un premier appel du professeur, Lola m’appela aussi pour me dire de la rejoindre. C’est bon j’allais venir, de toute façon je n’avais pas le choix. Apres avoir sorti ma baguette, je me positionnai à quelques mètres de la trappe. Déjà elle grondé sous l’envie de combattre des Salamandres qui ne demandaient qu’à être libérée. Une fois que nous fumes prêt, les trois bêtes enragée sortirent de la trappe. Nous avions le désavantage du nombre tout comme le groupe dernier mais nous avions l’avantage de connaitre déjà les particularités de chaque Salamandres. J’allais tout d’abord me concentré sur celle de terre, j’avais déjà une petite idée sur la façon de l’empêcher de blesser une personne qu’elle quel soit. Je devais lui coupé la langue. Par chance surement la première à sortir fut celle de terre qui attaqué exclusivement avec sa langue. Je fis un léger clin d’œil à Lola puis je fis comme si j’étais complètement déconcentré. La salamandre fit alors un mouvement de mâchoire, puis, de sa grosse et grande bouche s’échappa à toute vitesse une langue qui se dirigée droit sur moi. Je fis un revers de la main droite tout en prononça la formule suivante : Diffinido.
    Se sort assez basique avait magnifiquement marché. La langue de la salamandre tomba alors au sol dans un petit bruit sourd. Cependant, faute d’avoir ôté sa façon d’attaqué à l’une des salamandres, l’autre ne perdit pas de temps pour m’attaquer. Je savais que ne pouvais pas esquiver entièrement l’assaut et sa allait surement me coûter un rappelle à l’ordre du professeur car je ne surveillais pas mes arrière. Je me propulsai comme je pu vers le coter droit pour esquiver le sort mais la boule d’eau toucha en partie ma cape qui fut prise dans une bulle d’eau. Quel enfoir*, il venait d’emprisonner ma jolie cape que je ne m’étais jamais D’accord, je m’en fichais royalement mais sa me donné une bonne raison de lui en vouloir. Je lâchai ma cape qui explosa sous la pression de l’eau. C’était moins une. La salamandre de feu était occupée par Lola quoi se débrouillée plutôt bien d’âpres se que j’avais brièvement vue. Dans un dernier mouvement de bras, je prononçai le sortilège : Stupefix. Le mouvement de bras était très bien réaliser. Le sort bloqua entièrement la salamandre de terre. C’étais sur, maintenant elle ne pouvait plus combattre. J’avais fais bien attention à se que la salamandre d’eau mais aussi celle de feu ne me prennent pas en défaut. Maintenant deux duel était prononcé : la salamandre de feu contre Lola et la salamandre d’eau contre moi. J’étais pile en face de la salamandre. Je ne la quittais pas des yeux. Puis j’eu une idée. Je rejoins Lola de façon a se nous nous retrouvions dos à dos un peu décaler. Elle ne semblait pas comprendre mais je ne lui laissai pas le temps de comprendre. La salamandre d’eau envoya une boule d’eau et la salamandre de feu une boule de feu. Je pris le bras de Jones pour la tiré vers le bas. Les deux boules passèrent l’une à coter de l’autre et se dirigèrent vers les deux salamandres. Oui j’avais pris beaucoup de risque et fait monté l’adrénaline, mais à quoi sert la vie si on ne peu pas la vivre à fond. De plus, se risque avais payé. La salamandre d’eau vacilla un peu puis tomba sur le sol. La chaleur de la boule de feu l’avait entièrement desséchée. Il était probable que sa ne marche pas mais sa avait marché alors je n’allais pas me plaindre. Je me relevai alors d’un bond tout en me tournant vers la salamandre de feu qui elle aussi était HS. Je ne savais pas si c’était grâce à la boule d’eau ou grâce à un sort de Lola mais elle était hors d’état de combattre. Maintenant que le combat était fini,
je me tournai vers le professeur voir pour savoir si il avait des remarque à faire.


Hrp // Professeur Rogue m’à demandé de décrire le combat de mon coter en un post. Juste pour prévenir ;) //Hhrp
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Quatrième cours   Sam 14 Nov - 3:30
James paraissait à la fois surpris et énervé .Lola eut un léger pincement au cœur pour son plus grand malheur .Elle savait que d'un certain point de vue James l'attirait .Mais de peur que ce ne soit pas réciproque,elle ne disait rien .De l'amitié et rien de plus,ça lui suffisait largement .La trappe continuait de bouger .Enfin James vint la rejoindre,elle commençait à se demander si il ne voulait pas faire équipe avec elle en fait .Autour d'eux il y avait des murmures qui sembles désapprouver leur équipe .Lola leva les yeux au ciel .James était peut-être un gryffondor lui au moins il était différent .La jeune fille se reconcentra sur la trappe .Son coéquipier semblait sur de lui,il devait être sur de vaincre .Comme d'habitude en fait .Elle sortit sa baguette en même temps que le professeur Rogue ouvrait la trappe .La première bête sortie,une salamandre de terre .James s'approcha d'elle tout en faisant un clin d'œil à Lola .Cette dernière surprise resta bouche bée tandis que son ami s'occupait de la salamandre .Il utilisa la même méthode que Madison ou Carl,Lola ne se souvenait plus .Il lança un sort ayant pour but de couper la langue de la salamandre,objectif atteint .Lola elle restait pétrifiée,à quoi James jouait-il ?!Ils étaient censé faire une équipe et lui s'occuper de la salamandre seul sans demander d'aide .Une seconde salamandre sortie de la trappe ,celle maitrisant l'élément de l'eau .Elle s'attaqua à James en même temps que la salamandre de terre .Enfin la dernière bestiole sortie de la trappe,une salamandre de feu .Lola reprit ses esprits et se plaça devant elle afin de l'empêcher de s'attaquer a James .Puisqu'il fallait jouer chacun pour soi autant qu'elle puisse au moins se défouler un peu .


