+ vous?



 

Partagez | .
 

 Une discussion...de famille[FE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Une discussion...de famille[FE]   Dim 18 Oct - 18:47
Que le temps avait passé vite...Sept ans, sept longues années qu'il n'avait pas revu sa nièce adorée.Il faut dire aussi que la prison d'Azkaban, n'était pas un endroit très propice aux visites de familles.Parfois au plus profond de son âme, le sorcier maintenant quadragénaire, sentait qu'une partie de lui était mort ce jour là.Ce jour où tout son monde bascula, la perte de son maitre fut un coup terrible porté à son ambition de devenir un puissant sorcier.

En effet comment?Comment sans lui pouvait-il espérer acquérir la puissance nécessaire à sa quête de savoir.James avait toujours été un sorcier assoiffé par les connaissances que lui offrait le monde magique.Mais c'est justement ça qui causa sa perte.Lors de sa première arrestation, il avait cru en savoir plus que les autres sur les avancés du plan du maitre et il avait relâché sa vigilance.Pareil, lors de la bataille de l'école.Il s'était laissé emporter par sa victoire sur l'auror Liebgott et avait lamentablement été vaincu par celui qui l'avait toujours tenu en respect...Kingsley.

Aujourd'hui, il ne doit sa sortit qu'a quelques contacts dans le ministère et bien sûr le mensonge odieux de s'être dit sous l'influence de l'imperium.Il sortait rarement de chez lui, trop anxieux à l'idée qu'on vienne le capturer de nouveau.Jamila elle, avait fuit la Grande-Bretagne dès l'annonce de l'arrestation de son mari, elle s'était réfugié en Russie auprès du père d'Angela.Pour revenir lorsque, que le mage noir fut libéré sur parole.

Aujourd'hui, l'homme voulait renouer avec la vie, reprendre ses contacts passés.Revoir sa famille était l'une des choses qui comptait le plus à ses yeux, il savait que Kingsley ne lui ferait plus jamais confiance et qu'il soupçonnerait toujours une trahison.Mais, il avait également une tâche à terminer...Il y avait eut un témoin du meurtre de Nathan Liebgott, son neveu Carl.Ce dernier l'avait reconnu lors d'une de ses visites à Gringotts.Si jamais il parlait à quiconque de ce qui s'était réellement passé cette nuit là, il irait à Azkaban et pour de bon..Il fallait l'empêcher de parler d'une manière ou d'une autre et cette fois il allait avoir besoin du soutien d'une personne aussi haut placée que la reine de Russie.

Oui, sa nièce pourrait certainement lui permettre de ne plus entendre parler de Carl d'une manière...assez, comment dire?Ah voilà discrète.Il comptait sur elle pour lui garantir que plus jamais il ne serait inquiété.Voilà, ce qui poussait l'homme à ce rendre en début de soirée dans la demeure de sa nièce.Il frappa à la porte avec le bout de sa canne espérant une réponse rapide...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Une discussion...de famille[FE]   Dim 18 Oct - 20:36
Sept ans avaient passés. Sept longues années pendant lesquelles Angela n'avait pas chômé. Elle avait créé le réseau international d'espion le plus craint au monde. Elle était devenue connue, que ce soit dans le monde moldu ou dans le monde sorcier. Rien ne lui résistait, elle était puissante et avait des appuis partout dans le monde. On la craignait, on avait peur d'être espionner à chaque moment et on la sollicitait lorsqu'on voulait savoir des choses secrètes. Seulement ses services n'étaient pas gratuit. En fonction de la demande, le prix pouvait dépasser les millions mais on était sûr d'avoir la réponse à sa question...

Angela avait grandi et était devenue une femme respectée. Cependant, elle avait perdu le contact avec de nombreuses personnes. Elle n'avait pas revu son oncle depuis qu'il avait été enfermé à Azkaban. Elle savait qu'il était sortit et qu'il travaillait maintenant mais elle n'avait pas eu le temps de chercher à le re-contacter. Trop de demandes, trop de recherches et trop de difficultés. Son travail en temps que fondatrice du réseau d'espionnage lui prenait énormément de temps et elle ne pouvait pas se permettre de laisser passer les demandes d'espionnage. Alors Angela travaillait sans relâche et dormait le moins possible. Cependant cela n'avait pas changé son physique. Elle avait apprit à dormir le moins possible et cela ne la gênait plus de ne dormir que trois ou quatre heures par jour.

Ses longs cheveux tombaient en cascade dans son dos et elle ne leva pas la tête lorsqu'elle entendit frapper à la porte de son manoir.
Angela possédait deux maisons : un manoir en Angleterre et un palais en Russie. Depuis quelques mois elle passait son temps en Angleterre afin de régler de nombreuses affaires et aussi parce qu'elle y retrouvait de nombreuses personnes. Elle avait retrouvé Effy et était sur la trace d'autres personnes de Poudlard.

Angela était en train d'envoyer une demande à un espion du Canada lorsque la porte de son bureau ouvrit. Un homme d'une vingtaine d'années entra la pièce et referma la porte derrière lui.


- « Un certain James Rokles désire vous voir Madame. Je le fais entrer ? »

Angela hocha la tête et le jeune homme ouvrit la porte pour laisser entrer un homme plus âgé. Après un salut le majordome partit en laissant les deux personnes dans le bureau d'Angela. Celle-ci ne leva même pas la tête et envoya la demande d'espionnage au concerné qui lui répondit en quelques secondes par l'affirmative.

- « Assieds-toi, je t'en pris. »

Elle indiqua un fauteuil sans même lever la tête. Elle lut une réponse d'une espionne et l'envoya à celui qui avait demandé l'espionnage. Immédiatement une grosse quantité d'argent fut versée sur le compte du réseau. Angela déversa une partie de l'argent sur son compte personnel et en envoya une autre partie sur celui de l'espionne. Le reste de l'argent amassé servirait plus tard...

La russe s'étira et releva la tête. Elle observa son oncle, il avait tellement changé avec le temps. Il avait maigrit et ses yeux avaient perdus leurs joie de vivre. Pas de doute, Azkaban l'avait détruit.
Angela secoua la tête en soupirant. La chute de Lord Voldemort avait été une joie pour certain et un désespoir pour d'autre. Ca n'avait rien fait à Angela, elle n'était d'aucun côté et ne pensait qu'à son propre intérêt... du moins jusqu'à ce qu'elle perde de vu ses amis.
Effy, comme James, avait perdu sa raison de vivre. Elle avait cru en Voldemort et lui avait fait confiance, mais il était mort et les avait laissé seuls. Si Effy avait échappé à Azkaban, ce n'était pas le cas de James.


