+ vous?



 

Partagez | .
 

 Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Mer 28 Oct - 19:31
Le cour d'aujourd'hui allait être l'un des plus ardu que le jeune professeur ait eut à traiter depuis le début de l'année.Généralement, c'est un sujet assez simple que l'on traite en histoire de la magie.Un sujet sur lequel tout les historiens ont le même point de vue sur la chronologie des évènements et surtout sur le point de vue à adopter sur ceux-ci.Mais pour la révolte des gobelins, les choses se compliquent un peu.

En effet nombre d'historiens n'ont pas un point de vue objectif sur la question de part leur assentiment envers la races des gobelins.Pour sa part Nathan faisait partit de ceux qui (ayant fait des études sur le sujet) pense que les tords dans cette affaire sont à partager entre les deux races.Mais le tout était de savoir si il arriverait à faire passer ce message aux élèves présents.Il y avait peu d'espoir que les Serpentards comprennes ce que devaient subir les Gobelins à l'époque et prendraient ce cours comme leurs parents avant eux...comme une chose inutile.

Mais bon, il n'était pas ici pour juger de ce que devait penser les élèves ou pas.Il était ici pour faire en sortes de leur inculquer l'histoire telle qu'elle est décrite dans les livres.Même si cela n'est pas forcément la vérité.Enfin peu importe...

Il était presque l'heure du cour, il devait préparer sa classe à accueillir les élèves.Ouvrant d'un léger mouvement de baguette la porte de la salle en grand.Il écrivit alors sur le tableau le sujet du cour d'aujourd'hui.Puis il mit là, à attendre sur le bureau que les élèves veulent bien venir...Ah non c'est vrai il avait oublier de poser la photo du gobelin qui malgré lui instigua la révolte, sur les pupitre.Cela fût réglé en un mouvement de baguette.


Dernière édition par Nathan Liebgott le Jeu 14 Jan - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Mer 28 Oct - 20:48
Lundi matin aux environs de 6h30
Jessica se reveilla durement dans le foird glacial d'hiver, la sensation du froid qui effleuré la paume des pieds de la Serdaigle lui glaça le sang. L'envie de retourné sous la couette était présente et très forte, mais la jeune sorcière se forçée tout de même à se lever en commençant par des étirements de chaque muscles pour être bien reveiller elle était vêtu d'un jogging en coton gris et large et d'un débardeur blanc qui lui servait de pyjama, elle attrapa une robe de chambre qu'elle enfila aussitôt puis sortie quelque affaires, elle referma sa mâle puis descendu les maigres escaliers de la tourelle des Serdaigle pour se rendre dans les bains.

7h30

Enfin prête la jeune Serdaigle retourna dans sa chambré pour s'attacher les cheveux et récuppèré ses affaires d'études, dont l'histoire de la magie ou elle c'était inscrite aux cours du professeur Liebgott two, l'un de ses premiers cours qui c'était mal passer pourrai-t-on dire. La pertes des points de Serdaigle avait fait tout le tour de la salle commune, nombre de fois ou elle c'était fait sermonnée par ces camarades, elle avait décidée de faire très attention. C'était sont premier cours de la journée d'ailleur, cette fois-ci elle serait à l'heure à son cours et resterai calme.
Après avoir mit la bretelle de son sac Jessica quitta la salle commune de Serdaigle, les couloirs étaient complétement vide, surpenant d'habitude les premières et deuxième année se battérent dans les couloirs et avec les infernals escaliers. Jessica avança dans les escaliers et attendait que celui-ci se décide à l'amenée ou elle le souhaiter.
Au bout de plusieurs minutes Jessica avait enfin reussit à atteindre le 3ème étages, Jessica passait par l'étage des Pousoufle pour se rendre au histoire de la magie.


8h00

Jessica arriva enfin dans le couloir ou se trouvait la salle de cours du professeur Liebgott two, elle s'avança calmement en direction de la porte qui était déjà grande ouverte. Elle y glissa un petit regard discretement le bouquin d'histoire dans les bras. A vue d'oeil elle n'était pas en retard cette fois-ci, elle pénètra dans la salle de cours la tête droite en s'installent au deuxième rang de la droite, elle déposa de nouveau son billet d'inscription au cas ou il aurait oublier celle-ci.

-Jessica PrettyHeart présente

Sans un mot de plus elle retourna s'asseoir à sa place et écrire le titre de la nouvelle leçon,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Lun 2 Nov - 13:07
Une nouvelle journée commençait ici pour Erica Wisteria...Une journée placée sous le signe du bonheur. Erica allait entamer, en première heure, son cours d'histoire de la magie, sa matière favorite, talonnée de près par la Métamorphose. Sifflotant, elle enfila sa tenue de sorcière, tenta de mettre un peu d'ordre dans ses cheveux, avant de renoncer et de simplement les attacher, fit son sac qu'elle s'était juré, pour une fois, de faire la veille, avant de sortir de la salle commune, sans même prendre garde aux diverses railleries auxquelles elle avait toujours droit de par son statut.
Après avoir manqué de se perdre par trois fois, la jeune femme finit par arriver dans l'aile où se trouvait le cours d'Histoire. En poussant un soupir de soulagement, elle entra et constata qu'elle était loin d'être en retard, puisqu'elle était la deuxième à être arrivée, la première étant une Serdaigle qu'Erica voyait comme définitivement trop terre-à-terre pour qu'elle puisse réellement envisager d'engager une conversation. Enfin, il faut dire qu'il était rare pour elle d'envisager la moindre conversation avec autrui...Cette perspective lui donnait des frissons.
Elle salua le professeur, sans véritablement réussir à se décider à lever les yeux vers lui, avant de s'installer au premier rang, côté fenêtre, la meilleure place, selon elle.
Elle sortit ses affaires et sa fiche d'inscription (la Serdaigle l'avait fait, peut-être le professeur lui avait-elle demandé ?) avant de saisir sa plume, qu'elle fit tournoyer entre ses doigts, un tic nerveux qui ne la quittait jamais vraiment depuis son entrée à Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Sam 7 Nov - 16:58
Il faillit avoir un arrêt cardiaque quand il se réveilla dans son lit, dans les bras de William, il avait du trop boire la veille, il se rappelait, deux heures du matin, il c’était réveillé, mais qu’est ce qu’il avait fait, il sauta de son lit pour s’habiller ne regardant même pas William, il n’aurait jamais du faire ça, Bryan avait tellement honte, il avait un cours d’histoire de la magie et se dépêcha d’aller à la grande salle pour prendre son petit déjeuner. Il n’avait pas envie d’arriver en retard il parlerait beaucoup plus tard avec ce sagouin de William, il n’avait pas le cœur maintenant, les cheveux en bataille, il se rendit donc à la grande table, il s’installa avec un groupe d’amis, ils rigolaient bien ensemble et après ce bon petit déjeuner il monta jusque la salle commune, fit attention de ne pas croiser son meilleur ami, il ne voulait pas se lancer dans une discussion philosophique tout de suite, il avait réussit à l’éviter et il se dépêcha.

Il couru dans les couloirs pour atteindre enfin la salle du professeur Liegbott, il était professeur d’histoire de la magie, il n’était pas du tout en retard ce qui le rassura vraiment, il poussa la porte entra dans la salle, il devait se trouver une bonne place, ce qui voulait dire, ni trop en avant, ni trop en arrière, ce qui lui permettrait de suivre le cours sans passer pour autant pour le mec qui est le chouchou ou le rat de bibliothèque.

Il prit son livre sur l’histoire de la magie, sortit une plume et de l’encre bleu turquoise, il adorait la couleur de cet encre, et ensuite il croisa les jambes, il posa les yeux devant lui, attendant que le professeur ne commence son cours, il y avait déjà quelques élèves présents, il aimait bien ce cours, même si parfois il s’ennuyait, il se concentrait au maximum. Il regarda s’il avait assez de parchemin mais ça devrait aller.

Ensuite le regard un peu las et fatigué, il regardait autour de lui, il avait hâte, la veille il lisait un livre sur la révolte des gobelins et il était presque sûr qu’ils auraient cela en sujet de BUSE. Il essaya de se recoiffer et c’était partit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Sam 7 Nov - 17:21
Hermione était seule dans la Grande Salle. Ses deux meilleurs amis étaient encore endormis. Quant à elle, cela faisait un bon moment qu'elle était debout. Surtout qu'elle savait tres bien qu'elle avait un cours d'histoire de la magie en premiere heure. Etant donné que Ron et Harry n'avait pas reussi leur BUSE dans cette matière, ils n'avaient pas pu la continuer, ce qui n'était pas le cas d'Hermione car elle avait optenu un Optimal à l'épreuve. Elle en était tres fiere d'ailleurs, elle qui pensait avoir oublié deux ou trois choses, elle avait eu la meilleure note [comme si c'était nouveau d'ailleurs .. ].

Miss Granger, une fois son petit dejeuné englouti, se depecha de remonter dans la salle commune des Gryffondor afin de prendre ses affaires de cours. Elle monta donc les marches deux à deux pour aller plus vite. Hop hop hop, quelques minutes plus tard, elle était enfin prete à rejoindre ses camarades au 3eme étage, là où allait avoir lieu le cours numéro deux de l'année. Elle entra donc dans la salle de cours, salua poliment son professeur et alla s'installer à une table seule, dans les premières devant, dans la rangée du milieu.

Elle sortit plusieurs rouleaux de parchemin afin de prendre des notes durant le cours, sa nouvelle plume et un encrier ainsi que son livre d'histoire de la magie. Elle posa son sac par terre sous son bureau afin qu'il ne soit pas dans le passage et attendit tranquillement que le cours ne commence. Les eleves arrivaient à leur tour petit à petit. Hermione n'avait pas pris la peine de sortir sa baguette magique afin de la deposer sur son bureau parce qu'elle savait tres bien qu'elle n'en aurait pas besoin pour cette matière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Sam 7 Nov - 19:48
Le soleil venait à peine de se lever se matin...S'était vraiment un crime de faire lever les gens si tôt.Mais en même temps, Nathan n'était pas un professeur dans l'âme. Personne ne le savait mais, il n'était pas ici par choix. Enfin pas uniquement par choix, puisque Kingsley avait demandé des volontaires pour se rendre à Poudlard et bonne pomme qu'il était, le jeune auror avait été le seul à lever la main. Il ignorait pourquoi il fût le seul à avoir un tel geste...Mais apparemment tout les anciens du bureau savait que l'école n'était pas la bonne planque pour les aurors ces derniers temps...