Lola commença par vouloir affaiblir la salamandre à l'aide de faible sortilèges,ensuite,elle pourrait tenter un sort un peu plus puissant que les autres pour la rendre hors service .Elle réfléchit à se qu'elle pourrait lancer comme sort..Peut-être des attaques d'animaux pour la déconcentrer...


"Serpensortia"


Elle pointa sa baguette juste devant la salamandre et un serpent apparu aussitôt .Lola ne pu s'empêcher de penser aux lapins que font sortir les magiciens moldus de leur chapeaux .La ressemblance était flagrante même si les mentalités changeaient .Eux autres,sorciers étaient puissants et pourraient très bien réduire a néant la population des non-sorciers .Le serpent se rapprocha de la salamandre mais il ne fut pas très agressif .Lola réfléchit et se décida enfin à lancer un nouveau sort .

"Oppugno !"


Le serpent se rapprocha encore plus près de la salamandre cette fois-ci ,Lola sentait qu'il allait attaquer .La salamandre recula un peu en voyant le serpent la menacer mais elle se rapprocha rapidement après .Lola décida de l'aveugler pour qu'elle ne puisse pas voir lorsque le serpent la mordrai .Elle se rapprocha à se tour de la salamandre en jetant un petit coup d'œil à James,il se débrouillait bien même si une partie de sa cape était mouillée .Une fois aux côtés de son serpent Lola braqua sa baguette face aux yeux de la salamandre et jeta un nouveau sort .

"Lumos !"


La lumière jaillit de sa baguette comme le serpent quelques minutes auparavant .La salamandre recula encore,et encore .Le serpent s'approcha rapidement et mordit la salamandre au niveau de sa queue qui frappait aveuglement le sol,à la recherche désespérait d'une quelconque défense .La salamandre couina au contact des crochets .L serpent ne semblait pourtant pas venimeux .Lola sentit le contact chaud d'un dos contre le sien .Elle commença a tourner la tête mais un bras la tira sur le coté .Lola commença a lancer un regard sévère et pleins de reproches a James mais celui-ci avait son regard dirigé vers les salamandres .Lola tourna la tête pour faire en sorte de voir les deux bêtes .Soudain la salamandre de feu envoya une boule de feu vers l'endroit où se tenait Lola quelques minutes plus tôt et la salamandre d'eau fit pareille .Les deux boules passèrent sans se toucher et la salamandre de feu vacilla sous le coup de la boule d'eau qui avait sans doute dut la refroidir et la salamandre d'eau tituba quelques instants avant de tomber ,dessécher par la boule de feu .Lola tira la manche de James énergiquement en souriant pour lui faire comprendre qu'elle était heureuse,à eux deux ,ils avaient réussi l'exercice avec succès et logique .Lola s'avança pour s'asseoir sur une table et regarder les autres équipes passer .James lui restait à coté des salamandres et regardait le professeur Rogue en attente de remarques .Lola en attendait elle aussi mais de manière plus détendue .
Revenir en haut Aller en bas
Severus Rogue
Nombre de chapitres écrits : 250
© avatar, icon, signature : La fondatrice du forum, la classe 8)
Date d'inscription : 26/02/2009
Chocogrenouilles : 0
MessageSujet: Re: Quatrième cours   Mar 12 Jan - 22:48

    Rogue observa tous les groupes d’élèves passer et faire l’exercice. Certains réussissaient, pour d’autres c’était un échec. Il ne s’occupa pas d’ajouts ou de retraits de points, pour une fois il était bien trop occupé à regarder ses élèves tenter de mettre hors service les trois belles créatures qui se dressaient contre eux. L’exercice était tout de temps assez compliqué si l’on voulait être plus original que le groupe précédent. Bien sûr il n’avait pas formulé ce critère mais ça paraissait tellement logique, si tout le monde faisait pareil il n’y avait plus aucun intérêt. La pratique c’était aussi pour se mettre dans des situations de danger, il n’y aura pas toujours quelqu’un pour faire avant soi le travail de recherche de sorts. Mais en règle générale, les élèves tentaient quelque chose de différent et c’était appréciable. Bien évidemment il n’en dira rien, c’était une appréciation qu’il gardait pour lui-même. Afin que ses élèves donnent le meilleur d’eux-mêmes, il fallait leur faire croire qu’ils n’étaient que des incompétents.
    Le cours prit fin. Rogue observa les élèves quitter la salle après avoir repris leurs affaires. Il attendit qu’elle soit vide pour remettre tout en ordre, les tables et les chaises. Il alla ensuite s’occuper des créatures. Il fallait les remettre dans leur habitat naturel, il le ferait sûrement le week end qui allait suivre, il aura enfin le temps. Pour le moment, il avait bientôt un autre cours, pas le temps de s’attarder.



    [ FIN DU COURS ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quatrième cours   Aujourd'hui à 23:37
Revenir en haut Aller en bas
 

Quatrième cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quatrième cours de Sortilèges. Mes élèves et la directrice
» Quatrième cours : Métamorphose humaine
» Quatrième cours : La magie de disparition
» cours de latin
» Cours informatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-