- « Les années à Azkaban ne t'ont pas arrangé, James. »

Elle se leva et d'un coup de baguette magique rangea son bureau, jusque là encombré. Elle fit apparaître un fauteuil plus confortable que sa chaise de bureau.

Angela n'avait jamais été de nature très enthousiaste et elle n'était pas le genre de personne à se jeter dans les bras d'une autre, même si elle ne l'avait pas revu depuis des années...


- « Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vu... Ton travail se passe bien ? C'est étonnant qu'ils aient acceptés un ancien mangemort mais bon... plus rien ne m'étonne. »

Elle haussa les épaules et sourit.

- « Et comment va Jamila ? »

Sa tante avait trouvé refuge en Russie lorsque James était allé en prison. Dès qu'il était sortit elle s'était empressé d'aller retrouver son mari et Angela n'avait plus eut de nouvelles depuis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Une discussion...de famille[FE]   Lun 19 Oct - 19:38
Il fallu bien une dizaine de minute pour qu'on vienne lui ouvrir.Le service de maison de la princesse...non pardon...la reine de Russie, laissait à désirer.Enfin peu importe, le principal s'était qu'on vienne lui ouvrir.Il donna bien vite son manteau au serviteur le plus proche sans pour autant lui adresser un regard...Puis il le suivit jusqu'à une salle plus en arrière de la battisse.Il laissa le majordome l'annoncer, puis il entra.
Sa nièce étais assise à son bureau en pleine rédaction de lettres qui semblaient être préférable de garder secrètes, même pour la famille.Son oncle fut d'ailleurs un peu vexé de ne pas voir son visage se lever à son arrivée.Mais connaissant le tempérament de la souveraine, il préféra garder le silence...

- « Assieds-toi, je t'en pris. »

Le sorcier commençait vraiment à croire que sa visite n'était pas une chose assez intéressante pour la jeune souveraine.Il y avait vraiment encore des choses que Angela devait apprendre en terme d'étiquette royale...Et surtout familiale.Mais par soucis de courtoisie, il se tut une fois de plus...

Il prit place dans le fauteuil qu'elle lui avait indiqué, puis attendit que sa majesté eut finit.Elle n'avait guère changer depuis 7 ans...En même temps son oncle l'aimait ainsi et n'aurait voulut la voir différente pour rien au monde. Cela lui faisait vraiment plaisir de la revoir.

- « Les années à Azkaban ne t'ont pas arrangé, James. »

-"Hum...Je te mets au défi de me trouver une personne que cette prison à arrangée."

L'ironie dans sa phrase était voulue.Cette prison...elle avait eut un effet beaucoup plus important sur sa personne que son orgueil ne voulait l'entendre.Elle, mais surtout...oui surtout...Pardon veuillez m'excusez mon père m'a transmit sa peur de ses créatures abjecte, ces espèces de monstres difformes que son les détraqueurs.Les gardiens d'Azkaban..je vous en ai déjà parlé non?Des créatures presque fantomatiques voilées d'un drap aussi froid et noir que leurs cœurs...Apprenez à les redouter les enfants, il n'est pas dans leur nature d'être gentil.Enfin bref toujours est-il que maintenant que les lecteurs nous connaisse...Je peux dire que vôtre grand-père et Tante Angela étaient très heureux de se retrouver.James en était d'ailleurs plus satisfait qu'elle car la chose qu'il allait lui demander n'était pas simple.

- « Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vu... Ton travail se passe bien ? C'est étonnant qu'ils aient acceptés un ancien mangemort mais bon... plus rien ne m'étonne. »

Une fois de plus vôtre tante avait été perspicace...un peu trop même.James n'aimait pas parler de ce genre de chose pour la simple et bonne raison que si il avait un emploi et une nouvelle vie aujourd'hui s'était grâce à des contacts dans le ministère et surtout au fait qu'il ait dit être sous l'emprise de l'imperium.Le sortilège de contrôle.Cela avait marché plus ou moins bien selon les personnes...Le ministre lui, n'était pas dupe mais pour une raison que j'ignore même encore aujourd'hui il ne fit rien contre mon père du moins pas pour le moment...Mais revenons à ma chère cousine.

« Et comment va Jamila ? »

Ah voilà...J'entre en scène...d'ailleurs c'est pour cette raison que je ne vous ai pas parler de moi avant.A quoi bon vous dévoiler mon identité si je ne suis pas encore dans le récit.Enfin bref, à cette époque vôtre "tante" n'était pas au courant de ma naissance.Elle n'était d'ailleurs pas au courant de grand chose concernant les Rokles.Je me rappel que lorsque mon père me racontait sa réaction, le sourire me venait au lèvre très rapidement.

-"Ah..eh bien écoute, elle va très bien elle s'occupe du mieux qu'elle peut de nôtre fils...Jedusor...Oui je sais je l'ai appelé comme ça pour me rappeler un peu mon maitre...Ah mais c'est vrai!!Tu n 'étais pas au courant!!Il est né lors de ta septième année à Poudlard...Mais tu comprends avec tout ce remue ménage..Je n'ai pas eux le temps de t'en parler."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Une discussion...de famille[FE]   Mer 28 Oct - 23:39
« Hum... Je te mets au défi de me trouver une personne que cette prison à arrangée.»

Angela éclata de rire : en effet trouver une personne qui avait été heureuse de son séjour à Azkaban était bien difficile. La Russe avait entendu de nombreux récits sur la prison pour sorcier et ils n’étaient pas vraiment rassurants. Ce n’était pas le fait d’être enfermé qui semblait gêner les prisonniers mais plutôt la présence des Détraqueurs. On en disait de nombreuses choses, et on les définissaient comme ceci :
Êtres maléfiques parmi les créatures les plus viles, les Détraqueurs sont l'incarnation pure de la peur. Ils se nourrissent des émotions humaines positives, ce qui donne à la victime, la sensation de ne plus jamais pouvoir être heureux. Là où ils passent même les fleurs trépassent. Le froid glacial qu'ils amènent avec eux a raison de la vie.
Angela était heureuse que son oncle soit sortit de cette prison macabre et était contente de le revoir mais ce n’était pas le genre de personne à se jeter dans les bras de quelqu’un, même si ce quelqu’un était de sa famille.