Bien sûr, avec Dumbledore, elle semblait en sécurité. Mais les aurors qui étaient en postes dans cette école devaient également faire en sortes qu'aucun élève ne soit tué dans l'enceinte du collège...Avec la barrière s'était plus simple de protéger. Mais il restait toujours pré-au-lard...Ce village était problématique.En plus, il était trop loin de l'école pour entrer dans la barrière. Néanmoins, l'école avait ses avantages sur le métier d'auror, elle avait des horaires plus stables...Enfin bref, il n'était pas là pour tergiverser sur ses conditions de travail mais bien pour faire un cours sur la révolte des gobelins.

De plus ,l'heure du début du cours arrivait à grand pas.Le maitre d'histoire de la magie prit rapidement ses fiches de cour...Il en fit une rapide relecture, il ne voulait pas que ses élèves est quelque chose à lui reprocher.La sonnerie mit fin à cette séance de mise en bouche sur la révolte gobeline.Il posa ses parchemins sur son son bureau et fit descendre la toile à rétroprojecteur...Il fermerait les volets lorsque tout le monde se serait installé.Il reprit donc sa position accoudé à sa chaise...

La première personne qui entra dans la salle surprit légèrement le jeune professeur.Pour la simple et bonne raison qu'elle était la jeune Serdaigle qui était arrivée en retard à son premier cours de l'année.Il avait d'ailleurs fait un peu trop de zèle la dernière fois qu'il l'avait vu...Retirer des points pour quelques secondes de retard s'était un peu sévère. Nathan s'en voulait même si Carl avait rattrapé...cela n'enlevait en rien son erreur de jugement.Il n'était plus un auror strict et impitoyable.Il était un professeur qui était là pour enseigner des choses à de jeune sorcier.Rien de plus, rien de moins..Alors, lorsque la jeune femme venu déposer son coupon d'inscription sur son bureau...Il eut un léger sourire, mais en réalité il dissimulait son malaise devant la situation...Il jeta un coup d'œil furtif sur le coupon. Puis affronta, le regard de la jeune Serdaigle et son sourire un peu ironique...

-"Jessica PrettyHeart présente"

-"Euh....Oui, je vois ça Jessica.Mes félicitations, tu viens de prouver que les Serdaigles ne font pas deux fois la même erreur...Je..Je suis désolé pour la dernière fois...C'était ma faute."

C'est pas vrai...Il venait de se rabaisser à s'excuser devant une élève.Martin l'aurait incendié si il avait été là, mais bon il n'était pas là;Il pouvait donc en profiter.Mais en même temps, il savait qu'un professeur ne devait pas faire ce genre de chose.Il regarda donc derrière la jeune Serdaigle, les élèves commençaient à affluer dans la salle.Il profita donc de cette lamentable excuse pour se dépêtrer de cette histoire...

-"...Je te conseil de retourner à ta place Jessica.Le cours va commencer."

La jeune femme regagna sa place et le professeur poussa un léger soupir de soulagement.Puis il leva les yeux vers les élèves présents...Il en reconnu certains comme Hermione Granger, mais pour la plus part, ils étaient nouveaux face à lui...Peut-être avaient-ils déjà eux un cour avec le prédécesseur de Nathan...Mais peut-importe, il s'habituerait à leurs noms plus tard.D'un geste de baguette ,il plongea la salle dans le noir puis il activa le rétroprojecteur au centre de la salle.Ce dernier dévoila aux yeux des personnes pressentes une image d'un gobelin commun...

Spoiler:
 

Puis, il alla au fond de la salle, fermant la porte avant de se retourner vers l'image du gobelin...Il porta sa baguette vers sa gorge et informula un incantation pour augmenter légèrement le son de sa voix..Cette salle était grand et il voulait se faire entendre

-"Très bien...Alors qui peut me dire ce qui lui vient à l'esprit lorsqu'il voit cette image ou qu'il entend le mot gobelin...Dites tout ce qui vous passe par la tête."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Sam 7 Nov - 20:54
Le cours avait maintenant commencé, il regardait le professeur, il ne savait pas si il devait participer ou pas, il y eut un souci avec un élève, il n’avait pas tout suivit car il avait été ailleurs, et surtout très fatigué par la dernière nuit, mais lorsque le professeur déballa une image, il la regarda attentivement, il cru que c’était son cauchemar de la veille qui recommençait. Il observait l’image qui venait d’apparaître, il ne savait pas s’il devait répondre ou ne pas répondre, il était totalement à l’ouest mais finalement leva la main. Il avait un peu peur à chaque fois qu’il participait en classe il avait des sueurs froides, une accélération du rythme cardiaque et des nausées, mais il avait levé la main, le mot Gobelin évoquait beaucoup de choses. Surtout dans le monde des sorciers, même dans le monde moldu.

Il se leva et décida de déballer tout ce qu’il savait sur le gobelin, il ne savait pas comment serait pris, d’abord se présenter.

Bryan Prada Monsieur.

Il se disait que s’il donnait son nom et son prénom ça passerait quand même beaucoup mieux. II déglutissait, il avait les regards braqués sur lui, il ne fallait surtout pas qu’il défaille, il n’allait pas faire de malaises au milieu de la salle, Chad lui dirait de prendre courage, son grand frère était toujours de bon conseil, Chad Nichols un autre professeur.

Le Gobelin est une petite créature magique, dont le savoir magique est immense, et surtout leur don pour forger des objets, tel que l’épée de Gryffondor, ils ont aussi en leur possession la banque de Gringotts. Des créatures très intelligente, tout autant qu’un sorcier, mais jalouse et qui n’aime pas partager son savoir avec les autres.

Il se rassit ensuite, il transpirait un peu, il ne savait pas si sa réponse était bonne mais au moins il avait tenté quelque chose, ce n’était pas comme s’il n’avait rien dit du tout, ou avait juste bredouillé des songes. Il se sentait mal, mais repris sa respiration, tout en regardant le professeur, il avait peut-être pris la parole sans permission.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Dim 8 Nov - 1:03
Assommé par ma nuit précédente, je décidais quand même de me reprendre en main et d'aller en cours. Je regardais ma montre. Mince ! J'allais loupé le cours d'histoire de la magie si je continuais a trainer comme ça !
Rapidement donc, en panique, je me levais et regardais tous les dortoirs. Une lettre était posée sur mon lit : une note de Bryan, qui disait :

Will,

Je t'ai laissé dormir. Je ne savais pas s'il fallait que je te réveille ou pas donc, dans le doute, je n'ai rien fait. Je suis en route pour le cours d'histoire de la magie. Je te dis a bientôt
Ton pote

Bryan

Sacré Bryan ! Je souris puis me dépêchais de m'habiller de me coiffer légèrement, histoire de n'avoir pas trop la tête dans les chaussettes quand je me présenterais devant le professeur et salua mon chat.
Le caressant rapidement, je souris lorsqu'il émit un gémissement de protestation puis, je sortis en courant de la salle commune. Je n'avais même pas pris a prendre un petit déjeuner, mais j'espérais que je tiendrais bon.
Courant comme un dingue, j'empruntais des raccourcis, n'ayant pas le temps d'attendre les escaliers. Lorsque j'arrivais, j'étais en sueur et le cours avait déjà commencé. Le professeur était entrain de faire une révision sur les gobelins apparemment.
Je pilais donc, stoppant ma course folle pour remettre de l'ordre dans mes cheveux et remettre ma cravate en place. Une fois cela fait, je toquais a la porte et entrais dans la salle en m'excusant :

« Veuillez m'excuser de mon retard professeur. J'ai eu quelques soucis mais cela n'arrivera plus. Encore pardon »

Il s'agissait du professeur Nathan Liebgott, frère du professeur Martin Liebgott qui était lui même professeur de soin aux créatures magiques a Poudlard. Sans dire un mot, je m'installais a une place de libre, sortant rapidement mon manuel et me faisant tout petit, pour ne pas me faire remarquer.
Pourtant, j'en profitais pour regarder furtivement la salle et remarquer qu'il y avait deux Gryffondor : Hermione Granger et Bryan. J'eus un furtif sourire dans la direction de mon meilleur ami, avant d'essayer de m'intéresser au cours.
Prenant une plume dans ma trousse, j'entrepris de prendre des notes sur ce que le professeur et les élèves expliquaient concernant les gobelins. Ce n'était pas que je n'étais pas calé dans la matière mais je n'étais pas encore bien réveillé.
Pourtant, il fallait quand même que j'assure. Me redressant sur ma chaise, je pris un air intéressé, mais j'avais quand même l'esprit ailleurs. Je sentais que Bryan m'attendrais a la sortie du cours pour que je lui explique ce qui s'était passé la nuit dernière.
Le professeur avait sortit une image de Gobelin et avait demandé aux élèves de lui dire ce que cette image représentait pour eux. J'écoutais les différentes réponses tout en prenant des notes.
Je fus surpris de voir Bryan se lever et proposer une réponse qui me semblait juste...enfin me semblait juste mais je n'étais pas professeur après tout. Je griffonnais donc soigneusement quelques mots sur mon parchemin, toujours aussi consciencieux.
Pourtant, je dus mettre discrètement ma main devant ma bouche pour retenir un bâillement, avant de reprendre mon travail et tenter de rattraper le cours que j'avais pris en retard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Dim 8 Nov - 1:27
    Hermione écouta attentivement la reponse de son camarade Bryan Prada lorsqu'il se mit à parler des gobelins, à la demande du professeur. Elle trouvait que c'était une reponse correcte mais elle ne put se retenir de vouloir ajouter quelque chose à son tour. Eh oui, c'était du Hermione tout craché ça ! Elle ne pouvait s'empecher de vouloir etre la meilleure dans n'importe quelle matière. De toute façon, c'est souvent ce qui se passait : Elle excellait dans toutes les matières scolaires, ce qui la rejouissait parfaitement. Elle voulait tout de meme rester modeste egalement.