Apparemment sa constatation sur son emploi était bien fondée puisque James fit une petite grimace. La Russe haussa les épaules comme pour dire qu’après tout elle s’en fichait. Son oncle était libre de faire ce qu’il voulait, de faire croire ce qu’il voulait aussi. Mais il ne pouvait pas mentir à Angela : elle savait très bien qu’il n’avait pas été à un seul moment sous l’emprise d’un Imperium.
Elle avait longuement parlé avec ses parents lorsque son oncle avait été mis en prison. Elle ne connaissait vraiment rien des Rokles, enfin à ce moment de sa vie. Parce que dès que son oncle était sortit de prison, elle avait commencé à se poser des questions et elle avait mis plusieurs espions sur l’affaire. Elle voulait juste savoir plus de chose sur son oncle et sa tante et le seul moyen qu’elle avait trouvé c’était l’espionnage. Après tout puisqu’elle contrôlait un réseau aussi énorme, autant s’en servir, non ?
Mais les choses qu’elle avaient trouvées étaient vraiment superflues. Son oncle était un excellent menteur et il avait bien réussit à cacher des choses aux yeux des espions que Angela avait mis sur son passé mais après tout elle s’en fichait. Ses recherches lui avaient apprit suffisamment de choses sur les Rokles, le reste ne l’intéressait pas vraiment. Les recherches qu’elle avait entreprises avaient eut pour simple but en savoir plus.

Angela sourit et regarda son oncle. Il avait dû savoir que sa nièce avait fouillé dans ses histoires et ça amusait beaucoup Angela. A peine sortit de Poudlard elle avait voulut tout savoir sur les Rokles et c’était un peu comme ça que son « entreprise » avait démarré. Elle était devenue très douée dans la recherche et avait progressé dans la manipulation alors lorsque les amis de son oncle avaient voulu lui cacher des choses, elle les avait embobiner et avait obtenu les informations qu’elle avait voulu.
Ainsi elle avait été prévenue que sa tante attendait un enfant. Cette information lui avait fait chaud au cœur et elle avait fêté ça avec Helen, même si celle-ci n’avait pas su pourquoi son amie l’avait invitée dans un restaurant snob pour boire. Les deux amies avaient, par la même occasion, pu parler de leurs évolutions et de leurs souvenirs. Angela avait à ce moment là passé une excellente soirée et le lendemain, écrasée par le travail, avait totalement oublié de se renseigner sur le nom de son futur neveu ou de sa future nièce. Les jours qui avaient suivit avaient été chargés en travail et les demandes avaient fusées de partout, si bien qu’Angela n’avait pas vraiment eut le temps de se renseigner sur l’enfant de la famille Rokles.

Lorsque James lui annonça la naissance de son fils, Angela ne réagit pas vraiment. Mais pour faire plaisir à son oncle, elle feignit la surprise et sourit à l’entente de l’heureuse nouvelle. Cependant lorsqu’il lui annonça le prénom de l’enfant, Angela fronça les sourcils.

- « Jedusor ?»

Elle secoua la tête. Son oncle était décidément bien étrange, appeler son fils Jedusor alors que le prénom de Tom Jedusor, alias Voldemort, était encore dans les mémoires.
N’avait-il pas peur de la réaction des autres face à ce prénom si peu singulier ?

- « Tu n’as pas peur qu’il se fasse "rejeter" avec un prénom pareil ?»

Elle savait parfaitement que son oncle ne reviendrait pas sur ses paroles mais elle n’avait pas pu s’empêcher de faire la remarque. Appeler son fils Jedusor c’était, du point de vue d’Angela, lui sceller son destin. Avec un prénom pareil il aurait du mal à s’adapter à sa société. Le nom de Tom Jedusor restait encore dans les mémoires et il faisait toujours aussi peur.
Mais peut être qu’à travers son fils, James voulait voir réapparaître son ancien maître : Voldemort.

- « Mais bon, je suis contente pour toi ! Tu as dû être ravi d’avoir un fils. Comment est-il ?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Une discussion...de famille[FE]   Dim 1 Nov - 23:15
Ah ma cousine, ma cousine...Je sais aujourd'hui, que tu avais voulu faire plaisir à mon père en feignant la surprise à l'annonce de ma naissance.Mais te connaissant, tu devais être déjà au courant depuis longtemps. Tes services de recherches avaient déjà dûs tout te rapporter sur la situation des Rokles à cette époque. Néanmoins mon père, lui aussi savait cela..Après tout n'avais-tu pas été chercher les informations chez les connaissances de la famille. Décidément rien ne t'arrêtes hein...Bah je sais aujourd'hui que tu es restée la même qu'a cette époque...

- « Jedusor ?»

Ah oui, ce moment est l'un de mes préférés dans cette réunion de famille.Voyez-vous les enfants, mon prénom était déjà célèbre à l'époque dans le monde des sorciers.Il était d'ailleurs encore un peu crains malgré que ce dernier est été tuer de manière brutale. Mais je dois avouer que la jeune reine qu'était Angela avait mis le doigt sur une chose un peu troublante que même moi aujourd'hui je n'ai pas compris...

- « Tu n’as pas peur qu’il se fasse "rejeter" avec un prénom pareil ?»

A ce niveau là je puis vous dire les enfants que je n'ai jamais été rejeté par les élèves à Poudlard.Déjà comme mon père j'ai été à Serdaigle et puis je n'ai jamais partagé son envie pour le pouvoir et la magie noire.Mais il y a également une dernière petite chose que vôtre grand-père va vous dire lui même...

-"Non, vraiment il n'y a pas de raison.Je t'expliques, Jedusor n'est que son troisième prénom.Au sein de la famille on ne l'appel que comme ça j'ai donc pris l'habitude navré...Son vrai prénom est David...Cela fait déjà moins suspect non?"

Ma cousine ne savait pas tout de son oncle, ce dernier savait encore garder quelques secrets sur sa vie privée.Même si je peux dire que Angela avait déjà entamé la couche primaire des secrets de son oncle, il lui en restait de nombreux à découvrir...Ah mais j'oubliais il faut continuer l'histoire...

- « Mais bon, je suis contente pour toi ! Tu as dû être ravi d’avoir un fils. Comment est-il ?»

-"Oh que oui, je n'aurais jamais cru qu'un être humain puisse être aussi mignon.Il est déjà sûr de lui tu verrais...Il n'a pourtant que sept ans...Mon dieu lorsqu'on y pense c'est passé si vite."

Oh ce que je déteste cette partie du récit.Mon père me trouvais mignon vous vous rendez compte?Non, non bien sur que non vous ne savez pas...Vous avez bien de la chance de n'avoir pas encore assez de jugeote pour comprendre ça...Enfin bref passons après cette touchante scène de famille passons aux choses sérieuses...

-"Eh bien...Angela...Je vais être franc avec toi...J'ai besoin de tes services.J'ai besoin de tes espions pour retrouver une personne.Peux-tu me les fournir? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Une discussion...de famille[FE]   Dim 22 Nov - 18:41
[HJ: Désolée c'est court mais ça sera plus long après ;) ]


David... Angela soupira de soulagement et regarda son oncle droit dans les yeux.
Vraiment il ne se rendait pas vraiment compte du risque qu'il aurait fait courir à son fils si il l'avait appelé Jedusor de son premier prénom. Bien évidemment le risque qu'aurait courut le garçon ne pouvait pas atteindre le cerveau de son oncle puisque James adorait Voldemort et le vénérait totalement. Pour lui Jedusor était le plus beau prénom qu'on aurait pu donner à un enfant, alors que pour le reste de la population c'était le prénom le plus horrible et le plus chargé de sens...

Angela écouta son oncle parler de son fils. Elle sourit en l'écoutant : il était tellement fier de son fils et en parlait avec tant d'amour. Angela écoutait attentivement son oncle lui décrire son fils mais fronça les sourcils lorsqu'il parla de ses espions.
Elle se redressa dans son siège et le regarda dans les yeux.

- « Mes espions ? Qu'est-ce que tu veux ? »

Il voulait retrouver une personne ? Et ce n'était pas pour lui faire du bien, ça Angela en était certaine. Pourquoi ? Parce qu'elle connaissait trop bien son oncle et son passé pour savoir qu'il n'aurait jamais demandé son aide si c'était pour sauter dans les bras de la personne qu'il y aurait en face. Si ça avait été une personne proche de lui, James n'aurait pas demandé à Angela de la chercher. Mais maintenant QUI son oncle pouvait-il rechercher ?

- « Et qui veux-tu retrouver ? »

En fonction de la personne elle hésitait à mettre un sorcier ou un moldu sur l'affaire. Si James cherchait un sorcier il était évident qu'Angela n'enverrait pas de moldu mais si c'était un moldu, le choix allait être plutôt difficile.
Et si la mission était trop personnel ce serait Angela qui travaillerait. Généralement elle laissait les recherches à ses espions car elle avait trop de travail mais pour une fois elle pouvait très bien mettre en pause les versements et réponses. Après tout elle restait humaine et les espions ne pouvaient pas se permettre de la critiquer. En même temps, qui dans ce monde pouvait se permettre de la critiquer ? Elle ? Angela Lena Wolkoff, la Reine de l'espionnage ? Il fallait être fou ou être vraiment sûr de soit pour s'attaquer à celle qui contrôlait les secrets de tous...

- « Mais tu sais que ce n'est pas gratuit... »

Il n'y avait pas de raison pour que son oncle ait droit à un traitement de faveur. Elle n'avait pas fait de prix à ses amis alors il était hors de question que James ait le droit à un espionnage gratuit. L'espionnage demandait beaucoup de temps et encore plus lorsqu'il fallait retrouver une personne donnée.

- « Tu serais prêt à payer très cher juste pour retrouver une personne que tu veux tuer ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Une discussion...de famille[FE]   Ven 4 Déc - 0:37
La jeune femme ne semblait pas comprendre pourquoi le fils de James s'appelait Jedusor. En fait, s'était Jamila qui avait choisit ce nom. Elle avait toujours été plus fidèle au seigneur des ténèbres que James. Le sorcier, était une personne assez solitaire, il n'aimait rendre des comptes qu'a lui. Le seigneur des ténèbres avait certes été une mine d'information pour l'homme. James voulait savoir comment vaincre la mort et grâce à lui et surtout au jeune Potter il savait comment faire. Les horcruxes, voilà ce que Tom Jedusor avait utilisé pour survivre aussi longtemps...Il voulait un tel pouvoir il le désirait plus que tout.

Mais avant de commencer sa quête, il devait se débarrasser de témoins gênant.Son passé de mangemort allait être enfin passé dans l'oubli...Il avait tué cet auror pour qu'il ne parle pas.Bien sûr, il était déjà répertorié comme ancien mage noir au service de Voldemort. Kingsley savait parfaitement que James n'était pas tout blanc dans cette guerre.Mais si jamais ce bâtard d'élève que l'auror avait protéger de sa vie, venait à parler un quelqu'un James finirait sa vie à Azkaban et il ne pourrait y résister. Il avait eut de la chance que les mages noirs présents à l'époque avaient fuis comme un seul à la mort du maitre...James ne fuyait que depuis quelques semaines avant de se faire attraper...

- « Mes espions ? Qu'est-ce que tu veux ? »

James essayait de trouver une chose à dire à la jeune femme russe. Il savait que sa nièce, le connaissait trop bien pour savoir que ses intentions n'étaient pas tout à fais honorable.Mais, il ne trouva rien pour le moment. Mon père avait d'habitude une excuse toute trouver pour ce genre de situation. Mais avec la perspicacité d'Angela c'était peine perdu. Il prit donc une gorgée dans son verre laissant ses cellules grises faire un travail de recherche.


- « Et qui veux-tu retrouver ? »

-"Eh bien je ne veux pas la retrouver, je sais déjà où elle se trouve.Je veux juste que tes espions enquêtent sur son passé..."

Pour le moment, elle n'en serait pas plus.Mais mon paternel avait eut la présence d'esprit de ne pas mentir, enfin pas réellement à ma tante.Elle était bien trop douée pour ne pas voir le mensonge lorsqu'elle le voyait.Mais puisque James avait l'habitude du mensonge par omission, cela ne se voyait guère sur son visage, qu'il était en train de mentir....

- « Mais tu sais que ce n'est pas gratuit... »

Gratuit?!Non bien sûr ma tante aimait trop l'argent pour pouvoir faire un prix d'ami à sa propre famille.En même temps je crois que c'est un aspect qui n'a pas changé au fil des années.James aimait autant l'argent que sa nièce et...Le grand-père que je suis maintenant pour vous les mioches adore aussi l'argent...Les Rokles ont toujours eux le bohneur de vivre dans l'aisance alors pourquoi s'en priver?