    Les gobelins sont une race de créatures très intelligentes vivant en cohabitation avec les sorciers. Ils sont considérés comme des êtres inférieurs par la plupart des sorciers, mais ces derniers ont tort de croire que les gobelins sont d'accord avec ce point de vue. En réalité, ils sont extrêmement intelligents et tout à fait capables de tenir tête aux sorciers. La façon dont la communauté magique les traite démontre sur quelles injustices cette société s'est construite. Ironiquement, la fontaine dans l'Atrium du ministère de la Magie représente un gobelin, un elfe de maison et un centaure fixant admirativement un sorcier et une sorcière.

    Les gobelins sont petits et ont le teint sombre. Ils possèdent des pieds et des doigts longs et fins, et certains ont une barbe pointue. Gripsec, travaillant à Gringotts, de même que des centaines d'autres gobelins, a un crâne chauve, un nez et des oreilles pointues. Ils ont également les yeux bridés. Certains gobelins portent des chapeaux pointus.


    On pourrait penser qu'elle allait s'arreter là, mais nan, ce ne fut pas le cas de la jeune fille. Elle avait encore pleins de choses à dire, et tant pis apres tout si on l'appellerait Miss-Je-Sais-Tout par la suite, elle en avait pris l'habitude à present avec les Serpentards.

    Tout au long de l'histoire du Monde Magique se sont déroulées des révoltes de gobelins pour lutter contre les préjudices et les discriminations. Ces révoltes ont été très nombreuses durant le 16e et 17e siècles, mais il existe encore des groupes subversifs de gobelins qui complotent en secret contre Le ministère. Une de ces révoltes, en 1612, se déroula à proximité de Pré-au-Lard ; La Tête de Sanglier fut d'ailleurs utilisée comme quartier général. Ces rébellions sont décrites comme "sanglantes et vicieuses".

    Les gobelins sont très intelligents et ont toujours négocié efficacement avec les sorciers. Pour la plupart des sorciers, ils occupent encore une position subordonnée, pourtant ils sont devenus une part vitale du Monde Magique. Ils dirigent Gringotts, la banque des sorciers. De cette manière, ils contrôlent l'économie magique à une très large échelle.

    Outre leur habileté à manier l'argent et les finances, les gobelins sont des forgerons très doués. Leur travail de l'argent est très reconnu et très prisé. Ils sont connus pour leur travail d'orfèvrerie et sont les principaux employés de la banque Gringotts. Ils sont une des créatures les plus intelligentes du monde magique. Ils ont aussi une particularité, quand on leur achete quelque chose, ils considèrent que la personne l'a seulement loué et s'attendent donc à la récupérer un jour ou l'autre.


    Maintenant, elle avait terminé de débiter toutes ses connaissances. Elle reprit un petit peu son souffle. Comme d'habitude, elle avait parlé un peu trop vite, c'était à chaque fois comme ça lorsqu'un professeur posait une question. Elle ne pouvait pas s'empecher de vouloir y repondre et de donner la reponse la plus parfaite et complete possible. Elle se mit à reflechir sur ce qu'elle pourrait ajouter de plus pour completer davantage sa reponse mais elle se dit qu'elle verrait avec ce que le professeur Liebgott dirait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Dim 8 Nov - 21:36
Nathan fit un rapide tour de la salle pour voir qui était assez courageux pour se lancer dans une réponse à peu prêt correcte.Il savait que généralement, le cours d'histoire de la magie n'était celui auquel on participait le plus.Sauf deux trois érudits, qui était capable de tout ressortir. le maitre d'histoire se rapprocha du centre de la salle.Il y avait bien entendu quelques mains levées; mais Nathan voulait avoir une réponse de la part des élèves moyens et pas très doués dans sa matière.

Après tout c'était en faisant des erreurs que l'on apprenait des choses. Mais vraisemblablement, les élèves ne semblaient pas partager son idée de l'enseignement.C'était bien dommage, après un léger soupir le maitre s'apprêtait à donner la parole à Hermione qui manquait à chaque fois qu'elle levait le bras de l'arracher du reste du corps.Néanmoins son regard se posa sur un jeune garçon juste à sa droite.Il levait à peine la main et avait visiblement peur de faire une erreur.Après un léger sourire, le jeune homme vit la baguette de Nathan le désigner...Puis le maitre attendit sa réponse et son nom...

-"Bryan Prada Monsieur."

Prada?! Comme la famille de Chad?Eh bien, toute la famille avait débarqué dans l'école ou quoi?Oh et puis peu importe, le jeune Bryan semblait davantage studieux que son frère.Puis on ne pouvait pas être aussi nul en histoire de la magie que l'était Chad Nichols. Il y avait donc peu de chance que le frère se ridiculise par sa réponse. Pourtant il apparaissait très (trop) stressé devant ce qu'il pouvait dire à Nathan.Le maitre d'histoire voulait lui dire de se détresser, mais il eut peur que cela n'eut en fait que l'effet inverse au final...

-"Le Gobelin est une petite créature magique, dont le savoir magique est immense, et surtout leur don pour forger des objets, tel que l’épée de Gryffondor, ils ont aussi en leur possession la banque de Gringotts. Des créatures très intelligente, tout autant qu’un sorcier, mais jalouse et qui n’aime pas partager son savoir avec les autres."

-"Eh bien oui, c'est généralement la définition que vous donnent les bestiaire magique.Pour plus d'informations sur le sujet vous renvois aux cours de mon frère monsieur Liebgott numéro 1...Bon très bien comme vient de le dire Bryan, les gobelins sont..."

C'est alors qu'un bruit de porte qui s'ouvre dans un grand fracas, se fit entendre dans la salle.Nathan tourna alors la tête vers la porte de la salle de cours, pour apercevoir, un jeune brun portant la livrée de Gryffondor. Son regard presque froid, ne lâchait pas le retardataire qui vint à sa rencontre pour présenter ses excuses à l'enseignant.

-« Veuillez m'excuser de mon retard professeur. J'ai eu quelques soucis mais cela n'arrivera plus. Encore pardon »

-"Je l'espère monsieur le rouge et or...Mais vous connaissez les règles non?"

Il laissa le jeune Gryffondor s'installer à une table proche de lui.Puis il pointa sa baguette vers une feuille et une plume placés sur le bureau. Ces dernières se mirent alors à bouger toutes seules.Elles semblaient prendre des notes sur ce qu'il venait de se passer.Le maitre rejoint alors son bureau et s'apprêtait à reprendre son cours.Mais Hermione Granger ne pût s'empêcher de rajouter des informations supplémentaires sur les gobelins.Tout ce qu'elle disait semblait tout fait juste...Lorsqu'elle eut finit sa réponse, le jeune maitre eut un léger sourire. Puis il éteignit le projecteur et rouvrit les volets de la salle, avant de remonter la toile.

-"Hum...Eh bien voilà deux réponses tout à fait juste.En effet, les gobelins sont des créatures très intelligentes. Elles sont petites et son bien souvent très mal vue dans la communauté magique. Néanmoins la communauté des historiens magiques sont tous d'accord pour dire que ces créatures ont été très importantes dans l'histoire de la sorcellerie. Tout les objets magiques forgé par les gobelins possède des pouvoirs immense en plus de ne jamais se salirent ont la capacité d'assimiler tout se qu'ils touchent..."

Il se racla alors la gorge avant de continuer son discours.

-"Bien, je donnes 20 points pour les deux réponses données à la maison Gryffondor...Mais en tant que professeur, je me dois de faire respecter le règlement intérieur de l'école.Je retires donc cinq points à vôtre camarade pour son retard...Bien maintenant je vous demandes de regarder l'image du gobelin que j'ai déposé sur vôtre pupitre..."

Le jeune maitre d'histoire s'assit alors à son bureau laissant le temps aux élèves de bien regarder l'image. Pendant ce temps, il jeta un rapide coup d'œil à la feuille blanche de toute à l'heure.Elle était maintenant à moitié griffonner avec les questions posées par Nathan et les points donnés ou bien retirés. Cela faisait maintenant 5 minutes que les yeux des élèves s'étaient tous (plus ou moins) baissés sur l'image...Nathan remit alors sa baguette sur sa gorge et parla...

-"Bien alors...Maintenant que vos souvenirs sont bien frais dans vos têtes,Je vous demandes la chose suivante...Le nom de cette créature?...Un indice...Hermione nous à parlé dans sa réponse toute à l'heure de l'évènement auquel ce gobelin est lié..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Dim 8 Nov - 22:24
    Entamer la journée par son cours préféré, il n'y avait rien de plus motivant pour se lever. Seulement, quand on voyait de quelle manière Nathan, le très cher oncle de Carl, avait traité les Serdaigle au cours précédent, cela avait nettement coupé l'envie au préfet des bleus et bronzes de se montrer volontaire et intéressé aux leçons données par le professeur et membre de sa famille. Le cours d'histoire de la magie n'était pas ou en tout cas ne devait pas devenir le théâtre des querelles familiales entre le jeune homme et son oncle, aussi ridicules soient-elles. Carl n'adhérait pas complètement aux méthodes pédagogiques et à la manière dont les cours de Nathan étaient organisés et le Serdaigle lui avait plusieurs fois clairement fait savoir son point de vue en privé. Le plus jeune des deux Liebgott était têtu comme une mule et ne voulait rien savoir de ce que le fils de sa soeur pouvait bien penser de la façon dont il exerçait sa profession. Lui conseiller de prendre exemple sur Martin ne ferait qu'aggraver les choses, les deux hommes étant perpétuellement en conflit pour savoir lequel des deux est le meilleur, une relation basé sur la jalousie et la rivalité fraternelle.