- « Tu serais prêt à payer très cher juste pour retrouver une personne que tu veux tuer ? »

-"Mais qui te parles de tuer? Si je voulais tuer quelqu'un je n'aurais pas besoin de tes services crois-moi je veux juste que tu m'aide à connaitre un peu plus l'un de mes collègues de travail...Carl...Bishop je crois. Je veux tout savoir sur lui...Et le prix n'est pas un problème...Il m'intéresse grandement vois-tu?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Une discussion...de famille[FE]   Mar 29 Déc - 1:06
Carl Bishop… Evidemment… Angela aurait dû s’en douter, les choses n’allaient jamais comme elle le voulait. Ainsi son oncle voulait faire la peau, qu’il le dise ou non Angela en était certaine, au petit-ami de Effy qui était elle-même la meilleure amie d’Angela. Fantastique !
La Russe se leva en soupirant et s’assit sur son bureau, devant son ordinateur. Elle envoya une demande concernant l’espionnage d’un sorcier bien précis puis tourna sa chaise de façon à ce qu’elle voit son oncle.

- « Et tu vas me dire que si tu as besoin de savoir tout le passé de Carl c’est parce que tu veux lui offrir un cadeau d’anniversaire mais que comme tu ne le connais pas assez, tu as peur de te tromper ? »

Elle le regarda d’un air exaspéré et soupira avant de passer une main dans ses cheveux. Ses longs cheveux bruns tombèrent en cascade sur son dos. Elle repoussa une mèche de cheveux bruns aux reflets dorés de devant ses yeux et fixa son oncle de façon pas vraiment rassurante.

- « Ne me prend pas pour une idiote, James. Je pourrai très mal le prendre… »

Et tout le monde savait que lorsqu’Angela prenait mal quelque chose, la discussion était close et l’abruti qui avait mal formulé ou trop parlé n’avait plus qu’à aller se pendre afin d’éviter de souffrir inutilement.
Elle retourna derrière l’ordinateur, comme si la discussion était terminée, et empoigna le téléphone noir qui se trouvait à côté d’elle. Elle composa un numéro et attendit que la personne décroche, ceci fait Angela commença à parler en russe. La discussion était animée et Angela termina sur une phrase particulièrement glaciale et menaçante. La personne au bout du fil s’excusa en anglais et sa voix se mit à trembler. Angela raccrocha après avoir tapé un numéro sur l’ordinateur.
Sur son écran de nombreuses informations apparurent, illisible pour quelqu’un qui ne connaissait rien en code d’espionnage. Angela traduisit mentalement et envoya un mail à une espionne allemande. Celle-ci répondit aussitôt et Angela envoya un versement d’argent sur le compte de l’allemande.
Ceci fait, Angela se leva et se dirigea vers la porte de son bureau. La Russe était en plein travail et elle faisait semblant d’avoir oublié que son oncle était là. Son aptitude à mentir lui fit porter un masque, si bien que n’importe quelle personne aurait pu croire qu’Angela avait congédier son oncle mais que celui-ci refusait de partir. Elle sortit de la pièce et demanda à un majordome d’aller chercher son courrier. Ceci fait, elle retourna dans son bureau et se reposa sur la chaise de bureau. Le majordome revint, les bras chargés de lettres et de colis, et posa le tout sur le bureau de la Russe. Il disparut après avoir reversé de l’eau chaude dans le thé et après avoir amené des biscuits d’origine russe.
Angela se plongea dans son courrier et laissa le temps passer. Après de longues minutes et de nombreuses lettres ouvertes et classées, Angela tourna la tête vers son oncle.

- « Tu serais près à payer extrêmement cher juste parce que la personne t’intéresse ? N’essaye pas de cacher tes mensonges. Je pensais que tu me connaissais assez pour savoir que je reconnais le vrai du faux. Carl t’intéresse mais pas parce que c’est un collègue de travail. »

Elle retourna s’asseoir sur le fauteuil et se resservit du thé.

- « Il t’intéresse pour quoi alors ? »

Elle but sa tasse de thé et attendit la réponse de son oncle. Angela était perspicace et ce n’était pas le genre de personne à qui on pouvait mentir facilement, elle-même maîtrisait trop bien l’art du mensonge pour se faire avoir…

- « N’es-tu pas au courant que je ne peux rien faire pour t’aider si tu ne me livre pas la totalité de ce que tu sais ou ce que tu veux faire. Je refuse de travailler pour quelqu’un qui me cache des choses, c’est clair ? »

Elle croisa les jambes et grignota un biscuit russe avant de se relever pour aller s’asseoir devant son ordinateur : le téléphone portable blanc, situé à l’opposé du téléphone fixe noir, venait de sonner.

- « Oui ? […] Quand ? […] Va immédiatement sur les lieux et je veux tout savoir à la seconde près, c’est clair ? […] Bien sûr que tu as le droit d’utiliser tes armes s’il le faut, je veux savoir tout dans les moindres détails avant cinq heures. Ok ? »

Elle raccrocha et regarda son oncle. Angela se remit à taper sur son ordinateur et imprima une feuille qu’elle posa ensuite près du portable. Elle se leva et retourna s’asseoir sur son fauteuil.

- « Carl Bishop t’intéresse ? C’est embêtant parce qu’une autre personne m’a demandé d’enquêter sur lui et je ne donne pas les informations concernant une même personne à deux personnes différentes, surtout si les intentions des demandeurs sont opposées… Alors ? Qu’est-ce qui devrait me pousser à te livrer les informations à toi, et pas à l’autre personne ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Une discussion...de famille[FE]   Dim 24 Jan - 23:21
Comme si un si stupide argument pouvait convaincre sa nièce de lui donner de telles informations.James espérait vainement que ça marche, mais ma chère cousine n'était pas née de la dernière pluie.Elle se doutait bien que vu le passé assez "sanglant" de mon père, il ne demandait pas de telles choses pour faire le chaleureux et le gentil avec "ce jeune homme".Mais après tout, la situation exigeait un telle mensonge, car bien que mon père l'ignorait encore à ce moment précis, la jeune Effy qui sera un jour la personne que vous connaissez les enfants comme ma marraine. Enfin bref, cette jeune femme à qui mon père avait tout apprit, c'était amouraché de sa cible. Tout le monde s'accorderait pour dire que cela posait un léger souci pour les vœux de mon paternel.Mais laissons le temps nous amener à ce jour où la vérité a éclaté. Revenons à la fin de l'entretien entre James et Angela.

- « Et tu vas me dire que si tu as besoin de savoir tout le passé de Carl c’est parce que tu veux lui offrir un cadeau d’anniversaire mais que comme tu ne le connais pas assez, tu as peur de te tromper ? »

Hum...L'ironie d'Angela avait été dès lors parfaitement comprise par mon père.Il avait échoué, elle savait que le destin du jeune Bishop se déciderai que si elle lui donnait les informations qu'il désirait. Elle le regardait avec une telle froideur dans le regard qu'il en avait des frissons. Il savait qu'elle ne lui donnerai pas ce qu'il voulait, elle allait se fermé et l'oublié pendant le reste de la soirée. Il avait mal joué sur ce coup là....