    A certains moments, Carl trouvait ça dommage que ses deux oncles ne soient pas plus proches. Lui qui n'avait pas de frère -seulement une soeur- avait toujours rêvé d'un avoir un, grand ou petit, peu lui importait. Il aurait juste fallu qu'ils aient un ou deux ans d'écart et de cela aurait été parfait ; ils auraient put avoir les mêmes centres d'intérêt et plein d'autres choses en commun mais de toutes façons, ce n'était qu'un rêve. Il fallait que le jeune homme se concentre sur l'heure qui l'attendait et cela ne s'annonçait pas comme étant une partie de plaisir. Carl aurait à gérer deux fronts : d'un côté, Nathan qui ferait tout pour lui tenir tête sur n'importe quelle question et de l'autre Hermione Granger qui aurait réponse à tout comme ce serait bien souvent le cas également pour le bleu et bronze. De ce fait, il n'aimait pas les cours durant lesquels les Serdaigle devaient supporter les Gryffondor car Hermione monopolisait la parole sans aucun sens du fair-play. On disait souvent que Bishop était le second meilleur élève de la promotion -peut être pas de l'école- derrière la rouge et or et à chaque fois, cela l'agaçait de se savoir inférieur.

    De toute façon, aujourd'hui, Carl ne savait pas bien s'il était apte à se battre pour quelques misérables points, d'autant plus que Serdaigle avait prit pas mal d'avance sur Serpentard. Il pouvait bien laisser Gryffondor en gagner un peu histoire qu'ils se refassent une santé. Et puis même, il avait veillé tard le soir passé, à lire un livre poignant comme bien souvent et le matin, il était complètement décalqué. Aussi, il était incapable de réfléchir correctement ces temps ci car son esprit était totalement omnibulé par quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Une déesse blonde qui l'avait accompagné pendant la soirée du bal de Noël. Cela avait d'ailleurs été la plus belle soirée que Carl avait passé ici, à Poudlard, depuis bien longtemps et pour conclure le tout, Effy l'avait embrassé à la fin d'une danse. Là, cela avait été le clou du clou du bal et à y repenser, le jeune préfet avait du mal à réaliser que cela s'était réellement passé. Nostalgique de ce moment, il espérait de tout coeur qu'elle fut là aussi, dans le cours d'histoire, rien que pour pouvoir l'admirer encore et encore et que rien d'autre ne compte à ses yeux l'espace d'un instant, ce qui arrivait à chaque fois qu'il se trouvait à proximité de la verte et argent qui lui plaisait tant.

    Quand le jeune homme était enfin parvenu dans la salle de classe, il y avait déjà quelques personnes mais il put néanmoins entendre Nathan présenter des excuses. Déjà, première chose que le préfet entendait et qu'il trouva à la limite de l'aberration. Pour quoi il s'excusait ? Pour avoir enlevé des points ? C'était parfaitement ridicule. Si seulement Martin voyait ça... Mais bref, Carl se retint de faire un commentaire là dessus et se contenta d'un grognement en guise de bonjour avant d'aller s'asseoir à une table, seul, côté mur. Effy n'était pas là, c'était déjà là un des mauvais points du cours mais il faudrait que le préfet apprenne à vivre sans. Ils n'allaient pas rester collés l'un à l'autre 24h sur 24. C'était bien dommage d'ailleurs pensait-il ; cela ne l'aurait pas dérangé. Le manque de motivation du jeune homme se fit également ressentir lorsqu'il laissa filer la question sur les gobelins, archi facile, au profit de plusieurs Gryffy', dont l'inévitable Hermione. Vingt points pour ça, okay. Cinq retirés pour le retard, okay. Il y avait tout de même un semblant de justice. La question suivante était également à la portée de n'importe quel idiot et c'était un des fondements des révoltes des gobelins. Pour être sûr que personne ne lui vole sa réponse, Carl parla sans y être invité et sans faire de phrase complète ; c'était avant tout un moyen de provocation envers Nathan.


    « Ulrik le Fou. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Mer 11 Nov - 18:21
Le silence s'installa bien vite dans toute la salle, ce genre de chose était la plaie de tout professeur.Premièrement parce que l'on se demandait si son cours intéressait au moins l'un des élèves présents; à ce niveau là Nathan ne se faisait pas d'illusions. Il n'y avait guère que deux trois étudiants qui suivaient le cours...Il y avait bien sûr miss Granger...Ou encore le jeune Prada...Mais il manquait quelqu'un. L'élève en qui il avait le plus de fierté ,n'était pas là...

Son neveu, Carl Bishop semblait absent...Bien que Nathan n'ai pas regarder plus que ça les personnes présentes dans la salle.Il se doutait que si il avait été présent, il aurait essayé de répondre à sa première question...Le jeune Bishop était l'un des plus brillant de la maison Serdaigle. Peut-être même de l'école toute en entière, il faisait la fierté de ses parents et de Martin...Mais en fait, même si Nathan avait toujours été tiraillé entre sa fonction d'auror...Qui lui avait apprit a resté calme et impassible dans n'importe quelle situation...Il était très fier de Carl. Il faisait honneur à sa maison, à son statut de sang-mêlé et bien sûr à sa famille...Il apparaissait encore plus doué que Martin à son âge...

Il avait hérité de nombreux traits de caractères du frère de Nathan...Le charisme naturel qui lui avait valut d'être comme Martin d'être l'un des préfets les plus apprécié de l'école.Le jeune homme était également très respectueux des règles et sa loyauté allait avant toute chose à son oncle et au reste de sa famille...Excluant l'intrépide et baroudeur Nathan des personne à respecter bien sûr...

Mais lorsque le professeur se leva pour faire le tour des mains levés il n'en vit aucune..Néanmoins il vit son neveu assit prêt d'un mur, il était vraisemblablement seul.Mais oui maintenant qu'il le voyait, il se remémorait un garçon assez grincheux. Cela n'annonçait pas grand chose de bon pour la suite du cours...Le regard que lui lançait son neveu, presque haineux était comme un poignard de plus dans le cœur de son plus jeune oncle...Si seulement il connaissait la vérité, si seulement il savait ce que son oncle pensait de lui...Il ne réagirais pas comme ça. Cependant, l'auror avait beaucoup trop d'ennemis et personne ne devait savoir son passé au sein de l'école...Pour toute sa famille, il avait quitté son poste d'auror pour se consacrer à l'enseignement. Mais dès le début, Carl avait été mis à l'écart du passé du cadet des Liebgott..Pour sa sécurité, comme pour celle de Nathan. Pour Carl, avant d'être professeur d'histoire de la magie, Nathan n'avait rien fait de sa vie à part voyager dans le monde entier à la recherche de contact..Quoi de plus rapide pour expliquer à un enfant les absences répété d'un oncle ingrat...Ce fut donc à Martin et Non à Nathan de jouer les tontons aimant et protecteur.

Cela expliquait le type de relation qu'avait Carl et Nathan...une vie de famille à distance.L'un refusant de dire la vérité sur ses absences passées et l'autre refusant de pardonner un trop grand nombre d'absence à son oncle...C'était ainsi, Nathan préférait voir Carl le haïr et rester en vie longtemps...Plutôt qu'il l'aime et manque de faire une chose stupide pour tenter de protéger son oncle...Comme Harry Potter et Sirius Black..Mais c'est alors que le jeune homme regarda son oncle droit dans les yeux et lança devant tout le monde...

-« Ulrik le Fou. »

Il voyait la réponse de Carl, comme une provocation...Il n'avait même pas attendu que le professeur lui donne la parole pour la prendre. Ce qu'il pouvait ressembler à Martin lorsqu'il était en colère.Nathan connaissait bien ce type de comportement pour l'avoir vu de nombreuses fois lors de ses nombreuses disputes avec Martin..D'habitude, il laissait couler mais ne rien dire signifiait que Nathan approuvait ce genre d'attitude...Alors il lança un petit sourire à son neveu et s'approcha de sa table...

-"Dis-moi Carl...Je suis sûr que tes parents t'ont appris la politesse alors pourquoi tu n'en fais pas usage dans mon cours?...Puis je dois dire que je suis assez déçu par ta réponse...Je m'attendais à ce que tu l'ébauche un peu...Mais on va mettre tout ça sur le compte de la jeune Serpentard qui envahit ton esprit depuis quelques temps..."

Bien sûr le sort d'amplification de la voix était toujours actifs ce qui fit que toute la salle fut bien vite au courant de la petite entrevue entre le préfet et le professeur.Nathan n'avait rien révéler de dangereux pour leur secret de famille mais, il savait que Carl n'apprécierait pas ce geste qui faisait entrer son oncle dans sa vie privée...Mais peu importe, le jeune Liebgott fit volte-face et s'adressa au reste de la classe...

-"Néanmoins Carl à raison, il s'agit bien de Ulrik le fou, ce gobelin fut condamné à mort pour un crime dont aujourd'hui, on le sait innocent..Toute la communauté magique avait ainsi un coupable tout trouvé pour ce crime irrésolu. Néanmoins des voix s'élevait déjà dans toute la civilisation gobeline contre les mauvais traitements que leur infligeaient les sorciers..Et attention pas seulement les sangs-purs comme certains livres d'histoires l'écrivent mais bel et bien tout les sorciers. Le vase du mécontentement de la civilisation d'Ulrik vit en sa condamnation, une opportunité de se révolté...Ainsi au matin du 17 juillet 1665, une émeute éclata alors que l'exécution allait avoir lieu...dans une ville que tout le monde connait en Angleterre..Tiens d'ailleurs qui veut bien se risquer à me dire son nom?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Sam 14 Nov - 14:07
    Sur le coup, Carl n'était pas sûr d'avoir bien compris ou d'avoir bien entendu ce qu'avait dit son oncle professeur. Il hallucinait complètement. Nathan se mêlait de ce qui ne le regardait absolument pas et c'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Intérieurement, le préfet traitait son nouvel ennemi de tous les noms. Quel intérêt avait eu Nathan à être vexant comme ça ? Certes, le bleu et bronze n'avait pas été forcément très clean en marmonnant la réponse, sans développement, sans suivre les règles de politesse élémentaires mais c'était plutôt justifié selon lui. Alors que là, c'était seulement idiot et déplacé comme remarque. Le professeur ne voulait peut être pas que Carl détourne son attention de ses études qu'il avait jusqu'ici menées à la perfection mais celui ci était capable de faire la part des choses entre vie sociale et travail. Il avait le sens des responsabilités et était conscient qu'il devait travailler dur pour avoir une situation confortable par la suite. Inutile d'être désobligeant devant tout le monde.

    Maintenant, Carl n'avait plus qu'une seule envie, c'était qu'Effy soit là, à ses côtés. De cette manière, il aurait put voir comment elle aurait réagi, si cela ne la dérangeait pas qu'un enseignant qui n'avait certainement pas à se mêler de la vie privé de ses élèves fasse une incursion dans la sienne. Le jeune homme se demandait si un autre professeur de l'école aurait réagi de la même manière ou si Nathan se permettait une pareille remarque simplement parce qu'il était plus intime avec Carl que n'importe lequel des membres de l'équipe pédagogique. Mais même, il n'avait pas à faire ça. La seule chose que cela pouvait apporter, c'était une mauvaise réputation à Nathan, celle d'un homme qui charriait les étudiants avec leur situation sociale ou amoureuse. Oui, en effet, Carl osait penser que les autres élèves seraient un minimum choqué par l'attitude du professeur et ce comportement indigne.

    Le préfet de la maison de Rowena Serdaigle ne savait pas très bien quoi faire. Est-ce qu'il devait faire éclater un scandale ? Ne pas se laisser faire ? Prendre sur lui et se taire ? Il aurait été mal avisé de se faire remarquer pour une altercation avec un professeur, lui qui était l'élève modèle par excellence et dont le comportement au sein de l'école était admirable depuis sa première rentrée il y a plusieurs années. D'un autre côté, s'il laissait couler la chose, pour quoi est ce que les autres le prendrait ? Un faible incapable de réagir aux provocations d'un adulte imbécile ? Justement, le comportement qu'il aurait été sage d'adopter était celui qui consistait à ne pas répondre aux dites provocations. Et puis après tout, le bleu et bronze pourrait prendre Nathan à part en fin de cours et lui dire ses quatre vérités ; c'est qu'il y en avait à dire entre les problèmes du premier cours et ceux de celui là qui venait à peine de débuter.

    En tout cas, ce qui était sûr c'était que pour le restant du cours, Carl se tairait. Peu lui importait si Hermione raflait tous les points. Il avait été tellement déçu et blessé que son propre oncle utilise sa vie amoureuse pour être désobligeant et placer une remarque qui en soit n'avait pas lieu d'être hormis pour blesser. Le bleu et bronze bouillonnait intérieurement, se posant tout un tas de questions qui trouveraient certainement des réponses lorsqu'il irait voir Nathan en fin d'heure, ou peut être pas après tout. Il serait légitime que le professeur refuse un entretient pour ne pas avoir à se justifier et ainsi agir en lâche comme il le faisait tout le temps. Carl était bien curieux de savoir ce que penserait Martin ou même sa mère -la sœur de Nathan- de ceci. Le problème était peut être là d'ailleurs. Le jeune homme avait bien plus de facilités à se confier à l'autre Liebgott et à discuter calmement qu'avec le professeur d'histoire. Pourtant, c'était assez paradoxal car ce dernier et Carl étaient plus prédestinés pour bien s'entendre : ils aimaient tout deux l'histoire de la magie, Nathan était moins vieille Angleterre que Martin, plus ouvert, plus branché, plus cool. C'était l'impression qu'il donnait en tout cas mais maintenant, le Serdaigle savait pertinemment que ce qu'il était vraiment était tout autre.

    Pour conclure tout ça, Nathan n'avait même pas gratifié ce qu'avait répondu Carl à sa juste valeur. C'est à dire pas de points, pas de « très bien », pas de merci. Le préfet fixa quelques instants son oncle ingrat mais il ne savait pas trop pourquoi. Peut être espérait-il qu'il s'excuse ou revienne sur ses propos. Mais rien n'y fit, le professeur ne bronchait pas et continuait à débiter des informations sur les gobelins. Le bleu et bronze se saisit de sa plume, faisant un discret geste négatif de la tête pour montrer à quel point ce cours était désespérant, et commença à prendre des notes seulement pour s'occuper l'esprit car tout ce qui se disait là, il connaissait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Sam 14 Nov - 20:58
Assise sur l'un des bancs de la salle. Jessica écoutait et observait le cours du professeur Liebgott. Plusieurs Sorciers de différentes maison avaient fait leur apparitions et pris leurs place dans la salle. Pour une fois se n'était pas la jeune Serdaigle qui était en retard mais son confrére Carl Bishop, le préfet en chef de Serdaigle. D'après l'entourage de la jeune femme Carl n'était qu'un sale tricheur qui était aider voir comploter avec les professeurs pour être mit en avant au saint de l'établisement, Jessica elle resta sur sa fin sur celui-ci elle avait un peu de mal à y croire sachant qu'il était sympa, même si celle-ci était restée rencuniaire envers Nathan Liebgott depuis peu. Quoi qu'il en soit elle resta dans sont coin toujours discrète à sont habitude, elle préférée attendre et dormir pendants les cours. Les seuls fois ou elle dormait pas c'était lors des cours de potions et encore...
Les éléves, les intello plutôt sur exiter comme a leurs habitude se disputés pour répondre aux questions du professeur, c'était plutôt desespérant d'assister à cette scéne, à croire qu'ils avaient amener leurs encyclopedie avec eux. La plus part se ridiculiser en essayant de faire mieux que Granger, en vint bien évidement.


Bizarrement c'était les serdaigles qui était les éléments perturbateur pour une fois, du moin le préfet de Serdaigle et le professeur d'histoire. Ils s'offraient une engeulade en plein milieu du cours d'histoire. Une fois de plus c'était desepérant d'assister à cette scéne. D'habitude les professeurs étaient les premiers a dire "Prenaient exemple sur vos préfets" cela n'avait plus aucun sens après sa. Malgré la terrible tension qui régnait dans le salle de cours, les deux individus continuaient de se chamailler comme des enfants ne prétent aucun intérres aux autres.
A vue d'oeil personnes n'essayer de prendre la parole, Jessica décida de prendre la parole pour qu'elle puissent se rendormir une bonne fois pour toute.


-Je ne voudrais surtout pas vous déranger dans vos gaminerie mais..humm pourions nous continuer le cours? a moins que vous auriez une révélation à nous faire? sinon vous pourraient continuer vos enfantinerie à la fin du cours non?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Mar 17 Nov - 13:37
A présent, je n'avais plus qu'une seule idée en tête : continuer a suivre le cours en évitant de me faire remarquer. J'avais déjà fait perdre 5 points a Gryffondor, je ne voulais pas lui en faire perdre plus.
Mon regard fit alors le tour de la salle pendant un instant. Nous étions trois Gryffondor de présent et il y avait également une Serdaigle, assise sur les bancs de la classe. J'écoutais les remarques de Bryan, qui s'était levé, présenté et qui avait donné une réponse sur les gobelins.
Ensuite, Hermione, la préfète de Gryffondor, avait déballé toutes ses connaissances, ce qui eut pour conséquences de me bluffer. Je savais la demoiselle très intelligente mais elle m'impressionnais toujours.
Soudain, alors que le professeur attribuait 20 points a Gryffondor, grâce a Hermione, ce qui faisait que Gryffondor avait 15 points puisque je lui en avais fait perdre 5 a cause de mon retard, la porte de la classe s'ouvrit de nouveau.
Un élève de Serdaigle apparut sur le seuil. Le cours avait commencé et il ne s'était pas excusé de son retard. Je fus assez surpris que le professeur ne le réprimande pas en enlevant des points a Serdaigle, mais j'eus quand même la présence d'esprit de me taire car je ne tenais pas du tout a me faire remarquer une nouvelle fois.
Le professeur venait de poser une question et la réponse fusa avant même de dire ouf par le garçon qui était arrivé en retard. Cette fois, j'étais tellement attentif que ma main lâcha la plume, qui tomba sur le parchemin en un son léger.
Ensuite, vint le moment des explications et nous pouvions tous entendre les réprimandes que le professeur donnait au jeune homme de Serdaigle concernant sa vie privée. J'avoue avoir été un peu choqué.
Personnellement, je n'aurais pas aimé qu'un professeur dévoile ma vie privée en plein cours, comme ça, devant des élèves....d'ailleurs le jeune Serdaigle semblait être également choqué par l'attitude du professeur et je le comprenais.
Il vint alors s'assoir a une place, derrière moi et je le suivais du regard, avant de fixer mon attention sur mon parchemin. J'avais réussis a écrire les réponses d'Hermione de façon abrégée ainsi que les réponses que le professeur avait donné pour compléter les connaissances de la jeune préfète de Gryffondor.
Derrière moi, je sentis comme un froissement de parchemin. Le jeune homme de Serdaigle, sûrement un préfet également, était entrain de griffonner sur son parchemin en secouant la tête, comme s'il trouvait le cours ennuyant.
Ensuite, j'entendis la remarque d'une autre élève de Serdaigle alors que le professeur reprenait son cours comme si rien ne s'était passé. Nous étions toujours sur le sujet des gobelins et nous devions donner la ville dans laquelle les émeutes sanglantes suite a l'exécution d'Ulrik le fou avait eu lieu.
Je souris en pensant qu'Hermione devait sûrement avoir la réponse mais je voulais répondre avant et j'espérais qu'elle n'allait pas commettre un meurtre, juste parce que, pour une fois, j'avais voulu lui voler la vedette.
Pourtant, la remarque de la jeune Serdaigle m'étonna et je n'aurais jamais pensé qu'un élève pouvait se permettre d'être si arrogant avec un professeur mais, encore une fois, je n'exprimais pas mes pensées a haute voix.
J'étais a peu près sûr de tout prendre sur moi. Donc, me concentrant simplement sur le cours, je me levais et répondis a la question posée par le professeur :

« La ville d'Angleterre célèbre pour avoir connu l'émeute du 17 juillet 1665, lors de l'exécution d'Ulrik le fou et l'actuelle capitale de l'Angleterre, c'est a dire Londres »

Après avoir dis ma réponse, je m'assis calmement a ma place, n'osant pas regarder le professeur préférant me concentrer sur mon parchemin recouvert de notes même si j'étais pratiquement certain d'avoir donné une bonne réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Mar 17 Nov - 21:09
Nathan ne voulait pas en arriver là, bien sûr il avait pesé le pour et le contre avant de dire de telles choses à son neveu.Il voulait plus lui faire comprendre que son comportement laissait à désiré et bien sûr en tant que son oncle, il avait été plus sévère avec lui parce qu'il attendait tellement plus de lui. Oui lui, celui qu'il considérait le plus après Martin...Nathan n'avait jamais été le plus studieux dans la famille.Mais Carl n'avait heureusement pas hérité de ce côté de Nathan.Il n'avait d'ailleurs pratiquement rien hérité de son plus jeune oncle... et s'était tant mieux.