- « Ne me prend pas pour une idiote, James. Je pourrai très mal le prendre… »

-"Je ne te prends pas pour idiote...Mais nous savons toi et moi que si tu avais su la vérité dès le début..Tu m'aurais très vite raccompagné hors de chez toi. Je sais que tu apprécies le petit Bishop.Mais crois-moi il vaut mieux pour nôtre famille qu'il disparaisse. Ça sera mon dernier meurtre...J'ai un fils à protéger maintenant."

L'humanité dont faisait preuve le surprit plus qu'il le pensait. En effet pour la première fois de sa vie, il pensait réellement s'arrêter de commettre de si horribles actions.Il éprouvait même un léger remord de devoir tuer Carl, parce qu'après tout il ne cherchait qu'a faire son deuil et peut-être à se venger.C'était un sentiment humain après tout. si il avait été à sa place James aurait fait la même chose.Mais il en savait trop et mettait en péril sa petite famille, alors il fallait le faire taire....

Comme prévu, la jeune femme fit mine de ne plus connaitre son oncle.Un long et pesant silence c'était instauré entre les deux personnes. La princesse russe, s'occupait de ses affaires personnelles.Elle devait avoir des tonnes d'espions à la tâche dans le monde entier, ce n'était d'ailleurs plus un secret pour la plus part des sorciers qui avaient les moyens de s'offrir de tels services d'espionnages.Pour peux on aurait cru que l'homme devait sortir du bureau.Mais James connaissait sa nièce comme si il l'avait fait, elle se calmerai avec le temps.Il fallait juste être un peu patient.Elle demanda à un majordome d'aller chercher son courrier puis revint dans la pièce, vraisemblablement calmée et prêt à rediscuter de cette "affaire" avec son oncle.

- « Tu serais près à payer extrêmement cher juste parce que la personne t’intéresse ? N’essaye pas de cacher tes mensonges. Je pensais que tu me connaissais assez pour savoir que je reconnais le vrai du faux. Carl t’intéresse mais pas parce que c’est un collègue de travail. Il t’intéresse pour quoi alors ?»

-"Tu connais l'entendue de ma fortune ma chère nièce non?Vu que c'est toi qui l'a fait en très grande partie.Enfin ton père m'a aidé...Et je lui suis très reconnaissant pour ça d'ailleurs.Je te connais assez pour savoir que jamais tu ne me donneras ce que je veux si tu savais ce que je compte faire de ce jeune homme.Bien que je pense que tu en as une petite idée non?.Vu que tu refuses de me donner ce que je veux avec la manière que j'ai employé autant te dire que Carl ne peut plus compter sa vie qu'en semaine si tu me donnes ce que je veux.Ce qui te rends complice d'un meurtre.Tu veux toujours m'aider?"

Durant tout le temps que l'ex-mangemort avait essayé de trouver des mots assez "gentils" pour expliquer la vérité à sa nièce.Celle-ci semblait l'écouté sans ne rien dire ou même laissé paraitre.Elle avait sa tasse de thé à la main le regardant fixement dans les yeux.Elle lui rappela les termes des accords qui la liait avec tout ses clients...Ce qui mettait tout de suite hors course son oncle.Elle reçu alors un appel des plus troublant avant de revenir devant son oncle.

- « Carl Bishop t’intéresse ? C’est embêtant parce qu’une autre personne m’a demandé d’enquêter sur lui et je ne donne pas les informations concernant une même personne à deux personnes différentes, surtout si les intentions des demandeurs sont opposées… Alors ? Qu’est-ce qui devrait me pousser à te livrer les informations à toi, et pas à l’autre personne ? »

-"Qui est cette personne?Un mangemort??Qui?Si tu veux savoir je pensais que le fait qu'on soit de la même famille m'aiderai à avoir des avantages avec ton service d'espionnage."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Une discussion...de famille[FE]   Mar 2 Mar - 22:56
[Roh mais ça m'énerve è___é
Mon ordi me dit pas quand y a des réponses sur un sujet <<"
Excusez-moi, je vais écrire immédiatement ^^"]

-"Je ne te prends pas pour idiote...Mais nous savons toi et moi que si tu avais su la vérité dès le début..Tu m'aurais très vite raccompagné hors de chez toi. Je sais que tu apprécies le petit Bishop.Mais crois-moi il vaut mieux pour nôtre famille qu'il disparaisse. Ça sera mon dernier meurtre...J'ai un fils à protéger maintenant."

Angela ne dit rien et continua son travail. L'humanité dont faisait preuve son oncle l'étonnait. Ainsi avoir un enfant pouvait changer autant les hommes ? James, lui qui était auparavant maître de lui-même, n'hésitait devant rien, se mettait presque à supplier Angela de l'aider ? C'était impensable !

- « Sous prétexte que tu as un fils à protéger, un inconnu doit le payer de sa vie juste parce que tu t'es foiré dans le passé ?! Je ne vois pas pourquoi Carl devrait payer pour tes erreurs ! »

Sa voix était glaciale et ses yeux lançaient des éclairs. Angela n'avait jamais été égoïste mais lorsqu'elle voyait d'autres personnes qui ne se préoccupaient que de leur propre confort sans s'occuper de si ça gênait ou tuait d'autres personnes, elle avait envie de leur faire payer leurs stupidité. Angela se mordit la lèvre pour ne pas devenir vulgaire mais si ça n'avait pas été son oncle elle l'aurait chassé d'un bon coup de pied aux fesses.

-"Tu connais l'entendue de ma fortune ma chère nièce non?Vu que c'est toi qui l'a fait en très grande partie.Enfin ton père m'a aidé...Et je lui suis très reconnaissant pour ça d'ailleurs.Je te connais assez pour savoir que jamais tu ne me donneras ce que je veux si tu savais ce que je compte faire de ce jeune homme.Bien que je pense que tu en as une petite idée non?.Vu que tu refuses de me donner ce que je veux avec la manière que j'ai employé autant te dire que Carl ne peut plus compter sa vie qu'en semaine si tu me donnes ce que je veux.Ce qui te rends complice d'un meurtre.Tu veux toujours m'aider?"

Angela éclata de rire, d'un rire mauvais à donner des frissons. Elle planta son regard noir dans celui de son oncle.
Ses mains blanches étaient agrippées à son fauteuil et si elle n'avait pas été éduquée avec soin lors de son enfance, aucun doute qu'elle se serait jetée sur son oncle sans aucun scrupule. Comment osait-il ? Pour qui se prenait-il ?
La voix d'Angela fusa tel un serpent et se fit menaçante.