Nathan n'était pas le modèle qu'il fallait à Carl..Il n'était qu'un menteur.En plus il venait de faire l'une des plus grosse erreur de sa vie...Carl tenait par dessus tout comme toute la famille au respect de sa vie privée.Nathan comprenait mieux que quiconque ce sentiment.Mais il ne voulait qu'il prenne ça comme une critique de sa relation avec la jeune Summers.Au contraire Nathan était content qu'il est pût trouver chaussure à son pied.Surtout que cette "chaussure" semblait assez sympathique. De plus elle semblait aussi studieuse que lui et donc n'était pas un fardeau pour la réussite de ses études...Mais revenir sur ça ne servait à rien.Si la situation ne s'arrangeait pas, il aurait un entretien en privé cette fois avec son neveu.

-"Je ne voudrais surtout pas vous déranger dans vos gaminerie mais..humm pourrions nous continuer le cours? a moins que vous auriez une révélation à nous faire? sinon vous pourraient continuer vos enfantillage à la fin du cours non?"

Voilà qui était un comble, une élève critiquait la façon de faire de Nathan au sain même de son cours.Même si il était assez indulgent, il ne fallait pas pousser.Il se dirigea alors vers la table de la jeune Serdaigle, le regard impassible ne trahissant aucune de ses intentions.Ce qui pouvait être encore pire pour la jeune femme que si elle devait savoir ce qui l'attendait.

-"Eh bien...Eh bien...Je me dois de te remercier Jessica...Pour m'avoir fais part de tes sentiments sur la manière dont je gère mon cour...Mais si j'ai été indulgent avec Carl, ça ne sera pas ton cas.Ton élan de civisme va coûter 5 point aux bleus et bronzes..."

C'est alors que la réponse à sa question vint enfin s'élever dans la salle.Alors que la plume sur son bureau vint rajouter sur le papier les points retirés à Jessica.

-« La ville d'Angleterre célèbre pour avoir connu l'émeute du 17 juillet 1665, lors de l'exécution d'Ulrik le fou et l'actuelle capitale de l'Angleterre, c'est a dire Londres »

-"Hum...Bien voilà la réponse que j'attendais.En effet, l'émeute des gobelins du mois de juillet 1665 a bien eut lieu dans la ville de Londres...Dix points à Gryffondor pour cette réponse.Mais maintenant je vais utiliser le vieil adage des moldus qui dit que des images valent mieux qu'un long discours...Alors"

Il posa alors sa baguette sur sa tempe et informula une formule pour faire partager à toute la classe ses souvenirs de l'époque des gobelins enfin plutôt les souvenirs formés par ses cours d'histoire à l'université magique de Londres...On pouvait voir des gobelins courir dans des rues sombres et étroites...Pourchassant des sorciers et inversement.C'était une scène de bataille sanglante...On pouvait voir des feus et des explosions se produisant ici et là...

-"une émeute éclata en plein centre de Londres provoquant des sanglants affrontements entre sorciers et gobelins. Les combats se répandirent dans l'ensemble de la ville et le ministère de la magie de l'époque du effacer la mémoire de milliers de moldus qui assistèrent à de nombreux incidents.Il y eu environ un millier de mort ce jour là sorciers gobelins confondus.Afin d'éviter des répercussions dans les campagnes le Ministère de la Magie entama des négociations avec des représentants gobelins et gracia Hulrick le Fou.
Après des négociations qui durèrent plus d'un mois le Ministère de la Magie proclama la libération de la race gobeline, désormais ils n'étaient plus obligés si ils le souhaitaient de travailler pour des sorciers....D'ailleurs à ce propos, avec cette nouvelle loi en vigueur qui sait ce que les sorciers devaient jurer à leurs employés gobelins?"


Dit-il en retirant sa baguette de sa tempe, laissant les images devenir de plus en plus brumeuses et puis disparaitre de nouveau dans l'esprit du maitre d'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Jeu 19 Nov - 18:34
Il n’en revenait pas du tout que William était arrivé en cours en retard, il savait très bien qu’il en était pour quelque chose, mais il aurait pu faire gaffe, lui-même était à moitié endormit sur ses parchemins, mais malgré cela il avait réussit à donner une réponse partielle au professeur qui avait posé une question, Hermione Granger était venue ensuite compléter sa réponse et il avait l’air d’un parfait idiot. Mais il avait quand même gagné des points pour sa maison que Will était venue faire perdre, Mr Liebgott était un professeur qui avait beaucoup de classe et qui était pas mal dans son genre, les professeurs de Poudlard étaient relativement jeunes cette année, mais il n’y avait aucune défaillance dans la qualité de leur cours. Il n’avait pas vraiment compris ce qui c’était passé avec ce jeune homme, il en était malade qu’une autre élève vienne à critiquer le cours d’un professeur, ça ne se faisait pas du tout. Comment avait-elle pu ? Et en plus entrer dans sa défense alors qu’il avait le culot de se comporter de façon révoltante vis-à-vis de ce chouette prof. En tout cas Mr Liebgott avait très bien réagis.

En tout cas il venait de poser une nouvelle question, il prenait bien entendu des notes en même temps avec sa plume. Les cours d’histoire de la magie étaient passionnants aujourd’hui, il y avait une sacré tension dans la salle maintenant, mais William avait su répondre parfaitement à une question du professeur. Il était content de pouvoir regagner un peu de point, il se faisait soudainement observateur de toute cette effervescence, Serdaigle avait aussi perdu des points, il aurait préféré largement que ce soit un Serpentard. Il se tenait là en train de réfléchir, le professeur fit alors apparaître un souvenir dans son cours.

Il rédigeait les moindres mots qu’il disait, avec l’histoire qui allait avec, c’était assez amusant un cours réaliste, par un temps, il y avait un fantôme qui donnait des cours, ce n’était pas très passionnant, mais Mr Liegbott savait s’y prendre pour passionner ses élèves avec son cours, sa plume grattait avec enthousiaste le parchemin d’une encre violette. Bryan aimait bien changer de couleur pour chaque cours qu’il faisait, ça donnait envie de les apprendre.

Il venait de poser une question, et Bryan suçota le bout de sa plume tout en réfléchissant à la question qu’il venait de donner. Il en avait mal au cœur d’avoir regarder la bataille, il se doutait qu’il n’avait pas du voir la bataille en vrai, mais il se posait plein de questions, les Gobelins n’étaient pas tout blancs dans cette histoire, on avait même l’impression qu’ils avaient tout fait pour être esclave pour ensuite déclencher une guerre. C’est une race qui aime le sang et la violence, Bryan avait encore sombré dans ses pensées, tout en n’osant pas trop regarder Will qui était assit à cotés de lui dans la salle.

Il avait la réponse, il se leva comme la dernière fois avant de donner la réponse au professeur Liebgott.

Les sorciers viennent à payer les gobelins à l’avenir.


Il eut un petit sourire à Will et ensuite repris place en croisant des jambes, en espérant que ce soit la bonne réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Sam 21 Nov - 21:49
Le professeur d'histoire ne savait pas si sa question trouverait une réponse.Après tout ce genre de chose était au programme mais pour une raison qu'il ignorait, la révolte des gobelins était l'une des périodes qui révulsait les élèves.Les gobelins n'étaient pas aimé chez les sorciers, ils étaient encore aujourd'hui très mal perçus.

Pour la majorité des gens c'était des créatures fourbes et assoiffée de sang.On les accusaient même d'être responsable de leurs anciennes conditions d'existence.Pour les sang-purs, ils avaient fais exprès de se faire engager comme esclave pour pouvoir se rebeller par la suite et ainsi faire couler "leur sang pur" dans les rues...

Le jeune professeur fit une ronde rapide dans les allées de la classe...Vraisemblablement personne ne savait ce qu'il attendait.Il y avait bien une personne qui aurait pût lui répondre, mais vu comment il l'avait traité on était sûr qu'il ne lâcherait plus aucun mot dans son cour...Carl était comme Martin, il en fallait peu pour le vexer...Il était beaucoup trop susceptible et impulsif.Cela lui poserait des problèmes à l'avenir...Les mages noirs étaient doués pour exploiter la colère des gens...Ils s'en servaient pour que leurs adversaires fassent des erreurs.C'est à cet instant qu'ils frappaient.

Le maitre d'histoire s'installa alors à son bureau.Posant un rapide coup d'œil à la plume qui grattait encore le papier...Elle ne faisait plus les comptes des points, mais écrivait un mot à l'adresse du directeur de l'école.C'est alors qu'un gryffondor ce leva avant de prendre la parole...


-"Les sorciers viennent à payer les gobelins à l’avenir."