- « Pour qui te prends-tu, James Rokles ?! Comment oses-tu me faire chanter en mettant l'argument de la famille sur la table ?! Tu croyais que j'allai craquer et tout te dire sous prétexte que tu es mon oncle ?! Te rends-tu compte que tu oses me faire du chantage ?! A moi ?! Angela Lena Wolkoff treizième reine de Russie ! Te rends-tu compte que tu viens de déshonorer ta famille en usant d'un chantage particulièrement ridicule ?! »

Angela était énervée, et ça ne promettait rien de bon pour James. La russe fulminait et était à la limite même de prendre sa baguette. Elle se leva en tremblant de rage et fusilla son oncle du regard.

-"Qui est cette personne?Un mangemort??Qui?Si tu veux savoir je pensais que le fait qu'on soit de la même famille m'aiderai à avoir des avantages avec ton service d'espionnage."

- « Et si je te le disais tu lui ferais quoi ?! Tu le tuerais pour préserver ton petit bonheur personnel ?! Tu pensais qu'être de la même famille que moi t'aiderai ? Et bien non, Monsieur Rokles, je ne suis pas le genre de personne à mélanger travail et famille ! Surtout avec une famille comme la mienne ! Entre des rois et des exs-mangemorts je n'ai pas intérêt à mêler ma famille à mes affaires. Surtout si un de mes oncles est assez stupide pour croire qu'il pourrait aider sa famille en tuant quelqu'un d'innocent ! C'est quoi ton problème ?! Tu veux retourner à Azkaban ? Tu veux en remettre une couche ? Détruire encore une fois la vie de ceux qui t'entoure ?! Si c'est ça, bravo ! Tu viens de rayer de ton cercle une partie de ta famille, moi en l'occurrence. Sors d'ici immédiatement. »

Elle avait terminer sa phrase en appuyant les derniers mots. Angela fulminait et en ce moment, son oncle n'avait pas intérêt à essayer de la déstabiliser ou il en payerait les frais...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Une discussion...de famille[FE]   Dim 11 Avr - 21:18
La colère était un sentiment qui n'avait pas réellement quitté le mangemort depuis son emprisonnement à Azkaban. Son passage dans cette prison, l'avait profondément marqué. Il avait une profonde haine envers le genre humain. Vous me diriez que cela avait toujours été le cas, et vous auriez tout à fait raison mes enfants. Cependant cette fois-ci, ce sentiment était encore plus fort que par le passé. Il était devenu un véritable misanthrope, seules quelques personnes pouvait encore se vanter de trouver grâce à ses yeux.

Le monde avait tellement changer depuis que le maitre n'était plus. Il était moins "grand" moins, attrayant. Tout se qui par le passé avait fait le bonheur de mon père s'était évaporé. Même la magie ne trouvait guère que peu d'intérêt aux yeux de cet homme désabusé par un rêve, dont l'échec était trop dur à supporter.


Cet homme brisé n'aspirait plus qu'à une chose, donner à sa famille un monde sans danger. Seulement si ce morveux devenait trop bavard, il lui serait difficile de réaliser ce simple souhait. Pour l'aider, il pensait que sa nièce ,qui comptait beaucoup pour lui, quoiqu'elle en pense, aurai put lui venir en aide de façon assez décisive. Néanmoins, cela ne fut pas le cas à son grand regret.

- « Sous prétexte que tu as un fils à protéger, un inconnu doit le payer de sa vie juste parce que tu t'es foiré dans le passé ?! Je ne vois pas pourquoi Carl devrait payer pour tes erreurs ! »

-"Hum...Ainsi voilà ta réponse. Malheureusement ma chère nièce ça me navre de devoir te dire ça. Mais le monde est ainsi fait qu'aucun humain ne reconnait jamais ces propres erreurs, il fait toujours porter le chapeau à un innocent. Du moins lorsqu'il le peut encore.Moi, j'ai payé pour mes erreurs depuis longtemps Mais le cas de Carl en différent, ce n'est pas pour mes erreurs que se petit doit être réduit au silence. C'est comme une partie d'échec vois-tu, chacun déplace ses pions jusqu'au échec et mat.
Ne me prends pas pour un idiot ma chère Angela, en venant ici je me doutais bien que tu ne m'aiderais pour une chose aussi horrible qu'un meurtre. Mais par compassion j'avais espérer que tu me donnerais au moins un petit indice. En effet, car vois-tu en tuant Nathan Liebgott; je savais les conséquences que cela aurais pour un avenir plus ou moins proche. Son neveu pour lequel il c'est sacrifié avec tant d'amour est maintenant loin très loin de ma portée. Je veux juste le mener à moi pour qu'il fasse ce que son cœur lui hurle depuis des années.
Cependant si ça haine n'ai guère forte au point de pouvoir se battre contre moi et bien il reste encore le petit frère."

En dévoilant ainsi la suite des évènements à sa nièce, il était conscient que cela passerait pour un mensonge de plus du détestable mage noir. Elle n'aurait d'ailleurs pas tout à fais tort sur ce point. Mais, l'âme de James avait trop souffert de ses exactions passées. Aujourd'hui l'esprit malade de James c'était enfin remit à fonctionner normalement.

Le seul moyen de mettre un terme à toute cette histoire, aussi bien dans le bien de sa famille que dans celui du ministère et des Liebgott était que cet être de vices et de mort créer par son père disparaisse. Seulement le goût pour la mise en scène ne l'avait pas quitté lui. Alors autant partir en beauté vous n'êtes pas d'accord les enfants? Pendant quelques minutes, il se demandait si sa nièce allait le croire au fond il espérait que non, comme ça elle serait sereine....


- « Pour qui te prends-tu, James Rokles ?! Comment oses-tu me faire chanter en mettant l'argument de la famille sur la table ?! Tu croyais que j'allai craquer et tout te dire sous prétexte que tu es mon oncle ?! Te rends-tu compte que tu oses me faire du chantage ?! A moi ?! Angela Lena Wolkoff treizième reine de Russie ! Te rends-tu compte que tu viens de déshonorer ta famille en usant d'un chantage particulièrement ridicule ?!
Et si je te le disais tu lui ferais quoi ?! Tu le tuerais pour préserver ton petit bonheur personnel ?! Tu pensais qu'être de la même famille que moi t'aiderai ? Et bien non, Monsieur Rokles, je ne suis pas le genre de personne à mélanger travail et famille ! Surtout avec une famille comme la mienne ! Entre des rois et des exs-mangemorts je n'ai pas intérêt à mêler ma famille à mes affaires. Surtout si un de mes oncles est assez stupide pour croire qu'il pourrait aider sa famille en tuant quelqu'un d'innocent ! C'est quoi ton problème ?! Tu veux retourner à Azkaban ? Tu veux en remettre une couche ? Détruire encore une fois la vie de ceux qui t'entoure ?! Si c'est ça, bravo ! Tu viens de rayer de ton cercle une partie de ta famille, moi en l'occurrence. Sors d'ici immédiatement. »

-"Hum...On ne revient pas sur les volontés d'une reine. Néanmoins je suggère que les sorciers fassent comme les moldus pour une fois. La démocratie est tellement plus attractive qu'une pitoyable souveraine sans autorité qui ne sait guère faire la part des choses entre son cœur et son devoir. Tu n'es qu'une pâle copie ratée de ton glorieux père ma chère puisse-tu toujours être aussi vainement humaine et pure si c'est ce que tu souhaites...Moi je n'ai que faire de personne comme toi!!"

Il devait appuyer son cinéma, maintenant qu'il savait que sa nièce ne l'avait heureusement pas pris au sérieux. Il le fait d'ailleurs avec un amusement non dissimulé, car il savait que cela déclencherai une telle colère de la part de la jeune reine qu'elle pourrait presque avoir des idées de meurtres. Mon père à toujours aimé jouer avec le feu au risque d'avoir perdu ces ailes plus d'une fois. Sans autre mot, il se leva se dépêchant d'aller vers la porte avant que sa chère nièce ne quitte son air agar et lui saute dessus. En guise de provocation finale, il fit une petite courbette avant de lancer.

-"Adieu vôtre majesté, au plaisir..."

Puis il transplana vers une destination inconnue de ses mémoires...pour le moment. Allez mes petits monstres au lit. Demain je vous lirais le dernier chapitre de l'histoire de vôtre cher arrière-grand-père....

FIN POUR JAMES

[Désolé du retard j'ai eux une période à froid ^^]


Dernière édition par James Rokles le Mar 13 Avr - 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Une discussion...de famille[FE]   Mar 13 Avr - 17:42
-"Hum...Ainsi voilà ta réponse. Malheureusement ma chère nièce sa me navre de devoir te dire ça. Mais le monde est ainsi fait qu'aucun humain ne reconnait jamais ces propres erreurs, il fait toujours porter le chapeau à un innocent. Du moins lorsqu'il le peut encore.Moi, j'ai payé pour mes erreurs depuis longtemps Mais le cas de Carl en différent, ce n'est pas pour mes erreurs que se petit doit être réduit au silence. C'est comme une partie d'échec vois-tu, chacun déplace ses pions jusqu'au échec et mat.
Ne me prends pas pour un idiot ma chère Angela, en venant ici je me doutais bien que tu ne m'aiderais pour une chose aussi horrible qu'un meurtre. Mais par compassion j'avais espérer que tu me donnerais au moins un petit indice. En effet, car vois-tu en tuant Nathan Liebgott; je savais les conséquences que cela aurais pour un avenir plus ou moins proche. Son neveu pour lequel il c'est sacrifié avec tant d'amour est maintenant loin très loin de ma portée. Je veux juste le mener à moi pour qu'il fasse ce que son cœur lui hurle depuis des années.
Cependant si ça haine n'ai guère forte au point de pouvoir se battre contre moi et bien il reste encore le petit frère.
"

Ainsi donc ce que voulait son oncle c'était mourir dignement ? Pitoyable...
Angela bouillonnait de rage et que cet oncle prétentieux puisse se prendre pour Dieu l'énervait au plus haut point.
Si elle avait pu elle en aurait fait de la chair à pâté de cet imbécile de crétin de... Angela cessa les insultes mentales et ses doigts s'agrippèrent dans le bras de son fauteuil, manquant de le briser.

-"Hum...On ne revient pas sur les volontés d'une reine. Néanmoins je suggère que les sorciers fassent comme les moldus pour une fois. La démocratie est tellement plus attractive qu'une pitoyable souveraine sans autorité qui ne sait guère faire la part des choses entre son cœur et son devoir. Tu n'es qu'une pâle copie ratée de ton glorieux père ma chère puisse-tu toujours être aussi vainement humaine et pure si c'est ce que tu souhaites...Moi je n'ai que faire de personne comme toi!!"

Trop c'était trop, Angela se leva brusquement et la table s'étala par terre, jetée par la russe. Comment ce petit crétin osait-il lui parler de la sorte ?! N'était-ce pas lui qui lui avait demandé son aide quelques secondes auparavant ? N'était-ce pas lui qui s'était plié et qui l'avait suppliée ? N'était-ce pas cet abruti qui avait essayé de la manipuler ou de justement la faire manquer à son devoir ?
"Une pâle copie ratée de son glorieux père" ? Les yeux d'Angela lançaient des éclairs et le fauteuil qui se trouvait entre son oncle et elle s'envola vers d'autres horizons glorieux en passant à travers la fenêtre.

-"Adieu vôtre majesté, au plaisir..."

Et il disparut, échappant de justesse au sort de stupéfaction lancé par sa nièce. Angela passa ses nerfs sur une pile de papier et quand elle fut calmée, au bout de quelques minutes, elle inspira profondément et appela son majordome.

- « Je m'en vais, ne vous occupez pas de mon bureau, je rangerai ça demain. Par contre je vous en serez reconnaissante si vous pouviez remonter le fauteuil se trouvant dans la cour, dans mon bureau. A demain. »

Elle transplana pour rentrer chez elle. Finalement elle n'avait même pas eu le temps de dire à son oncle qu'elle vivait avec Tim Bishop, le cousin de Carl. Tant pis pour lui...
Elle poussa la porte d'entrée et pénétra dans l'appartement où elle vivait avec celui qu'elle aimait. Que son oncle se débrouille seul maintenant, elle n'avait plus aucune raison de cacher toutes ses informations aux yeux du Ministère. Qu'il retourne à Azkaban ou qu'il meurt, Angela n'en avait plus rien à faire.



[Fin pour Angela]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une discussion...de famille[FE]   Aujourd'hui à 12:03
Revenir en haut Aller en bas
 

Une discussion...de famille[FE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Dragons et tyranides…Même famille ? (réservé) [Caîn et Koskyo]
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)
» Si le centre est stable, alors la famille est soudée — Ngugi
» [Discussion]Le Site Du Zéro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard ::  :: Anciens RP-