-"En effet bonne réponse Bryan...10 point pour Gryffondor.Comme l'a dit vôtre camarade est tout à fait juste.A partir de ce moment les gobelins devaient être payés par les sorciers, comme tout autre personne normal. Mais,cependant malgré ces nouvelles rien n'évolua vraiment dans les menta0lités, en effet les sorciers refusaient de payer les gobelins ceux-ci se retrouvèrent donc au chômage et dans la misère si bien que peu à peu l'esclavage se re-banalisa et tout devint presque comme avant. Ces nouvelles lois n'avaient pas réussies à changer les mentalités qui considéraient toujours les gobelins comme une race inférieure.
C'est ainsi qu'en 1719 La Deuxième Révolution commença, cette fois ci les gobelins s'organisèrent et il n'y eu aucun incidents, le 17 juillet 1719 "La Marche de La Liberté'" a lieue à Londres et eu des répercutions dans toute l'Europe. En effet, certains sorciers commençaient à changer d'opinions, le temps était venu de changer les choses.
Le 11 août 1719 La Déclaration des droits du gobelin citoyen fut publié à Londres offrant à celui-ci un statut presque le même statut que ce celui d'un sorcier et on leur confia même la direction d'un célèbre établissement le 21 août 1719 afin que les problèmes de chômage ne se reproduisent pas.Qui peut me dire le nom de cet établissement?...Un indice...Il se trouve au chemin de traverse."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Dim 22 Nov - 1:30
Rasséréné par ma bonne réponse qui me faisais gagner dix points pour Gryffondor, je me sentis d'une nouvelle ardeur. J'avais envie d'être performant dans ce cours, même si je devais lutter contre mon envie de m'endormir.
Pourtant, ce cours ci était tellement intéressant que ma fatigue fut relégué au second rang. Je regardais tout autour de moi. Les deux Serdaigles discutaient et Hermione était étrangement silencieuse.
J'essayais de compter le nombre de points que Gryffondor avait actuellement. 20 points pour la bonne réponse d'Hermione, 5 points en moins a cause de moi qui était arrivé en retard, cela nous faisait 15 points.
Plus les dix points que j'avais gagné, grâce a ma bonne réponse, cela faisait 25 points. J'étais fier de notre performance. Nous cartonnions. Cela me redonnait la force de me montrer encore plus présent en cours pour rapporter le maximum de points.
Alors que les Serdaigles faisaient un débat, je voulu en profiter pour répondre a la deuxième question mais Bryan me pris de cours et donna une réponse qui, heureusement, était la bonne ce qui valu encore 10 points de plus a Gryffondor.
Nous en étions donc a 35 points, mais j'étais certain que nous pouvions faire mieux. D'ailleurs, Bryan me regardait en souriant, avant de s'assoir a sa place et de faire travailler sa plume.
Le professeur posa ensuite une autre question a laquelle j'étais certain d'avoir la bonne réponse, mais j'attendis quand même un instant, le temps de prendre correctement en note, tout ce qui se disait et la bonne réponse de Bryan.
Donc, je me penchais sur mon parchemin, gai comme un pinson et je griffonnais scrupuleusement toutes les réponses qui étaient données. Soudain pourtant, j'étais tellement pris dans mes notes que je ne fis pas attention a ce que j'écrivais.
J'étais entrain d'écrire tout l'entretien que le professeur Liebgott avait eu avec Carl, mais je me rendais compte que j'étais entrain d'empiéter sur leur vie privée. Donc, rageant intérieurement, j'effaçais ce que j'écrivais pour recommencer a écrire, les bonnes notes cette fois.
Pourtant, cela me pris un peu plus de temps que prévu et je priais pour que les autres élèves ne viennent pas me chiper la réponse a la question. Elle était simple et tout le monde pouvait y répondre, mais je voulais réellement que Gryffondor ai 45 points.
J'espérais vraiment pouvoir rattraper mes cinq points en retard et prouver au professeur que ce n'était qu'une fausse manip et que ça ne se reproduira plus. Bon...il était vrai que des fois j'avais plus envie de dormir qu'autre chose mais écouter m'empêchais de flancher et puis j'avais le regard de plusieurs Gryffondor sur moi.
Donc, continuant de faire jouer ma plume sur le parchemin, j'écoutais en même temps les divers conversations autour de moi. Heureusement, le professeur nous donnait également ses cours par la pensée et nous pouvions voir la scène avec un réalisme impressionnant alors que tout s'était passé il y a bien longtemps.
Nous pouvions voir les gobelins dans le chemin de traverse, se mêler aux sorciers, même si ceux ci les regardais souvent méchamment. J'étais réellement impressionné et je me demandais même comment ces créatures avaient réussis a se faire respecter dans la communauté des sorciers.
Nous pouvions également voir le fameux établissement, célèbre d'ailleurs, que demandait le professeur. On pouvait le voir a sa construction et comment il était gérer par les gobelins. C'était réellement impressionnant.
Pourtant, malgré le fait que je sois intéressé par le cours, je ne pu m'empêcher de remarquer qu'il y avait une certaine tension dans la classe, notamment quand la maison de Serdaigle avait perdu des points.
Je pouvais avouer que la sanction avait été un peu sévère sur ce coup là mais je décidais de garder mes pensées pour moi, me concentrant sur la réponse que j'allais donner dans quelques instants.
Donc, ce fut tout fier que je me levais pour donner cette fameuse réponse au professeur Liebgott :

«L'établissement qui est actuellement sous la direction des gobelins, et ce, depuis le 21 août 1719 et la banque Gringotts, sur le chemin de traverse »

J'étais a 100% sûr de ma réponse. Je me rassis attendant le verdict du professeur d'histoire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Ven 27 Nov - 22:48
Le maitre d'histoire espérait qu'au moins une personne puisse répondre. Si il n'y avait guère de réponse, cela ne voulait dire qu'une seule chose.Les élèves ne suivaient vraiment pas en cours d'histoire de la magie.Non pire que ça en fait ils n'avaient pas de culture générale du tout. C'était navrant, comment avait-on pût en arriver là.Les sorciers du monde entier connaissaient pourtant ce bâtiment.Qu'es-ce qu'avait pût faire son prédécesseur, pour que le niveau des élèves soit si bas...

Il savait que Carl avait la réponse mais qu'il le dirait jamais après leur petit altercation.Vraiment ce que ce petit pouvait être têtu...Il avait hérité ça de lui, jamais Nathan n'avait voulut lâcher lors des disputes avec son frère.En même temps le tempérament de Martin faisait qu'il ne s'emportait que rarement alors c'était simple de gagner avec lui.Le principal c'était que son neveu ne se doute de rien. Il ne devait pas interférer dans sa mission.

Quelques minutes plus tard toujours pas de réponse à l'horizon.Il fallait vraiment faire quelques choses.Nathan décida de passer le temps en regardant les images de la construction de l'édifice.La couleur blanche de la pierre ayant servit à sa construction était pourtant reconnaissable.Mais rien à faire personne ne semblait décidé à répondre...Très bien.C'est en se retournant vers ses élèves qu'il vit une main se lever et prendre la parole après que le professeur lui en est donné le droit.

-«L'établissement qui est actuellement sous la direction des gobelins, et ce, depuis le 21 août 1719 et la banque Gringotts, sur le chemin de traverse »

Eh bien, il en avait fallut du temps.Mais apparemment certains avaient déjà ouvert un livre d'histoire au cour de leur jeune existence.Il eut un léger sourire puis prit la parole en pointant sa baguette sur l'image de la banque la plus connue de l'histoire de la magie.

-"Hum...Comme dit le bon dicton, mieux vaut une bonne image qu'un long discours alors..."

Il fit un petit mouvement de baguette et l'image sembla accélérer, elle bougeait dans le temps.Les lettres se formaient peu à peu sur sa façade.Lorsque le terme de Gringotts eut fait son apparition.Le maitre d'histoire reprit son discours.

-"Il s'agit en effet de Gringotts qui encore aujourd'hui est toujours sous la direction des gobelins. Une autre banque existait avant qui était dirigée par des sorciers qui travaillaient bénévolement seulement quelques heures par jours.
Ils cédèrent la banque car ils pensaient que si il donnaient cet établissement aux gobelins, leurs ennuis de chômage et autres seraient finis. Les gobelins réaménagèrent l'établissement à leur manière et les ennuis furent terminés .Enfin façon de parler, en effet encore aujourd'hui certains type de sorciers se considèrent encore et toujours supérieur au gobelins.Mais les fautes sont partagées..Car nos amis les gobelins ont le même sentiment à nôtre égard enfin ce n'est qu'un sentiment local et non général...10 points pour les rouge et or."


Il prit une petite pause puis reprit...

-"Bien avez-vous des questions sur tout ce que l'on vient de voir?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Sam 28 Nov - 1:07
Une voix aux accents à la fois tranchant et chantonnant, s’éleva soudainement dans le silence ambiant de la classe.


« Nan. Pas de questions. »


Kitty ne savait pas si pour les autres étudiants le cours avait été aussi bien compris qu’il l’avait été pour elle et pour dire vrai elle s’en fichait pas mal mais puisque personne ne semblait se décider à formuler une réponse…
Et puis cela aura le mérite de ne pas faire perdre trop de temps à la classe qui jusqu’à maintenant avait maintenu un rythme de travail assez maintenu ce qui était assez étonnant, d’habitude à ces heures aussi matinales c’était plus un rang d’étudiants amorphes et sans énergie que l’on rencontrait. Mais pas cette fois-ci et cela l’enchantait.
En effet les cours d’Histoire de la magie étaient les favoris de la jeune blonde et ce pour diverses raisons plus ou moins pertinentes. Pour n’en citer qu’une seule, disons que contrairement à d’autres cours pourtant pas moins important, le contenu de celui-ci semblait être réellement bien structuré et respecter une certaine logique de plan. Ce n’était pas l’anarchie totale d’idées balancées en vrac dans un ordre plus ou moins anachronique auquel on commençait à être habituer dans les autres matières.
Non vraiment ce cours était un des plus intéressant auquel jusqu’ici la Serpentard avait-pu assister depuis le début de l’année. Elle n’était pas intervenue une seule fois à part pour signifier qu’il n’y avait aucune remarque à faire mais ce n’était pas pour autant que le nombre impressionnant de connaissances que semblait avoir emmagasiné le professeur, ne l’avait pas… Comment dire ? Captivé ! Voilà le mot qui convenait.
Réellement stupéfiante la manière dont il avait su rendre intéressant un sujet aussi complexe et polémique que le cas de la révolution gobeline !
D’ailleurs ce matin en arrivant en cours Kitty avait déjà un à priori sur cette évènement, elle avait déjà lu deux/ trois trucs dans des manuels et le sujet ne l’avait pas franchement transcendé.
Non mais sérieusement…
Un gobelin c’est : :star: moche, :star: avare et :star: inintéressant sur un bon nombre de point trop long à détailler avec minutie. Enfin ça, c’est son avis de Serpentard étriquée mais elle ne doutait pas qu’il fut partagé par un nombre important de ses congénères sorciers qu’ils soient de sang noble ou pas.
Simplement voir la tête ratatinée de la créature qui trônait sur le devant de la salle près du professeur n’étais pas franchement un spectacle réjouissant pour les yeux turquoise de la jeune fille.
Au moins cela semblait rehausser la beauté discrète de l’enseignant, car soyons honnête qui ne serait pas un canon de beauté face à la laideur repoussante du gobelin.
Mais assez déblatérer sur le sujet ! Quelle heure était-il ?
Kitty jeta un coup d’œil discret à l’étrange pendule qui siégeait au dessus du tableau d’ardoise noir….
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Ven 4 Déc - 20:04
Diana Rockwell assistait au cour d'histoire de la magie avec attention, en effet se sujet n'était pas celui ou elle était particulièrement doué et donc tentait de capté un maximum d'information, en ce moment le professeur parlait des Gobelins et de Gringotts la banque des sorciers. Le sujet était assé interessent pour Diana car les gobelins ; pour elle avait toujours été un specimen un peut étrange et du tout réputé pour leur caractère et Diana avait envie d'en savoir plus. Elle écoutait donc avec attention transcrivant parfois des notes du bout de sa plume. Un gryffondor venait de faire gagner 10 points à sa maison non Diana ne se laisserai pas faire comme ça à la prochaine question elle tenterait une réponse. Diana porta son attention sur une serpentard lorgnant l'horloge: HAAA vraiment ces serpentard on parle d'ambitions mais quand y s'agit d'étudié... enfin ce n'étais pas toujours vrai et ça Diana le savait. Diana se remémora un instant les moment passé de la journée: Ce matin elle avait été réveillé par Kim à grand tintamare, elle c'était venger du matin ou Diana l'avait réveillé pour le Quidditch mais bon Diana s'en moquait ce n'était qu'une petite blague après tout. Elle était ensuite descendue déjeuné accompagné de Kim en sifflotant gaiment à la pensé d'une nouvelle journée puis elle avait pris ces livres d'histoire de la magie et commençait à les feuilleté histoire de se mettre en bouche feuilletant les derniers sujet étudié. Puis elle c'était rapidement rendue en cour d'histoire ses livres à la main talonné par émeraude. En cour d'histoire elle c'était timidement assis à côté de jessica une de ses amies. Reportant son attention sur le cour Diana entendit le professeur demandé si il y avait des question puis la petite voix nasillarde d'une serpentard c'était élevé disant qu'aucune question n'était à posé. Diana pris assé mal se commentaires mais se tus attendant la reaction du professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Dim 6 Déc - 19:53
Bien, le cour avait été des plus intéressant aujourd'hui. Les élèves semblaient intéressés par le sujet de la révolte gobeline. Il est vrai que c'était une période assez connue par les sorciers. On se souvient le plus souvent des périodes de troubles que le reste de l'histoire de la sorcellerie. C'était bien dommage car bon nombre de grandes avancées de la sorcellerie. Enfin bref Nathan n'était pas là pour juger des méthodes d'apprentissages de ses élèves.Il fallait se faire une raison, l'histoire n'était pas une matière aimée par les élèves...

-« Non. Pas de questions. »

Le professeur d'histoire se tourna vers la jeune fille qui venait de parler.Elle semblait de Serpentard, mais elle avait parlé pour tout les élèves présents dans la salle.Nathan ne pût qu'admettre que soit il expliquait comme personne la révolte des gobelins.Soit au contraire c'était que très peu d'entre eux s'intéressaient vraiment à ce qu'avait dit Nathan.Mais qu'importe il verrait bien si ces jeunes gens avaient réellement bien suivis le cour.

Il se leva de son bureau marchant quelque peu vers les premières tables de la salle.Regardant les jeunes gens devant lui, il se demandait qui allait passer lors des examens de fin de cours.Il posa son regard sur la jeune femme qui venait de parler.Il pointa sa baguette sur elle....


-"Hum...Vraiment pas de question...Très bien alors voyons voir ça...Viens-ici répondre à mes questions..."

Il la laissa aller devant le reste de la classe, cherchant d'autre victime dans les rangs d'élèves.Il devait en trouver trois autre.Pour Serdaigle, il avait un élève tout trouvé, son neveu...Quoi que cela ne sois pas forcément une bonne idée au vu de leurs petits différents de toute à l'heure.Alors il préféra trouver un autre Serdaigle, il pointa sa baguette sur Jessica et lui indiqua la place à côté de la Serpentard.Il indiqua à William puis à une jeune fille de Poufsouffle pour les rejoindre...

-"Alors comme vous le savez certainement à chaque fin de cours je vérifie si vous avez réellement bien compris mon cour...Alors la question pour nôtre jeune Serpentard, qui est l'instigateur de la révolte des gobelins de manière indirecte...Bryan peux tu nous dire le nom d'un gobelin célèbre aujourd'hui?Jessica...Qu'es-ce qu'un gobelin d'après le livre des créatures magiques...Un livre que mon frère à dû vous faire acheter non?Et enfin Diana...c'est ça?...Dites combien de coffre possède la banque de Gringotts approximativement..."


Dernière édition par Nathan Liebgott le Ven 11 Déc - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Ven 11 Déc - 18:43
Diana écoutait le professeur avec attention et après la petite réponse cinique de la serpentard le professeur Liebgott c'était rapproché de la classe et dit:

-"Alors comme vous le savez certainement à chaque fin de cours je vérifie si vous avez réellement bien compris mon cour...Alors la question pour nôtre jeune Serpentard, qui est l'instigateur de la révolte des gobelins de manière indirecte...William peux tu nous dire le nom d'un gobelin célèbre aujourd'hui?Jessica...Qu'es-ce qu'un gobelin d'après le livre des créatures magiques...Un livre que mon frère à dû vous faire acheter non?Et enfin Diana...c'est ça?...Dites combien de coffre possède la banque de Gringotts approximativement..."

Diana en entendant la question se mordit quelque peut les lèvres, elle avait en effet un réponse mais celle çi serait peut être un peut trop approximative pour le professeur et cela mettait mal à l'aise Diana. C'était injuste les questions faciles il ls avait tout donné au autre élèves; Diana entendait déjà les moqueries des Serpentard devant sa « mauvaise » réponse et cela la stressait mais prenant son courage à 2 mains elle s'avança vers le professeur et donna sa réponse:
Gringotts étant l'unique banque de sorcier au monde est composé de milliers de coffre car la plupart des sorciers de se monde y dépose leur argent.
Elle lança un petit sourire anxieux au professeur attendant la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   Dim 13 Déc - 12:54
Ah tiens, alors comme ça on tutoie ses élèves ? Soit…
Chacun ses méthodes d’enseignements et celles de ce professeur semblait plutôt moderne à vrai dire. Ce qui n’était pas si déplaisant en réalité… Et puis n’omettons pas le fait qu’il semblait être encore très jeune donc la différence d’âge avec ses propres élèves n’étaient pas tellement énorme. Kitty aimait beaucoup ce petit ton autoritaire… Coeur
Par contre, être interrogé devant toute la classe pour répondre à des interrogations sur le contenu du cours était déjà beaucoup moins amusant.
Qu’est ce qui avait bien put passer par la tête à Kitty pour avoir ouvert la bouche tout à l’heure ? Elle aurait dû rester silencieuse et baisser la tête comme la plupart des autres élèves présents… Mince, mince !
Et puis elle n’était pas franchement au courant qu’à la fin de chaque cours il interrogeait des élèves celui-là, c’était une clause du règlement qu’elle avait dû zapper.
Bon, la blondinette avait écouté attentivement l’exposé oral de l’enseignant là n’était pas la question néanmoins elle n’était pas trop trop certaine de pourvoir le restituer très fidèlement. Sans oublier qu’elle avait noté brièvement deux trois grandes lignes directrices sur un parchemin mais quand elle s’était appliquer à rejoindre avec provocation la place désigné par le professeur et bien l’existence de ce brouillon lui était complètement sortit de la tête…
Peut-être qu’un petit Accio parchemin ne serait pas de trop… :roll:
Mais à voir le sérieux que semblait afficher Mr Liebgott cela ne serait pas réellement à son goût. Bien qu’elle redoute une ou deux questions tordus, Kitty respirait la confiance en soi, un sourire charmeur était dessinée sur ses lèvres et elle avait posé sur l’une de ses hanches gracile sa main. La pose qu’elle adoptait ressemblait plus à celle d’un mannequin qui se fait photographier que celle d’une étudiante qui se fait interroger… Il était cependant impossible de gommer en l’espace d’un instant des années de provocation et d’insolence. Miss Denison restait toujours ce qu’elle était. C’est-à-dire ? Une petite peste gâtée…
Revenons à nous moutons ! Ou devrions nous plutôt dire d’après le contexte : revenons à nos gobelins. Après que l’instituteur est désigné d’autres élèves parfaitement inintéressant et dénué d’un quelconque intérêt, il se retourna de nouveau vers elle et lui posa sa fatale question en ajoutant :
Citation :
« nôtre jeune Serpentard ».
Kitty aurait voulut rectifier en transformant cet adjectif possessif un peu trop impersonnel… Cela aurait put donner : « ta » jeune Serpentard… Mmmm… Mais ne nous égarons pas en rêveries romantiques ! Car la fameuse question venait de tomber :

Citation :
Qui est l'instigateur de la révolte des gobelins de manière indirecte...

Instigateur de tout cela…
Bonne question très Cher !
Rassemblons nos esprits….
Alors, alors…
Il sembla à Kitty avoir noté sur ses notes de cours le nom d’un gobelin… qui avait de grande chose d’être en effet le responsable de toute cette pagaille… Mais était-ce vraiment lui ? Cela semblait un peu trop simple… ou pas ! Bref… Qui ne tente rien n’a rien ! N’est-il pas ? Alors va pour ce personnage.
La jeune femme se retourna vers Nathan Liebgott rétorqua prestement non pas sans sa suffisance de d’habitude :


« Il semblerait que cela soit Ulrik le fou. »


Si c’était pas lui, alors Kitty ne savait vraiment pas qui c’était. Encore un moldu sans importance peut-être…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Cours 2, la révolte des gobelins.[terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Cours 1 : Années 5 à 7 [Terminé]
» Cours n°1. Années 1à 3. [Terminé]
» Cours de base - Ninjutsu [Entraînement, solo, terminé]
» je promets que je serai plus sévère (cours 1 - terminé )
» Cours n°5 : Les révoltes des Gobelins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-